Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/07/2015 20h23 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

   Voici mon portefeuille, alimenté depuis aout 2014.

   Le PEA et le CTO sont tous deux chez Binck.

   Je compte garder les actions acquises si possible pour du très long terme, dans un objectif de capitalisation, et de constitution d’une rente croissante. Je souhaite donc être le plus passif possible sur ce portefeuille.

   J’ai fait en sorte de respecter approximativement la règle de diversification sectorielle préconisée par Philippe dans son livre, bien que j’aie surpondéré certains secteurs, pour lesquels j’ai une conviction plus forte:

- Le luxe
- Les biens de consommation de base
- Warren Buffett

   La valeur du portefeuille ce jour est de 122K€.

CTO:

Berkshire Hathaway Inc -B-
12,9%
Colgate-Palmolive Company
7,4%
Cominar Real Estate Investment Trust
4,5%
Google Inc. -A-
5,2%
GlaxoSmithKline -ADR-
3,6%
Johnson Johnson Co.
2,5%
Coca-Cola Co.
2,2%
McDonald’s Corporation
6,6%
Microsoft Corporation
2%
Philip Morris International Inc.
2,1%
Liquidités
8,6%

PEA:

Banco Santander SA
2,1%
Sanofi
6,2%
RWE AG St.
1,5%
Rolls-Royce Holdings PLC
4,5%
Hermes International SA
2,1%
LVMH
4,6%
NSI
2%
Total SA
2,1%
E.ON
2%
Casino Guichard-Perrachon
2,6%
Christian Dior SE
6,8%
Areva SA Cd’IP
1,2%
Air Liquide SA
4,5%

POURCENTAGE CTO
57,5%
POURCENTAGE PEA
42,5%


   Bilan après presque un an depuis mon premier achat:

   Mes dividendes collectés en 2015 à ce jour sont d’environ 1200€, contre 200€ en 2014.

   La performance du portefeuille, bien que positive, est faible en raison de la constitution progressive et récente de celui-ci. Je suis ce jour à 4%.


Mes erreurs principales:

-l’achat de titres sans étude (RWE, Casino, Areva), qui pèsent sur la performance globale du portefeuille, et surtout l’absence de prise de décision de vente à leur sujet, bien que ma stratégie est très long terme.

-l’absence de prise de bénéfice, mais cela fait partie de ma stratégie très long terme.

-certains achats ou renforcements à des cours moins opportuns (mais est-ce si important pour le très long terme?)

   Remarque: la fiscalité du CTO engendre un biais de conservation de titre en plus-value, alors que le PEA engendre quant à lui un biais de conservation de titre en moins-value.

Mes principales réussites/chances:

-le luxe, mais jusque quand ce secteur sera-t-il porté par la croissance en Chine et bricks?
-le choix de la pondération des actions €/$ et l’évolution de leur parité
-le QE Européen.

Prochains achats:

Une belle valeur industrielle: Boeing/Airbus/BAE Systems
BHP Billiton
ABInbev
Tesla, sur repli éventuel
Achat ou renfort d’une pétrolière: Total/Exxon/Chevron/BP


J’espère que ce portefeuille et mes erreurs/réussites pourront éventuellement vous être instructives.

Je vous remercie de m’avoir lu, n’hésitez pas pour toute question, suggestion ou remarque!

Bonne soirée,

Gallien 


Mots-clés : cto, luxe, passif, portefeuille

Hors ligne

 

#2 14/07/2015 16h39 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Gallien,
concernant vos erreurs, elles font partie de l’apprentissage de l’investissement et vont vous aider à progresser.

Pour l’achat d’une part d’une entreprise, il faut autant que possible essayer de comprendre ses dynamiques et lire des rapports annuels. Ces derniers éléments vont vous aider à devenir dans le temps un meilleur investisseur.

Pour l’absence de prise de bénéfice, je suis personnellement très mauvais dans ce domaine. Le plus important est de voir si la marge de sécurité est présente ou non (sans forcer la valorisation à travers des hypothèses de croissance trop forte. Ne pas mettre d’hypothèse de croissance peut même être mieux). Un autre point à voir est : est ce qu’il y a eu un important changement dans la thématique d’investissement (est ce que le moat semble moins fort, est ce que le management prend de mauvaises décisions). Ces deux éléments pourront peut-être vous aider à déterminer si il faut vendre ou non l’entreprise dont vous être copropriétaire.

Pour les achats à des cours opportuns ou non, il est extrêmement difficile de pouvoir acquérir une part d’entreprise à un prix parfait. Cela reviendrait à faire du market timing. Encore une fois, ce qui peut être utile est de voir si la marge de sécurité est présente et que l’on comprend bien le dossier sur lequel on investit.

D’accord avec vous pour le biais de conservation d’un titre en plus pour le CTO. Pour le PEA, je serai moins catégorique.

Pour le luxe, je partage votre point de vu. Est ce que les entreprises intervenant dans le luxe ne sont-elles pas déjà correctement valorisées. On attend peut-être trop de ces entreprises en termes de croissance.

Pour Tesla, ne pensez-vous pas que l’entreprise est déjà bien valorisée. Peut-être que l’entreprise fait partie en ce moment des entreprises "à la mode" qu’il peut être intéressant d’éviter.

J’espère que cela vous sera utile et merci pour le partage de vos erreurs qui nous serons tous utiles. Merci aussi pour votre reporting. So many thanks!
Cheers!
Jeremy

Dernière modification par Jeyfox (14/07/2015 17h16)

Hors ligne

 

#3 14/07/2015 20h51 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Jeyfox,

Je vous remercie pour votre réponse, et vos pistes de réflexions.

Par manque de temps et de motivation, je ne lis pas, à tort, les rapports annuels. J’essaie pour le moment de corriger cette lacune en diversifiant mon portefeuille. Je réorganise actuellement mon activité afin d’avoir à l’avenir plus de temps pour me consacrer entre autres à ce volet important de l’investissement boursier.

Je suis d’accord avec vous, mon objectif n’est pas de faire du market timing, mais bien d’investir progressivement. Je vais néanmoins constituer une poche de liquidités afin de tenter d’investir un peu plus en cas de trou d’air manifeste du marché.

Concernant le secteur du luxe, il est vrai que les PER sont très élevés!

D’accord avec vous concernant Tesla, il faut résister à la tentation de rentrer sur ce titre.

Bonne soirée,

Gallien

Hors ligne

 

#4 15/07/2015 16h47 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Gallien,
la diversification n’est pas forcément la meilleure solution si vous avez moins de temps pour lire des rapports annuels.Une autre possibilité peut-être de prendre de l’indiciel (comme le dit Warren Buffett) ou surtout ne rien faire tant qu’on n’est pas sûr de bien comprendre l’entreprise. Quelque fois la meilleure chose à faire est de ne rien faire tant qu’on n’est pas prêt ou que l’on préfère passer (ou mettre dans la pile trop difficile) sur un dossier/entreprise que l’on ne comprend pas complètement.
Prenez le temps de vous former et vous verrez dans le temps vous deviendrait un meilleur investisseur.
J’espère que cela vous sera utile.
Cheers!
Jeremy

Hors ligne

 

#5 15/07/2015 21h15 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Vous avez raison Jeyfox, ma (pauvre) culture financière se construit peu à peu, mais je manque de temps pour le moment.

J’ai lu avec énormément d’intérêt L’Effet boule de neige, Stratégies pour devenir rentier en 10 ans, Père riche-Père pauvre, je lis également certains chapitres de Gestion de Patrimoine, de Arnaud Thauvron.

Je lis enfin régulièrement les nombreuses files très intéressantes sur ce forum.

Je suis bien conscient que mon portefeuille n’est pas original ni sexy, et que je ne détiens probablement pas de futurs ten-bagger, mais j’essaie de faire du mieux que je peux, de mon propre chef, avec mes contraintes familiales et professionnelles.

Néanmoins, la constitution de mon portefeuille d’actions s’inscrit dans une démarche globale d’organisation de mon patrimoine naissant.

Je suis heureux du chemin que je parcours depuis un an et de la progression de mes notions, je me rends aussi compte peu à peu de l’étendue de mon ignorance…

Je termine sur une note d’humour:

http://www.forbes.com/sites/rickferri/2 … he-market/

Bonne soirée,

Gallien

Hors ligne

 

#6 16/07/2015 04h29 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Hello Gallien!
Comme le dit M. Prabaï: "Investment is not an originality contest" (son livre est très bien aussi). Votre portefeuille n’a pas besoin d’être original, le plus important est que vous soyez à l’aise avec! Quelques fois les idées les plus simples sont les meilleurs.
Ne vous inquiétez pas, vous allez progresser!
D’autres livres qui pourront vous être utiles: les deux livres de Peter Lynch (très clair et agréable à lire), "there is always something to do" qui parle d’un super investisseur dans la valeur: Peter Cundill.
Je vous rassure j’en apprends tous les jours!
Bon courage!
Cheers!
Jeremy

Hors ligne

 

#7 16/07/2015 05h01 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   214 

Bonjour Gallien et bienvenue,

je rejoins Jeremy sur la plupart des points soulevés, Tesla dangereux, le luxe et la Chine éventuellement dangereux aussi car croissance déjà bien valorisée. Si vous n’avez pas le temps de vous former un minimum, pourquoi ne pas investir avec les meilleurs et les laisser travailler ? c’est d’ailleurs ce que vous avez commencé à faire avec Berkshire. Acheter du Berkshire, c’est déjà acheter un portefeuille diversifié, qui a en plus à du levier et des avantages que vous n’aurez jamais.

Dans votre situation, je préférerais me payer du Berkshire ou, pour avoir une exposition euro, du Groupe Bruxelles Lambert (groupe d’investissement avec décote et qq rachats d’actions) par exemple. Et c’est tout.

Je reste sceptique sur les ETF ; même si j’en comprends l’intérêt, ils poussent au market timing, car vous allez vite vous rendre compte que si vous décidez de prendre un ETF aujourd’hui, alors que les marchés sont assez hauts, votre performance risque d’être très décevante. De plus, avec tous ces gérants connus qui recommandent de l’indiciel, j’ai peur que cela dégénère un jour en bulle.

C’est un peu ce qui s’est passé en Chine, les gens se sont mis à acheter des fonds indiciels en se disant, "je peux profiter de la montée des marchés, en étant tranquille et diversifié". La suite, on la connait. Vous pourriez aussi en parler à ceux qui ont acheté de l’indiciel en 2000 ou en 2006, vous entendriez alors un autre son de cloche. Et au final, intellectuellement, malgré tout ce que l’on peut en dire, acheter l’ensemble d’un marché ne me parait pas très judicieux.

Une autre théorie à la mode dans les années 70, celle des Nifty Fifty a abouti à la situation suivante :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4769_nifty.png

Aujourd’hui, on nous vend de l’ETF, c’est un peu la même approche, et elle pourrait arriver aux mêmes résultats…

Voilà, bonne continuation.

Dernière modification par Wawawoum (16/07/2015 08h45)

Hors ligne

 

#8 16/07/2015 19h26 → Portefeuille d'actions de Gallien (cto, luxe, passif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Jeyfox,

Je ne connaissais pas Peter Cundill, il était apparemment un admirateur de la méthode de Ben Graham.

J’aime bien sa manière d’aborder les prises de bénéfices: vendre la 1/2 de la position quand celle-ci a doublé, c’est simple et efficace pour reconstituer des liquidités, néanmoins à nuancer selon les raisons expliquant la montée de l’action.

J’aime sa méthode, rébarbative et simple, pour trouver des actions de sociétés, rébarbatives, ou, abandonnées par presque tous les investisseurs.

Vous avez définitivement éveillé ma curiosité à son sujet, merci!

Bonsoir Wawawoum, et merci pour votre accueil!

Je vous rejoins sur Teslà, à la mode et à la une en ce moment, elle est sans doute à éviter.

Vous avez bien résumé les raisons de mon choix vis-à vis de Mr Buffett, simple et efficace sur le long terme.
C’est ma plus grosse position.
Un de mes rêves objectifs long terme serait d’acquérir une BRK-A, on peut toujours rêver wink

Je ne me suis pas encore penché sur les solides holdings industriels belges tels que GBL,
ou encore Sofina, GIMV, AVH, … notamment en raison du traitement fiscal des dividendes des actions belges dans le PEA, à tort peut-être.

Je ne suis moi non plus pas convaincu par de l’indiciel, ma sélection artisanale ayant pour but notamment de ne pas refléter trop directement les sautes d’humeur des marchés.

Nifty Fifty…Je ne connaissais pas! Il est vrai que leurs PER étaient fortement élevés, un peu comme certains des Dividend Aristocrats actuels…A suivre…

Bonne soirée,

Gallien

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech