Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 28/11/2011 14h38 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

Au vu de la situation économique en Europe et en France qui n’est pas près de s’améliorer et d’une pression fiscale en hausse constante, je suis en train de réfléchir à une expatriation.

Je pense au Maroc pour plusieurs raisons :

- Proche de la France et très bien desservit par les compagnies aériennes
- Qualité de vie élevée : climat, nourriture, culture
- Coût de la vie beaucoup plus faible qu’en France (pour le prix d’une employé de maison à temps plein en France on peut avoir au Maroc trois voir quatre employés, idem pour l’immobilier : on peut vivre dans un palais pour le prix d’un petit appartement dans le centre de Paris)
- Relative stabilité politique
- Ma petite amie est marocaine :-)
- Système éducatif (primaire, collège, lycée français) comparable à la France
- Français largement répandu
- Relatif dynamisme économique (j’envisage d’y ouvrir une activité touristique)

Si je reste en France et après la vente de mon entreprise je devrai payer :

- ISF sur mon patrimoine
- IR sur les dividendos de mes CTO
- Plus value mobilière en cas de cessions
- Taxe foncière et impôts locaux

Actuellement la fiscalité n’est pas si lourde pour les revenus du patrimoine, mais cela risque de changer ! :

- Pour mes AV : 13,5% de Prélèvement sociaux + 7,5% de PLF (exonéré sur un de mes contrats "DSK")
- Barème de l’IR pour les dividendes après abattements de 40%, ce qui représente assez peu d’impôts si aucun revenu salarié (ou alors il faut vraiment toucher beaucoup de dividendes)
- 32,5% de PLF pour les plus value si TMI <30% (il faut vraiment toucher bcp de dividendes pour cela, je pense qu’en l’état actuel des mes investissements je serai plutôt vers 15% surtout que j’ai vu les dernières crises j’ai des MV à solder) et il y a de plus en plus de contrats d’AV qui permettent d’acheter des actions

Je me pose beaucoup de question sur la fiscalité marocaine pour savoir si finalement cela serait intéressant dans mon cas :

- Si je souhaite vivre de dividendes de sociétés de pays de l’OCDE (Zone euro et USA en priorité) quel est la fiscalité des dividendes ? est ce que la fiscalité des pays des entreprises concernés s’appliquent ou la fiscalité marocaine ? quel est la fiscalité marocaine en la matière ?
- Quel sera l’imposition de mes AV française ?
- Quel est le régime d’imposition des plus values ?

Auriez vous d’autres pays à me conseiller au vu de ma situation ?

Je vous remercie de vos éventuelles contributions

François

Dernière modification par Frankymal (21/02/2012 09h43)

Mots-clés : expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine

Hors ligne

 

#2 28/11/2011 15h51 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Modérateur
Réputation :   1083 

Quelques réflexions sur votre description :

   - à votre place, je consulterais plusieurs cabinets spécialisés dans ce genre de problématiques  (fiscalité au Maroc, expatriation). J’éviterais de transférer plus qu’une partie limitée de mes avoirs au Maroc : même si c’est politiquement relativement stable, mieux vaudrait répartir par exemple 75% dans différents pays encore bien plus politiquement stables (comme France, USA, Suisse, etc.)… pour avoir une stratégie principalement défensive sur ces 75%. Je ne parle pas seulement de repartir sur des sociétés de ces pays, mais aussi de localiser les fonds ces pays, sur différentes devises, etc. car je ne serais pas certain de pouvoir un jour faire le transfert Maroc -> autre pays (ceci est aussi valable si vous restez en France d’ailleurs…).
   - au niveau de la fiscalité, tout dépend de votre statut de résident fiscal dans chacun des pays, et des conventions entre ces pays… Je ne connais pas plus la fiscalité d’un résident au Maroc que ce qu’un google "fiscalité Maroc" peut m’apprendre, en particulier Fiche pays  Maroc | Fiscalité et social - Le Moci
   - j’imagine que vous avez consulté les forum d’expat… (Forum Maroc, expatrié Maroc et Télécharger les guides destinations d’expat blog par ex) voir google "forum expat Maroc"
   - dans votre cas, le pays le plus approprié semble être le Maroc, même si d’autres pays sont peut-être aussi à envisager (Turquie par exemple).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 28/11/2011 16h41 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

C’est eux qui veulent venir en france quitte à risquer leur vie et vous vous voulez aller la bas …

Hors ligne

 

#4 28/11/2011 18h44 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   317 

Bonjour Frankymal,

Comme quoi on peux faire fortune en France mais ensuite j’ai du mal à concevoir que l’argent gagné par le travail et par les affaires réalisés en France nécessite de partir à l’étranger pour éviter de payer des impôts.

Je trouve dommage de disposer d’un tel patrimoine et vouloir encore en garder plus en cherchant à vous expatrier , oui les impôts ne sont pas plaisant à payer mais le système est collectif et ce n’est pas parce que l’on a une situation financière aisée qu’il faut se mettre à jouer individuel.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#5 28/11/2011 19h08 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

Bravo philippe voici une belle mentalité….

Personnellement je resterai résident fiscal en France même si par la suite j’ai un patrimoine conséquent.

La qualité de vie reste une des  meilleures au monde, dans l’agglomération où je vis il ya tout et beaucoup dans un rayon de 100 km.

Beaucoup de riches sont partis en Belgique par contre ils viennent toutes les semaines remplir leur caddy ici c’est très limite comme comportement et immatriculent leur voiture en France par le biais d’une connaissance pour pas payer les taxes les amendes et les assurances qui coutent le double…

Hors ligne

 

#6 28/11/2011 20h36 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

Sans racisme, j’ai été un peu en vacances au Maroc et durant ce séjour j’ai toujours eu l’impression qu’on cherchait à "me gratter", que ce soit le chauffeur de taxi, le barman, le commerçant…
Impossible de vivre comme ça toute l’année…
Ne seriez vous pas mieux en Belgique, Suisse ou Espagne (pas d’impôts sur le patrimoine).

PS: les petites amies, ça va, ça vient smile

Hors ligne

 

#7 28/11/2011 21h18 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

la Belgique si le monsieur fait attention au cout de la vie c’est mort car c’est plus cher que le Maroc:

budget eau gaz electricité, telecom : le double de la france

Vétements: 50% plus cher

voiture: assurance le double et taxe annuelle de roulage
taxe fonciére pas trop élevée sauf pour le prestigieuxmais  je pense pas qu’il y ai au maroc
Le reste à peu près pareil qu’en France….
Les dividendes sur actions : ils prennent 25% donc c’est kif kif avec la France parce que pas d’abattements.

Suisse ne parlons même pas du cout de la vie..

Non vu son profil l’Espagne est bien mieux pour le climat et le mode de vie tout en restant dans un pays europeen avec la sécurité que ça implique …

Hors ligne

 

#8 29/11/2011 01h06 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

@ GoodyeLenine

Oui j’ai pensé à répartir mes avoirs géographiquements et en devises, je pense voir avec HSBC qui est présente partout dans le monde pour des comptes à terme en $ US, canadien et australien, Francs suisses ainsi que quelques devises exotiques plus risqué mais pour des montants marginaux par rapport à mon patrimoine. Je pourrai ensuite dépenser plutôt tel ou tel devise selon le lieux ou je me situe et l’évolution des changes. Je ne connais pas encore les possibilités de CAT dans ce monnaies mais mon banquier pourra me renseigner (si certains sur ce forum ont des informations là dessus…) Je réfléchi aussi à réaliser des investissements immo dans des grandes villes comme NYC, Montréal, Genève, Paris, Sydney ainsi que dans des pays plus exotiques (Maroc, j’ai pensé à la turquie, pays de l’est nouveaux entrant dans l’Europe, …)

Mais j’ai l’impression que la fiscalité quand on a un patrimoine éclaté géographiquement est un vrai casse tête, il faudrait trouver un conseil spécialiste de la chose.

@ tonii

Je connais assez bien le Maroc pour y avoir voyager plusieurs fois et pour avoir des amis faisant partie de l’élite du pays et je vous garantie que ceux qui veulent venir chez nous ne sont pas les riches marocains mais ceux qui ont du mal à trouver un travail etc … ah la limite ceux qui quittent le maroc ne le font pas pour la France mais pour suivre un carrière international après des études type HEC ou Ingénieur avec comme idée de retourner plus tard au pays. Pour les 1% de marocain les plus riches la qualité de vie est remarquable. Ma motivation pour quitter la France n’est pas uniquement l’évasion fiscale mais la recherche d’un pays au coût de la vie moindre sans sacrifice sur la qualité. Je compte bien sûr revenir en France entre 4 et 5 mois par an et garder un pied à terre à Paris.

@ j’ai de la chance

Vous avez tout à fait raison, mais j’ai oublié de préciser que ma mère étant libanaise (chrétienne), je suis assez typé et je ne rencontre pas ce genre de problème car dans la rue je passe le plus souvent pour un local.

@ Philippe

Disons que globalement plus que de fuir la France pour les impôts je voudrais au vu de la crise actuel en europe et dans le monde dévelopée, sécurisé mon patrimoine en le diversifiant géographiquement et si je pense à habiter au Maroc ; comme l’a suggéré Goodbylenine, je ne comptais pas partir avec mon argent mais en laisser une partie en France et transférer le reste dans des pays "neufs" comme canada et australie ainsi que des pays riches plus anciens comme usa et suisse et aussi une partie dans des pays en voie de dévelopement à fort potentiel de croissance et avec des montais solides. Après si je peux en même temps : optimiser ma fiscalité, sécuriser mon patrimoine et gagner en qualité de vie alors là ce sera tout bénef!

et puis j’ai une tradition familiale de mouvement :

mon père est né en chine, son père en algérie et sa mère au vietnam
ma mère est né au liban, sa mère en roumanie et son père au liban

il faut remonter à mes arrières grands parents pour trouver quelqu’un qui est né comme moi en France. pourtant les hommes de ma famille sont français depuis toujours bien qu’ils aient souvent épousés des étrangères.

tonii a écrit :

Non vu son profil l’Espagne est bien mieux pour le climat et le mode de vie tout en restant dans un pays europeen avec la sécurité que ça implique …

Option que j’aurai envisagé si je parlais l’espagnol ! (vous me direz, une langue, ça s’apprend!)

Dernière modification par Frankymal (29/11/2011 01h54)

Hors ligne

 

#9 29/11/2011 09h16 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

De l’immobilier partout, dur à gérer!! smile

Est-on redevable de l’ISF en France si le montant de votre patrimoine en France est supérieur à la limite mais qu’on est résident étranger?

Hors ligne

 

#10 29/11/2011 09h35 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

Frankymal

Vouloir vivre dans un pays musulman avec ce type de mode de vie si ça vous convient très bien pour vous.

Personnellement vivant dans un pays libre je voudrai pas me brider concernant mon mode de vie pour aller vivre chez un régime autoritaire limite dictature..

Me faites pas le coup c’est tolérant et on dit ce qu’on veut sur le gouvernement et le roi ça prend pas avec moi..

Les jeunes qualifiés qui vont en europe pour par la suite retourner au Maroc payés 500 euros par mois à casablanca  comme ingénieur … quand ils ont gouté à l’europe pourquoi voudraient ils retourner dans le tiers monde

On connait la réalité et le fameux 2% de marocain riche qui vivent dans le luxe , il y a aussi 2% de français qui vivent dans le luxe, ça c’est dans tous les pays du monde.

Hors ligne

 

#11 29/11/2011 09h36 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

tonii:
je vous aime bien et sans rire je suis un peu d’accord avec vous quand vous faîtes une différence entre le monde libre et civilisé et d’autres pays. Il se peut que quelques Cassandre viennent vous culpabiliser, mais on ne les écoute pas!

Hors ligne

 

#12 29/11/2011 09h59 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

jaidelachance a écrit :

De l’immobilier partout, dur à gérer!! smile

J’ai un amis qui a un appartement à Paris et un autre à NY et qui fait de la location à la semaine il y trouve plusieurs avantages :

-l’agence s’occupe de tout : trouver les locataires, encaisser caution et loyer, ménage, pas de problème d’impayés car régler à l’avances etc

Certes les appartements ne sont pas toujours occupé mais comme le prix à la semaine ou pour 3 jours est bcp plus élevé qu’au mois cela compense. Aussi Il y trouve un autre intérêt c’est qu’il peu les habiter quand il le souhaite et qu’il n’est pas bloqué avec un locataire.

Par contre cela ne marche que dans des emplacements n°1 donc il faut avoir une certaine somme à investir.

tonii a écrit :

Vouloir vivre dans un pays musulman avec ce type de mode de vie si ça vous convient très bien pour vous.

Personnellement vivant dans un pays libre je voudrai pas me brider concernant mon mode de vie pour aller vivre chez un régime autoritaire limite dictature..

Me faites pas le coup c’est tolérant et on dit ce qu’on veut sur le gouvernement et le roi ça prend pas avec moi..

Les jeunes qualifiés qui vont en europe pour par la suite retourner au Maroc payés 500 euros par mois à casablanca  comme ingénieur … quand ils ont gouté à l’europe pourquoi voudraient ils retourner dans le tiers monde

Certes on ne peut pas critiquer le rois, mais bon ça ne me paraît pas être un point fondamentale surtout en tant que non citoyen du pays. Sinon pourriez vous me précisez à quoi vous pensez quand vous dites "je voudrai pas me brider concernant mon mode de vie", avez vous des exemples précis de choses que vous ne pourrez pas faire là bas ?

En ce qui concerne les jeunes qualifiés ils peuvent revenir au Maroc pour monter leur entreprise, investir dans l’immobilier et globalement profiter du fait que 

Wikipédia a écrit :

L’économie du Maroc évolue sur un rythme de croissance rapide. Elle a enregistré durant les cinq dernières années un taux de croissance moyen de 6,5 %. L’inflation est sous les 2%. La dette publique tourne autour de 20% du PIB. Chomage 9,6%

Etc Etc

Hors ligne

 

#13 29/11/2011 10h03 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

Frankymal, on peut faire de l’angélisme, mais la vérité c’est que tous ces pays quand ils accèdent à la démocratie votent pour des islamistes. Après on peut dire qu’il y a des modérés des durs, mais un islamiste ça reste un islamiste, comme en Lybie, Tunisie, on parle de charia, de femmes voilées dans les rues, on peut mettre des doigts à 60 sur une journaliste en Egypte, etc…
Tout ça les étrangers le verront… Le jour où le roi saute…

Hors ligne

 

#14 29/11/2011 10h35 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   128 

Frankymal a écrit :

Certes on ne peut pas critiquer le rois, mais bon ça ne me paraît pas être un point fondamentale surtout en tant que non citoyen du pays. Sinon pourriez vous me précisez à quoi vous pensez quand vous dites "je voudrai pas me brider concernant mon mode de vie", avez vous des exemples précis de choses que vous ne pourrez pas faire là bas ?

Pour vous donner un exemple, il se pourrait bien que vous subissiez la censure d’Internet au quotidien.

Par exemple impossibilité d’accéder aux sites Internet de la presse française ou européenne, voire peut-être même à certains sites financiers, ou d’information sur des entreprises "non politiquement correctes" au regard du régime.

Je ne sais pas quelle est votre implication dans le domaine (personnellement je m’en tiens à l’écart) mais si vous comptez prendre des nouvelles de vos connaissances françaises via les réseaux sociaux, vous pourriez également subir quelques déconvenues.

Après je ne présage de rien sur la qualité de vie ni même sur la sécurité dans le pays. Mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’une monarchie absolue.

Par ailleurs comme le rappelle jaidelachance, le contexte politique actuel des pays d’Afrique du Nord est assez préoccupant.

Enfin également, je me tiendrais à l’écart des demoiselles … Les problèmes avec les familles arrivent rapidement.

Pour réussir l’expatriation au Maroc, je pense qu’il faut être plutôt solitaire, avoir les moyens d’acheter une villa et y avoir du personnel (donc donner du travail aux locaux). Là vous avez toutes les chances de vivre comme un pacha. Mais c’est une vie de retraité …

Hors ligne

 

#15 29/11/2011 10h49 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

jaidelachance a écrit :

Frankymal, on peut faire de l’angélisme, mais la vérité c’est que tous ces pays quand ils accèdent à la démocratie votent pour des islamistes. Après on peut dire qu’il y a des modérés des durs, mais un islamiste ça reste un islamiste, comme en Lybie, Tunisie, on parle de charia, de femmes voilées dans les rues, on peut mettre des doigts à 60 sur une journaliste en Egypte, etc…
Tout ça les étrangers le verront… Le jour où le roi saute…

L’exemple de la Turquie qui est dirigé par des islamistes montre que ce n’est pas une fatalité. Saviez vous que les femmes peuvent voter et être élu depuis 1934 soit 11 années avant les françaises ?

Je ne veux pas faire d’angélisme et la situation au Maroc peut évoluer défavorablement mais elle peut aussi suivre la voie ouverte par la Turquie. Attendons de voir ce que ferons les islamistes tunisiens. Pour la Libye je suis bcp plus pessimiste mais l’environnement culturel du pays est bien différent.

Le Maroc a une histoire très différente qui lui procure davantage de stabilité, la monarchie actuelle règne depuis 1666 et est en train d’évoluer lentement vers un modèle de monarchie constitutionnelle et sur les 20 dernières années en tout cas la situation a évolué positivement au niveau des libertés économiques et politique.

Je vous recommande la lecture de ces articles très éclairants :

Charles Saint-Prot : «Le Maroc a changé et progressé durant les dix dernières années» ? geostrategie.com

http://www.lavieeco.com/actualite/maroc … -3418.html

Derival a écrit :

Pour vous donner un exemple, il se pourrait bien que vous subissiez la censure d’Internet au quotidien.

Par exemple impossibilité d’accéder aux sites Internet de la presse française ou européenne, voire peut-être même à certains sites financiers, ou d’information sur des entreprises "non politiquement correctes" au regard du régime.

Je ne sais pas quelle est votre implication dans le domaine (personnellement je m’en tiens à l’écart) mais si vous comptez prendre des nouvelles de vos connaissances françaises via les réseaux sociaux, vous pourriez également subir quelques déconvenues.

Après je ne présage de rien sur la qualité de vie ni même sur la sécurité dans le pays. Mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’une monarchie absolue.

Enfin également, je me tiendrais à l’écart des demoiselles … Les problèmes avec les familles arrivent rapidement.

Pour l’instant il n’existe aucune censure de ce type mis à part sur les sites pornographiques. Contrairement à la Chine, tous les médias étrangers et réseaux sociaux sont accessibles. Les seuls sujets "tabou" sont le rois (le critiquer peut amener à la prison) et la question du sahara occidentale.

Pour les femmes c’est certains que l’approche à la française n’est pas envisageable mais si l’on est marié ou que l’on vit avec une non musulmane il n’y a aucun problèmes et la jeunesse éduquée des grandes villes adopte de plus en plus une attitude proche de la jeunesse occidentale, il y a des contraintes par exemple interdiction pour des marocains de prendre une chambre d’hôtel en couple sans certificat de mariage et il règne une grande hypocrisie mais cela ne me concernera pas directement.

Après je précise que dans mon approche je cherche un pays ou passer environ 4-5 mois par an et je me vois passer 4 autres mois en France et 4 autres en voyages. Je n’irai pas m’enterrer là bas 12 mois par an. Une vie de rentier permet justement cette mobilité géographique.

Dernière modification par Frankymal (29/11/2011 10h51)

Hors ligne

 

#16 29/11/2011 10h53 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

C’est votre opinion, ce n’est pas la mienne…
Savez vous que plus de 40% des Tunisiens de France ont voté pour le parti islamiste aux récentes élections? La Turquie est-elle réellement un modèle?
Cela donne de quoi réfléchir.

Hors ligne

 

#17 29/11/2011 12h46 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

jaidelachance a écrit :

C’est votre opinion, ce n’est pas la mienne…
Savez vous que plus de 40% des Tunisiens de France ont voté pour le parti islamiste aux récentes élections? La Turquie est-elle réellement un modèle?

Pour les pays musulmans la Turquie est très certainement un modèle, pas pour nous certes.

Le parti islamiste tunisien Ennahda a remporté 89 des 217 sièges il n’a donc pas la majorité à l’assemblée (manque 20 sièges) et s’il a obtenu autant de succès c’est en partie parce que le gouvernement Ben Ali l’a légitimé en ne lui laissant pas droit à la parole et en le crédibilisant en tant que partie d’opposition à la dictature.

Pour ce qui est du Maroc qui vient de voter et dont les résultats des législatives 2011 ont été donné le 27 novembre au soir, les islamistes (PJD) ont fait à peine 27,08% et n’ont obtenu que 107 sièges sur les 395 soit à peine 25% des sièges.

En 2007 en France l’extrême droite et gauche (FN, LCR, PCF, PT, LO et Bové) ont fait 19,44% et en 2002 33,01% (FN, LO, LCR, PC, MNR, PT)

Bref, ce n’était pas le but de ce fil mais je pense qu’il y a beaucoup de préjuger sur la réalité du terrain. Et si les islamistes sont si populaires c’est qu’ils ont pu se poser comme opposants aux dictatures (tunisie, libye, égypte, syrie, …) et ont donc acquis une crédibilité auprès du peuple opprimé. Si ils font un score plus faible au Maroc c’est en partie parce que le régime est moins dur que les autres et qu’il les laisse participer au jeu politique dont ils étaient exclu dans les autres pays.

Dernière modification par Frankymal (29/11/2011 12h47)

Hors ligne

 

#18 29/11/2011 15h58 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   17 

Je me prononcerai pas sur "oui ou non" vivre au Maroc, mais sur le reste de vos interogations.

Comme toujours en cas d’expatriation il faut d’abord vérifier l’existence d’une convention internationale entre la France et le pays d’accueil. Pour la France et le Maroc on peut lire que :

Article 13 : Les dividendes  payés par une société domiciliée sur le territoire d’un État contractant à une personne domiciliée sur le territoire de l’autre État contractant sont imposables dans cet autre État. Mais, il y a d’abord un prélèvement à la source normalement limité à 15 %. Cependant, ce prélèvement est parfois supérieur est c’est votre problème de récupérer la différence ; Il y a sur ce forum un post à ce sujet.

Article 14 : 1. Les intérêts provenant d’un État contractant et payé à une personne domiciliée sur le territoire de l’autre État contractant sont imposables dans cet autre État. En fiscalité internationale le terme « intérêt » désigne les rachats faits sur une assurance vie. Donc en l’espèce : imposition au Maroc.

Il y a d’autres paramètres sur lesquels il vous faut être vigilant avant de partir : sort des revenus fonciers, biens immobiliers, protection sociale, statut matrimonial, etc.… De même il peut être intéréssant de se poser la question de l’intérêt de vendre votre société en tant que résident FR ou  pas …

Honnêtement j’ai eu la flemme sur de me pencher sur le code fiscal Marocain donc je peux pas vous dire comment s’organise l’impôt au Maroc, ni s’il est possible de bénéficier d’une quelconque niche.

Vous l’avez compris le sujet est vaste et complexe.

Globalement quelques pistes :

-    il est bien souvent plus « simple » de s’expatrier dans un pays de l’Union européenne (du moins sur un plan légal/fiscal)
-    Suivant le pays il peut être intéressant de différencier sa localisation physique, de celle de son patrimoine (je pense notamment au régime des « non-doms » en UK, mais il y a d’autres pays comme ça)
-    Vous cherchez à varier les devises, faites un tour du côté des assurances vies luxembourgeoises (à mon avis ça peut répondre parfaitement à vos besoins/attentes).
-    Faites un audit patrimonial complet avant de quitter les pays pour organiser au mieux votre départ. Étant donné la taille de votre patrimoine il doit y avoir de belles choses à faire et beaucoup de précautions à prendre (Exit tax etc …)

Dernière modification par bloom (29/11/2011 16h06)

Hors ligne

 

#19 29/11/2011 16h38 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Modérateur
Réputation :   1083 

jaidelachance a écrit :

Frankymal, on peut faire de l’angélisme, mais la vérité c’est que tous ces pays quand ils accèdent à la démocratie votent pour des islamistes. Après on peut dire qu’il y a des modérés des durs, mais un islamiste ça reste un islamiste, comme en Lybie, Tunisie, on parle de charia, de femmes voilées dans les rues, on peut mettre des doigts à 60 sur une journaliste en Egypte, etc…
Tout ça les étrangers le verront… Le jour où le roi saute…

Je veux bien ne pas faire d’angélisme, mais il faut ne pas le faire ailleurs aussi… Chaque pays (France incluse) a ses contraintes (et ses xxxs sans craintes aussi, hélas), et ses bons côtés (nombreux au Maroc). Dans de nombreux pays, indépendamment de leur religion, les gens qui vivent dans la misère agissent parfois de manière un peu "déroutante" pour un touriste qui apparait bien plus nantis, et parfois cette manière déroutante et très chaleureuse.

@tonii, jaidelachance, etc.    avez-vous déjà été au Maroc (en dehors de qqs touristodromes artificiels, qui ressemblent un peu à la place du Tertre à Montmartre avec juste d’autres couleurs locales) ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#20 29/11/2011 17h16 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

GoodbyLenine a écrit :

jaidelachance a écrit :

Frankymal, on peut faire de l’angélisme, mais la vérité c’est que tous ces pays quand ils accèdent à la démocratie votent pour des islamistes. Après on peut dire qu’il y a des modérés des durs, mais un islamiste ça reste un islamiste, comme en Lybie, Tunisie, on parle de charia, de femmes voilées dans les rues, on peut mettre des doigts à 60 sur une journaliste en Egypte, etc…
Tout ça les étrangers le verront… Le jour où le roi saute…

Je veux bien ne pas faire d’angélisme, mais il faut ne pas le faire ailleurs aussi… Chaque pays (France incluse) a ses contraintes (et ses xxxs sans craintes aussi, hélas), et ses bons côtés (nombreux au Maroc). Dans de nombreux pays, indépendamment de leur religion, les gens qui vivent dans la misère agissent parfois de manière un peu "déroutante" pour un touriste qui apparait bien plus nantis, et parfois cette manière déroutante et très chaleureuse.

@tonii, jaidelachance, etc.    avez-vous déjà été au Maroc (en dehors de qqs touristodromes artificiels, qui ressemblent un peu à la place du Tertre à Montmartre avec juste d’autres couleurs locales) ?

Oui, j’ai passé une semaine à Casablanca.
Le côté collant des gens là bas qui cherchent à entuber le touriste j’en parle en connaissance de cause.
Après c’est le choix de chacun mais passer son temps à se demander si les locaux essaient de vous entuber, très mieux pour moi. Il y a de meilleures destinations pour s’expatrier en paix et sans risque religieux, mais ça c’est la vérité de chacun…

Hors ligne

 

#21 29/11/2011 17h47 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   15 

bloom a écrit :

Je me prononcerai pas sur "oui ou non" vivre au Maroc, mais sur le reste de vos interogations.

Comme toujours en cas d’expatriation il faut d’abord vérifier l’existence d’une convention internationale entre la France et le pays d’accueil. Pour la France et le Maroc on peut lire que :

Article 13 : Les dividendes  payés par une société domiciliée sur le territoire d’un État contractant à une personne domiciliée sur le territoire de l’autre État contractant sont imposables dans cet autre État. Mais, il y a d’abord un prélèvement à la source normalement limité à 15 %. Cependant, ce prélèvement est parfois supérieur est c’est votre problème de récupérer la différence ; Il y a sur ce forum un post à ce sujet.

Article 14 : 1. Les intérêts provenant d’un État contractant et payé à une personne domiciliée sur le territoire de l’autre État contractant sont imposables dans cet autre État. En fiscalité internationale le terme « intérêt » désigne les rachats faits sur une assurance vie. Donc en l’espèce : imposition au Maroc.

Il y a d’autres paramètres sur lesquels il vous faut être vigilant avant de partir : sort des revenus fonciers, biens immobiliers, protection sociale, statut matrimonial, etc.… De même il peut être intéréssant de se poser la question de l’intérêt de vendre votre société en tant que résident FR ou  pas …

Honnêtement j’ai eu la flemme sur de me pencher sur le code fiscal Marocain donc je peux pas vous dire comment s’organise l’impôt au Maroc, ni s’il est possible de bénéficier d’une quelconque niche.

Vous l’avez compris le sujet est vaste et complexe.

Globalement quelques pistes :

-    il est bien souvent plus « simple » de s’expatrier dans un pays de l’Union européenne (du moins sur un plan légal/fiscal)
-    Suivant le pays il peut être intéressant de différencier sa localisation physique, de celle de son patrimoine (je pense notamment au régime des « non-doms » en UK, mais il y a d’autres pays comme ça)
-    Vous cherchez à varier les devises, faites un tour du côté des assurances vies luxembourgeoises (à mon avis ça peut répondre parfaitement à vos besoins/attentes).
-    Faites un audit patrimonial complet avant de quitter les pays pour organiser au mieux votre départ. Étant donné la taille de votre patrimoine il doit y avoir de belles choses à faire et beaucoup de précautions à prendre (Exit tax etc …)

Merci pour vos conseils. Notamment en ce qui concerne les AV luxembourgeoises dont je pressens tout le potentiel après quelques recherches google.

Hors ligne

 

#22 29/11/2011 18h00 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

Non GBL je suis jamais allé au Maroc mais j’en connais assez ici et je suis assez l’actualité pour me rendre compte que même pour 1 million de dollar j’irai pas vivre dans ce pays de mystiques et de frustrés…

Après comment oser comparer la France avec le Maroc? c’est comme comparer le canada et le mexique….

Hors ligne

 

#23 29/11/2011 22h19 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   38 

Et je suppose que vous n’êtes jamais allé ni au Canada, ni au Mexique… Frankyval est très patient, bravo.
Je pense qu’il serait de bon ton de revenir à la question initiale, nous sommes très proches du "Godwin point".

Hors ligne

 

#24 29/11/2011 22h43 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   -11 

Non plus mais bon c’est sur le maghreb c’est mieux que la France en terme de pib, du pnud, des revenus medians, des possibilités d’emploi, de la liberté des personnes et de la sécurité…
La France c’est pourri chez les voisins l’herbe est toujours plus verte, beaucoup de croissance, on y immigre on creuse et on trouve du pétrole.

Les pays bas n’ont qu’à bien se tenir dans les classements de l’ocde face au Maroc.

La prochaine fois "le bangladesh pays d’avenir"

Hors ligne

 

#25 29/11/2011 23h40 → Expatriation et Fiscalité Marocaine (expatriation, fiscalité, imposition, maroc, marocaine)

Membre
Réputation :   

Par exemple les prix de l’immobilier marocain sont complètement irréalistes. On a des prix parfois européens dans un pays où le smic est à 160 euros, ie avec aucun marché intérieur…
acheter un bien au maroc ne repose sur aucune logique car avec des prix proches des prix européens il n’y a pas de marché intérieur…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech