Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 21/01/2013 16h50 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   74 

@thomz

Bonjour.

Je ne suis pas surpris de vos commentaires. Personnellement, je n’avais pas assez de diplômes, et merci au groupe américain qui m’avait embauché et pour lequel j’ai travaillé 20 ans en progressant.

En France, comme vous le savez,  il faut les diplômes, mais maintenant surtout les bons. Les grands groupes français veulent tous des HEC, des ESSEC ; des Centrales…

En Amérique du nord, vous pouvez rencontrer rapidement le décideur. En France il faut passer par l’usine à gaz des RH (désolé de dire cela, mais assez souvent dirigée par des femmes qui manquent d’expérience et de culture internationale). 

Maintenant, je dirai que, c’est comme un peu partout, il reste le lobbying. Lors de mon premier stage à Cupertino, le soir au bar,  on m’offrait un nouveau « job », mais c’est un autre monde.

NB : pour une fois, je suis entièrement d’accord avec les commentaires de GBL, c’est certainement dans une plus petite structure que vous pourrez trouver plus rapidement, ou dans des sociétés en forte croissance à l’international,  comme Eurofins, qui a démarré de rien en 1987 et qui vaut bien plus d’1 milliard d’euros en bourse aujourd’hui avec des milliers de collaborateurs.
Eurofins France | Offres d’Emplois

Bon courage. 

A+
CPaulus

Hors ligne

 

#27 21/01/2013 17h28 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   512 

Merci Messieurs - vos petits mots me touchent beaucoup.

Hors ligne

 

#28 21/01/2013 17h39 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Modérateur
Réputation :   1084 

+1 avec Range19 : le mode "efficace" de recherche d’emploi varie selon les pays/cultures, et n’est pas du tout le même en France, au Canada, au Vietnam ou en Allemagne par exemple.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#29 21/01/2013 17h47 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

sergio8000 a écrit :

En même temps, on peut aussi les comprendre : salaire en France à peine plus 2K€ net après taxes, salaire au Canada, plus de x5 (sans bosser plus car ils sont développeurs et ne dormaient pas beaucoup la nuit en France déjà)… Je pense que tout dépend des priorités de chacun et de ce à quoi il aspire: il y a tellement d’endroits au monde où l’on peut trouver son bonheur, aussi bien chez soi qu’ailleurs !

En même temps, tu compares du net à du brut, car le X5 canadien auquel tu fais allusion, c’est en brut.

Hors ligne

 

#30 21/01/2013 21h31 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

Une amie a passé aussi 4 ans au Canada mais est de retour en France…

Les français de métropole n’y sont pas tjs bien vu et il faut se faire au climat (actuellement il fait -16° à Montréal, demain -29°)…

Avez-vous déjà vécu quelques semaines au Canada avant de songer à une expatriation ?

Nous avons obtenu nos visas de Résident permanents (on a mis presque 2 ans à l’obtenir),  donc c’est un projet mûrement réfléchi. Nous avons bien sûr peser le pour et contre.
D’autre part, nous avons déjà fait, en famille, 3 voyages exploratoires depuis 2007 pour valider que le pays nous plait A chaque fois, nous sommes restés quasiment 3 semaines, via un échange de logement.

Notre choix s’est porté sur Vancouver, car c’est dans cette ville où nous avons noués des liens amicaux solides. ça aide pour l’intégration.

Vancouver, cadre de vie exceptionnele, est la ville la plus chère du Canada (étant parisien, ça reste plus abordable :-))), mais c’est la ville où on dispose du meilleur réseau de connaissances et d’amis, noués suite à nos 3 séjours.

En ce moment, il fait + 5 degrés sur Vancouver, donc niveau météo c’est pas trop brutal :-).

Dernière modification par fnoki (21/01/2013 21h34)


« Le succès, c’est la capacité à aller d’un échec à un autre sans perdre son enthousiasme »
Churchill

Hors ligne

 

#31 30/01/2013 23h03 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   

Coucou,

Après réflexion, la décision est prise  de vendre notre appartement parisien.

Maintenant si la vente se réalise au prix du marché, je pourrai potentiellement me retrouver avec un capital de 150 k€.

Dans ce cas, je suis à l’écoute de vos préconisations / conseils pour optimiser le placement de ce capital, sachant que je compte partir au Canada dès que ma RP est vendue.

Mon immigration au Canada est du long terme et je compte bien , dès que je me suis approprié le marché immobilier canadien, y acquérir un bien immobilier.

Entre temps, étant complètement novice en terme de marché boursier, je compte m’inscrire à un UV financier au Cnam parisien. En lisant l’ouvrage de Philippe, le mot clé est diversification.

Au plaisir de vous lire.

Dernière modification par fnoki (31/01/2013 06h40)


« Le succès, c’est la capacité à aller d’un échec à un autre sans perdre son enthousiasme »
Churchill

Hors ligne

 

#32 30/01/2013 23h36 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Modérateur
Réputation :   1084 

Résumé de ce que pourrait être votre situation alors :
    - vous avez 150 k€ de disponibles en France  (en + de quoi financer vos début au Canada)
    - vous vivrez au Canada, à priori pour longtemps
    - vous n’avez pas d’expertise particulière en terme de placement et gestion de patrimoine
         (ni dans le contexte français, ni dans le contexte canadien)

Je crois que dans votre situation (pas encore bien stabilisée au Canada, avec pas mal d’incertitudes, et pas assez de connaissance des spécificités locales, de la fiscalité associée, etc.) :
   - vous devriez éviter les risques (quitte à avoir un rendement faible pendant qqs temps)
   - vous devriez privilégier des placement offrant une bonne disponibilité (tout dispo sous qqs jours ?)
   - vous devriez répartir vos actifs entre France et Canada (au début 90%/10%, au final 10-90% ?) 
   - vous devriez identifier un mode de transfert peu onéreux, et planifier un transfert progressif de vos avoirs France -> Canada
   - vous pourriez conserver en France des enveloppes fiscalement avantageuses, pour abriter vos avoirs en cas de retour vers la France (bons PEA, contrats AV ou capitalisation), avec des montants minimes.
   - vous devriez vous informer sur les conventions fiscales France/Canada, et sur la fiscalité au Canada, sur les astuces de personnes dans des situations similaires à la votre (forums d’expat).

Il ne faut pas se faire d’illusion : en plaçant ces 150 k€ sans risque et avec une bonne disponibilité, le rendement sera faible, surtout en ce moment (si on vous propose quelque chose avec un fort rendement : il y aura un loup). Mais ce n’est pas vraiment le plus important pour vous.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#33 31/01/2013 02h26 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Bravo pour votre decision de vendre…et bravo pour votre courage de vous expatrier au Canada..

Si vous faites vos recherches…pendant 5 ans vous pourrez profiter des revenus de vos 150k sans impots…si vous suivez la procedure.

Ca prend environ 5 ans pour se sentir chez soi et etre au courant de toutes les regles, probablement moins dans votre cas puisque vous y avez deja ete et y avez des amis…

Vancouver par contre est tres cher au niveau immobilier…le plus cher au Canada…mais vous avez raison …compare a Paris…ca ne paraitra pas si cher! Le taux de pret est couramment a 80% du prix mais peut representer plus si vous vous debrouillez…l’interet n’est pas deductible.

Le climat y est agreable meme s’il y pleut souvent en hiver…et il y a plein d’endroits a decouvrir…Victoria et les iles…le nord …la "rainforest" sur l’ile de Victoria…,les tribues et leur art…

Donc decrocher un bon boulot est la priorite…

Bonne recherche!

PS excellentes eaux pour la navigation aussi!

Dernière modification par sissi (31/01/2013 02h28)

Hors ligne

 

#34 31/01/2013 15h32 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

Pourquoi "sans impôts" ? Les non-résidents ne sont-ils pas imposés à 20 % +/- CSG ?

Hors ligne

 

#35 31/01/2013 15h54 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Les nouveaux immigrants ont droit a un genre de trust pour 5 ans non-imposable…c’est pour encourager les grosses fortunes a s’etablir au Canada ex de Hongkong

Dernière modification par sissi (31/01/2013 15h55)

Hors ligne

 

#36 31/01/2013 16h32 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

N’en ayant jamais entendu parler, as-tu une source énonçant cela ?

Hors ligne

 

#37 31/01/2013 17h34 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Myrtilles de memoire c’etait toujours comme ca…encore que…faudrait verifier s’il n’y a pas eu de changement depuis 2010…

pour commencer lire:

www.bcf.ca/fr/expertises/fiducies-d-immigration

Ca doit pouvoir se faire pour moins cher…

Dernière modification par sissi (01/02/2013 04h14)

Hors ligne

 

#38 01/02/2013 00h57 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   

sissi a écrit :

Les nouveaux immigrants ont droit a un genre de trust pour 5 ans non-imposable…c’est pour encourager les grosses fortunes a s’etablir au Canada ex de Hongkong

Dans mon cas, ayant le statut de resident permanent canadien,  je ne suis pas concerné par cette exonération fiscale.


« Le succès, c’est la capacité à aller d’un échec à un autre sans perdre son enthousiasme »
Churchill

Hors ligne

 

#39 01/02/2013 15h51 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

sissi a écrit :

Myrtilles de memoire c’etait toujours comme ca…encore que…faudrait verifier s’il n’y a pas eu de changement depuis 2010…

pour commencer lire:

www.bcf.ca/fr/expertises/fiducies-d-immigration

Ca doit pouvoir se faire pour moins cher…

Merci pour la source mais il faut en effet être non résident.

Dernière modification par Myrtilles (01/02/2013 16h18)

Hors ligne

 

#40 01/02/2013 15h57 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Il me semble que ca se fait entre le moment ou on a demande la statut de resident et meme apres l’avoir obtenu

Ca m’etonne que les nouveaux arrivants ne soient pas mis au courant…alors que ca existe depuis si longtemps…

Ce pourquoi faut toujours consulter un pro de l’immigration pas juste parler au consulat…

Hors ligne

 

#41 02/02/2013 15h33 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   74 

sergio8000 a écrit :

En même temps, on peut aussi les comprendre : salaire en France à peine plus 2K€ net après taxes, salaire au Canada, plus de x5

Je ne pense pas que l herbe soit aussi verte pour tout le monde au canada que c est l’eldorado
Le salaire d un ingénieur info débutant est plutôt proche des 3K€ en France et il faut savoir aussi que les USA offshorisent partiellement leur informatique au Canada

Mon beau frère a envisagé de s expatrier aussi au canada et m a fait part de quelques bémols :
Le fois 5 n est pas pour tous les métiers ( voire même pour certains métiers dans l informatique)
Le salaire est très variable suivant les états
La scolarité est très chère (et l école privée est fréquente ) il me parlait de 4000$ en primaire
Les frais de santé sont chers comme les mutuelles et assurance

Dernière modification par francoisolivier (02/02/2013 15h48)

Hors ligne

 

#42 02/02/2013 15h49 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Attention aux fausses infos…

Les frais sante (medecins, hopitaux, tests, mris etc) sont couverts au total par la " carte soleil" assurance-maladie…a 100% …pas a 70%. Chaque resident a sa carte du simple fait de vivre au Canada…
Les medicaments en general on les paye et on les deduit des impots, mais la aussi il y a une couverture selon la province ou on peut avoir une assurance complementaire. Mais en cas de maladie grave ceux-ci seront couverts

Pour la scolarite…elle est gratuite dans le public. Votre beau-frere doit parler de l’ecole privee francaise…la plus chere…ca c’est un choix!
Les etudes universitaires sont payantes mais pas cheres compareees aux USA…Puis il y a toutes sortes de bourses, prets, jobs d’assistant de recherches ou enseignement pendant les etudes de 2eme cycle…et les frais a ce moment la sont elimines…

Par contre la vie y est devenue chere comparee a il y a 10 ou 20 ans, par ex approx 40 a 50 % plus chere qu’aux USA…

Dernière modification par sissi (02/02/2013 16h54)

Hors ligne

 

#43 02/02/2013 16h44 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

francoisolivier a écrit :

Le fois 5 n est pas pour tous les métiers ( voire même pour certains métiers dans l informatique)
Le salaire est très variable suivant les états

Le fois 5 est de la science fiction sauf peut-être pour des domaines ultra spécifiques (1 % des métiers ?), si l’on compare ce qui est comparable (le salaire net d’un côté comme de l’autre du pays, rapporté au coût de la vie).

Sans parler du fait qu’il est obligatoire de cotiser dans le privé pour sa retraite, qui est misérable au Québec.

Hors ligne

 

#44 02/02/2013 16h47 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   

Bonjour Fnoki,
Nous nous sommes déjà au Canada depuis 2011. Nous espérions que notre appartement en France se vendrait assez vite, mais voilà, on l’a toujours sur les bras. Impossible de le louer à cause du PTZ…c’est l’impasse.
Notre avenir ici est compromis à cause de cet appartement car payer un crédit en France + un loyer et le cout de la vie ici c’est devenu impossible.

Je ne peux donc que vous conseiller de vendre avant votre départ pour partir l’esprit tranquille…

Hors ligne

 

#45 02/02/2013 16h49 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Myrtilles

En fait la retraite de base on l’obtient qu’on ait travaille ou pas donc faut pas se plaindre…j’ai rencontre des Francaises qui n’en avait pas plus… bien qu’elles aient travaille beaucoup d’annees …

Faut dire que ce n’est pas un systeme de repartition mais de capitalisation. C’est le Reer et autres plans retraite/epargne qui deviennent le support important….et le capital sur lequel on peut vivre a la retraite…ou bien avant…

En tant qu’immigrant il faut s’attendre a ce qu’on reussira mieux si on se lance en affaires sauf si on est ingenieur dans certains domaines…et la il faut aller vers les boites anglophones ou les boites montees par des immigrants.

Dernière modification par sissi (02/02/2013 16h52)

Hors ligne

 

#46 02/02/2013 17h09 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

sissi a écrit :

Attention aux fausses infos…

Les frais sante (medecins, hopitaux, tests, mris etc) sont couverts au total par la " carte soleil" assurance-maladie…a 100% …pas a 70%. Chaque resident a sa carte du simple fait de vivre au Canada…
Les medicaments en general on les paye et on les deduit des impots, mais la aussi il y a une couverture selon la province ou on peut avoir une assurance complementaire. Mais en cas de maladie grave ceux-ci seront couverts

Précisons néanmoins que l’ophtalmologie et le dentiste ne sont pas considérés comme des frais de santé, au Canada.

Qu’il est quasi impossible de trouver un médecin traitant sauf à faire la queue pendant 10 ans en liste d’attente, et à se rendre dans une clinique privée (si l’on en trouve une qui n’est pas saturée de RV), où l’on paye sa consultation 150 dollars non remboursés (sauf par sa mutuelle).

Donc la prise en charge à 100 %, je veux bien. C’est sans doute valable après avoir fait la queue aux urgences pendant 12 ou 20 h…

Donc les fausses infos, je veux bien, sauf quand elle se révèlent être assez vraies…

sissi a écrit :

Les medicaments en general on les paye et on les deduit des impots,

Il n’y a que la somme des frais qui dépassent 3 % de nos revenus que l’on peut déduire
http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/i … ne381.aspx

Dernière modification par Myrtilles (02/02/2013 17h10)

Hors ligne

 

#47 02/02/2013 17h22 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   246 

Non …pas besoin de faire la queue aux urgences si on va a la clinique ,avec ou sans RV, du coin ou de l’hopital…on prend un numero le matin et on revient a l’heure donnee…

Pourquoi aller en clinique privee …il y a des cliniques sans rendez vous dans chaque quartier…

Vous habitez en ville ou a la campagne?

Mais vous avez raison pour les yeux ou le dentiste…

Dernière modification par sissi (02/02/2013 17h40)

Hors ligne

 

#48 02/02/2013 17h23 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

sissi a écrit :

Myrtilles

En fait la retraite de base on l’obtient qu’on ait travaille ou pas donc faut pas se plaindre…j’ai rencontre des Francaises qui n’en avait pas plus… bien qu’elles aient travaille beaucoup d’annees …

Faut dire que ce n’est pas un systeme de repartition mais de capitalisation. C’est le Reer et autres plans retraite/epargne qui deviennent le support important….et le capital sur lequel on peut vivre a la retraite…ou bien avant…

Peut-être, toujours est-il que les taxes de base sur le revenu sont aussi importantes qu’en France, avec très peu de services rendus derrière CALCUL SALAIRE NET QUEBEC

Le REER (épargne retraite) est en effet obligatoire au vu du niveau des retraites, sauf que tu cotises dessus en plus des taxes de base (c’est détaxé des impôts, mais on paye les taxes lorsque l’on y retire de l’argent même lorsqu’on attend sa retraite)

sissi a écrit :

En tant qu’immigrant il faut s’attendre a ce qu’on reussira mieux si on se lance en affaires sauf si on est ingenieur dans certains domaines…et la il faut aller vers les boites anglophones ou les boites montees par des immigrants.

Monter son entreprise n’est pas tout à fait le même propos que de gagner un salaire.

A savoir qu’il existe des statistiques sur le nombre d’immigrants qui rentrent prématurément dans leur pays. La catégorie des gens qui viennent pour affaire est la catégorie qui rentre en plus grand nombre dans son pays d’origine. Je dois pouvoir retrouver le lien.

Dernière modification par Myrtilles (02/02/2013 17h29)

Hors ligne

 

#49 02/02/2013 17h24 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   16 

Comment peut-on aller s’exiler au Québec ? :-)

Je ne résiste pas à mettre cette vieille légende urbaine que beaucoup connaissent sans doute déjà :

Lettres du Québec

  Ceci est la correspondance d’un jeune couple de Français au Québec qui écrivent à leur parents en France… Un couple qui euh…disons, s’est bien « intégré » à la vie dans la belle Province.

1er août : Nous venons d’emménager dans notre nouvelle maison au Québec. C’est très beau ici. Tout est immense, si sauvage, la campagne est belle, j’ai bien hâte de la voir recouverte de neige et de voir le fleuve pris dans la glace.

1er octobre : Le Québec est le plus bel endroit du monde. Les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d’orange. Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles grâcieuses créatures ! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est vraiment le paradis sur terre ! J’adore.

1er novembre : La saison de la chasse au chevreuil est commencée. Je ne peux pas croire qu’on puisse tuer un si bel animal. J’espère qu’il neigera bientôt. J’aime vraiment le Québec (sauf en ce qui concerne ses lois sur la chasse, bien-sûr, mais il est vrai que nature et sauvagerie vont un peu de pair).

1er décembre : Il a neigé cette nuit. Nous nous sommes éveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. Une vraie carte postale ! Nous sommes tous sortis et avons fait un combat de balles de neige. C’était vraiment le pied ! Quel bel endroit ! L’air est pur, tout est propre et blanc. C’est magnifique !

10 décembre : Encore de la neige hier soir ; c’est merveilleux ! Le mec de charrue nous a encore fait sa petite blague. Il nous pousse de la neige dans l’allée du garage, histoire de nous taquiner certainement (les Québécois appellent « charrue » le camion de déblayement qui pousse la neige hors des chemins. Une autre de leurs expressions cocasses si typiques). Les Québécois sont sympas… De bons vivants qui aiment s’amuser malgré la neige et le froid, quoi !

15 décembre : Encore de la neige hier soir. J’ai été un peu embêté hier parce que je n’ai pas pu sortir la voiture pour aller travailler. La neige c’est très beau, mais j’avoue que je suis un peu épuisé de pelleter. Crisse de charrue, comme disent si typiquement les Québécois ! « Crisse » est un juron utilisé par les habitants de ce pays à la tradition catholique très imprégnée. Les habitants semblent l’utiliser assez fréquemment, à cause de l’hiver peut-être… À éviter quand même, car il s’agit d’une expression vulgaire, me disent même les gens d’ici. Je crois que leur manque de vocabulaire amène les Québécois à utiliser ce juron plutôt que des expressions plus recherchées.

21 décembre : Il est encore tombé de la marde blanche hier soir. Tu ne le croiras pas, mais j’ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le gars de la charrue se cache dans un coin de la rue et attend que je finisse de pelleter pour remplir la cour à nouveau. J’ai d’abord cru qu’il nous faisait ça parce que nous étions nouveaux au pays, mais je crois maintenant que c’est parce que c’est fondamentalement un calice de chien sale. (« Calice de chien sale » est une expression parfois employée par les gens d’ici pour désigner ceux avec qui ils ont des conflits ou qu’ils n’aiment carrément pas).

25 décembre : Joyeux Noël ! « Hostie de crisse de temps des fêtes à marde ! » comme ils disent parfois ici. Il est encore tombé de la tabarnac de neige (« tabarnac » est un autre juron catholique qui vient du mot tabernacle). Un Noël blanc, C’est bien beau, mais ça n’empêche pas que si jamais je mets la main sur le câlisse de chien sale qui chauffe la charrue, j’m’en va y faire faire un hostie de boutte sur les coudes. (Autre expression typique, mais j’imagine que tu commences à t’en foutre des expressions typiques…). Je ne comprends pas pourquoi ils n’épandent pas plus de sel (ils disent « calcium » ces cons !) sur les routes pour faire fondre la glace.

27 décembre : C’est pas croyable mais il est encore tombé de la crisse de marde blanche hier à soir ! Et ce matin, on se les gèle en ciboire. Ça fait trois jours qu’on est pas sortis de la maison, sauf pour pelleter cteu tabarnak d’entrée à chaque fois que le câlisse de chien sale passe avec son hostie de charrue ! On peut pas aller nulle part. Le char (ils disent « char » au lieu de voiture parce que ils ont tous la bouche gelée) était pris dans une véritable montagne de neige. Quand j’ai eu enfin fini de tout gratter, le crisse de bazou voulait plus partir à cause du frette.

2 janvier : Y faisait - 27° à matin, câlisse ! Ça se peut-tu ?! Avec le facteur vent à marde, ça faisait - 44 ; incroyable ! Tu vas pas pisser dehors avec un temps pareil, ça c’est certain ! Sauf que nous, il faut qu’on aille pomper l’eau à bras dans le hangar à côté… Si on avait su, on aurait acheté une maison avec pompe électrique et puits intégrés, comme eux ! Ce midi, la femme de la météo a annoncé qu’il ferait un peu plus chaud mais qu’il allait tomber 10 pouces de plus de neige à soir… Dix pouces esti ! ça fait dans les 25 centimètres…

10 janvier : Dans le trognon la connasse ! On en a eu pour 24 pouces de c’te câlisse de marde-là ! 24 pouces, crisse de câlisse de tabarnac ! Soixante centimètres! ça a pas d’allure ! Ça sera pas fondu avant l’mois d’août, ce calvaire ! Pis tu le croiras pas, mais c’te maudite charrue est restée prise dans le banc de neige en face, pis l’écœurant qui la conduit est venu cogner chez nous pour demander s’il pouvait emprunter ma pelle ! Après lui avoir dit que j’avais passé à travers six pelles pour pelleter toute la marde qu’il m’avait poussée dans l’entrée, j’y ai cassé la septième sur sa crisse de tête de fif !

30 janvier : On a fini par sortir de la maison aujourd’hui. On a enfin pu se rendre à la pourvoirie pour acheter de quoi manger, mais en revenant un câlisse de chevreuil s’est crissé devant le char. J’ai pour 3000$ de dommages ! L’esti de niaisieux d’animal de marde m’a pas vu arriver. Comment ça se fait que ces crisses de chasseurs les ont pas toutt’ tirées au mois de novembre, ces pourritures-là ? J’ai jamais pensé qu’un animal puisse être si stupide !

1er mai : J’ai emmené le char au garage. Y’est plein d’hosties de trous ! Plein, d’un boutte à l’autre, calvaire ! Y a pas six pouces carrés qu’y a pas de rouille, câlisse, à cause de l’hostie de calcium qu’ils mettent partout dans les chemins, c’te gang de tabarnak d’épais-là ! Ça peut ben leur coûter cher de vivre icitte, hostie de câlisse ! Ils y passent un char par année, c’est sûr, à marcher de même, gang de niaiseux !

30 mai : Ma blonde pis moé, on a décidé de crisser notre camp en France. On est tannés. La neige a même pas fini de fondre dans le bois que les hosties de maringouins pis les tabarnaks de mouches noires commencent à sortir. On peut même pas prendre une bière dehors sans en avoir plein la face, câlisse, moi qui voulais profiter de mon beau lac ! J’en ai plein le cul du Québec ! J’peux pas comprendre qu’y aille du monde assez innocent pour rester dans un maudit crisse de trou pareil !

Hors ligne

 

#50 02/02/2013 17h28 → Expatriation au Canada : s'expatrier au Canada ? (canada)

Membre
Réputation :   29 

sissi a écrit :

Non …pas besoin de faire la queue aux urgences si on va a la clinique ,avec ou sans RV, du coin ou de l’hopital…on prend un numero le matin et on revient a l’heure donnee…

Pourquoi aller en clinique privee …il y a des cliniques sans rendez vous dans chaque quartier…

Vous habitez en ville ou a la campagne?

Je vais à Montréal.

Une clinique est par définition un établissement privé. Fais-tu allusion aux CSSS ? Je crois que c’est dans ces centres qu’il faut aussi patienter des journées entières avant de pouvoir passer.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech