Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/06/2015 14h42 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   90 

Quelque 1310 € : c’est la pension moyenne fin 2013, tous régimes confondus.

Les anciens libéraux
Pour les libéraux ayant toujours été libéraux, la pension moyenne s’élève à 1900 €
2160 € pour les hommes, 1240 € pour les femmes.

Les anciens salariés
la pension moyenne s’élève à 1160 €
1590 € pour les hommes, 850 € pour les femmes.

Chez les fonctionnaires civils de l’Etat n’ayant travaillé que dans la Fonction publique,
la pension moyenne s’élève à 2200 €
2450 € pour les hommes, 2040 € pour les femmes.

Pour les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, la moyenne est de 1390 €
1710 € pour les hommes, 1340 € pour les femmes.

Pour une carrière complète, cette moyenne grimpe à 2510 € (2700 € pour les hommes, 2370 € pour les femmes) dans la fonction publique d’Etat
et 1830 € (1980 € pour les hommes et 1790 € pour les femmes) pour les fonctions publiques territoriale et hospitalière.

Source: Les retraités et les retraites - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Comme quoi, l’objectif de rente de 1 ou 2 SMIC n’est pas éloignée des "standards"

Dernière modification par Ricou (26/06/2015 14h56)

Mots-clés : fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#2 27/06/2015 13h48 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Merci pour le lien qui contient des chiffres factuels.

Quand avec 2800 € de dividendes bruts mensuels, certains parlent de "poire pour la soif", ils sont juste complètement déconnectés de la réalité.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_montant-retraite-20150627.gif

Hors ligne

 

#3 27/06/2015 15h38 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Dans le dossier que vous mettez en avant, les données semblent être uniquement le reflet du régime de base de la sécurité sociale, et assimilés.

Je pense que nous avons tous une complémentaire non cadre, voire une complémentaire cadre qui "complètent" le régime de base devenu insuffisant.

Pour rappel, les retraités ont la chance depuis quelques années d’aider l’état en payant la CSG…

Hier, je me suis lancé dans un ensemble de calculs savants sur le calcul de ma retraite (je n’ai que 40 ans ;-) )

Retraite annuelle  =Salaire Annuel Moyen*taux*(nombre de trimestre) /172

Le SAM est limité au plafond de sécurité social (environ 35000 euros), le taux est limité à 50%, donc à moins de travailler plus que 172 trimètres, j’en suis arrivé à la conclusion que pour ma retraite de base, je ne toucherai pas plus de 1500 euros mensuel (je ne tiens pas compte de l’inflation).

J’ai comparé ce montant aux cotisations que je dois verser (220 euros mensuel), et une mortalité à 92 ans. Je n’aurais pas dû, çà fait mal.

En conclusion, il ne faut rien omettre dans ses calculs, pour trouver le bon moment pour devenir rentier.

Astuce 1: Devenir rentier en janvier qu’en décembre. Ainsi quand vous liquiderez votre retraite, , vous aurez cotisé un trimestre de plus et l’année précédente sera incluse dans votre SAM. L’année de la retraite ne l’ai pas.

Astuce 2 : Attention, aux petits boulots pour valider des trimestres, car si vous n’avez pas déjà 25 grosses annuités, vous allez diminuer votre SAM et donc votre retraite.

Stephane

Hors ligne

 

#4 27/06/2015 17h51 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   157 

stef59 a écrit :

Astuce 2 : Attention, aux petits boulots pour valider des trimestres, car si vous n’avez pas déjà 25 grosses annuités, vous allez diminuer votre SAM et donc votre retraite.

Quand j’avais fait des simulations, ce n’était pas le cas.

Prenons 15 ans de travail à 1500 moyen.
18000*0.5*60/172 = 3139
Prenons 15 ans de travail à 1500 moyen + 2 trimestres à 500€ par mois => 1467 moyen
17613*0.5*62/172 = 3174

Dans le dossier que vous mettez en avant, les données semblent être uniquement le reflet du régime de base de la sécurité sociale, et assimilés.

Vu que certaines moyennes dépassent les 1458€ de plafond de sécu, je ne pense pas (mais la retraite n’est pas un sujet que je maitrise)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#5 27/06/2015 18h32 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   16 

Faith a écrit :

Quand j’avais fait des simulations, ce n’était pas le cas.

Prenons 15 ans de travail à 1500 moyen.
18000*0.5*60/172 = 3139
Prenons 15 ans de travail à 1500 moyen + 2 trimestres à 500€ par mois => 1467 moyen
17613*0.5*62/172 = 3174

Bonjour Faith,

Je ne comprends pas bien votre calcul :

pour moi le salaire moyen dans votre 2ème cas serait :

(15*18000+6000)/16=17250
(6000 étant le salaire annualisé de la 16ème année)
ce qui ferait une retraite théorique de 17250*0.5*62/172=3109

Autrement petite remarque pour ceux qui gagnent plus que le plafond Sécurité Sociale (PSS) :

A la retraite ils n’auront jamais 50% du plafond  SS de leur retraite mais un peu moins car les 25 meilleurs salaires (limités aux plafonds SS de chaque année) sont revalorisés suivant un indice qui a évolué moins que la revalorisation du plafond SS
ce qui fait qu’au lieu de 50 % du dernier plafond SS, on est plus sur un taux réel de 40 à 45%

Hors ligne

 

#6 27/06/2015 23h27 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je valide le calcul de @tellib.

Je me permets d’apporter une précision : 3109 euros correspond à la retraite annuelle, soit en mensuel : 260 euros. Gloups !

Une autre remarque : un taux de 0.5 ne peut être obtenu qu’à :

- 67 ans
- Ou à partir de 62 ans si vous avez 172 trimestres (pour moi qui suis né après 1973).

Par conséquent, dans votre cas, vouloir un taux de 0.5 va vous faire attendre cette rente d’Etat 5 ans de plus que l’age mini de départ à la retraite.

Si vous souhaitez partir à 62 ans, votre taux sera proche du plancher 0.375.
Votre retraite sera alors de 2332 euros.

Vu que grâce à ce forum, nous serons devenu des experts en gestion de patrimoine, mon choix serait de partir à 62 ans, d’investir ce revenu complémentaire de 62 à 67 ans afin de surperformer la différence de taux.

PS : à Investisseur Heureux: Avec 2800 euros de dividende, je vends les parts de mon entreprise, je ferme le forum, je prends un transat en Tunisie ou en Grèce, et je profite de la vie sans me préoccuper de ma retraite…

@Faith, les règles de calculs des retraites ayant beaucoup changées, il ne faut pas croire que nous aurons les montants de retraites de nos parents : augmentation du nombre d’années dans le calcul du SAM, augmentation du nombre de trimestres pour avoir le taux plein limitant la chance de l’obtenir. (Voir page 53 du rapport)

et ici   

http://www.social-sante.gouv.fr/ a écrit :

Quel est le montant maximum ?
Le montant de la retraite de base (avantages complémentaires non compris) ne peut pas être supérieur à un montant maximum fixé à 50 % du plafond de la Sécurité sociale (soit 1 585,00 euros par mois en 2015).
Si l’assuré bénéficie d’une surcote, la pension peut néanmoins dépasser ce maximum

Mon astuce 2 était surtout pour les personnes désirant valider pendant toute leur période de rente les 172 trimestres en cotisant juste avec le minimum nécessaire. Dans votre cas, ce serait compléter vos 15 annuités par 28 annuités au minimum. La moyenne sera alors ridicule et l’effort contre productif.

Stephane

Dernière modification par stef59 (27/06/2015 23h40)

Hors ligne

 

#7 28/06/2015 09h38 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   157 

stef59 a écrit :

Je valide le calcul de @tellib.

Effectivement, je n’avais pas suffisamment fait attention à l’annualisation.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#8 08/08/2015 00h31 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   195 

Bonsoir,

Je viens de découvrir cette file sur la retraite.

j’avais partagé, il y a de cela presque 2 ans,  au cours de ma "ma présentation" a partir du post 23,
les calculs de ma future retraite.

Etant né début septembre 1950,  j’aurai 65 ans et je serai éligible a la retraite avec un premier versement en octobre 2015.

J’ai donc  procédé la la demande de liquidation de mes mes droits a la retraite, début Juin 2015.
Je n’ai pas pu le faire plus tôt, car compte tenu du nombre de demande de retraite, en cours actuellement,
il ne m’a pas été possible d’officialiser ma demande de retraite avant début juin .
En effet le système informatique vous permet de faire cette demande seulement 4 mois avant la date votre premier versement.
Je continue ce message sur en page 3 de ma présentation


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#9 31/10/2015 13h40 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Administrateur
Réputation :   1307 

Les réformettes continuent sur notre système de retraite, mais la tendance est de toute façon toujours la même : travaillez plus longtemps, cotisez plus et touchez moins (sauf pour les carrières longues qui ont bénéficié du retour de la retraite à 60 ans par F. Hollande en début de mandat).

La récente réformette des systèmes de retraites complémentaires instaure certes un bonus-malus (donc, travaillez plus longtemps et touchez plus pour la partie bonus), mais inclut aussi une revalorisation moindre des retraites complémentaires existantes en 2016-2017-2018 :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_retraite-complementaire.gif

800 € de manque à gagner entre 2016 et 2018 pour une pension moyenne cadre, ce n’est pas complètement anodin et sans aucun doute ce mécanisme de revalorisation des pensions à un rythme inférieur à l’inflation sera massivement utilisé dans le futur.

Comme régulièrement il est question d’allongement de la durée des cotisations, nous n’avons strictement aucune visibilité sur l’âge de la retraite.

In fine, je maintiens que la meilleure des stratégies est :

1) cotiser le MOINS possible pour sa retraite (rémunération sous forme de dividende ou avantages)

2) se faire sa retraite soit même en développant son patrimoine (immobilier et actions), exactement comme décrit dans mon livre Devenir Rentier ; qui aurait aussi pu s’appeler, "comment se faire sa propre retraite et ne pas tabler sur le système de retraite français, complètement à bout de souffle"…

3) prendre sa retraite au plus tôt, indépendamment du système de retraite français (je rappelle que l’espérance de vie en bonne santé est de 64 ans)

Hors ligne

 

#10 02/11/2015 22h43 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   151 

Je pense que votre approche des choses doit être modulée en fonction de l’âge.

Cotiser le moins possible est une très bonne stratégie pour une personne agée de moins de 50 ans, à condition de s’astreindre à vraiement se préparer à titre personnel, avec les économies réalisées.

Pour ceux qui sont proches de l’âge de la retraite, avec une carrière complète, cette approche des choses est moins "évidente".

Hors ligne

 

#11 03/11/2015 02h33 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   195 

La retraite à 63 ans en ligne de mire
Ci dessous un passage de l’article situé ICI, mais seulement la partie gratuite.

valeursactuelles a écrit :

…/…
Au cours de la réunion du 16 octobre, les partenaires sociaux ont accepté un système de bonus-malus — c’était la proposition initiale du Medef, qui a subi quelques aménagements — à partir de 2019 ; il concernera donc ceux qui sont nés en 1957 et les années suivantes. L’accord ne consacre rien d’autre que le report de fait de l’âge légal de départ à la retraite à 63 ans. De fait, car si un salarié remplit les conditions pour toucher sa retraite de base à taux plein (être âgé de 62 ans et avoir cotisé 41,5 ans), il pourra toujours prendre sa retraite, mais pendant deux, voire trois ans, sa pension subira une décote de 10 % sur la part complémentaire. Il ne pourra donc percevoir sa pension à taux plein qu’à partir de 64 ans. Les retraités les plus modestes — environ 33 % non soumis à la CSG — ne seront pas concernés par le système de décote. Autre solution, le salarié pourra choisir de travailler un an de plus (et faire alors valoir ses droits à la retraite à 63 ans) ; il touchera une pension à taux plein, donc sans décote. Enfin, dernière possibilité qui s’offre au salarié, s’il accepte de travailler au-delà de l’âge légal, sa retraite complémentaire sera alors augmentée de 10 à 30 % pendant un an, suivant le nombre de trimestres supplémentaires travaillés.
…/…


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#12 03/11/2015 15h36 → Retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ? (fonctionnaires, indépendants, montant retraite, salariés)

Membre
Réputation :   80 

InvestisseurHeureux a écrit :

Comme régulièrement il est question d’allongement de la durée des cotisations, nous n’avons strictement aucune visibilité sur l’âge de la retraite.

In fine, je maintiens que la meilleure des stratégies est :

1) cotiser le MOINS possible pour sa retraite (rémunération sous forme de dividende ou avantages)

2) se faire sa retraite soit même en développant son patrimoine (immobilier et actions), exactement comme décrit dans mon livre Devenir Rentier ; qui aurait aussi pu s’appeler, "comment se faire sa propre retraite et ne pas tabler sur le système de retraite français, complètement à bout de souffle"…

3) prendre sa retraite au plus tôt, indépendamment du système de retraite français (je rappelle que l’espérance de vie en bonne santé est de 64 ans)

Bonjour,

Il me semble hélas que nous avons une grande visibilité sur le contenu de la prochaine réforme : dès après les élections de 2017, le Gouvernement (républicain ou socialiste peu importe) prendra appui sur la réforme des régimes complémentaires pour relever à 63 ans l’âge légal de départ en retraite, ce qui règlera de facto le problème de la décote pour les départs à 62 ans. Comme c’est le cas pour le présent accord, les syndicats dits réformistes (CFDT, CGC,….) s’empresseront de signer et d’expliquer à leurs mandants que c’est là un moindre mal pour eux. Pour information la manifestation convoquée par la CGT devant le siège du MEDEF pour protester contre l’accord sur les complémentaires n’a guère réuni que 150 personnes, à comparer aux millions qui battaient la semelle en 2010 pour refuser le report de l’âge légal à 62 ans.

63 ans ne sera bien entendu pas le terme du processus : 64, 65…66…et même 70 ans ! Pourquoi le patronat se gênerait-il puisqu’il obtient tout ce qu’il veut quelle que soit la couleur du pouvoir politique ? In fine, il est vraisemblable que nous reviendrons à la situation qui prévalait à la création du régime des retraites par répartition : des pensionnés qui passent de majoritairement de vie à trépas pendant les 5 ou à la rigueur 10 premières années suivant la liquidation des droits.

Il est en revanche peu probable que nos gouvernants aient le courage et l’audace de leurs collègues allemands qui mettent à profit les flux migratoires en provenance du Moyen-Orient pour essayer de rééquilibrer dans leur pays le déséquilibre entre actifs et inactifs.

Les 3 points cités supra appellent tout de même quelques observations :

1 : cotiser le moins possible pour sa retraite : la plupart des professions n’ont guère le choix du taux de cotisation à la retraite par répartition.

2 : se faire sa retraite en constituant un patrimoine : oui bien sûr et c’est même l’objet de ce forum, mais il faut garder à l’esprit que le service des dividendes n’est possible que grâce au travail des actifs. L’entreprise qui ne fonctionne qu’avec du capital reste à inventer. un déséquilibre prononcé et durable entre actifs et inactifs ne serait pas sans effet sur la rentabilité des entreprises et donc sur les flux de dividendes.

3 partir le plus tôt possible : oh que oui !!!!!! reste que la liste des professions ouvrant droit à retraite anticipée à due proportion est pour le moins limitée : mineurs, militaires, policiers; cheminots "roulants"… Certaines professions (instituteurs, infirmières) ont même perdu cet avantage en contrepartie d’une maigre revalorisation salariale. Pour la grande majorité des personnes qui souhaitent se retirer avant l’âge légal, il faut donc disposer d’un patrimoine de rapport suffisant pour pouvoir en vivre, ce qui n’a rien d’évident et reste fragile (entreprise qui coupe son dividende, locataire qui ne paye plus).

Hors ligne

 

Discussions similaires à "retraite : indépendants, salariés, fonctionnaires - qui touche combien ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech