Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 22/06/2015 12h24 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   51 

Un grand bravo au board de Vivendi pour son achat au plus haut de SFR à Vodafone et sa revente au plus bas à Drahi.

On voit une fois de plus la supériorité du modelé managérial de Bouygues sur celui de SFR l’un jouant son argent l’autre jouant celui des autres.

Hors ligne

 

#52 22/06/2015 12h41 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Un grand bravo au board de Vivendi pour son achat au plus haut de SFR à Vodafone et sa revente au plus bas à Drahi.

Désolé mais même si il s’est écoulé 4-5 ans, l’argument ne tiens pas ama. J’arrive à un prix payé de 17.4 MM€ en 2014-16 par Altice pour 100% de SFR. Contre une eval de 18 MM€ en 2011 lors du rachat de SFR à Vodafone.

Dernière modification par dorm (22/06/2015 12h43)

Hors ligne

 

#53 22/06/2015 13h47 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   51 

Cession pour 16.8bn€
Offre de Numericable-SFR et Altice concernant la participation de Vivendi dans Numericable-SFR | Vivendi

L’acquisition mettrait fin aux accords antérieurs et aux discussions sur les ajustements de prix. Elle se traduirait pour Vivendi par l’encaissement définitif de 17 milliards d’euros environ (après financement de l’acquisition de Virgin à hauteur de 200 millions d’euros).

Bref une moins value de 1.2bn € mais le pire n’est pas seulement cette MV mais Vivendi était déjà majoritaire et avait donc le contrôle de SFR donc il n’a pas payé de prime de prise de contrôle contrairement à Altice.
Deuxio le contexte macroéconomique et le QE de la BCE font que pour une entreprise 1€ de 2015 n’a pas la même valeur qu’en 2011 en plein cash si king.

Hors ligne

 

#54 22/06/2015 19h19 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   10 

Entre ces deux opérations, il y a quand même eu un impact très important de Free sur le marché mobile.

Je trouve que Vivendi ne s’en sort pas trop mal au final.

Hors ligne

 

#55 23/06/2015 12h01 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   15 

Je ne sais pas ce qu’on fait les autres membres du forum…mais j’ai profité de la jolie hausse d’hier pour ventre 1/3 de ma ligne Bouygues.

A tord ou a raison…wait and see…

Hors ligne

 

#56 23/06/2015 21h59 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   29 

Bonsoir tout le monde,

Fin des spéculations autour du rachat de Bouygues par SFR-Numéricable :
Bouygues refuse de vendre sa filiale télécoms À  Patrick Drahi


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#57 23/06/2015 22h11 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   35 

Fin des spéculations? Le début, plutôt, non?


A mon grand dam

Hors ligne

 

#58 24/06/2015 14h41 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   10 

Effectivement, ce n’est que le début, car le montage financier de Drahi n’est pas soutenable sur un marché à 4 opérateurs. Avec cette offre énorme pour Bouygues, il a en quelque sorte dévoilé son jeu.

Il faudra être très attentif aux recrutements des prochains trimestres, à savoir :

- renouveau de Bouygues
- poursuite de la dynamique de Free
- résistance d’Orange
- pertes pour SFR

Si Bouygues et Free continuent d’être agressifs respectivement dans le fixe et le mobile, le groupe de Drahi risque d’être pris dans un effet ciseaux : hausse des investissements mais baisse des revenus.

Martin Bouygues a compris qu’il était en réalité en position de force, et je ne serais pas étonné d’assister, dans quelques années, à l’échec du projet Drahi en France.

Hors ligne

 

#59 24/06/2015 15h26 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   51 

Avant hier Drahi propose 10Mds€ pour racheter Bouygues Tel. La valorisation du groupe était avant cette annonce d’environ 11Mds€.
L’ami Drahi ces dernières années a également mis la main sur un certain nombres de média (dont des titres de Roularta, Expansion etc…)

Il se trouve que Bouygues détient un part non négligeable 43% de TF1.

Si le salut de Drahi passe par le retour à 3 opérateurs.. pourquoi ne pas imaginer une OPA claire et nette sur Bouygues. Il n’a pas besoin de rajouter beaucoup pour s’emparer à la fois de Bouygues tel et TF1.

Le contrôle du groupe Bouygues n’est pas dans la main de la famille si l’on se base sur le rapport annuel, si l’on compte les salariés comme ’suiveurs’ de la famille c’est autre chose, mais cela reste envisageable.

(20.7% du capital et 27.3% des droits de vote + part des salaries soit 23.3% du capital et 30.6% des droits de vote)

La partie n’est pas finie à mon avis et les grandes manœuvres peuvent commencer.

Dernière modification par Pryx (24/06/2015 21h40)

Hors ligne

 

#60 24/06/2015 15h37 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   83 

Il ne pas confondre valeur d’entreprise et capitalisation boursière, la différence est la dette de l’ordre de 4Md€.

Si Draghi a 10Md€ de force de frappe, je doutes que ses banques soient prêtes à monter à 15Md€.

Hors ligne

 

#61 24/06/2015 15h59 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   51 

Bouygues n’est pas opéable (vous avez oubliez Artemis qui a un pacte d’actionnaire avec la SCDM).

Martin Bouygues a bien compris que Drahi a besoin de mettre la main sur Bouygues pour réaliser ses économies d’échelle. Drahi a fait le malin en regardant des OPA aux USA pour mettre la pression sur Bouygues, maintenant Bouygues lui rend la monnaie de sa pièce. De plus il aura du mal à réemployer une telle somme facilement maintenant que son projet de développement dans la filiere areva & Alstom est mort.
Racheter Spie Batignolles pourrait etre une piste AMHA.

Hors ligne

 

#62 24/06/2015 16h04 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   51 

JesterInvest a écrit :

Il ne pas confondre valeur d’entreprise et capitalisation boursière, la différence est la dette de l’ordre de 4Md€.

Si Draghi a 10Md€ de force de frappe, je doutes que ses banques soient prêtes à monter à 15Md€.

Je ne confonds pas, la dette de Bouygues n’a rien à voir avec le montant qu’il faut mettre sur la table pour faire une OPA.
Dans ce cas je pense que c’est vous qui confondez VE pour y appliquer vos hypothèses et valeur VB (somme qu’il faut débourser pour se porter acquéreur de la totalité des titres).
Sous vos hypothèses cela veut dire que drahi rachète Bouygues ET la désendette.

Alexis92 a écrit :

Bouygues n’est pas opéable (vous avez oubliez Artemis qui a un pacte d’actionnaire avec la SCDM).

Martin Bouygues a bien compris que Drahi a besoin de mettre la main sur Bouygues pour réaliser ses économies d’échelle. Drahi a fait le malin en regardant des OPA aux USA pour mettre la pression sur Bouygues, maintenant Bouygues lui rend la monnaie de sa pièce. De plus il aura du mal à réemployer une telle somme facilement maintenant que son projet de développement dans la filiere areva & Alstom est mort.
Racheter Spie Batignolles pourrait etre une piste AMHA.

Permettez moi de citer le rapport annuel 2014
"

rapport annuel 2014 page 176 a écrit :

François-Henri Pinault est président et directeur général d’Artémis, société
du groupe Pinault (devenu Kering) qui avait conclu avec SCDM un pacte
d’actionnaires, mais ce pacte a pris fi n en 2006 et Artémis n’est plus
présente au capital de la société. Il n’existe pas d’autre accord conclu
avec les principaux actionnaires, des clients, des fournisseurs ou autres,
en vertu duquel un membre du conseil d’administration a été sélectionné.

Je ne vois pas trop ce que vient faire Spie dans le projet de Drahi et/ou Bouygues. Les projets de croissance des majors du BTP (Bouygues et Vinci) sont à l’international. Spie est un acteur trop local.

Dernière modification par Pryx (24/06/2015 16h10)

Hors ligne

 

#63 24/06/2015 16h51 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   83 

Si Draghi a 11Md€ de cash  sous la main, il peut effectivement racheter Bouygues avec sans trop se soucier de la dette de Bouygues (quoique elle peut devenir exigible en cas de changement de l’actionnaire de contrôle).

Il ne les a pas, et c’est donc la valeur d’entreprise soit 15Md€ que les banques vont étudier pour structurer le financement.

Hors ligne

 

#64 24/06/2015 17h54 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   30 

Euh pour info, c’est pas (Mario) Draghi…c’est (patrick) Drahi…pas pareil quand même…;-)


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#65 24/06/2015 20h42 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   10 

Nous sommes tous d’accord sur un point : la consolidation du marché français est vitale pour Drahi.

Hors ligne

 

#66 24/06/2015 21h46 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   38 

Bonjour.

Question de néophyte: comment auurait-il fallu s’y prendre techniquement pour vendre à découvert Bouygues en prévision de la forte baisse d’aujourd’hui, de préférence sur PEA et chez Boursorama?

Hors ligne

 

#67 24/06/2015 21h56 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   34 

Bonsoir Trahcoh,

Pas de vente à découvert sur PEA.
Sur CTO je suppose que c’était possible de le faire…

Dernière modification par simplicitaire (24/06/2015 21h57)

Hors ligne

 

#68 24/06/2015 22h19 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   38 

M.rci

En pratique comment procéder sur CTO? Faut-il acheter le titre sans en avoir possession? Au SRD? Et l’acheter ensuite quand il a baissé?

Ou faut-il passer par un produit dérivé? Et dans ce cas comment le trouver?

Hors ligne

 

#69 25/06/2015 07h36 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   13 

Trahcoh, votre compte doit être CTO et vous devez passer par le SRD (Service à règlement différé). De ce que j’ai pu trouver sur Google, l’autorisation de VAD (vente à découvert) n’est pas automatiquement donnée à tous les comptes.

Concrètement, il s’agit de vendre une action que vous ne possédez pas, pour la racheter par la suite. C’est plutot du trading court terme, pas vraiment le sujet de ce forum.

Edit: et en aucun cas une recommandation pour le faire, plutot le contraire !

Dernière modification par chlorate (25/06/2015 14h13)

Hors ligne

 

#70 25/06/2015 07h51 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   421 

Il faut être complètement inconscient pour shorter Bouygues actuellement.
Même si le deal ne se fait pas l’offre montre que Bouygues Telecom vaut 2 fois plus que ce que pensait le marché.
Le potentiel de baisse est assez faible, celui de hausse très important (Drahi est coincé). J’aurais plutôt tendance à acheter sur chaque repli.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#71 25/06/2015 09h55 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   30 

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous, Bouygues tel vaut 2 fois ce que pensait le marché POUR DRAHI. Pas forcément pour les autres.
Pour quelqu’un est dans le désert, la valeur d’un litre d’eau n’est pas la même que celle de quelqu’un dans un supermarché.
Il faut faire très attention à cela quand on investit.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#72 25/06/2015 10h13 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   421 

Je ne parle pas d’investissement mais de spéculation court terme…
A court terme Drahi attribue une valeur à Bouygues bien supérieure au cours actuel. Il n’y a aucune raison d’avoir une chute rapide du cours (qui est quand même bien en dessous de son pic d’Avril sans offre) même si le deal ne se fait pas.
Par contre il peut y avoir une surenchère, tout semble possible avec Drahi. Panique des shorts et ca peut monter très vite.

Shorter est à la base quelque chose d’extrêmement risqué qui nécessite une énorme discipline (on se met en face d’une hausse potentiellement illimitée et sur le long terme les frais sont énormes -on va contre le dividende en plus des frais d’emprunt-)

Shorter Genfit est une chose, shorter une entreprise rentable à un prix raisonnable face à une spéculation possible est proprement suicidaire, ou alors il faut vraiment être trés technique avec des stops très serrés. Pas pour les débutants.

Dernière modification par bifidus (25/06/2015 10h15)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#73 25/06/2015 10h25 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   30 

Tout a fait d’accord, il faut être suicidaire (ou informé) pour shorter ou acheter avec du levier dans des cas comme celui là.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#74 25/06/2015 19h04 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   38 

Ma question ne portait pas sur le fait de savoir si il fallait shorter ou pas Bouygues le 24/06 après le refus de vente de Martin, dit "la poupée qui fait non".

BFM annonçait le matin un bain de sang sur le titre, peu de risque à mon avis sauf contre-offre de numéricable dans la journée. Le gain espéré était toutefois faible dans la journée puisque le plus gros de la baisse a eu lieu pendant le gap de fermeture.

Ma question était de savoir comment faire. En plein dans le thème du forum. Si j’ai bien compris il faut vendre en SRD, et je suppose racheter après.

Pour revenir sur l’entreprise elle-même, je suis content de m’être débarrassé de mes titres en avril après la hausse. Je trouve le potentiel faible, et le refus de vente des télécoms n’arrange rien à mon avis sur cette société.

Je suis d’accord avec Bifidus sur le potentiel d’un investissement à court terme en attendant une nouvelle offre de rachat, pourquoi pas… et shorter après un nouveau refus.

Hors ligne

 

#75 08/12/2015 17h14 → Bouygues : construction, télécommunications et médias (bouygues)

Membre
Réputation :   78 

Bonjour

Martin avait dit non cet été mais pourrait dire oui cet automne si on lui apportait un gros paquet de pognon ou éventuellement une grosse part au capital d’Orange : Bloomberg fait circuler depuis hier la rumeur selon laquelle Orange serait en discussion pour acquérir Bouygues Télécoms et aussi….TF1 !

Orange Said in Early Talks to Buy Bouygues Telecom, Media - Bloomberg Business

A mon sens , l’opération sur TF1 pourrait se faire : à 17 mois de la présidentielle, le Gouvernement aurait tout intérêt à neutraliser une fois pour toutes "télé-Sarko" (ou télé-UMP..ou télé-"républicains) dont on se souvient le rôle qu’elle avait joué pour faciliter l’élimination de ce pauvre Jospin. Une renationalisation via Orange permettrait à tout le moins de lui donner une ligne éditoriale plus neutre et de se débarrasser des journalistes les plus marqués à droite…..JP Pernault et quelques autres peuvent se faire du souci !

En revanche, il n’est pas acquis qu’une porte de sortie soit offerte aux minoritaires même si le contrôle de TF1 à 17 mois des présidentielles vaut bien plus que 11€/action : rusés comme ils sont, Macron, Richard et Bouygues feront de leur mieux pour éviter de payer les minoritaires, cela d’autant plus que la loi interdit toute prise de participation supérieure à 49%.

Enfin, à tout hasard, je viens d’en acheter 300 à 11€…qui vivra verra. L’affaire pourrait se décanter dès après le second tour des régionales, surtout si "les républicains" échouent dans leur reconquête. Dès lors, Martin pourrait se laisser charmer par les sirènes d’Orange…cela d’autant plus que ces sirènes sont portées par un PDG qui en son temps fût successivement très bien en cour auprès de Strauss-Kahn puis de Sarkozy.

PS : je livre le ragot de Bloomberg gracieusement, même les collègues du forum qui apprécient la ligne éditoriale de TF1 pourront en profiter !

Dernière modification par stokes (08/12/2015 17h33)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech