Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 16/02/2013 22h49 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Pour un point précis du portif, j’adopte désormais un CR mensuel uniquement. Je peux quand même noter que toutes les valeurs se portent bien depuis une quinzaine sauf… ma préférée Picanol (comme quoi…) ! Je la conseille d’autant plus car la marge de sécurité devient énorme sur cette belle entreprise (cf. les différentes analyses de pbve ou les miennes). Quant à moi j’ai arrêté de renforcer à la baisse pour ne pas trop déséquilibrer mon portif encore naissant.

En revanche je vais faire un point rapide sur les nombreux résultats de cette dernière quinzaine.

* Les résultats d’Intel ont été largement commentés. Je reste très optimiste sur cette valeur dont la moat technologique est énorme et dont l’avenir brillant dans les mobiles et la télévision, en plus de ses activités habituelles dans l’informatique, lui assurera une belle croissance. Le dividende trimestriel est de 0.225 $ soit 0.9 $ annualisé soit un rendement brut de 4.28 % annualisé à mon PRU.

* Les résultats de Thermador sont solides malgré un environnement difficile. J’aime beaucoup le fait que la direction ne soit pas avide d’acquisitions (souvent frénétiques chez d’autres entreprises de taille moyenne ayant du cash, et Thermador a du cash) "en privilégiant toujours la croissance organique, plus sûre et moins coûteuse". Le groupe  dégage en 2012 un résultat opérationnel de 32,99 M€, en croissance de +4,9%. Le résultat net part du groupe augmente aussi de +3,1%, à 21,22 M€. Et un dividende solide aussi de 3,15 €/action en hausse de 3,3 % et pour PRU cela correspond à un rendement brut de 5,5 % smile

* YARA International a reporté de bons résultats (malgré cela le cours a baissé, avec l’euro fort c’est encore plus une aubaine) avec une augmentation des marges, du CA et… du dividende. En revanche, le résultat net a assez nettement baissé (donc il y a qch à élucider vu qu’ils revendiquent une légère augmentation de marge). Mais quelle augmentation de dividende ! 85 % ! Soit un rendement brut du dividende rapporté à mon PRU de 4.6 %. Autre note positive : le nombre d’actions en circulation a baissé de 2 % sachant que Yara ne prévoyant toujours pas de réaliser des programmes d’actions pour ses salariés, l’effet relutif va durer… vive Yara !

* Barco le géant belge de la projection et de la vidéo a lui aussi posté des résultats intéressants : CA en hausse de 11 %, EBIT en hausse de 28 %, EBITDA en hausse, carnet d’ordres en baisse de 4 %, marge brute en belle hausse (atteignant 32,5 % depuis 30 %), tous les marchés sont en croissance mais, élément intéressant, l’Asie largement plus que l’Europe et donc la part de l’Asie atteint 23 % du CA (20 % en 2011), FCF en superbe augmentation de quasiment 50 % (!), encore plus de cash et la cerise sur le gâteau : un dividende en hausse de 27 % soit un rendement brut par rapport à mon PRU de 2,5 %. Je pense renforcer encore (je l’aurais fait même sans l’annonce d’un tel dividende mais pourquoi se priver ? wink ).

* Villeroy & Boch. Le CA est quasi stable, les marges en légère augmentation, le dividende stable à 0,35 € soit pour mon PRU un rendement de 5,2 %. Note : de toutes les actions de ce post dont je fais un petit topo, c’est la seule que je ne conseillerais pas à l’achat actuellement. Les autres (Intel, Besi, Picanol, Barco) ont encore, à mon sens bien sûr, de très belles marges de progression mais Villeroy&Boch n’est pas loin d’atteindre ma valorisation (encore qqs %), ça me va puisque j’ai déjà un bon % par rapport au PRU et que j’attends des dividendes substantiels.

* BESI Semiconductors annonce ses résultats en mars mais a déjà annoncé un plan de rachat d’actions smile

Je vais donc avoir de nombreuses occasions de voir si les OST (notamment pour les valeurs étrangères) sont bien gérées par Bourse Direct et pour les valeurs sur mon CTO de constater si ma dispense d’acompte sur dividendes a bien été prise en compte par Bourse Direct. 

Je prendrai le temps en fin de mois pour chacune des ces valeurs de refaire mes valorisations une fois les rapports annuels dépouillés. Je jetterai aussi un coup d’oeil au payout ratio pour voir s’ils restent raisonnables (même si je suis content des nombreux dividendes, il faut que je creuse certains).

Dernière modification par PoliticalAnimal (16/02/2013 23h08)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#52 17/02/2013 18h12 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Dernièrement toute une série d’entreprises que j’ai analysées en détail pour finalement les éliminer.
La première était Umicore (et je l’ai éliminée avant ses résultats très décevants). Dans ma vie professionnelle, j’ai souvent eu Umicore comme fournisseur (notamment pour des cibles d’ITO pour écrans plats). J’avais tjs été content de leurs produits et de leur réactivité alors je me suis dit : pourquoi pas ? Malheureusement le résultat, sans être catastrophique, n’était pas à la hauteur de mes espérances. Les 2 raisons principales étaient : P/B tangible trop élevé pour une entreprise industrielle/matériaux et stratégie de diversification peu claire. En plus de tout ça, une marge brute en constante diminution depuis 3 ans (sous les 3 % maintenant !) a douché mes derniers espoirs. Les résultats 2012 ont confirmé toutes mes analyses de début février (pas postées sur le forum par manque de temps, vous devrez me croire wink ) avec une marge brute qui… diminue encore ainsi qu’un ROA qui arrive dans des zones bien moribondes ma foi. Pourtant scientifiquement et technologiquement, c’est une belle entreprise. Peut-être que j’y reviendrai dans qqs années.

Je me suis intéressé aussi à Lanxess AG plus ou moins l’équivalent allemand d’ARKEMA. Très belle entreprise technologique aussi avec un portefeuille de brevets sidérant et des marges supérieures à Umicore. Ce qui m’a fait fuir : un endettement, même si raisonnable, qui augmente et un FCF qui est soit négatif soit dans les quelques % depuis ces 5 dernières années.

Ensuite, j’ai éliminé Gemfields . Là j’avoue que j’ai hésité bcp plus longtemps. Le P/B tangible est largement en-dessous de 1, entreprise (légèrement) rentable et sous-côté (tant au niveau des actifs que du PE). Ca sentait la daubasse (rentable pourtant) à plein nez. J’aimais bien aussi leur insistance dans la stratégie à ne pas se limiter à l’extraction d’émeraudes mais à remonter la chaine de valeurs vers les pierres taillées. Enfin, le groupe Pallinghurst, l’actionnaire principal de Gemfields, a lui aussi une stratégie intéressante consistant à s’emparer d’assets “Its primary focus is on underperforming assets and businesses that lack direction, are poorly managed, stranded or distressed.” Ca me plaisait bien parce que ça sonnait pour moi comme un catalyseur et ça confirmait mon analyse de sous-évaluation de Gemfields.
Malgré tout et après réflexion je me suis rendu compte que je n’étais absolument pas prêt pour acheter des minières de pierres précieuses ou semi-précieuses (diamants ou non-diamants ). Dans ce cas précis mais aussi en général pour les minières : d’abord analyse de la qualité d’une mine, de mines hors de ma portée alors que je comprends plutôt bien les entreprises industrielles, de technologie ou de consommation ; analyse de la demande extrêmement complexe aussi (en tout cas encore plus que les métaux puisque lié au luxe d’une certaine façon mais pas tout à fait) ; risque pays inconnu (la Zambie après de belles années 2000 sur la voie de la démocratie et de l’économie florissante retombe dans de mauvais travers actuellement, un scénario à la zimbabwéenne n’est pas totalement exclu, etc.). Si j’en achète une ce sera sans doute Gemfields et avis particulièrement bienvenus concernant cette valeur et les minières pierres précieuses.

J’ai éliminé Miko NV aussi. J’aime bien leur business café (en plus j’ai remarqué qu’ils étaient de plus en plus présents dans les hôtels). J’aime bcp moins leur business plastique où ils n’ont aucun avantage comparatif et quasiment pas de brevets.

Je suis plus qu’hésitant sur Eurasian Natural Resources (qui revient dans de nombreuses listes d’ailleurs pas que la mienne avis vraiment bienvenus) qui est elle clairement une daubasse. Ils viennent de s’endetter à hauteur de 25 % (pas de dette avant) pour sécuriser un accès à du “thermal coal”. Techniquement le jeu n’en vaut pas la chandelle à mon avis. Pour le reste, c’est vrai que ça fait saliver un P/B tangible dans les 0,5 et une marge brute au-dessus de 30 % depuis plusieurs années !! Quelle marge de sécurité ! Mais trop d’inconnues pour moi.

Toujours en “mode hésitation” : Balda AG qui, contrairement à mes cibles de choix qui sont des “rentables décotées” est aussi une daubasse avec un P/B tangible dans les 0,5 et un business qui, au premier abord, me semblait diversifié : plastiques pour médical et pour téléphones portables / microélectronique mais qui subit une féroce concurrence. Leur portefeuille brevet ne m’a pas impressionné plus que ça donc pas de moat. Et un point noir de Balda est l’effet dilutif potentiel : l’AG du 11 mai 2012 a voté plein de possibilités de créer des bonds avec droit de conversion (jusqu’à 100 M€), de nouvelles actions, etc. alors bien sûr il y a une limite max de 10 % par rapport à la capitalisation boursière. Mais pour moi ça veut dire clairement une possibilité de dilution en deux chiffres (en %). Cela dit, en tant que daubasse elle comporte clairement de vrais avantages (usines diversifiées, une partie du business encore rentable). Je crois que c’est plutôt moi qui ne suis pas encore prêt avec ce genre d’investissement, je n’arrive pas à me rassurer sur la marge de sécurité uniquement quand je vois un business pas rentable (ou très très peu).

Pas grand chose donc à se mettre sous la dent sniif sad alors que je voulais un autre chimiste et/ou matériaux de base dans mon portif. J’ai pas mal en watchlist de boîtes des pays méditerranéens d’où ma volonté de transférer notre autre PEA de couple sur un compte Binck qui est mieux sur le Portugal et l’Italie que Bourse Direct je crois (18 € pour la bourse portugaise, mes lignes à 2000 € se prendraient un 2 % sur un A/R c’est vraiment trop…).

Bon en attendant je vais me chercher tout bêtement une valeur défensive “décotées mais rentables” puisque je n’ai pas encore les cojones pour les pures daubasses…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#53 22/02/2013 09h26 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   17 

PoliticalAnimal a écrit :

…. dans ce nouveau portefeuille dédié au small caps Piotro > 7 et PB net < 2.

Pour Picanol je crois que le P/B est quasiment de 2
(Cours/actif net par action ?)

pvbe a écrit :

Il y 3 ans Picanol se portait mal, son nouveau dirigeant Luc Tack a repris les choses en main et à investi personnellement dans l’entreprise diluant ainsi l’actionnariat familial. Il a réinvesti dans la recherche, augmenté les investissements, mis au point de nouvelles machines de tissage toujours plus perfectionnée, ce qui a permis à Picanol de maintenir sa supériorité technique par rapport à ses 2 concurrents Japonais Toyota et Tsudokama.

Depuis les chiffres des vente, le bénéfice et le cash-flow ce sont très nettement redressé mais pas encore le cours de bourse.

+64% sur un an et + 618% en 3 ans !!!!
Cours PICANOL, action PICANOL, cotation PICANOL, PIC - Boursorama
Vous parlez bien de la BE0003807246 PIC ???

Je ne comprend pas bien votre engouement pour le titre de cette belle entreprise qui est assez chère après avoir beaucoup montée!

Ps : La présentation de votre portefeuille est très intéressante et instructive

Dernière modification par yihk (22/02/2013 09h28)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

En ligne

 

#54 22/02/2013 14h56 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Merci yihk (doublement). Vous avez raison le P/B est déjà dans la limite haute de mes bornes. Mais je reste très bullish sur Picanol (voir les détails ci-dessous) en résumé : c’est une valeur qui est à la fois décotée (certes pas un P/B de 1 mais un P/B tangible de 2 et un PE très faible) et rentable et avec un potentiel de croissance. C’est une combinaison (vraiment) pas si courante smile

Concernant les min/max historique. Tout à fait d’accord avec vous pour le min/max à 52 semaines, malheureusement il y avait des meilleurs points d’entrée (mais tant que la valorisation reste très supérieure à la valeur actuelle, ce n’est pas un deal breaker).

En revanche, je ne vous suis pas pour le % que vous donnez depuis 3 ans (bien sûr il est vrai) pour une double raison. D’abord les small caps ont souvent morflé encore plus pendant la crise, ensuite les 3 ans est un choix arbitraire (plus que les 52 semaines utilisées largement). Pourquoi ne pas avoir pris 4.5 ans par exemple ? Dans ce cas l’augmentation n’est que de 17 % soit que 3.5 % annualisé. Tout de suite vous n’avez plus besoin de points d’exclamation wink et la marge d’augmentation paraît moins troublante.

Surtout je me fonde sur ma valorisation (confirmée d’ailleurs par plusieurs membres du forum) qui fait ressortir une très confortable marge de sécurité qui est de quasiment 100 % au cours de cette semaine ! Ce qui me conforte aussi est que les différentes techniques de valorisation (DCF, grahamienne, basée sur le FCF yield, etc.) sont toutes largement positives et convergent vers des valeurs de 32 € à 36 € en étant conservateurs.

(Presque) tout est vert : gestion du FCF, intérêt du dirigeant aligné avec les actionnaires, cash important, porte-feuille brevets en constante augmentation (=ont la possibilité de se défendre), PE très faible (en soi ce n’est pas un argument mais ajouté au reste), dette quasi nulle (!), solvabilité stratosphérique, marge brute à 2 chiffres et en augmentation etc. etc.

J’aurais aimé rentrer plus tôt sur cette valeur bien sûr mais la marge de sécurité reste énorme ainsi que le potentiel de hausse. On en saura sûrement beaucoup plus fin février avec la publication des résultats (et une annonce de dividende ?). Avec toutes les précautions oratoires sur les conseils (rien n’est jamais sûr, un conseil ne peut être adapté qu’à 1 portif donné et à une situation donnée et donc il n’y a que des exceptions…), avec ces précautions donc je suis très confiant sur Picanol (et notamment pour qqun qui serait peu investi en small caps et/ou Benelux).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#55 22/02/2013 15h10 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   104 

Effectivement le cours est déjà bien remonté partant de practiquement rien, mais le cours actuel ne représente que la moitié de la valeur intrinsèque +-36€, de mémoire.

Les résultats 2012 seront publier à la fin du mois.

Hors ligne

 

#56 22/02/2013 15h54 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Quelle coïncidence : + 11.3 % aujourd’hui sur Picanol en début d’après-midi ! big_smile

Et des "rumeurs" (qui valent ce qu’elles valent bien évidemment) sur les forums boursiers sur les résultats (très positifs) de la semaine prochaine. On verra bien mais le 11 % en une journée, c’est tjs ça de pris wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#57 22/02/2013 22h15 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   17 

PoliticalAnimal a écrit :

En revanche, je ne vous suis pas pour le % que vous donnez depuis 3 ans (bien sûr il est vrai) pour une double raison. D’abord les small caps ont souvent morflé encore plus pendant la crise, ensuite les 3 ans est un choix arbitraire (plus que les 52 semaines utilisées largement). Pourquoi ne pas avoir pris 4.5 ans par exemple ? Dans ce cas l’augmentation n’est que de 17 % soit que 3.5 % annualisé. Tout de suite vous n’avez plus besoin de points d’exclamation ;) et la marge d’augmentation paraît moins troublante.
.

Vous avez raison, je n’ai pas fait attention à ce que 3 ans renvoyait quasiment au plus bas de 2009.

J’ai mis ce chiffre de 3 ans en référence au changement de direction.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

En ligne

 

#58 09/03/2013 18h15 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Pour ce mois il n’y aura pas de reporting précis (PRU par ligne, répartition, etc.) pcq je consacre mon temps à automatiser entièrement mon reporting (google spreadsheet, script, pivot table et graph). Il pourra alors redevenir mensuel. D’autant que je veux sortir des % de perf avec frais, sans frais, avec dividendes, etc. pour pouvoir réellement me comparer aux indices sans prendre 1h à chaque fois (comme aujourd’hui par exemple…). Je veux aussi automatiser les gains de mon porte-feuille bis virtuel qui est constitué des valeurs avec lesquelles j’ai systématiquement hésité (Xeikon au lieu de Picanol, Mersen au lieu de Jacquet Metal, Dell au lieu d’Intel etc.).

Fin janvier, découvrant que j’avais fait du +6.5 % sur tout le portif et un bon +7 % sur le portif small caps Europe, un petit diablotin roulait alors des mécaniques dans les circonvolutions de mes neurones : "woah je suis trop fort, je sais choisir les valeurs technos et industriels et je fais mieux que le CAC" avant de découvrir que… j’avais fait moins bien que les indices small caps Europe… le petit diablotin est devenu rouge cramoisi d’humilité et cela m’a appris que les indices sont durs à battre ! wink

Eh bien contrairement aux deux derniers mois, sur les trois derniers mois le portif fait mieux que mon (mes) indice(s) de référence (pondérés, etc.) ! smile cela s’est notamment joué à la forte augmentation de Villeroy & Boch et au réveil de BESI (mais ce n’est qu’un réveil, très belle small cap avec encore bcp sous le coffre). Évidemment, cela représente une période courte mais je ne suis pas peu fier… (à tort)

Soit donc : portif complet (CTO + PEA et PEE - abondements pour être réaliste dans la comparaison) 11.2 % tous frais compris et 13.3 % avec dividendes (Intel, TOTAL).

En ne considérant que la petite dizaine de small caps Europe de mon portif, ça nous fait du 13.8 % (14.1 % sans frais) sur les trois derniers mois (MSCI Small Cap Euro 11.4 %, moyenne des SICAV Small Cap Europe : 9.2 %) !

Bémol en revanche : mon portefeuille équipe B (ou équipe Z pour les nostalgiques de certaines émissions) fait du +17.1 % sur les 3 derniers mois ! Argh… c’est significativement mieux.

Dans un futur poste, je reviendrai sur les derniers résultats/nouvelles notamment : Oeneo, Jacquet Metal, BESI (très bonne pioche ! et encore très dévalorisée mais la catalyse a commencé) et bien sûr Picanol où il y a beaucoup à dire (bottom line : je reste très optimiste sur Picanol même si c’est la seule de mes small caps à ne pas avoir encore décollé tout en étant ma préférée !)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#59 09/03/2013 19h25 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   231 

Haha, j’ai aussi une liste "Candidats refoulés" qui progresse souvent davantage que ma liste "En portefeuille".
C’est rageant mais c’est comme ça. En marché baissier, l’histoire sera peut-être différente smile

En réfléchissant encore à la comparaison aux indices, je me suis dit que l’exercice atteignait ses limites lorsque les indices ne sont pas facilement réplicables avec des trackers. Par exemple pour les micro small caps françaises, cela manque cruellement. Donc il ne faut pas être trop dur avec soi-même, se faire un "proxy" lorsqu’il n’en existe aucun, c’est déjà pas mal !
Les micro se font moins trimbaler par le marché que les smalls (tu as vu l’indice MSCI Small : Alcatel, Valeo…), je pense encore qu’on se vengera en marché baissier.

Faire à la main, c’est le seul moyen de récupérer le surcroît de rendement (théorique) lié à la petite taille et à la liquidité.

Hors ligne

 

#60 24/03/2013 15h30 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Bien vu Nikki, nous sommes parfois trop durs avec nous mêmes sur la comparaison avec des indices de smalls mais l’idée maîtresse demeure tout de même : très très dur de battre des indices.

Dans ce post, je vais m’intéresser à ma chère Picanol, qui excepté Yara, est ma plus mauvaise progression depuis 3 mois tout en restant ma boîte préférée (Oeneo étant ma deuxième mais là j’ai déjà une belle augmentation du PRU). En étant qu’à +2.5 % du PRU actuellement (avec pourtant une belle baisse cette semaine de tous les marchés européens), je pourrai aussi me dire que finalement mon "moyennage" à la baisse et ma confiance dans la valeur ont fonctionné puisque je serais à -3 % si je n’avais pas moyenné. Dès lors je pourrais sortir de ma position (finalement c’est toujours un quart de smic de gagné frais compris) mais je suis toujours autant convaincu de la qualité de cette entreprise et de son potentiel certes un peu plus modéré mais toujours dans les "presque doubler".

Alors il faudrait un catalyseur. Le catalyseur le plus classique est la rentrée de plusieurs fonds dans l’actionnariat et une apparition sur les radars. Un autre (qui peut entraîner le précédent d’ailleurs) serait la décision de verser un dividende exceptionnel (ce qui pour une entreprise qui a un cash significatif n’obère en rien le futur), faute de mieux j’ai donc écrit à :
http://www.picanolgroup.com/PICGROUPSIT … S/CONTACT/ et en substance, j’ai écrit (en anglais) et en résumé "l’annonce d’un dividende exceptionnel pourrait servir de catalyseur à votre action très largement sous-valorisée. Votre trésorerie vous le permettrait et de nombreux employés détenant des actions seraient encore plus motivés, votre capital augmenterait, etc. etc. tot ziens, dank u wel"(soit 40 % des mes connaissances en flamand usée d’un coup wink )

J’ai reçu une réponse (c’est déjà ça) mais bien entendu lapidaire et sans doute la réponse-type pas d’illusions :
"Thanks for your e-mail. We will discuss the matter with our Board of Directors, the dividend topic is important"
Si vous êtes actionnaire de Picanol, ça ne coûte rien d’essayer…

Sinon revenons sur les résultats dans une année pourtant difficile économiquement : le CA est quasi stable avec une baisse de 1.1 % (461 M€) mais la marge brute a encore augmenté (elle est à 22.3 % soit 3 années consécutives de hausse !). Le résultat net a baissé de 9 % mais représente encore 12 % de rendement par rapport au CA. Toutes les dettes long terme sont en baisse ou stable (on parle de 2 % de dette bilantaire). Le nombre d’actions est toujours stable. Et tout ça avec un agrandissement et une modernisation de l’usine d’Ypres donc un capex bien utilisé préparant l’avenir. Cerise sur le gâteau, le carnet de commandes est plein pour le premier semestre 2013.

Ma conclusion : je suis toujours très long sur Picanol, valeur que je conseille à nouveau. J’ai repris les calculs en fonction des nouveaux résultats et ma valorisation a un peu baissé, elle est maintenant autour de 31 € (versus 34 € en moyenne) ce qui représente une augmentation potentielle d’environ 64 %.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#61 24/03/2013 16h06 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   104 

Picanol vient d’inaugurer à Greenville son nouveaux Head-quarter aux E.U, afin de mieux servir la clientèle américaine.

Pour Luc Tack le cash doit avant tout servir à développer et à étendre l’excellence de Picanol, nouveau investissement en interne et en externe.

Tack ne laissera pas dormir son cash et créera plus de valeur pour l’actionnaire qu’en le distribuant sous forme de dividende, ce n’est pas différent de la philosophie de Warren Buffett.

Hors ligne

 

#62 24/03/2013 18h25 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Vous avez tout à fait raison pvbe et nous sommes sur la même longueur d’onde sur Picanol mais… il faut bien qu’un catalyseur arrive.

Parce que cela fait maintenant 6 mois que l’action végète alors que toutes ses semblables (je veux dire par là les micro/small caps rentables européennes) ont connu un début d’année en fanfare (dont de nombreuses que j’ai en portefeuille ou qui étaient dans ma watchlist). Pour Picanol, c’est d’autant plus étonnant qu’elle n’a quasiment aucun défaut ! Elle est toujours à seulement 6 fois ses bénéfs alors que l’entreprise n’a pas de dettes, alors qu’elle a un FCF yield à deux chiffres, alors que sa marge brute augmente encore tout en étant au-dessus des 20 % etc. C’est comme si elle avait été oubliée. Dans les small caps de machines-outils, on trouve plein de comparables à… 12 fois les revenus soit le double ! Et qui ont souvent qqs défauts que Picanol n’a pas.

Alors oui je connais la réponse, il faut être patient et ce n’est pas une science exacte. Mais quand on voit qu’à peu près tout ce qui était correct en micro caps rentables européennes a flambé de 20 % dernièrement, c’est particulièrement étonnant. Dès lors, je voulais avoir une approche proactive, même si aucun doute, une approche vaine puisque c’est Mr. Market qui décidera selon son bon vouloir quand, enfin, valoriser correctement (même pas de façon folle) cette très belle entreprise aux portefeuilles brevets, clients, et cash bien remplis…

Je me demande parfois si le seul critère que regardent les gérants n’est pas uniquement le low/high 52 weeks parce que des micro caps déjà bien valorisées (mais à leur minimum ou moyenne des 52 semaines) ont connu un boost de début d’année. En oubliant de voir que Picanol a toujours des ratio de valorisation extrêmement bas même si elle a connu une augmentation (un peu comme, exemple de Sergio, on n’aurait pas voulu prendre du Apple à 150 $ en 2009 avec comme seule et unique rengaine/argument que l’action avait déjà pris +50 %…).

Si cette dernière hypothèse s’avère vrai, cela signifie que la poussée tant attendue en prenant en compte les excellents fondamentaux de Picanol aurait lieu fin du printemps début de l’été, parce qu’alors à 18.x € on se situerait plutôt en milieu du low/high 52 week…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#63 25/03/2013 13h27 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Quelques achats aujourd’hui et la semaine dernière :
ABC Arbitrage et des foncières cotées sur lesquelles je reviendrai en détails.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#64 25/03/2013 23h42 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Mieux vaut un petit post que pas de post donc je voulais faire un point sur les entreprises entrées récemment dans ma watchlist (mais sans explications) :

Coach Inc, DIC Asset, Alstria, Quest Diagnostics, Simona AG, Mersen (revenu suite à la glissade magistrale du titre), CYS et un beau raté Zumiez. Après avoir fait un travail de valorisation et vérifié sur place (lors d’une mission en Californie) la tête qu’avaient les magasins Zumiez, je l’avais mis en haut de ma watchlist… les problèmes de liquidité étant ce qu’ils sont, ma trésorerie s’est remplie après des résultats en fanfare et une augmentation hebdomadaire trop forte pour moi.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#65 26/03/2013 00h24 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   15 

Tiens,je me demandais si j’allais renforcer ma ligne Mersen.On ne parle plus beaucoup du titre,j’ai juste lu (je crois sur bourso)que les perspectives pour 2013 ne sont pas terribles.Peut-être à acheter pour un rebond en 2014?Mais à quel prix?

(J’aimais quand même mieux le nom "Carbone Lorraine",au moins c’était parlant .Qui donc connait Mersenne ?)

Dernière modification par Victoire (30/03/2013 19h46)

Hors ligne

 

#66 30/03/2013 18h05 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,
tout d’abord bravo pour le travail de reporting et d’analyse que vous faites, et qu’en plus vous partagez. Bien qu’étant également très contrariant, je constate que nous avons très peu de titres en commun, et que nos watchlist se croisent rarement. Comme quoi, on peut contrariant de contrariant…
Cependant, je réagis à la lecture de votre intérêt pour Mersen. Tout comme vous, je considère que Mersen est une entreprise intéressante (mais il ne faut pas s’emballer, tout-de-même) avec son positionnement de leader mondial. Son bilan est sain, et elle verse un dividende. Que demande de plus ? Juste que le cours monte, pardi ! Je me souviens avoir vendu une partie de ma position à 52€ (de mémoire) avant le krach de 2007. Je regrette de ne pas avoir tout vendu car depuis, les rares jours où le cours ne baisse pas, il stagne. Je suis donc surpris de voir quelqu’un s’intéresser à ce titre. Pouvez-vous m’éclairer sur les raisons de votre choix ?

Hors ligne

 

#67 31/03/2013 20h54 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Merci.
Tout à fait pour Mersen, les forces étaient : excellence technologique (voire unicité par exemple pour les pièces de grande taille en carbure de silicium qui peuvent servir pour la défense ou l’aéronautique), bilan très sain (peu endetté, beaucoup de tangibles), marge brute à deux chiffres.
Les faiblesses : trop cru dans le photovoltaïque au lieu de plus équilibrer leurs branches (notamment les "bonnes vieilles anciennes"), FCF yield tjs faiblards, rentabilité sur capitaux faibles, trop présent sur le marché hexagonal.
A partir de là les opportunités sont évidentes (mais aussi les risques) : se développer à l’international et mieux gérer son argent (une boîte gérée par des technologues c’est bien mais là qqs purs gestionnaires/économistes ne leur feraient pas de mal)…

Cela étant dit, d’où l’imparfait ci-dessus, je n’ai pas mis à jour ma valorisation depuis les derniers résultats (négatifs) et par conséquent je ne sais pas quel est l’ordre de grandeur à la baisse et si ça vaut le coup. Avant les résultats, ma cible était à 19 € pour une fair value de 23.2 €. Ce sera évidemment à la baisse en tenant compte des nouveautés négatives…

En résumé technologiquement ils sont excellentissimes et pas trop endetté mais leur FCF yield est vraiment leur point faible, de nouveau en baisse soit depuis plusieurs années et je dirai que c’est leur gros problème. Je vais prendre le temps de refaire ma valorisation et la posterai sur ce site.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#68 31/03/2013 22h47 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

J’en profite pour faire un point sur mes prochains investissements : les foncières cotées. Je me demandais comment rester cohérent (pas pour la cohérence en soi bien sûr mais parce que coller à ma nature est la seule façon de ne pas vendre en panique) avec mon naturel d’acheter du décoté rentable.

Alors bien entendu acheter des foncières décotées par rapport à leur NAV (et uniquement celle calculée selon le mode de l’EPRA). De plus, un LTV raisonnable et bien sûr l’emplacement, l’emplacement… donc le pays et les villes. Mais avant de faire ça j’avais acheté une petite ligne de Corio NV parce qu’elle est décotée selon les critères ci-dessus et parce que j’ai un biais positif envers les Pays-Bas (qui s’est avéré faux pour l’immobilier selon mes calculs ci-dessous même si pour l’instant la ligne se porte bien). Corio est d’ailleurs aussi implanté dans d’autres pays européens dont la France.

Et j’ai eu envie de quantifier les pays par rapport à l’immobilier : à quel point l’immobilier d’un pays est-il décoté et notamment par rapport à son économie, sa richesse, son endettement ? J’ai donc compilé les critères qui me semblaient le plus objectifs et fait une pondération. Le résultat est le tableau ci-dessous.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_classement_pays_europe769ens_2.png

Bien entendu ça dépend de la pondération mais le quarté de tête est toujours plus ou moins le même et n’ayant pas de CTO IB je n’ai pas un accès très étendu aux marchés tchèques ou polonais… donc ce sera principalement l’Allemagne et la Belgique.

Pour l’Allemagne, j’ai en haut de ma watchlist DIC Asset et Alstria parce : i) elles sont allemandes, ii) une grande partie de leur immobilier sur Hambourg (ville très riche et pourtant encore décotée), iii) une décote forte tout en ayant un LTV maîtrisé.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#69 01/04/2013 09h52 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,
votre tableau est intéressant, même si je n’y ai rien compris. Je n’en retiendrai donc que la conclusion, qui d’ailleurs confirme mes intuitions, à savoir que les prix de l’immobilier en France est surcoté par rapport à ceux de Belgique et d’Allemagne. En revanche, j’ignore pourquoi vous avez exclu l’Espagne.
Quels titres regardez-vous du côté allemand ? Il y a deux titres belges que je suis (mais que je n’ai malheureusement pas acheté, même s’il n’est pas encore trop tard). Il s’agit de SV Patrimonia et Immobel. Les connaissez-vous ?

Hors ligne

 

#70 01/04/2013 16h24 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Alors qqs explications supplémentaires pour le tableau. Jai tenté de prendre les paramètres que je considérais comme les plus essentiels quantifiant la possibilité que les prix augmentent encore (ou baissent). Pour tous ces paramètres, plus le chiffre est bas, mieux c’est. La somme représente une certaine pondération égalisant, plus ou moins, les paramètres avec un peu plus pour le ratio Residential debt to GDP.

Il s’agit de la somme des emprunts immobiliers de tous types rapportée au PNB. Le 2ème paramètre le plus important pour moi est l’affordability qui est le nombre d’années moyenne de salaires pour se payer un appartement moyen (là encore plus c’est faible, plus le potentiel d’augmentation des prix de l’immobilier est probable). Comme vous pouvez le constater la somme pondérée de la France est (vraiment) haute, une preuve de plus du gros potentiel de baisse de l’immobilier en France. Même si ma pondération est perfectible et les critères (déjà nombreux) que j’ai choisis aussi, quasiment le double de "surcote" par rapport à la richesse du pays que l’Allemagne… quand même c’est impressionnant !


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#71 01/04/2013 17h02 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   103 

Merci pour ces explications et bravo pour votre travail. Je suis d’accord avec vous.
Et pour mes autres questions, vous avez une réponse ?

Hors ligne

 

#72 03/04/2013 01h14 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Je suis donc rentré sur DIC Asset AG ce matin avec une petite ligne. Cette foncière répond à mes critères : elle est (fortement) décotée et dans un pays décoté (l’Allemagne et le nord de l’Allemagne) tout en ayant un LTV dans la moyenne.

Évidemment, il y a des raisons à sa décote : petite et jeune (donc n’ayant pas fait ses preuves). J’ai plutôt bien fait mes devoirs sur cette ligne (lecture de rapport, regardé tous les emplacements d’immeubles, nature des emprunts) et si j’avais eu plus de liquidités, j’aurais pris une ligne plus conséquente.

http://markets.ft.com/research/Markets/ … ?s=COH:NYQ


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#73 03/04/2013 20h07 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   103 

Eh bien merci pour cette réponse. Mais je crois que vous souhaitiez indiquer ce lien : http://markets.ft.com/research/Markets/ … s=DAZX:GER.

Et ce choix est intéressant, car me concernant, je n’aurais pas sans doute pas acheté un tel titre (a priori). Les ratios indiqués par ft ne font pas rêver : roe très faible (1,9%), dividende discutable pour une foncière (3,77%) et P/CF supérieur à 8… On pourrait se dire que la boîte investit beaucoup pour son avenir, mais cela ne semble pas être le cas puisque les actifs n’ont pas augmenté sur les cinq dernières années.
Mais je crois comprendre que vous êtes un "fouineur", du genre à laisser le moins de place possible au hasard. Alors je crois que je suis passé à côté de quelque chose, non ?

En tous cas, bravo pour le travail effectué, c’est du sérieux !

Hors ligne

 

#74 07/04/2013 20h43 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,

PoliticalAnimal a écrit :

Malgré tout et après réflexion je me suis rendu compte que je n’étais absolument pas prêt pour acheter des minières de pierres précieuses ou semi-précieuses (diamants ou non-diamants ).

J’investis de moins en moins dans les minières. Trop dépendantes d’un marché qu’on ne maîtrise pas du tout.

PoliticalAnimal a écrit :

Je crois que c’est plutôt moi qui ne suis pas encore prêt avec ce genre d’investissement, je n’arrive pas à me rassurer sur la marge de sécurité uniquement quand je vois un business pas rentable (ou très très peu).

C’est en effet très difficile, et il faut avoir un portefeuille bien diversifié. Une étude approfondie comme vous le faites permet cependant d’éviter les gros gadins.
Comme c’est plutôt ma tasse de thé, j’ai jeté un oeil sur Balda cet après-midi. Le titre décote encore sur ses actifs nets tangibles, mais plus assez à mon sens. Il est donc trop tard, après la hausse de 30% du titre. Mais pour la beauté du geste, j’essaie de me replacer il y a trois mois, juste après la chute du titre. A cet instant, la décote sur la VANT est de 30%, ce qui pour moi est le minimum requis. L’entreprise est encore bénéficiaire et l’endettement est quasiment nul. Tous les signaux semblent au vert. Mais il y a un détail que je n’ai vraiment pas apprécié : la double distribution de dividende. En bref, au lieu de racheter ses titres, l’entreprise distribue une grosse partie du fruit de la vente de sa filiale chinoise. C’est très surprenant. Au pire, j’aurais compris qu’elle gardât sa trésorerie pour financer sa future acquisition et conserver son faible endettement.
Conclusion : je n’en aurais pas acheté. Et je serais passé à côté d’une hausse de 30% en trois mois…

PoliticalAnimal a écrit :

Bon en attendant je vais me chercher tout bêtement une valeur défensive “décotées mais rentables” puisque je n’ai pas encore les cojones pour les pures daubasses…

Mmmh. Nous voilà avec un beau biais psychologique… Pourquoi tenez-vous absolument à acheter ? Et ce type de valeur défensive de surcroît ? Ne pensez-vous pas que si les cours sont trop hauts, il vaut mieux attendre ?

Hors ligne

 

#75 09/04/2013 18h33 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   189 

Merci valeurbourse pour les remarques.

Ce n’est pas vraiment un biais psychologique puisque, justement, je n’y ai pas succombé. Plus précisément : l’investissement dans les daubasses se justifie très bien (succès Graham 1ère période, nombreux papiers, le site des daubasses) donc j’étais intéressé par de domaine du B&H et de l’approche value (qui me "parle") sauf que… je ne possède pas ce qui est nécessaire psychologiquement pour réussir à m’accrocher dans ce domaine. C’était le sens de mes remarques (qui par exemple ont bien été comprises par Sergio).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech