Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/04/2016 14h52 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Administrateur
Réputation :   1309 

Après un énième séjour longue durée en Espagne, je crée cette file dédiée.

Pour le français retraité [précoce ou non], l’Espagne est intéressante pour ses côtes Est et Sud, au climat clément.

-

La ville de Valencia, à laquelle j’ai consacré plusieurs newsletters cumule plusieurs atouts :

ATOUTS DE VALENCIA

1) Climat

Il n’y a quasiment pas d’hivers (certains appartements sont même construits sans système de chauffage !). Il pleut rarement. Les "pires" mois de l’année sont en fait juillet/août où il peut faire trop chaud.

2) Coût de la vie

Le logement, l’alimentation et les services (coiffeurs…) sont bien moins chers qu’en France. L’entrée en discothèque coûte 6 € avec une consommation alcoolisée, 5 € avec une boisson sans alcool ! A l’achat le prix des logements est autour de 1500 € le m2. A 3000 € le m2, vous bénéficiez de biens prestigieux en centre-ville (superbe terrasse, etc.). A 1000 € le m2, vous trouvez des biens légèrement excentrés ou sans cachet particulier (ni balcon, ni ascenseur).
Internet et l’électricité sont, par contre, légèrement plus chers qu’en France.

3) Espaces verts et proximité avec la mer

Valencia bénéficie d’un parc géant (7 km de long !) en son cœur, issue d’un ancien fleuve asséché : la turia. La ville comporte aussi de nombreux petits espaces verts et des plages de sable fin.
Curieusement, la turia induit quelques particularités : le valencien est sportif (course à pied, vélo, exercices en plein air) et adore les chiens, qui pullulent.

4) Ville ni trop grande, ni trop petite

Troisième ville d’Espagne, 800 000 habitants. Il y a de quoi faire pour ne pas "s’ennuyer" (nombreux évènements, nombreuses discothèques - notamment de danses latino si vous aimez la Salsa), et en même temps ce n’est pas étouffant.

5) Touristique, mais pas trop

L’expérience m’a montré que passer un mois dans une ville touristique (Séville) alors que vous avez un look "étranger" et vite pénible : vous êtes en permanence harcelé. Valencia est modérément touristique, il est facile de s’y fondre.

6) Convivialité, agréable, petits commerces

Valencia comporte de très nombreux petits commerces/restaurants/bars et, sauf dans les artères principales, n’a pas été envahie par Zara, Mc Donald’s et consorts.
D’une manière générale, les gens sont détendus et sympathiques (quand il fait soleil toute l’année ça aide !).
Valencia bénéfice d’un réseau de piste cyclable et d’un service de bicyclettes publiques qui permet de se rendre dans toute la ville sans jamais prendre le métro ou la voiture.

7) Pour les enfants

La ville abonde de petits espaces de jeux pour les enfants, spécialement dans la Turia. Valencia dispose aussi d’un lycée français, relativement bon marché.

8) Proximité aérienne avec la France

Plusieurs compagnies aériennes low cost desservent Valencia, qui est à seulement deux heures de Paris. En s’y prenant à l’avance, on trouve des allers-retours entre 10-100 €.

-

INCONVÉNIENTS DE VALENCIA

1) Odeurs parfois désagréables

Problème d’égouts, d’insuffisance de pluie ou de vent du large (?), il y a parfois des "courants d’air" de mauvaises odeurs dans le centre-ville.

2) Souvent bruyant

S’il n’y a pas d’embouteillages, car le réseau routier est largement dimensionné, il y a beaucoup de circulation automobile et certains endroits sont franchement bruyants (voitures, klaxons…).

3) Parfois décrépie

L’économie valencienne n’est pas aussi dynamique que celle de Madrid ou Barcelone et le taux de chômage à Valence dépasse hélas les 20%.
Ceci explique sans doute la modestie des prix de l’immobilier et l’hétérogénéité dans l’entretien des infrastructures ou immeubles des différents quartiers.
Ce n’est pas forcément désagréable : quand c’est trop "propre" et "neuf", l’ambiance est parfois "aseptisée", à Valencia, on sent dans la "vie".

-

Avec un climat relativement proche, mais une économie plus dynamique (donc un coût de la vie plus élevé) et une ville plus "internationale", vous avez Barcelone.

Je ne détaille pas les particularité culinaires ou horaires espagnols, que tout à chacun peut trouver sur Internet. :-)

Mots-clés : andalousie, espagne, valencia

Hors ligne

 

#2 30/04/2016 15h05 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   110 

Topic intéressant.

Pouvez-vous également faire une synthèse sur la fiscalité espagnole concernant les revenus des valeurs mobilières, les gains en capital, et la fiscalité sur la patrimoine ("Impuesto Sobre el Patrimonio", version hispanique de notre "Impôt de Solidarité sur la Fortune") ?

En ce qui concerne la couverture maladie, comment fonctionne le régime pour les "rentiers" ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#3 30/04/2016 15h39 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Administrateur
Réputation :   1309 

Je ne le peux pas, tout simplement car je suis résident fiscal français. :-)

Mais, de mes lectures, il n’est pas dit du tout que ce soit plus avantageux que la France.

Hors ligne

 

#4 30/04/2016 16h46 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   80 

InvestisseurHeureux a écrit :

2) Coût de la vie

Le logement, l’alimentation et les services (coiffeurs…) sont bien moins chers qu’en France.

Bonjour,

Je ne suis donc pas le seul à être sensible au prix de la coupe de cheveux pour hommes ; combien vaut-elle à Valence ? Pour mémoire 10€ à Créteil.

A tout ce que vous avez cité, on pourrait ajouter le fait que les restaurants sont en général un peu moins cher qu’en France, avec le vin compris dans le menu de midi.

En revanche, l’inconvénient de Valence comme d’une grande partie de l’Espagne, c’est de devenir une fournaise en période estivale. De ce point de vue, l’intérieur du pays (Madrid, Salamanque,…) est encore bien pire.

Il est dommage de ne pas évoquer la Gallice : le climat y est beaucoup plus tempéré et s’apparente à celui de la Bretagne, jamais de froid ni de fortes chaleurs mais des pluies fréquentes. C’est peut-être un peu pour cela que ses habitants sont aussi placides, bien moins remuants que dans le reste du pays ; ici, on prend son temps…..Vigo, La Corogne, El Ferrol (pour ceux qui n’ont pas peur de s’installer là où naquit Franco !) sont des viles côtières bien tranquilles et agréables ; je suis plus réservé vis-à-vis de Saint Jacques de Compostelle, qui n’est pas en bord de mer et attire des hordes de pélerins. Noter aussi que la montagne n’est pas très loin avec l’extraordinaire parc des "picos de Europa" qui est le prolongement naturel des Pyrénées.

Hors ligne

 

#5 30/04/2016 16h53 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

Non seulement le Nord Ouest espagnol est très joli, mais les prix y sont en général beaucoup plus doux…
Par contre je n’ai pas le tarif des coiffeurs…smile

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#6 30/04/2016 17h58 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   20 

InvestisseurHeureux a écrit :

Je ne le peux pas, tout simplement car je suis résident fiscal français. :-)

Mais, de mes lectures, il n’est pas dit du tout que ce soit plus avantageux que la France.

Mais finalement Philippe, est ce que vous pensez vous installer en Espagne et devenir résident fiscal ?

Hors ligne

 

#7 30/04/2016 20h14 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   76 

Bonsoir

Il y a une autre différence importante entre l’Est (Valencia, Alicante) et le Nord (Santander, Oviedo).
Les gens de Valencia - Alicante sont très sympathiques, de contact facile, mais très superficiels. Et si vous quittez la région, vous constaterez que tous vos "amis" vous oublient très vite, même ceux que vous connaissez depuis de nombreuses années.
Ce qui n’est pas du tout le cas des espagnols de Cantabria (Santander) et Asturies (Oviedo, Gijon), avec lesquels on peut créer des relations d’amitié plus approfondies, plus solides et plus durables. De mon point de vue, les relations sont aussi plus saines.

Donc tout dépend de ce que vous recherchez en vous installant en Espagne. En particulier si vous êtes étranger (les deux). Il n’y a pas que le soleil et la mer.

Hors ligne

 

#8 02/05/2016 10h08 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   80 

En Cantabrie, j’aime bien la région de la Llebana, tout autour de la petite ville de Potes : la montagne y est magnifique et préservée, ce qui en fait un paradis pour randonneurs pas très éloigné de la mer ; ajoutons à cela que la nourriture y est copieuse et savoureuse.

Cette petite région jouit d’un micro-climat qui la rend beaucoup moins pluvieuse que la  côte cantabrique.

J’y suis allé plusieurs fois en vacances ; pour y vivre à l’année, il ne faut bien sûr pas avoir peur de la neige.

Pour information, le site fotocasa.es semble être l’équivalent du fameux "boncoin" pour les locations et ventes immobilières ; il donne une bonne idée de l’état du marché locatif. Pour moins de 350€/mois, il ne manque pas d’appartements spacieux et bien situés.

Sans aller jusqu’à l’expatriation, l’Espagne peut être un bon choix pour passer l’hiver : ce qui est économisé sur le chauffage paiera une bonne partie du loyer.

Dernière modification par stokes (02/05/2016 10h10)

Hors ligne

 

#9 04/05/2016 04h45 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   

lopazz a écrit :

Topic intéressant.

Pouvez-vous également faire une synthèse sur la fiscalité espagnole concernant les revenus des valeurs mobilières, les gains en capital, et la fiscalité sur la patrimoine ("Impuesto Sobre el Patrimonio", version hispanique de notre "Impôt de Solidarité sur la Fortune") ?

J’avais fait une petite recherche sur le sujet il y a quelques semaines et trouvé ceci :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/10290_tableau-fisca-2016-weddevices.jpg

La source : Tas-Consultoria
Un site avec pas mal d’infos, en français en plus !

Dernière modification par Longterm (04/05/2016 05h48)

Hors ligne

 

#10 24/05/2016 21h35 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   52 

Je garde une préférence pour Barcelone, même si c’est un peu plus cher et touristique.
C’est plus facile d’y accéder en voiture/train depuis la France. Une ligne TGV directe va jusqu’à Paris depuis deux ans.
La desserte aéroportuaire est excellente. Il y a beaucoup de compagnies lowcost qui permettent des séjours en Europe bon marché.
C’est plus touristique mais on peut l’éviter en restant dans les quartiers plus catalans, qui sont aussi meilleur marché.
L’offre culturelle est exceptionnelle pour une ville de cette taille. Et on peut faire la majorité des sorties à pied.

L’immobilier a pas mal remonté depuis la crise de l’euro mais reste bon marché en comparaison de la France. Et les possibilités de faire du AirBNB si l’on a une chambre de libre sont excellentes.
La nouvelle maire a accordé 4 mois de location légale dans l’année ; la période estivale étant évidemment la plus lucrative.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#11 24/05/2016 22h54 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   129 

Quand on regarde le tableau ci-dessus, l’Espagne n’a rien d’un paradis fiscal. C’est à la limite un enfer fiscal pour les revenus importants (d’un point de vue espagnol) .
Ils en sont où de leur ISF supprimé puis rétabli "temporairement" ?

Ce qui est intéressant à Barcelone, quand on y repasse après plusieurs années, c’est de visiter la Sagrada Família pour voir l’avancement des travaux. Que de progrès depuis les années 1980 (ma première visite, mais presque déjà un siècle de travaux). Ca devrait être terminé vers 2026.

En ligne

 

#12 25/05/2016 08h54 → S'expatrier en Espagne : passer sa retraite en Espagne… (andalousie, espagne, valencia)

Membre
Réputation :   39 

Bonjour,

C’est clair que suivant le tableau, il vaut mieux ne pas trop gagner en Espagne.

Une petit coquille tout de même dans ce tableau sur la première ligne (IS) :
C’est 15% jusque 38120€ de résultat net et 33,33% ensuite.

Setanta

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech