Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/11/2015 09h02 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   90 

Le 16 Octobre 2015 Organismes Patronaux et Partenaires sociaux ont signé un accord de modificaton des régimes de retraites

QUI est concerné: Secteur Privé et Retraité du Privé

Mesures applicables dès 2016:
- Poursuite de la sous-indexation des retraites pendant trois ans. ( comme depuis 2013)  les pensions seront revalorisées selon l’inflation moins 1 point.

- Décalage de la revalorisation des retraites  du 1er avril au 1er novembre.

- Augmentation du prix d’achat du point Arrco et Agirc. Pour les actifs, pendant trois ans (de 2016 à 2019).
Le "taux d’appel" des cotisations passe de 125% à 127%
en clair, à chaque fois que vous cotisez 125 €, 100 € servenet à obtenir des points et 25 €…ne servent à rien


- Une nouvelle cotisation patronale appliquée sur le salaire des cadres rapportera 120 millions d’euros par an.

Mesures applicables à partir de 2019:
- Mise en place, à partir de la génération née en 1957, d’un "coefficient de solidarité" de 10% pendant trois ans pour les salariés partant à la retraite.

Concrètement, une personne qui, à 62 ans, remplit toutes les conditions de durée de cotisation pour prendre sa retraite pourra le faire, mais elle subira un "malus" 10% du montant de sa pension complémentaire pendant trois ans, jusqu’à 65 ans. Le mécanisme joue aussi dans le cas d’un départ à taux plein à 63 ou 64 ans (avec un abattement jusqu’à 66 ans ou 67 ans). Le malus ne pourra pas être appliqué au-delà de 67 ans. Selon la CFDT, il en coûterait 40 à 50€ aux futurs retraités, soit 3% de la pension complète.

En revanche, le mécanisme est annulé dès lors que le salarié prolonge son activité pendant un an, après l’âge de son taux plein. Au-delà, des bonus sont prévus: +10% pendant un an pour un départ reporté de 8 trimestres, + 20% et + 30%, également pendant un an, en travaillant 12 ou 16 trimestres supplémentaires.


-Augmentation du taux d’appel des cotisations, ce qui rapportera 800 millions d’€ (dont 60% à la charge des employeurs).

- Création d’un régime unifié et mutualisation des réserves de l’Arrco (61,8 milliards d’€) et de l’Agirc (14,1 milliards d’euros).

- Baisse des dépenses de gestion pour environ 300 millions d’euros et baisse des dépenses d’action sociale.

Message édité par l’équipe de modération (10/11/2015 10h29) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Ricou (10/11/2015 09h03)

Mots-clés : agirc, arrco, retraite


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#2 10/11/2015 19h29 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   80 

Merci pour ces informations détaillées qui appellent quelques commentaires :

- cet accord est déséquilibré, voire léonin, les salariés n’étant pas dans le rôle du lion !

- il a reçu la signature des seuls syndicats dits "réformistes" (CFDT, CGC, CFTC) et les applaudissements du Gouvernement ; hélas pour les salariés, il n’existe pas d’équivalent patronal de la CFDT ou de la CGC…chez les patrons il n’y a que des "durs", pas de "réformistes" ;

- la prochaine étape, comme je l’ai annoncé dans un autre fil, sera le recul de l’age légal de départ en retraite à 63 ans pour tout le monde, mis en oeuvre dès après les élections de 2017 ;

- il aura pour conséquence des pensions en baisse pour beaucoup, même pour ceux qui ne liquideront leurs droits qu’après 63 ans, faute de réunir le nombre d’annuités correspondant à une carrière complète : les entreprises veulent contraindre les salariés à travailler jusqu’à 63 ans mais ne se battent guère pour embaucher des chômeurs de plus de 45 ans.

- il est encore plus néfaste pour les cadres : la fusion des régimes AGIRC et ARCCO permettra de siphonner les réserves de l’AGIRC pour réduire le déficit des complémentaires "ordinaires". A terme, la seule différenciation liée au statut de cadre sera le travail au "forfait jour" qui donne le privilège à son titulaire de pouvoir travailler 11 heures par jour.

Hors ligne

 

#3 10/11/2015 19h46 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Modérateur
Réputation :   1083 

Je ne dirais pas que cet accord est "léonin" : pour équilibrer un régime par répartition, lorsque la durée de vie à la retraite augmente significativement, il faut forcément ajuster les paramètres, à défaut de trouver un généreux sponsor pour renflouer le régime.
Que les partenaires sociaux arrivent à s’entendre sur ces paramètres, c’est bien mieux que de laisser le régime dépérir, ou de laisser un tiers (fut-il l’État) dicter l’évolution des paramètres. Ce serait bien mieux encore si le régime avait déjà prévu l’ajustement de ses paramètres, comme ceci existe dans certains régimes notionnels à points (en Suède, Italie, par ex.), ce qui donne le sentiment d’un régime bien plus résilient, évite que certains cotisants n’aient l’impression qu’on leur fait des promesses qui ne seront pas tenues, et évite des longues négociations/palabres/incertitudes (mais ne garanti pas que le plomb sera changé en or).

C’est une contre-vérité que d’écrire que "la fusion des régimes AGIRC et ARCCO permettra de siphonner les réserves de l’AGIRC pour réduire le déficit des complémentaires "ordinaires"". Pour votre info, les réserves de l’ARCCO sont actuellement bien mieux pourvues que celles de l’AGIRC.
Par ailleurs, les "cadres" cotisent aussi à l’ARCCO (même si c’est seulement un peu) en plus d’ l’AGIRC. De plus, la notion (et le statut) de "cadre" ne signifie plus vraiment grand chose pour la plupart des salariés.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 10/11/2015 22h25 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   80 

GoodbyLenine a écrit :

C’est une contre-vérité que d’écrire que "la fusion des régimes AGIRC et ARCCO permettra de siphonner les réserves de l’AGIRC pour réduire le déficit des complémentaires "ordinaires"". Pour votre info, les réserves de l’ARCCO sont actuellement bien mieux pourvues que celles de l’AGIRC.
Par ailleurs, les "cadres" cotisent aussi à l’ARCCO (même si c’est seulement un peu) en plus d’ l’AGIRC. De plus, la notion (et le statut) de "cadre" ne signifie plus vraiment grand chose pour la plupart des salariés.

Oups…vous avez raison : j’avais inversé AGIRC et ARCCO ! mea maxima culpa !
Pour autant, la philosophie de la fusion reste la même : faire main basse sur les excédents de l’une pour honorer les engagements de l’autre.

Le régime par comptes notionnels que vous semblez appeler de vos voeux s’applique déjà en partie à l’AGIRC et à l’ARCCO puisque les partenaires peuvent moduler à leur guise le taux d’appel des cotisations. Mais cela ne suffit pas encore pour le MEDEF : dans un régime totalement notionnel, il est aussi possible d’agir sur la valeur de service du point, c’est-à-dire sur les retraites déjà liquidées.

Hors ligne

 

#5 13/11/2015 10h01 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   14 

Ayant eu 55 ans cette année, j’ai reçu la semaine dernière mon relevé avec "l’estimation indicative globale" de ma future retraite. Comme j’ai toujours été salariée durant ma brève carrière, il ne manque pas un trimestre (99 trimestres avec les stages étudiants).
Le relevé donne le montant potentiel annuel calculé entre 62 ans (en 2022) et 67 ans (2027), date à laquelle je serai éligible au taux plein. Je pense prendre RV à la CNAV, pour vérifier si le rachat de trimestres a un intérêt dans mon cas.
Au jour d’aujourd’hui, je ne sais pas encore si je vais recotiser. Nous avions fait le choix pendant 10 ans d’être LMNP, sans cotisation (mon mari a une activité salariée séparée, nous permettant de conserver le régime Sécu normal). Nous avons vendu nos biens immobiliers et avons d’autres projets à l’étude.
Je vais maintenant recevoir tous les 5 ans ce même relevé, actualisé au fur et à mesure des réformes …

Hors ligne

 

#6 13/11/2015 11h57 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   80 

Attention, votre relevé ne tient certainement pas compte de l’accord conclu ces derniers jours.

Si vous partez à 62 ans, le chiffre qui y est indiqué sera minoré, quand bien même vous totalisiez toutes les annuités.

Hors ligne

 

#7 13/11/2015 12h16 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   22 

Isa6068 a écrit :

Ayant eu 55 ans cette année, j’ai reçu la semaine dernière mon relevé avec "l’estimation indicative globale" de ma future retraite.

J’ai eu également 55 ans mais je n’ai rien reçu…
Combien de mois après votre anniversaire l’avez-vous reçu ?

Hors ligne

 

#8 13/11/2015 13h47 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Modérateur
Réputation :   1083 

Vous pouvez vous-même demander un tel bilan, cf  Bilan Retraite CNAV par exemple.

Ma dernière caisse étant le RSI, je peux même en demander un en ligne quand je veux, et c’est généré automatiquement en qqs minutes ou qqs heures sur http://www.rsi.fr/ (même si le contenu n’est remis à jour qu’une fois par an quand une nouvelle année est validée, ou lorsqu’ils font une correction).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#9 13/11/2015 13h55 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   14 

stokes a écrit :

Attention, votre relevé ne tient certainement pas compte de l’accord conclu ces derniers jours.

Si vous partez à 62 ans, le chiffre qui y est indiqué sera minoré, quand bien même vous totalisiez toutes les annuités.

Oui, bien sûr, cela n’en tient pas compte … j’espère simplement que dans 12 ans la somme actualisée ne sera pas trop réduite en peau de chagrin par les réformes successives !

Bluegrass, je suis née en avril. Mon mari qui est de la même année, né en mars, n’a pas encore reçu son relevé. Lui par contre a une "carrière" plus compliquée, apprenti à 16 ans (et même pré-apprenti à 14 ans), puis salarié, gérant salarié, gérant majoritaire, à nouveau salarié. Il espère que les "longues carrières" seront toujours reconnues et lui permettront de liquider ses droits plus tôt que moi.

Si on m’avait dit il y a encore 10 ans que j’étudierai de près mes droits à la retraite ! Je rassure les plus jeunes, même si on y pense, on n’est pas pressé de vieillir pour la percevoir ….

Hors ligne

 

#10 24/11/2015 22h28 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   -2 

Bonjour,

je souhaiterai savoir si l’on est pénaliser au niveau de la retraite si l’on ne dispose pas de l’ensemble des trimestres côtisé demandé pour un départ à 67 ans ?

Le RSI m’a fait savoir que seules les 25 meilleurs années dans le privé sont pris en compte à partir du moment ou l’on a côtisé 120 trimestres pour ouvrir des droits à la retraite.

Dans mon cas, il devrait me manquer 31 trimestres si je pars à 67 ans.

La somme est faite de ton salaire, puis une moyenne, on établit du 50% et on obtient le total.

Suis je dans l’erreur ?

Merci.

Hors ligne

 

#11 25/11/2015 02h32 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Modérateur
Réputation :   1083 

Vous faites une petite erreur. L’explication se trouve notamment sur Erreur 404 - Page inexistante

Dans votre cas, avec les règles actuelles, et 31 trimestres manquants à 67 ans, vous aurez le taux de 50%, mais appliqué à votre salarie moyen des 25 meilleures années * nb de trimestres / durée de référence.

Ainsi, si vous êtes né en 1972, la durée de référence étant de 171 trimestres, comme 50% * (171-31)/171 = 40.9%, votre pension (brute) du régime de base sera 40.9% de la moyenne (du salaire brut) de vos 25 meilleures années (avant d’éventuelles majorations, par ex si vous avez élevé 3 enfants ou +).

A ceci s’ajoutera la pension de vos régimes complémentaires (par points si vous êtes au RSI).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#12 25/11/2015 09h17 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   157 

GoodbyLenine a écrit :

Dans votre cas, avec les règles actuelles, et 31 trimestres manquants à 67 ans, vous aurez le taux de 50%, mais appliqué à votre salarie moyen des 25 meilleures années * nb de trimestres / durée de référence.

C’est bien ce qui me semblait aussi.
Je n’arrive vraiment pas à comprendre ce que signifie "retraite à taux plein".

Quelqu’un saurait-il ce que c’est sensé signifier ?

Dernière modification par Faith (25/11/2015 09h21)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#13 25/11/2015 13h44 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour.

Il me semble que le taux plein est obtenu lorsque l’on a un nombre de trimestres egal ou superieur a la duree de reference ; c’est en tout cas ce qui prevaut pour les fonctionnaires.

Dans le prive, partir a taux plein ne signifie pas que vous obtiendrez 50% du plafond du salaire secu ;  ce sera moins si vos 25 meilleures annees ne sont pas toutes superieures a ce plafond.

Hors ligne

 

#14 25/11/2015 13h52 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   157 

stokes a écrit :

Il me semble que le taux plein est obtenu lorsque l’on a un nombre de trimestres egal ou superieur a la duree de reference

Certes, mais ma question est surtout: pourquoi parle-t-on de retraite à taux plein pour tous à 67 ans, alors que le calcul dit le contraire ?

Dans mon entourage, tout le monde est absolument convaincu qu’à 67 ans, on a une retraite identique que la carrière ait été complète ou non (sous réserve d’un salaire moyen identique)
A chaque fois que j’en entends parler dans les médias, je prête l’oreille et je n’ai jamais entendu quelqu’un infirmer ce point.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#15 25/11/2015 14h20 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,

Je pense que GBL vous a répondu le taux plein est de 50% et tout le monde y a le droit a 67 ans cependant il y a aussi une décote appliquée au nombre d’années qui manquent.Si a 67 ans vous avez le taux plein mais qu’il vous manque des trimestres vous touchez moins que le taux plein.

GBL a écrit :

votre pension (brute) du régime de base sera 40.9% de la moyenne

Avec le taux plein vous n’avez que 40.9% : (50% * (171-31)/171 = 40.9%) votre entourage oubli donc un paramètre.

Droit-finance a écrit :

Le taux plein sans période minimale d’affiliation

Même sans la période minimale d’affiliation exigée, certains salariés bénéficient tout de même du taux plein :

les salariés qui prennent leur retraite cinq ans après l’âge légal de départ à la retraite qui les concerne
et certaines catégories de salariés :
les assurés reconnus inaptes au travail
les anciens déportés ou internés titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance ou de la carte de déporté ou interné politique
les assurés qui ont interrompu leur activité professionnelle en tant qu’aidant familial et qui atteignent l’âge de 65 ans
les assurés handicapés qui atteignent l’âge de 65 ans
les mères de famille salariées justifiant de 30 ans d’assurance dans le régime général (ou dans ce régime et celui des salariés agricoles) qui ont élevé au moins trois enfants et qui ont exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins 5 ans dans les 15 ans ans précédant la retraite
les travailleurs handicapés admis à demander la liquidation de leur pension de retraite avant 62 ans

Certaines catégories d’assurés bénéficient du taux plein à 65 ans même s’ils ne remplissent pas les conditions minimales d’affiliation. (Voir Parents et retraite à taux plein à 65 ans).

Le taux réduit

Le taux réduit s’applique donc aux salariés qui ne respectent pas les conditions ci-dessus ou qui ne remplissent pas la période d’affiliation minimale exigée.

Son calcul résulte d’une formule assez complexe.

1. On prend tout d’abord en compte un coefficient de minoration, qui dépend de la date de naissance de l’assuré : 1,25% par trimestre manquant pour les salariés nés après 1952, ce coefficient augmentant jusqu’à 2,5% pour les salariés nés avant 1948.
Soit C ce coefficient.
2.On compare ensuite :
- le nombre de trimestres qu’il manque au salarié pour atteindre l’âge de la retraite à taux plein
- et le nombre de trimestres qui lui manque pour atteindre la durée minimale d’affiliation.

Bonne journée.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#16 25/11/2015 16h13 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Modérateur
Réputation :   1083 

Le "taux plein", c’est quand on bénéficie d’un taux de 50% dans la formule
   pension = 50% * salarie moyen des 25 meilleures années * nb de trimestres / durée de référence
   (pour le calcul de la pension du régime général)

Celui qui prend sa retraite sans avoir le bon nombre de trimestres, ou avant d’avoir 67 ans, ou un autre cas parmi ceux listés dans le message précédent, aura un taux plus bas que 50% dans cette formule.

A notre que le fait d’avoir (ou pas) taux plein peut aussi impacter le montant de la pension versée par la complémentaire.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#17 25/11/2015 16h17 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   157 

GoodbyLenine a écrit :

Le "taux plein", c’est quand on bénéficie d’un taux de 50% dans la formule

Autrement dit "taux plein" mais "coefficient pas plein".
Une belle arnaque de communication.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#18 25/11/2015 17h46 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   14 

Quand je regarde le relevé que j’ai reçu, ce n’est pas très clair.
Je vois que si j’attends 67 ans (ou plus) pour prendre ma retraite, ma "pension sera calculée au taux plein quelle que soit ma durée d’assurance".
Je rappelle que j’ai 99 trimestres au lieu de 167 (née en 1960).
J’ai 5 trimestres de stages étudiants, et 94 trimestres de cadre, avec la première année en-dessous du plafond SS, le reste au-dessus.
Au titre du régime de base, si je prends ma retraite à 62 ans (je sais, c’est caduc avec la réforme annoncée), avec mes 99 trimestres j’aurais 5749 € annuel, pour atteindre progressivement 7666 € à 67 ans, soit 638 € par mois pour un plafond de 50% à 1583 €. C’est du brut, je vois qu’on cotise environ 8,4% sur la retraite.
Après, j’ai des points Arrco et Agirc qui vont tripler ma "retraite". Donc un rapport 1/3 régime de base et 2/3 complémentaires.

Hors ligne

 

#19 25/11/2015 18h08 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   22 

Isa6068 a écrit :

Bluegrass, je suis née en avril. Mon mari qui est de la même année, né en mars, n’a pas encore reçu son relevé. Lui par contre a une "carrière" plus compliquée, apprenti à 16 ans (et même pré-apprenti à 14 ans), puis salarié, gérant salarié, gérant majoritaire, à nouveau salarié. Il espère que les "longues carrières" seront toujours reconnues et lui permettront de liquider ses droits plus tôt que moi.

Isa6068, voilà, j’ai reçu mon décompte aujourd’hui (né en octobre).

Hors ligne

 

#20 16/12/2015 12h03 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   14 

Comme mon mari n’avait toujours pas reçu son décompte, nous avons créé sur le site de lassuranceretraite un compte lui permettant d’y accéder. On peut faire un tas de simulation, demander les relevés régime général et complémentaire. Site plutôt bien fait, facile à utiliser - pas besoin d’attendre les documents papier, ni d’avoir 55 ans.

Hors ligne

 

#21 05/04/2016 15h30 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   90 

Mise à jour suite aux dernières projections fournies par le COR (conseil d’orientation des retraites)

l’accord destiné à renflouer les caisses des régimes complémentaires Agirc-Arrco, pénalisera les assurés:

Jusqu’à 18% de baisse de pension pour les futurs retraités:

un cadre né en 1959, voulant partir à la retraite dès qu’il a cotisé suffisamment longtemps au régime de base, perdra environ 14,5% de sa pension complémentaire 

Cette perte « s’accentuera au fil des générations pour atteindre plus de 17% pour un cadre né en 1990 
les salariés non cadres y laisseront un peu plus, soit près de 18% pour la génération 1990 

Messieurs, Mesdames

Au plaisir de vous lire


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#22 05/04/2016 15h38 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   157 

Ricou a écrit :

l’accord destiné à renflouer les caisses des régimes complémentaires Agirc-Arrco, pénalisera les assurés

Les assurés seront-ils davantage pénalisés par cet accord que par une faillite du système ?

J’ai du mal à comprendre le débat dans cette affaire.
On parle bien d’assurances dont les comptes ne sont pas équilibrés, n’est-ce pas ?
Dans ce cas, il n’y a guère que deux solutions: augmenter les recettes ou baisser les dépenses.

Augmenter les recettes, c’est encore augmenter les charges sur le travail.
Baisser les dépenses… on peut imaginer quelques économies de fonctionnement, mais je doute que ça puisse suffire. Reste la réduction des pensions futures.
Logique, normal.

Mon post est bien sur un peu simple, mais a-t-on vraiment d’autres choix ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#23 05/04/2016 15h54 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   23 

Faith a écrit :

Mon post est bien sur un peu simple, mais a-t-on vraiment d’autres choix ?

Retraite par capitalisation par exemple.

Hors ligne

 

#24 05/04/2016 16h03 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   157 

Tahure a écrit :

Retraite par capitalisation par exemple.

Ce n’est pas une réponse à ce problème.

Par ailleurs, se pose le problème de la transition parce qu’il faudra bien continuer à payer les retraites actuelles. Je doute que cette transition pénalise moins les travailleurs actuels que l’évolution proposée…

Et puis la retraite par capitalisation peut connaitre les mêmes déboires: si un fond de pension est en pertes, tous ses retraités en pâtiront. La seule différence, c’est que les victimes seront les retraités (dont la plupart n’ont pas la possibilité de reprendre un travail) au lieu des actifs (qui sont plus à même d’être réactifs)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#25 05/04/2016 16h10 → Retraite Agirc-Arrco : ce qui va changer à partir de 2016... (agirc, arrco, retraite)

Membre
Réputation :   13 

@Ricou,

Ces chiffres incluent les 10 % de malus pendant 3 ans si l’on part dès que l’on peut par rapport au régime général. Ces 10 % sont donc temporaires. Par exemple, les 14,5 % deviennent ensuite 4,5 %.

Rien de nouveau sur cette partie là par rapport au premier message de cette file. On a le choix entre partir au plus tôt avec un malus de 10 % et partir un an plus tard sans malus, voire partir encore plus tard avec un bonus.

Par contre, je n’ai pas trouvé d’explication sur ces 4,5 % sur les différents sites d’actualité que j’ai consultés et je n’ai pas trouvé ce nouveau rapport sur le site du COR.

Quelqu’un aurait des explications sur ces chiffres (hors malus de 10 %) ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech