Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/06/2015 22h37 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Ma présentation étant faite dans la rubrique consacrée, j’exposerai ici mon portefeuille de pur débutant éclairé.
Je rappelle mes 2 objectifs :
- Apprendre et me former à l’investissement
- Générer un complément de revenus croissant

Je vais m’efforcer de définir plus précisément ces objectifs, notamment le niveau de revenu visé (je vous vois venir!).

Pour la première année, disons jusqu’à décembre, je vais tester et démarrer timidement mon investissement sur 2 supports récemment ouverts.
Dès 2016, d’importantes sommes de mon PEE seront disponibles et je pourrais commencer à appliquer une stratégie plus "agressive" avec plus de 1000€ à investir par mois.

Pour les premiers reporting et compte-tenu des montants, je vous épargne les reportings issus d’xlsPortfolio.
Je suis conscient de la faiblesse des montants mais :
1/ je préfère faire mes erreurs sur quelques €
2/ je profite des offres de parrainage pour ne pas payer de frais de courtage sur mes premiers ordres.

CTO Binck
387,55€
Dédié aux REITs.
Travaillant dans l’immobilier, je pense comprendre le business lié aux REIT. Cela tombe bien car les rendements y sont plutôt élevés.
Dans une optique de diversification en devises et géographiques, j’ai initié 2 lignes :
- 15 Cominar pour 193€
- 25 CYS Investments pour 193€
Sans les frais de courtage, le PRU est raisonnable.

Au passage, je vais remplir le fameux formulaire pour la fiscalité des dividendes canadiens.
Je vous dirai si mes prochains dividendes en ont bénéficié.

Je pense pour l’instant rester sur des produits type REIT puis me diversifier sur des actions US quand le portefeuille aura atteint une taille plus importante.

J’avoue également que le dividende mensuel est un concept que j’apprécie énormément et qui permet de toucher du doigt le concept de rente.

J’étais un peu réticent car les taux de change avec l’Euro ne sont pas idéaux en ce moment, mais je ne crois pas à une remontée de l’euro à court-moyen terme et il était temps de se lancer!

PEA Boursorama

Environ 285€

Dédié aux actions FR pour démarrer.
Car je souhaite éviter les frais de courtage liés à l’achat d’actions européennes hors France et rester sur un business/environnement que je connais mieux.
Stratégie long-terme évidemment en misant sur des valeurs à potentiel dont le business me parle.
J’investis dans une entreprise pas sur un chiffre.

Ordres passés ce soir. Quelle émotion de passer son premier ordre :-)
1 LVMH à ordre limité 159€
3 Neopost à ordre limité 39,75€

Je précise car avant de m’y mettre, je n’avais pas conscience de la quantité de type d’ordre possible. D’ailleurs, les ordres ne sont pas encore exécutés et l’avenir me dira si il est mieux de passer ses ordres pendant la séance ou en dehors.

Ceci étant dit, j’ai mis du temps à me lancer. Après quelques semaines d’observation du marché et de suivi du CAC40, j’ai jugé opportun de me positionner maintenant.
Même si la stratégie est long-terme, j’aime à penser qu’il est important de bien choisir le moment de son entrée en scène.
Le marché étant retombé quelque peu depuis les pics récents, et avant les annonces de fin de semaine sur la Grèce, je prends position.

Le volet court-termiste étant refermé, pourquoi ces 2 valeurs ?
Je passe l’analyse détaillée du business qui a pu être faite sur ces valeurs sur de multiples discussions.

Selon moi, LVMH remplit les critères de profitabilité de notre hôte et dispose d’un business porteur : le luxe ! Avec de belles marques que j’apprécie. Je me demande si je n’ai pas été séduit, mais j’ai quand même fait mes devoirs.

Neopost est une valeur décotée d’environ 10% avec un business en pleine mutation. Le dividende est copieux et versé en août. Je veux tester un peu ma réaction à ces paramètres.

Voilà pour ces débuts, n’hésitez pas à commenter ou questionner.

Prochain reporting fin juin.

bonne soirée

Mots-clés : cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille

Hors ligne

 

#2 16/06/2015 23h10 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Bonsoir,

Pourquoi vous embêtez vous alors que vous débutez a vouloir acheter dans un CTO ?
Vous supportez des frais d’achats élevés et vous vous frottez a la fiscalité.

Neopost verse le solde de son dividende  car elle a déjà versé 1.80€ en février a venir  2.10€
L’émission obligataire avec une possible dilution de 13% ne vous a pas refroidi?

Je ne connais pas le prix d’achat dans le PEA bourso mais j’essaie d’investir par tranche de plus de 200€ pour minimiser les frais d’achat,soyez patient.

A bientôt.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#3 17/06/2015 00h29 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   53 

Bonjour Spritz et bienvenue!

Malgré ma faible expérience, je me permets quelques remarques et questions suite à la lecture de votre portefeuille.

Spritz a écrit :

Neopost est une valeur décotée d’environ 10% […]

Qu’entendez vous par décotée ? Décotée sur quoi ?

Spritz a écrit :

J’investis dans une entreprise pas sur un chiffre.

Je comprend l’idée et y adhère. Je vous propose cependant une rapide comparaison. J’adore la marque Porsche. Il ne me viendrait en revanche jamais à l’idée d’en acheter une pour 100 fois son prix de vente : il s’agirait d’une très mauvaise affaire wink Connaissez-vous le juste prix des entreprises dont vous devenez co-propriétaire ?

Enfin vous parlez de timing… Connaissez vous déjà l’issue des négociation sur la dette Grecque ? Si c’est le cas, je pense que d’autre personnes sur le forum seraient très intéressées par votre réponse! Plus sérieusement : qu’est ce que la Grèce a à voir avec Neopost ou LVMH ou Cominar ? Les cours des marchés baissent et montent tous les jours, sans raison : ça s’appelle le bruit. Mon conseil : apprenez à l’ignorer, vous dormirez mieux la nuit.

J’admire votre enthousiasme et je vous invite à joindre les actes à la parole. Vous dites avoir "la soif d’apprendre", je vous invite ainsi à lire la recommandation N°1 de notre hôte sur la bourse : L’investisseur intelligent de Graham. Vous y trouverez une mine d’information qui vous aideront à vous améliorer rapidement!

Bonne continuation!
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#4 17/06/2015 10h55 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   105 

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Je n’ai pas la compétence pour commenter vos choix de titres ou le timing.

Je comprends et rejoins totalement votre envie de vous frotter en réel à la bourse pour apprendre et tester, la bourse papier sur un cahier de brouillon est sans aucun doute plus safe, mais ne comporte pas toute la part psychologique qu’un tel investissement demande.

En revanche il y a selon moi un gros souci dans votre stratégie de tous petits montants: Les frais.

Vous risquez d’enrichir votre banquier. Rentrer par petits renforcements est conseillé, mais vous coûte néanmoins très cher pour d’aussi petits montants. Vous mentionnez vous même le PRU net de frais. Ces frais impacteront également votre performance à la revente (et celà n’apparait pas dans le calcul de performance sur PRU).

Chez Boursorama, une curieuse tarification fait qu’il est moins cher de réaliser deux ordres de 499 euros plutôt qu’un seul de 1000 euros (si vous utilisez leur offre Decouverte de base). La différence est du simple au double, 4€ versus 8€ de frais!!!
Je trouve celà très pratique puisque celà aide à réaliser de nombreux ordres d’achats de 500€ répartis sur des semaines/mois.

En revanche, plus votre ordre est petit sous 500€, plus le % qui vous est appliqué est conséquent puisqu’il y a des frais fixes de 1,99€/ordre, soit:

0,4% d’un ordre à 500€
0,5% d’un ordre à 400€
1% d’un ordre à 200€
2% d’un ordre à 100€
4% d’un ordre à 50€ (argh)

Si vous vous faites "taxer" 2% à l’achat et 2% à la revente, et que vous souffrez d’une fiscalité française qui peut rapidement manger 50% de vos plus values/dividendes, vous serez alors contraint à de grosses performances pour rentabiliser vos investissements… Or dans vos tous premiers achats boursiers, il est probable que vous changiez un peu d’avis puisque vous dites vous même que vous souhaitez tester et apprendre.

Je vous souhaite bon courage dans votre expérience, de la chance (il en faut) et surtout du plaisir!

Dernière modification par MisterVix (17/06/2015 15h16)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#5 17/06/2015 15h09 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je vais tenter d’apporter mes réponses à vos premières remarques.

mehdi57 a écrit :

Pourquoi vous embêtez vous alors que vous débutez a vouloir acheter dans un CTO ?
Vous supportez des frais d’achats élevés et vous vous frottez a la fiscalité.

Le CTO est pour moi l’opportunité d’investir dans des REITs, notamment Canadiens.
La fiscalité est donc un paramètre intrinsèque et indépendant des montants investis non?
Je précise que je suis à un TMI 30%.
Grâce aux offres de parrainage, j’ai 100€ de frais offerts. Je peux donc "voir venir" le temps des premiers ordres.
Pour les frais dans le PEA, c’est du même ordre (1,99€ contre 2,50€ dans le CTO).

mehdi57 a écrit :

Neopost verse le solde de son dividende car elle a déjà versé 1.80€ en février a venir  2.10€
L’émission obligataire avec une possible dilution de 13% ne vous a pas refroidi?

Je vous remercie pour la remarque car j’ai eu du mal à trouver des analyses sur cette émission récente.
Quelle est justement l’effet d’une émission obligataire de ce type sur un titre pareil ?
Réduction du dividende ? Baisse mécanique du cours ?

monpersylv a écrit :

Qu’entendez vous par décotée ? Décotée sur quoi ?

Décotée par rapport à sa valeur intrinsèque que je pense être à 45€ environ.
Conforté par les consensus de sites boursiers, je sais qu’il ne faut pas suivre comme un mouton ces informations mais je n’ai pas encore confiance à 200% dans mes analyses.

monpersylv, j’aime votre comparaison avec Porsche et j’ai un peu eu cette sensation en achetant "ne suis-je pas séduit au point d’acheter à n’importe quel prix?" bien que je croit fortement au potentiel de LVMH.
Je prends note de votre conseil de lecture. J’ai pour l’instant sous le coude les livres de IH, "Père riche, père pauvre" pour l’exotisme ainsi que "Les placements de l’épargne à long terme" pour l’analyse plus technique.

Pour le cas Grèce, je m’efforce effectivement de ne pas en tenir compte, mais vu l’enjeu, je préfère prendre quelques positions avant l’annonce pour éviter d’être paralysé après si les cours partent dans tous les sens (hausse ou baisse d’ailleurs). C’est le côté psychologique que je dois travailler je suppose.

MisterVix, vous êtes le 3ème à me signaler l’importance des frais. Dans mon optique de remise en question de stratégie, je m’incline donc et je vais travailler à revoir le niveau d’investissement suite à ces premiers "coups".

Je rappelle simplement que j’ai environ 80 à 100€de frais "offerts" pour démarrer, mais je prends note des frais de revente qui auront intérêt à se faire sur de gros montants.
Enfin, dès 2016, je passerai à 1000€ par mois en 2 ordres par exemple pour viser 500€ par coup.

Merci pour ces premiers recadrages et bonnes idées!

A bientôt

Hors ligne

 

#6 17/06/2015 16h17 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Spritz a écrit :

Travaillant dans l’immobilier, je pense comprendre le business lié aux REIT. Cela tombe bien car les rendements y sont plutôt élevés.

Spritz a écrit :

Selon moi, LVMH remplit les critères de profitabilité de notre hôte et dispose d’un business porteur : le luxe ! Avec de belles marques que j’apprécie. Je me demande si je n’ai pas été séduit

Comprendre un business model ou être séduit par une marque est une chose, évaluer leur valorisation (et donc le possible risque ou non de perte en capital à long terme) en est une autre.
Ce que vous vous dites, de nombreux investisseurs se le disent probablement aussi, et cela impacte naturellement le prix à payer pour acquérir une fraction de l’entreprise.

Beaucoup de débutants se lancent en bourse sur quelques postulats du type :  « le luxe c’est porteur », « les REIT rapportent de copieux dividendes  et sont assises sur des parcs immobiliers tangibles» sans avoir parfaitement digérés le quart des dynamiques financières associées.
Quelques questions en vrac pour vous :  le prix payé pour acquérir le business est-il raisonnable (LVMH est à vendre a plus de 20 fois les profits au cour actuel) ? quelle est la structure et le niveau de leur dette (et leur sensibilité potentielle a une hausse des taux) ?

Pour protéger son investissement il faut essayer de raisonner au maximum en entrepreneur, c’est-à-dire par rapport au prix payé (comme si vous achetiez l’ensemble de l’entreprise) et être clair sur les dynamiques & risques réels associés.

C’est loin d’être une tâche facile, en particulier si on commence avec des REITS étrangères, ou des multinationales. 
Et l’avantage compétitif (ie dénicher une entreprise extraordinaire a bon prix) pour un actionnaire individuel sur des entreprises de ce type est généralement très réduit (hors période de krach).

Prenez le temps de parcourir le « best of du forum » et de définir une stratégie claire (faites-vous la chasse aux dividendes ? aux entreprises en croissance ?). Etes-vous pret à investir beaucoup de temps dans l’étude des entreprises, la lecture des rapports annuels etc… ? si la réponse est non, une stratégie « tracker » avec lissage dans le temps , ou à la IH est peut être indiquée, si la réponse est oui, cela ne s’improvise pas !

Dernière modification par Thomas (17/06/2015 16h18)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#7 18/06/2015 11h40 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Thomas a écrit :

Comprendre un business model ou être séduit par une marque est une chose, évaluer leur valorisation (et donc le possible risque ou non de perte en capital à long terme) en est une autre.

J’en suis bien conscient, mais il faut bien démarrer par un secteur non ?
Je dis simplement que je préfère démarrer par des secteurs qui me parlent et sur lesquels j’aurais le plus de "bagages" pour analyser.
Je ne me vois pas prendre des positions sur des valeurs Santé, secteur dont je ne connais rien (pour l’instant) des mécanismes!

Pour les REIT, je m’appuie des analyses issues du livre d’IH que je partage avec mon expérience de l’immobilier professionnel.
Mais vous avez raison sur un point, je ne maîtrise pas encore l’ensemble des dynamiques financières associées et je compte bien entendu m’y plonger!

Pour LVMH, le recul (et vos retours!) me montre que j’ai sans doute agi trop vite. Comme certains membres le disent dans leurs présentation, j’avais besoin de me confronter à cette erreur et je suis plutôt content de l’avoir fait sur "seulement" 160€… encore que je considère pas cet achat comme une erreur mais plutôt un achat sans une analyse complète du business.

Thomas a écrit :

Quelques questions en vrac pour vous :  le prix payé pour acquérir le business est-il raisonnable (LVMH est à vendre a plus de 20 fois les profits au cour actuel) ? quelle est la structure et le niveau de leur dette (et leur sensibilité potentielle a une hausse des taux) ?

Concernant LVMH, j’ai utilisé XlsValo ainsi que les célèbres MorningStar et consorts pour analyser un minimum la valeur.
Mis à part le PER élevé, je trouve beaucoup de qualité à l’entreprise (financières ou stratégiques).

Vous m’inspirez un bon exercice, je vais tenter de proposer pour fin juin-début juillet une analyse de LVMH que je partagerai sur le forum. En essayant d’être le plus objectif et factuel possible!

Thomas a écrit :

Prenez le temps de parcourir le « best of du forum » et de définir une stratégie claire (faites-vous la chasse aux dividendes ? aux entreprises en croissance ?). Etes-vous pret à investir beaucoup de temps dans l’étude des entreprises, la lecture des rapports annuels etc… ?

Je suis sur le point de commander le basic Benjamin Graham.

Une question à ce sujet, conseillez-vous de le lire en anglais ou la traduction française vous semble correcte ? J’ai cru voir que la VF comportait des incohérences…
Je précise que j’ai un très bon niveau d’anglais mais je dois reconnaître que je trouve plus agréable la lecture en français.
Ceci dit, je devrais m’y mettre quand je lirai les rapports annuels de sociétés étrangères.

Par chance, Cominar édite ses rapports en français, vive le Canada !

Vous soulevez un point tout à fait crucial au sujet de la stratégie, je n’arrive en effet pas à me décider entre les 2 que vous citez. Avec un penchant pour la chasse aux dividendes malgré tout.

Suite au prochain épisode.

Hors ligne

 

#8 18/06/2015 13h56 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   194 

Une question à ce sujet, conseillez-vous de le lire en anglais ou la traduction française vous semble correcte ? J’ai cru voir que la VF comportait des incohérences…

L’anglais est la version originale. Puisque vous le comprenez très bien, vous devriez la privilégier plutôt que la traduction française.
Les principes qui y sont décrits s’appliquent à toutes les sociétés, qu’elles soient françaises ou non.
Imaginez que vous montiez une boulangerie en France, en Allemagne ou en Australie. Mis à part des viennoiseries et des pains un peu différents, la mécanique du business ne change pas radicalement.

Hors ligne

 

#9 18/06/2015 15h41 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

LVMH et Neopost sont deux situations extrêmement différentes dans lesquelles la valorisation ne joue pas un rôle essentiel.

LVMH est une très belle boite qui se paie cher et se paiera toujours cher. Pour l’avoir à prix correct il faudra un crack et à ce moment là il y aura beaucoup mieux ailleurs.

Si on se contente de profiter de la croissance et du profit généré par LVMH sur le long terme le prix payé n’est pas très important.

La situation de Neopost est radicalement différente. Le business historique est en décroissance organique. Soit le management arrive à profiter de son carnet d’adresse pour trouver de nouvelles activités soit c’est la mort lente. Les émissions obligataires et le dividende qui risque de devenir rapidement insoutenable n’ont aucune importance, seule compte la croissance.
Pour Neopost le prix payé est plus important que pour LVMH car c’est un pari sur le futur.

Personnellement je suis plus à l’aise avec LVMH à 26 fois les profits qu’avec Neopost à 10 fois. Pour une action de rendement je préfère largement Scor à 11 fois les profits ou les CRCA qui ont des pe de 7, 60% de décote et 6% de rendement.

Neopost à tout du piège à débutant (si l’analyse s’arrête au dividende et à la décote sur je ne sais quoi lue dans un journal). il faut etre conscient que le cours risque de chuter lentement et le dividende de diminuer à la Orange ou DnxCorp. Acheter Neopost c’est parier que le management va arriver à trouver de nouvelles activités, le reste a peu d’intérêt.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#10 18/06/2015 16h21 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Le Benjamin Graham en anglais est parti en commande!

bifidus, votre post m’invite à me "mouiller" un peu plus sur les raisons de mon choix.

bifidus a écrit :

LVMH est une très belle boite qui se paie cher et se paiera toujours cher. Pour l’avoir à prix correct il faudra un crack et à ce moment là il y aura beaucoup mieux ailleurs.

Si on se contente de profiter de la croissance et du profit généré par LVMH sur le long terme le prix payé n’est pas très important.

C’est un peu l’impression que j’avais eu en lisant le forum concernant certaines "belles boîtes"qui sont en permanence chère (je n’ai pas d’exemple sous la main).
La définition d’une "belle boîte" étant peut-être subjectif ?
Pour LVMH, c’est le pricing power des marques et la barrière à l’entrée (la qualité exceptionnelle des produits) qui me font dire que c’est une belle boîte. Associés à de bons ratios de profitabilité et un bon management par ailleurs. 

bifidus a écrit :

La situation de Neopost est radicalement différente. Le business historique est en décroissance organique. Soit le management arrive à profiter de son carnet d’adresse pour trouver de nouvelles activités soit c’est la mort lente. Les émissions obligataires et le dividende qui risque de devenir rapidement insoutenable n’ont aucune importance, seule compte la croissance.
Pour Neopost le prix payé est plus important que pour LVMH car c’est un pari sur le futur.

Entièrement d’accord avec vous.
J’ai conscience (c’est déjà ça) du risque pris lors de l’achat.
Le business historique suit la tendance mondiale d’une réduction du courrier physique.
Certains comme La Poste vont compenser par une augmentation des tarifs du timbre… ou essayer de faire passer des permis de conduire!
Je crois dans la stratégie de diversification de Neopost sur les solutions Shipping notamment.
Autant on peut se passer du courrier grâce aux mails, mais essayez de livrer un colis par des câbles ou des antennes…

J’avais également identifié SCOR par différents filtres actions mais j’avoue que j’appréhende un peu moins bien le business de la réassurance.

Pour ma culture, qu’appelez-vous les CRCA ?

Hors ligne

 

#11 18/06/2015 16h27 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

Les CRCA sont les 13 Caisses Régionales du Crédit Agricole dont les certificats sont cotés en bourse.

Aussi appelé Les Précieuses par leurs Porteurs-Adorateurs qui attendent avidement leurs dividendes annuels..


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#12 18/06/2015 17h47 → Portefeuille d'actions de Spritz (cominar, cys, lvmh, neopost, portefeuille)

Membre
Réputation :   73 

Bonjour spritz,

Pour info investir à amsterdam, lisbonne, paris ou bruxelles coutent en frais la même chose
Et je pense qu’il ne faut pas avoir peur des valeurs etrangeres meme si le frottement des frais de bourse est plus élévé.
Je dirai qu’il faut en fait un montant minimum d’achat ou de vente et eviter les A/R sur les bourses italiennes, toronto ou londres (si c’est pour gagner 1% on enrichit surtout son courtier).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech