Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 11/06/2014 14h53 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

@MichelPlatini Je suis aussi assez surpris par le marché même si Saint Étienne a perdu de son attractivité.. Il faut bien entendu que je calcule la rentabilité nette qui je l’espère sera proche des 10%

@Gwen11 En voyant les récits de certains comme Philipp30, on ne peut qu’être émerveillé. J’espère pouvoir un jour vivre de mes rentes mais ça ce n’est pas pour tout de suite. Après comme vous, j’ai la peur de me lancer.. Etant marié avec 3 enfants je ne voudrais pas précipiter les miens dans mes erreurs..

J’ai retenu plusieurs choses depuis que je lis le forum, il faut absolument prendre le crédit le plus long et surtout financer à 100 voir même 110% quand c’est accepté…

Je dois voir plusieurs banques cette semaine, je pense qu’après ces rdv les grandes lignes seront posées.

Hors ligne

 

#27 11/06/2014 17h42 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Shakaiolos a écrit :

Après de multiples recherches je suis tombé sur une annonce qui m’a l’air vraiment sympa.

C’est un studio, meublé de 20m², loué 263€ +20€ de charges, chauffage individuel électrique.

Proche des facs

La taxe foncière est de 300€

Le prix est de 25000€

La rentabilité brute si je ne me trompe pas dépasse les 12.5%

Je pensais partir sur un bien comme celui ci pour démarrer ma "carrière" big_smile

Que pensez vous d’un bien comme celui-ci pour débuter ?

PS: J’ai oublié de préciser que c’est un immeuble comprenant 9 lots tenu par un seul propriétaire mais que ce dernier souhaite vendre plusieurs appartements dans cet immeuble. Pour le moment aucun syndic mais si plusieurs appartements viennent à être vendu, je pense qu’un syndic va voir le jour.

J’ai donc pris rdv pour le voir demain.

Ce que je sais de plus c’est que la locataire est âgée entre 35 et 40ans, donc pas étudiante (donc pas de vacances locative) et surtout qu’elle est en place depuis 2005 (donc je pense qu’elle ne souhaite pas bouger). Le bail est un bail en location meublé reconductible tacitement chaque année.

Ça parait trop bien pour être vrai…

Qu’aurais-je oublier de vérifier d’après vous ?

Si vous avez des idées je suis preneur, je vois le bien demain après midi…

Sylvain

Hors ligne

 

#28 11/06/2014 19h04 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Modérateur
Réputation :   1084 

Même en meublé, un "bail en location meublé reconductible tacitement chaque année", je crois que ce n’est plus possible, avec la loi actuelle.

Les 25k€ comportent le prix des meubles ?

L’immeuble va devenir une copropriété, régie par les lois de la copropriété ? 
Avez-vous lu le règlement de copropriété, pris connaissance des tantièmes de parties communes associés à ce lot, pris conscience de comment les travaux sur l’immeuble se décident (et se financent), tenu compte du montant des frais de notaire pour un achat de 25k€ et des charges de copro (le rendement va descendre bien en dessous de 12.5%, sachant qu’il est déjà en dessous avec (263*12-300)/25000=11.4% brut), et j’en oublie sans doute.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#29 11/06/2014 20h05 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Oui le prix comprend les meubles mais à ce que j’ai compris, les meubles datent quelque peu donc probablement à rajeunir…

D’après ce que je sais de l’immeuble, pour le moment c’est une seule et même personne qui détient l’immeuble, donc pas de syndic, pas de copropriété.

Visiblement cette personne compte vendre plusieurs appartements dans cet immeuble. Donc dans l’avenir plus ou moins proche il va y avoir forcément une copropriété…

Pour les tantièmes, j’avoue ne pas les connaître mais je comptais bien les demander demain.

J’ai oublié de préciser que je passe par une agence immobilière…

D’après vous GoodbyLenine, cet achat n’est peut être pas si beau que sur le papier???

Dernière modification par Shakaiolos (11/06/2014 20h10)

Hors ligne

 

#30 11/06/2014 21h25 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Qui dit un seul propriétaire dit pas de copropriété donc pas de tantième ni de règlement de copropriété pour le moment cela viendra à la création de la copro, je ne comprends pas les réticences de GBL. Forcément les lois sur les copropriétés s’appliqueront mais certains investisseurs y survivent wink
A 30 K€ vous comptez trouver des immeubles de rapport ?

De plus si le proprio garde certains lots et selon le nombre de lots totaux un syndic bénévole ne me semble pas improbable donc pas forcément des coûts prohibitifs…
Avez-vous demandé au proprio combien de lots il compte garder et pourquoi il vend ? (ce qui m’inquiete un peu c est qu avec les frais de division à sa charge l’opération est-elle rentable pour lui, pourquoi ne vend-il pas comme immeuble de rapport ?) S’il conserve des lots vous pouvez discuter avec lui comment il voit la copro (syndic bénévole ou syndic pro). Pour les futurs tantièmes vous pouvez faire une simulation selon le nombre de lots et leur répartition (que des studios ou des apparts plus grand aussi) et les futurs communs (ascenseur ? …)
Ensuite avec le montant de l’entretien sur l’immeuble complet (à demander au proprio car pas d’ag de copro pour connaître le budget réel alloué à l’entretien -les copros ont quand même des bons cotés pour un investisseur débutant car moins de surprise avec les pv des 3 dernières ag…-) vous ferez une règle de 3 (proportionnalité) ca vous donnera une idée de ce que vous aurez à payer. Voyez aussi ce que vous pensez du bâtiment a-t-il besoin d’un rafraîchissement ou pas…

Comme il y a une locataire parlez avec elle aussi (elle vous donnera tous les inconvénients du studio ce qui pourra aussi servir de base pour négocier éventuellement le prix avec le proprio)
Quand je visite un bien occupé j’aime bien cette étape car ensuite vous aurez à traiter avec elle donc autant avoir une idée de comment ça se passera. Demandez-lui pourquoi elle n’achète pas, si elle s’y trouve bien, s’il y a des choses qu’elle changerait (ca vous donnera une idée de ce qu’elle vous demandera par la suite et si ce sera une locataire "chiante" ou pas car bien sûr il faudra confronter ce qu’elle vous dira avec ce que vous avez pensé de l’appart)

Vous dîtes avoir un peu peur mais c est normal. Quand vous traversez une route vous devez avoir aussi un peu peur et ne pas traverser les yeux fermés : vous regardez à droite puis à gauche et au final vous la traversez cette fichue route wink
L’investissement c est pareil vous regardez à droite à gauche et s’il n’y a pas de danger vous y allez.

A priori 25/30 K€ ça ne devrait pas vous mettre trop en danger non plus car vous avez déjà cette somme en épargne donc si vous avez un peu étudié le risque (y a-t-il de la demande locative si votre locataire quitte les lieux ?, quels sont les coûts cachés au niveau de l appart et au niveau de l immeuble ?)
A première vue la renta sera loin d’être dégueulasse (si vous ne cherchez que du 15% net y en a pas à foison) et le montant de l’investissement ne vous obligera pas à vous mettre au pain sec et à l’eau pour le reste de votre existence donc soyez prudent mais pas trop craintif.
Quand vous aurez sauté le pas vous n’aurez probablement qu’une volonté : recommencer !

Hors ligne

 

#31 11/06/2014 23h34 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je veux juste dire qu’acheter un lot dans ce qui va devenir une copro avant de connaitre le règlement de copro, c’est un peu comme signer un chèque en blanc. Et si l’actuel proprio se lance dans une opération aussi bancale, déjà que vendre 1 lot à 25 k€ ça ne me semble pas bon signe (ça ressemble au gras qui a 30 parking et qui les vend par lot de 3, en dépit de frais de notaire énormes, parce qu’il ne trouve pas un acheteur pour un plus gros lot), ça ne me rassurerait pas trop. Mais peut-être que Shakaiolos apprendra de quoi le rassurer demain. Après, chacun fait ce qu’il veut de son argent….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#32 12/06/2014 03h33 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

@Gege777 >> Ce que je sais pour le moment c’est que l’immeuble comporte 9 lots. Je demanderai demain bien entendu combien de lots compte garder l’actuel propriétaire et pourquoi il vend le reste.

L’appartement est en RDC avec il me semble un petit jardin.

Concernant le bâtiment je vais bien sur regarder cela avec grande attention.

En tout cas vos mots me rassurent un peu, c’est vrai que de sauter le pas est assez déstabilisant et c’est sans doute le plus difficile à faire mais bon je pense que la plupart d’entre vous êtes passés par là. smile

Je ne manquerai pas non plus d’aborder tous ces sujets avec la locataire en place.

@GBL >> J’espère pouvoir voir le propriétaire demain afin de lui soumettre toutes ces questions. De toute façon, je ne signe rien demain, il me faut encore des réponses à mes questions.

Du coup, j’étais tout content d’avoir trouvé un appartement intéressant mais maintenant j’ai l’impression que bons nombre de questions viennent freiner mes ardeurs…

D’ailleurs une question du coup m’interpelle. Si d’aventure je suis le seul à acheter un lot de l’immeuble et que le propriétaire garde les autres, qu’adviendra t-il des frais d’entretien de l’immeuble, ils seront partagés entre nous, à des tantièmes différents j’imagine mais qui décide des tantièmes exactement ?

Hors ligne

 

#33 12/06/2014 04h13 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

@Gwen11

Merci pour votre retour d’information.
On le dira jamais assez qu’il faut pas trop d’apport et un crédit long ….

Quel est votre retour pour les locations sur St Etienne ?

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#34 12/06/2014 10h10 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

Quand vous vendez le notaire ne demande pas si le bien est loué en meublé ou en nu.

Cette notion de VNC est effectivement pour une SCI IS mais pas dans le cadre de location meublé en LMNP.

Le RSI n’a rien à faire dans cette histoire , le RSI concerne les indépendants et sociétés de type EURL.
Quand bien même il y aurait RSI les cotisations se font à l’année mais surement pas lors d’une vente.

Beaucoup de confusion dans vos propos

Philippe

Il est vrai qu’il existe des fortes différences entre LMP et LMNP. Je n’avais pas fais gaffe que ce Monsieur était en LM N P.

Nous sommes LMP depuis 2005. En IR, au nom particulier, (pas de société, ni de EURL).

On ne paie pas la RSI tout de suite lors de la vente, mais la facture viendra plus tard, quand ils voient la soit disant ’PV’, qu’ils vont considérer comme revenu, et donc vous infliger des cotisations très élevées.

Du coup, je ne vois plus l’intérêt d’être LMP et je m’interroge de passer en LMNP. Mais je ne sais pas si la durée de détention de nos maisons sera la date d’achat ou la date de passage LMP/LMNP.

Hors ligne

 

#35 12/06/2014 10h13 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

RSI ???
Régime Social des indépendants Accueil

Plutôt CSG à 15,5 %

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#36 12/06/2014 11h32 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

@Gwen11

Merci pour votre retour d’information.
On le dira jamais assez qu’il faut pas trop d’apport et un crédit long ….

Quel est votre retour pour les locations sur St Etienne ?

Philippe

Pour les locations sur Saint-Étienne, il y a beaucoup d’étudiants ce qui n’est pas ma priorité mais bon malgré tout cela peut être un atout.

Ensuite il y a de la demande mais surtout de l’offre. Mais je pense qu’en étant dans les prix du marché il ne devrait pas y avoir trop de soucis.

Hors ligne

 

#37 12/06/2014 11h47 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

Etre dans les prix en proposant plus en terme de service.

Logement équipé et de qualité
Machine à laver environ 180 € , un demi mois de loyer et on loue plus vite.
Micro onde.
Canapé lit propre.
Cadres sur les murs et décoration sympa style jeune permettent de se projeter

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#38 12/06/2014 11h55 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

@Philippe30 >>

En regardant l’appartement que je vais voir aujourd’hui, j’avais justement pensé à garder une enveloppe afin de "remettre à neuf" les meubles.

En effet, je sais que la locataire est en place depuis 2005 et l’agence m’a dit que les meubles n’était pas de première jeunesse. Je comptais directement voir avec elle, si bien sur j’achète ce bien, ce qui pourrait lui rendre cette location plus agréable pour elle.

De toute façon, comme vous me le dites, je compatis bien meubler mes appartements afin de permettre aux locataires de rester le plus possible. smile

J’ai sans doute une vision très utopique encore de la chose mais pour le moment, je compte bien faire de mes appartements des endroits ou les locataires se sentiront bien et avec qui j’aurais de bons rapports.

Hors ligne

 

#39 12/06/2014 15h32 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

RSI ???
Régime Social des indépendants Accueil

Plutôt CSG à 15,5 %

Philippe

Je ne comprends pas cette réponse.

En tant que LMP nous cotisons a la RSI. Ces cotisations sont très eleves, plus meme que l’impôt et le CSG ensemble.

Et en cas de vente d’une maison, qui dégage une PV, on sera impose, soumis a la CSG, et en plus la RSI prendra sa (grosse) part, car la PV (a court terme) est considère comme revenu par la RSI.

Hors ligne

 

#40 12/06/2014 19h39 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Alors le rdv a eu lieu aujourd’hui.

Le bien se trouve dans une rue parallèle à une artère principale de Saint-Etienne, donc l’emplacement est pas mal. L’immeuble se compose de deux petits immeubles, l’un donnant sur rue, l’autre sur cour.

Le studio a proprement parlé est côté cour ce qui fait qu’il est vraiment au calme, nous y étions en plein après midi et aucun bruit, un avantage supplémentaire. Le studio se présente comme étant ouvert sur une pièce à vivre, il y a un double vitrage avec volet roulant électrique, ça aussi c’est un plus.

Le bâtiment date de 1974 mais la façade est en bon état, aucun travaux n’est prévu pour le moment. Les parties communes sont en bons états aussi mais demanderaient à être balayées histoire de…

Quant à la locataire, c’est une personne âgée de 74 ans qui est en place depuis 2005 et qui souhaite terminer ses jours là bas. Elle est tout à proximité et ne compte pas changer. Elle est plutôt sympathique et même après lui avoir demandé ce qu’elle souhaiterait pour améliorer ce studio meublé, sa seule réponse a été de remettre un coup de peinture aux murs.

Donc le prix est de 25000€ taxe foncière entre 250 et 300€. Le loyer est de 263€ et il n’y a aucunes charges puisque l’eau et l’électricité sont directement à la charge du locataire.

J’ai récupéré le bail qui n’a jamais été réactualisé depuis 2005, date du prix bail et reconduit chaque année par tacite reconduction.

Concernant la copropriété, elle se fera avec le temps c’est évident. Pour le moment, les deux immeubles sont gérés par une agence qui gère les loyers et avec qui le syndic va se faire. D’après les chiffres de l’agence, un devis a été fait pour les charges de copropriétés et elles s’élèveront à 22€/mois. Cela me parait correct, qu’en pensez vous ?

Nous avons rdv demain avec notre banque afin de présenter le projet pour se positionner sur ce bien.

Je comptais partir sur des devis d’emprunts de 18, 20 et 25 ans ? Qu’en pensez vous ?

Hormis le remboursement par anticipation sans frais que pensez vous que je doive vraiment négocier ?

Si vous avez d’autres remarques je suis preneur, je ne voudrais pas oublier un détail !!!!

D’avance merci,

Sylvain

Dernière modification par Shakaiolos (12/06/2014 19h41)

Hors ligne

 

#41 13/06/2014 05h51 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

finistere a écrit :

En tant que LMP nous cotisons a la RSI. Ces cotisations sont très eleves, plus meme que l’impôt et le CSG ensemble.

Et en cas de vente d’une maison, qui dégage une PV, on sera impose, soumis a la CSG, et en plus la RSI prendra sa (grosse) part, car la PV (a court terme) est considère comme revenu par la RSI.

Dans ce cas je suis ravi d’être en LMNP afin de ne pas distribué mes résultats à divers organismes dont l’intérêt et la sérénité me semble aléatoire.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#42 13/06/2014 06h05 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

Shakaiolos a écrit :

J’ai sans doute une vision très utopique encore de la chose mais pour le moment, je compte bien faire de mes appartements des endroits ou les locataires se sentiront bien et avec qui j’aurais de bons rapports.

Les bons rapports bailleur-locataire dépendent des 2 intervenants , il suffit que l’un d’eux se sentent lésés pour qu’un conflit apparaisse.

Être de bonne volonté avec un bon locataire est une bonne démarche , savoir garder et conserver une certaine retenue et ne pas dire oui à tout permet de se protéger.

C’est aussi un jeu de rapport de force où il est bon d’avoir le dernier mot en acceptant certaines  demandes mais en les modérant en terme financier ou en les reportant dans le temps.

La location permet d’appréhender les rapports humains avec des personnes d’univers et d’éducation différents de nos critères et de nos relations proches.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#43 13/06/2014 12h02 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

@Philippe30 >> Vous avez entièrement raison et j’espère que je saurais garder de bons rapports avec mes locataires.

Pour le reste de mes aventures, je verrais cela aujourd’hui après le rdv avec la banque. Je pense voir plusieurs banques et pourquoi pas, passer par un courtier pour espérer un meilleur taux.

Suite au prochain numéro….

Sylvain

Hors ligne

 

#44 13/06/2014 15h16 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

finistere a écrit :

En tant que LMP nous cotisons a la RSI. Ces cotisations sont très eleves, plus meme que l’impôt et le CSG ensemble.

Et en cas de vente d’une maison, qui dégage une PV, on sera impose, soumis a la CSG, et en plus la RSI prendra sa (grosse) part, car la PV (a court terme) est considère comme revenu par la RSI.

Dans ce cas je suis ravi d’être en LMNP afin de ne pas distribué mes résultats à divers organismes dont l’intérêt et la sérénité me semble aléatoire.

Philippe

Absolument d’accord avec vous; le statut LMP a ete plus ou moins ’tue’; il ne reste plus aucun interet.

Ce que je cherche c’est un expert pour me conseiller comment faire le passage de LMP vers LMNP, (ou de savoir deja si c’est possible ou pas).

Hors ligne

 

#45 13/06/2014 18h30 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Voici les nouvelles du front:

Rdv avec ma banquière, et je suis quelque peu déçu, je m’explique.

Nous y allions pour renégocier le prêt immobilier de notre RP. Réponse de notre banquière: "on ne pourra que vous proposer un taux variables car avec les taux actuels si nous venions à renégocier à taux fixe, la banque perdrait de l’argent AHAHAHAHHA.."

Bref elle doit débattre de notre cas demain avec son directeur d’agence demain et nous tenir au courant mercredi.

Concernant le crédit de 25000e pour le studio là c’est pareil, je suis déçu.

Mon épouse a été licenciée en mai suite à une inaptitude, bref du coup la banquière ne prend en compte que mes revenus et avec le crédit de notre RP nous sommes à 44% de taux d’endettement, donc pour faire simple, crédit refusé.

J’ai fais faire une simulation qui démontre que le bien s’autofinance sans apporter le moindre centime, elle ne regarde que les 44% sad

Bref, j’ai d’autres rdv avec des banques mais je commence à me poser la question à savoir, vont-elles me prêter ???

J’ai aussi pris un rdv avec un courtier, je verrai si ça peut aider…

Si vous avez des idées je suis preneur aussi…

Hors ligne

 

#46 15/06/2014 08h02 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

Montez un dossier sur vos actifs , passifs , vos revenus , les revenus du studio.

Montrez à la banque que vous êtes motivé et que vous savez compter à la différence d’eux…..
Indiquez leur que vous allez faire des démarches dans d’autres établissements ça peux les faire bouger

Passez par un courtier au besoin pour le studio et parlez lui du rachat du crédit de la RP.
Les courtiers peuvent obtenir pas mal de choses.

Soyez prêt à changer de banque et à domicilier vos revenus dans une autre banque, ça se fait tout seul entre banques.

Une fois la situation bien cernée avec le courtier  , allez vous faire plaisir dans la banque en indiquant que vous faire un rachat d’emprunt ailleurs que vous regrettez que cela n’ai pu se faire ici que vous le regrettez etc ….
Soyez courtois afin de garder la possibilité de reprendre un emprunt chez eux plus tard.

J’adore ces situations où le banquier se retrouve sans aucun pouvoir face à son client

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#47 15/06/2014 13h31 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

@Philippe30 >> 

Vous avez tout à fait raison. J’ai trouvé ma banquière pas vraiment intéressée par mes envies de faire évoluer mon patrimoine, et comme vous le dites, je ne manquerai pas de changer de banque si l’occasion se présente.

Comme je l’ai vu dans de nombreuses discutions, il faut vraiment "tomber" sur le bon interlocuteur pour faciliter les choses et pour pouvoir bien débuter.

J’ai toute cette semaine des rdv dans différentes banques, avec un gestionnaire de patrimoine et surtout un entretien avec un courtier, entretien que j’espère constructif pour l’avenir dans l’immobilier.

Suite au prochain numéro…

Hors ligne

 

#48 15/06/2014 13h55 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   220 

Une banque dont vous n’êtes pas client, sera plus encline à être conciliante pour vous attirer…

Comme exprimé par @Philippe30 les courtiers sont une excellente solution. Un bon courtier sait quelle banque sera accueillante à votre typologie.

Bon courage !


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#49 15/06/2014 14h26 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   

Oui, je pense que comme vous le dites, mon temps est compté dans ma banque actuelle. big_smile

Bien entendu, je quitterai cette banque sans conflits pour justement me laisser l’opportunité plus tard de revenir, sait-on jamais…

Cette semaine va être décisive…

Hors ligne

 

#50 15/06/2014 16h43 → Shakaiolos : étude de cas immobilier (locatif dans la Loire) (cas, locatif, loire)

Membre
Réputation :   317 

Personnellement j’ai parcouru toute les banques de Nîmes , les seules réponses que j’ai eu furent un rdv avec un Non à la fin.
Sinon aucune réponse dans la plupart des cas , je suis passé en mode courtier et comme j’ai plusieurs comptes avec des crédits dans différentes banques , j’ai plus de faciliter pour trouver aujourd’hui.

Je confirme l’adage des banques qui ne prêtent qu’aux riches.

Je n’en suis pas un mais je l’ai écrit plusieurs fois il faut passer un niveau , un nombre de biens pour être mieux reconnu par ces frileux de commerciaux.

Prenez un courtier , prenez le temps d’en rencontrer  plusieurs car la personne est très importante.

Pour info , le courtier amène 10 dossiers , 8 bon ou très bon et 2 assez limite , la banque prend le paquet ou sinon il va vois dans une autre banque

Voila pourquoi des dossiers passent mieux par un courtier.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech