Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/11/2015 13h06 → Axel2406 : présentation (immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier))

Membre
Réputation :   

Je m’appelle Axel, 35 ans, actuellement expatrié à l’étranger

Investisseur en immobilier, mon parcours est le suivant:
- j’ai emprunté récemment pour acheter des parts de SCPI
- j’envisage d’acheter en 2016 à crédit de l’immobilier physique, au travers de SCI imposées à l’IS.

Je suis impressionné par la qualité des intervenants et des échanges sur les forums d’IH, et espère pouvoir contribuer par ma modeste expérience.

Axel

Mots-clés : immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier)


Axel

Hors ligne

 

#2 15/11/2015 14h03 → Axel2406 : présentation (immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier))

Membre
Réputation :   225 

Bienvenue Axel,

Pourquoi l’investissement direct et dans le cadre d’un montage juridique alors que vous êtes expat?
Pour anticiper sur votre retour en France, sur votre transmission de patrimoine?

La législation fiscale aura évoluée dans 20 ans, est-ce nécessaire de se compliquer la vie lorsque votre statut vous garantit déjà une imposition plafonnée à 20%?

Pourquoi un bien physique alors que votre éloignement complique sa gestion?

Pourquoi encore de l’immobilier alors que vous avez déjà investi, quelle est votre répartition de patrimoine cible?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#3 19/11/2016 11h29 → Axel2406 : présentation (immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier))

Membre
Réputation :   221 

Vous me posez des questions en messagerie privée, comme je vous l’ai déjà exposé l’intérêt d’un forum est le partage et l’enrichissement collectif.

Voici donc vos questions, mes réponses :

Axel2406 a écrit :

Je me lance dans l’investissement locatif (immeubles de rapport) et j’aimerais bénéficier de votre retour d’expérience sur ce sujet concernant 2 points particuliers, qui ne sont jamais vraiment bien abordés dans les différentes files du forum:
1. la dégradation de la rentabilité liée aux gros travaux imprévus
2. la "scalabilité" de l’investissement (capacité à emprunter jusqu’à plusieurs M€ pour investir sur de l’immobilier locatif)

Le point 2 est très largement débattu et cela régulièrement.
Pour le 1, cela dépend essentiellement du bien lui-même.

Axel2406 a écrit :

concernant le point 2. c’est certes débattu, mais le plus souvent en dehors du cadre des possibilités de la SCI à l’IS…cela limite beaucoup les potentiels ! en Sci à l’IS, des biens autofinancés peuvent être achetés sur plusieurs millions j’ai l’impression - et je cherche des personnes qui y sont arrivées

Vos faites erreur, en SCI ou en nom propre c’est la couverture de l’emprunteur ou de l’actionnaire qui sera étudié, le résultat sera donc le même

Axel2406 a écrit :

point 1.: les vices cachés (et même non cachés mais pas détectés par l’acheteur !!) sont légion et coûtent très cher parfois. Or tout le monde semble se réjouir d’un rendement initial à 10%. mais personne ne raconte la vraie vie de son rendement…par honte ? cela mérite d’être débattu. j’ai proposé maintes fois le débat: tout le monde s’en fiche. D’où ma démarche auprès des experts comme vous.

Nombreux investisseurs racontent la vie de leurs biens.

La meilleure démarche est sans doute d’avoir la meilleure expertise à l’achat pour éviter les mauvaises surprises. A cette condition, je ne pense pas qu’elles soient aussi fréquentes que vous semblez le penser. Cela n’exclu pas sur une longue période la nécessité de devoir rafraîchir le bien ou d’avoir des travaux qui seront forcément nécessaires au fil du temps… il est bien difficile de les chiffrer, cela dépendra de chaque bien, de son état, des circonstances…
Vous avez raison de souligner (indirectement) que la rentabilité dégagée à l’achat à des chances d’être d’être le point le plus élevé sur la vie de l’investissement. Seul une augmentation des loyers pourrait être bénéfique alors que travaux, fiscalité ont de fortes chances de progressivement raboter quelque peu cette rentabilité.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#4 19/11/2016 11h51 → Axel2406 : présentation (immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier))

Membre
Réputation :   183 

Jef56 a écrit :

La législation fiscale aura évoluée dans 20 ans, est-ce nécessaire de se compliquer la vie lorsque votre statut vous garantit déjà une imposition plafonnée à 20%?

Jef56, 20% cest le minimum, pas le plafond
Donc on parle d’une imposition des RF des le 1er euro a 35,5 % en incluant les PS

Pour le reste, JE suis assez d’accord, l’intérêt d’investir dans l’immobilier en France quand on est NR me paraît assez discutable

Sur la fiscalité en générale, la fiscalité des entreprises à toujours été plus stable que celle des particuliers et à même plutôt tendance à baisser

Hors ligne

 

#5 21/11/2016 09h11 → Axel2406 : présentation (immobilier, sci (société civile immobilière), scpi (société civile de placement immobilier))

Membre
Réputation :   82 

DDtee a écrit :

Vous me posez des questions en messagerie privée, comme je vous l’ai déjà exposé l’intérêt d’un forum est le partage et l’enrichissement collectif.

Voici donc vos questions, mes réponses :

Axel2406 a écrit :

Je me lance dans l’investissement locatif (immeubles de rapport) et j’aimerais bénéficier de votre retour d’expérience sur ce sujet concernant 2 points particuliers, qui ne sont jamais vraiment bien abordés dans les différentes files du forum:
1. la dégradation de la rentabilité liée aux gros travaux imprévus
2. la "scalabilité" de l’investissement (capacité à emprunter jusqu’à plusieurs M€ pour investir sur de l’immobilier locatif)

Le point 2 est très largement débattu et cela régulièrement.
Pour le 1, cela dépend essentiellement du bien lui-même.

Mêmes questions reçus, réponses similaires apportés.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech