Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/04/2015 13h39 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   401 

Débat intéressant, le texte intégral étant :
Des contrats en euros trop bon marché, frein à la croissance de l’assurance vie ?

Romain Durand, directeur général du cabinet d’actuariat Actuaris International, sur le site de l’AGEFI.fr, a écrit :

… de manière tout à fait étonnante, [le fonds garanti en euro, qui] offre plus de garanties que le contrat en unités de compte (capital minimum au terme, effet cliquet, mutualisation) coûte beaucoup moins cher aux assurés que les contrats en unités de compte.

On peut dire que la garantie consentie aux clients est quasi gratuite, et encore plus alors que nous approchons de zones de taux négatifs sur les marchés obligataires. En comparaison l’assuré paye assez cher un contrat en unités de compte dépourvu de garanties. Et comme le marché a toujours raison cette différence de prix est certainement perçue par les clients .

Si l’on croit à ce raisonnement la reprise significative de la croissance de l’assurance vie passera sans doute par un renversement des prix relatifs, soit par augmentation des chargements sur le contrat euro, soit par diminution sur les contrats en unités de compte. Les assureurs ne pourront pas faire l’économie de ces décisions.

Mots-clés : assurance-vie; fonds en euro; frais

Hors ligne

 

#2 15/04/2015 09h05 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   119 

Sur le fond, c’est plutôt vrai : les assureurs prennent en général plus de frais pour les UC (où les A-Vie ne servent que d’enveloppe) que pour les fonds euros où il y a nécessité de gestion derrière.

Même les contrats en ligne n’ont en règle générale pas bousculé cet état de fait. On note quand même quelques exceptions à la règle : on peut citer Mes placements liberté (0,5% pour les UC contre 0,7% pour le fonds euros) par exemple pour prendre parmi les contrats que j’ai souscrits (il y en a peut-être d’autres).

Dernière modification par julien (15/04/2015 09h06)

Hors ligne

 

#3 15/04/2015 09h34 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   401 

Les unités de compte rapportent bien davantage à l’assureur que ce que vous écrivez, car au frais de gestion du contrat il faut rajouter une partie substantielle des frais de gestion de l’unité de compte (qui est gérée par une société de gestion, qui prélève des frais, dont elle rétrocède environ à la moitié à l’assureur, qui d’ailleurs en rétrocède une partie au distributeur: banque, CGP, courtier en ligne, etc.).

Sur le fond, je pense tout à fait valables les arguments de l’auteur de cet article. Les assureurs-vie français prélèvent trop peu de frais sur les fonds en euro, quand on pense aux risques que ces fonds en euro leur font prendre en période d’intérêts bas.

Cela étant, et malheureusement pour les assureurs-vie et heureusement pour les épargnants, il est trop tard pour changer quoi que ce soit. La pression concurrentielle (et le fait qu’il y a beaucoup de contrats individuels déjà ouverts, dont les frais ne peuvent être modifiés) font que les assureurs ne pourront pas se rémunérer davantage.

Hors ligne

 

#4 15/04/2015 10h07 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   157 

Difficile d’augmenter les frais sur les fonds euros: les assureurs prennent déjà 15 à 20% de la plus-value ! Avec les anciennes rémunérations, ils prenaient dans les 10%, ce qui est plus raisonnable et on peut remarquer que sur les UC, ils prennent également environ 10% de la plus-value long terme que l’on peut espérer pour un placement action.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#5 15/04/2015 11h11 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   401 

Faith a écrit :

Difficile d’augmenter les frais sur les fonds euros: les assureurs prennent déjà 15 à 20% de la plus-value !

Non, il n’est pas difficile. L’industrie de la gestion d’actifs au sens large (assurance-vie, OPCVM, etc.) est tout sauf raisonnable. Ils prennent 2,5%/an sur les fonds actions et en moyenne 1% sur les fonds obligations, soit plus que sur les fonds en euro de l’assurance-vie, alors même que les risques pris par l’assureur dans ce dernier cas sont élevés vs. risques nuls pour les assets managers gérant des OPCVM actions ou obligs.

Hors ligne

 

#6 15/04/2015 11h19 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   157 

Vous ne prenez pas le problème dans le bon sens, c’est pourquoi quelque chose vous semble "bizarre". Vous partez du principe que le marché des produits financiers est efficient. Ce qui n’est absolument aps le cas: il y a peu de concurrence libre dans ce domaine.

La question n’est alors pas tant de savoir "quels frais sont nécessaires pour couvrir le risque ?", la question est "combien les clients sont-ils prêts à payer au maximum ?"
Si la réponse à la seconde question est plus élevée que celle de la première, alors le produit est intéressant à proposer.

Pour les fonds euros, la concurrence qui se met en place depuis des années limite fortement le niveau "acceptable" des frais de gestion pour les clients.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#7 15/04/2015 12h16 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   401 

@Faith,
En réalité, nous sommes en train de dire les mêmes choses.

Ce qu’il faut retenir me semble-t-il, c’est que les fonds en euro, surtout les plus performants, sont très intéressants pour l’épargnant (pour son épargne qui doit rester disponible) et bien moins pour l’assureur.

Tant pis pour les assureurs-vie, qui je le répète sont ici assez mal rémunérés. Pour une fois qu’ils sont proposent un produit intéressant et à frais raisonnable, autant en profiter à fond.

En revanche, il faut bien peser le pour et le contre avant d’accepter ce que ces assureurs-vie adoreraient, à savoir voir les épargnants basculer leurs fonds en euro vers de l’euro-croissance ou pire, vers les unités de compte.

Hors ligne

 

#8 15/04/2015 12h34 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   30 

C’est un constat évident, il suffit de voir les efforts que font les AV pour que vous basculiez une partie de vos versements sur les UC. Certains sont aveuglés par la promesse des quelques dixièmes de % de plus du fonds immo.

Faith : le marché actions étant plus volatile, il est plus facile pour les gérants de faire croire que les frais de gestion sont indolores. Pourtant sur le long terme les lois de l’arithmétiques sont indétrônables.

Dernière modification par NicolasV (15/04/2015 12h35)

Hors ligne

 

#9 15/04/2015 13h26 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Modérateur
Réputation :   1084 

Il serait instructif de comparer les frais sur un contrat "euro-croissance" avec ceux d’une allocation "à la main" pour avoir une exposition assez similaire (comme 80% fond euros et 20% UC actions).

Le niveau de frais sur les fonds euros a été plus ou moins "fixé" par quelques précurseurs, comme AFER, il y a 40 ans. Il était sans doute compliqué pour d’autres acteurs de lancer un produit affichant 3x plus de frais annuels récurrents, et beaucoup préféraient commercialiser des contrat à frais pré-comptés (ce qui évitait d’avoir à trop commissionner le distributeur sur l’encours).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#10 15/04/2015 16h02 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   30 

Je ne sais pas pour l’euro-croissance, mais pour les allocations prudentes, j’ai remarqué que les assureurs mettent généralement une part significative d’UC investies en fonds obligataires, alors que le bénéfice pour l’assuré - par rapport à une allocation équivalente en fonds euro - est plus que discutable. L’intérêt pour l’assureur, lui, ne fait pas de doute.

Dernière modification par NicolasV (15/04/2015 16h04)

Hors ligne

 

#11 16/04/2015 09h01 → Contrats en Euros trop bon marché : un frein à la croissance de l'assurance vie ? (assurance-vie; fonds en euro; frais)

Membre
Réputation :   119 

Ceci dit, autant ce serait possible de modifier a posteriori les frais pour les contrats collectifs, autant pour les contrats individuels, ce serait plus compliqué voire impossible (la seule possibilité étant alors de les fermer à la souscription). A moins qu’il y ait un moyen détourné que je loupe et qui fonctionnerait (type supprimer le fonds euros actuel et le remplacer par un autre) ?

Sachant que pour ajouter à la complexité de la question, pour une même compagnie d’assurance, par exemple e-cie Vie de Generali, on peut avoir des contrats collectifs (Boursorama Vie) ou individuels (Altaprofits Vie)

Dernière modification par julien (16/04/2015 09h19)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech