Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 07/06/2015 10h33 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Très bien Thomz j’ai parfaitement compris l’optique d’analyse et saisie la vision qu’il faut avoir sur son endettement.

C’est assez traître finalement, car le compte de résultat peut paraître florissant seulement cela ne prouve pas la qualité de son actif.

Merci d’avoir pris le temps de me rédiger cette réponse. Je vais me prendre l’année pour y voir plus clair.

Je vais revenir à mes REIT (rires)

Hors ligne

 

#27 16/06/2015 16h54 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je suis toujours dans une optique de diversification et de revalorisation de mes lignes.

Pour mon prochain investissement, je souhaitais revaloriser ma ligne Cominar tant qu’elle est à son PRU actuel.

Mais pas que, suite à analyse et suivi des informations partagées par notre hôte Phillipe j’ai retenu les sociétés suivantes :

- Century Link

- Las vegas sands corps (qui n’a pas été cité mais que j’ai découvert dans une précédente newsletter grâce au reporting morning star qui selon le site décôte. Est ce qu’on peut tenir compte du PER ou doit on également l’analyser avec l’ANR ?)

- Westpack banking (Je l’ai mis dans ma liste mais dont je ne serais pas plus capable d’en analyser le loan book comme Nova scota, si l’on s’en tient à l’historique des dividendes, au cash flow, au per etc, la société est stable)

- HCP

Je m’intéressais également à BHP.

Hors ligne

 

#28 16/06/2015 17h06 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Vous avez déjà assez de financières en portefeuille, j’exclurai donc HCP et Westpack banking.

Ce ne sont pas sociétés extraordinaires, mais au cours actuel, vous avez chez les bigs caps :
- BHP (minière monde)
- Royal Dutch Shell (pétrolière monde)
- Southern Co (services aux collectivités US)
- déjà cité : CenturyLink (téléphone US)

proches de leur +bas à 52 semaines, offrant un rendement sur dividende intéressants, plus ou moins couvert par les profits.

Hors ligne

 

#29 16/06/2015 17h53 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Très bien pour HCP et Westpack.

Oui je suis bien conscient que ce ne sont pas des sociétés extraordinaires.

Je campe donc sur mes positions sur :

BHP
Centurylink
J’ai déjà une ligne sur Royal Dutch Shell.

Ok pour Southern Co. Merci.

Peut-être profiter de la décôte sur Piedmont Office Realty trust comme vous en avez parlé dans une précédente newsletter ?

Hors ligne

 

#30 16/06/2015 18h06 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Uspony a écrit :

Peut-être profiter de la décôte sur Piedmont Office Realty trust

Vous avez déjà trop de foncières !

Hors ligne

 

#31 16/06/2015 19h23 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Oui pardon je me suis emmêlé les pinceaux, avec votre premier message HCP est bien une foncière.

Je peux me tourner alors vers une société de consommation de base tel que Walmart que je suis dans mon portefeuille fictif et qui est redescendu sous sa valeur intrinsèque mais le rendement est très faible.

Je pensais également à Shaw communications Inc ou AT&T Inc que je suis également.

Les PER sont corrects.

Hors ligne

 

#32 25/06/2015 09h55 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

HCP "complètent" son portefeuille immobilier avec des prêts hypothécaires commerciaux. C’est bien une société immobilière ?

Binck la catégorise dans "institutions financières".

---

Pour rappel, si vous lisez ce topic depuis ses débuts, si vous voulez comme moi vous constituez un portefeuille rentable, je vous invite fortement à lire les 2 livres de notre hôte :
- Devenir Rentier
- Investir dans l’Immobilier

Pourquoi le dire maintenant alors que c’était bien ce qui avait constitué ma première démarche à l’époque ?
Car je viens de finir Graham, Lynch, Buffet, Fisher… et même si je me suis enrichi de l’expérience de ses génies de la finance (et de l’humour) je ne me suis pas senti pour autant plus prêt ou plus confiant à valoriser mon portefeuille de manière extraordinaire.

Au contraire, j’ai failli m’y perdre en voulant trop en faire et en pensant pouvoir prendre le contrôle (le contrôle de quoi je me le demande encore).

J’ai du coup repris dans les mains les livres de notre hôte bienfaisant.
Et là chose qui ne m’avait pas frappé à la 1ère lecture, mais qui soudainement était devenu plus clair, la méthode de travail que je cherchais tant y est résumé de manière très simple. Des passages sont alors devenus plus limpide que jamais.

La page 154 fait partie des pages qui m’ont rappelé qu’en faire trop ne voulait peut-être pas dire mieux faire :

Même si la question du choix des sociétés peut paraître complexe,
elle ne l’est plus à partir du moment où vous avez une approche à
long terme.

La lecture des pages 154 à 162 de Investir dans l’immobilier suffisent à elles seules à constituer un portefeuille. Et je suis convaincu que c’est bien là une méthode certes qui peut paraître simple mais surement efficace dans notre réalité d’investisseur particulier.

Je ne serais jamais un analyste financier, et quand bien même. Les performances de mon portefeuille ou sa sécurité n’en seront pas plus garantie.

Bref…

Je vais tâcher de m’en rappeler autant que faire se peut. Et éviter de complexifier la tâche pour pas plus de résultat finale et surtout pas plus de sécurité.

Dernière modification par Uspony (25/06/2015 09h57)

Hors ligne

 

#33 26/06/2015 10h09 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Uspony a écrit :

HCP "complètent" son portefeuille immobilier avec des prêts hypothécaires commerciaux. C’est bien une société immobilière ?

Binck la catégorise dans "institutions financières".

Comme vous l’indiquez vous-même, le livre est plus riche de contenu qu’on ne le croit en première lecture…

Page 70 :

Les principales sociétés immobilières de santé (health care REIT) sont : […] HCP […]

Page 62 :

De plus, les deux foncières américaines de santé HCP et Health Care REIT se diversifient dans ce secteur [les immeubles laboratoires] qui profite de l’essor des sciences du vivant.

Page 94 :

Notons que certaines foncières de santé, comme HCP, Ventas ou Omega Healthcare Investors, complètent leur portefeuille immobilier avec des prêts hypothécaires commerciaux.

Vous pouvez donc en déduire, sans même consulter aucun autre document, qu’HCP est une foncière détenant des immeubles liés à la santé, dont des immeubles-laboratoires et qu’une petite partie du portefeuille d’actifs est consacré à des prêts hypothécaires.

Cette diversification ne remet pas en cause sa dominante.

Traditionnellement, les foncières cotées sont classées comme institutions financières, mais cela devrait changer prochainement, car Standard & Poor’s, leader dans la classification financière, va les mettre dans une catégorie dédiée, plus en phase avec leurs activités.

Hors ligne

 

#34 20/09/2015 19h28 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Petit retour du front, après maintenant + d’un an d’investissements.

La valeur du portefeuille n’a jamais été aussi basse avec -22% au compteur, ce qui est bien évidemment sans intérêt dans mon optique de placement à long terme.

A contrario ma rente à encore grimper suite à mon réinvestissement des dividendes gagnés depuis. (ce qui en ce moment me fait bien sourire, voyant tous les portefeuilles se fermer, geler, voir même se vider en vendant. Lire tous ces messages d’horreurs sur le forum, alors que toutes les sociétés malgré la chute des cours continuent d’émettre de merveilleux dividendes, même CYS. Tout parait opportunité à saisir)

A ce sujet, je commence tout doucement à nouveau à me plonger dans mes futurs placements de fin d’année.

Je suis hésitant car n’ayant pas 100 k à sortir de ma poche je n’ai pas forcément envie de m’étendre sur de nouvelles sociétés, je suis pourtant tirailler par une partie de moi même qui voudrait que je divise les futurs placements pour plus de sécurité et pas me retrouver comme ce qui s’est produit l’an passé avec 30% de mon portefeuille sur ARCP qui ne m’a rien apporté.

Au 1er abord j’ai tendance à tout vouloir placé sur mes sociétés déjà en portefeuille, Dream Office, CYS.

Bien que déjà bien trop exposé aux foncières je suis également fortement tenté par le cours dérisoire de Lexington Realty et de Chambers Street Properties, cela dit pour cette dernière au vu de la fusion je ne suis pas certain d’avoir le recul nécessaire pour prendre la bonne décision.

Ce qui donnerait :

CHAMBERS STREET PROP
LEXINGTON REALTY
DREAM OFFICE
CYS
COMINAR

Sécurité ou rendement ?

Si je joue la sécurité j’opte pour :

IBM
PROCTER AND GAMBLE
AMERICAN CAMPUS inc
GLAXOSMITHKLINE
CENTURLY LINK

Je me dis que je peux jouer dans un premier temps la carte du rendement pour arriver plus rapidement à des rentes mensuelles assez intéressantes et à ce moment je pourrais toujours dilué le risque. J’avoue j’ai du mal à me donner une priorité la maintenant.

Hors ligne

 

#35 25/09/2015 15h46 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Je peaufine ma réflexion.
Par manque d’informations et par méfiance je laisse Chambers Street Prop de côté.

Et j’intègre Dream Global Reit à la sélection.
Je n’explique pas mes choix systématiquement mais sachez que toutes les informations sont disponibles sur ce forum au sujet de ces dernières.

DREAM GLOBAL REIT - Avec une décote d’au moins 12% (selon brookfieldfinancial)
LEXINGTON REALTY -

Ca va faire une belle rente supplémentaire mensuelle !

Pour le reste je me repositionnerais surement sur les sociétés les plus intéressantes de mon portefeuille actuellement comme Dream Office. Dont tout est dit à son sujet ici (http://www.devenir-rentier.fr/t9895-3)

Dernière modification par Uspony (25/09/2015 15h52)

Hors ligne

 

#36 25/09/2015 17h54 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Bonjour,

Quand les "marchés" baissent, la problématique de l’investisseur long terme et qu’il est comme un enfant devant un magasin de bonbons où tous les bonbons seraient en promo.

Il est bien tenté de reprendre des gros bonbons de la même couleur qu’il aime bien et il hésite à reprendre d’autres bonbons d’une autre couleur mais plus petits.

Au pire, il se dit qu’il pourra toujours échanger des petits morceaux de ses gros bonbons avec d’autres bonbons plus tard.

C’est cornéliens et on est tous confrontés à la même chose (sauf sur BFM où ils attendent la décision de la FED dans le contexte macro-économique global déflationniste avec la relance par la consommation de la Chine et les craintes liées à l’effondrement des matières premières etc. - mais n’oubliez pas de trader des CFD).

Bref, si vous voulez jouer le rendement pur et dur, ce n’est effectivement pas les opportunités qui manquent (Dream Office, CYS, MFA financial, Glimcher…).

Mais IBM offre un rendement pas si ridicule que cela et permet une sage diversification…

Hors ligne

 

#37 25/09/2015 19h05 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

En effet, autant la réflexion était difficile début du printemps car les sociétés sur-cotaient en grande partie, autant aujourd’hui la réflexion est toute aussi compliquée car ces mêmes sociétés décotent toutes ou presque et offrent de multiples possibilités de placement.

Le comble non ?

Autant sur les larg-cap que sur les small-cap.
Ce qui remet toute la diversification de mon portefeuille en question sur mes investissements à venir.
Comme vous le dites si bien de manière imagé avec l’étalage de bonbons.

Cela dit il ne faut pas que je perd mon objectif de vue, une rente à hauteur d’un smic d’ici à 3 ans.
Je vais donc jouer le rendement pur et dur en gardant IBM dans un coin de la tête d’ici à mes prochains placements.

Après tout, tout ce que je perds c’est la possibilité de pouvoir re-vendre facilement mes parts et récupérer mon argent rapidement à cause de la volatilité. Je parle même pas de plus-valu car là n’est pas le but premier et ce n’est pas avec ces sociétés que je fais en faire. Je prends le risque car je l’ai déjà pris avec un portefeuille complètement dans le rouge.

Hors ligne

 

#38 02/10/2015 14h04 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Le Debrief.

Il est très simple et très clair :

Après deux mois à suivre différentes sociétés, à réfléchir sur la continuité de mes placements. J’ai opté pour un investissement simple et évident dans la continuité du rendement pur et dur que je souhaite.

Et j’ai simplifié l’action à un placement !

DREAM GLOBAL REIT.
Je ne me suis pas éparpillé sur d’autres sociétés.
Le bilan me convenait, l’objectif de la société également, sa situation géographique aussi, ainsi que son managment. Et sans même parler du super rendement à 9% + Avantage du CAD bas à l’achat. Le post sur la société sur ce forum est assez explicite, je remercie d’ailleurs Kapitall qui s’est donné beaucoup de peine à nous faire partager ses placements sur DG et qui nous aura permis d’en savoir d’avantages.

A la suite wink

Hors ligne

 

#39 14/11/2015 01h48 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Ca fait déjà plus d’un mois que je n’ai pas donné de nouvelles sur mon portefeuille et mes activités et plusieurs mois que je n’ai pas donné de détails.

Donc voici le reporting à ce jour.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 13/11/2015

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base :
n/a

~Energie (3,1%) :
   Royal Dutch Shell PLC (GBP)________________2,0%
   BP PLC (GBP)_______________________________1,2%

~Services financiers (16,1%) :
  Capstead Mortgage Corp (USD)_______________7,5%
  HSBC Holdings PLC (GBP)____________________3,5%
  CYS Investments Inc (USD)__________________2,7%
  Standard Chartered PLC (GBP)_______________2,4%

~Santé (1,6%) :
   GlaxoSmithKline PLC (GBP)__________________1,6%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (1,3%) :
    BHP Billiton PLC (GBP)_____________________1,3%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication (5,1%) :
   CenturyLink Inc (USD)______________________5,1%

~Services aux collectivités (5,6%) :
   Southern Co/The (USD)______________________3,7%
   Centrica PLC (GBP)_________________________1,9%

~Immobilier (67,1%) :
    VEREIT Inc (USD)__________________________18,7%
    Dream Global Real Estate Investment Trus__18,1%
    Cominar Real Estate Investment Trust______14,8%
    Dream Office Real Estate Investment Trus__10,0%
    NorthStar Realty Finance Corp (USD)________4,6%
    NorthStar Realty Europe Corp (USD)_________0,9%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,2%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 13/11/2015 (immobilier uniquement)

~Diversifié (71,6%) :
   VEREIT Inc (USD)__________________________27,8%
   Cominar Real Estate Investment Trust______22,0%
   Dream Office Real Estate Investment Trus__14,9%
   NorthStar Realty Finance Corp (USD)________6,9%

~Bureaux (1,4%) :
    NorthStar Realty Europe Corp (USD)_________1,4%

~Commerce et centres régionaux (27,0%) :
   Dream Global Real Estate Investment Trus__27,0%

Fait avec xlsPortfolio

En dernier j’ai donc pu investir sur Dream Global à son plus bas et sur Northstar avant la scission ce qui ma d’ailleurs valu quelques parts de NRE.

Je suis forcément très exposé aux aléas des cours des foncières cotés qui depuis quelques temps chutent vertigineusement en attendant une supposé augmentation des taux…
Il faut donc rester serein et pouvoir ignorer ces fluctuations, en gardant toujours à l’esprit ce pourquoi j’ai fait le choix de placer ma confiance en elles. A savoir des comptes solides, des managments de confiances, de la liquidité, des investissements à venir qui vont renforcer les revenus, un historique des dividendes sans failles même pendant les mauvaises années.

Malgré tout j’avoue que des fois je préférerais voir le cours de mes investissements plus stable, surtout après avoir accusé le coup de ARCP et maintenant de Standard Chartered. Mais mon objectif est une rente assez élevée, telle quelle est actuellement avec mes choix.

Si cette fin d’année se passe bien financièrement je revaloriserais très légèrement sur IBM, Wallmart, At&t en cadeau de Noël. Des valeurs en décotent actuellement qui valent la peine de figurer dans mon portefeuille passif. De manière a re-équilibrer la balance et être le plus diversifié possible maintenant que j’ai atteint un premier palier de rente que je souhaitais atteindre avant la fin d’année.

J’éspère avoir fais les bons choix. N’ayant jamais eu trop de chance par le passé, même quand les choses semblaient solides je me méfie beaucoup maintenant et garde toujours à l’esprit que tout est possible. Malgré tout il faut continuer d’avancer et de se développer pour arriver à quelque chose, donc on avance !

Je suis toujours preneur de critiques ou simplement ouvert à la discussion.

Hors ligne

 

#40 14/11/2015 09h04 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   38 

Bonjour Upsony.

Pouvez vous développer votre pensée sur la décote IBM, Wallmart, At&t svp? La décote est-elle par rapport à la valeur de reproduction des actifs? à votre estimé de valeur? Ou simplement par rapport au cours d’avril?

Merci d’avance.

Hors ligne

 

#41 14/11/2015 09h53 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Bonjour Trahcoh,

Outre avoir suivi les files de discussion ici sur IBM, j’ai utilisé le Xvalorisation tout simplement.

Hors ligne

 

#42 14/11/2015 10h14 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   38 

Cela semble être un très bel outil. Cette stratégie vous procure-t-elle un retour sur investissement satisfaisant?

Tenez-nous au courant de vos résultats, afin que tout le monde puisse juger de sa pertinence. Je suis abonné à votre potefeuille.

Hors ligne

 

#43 14/11/2015 10h40 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Si vous ne l’avez pas en effet je vous le conseille. Il n’est plus nécessaire d’être un grand financier sorti des écoles pour interpréter des comptes de résultats et leurs valeurs.

Il est trop tôt pour juger du retour sur investissement quoi qu’au vu du prix je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’y prêter attention, car il suffit de se priver d’une sortie au restaurant pour se le payer et il vaut bien plus qu’un repas aussi bon puisse t’il être smile

Pour l’instant je dois avouer qu’il me sert surtout à suivre les sociétés qui m’intéressent pour l’avenir, car le Xvalorisation n’est pas d’utilité pour les foncières côtés qui représentent jusque là ma principale préoccupation et mes principales placements. Et heureusement pour nous en ce moment il n’est pas difficile de bien investir dans ces dernières au vu des nombreuses sociétés qui décôtent.

Je ferais suivre le portefeuille très bien, merci de votre intérêt.

Hors ligne

 

#44 14/11/2015 13h04 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   74 

J’éspère avoir fais les bons choix. N’ayant jamais eu trop de chance par le passé, même quand les choses semblaient solides je me méfie beaucoup maintenant et garde toujours à l’esprit que tout est possible. Malgré tout il faut continuer d’avancer et de se développer pour arriver à quelque chose, donc on avance !

Ne le prenez pas mal mais
Comment dire : Faut il continuer à avancer quand on fonce dans le mur ?

Vous avez beau lire les bulletins méteo ( fortes chutes previsibles sur les reits) d’avoir des livres sur les consignes de securité (avoir un portefeuille diversifié), vous continuez à sortir à poil en hors piste quand il y a des avalanches et que les autorités recommandent de rester chez soi.
Je pense au contraire que vous avez de la chance.

Hors ligne

 

#45 14/11/2015 13h24 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Faut il continuer à avancer quand on fonce dans le mur ?

De quel mur vous parlez ? Une faillite des entreprises que je possède ? une prolongation de la baisse des cours de bourse ?

vous continuez à sortir à poil en hors piste quand il y a des avalanches et que les autorités recommandent de rester chez soi.

La chute d’un cours de bourse n’annihile en aucun cas les bons résultats d’une société (en ce qui concerne les reits). Si tous les portefeuilles investiraient seulement quand les cours sont au beau fixe et quand les analystes prédisent du bon, personnes ne feraient d’affaires, et ça n’a pas de sens.
Et ce n’est pas une hausse des taux qui va mettre un terme au versement des dividendes des reits que j’ai en portefeuille.

La phrase que vous citée signifiait que les apparences aussi précises et détaillés soient elles, peuvent cacher des vices (ARCP, Tesco, etc…). Et que ce risque j’en avais conscience.

Le risque sur du moyen terme est un arrêt des dividendes comme je l’ai vécu sur ARCP.
Et une préparation psychologique à l’ignorance des fluctuations des cours pour réussir à ne profiter que de la rente mensuelle (mon principale objectif dans l’immédiat).

Hors ligne

 

#46 15/11/2015 14h13 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   554 

Uspony a écrit :

Mais mon objectif est une rente assez élevée, telle quelle est actuellement avec mes choix.

Je suis toujours preneur de critiques ou simplement ouvert à la discussion.

Comme vous semblez ouvert à la réflexion et preneur de questions (pas de critiques) susceptibles de vous faire réfléchir dans votre démarche, en voici quelques unes :

(1) Si vous voulez simplement générer un revenu passif (rente), pourquoi s’embêter à faire votre propre picking ? Pourquoi pas vous contenter d’un indice qui verse un dividende et arrêter de vous embêter avec une séléction personnelle, potentiellement consommatrice de temps et pas forcément plus rémunératrice ?
Ce que vous gagnerez en dividendes, vous risquez (si vous vous trompez) de le perdre en rendement absolu si vous vous trompez dans votre picking - et, quoi qu’il en dise, chaque investisseur cherche un rendement absolu intéressant après impôt (rente ou pas). Par exemple, le dividende élevé d’EDF ou GDF versé de tous temps n’a sans doute pas réconforté les détenteurs de ces actions sur de longues périodes…

(2) Si vous voulez persévérer dans le picking, quelle est votre avantage par rapport à la concurrence ? Beaucoup de gens, pas forcément idiots, suivent des entreprises qui proposent des dividendes élevés (qui ne rêve pas d’argent facile - du moins en apparence) : que savez-vous de plus sur vos entreprises que ces gens là ? Quel est votre avantage analytique ? Pourquoi vos contreparties se tromperaient en vous vendant les sociétés que vous avez à ces cours ?  (N’y voyez aucune provocation - simplement des interrogations qui me semblent légitimes pour tout investisseur. Je me pose évidemment les mêmes questions sur mes investissements)

Dernière modification par sergio8000 (15/11/2015 14h16)

Hors ligne

 

#47 15/11/2015 16h02 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   60 

Il est possible que vos stocks surperforment les indices dans le futur. La performance passée ne presage pas de la performance future, cela vaut aussi pour les indices chargés de Tech et consommation défensives potentiellement surpricés…

Gardez la tete calme et concentrez vous sur votre procédé. Si vous achetez des entreprises faites en sorte que vous serez heureux de les garder sur le long terme.

Je suis aussi en proie au doute lorsque je sous performe. Néanmoins j’ai mon style, et je suis plus heureux de construire un patrimoine fait de vraies actions d’entreprises auquelles je crois, que je veux garder en direct sur le long terme que sur un indice dont je ne sais pas trop de quoi il est fait et si il sera toujours là en 2025. Un patrimoine que dans 20 ans je me dirais "J’ai bien fait d’acheter XXX en 2015". Les fluctuations de 2015 n’auront plus de sens.

La performance de votre méthode ou ma méthode sous performera peut etre un indice (Je ne le suis pas sur), mais déjà vous avez fait un grand pas pour surperformer sur le long terme la plupart des gens qui sont à placer sur des assurances vie ou du locatif en direct.

Dernière modification par BulleBier (15/11/2015 16h17)

Hors ligne

 

#48 15/11/2015 16h19 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Bonjour Sergio

Merci de votre participation à la discussion.

sergio8000 a écrit :

(1) Si vous voulez simplement générer un revenu passif (rente), pourquoi s’embêter à faire votre propre picking ? Pourquoi pas vous contenter d’un indice qui verse un dividende et arrêter de vous embêter avec une séléction personnelle, potentiellement consommatrice de temps et pas forcément plus rémunératrice ?
Ce que vous gagnerez en dividendes, vous risquez (si vous vous trompez) de le perdre en rendement absolu si vous vous trompez dans votre picking - et, quoi qu’il en dise, chaque investisseur cherche un rendement absolu intéressant après impôt (rente ou pas). Par exemple, le dividende élevé d’EDF ou GDF versé de tous temps n’a sans doute pas réconforté les détenteurs de ces actions sur de longues périodes…

En effet, Philippe m’a déjà fais une réflexion similaire.
Mais j’ai pris plaisir toute l’année à suivre et analyser les différentes sociétés dans lesquels j’ai investi, autant que si j’avais acheté de l’immobilier physique. Ce n’est donc pas un fardeau. Et j’ai appris bien plus de cette manière que si je me serais contenter de faire un picking via le site.

Et si admettons il était question d’investir dans un immeuble, le risque serait le même pourtant je n’aurais pas envoyé un intermédiaire faire le boulot à ma place. Je pars donc de ce principe.

sergio8000 a écrit :

(2) Si vous voulez persévérer dans le picking, quelle est votre avantage par rapport à la concurrence ? Beaucoup de gens, pas forcément idiots, suivent des entreprises qui proposent des dividendes élevés (qui ne rêve pas d’argent facile - du moins en apparence) : que savez-vous de plus sur vos entreprises que ces gens là ? Quel est votre avantage analytique ? Pourquoi vos contreparties se tromperaient en vous vendant les sociétés que vous avez à ces cours ?

Clairement aucun avantage.
C’est pour ça que mon portefeuille ressemble quand même beaucoup à celui proposé sur devenir rentier. Même si je n’ai pas exactement les mêmes sociétés en portefeuille il y a des similitudes. Car je m’y colle, en suivant le même objectif.

Et je vois bien que même avec de l’expérience et beaucoup d’analyses des failles persistent, personne ici n’est capable de prédire l’avenir ou ce qui se passera avec exactitude dans les bureaux comptables des sociétés. Là ou l’on se pense en sécurité on est en danger et là ou l’on pense être en danger on est en sécurité, j’ai bien vu ça avec ARC, Tesco, Standard Chartered et d’autres. Donc larg cap ou non, pour un petit portefeuille comme le mien, le risque c’est du pareil au même.

Mais je veux tout de même acquérir cette expérience pour être capable de mieux analyser à l’avenir les choses.

BulleBier a écrit :

Je suis ausi en proie au doute lorsque je sous performe. Néanmoins j’ai mon style, et je suis plus heureux de construire un patrimoine faite de vraies actions d’entreprises auquelles je crois, que je veux garder en direct sur le long terme que sur un indice dont je ne sais pas trop de quoi il est fait et si il sera toujour là en 2025. Un patrimoine que dans 20 ans je me dirais "J’ai bien fait d’acheter XXX en 2015". Les fluctuations de 2015 n’auront plus de sens.

C’est ça !
J’ai confiance en l’immobilier, car comme l’a déjà dis Philippe, même en cas de coup dur comme pour ARCP (fraude comptable) les murs ne se sont pas envolés. Certes il peut y avoir une baisse du taux d’occupation, une baisse de liquidité, une baisse de compétitivité, un vieillissement des murs mais il y a toujours une certaine valeur qui ne peut pas s’évaporer du jour au lendemain comme pour une société de biens de conso ou tech qui demain peut ne plus réussir à vendre ses produits et s’effondre en 6 mois.

Comme je l’ai dis moi même il faut être capable d’ignorer les fluctuations des cours qui ne veulent pas forcément signifier une perte ou comme on le voit beaucoup sur le forum des interrogations sur les sociétés mêmes alors qu’elles se portent très bien.

Mais apparemment selon François olivier je fonce dans un mur, j’aurais aimé savoir ce qui le préoccupe tant dans mon portefeuille.

Hors ligne

 

#49 15/11/2015 18h12 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   225 

Ce qui préoccupe Françoisolivier? Et Sergio? Et moi-même?

Que votre portefeuille est peu diversifié, que vos choix de sociétés sont malchanceux et lorsque plusieurs choix sont malchanceux il faut se poser des questions, surtout quand on a un portefeuille concentré (moins de 10 supports si on considère toutes les REITs comme un seul support).

En vous lisant on a le sentiment que vous êtes très fataliste et que vous ne maîtrisez pas trop votre stratégie. "ah oui j’ai une mauvaise performance en ce moment, en plus j’ai pas de bol je cumule les baisses, mais je continue dans la même voie et j’ai confiance dans l’avenir". Confiance oui mais c’est mieux d’avoir confiance sur des faits et des analyses précises.

D’où le conseil de chacun ’la diversification vous protège de l’ignorance’ et l’ETF vous protègera d’un mauvais choix de sociétés.

Voilà je suis beaucoup plus direct que les autres, je m’en excuse. Ce n’est pas une accusation ni même une critique, mais une alerte.

Il vaudrait peut-être mieux prendre du recul avant de continuer vos investissements à l’identique.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#50 15/11/2015 20h25 → Portefeuille d'actions de Uspony (foncières cotés)

Membre
Réputation :   

Jef56 je considère ce que vous dites et en aucun cas je prends ça mal, mais je vois les choses autrement. Ou on s’est mal compris.

Vous dites :

Que votre portefeuille est peu diversifié

En effet mon portefeuille est peu diversifié mais c’est un choix que d’avoir voulu profiter des nombreuses décotes des reits ces derniers mois. Je me suis fixé de re-utiliser les prochains dividendes pour diversifier le portefeuille comme je l’ai dis plus haut.

, que vos choix de sociétés sont malchanceux et lorsque plusieurs choix sont malchanceux il faut se poser des questions

Malchanceux ?
Ca voudrait dire que c’est une malchance que de posséder des parts de Dream office ou Vereit ? Pourtant leurs résultats ne montrent pas de déficiences. J’avoue que la valeur des cours n’a pas joué en ma faveur mais cela n’enlève en rien leurs rentabilités élevées. Et a ce que je sache dans les reits même des larg cap historiques comme HCP ou ventas inc ont chuté au plus bas…

Je considère la mal chance d’avoir perdu 10 mois de dividendes avec ARCP. Et en effet maintenant sur Standard Chartered.
Mais je n’ai rien vendu de mes parts je n’ai donc pas perdu un iota de mon patrimoine et je continue de toucher mes rentes.

ah oui j’ai une mauvaise performance en ce moment, en plus j’ai pas de bol je cumule les baisses, mais je continue dans la même voie et j’ai confiance dans l’avenir

Je n’ai pas dis que j’avais une mauvaise performance, j’ai dis que "Malgré tout j’avoue que des fois je préférerais voir le cours de mes investissements plus stable". C’est humain je pense, et Philippe conseille régulièrement d’ignorer les fluctuations des cours qui ne sont pas a considérer sur le court terme dans notre objectif de placement.

J’entendais aussi que ce n’est pas parce que ARCP n’a pas versé de dividendes pendant 10 mois que je dois tout vendre à perte et arrêter de placer mon épargne dans les reits. Quand on a investi dans l’immobilier et qu’un appartement reste vacant pendant 6 mois ce n’est pas une raison pour vendre tout l’immeuble et abandonner ses investissements. Donc oui je continue d’avancer quoi qu’il arrive et je suis d’accord dans le fait que je dois maintenant diversifier le portefeuille !

Encore une fois je n’ai pas investi dans ces sociétés pour faire de l’argent sur les élévations de leurs cours à court terme mais pour les garder sur le moyen/long terme en profitant de leurs dividendes.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech