Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/06/2011 14h08 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   231 

Bonjour,

Je compte prendre un congé sabbatique d’environ 9 mois en 2012.

Outre le congé en lui-même (motivé par un contrat à l’étranger de ma compagne), ca sera l’occasion de mieux me connaître (je suis INFP, c’est un peu mon but dans la vie big_smile) et d’acquérir de l’expérience de la vie en mode "sans travail".

J’essaye de voir comment optimiser les menus détails auxquels on ne pense pas toujours. Je me concentre sur les aspects financiers parce que c’est le sujet principal du forum.
Supposons que le "Comment je vais occuper mes journées", je m’en charge, ou que je vais le découvrir smile.

Dans les aspects financiers, j’ai déjà recensé :

- Si possible, caler les dates de début/fin pour perdre le minimum de trimestres de retraite possible. Il faut cotiser sur 1800€ de salaire pour valider un trimestre. Eventuellement poser des congés "classiques" pour décaler le départ du congé sabbatique.

- La sécu de droit commun est conservée

- La mutuelle est suspendue mais on peut cotiser volontairement. Faire le tour des visites de santé avant le congé (aspect santé à l’étranger + aspect financier)

- Le congé n’est pas une condition de déblocage du PEE.

- Si l’abondement annuel du PEE est intéressant, trouver les ressources pour faire une souscription dans l’année pendant le contrat de travail.

- Mes intérêts économiques restent en France. Je serai toujours résident fiscal français, même si je passerai plus de 180 jours à l’étranger.

- La TMI du foyer va fortement baisser. Passer les coupons d’oblig à l’IR et non au PLF. Possibilité de faire des rachats sur AV dans de bonnes conditions.

- Il va falloir faire une avance de trésorerie aux impôts sur les deux premiers tiers. Remboursement à prévoir au troisième tiers. Cela vaut-il la peine de lisser soi-même ?

- La déclaration de revenus doit pouvoir se faire entièrement sur internet. Vérifier que tous les courtiers ont un IFU électronique. Au besoin, prévenir les intermédiaires et négocier le service.

Voilà les premières idées qui me viennent. Si vous êtes déjà passés par là ou si vous avec d’autres idées, je suis extrêmement intéressé smile Merci !

Mots-clés : congé sabbatique

Hors ligne

 

#2 22/06/2011 15h32 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Modérateur
Réputation :   1081 

Quelques idées :
   - il faut négocier le congé sabbatique avec son employeur (qui n’est pas obligé d’être d’accord…)
   - financièrement, il est sans doute plus favorable que le congé sabbatique soit à cheval sur 2 années, mais ce n’est pas ceci qui déterminera les dates…
   - profiter du faible TMI pour faire des vendu/acheté en 2012 sur les actions et autres titres en plus-value (éventuellement idem pour AV), sans en abuser au point d’augmenter à nouveau le TMI….
   - pour le paiement des impôts sur le revenu, c’est les paiements en 2013 qui seront plus faible (les paiements de 2012 concerneront les revenus de 2011, à priori ’normaux’), et il faudra alors calculer pour diminuer soi-même les tiers versés (et en 2014, les 2 premiers tiers seront sous-évalués par le fisc.. qui fera une avance de trésorerie).
   - il faut s’occuper de faire suivre le courrier, d’une manière ou d’une autre (soit par la Poste : service payant -encore plus sans doute vers l’étranger-, soit via une personne de confiance qui scannera les courriers autre que des pub pour les envoyer par email), et donner une procuration pour les recommandés (nul n’est à l’abri d’une convocation qu’il vaudrait mieux ne pas louper…).
   - pour un locataire, il faut décider quoi faire de son logement … le louer sans l’habiter, ou autre chose (quand c’est possible), sans oublier qu’il faudra un logement au retour….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 22/06/2011 15h49 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   

Alors pour la sécu c’est un peu plus compliqué que ça.

La situation peut varier en fonction :

- de la conservation ou non de sa résidence principale en France

puis

- du pays dans le lequel le séjour est effectué.

Hors ligne

 

#4 22/06/2011 20h04 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

#5 23/06/2011 14h05 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   231 

Merci pour vos commentaires.

Je réponds point par point :

- Goodbylenine : l’employeur n’a pas a donner son accord pour un congé sabbatique, sous réserve que l’on satisfasse les conditions de 6 ans d’ancienneté professionnelle et dont 3 ans dans cette entreprise. Tout au plus peut-il décaler le départ du congé 6 mois après la notification (d’où l’utilité de donner 6 mois de préavis et non le minimum légal de 3 mois…)
Bon, après c’est toujours mieux de négocier et d’arriver à un accord pour ne pas être au placard au retour, mais le congé sabbatique est un droit, contrairement au congé sans solde qui est purement issu de la négociation.

- Je n’ai pas compris le lien entre le TMI et les plus-values de cession. Les plus-values sont imposées au barême de 18%+PS, sans option possible pour intégration dans les revenus (contrairement aux dividendes, coupons, intérêts et produits de rachats d’AV).

- Erreur de ma part pour l’IR. Des revenus faibles en 2012 entraîneront deux tiers plein pot en 2013 et un dernier tiers de remboursement. Mais en 2012, il faut donc provisionner les impôts d’une année pleine.

- Jimm94 : en effet, c’est peut-être plus compliqué que ce que je pense. Je vais vérifier les conditions. En gardant ma résidence principale en France (notamment, bail de location conservé, impôts payés en France), je pense tout de même conserver la sécurité sociale française, mais à vérifier.

- Merci beaucoup à Michael pour ces solutions courrier. J’ignorais totalement ce genre de service, je pense que je vais souscrire un : j’aime beaucoup le principe !

Merci encore pour vos commentaires (et pour le "Bravo" smile )

Hors ligne

 

#6 23/06/2011 15h46 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   

Alors si tu conserves ta résidence principale en France, pas de problème :

Si le congé se passe dans un pays de l’EEE, tu utilises la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM)

S’il s’agit d’un autre pays, les soins sont remboursés au retour en France sur présentation des factures acquittées.

Hors ligne

 

#7 23/06/2011 21h17 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   10 

comme tu l’as évoqué Nikki, il est important de négocier et clarifier noir sur blanc avec ton employeur, non pas ton départ en congé mais bel et bien les conditions de ton retour.

J’ai plusieurs exemples autour de moi de mise au placard au retour

sinon beau projet, je t’envie ;-)
tiens-nous au courant


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#8 24/06/2011 03h17 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   12 

Félicitations !

Je suis moi-même en train de faire un tour du monde pendant 1 an, je suis donc passé par ces questions.

En ce qui me concerne, j’ai demandé à utiliser complètement mon CET pour continuer à percevoir mon salaire les 3 premiers mois.
Cela m’a également permis de conserver ma mutuelle via l’entreprise pendant ces mois.

Je ne fais pas du tout ce voyage sur un mode "rentier". Si je "crois" la règle des 4% (à moins que ce soit 3%), mon patrimoine couvre à peine 1/3 de mes dépenses. Il faudra donc mettre les bouchées double au travail au retour :-)

Ne fais pas la même erreur que moi, essaye d’optimiser au mieux tes dates de départ pour que fiscalement ce soit le plus intéressant. Moi j’ai touché un salaire jusqu’à mi-mars, il aurait mieux valu que j’attende encore quelques mois… Mine de rien ça m’aurait fait économiser un bon paquet, mais bon c’est fait

En ce qui concerne l’appartement, j’ai mis le mien en location saisonnière via une agence sur Paris. Il est loué à une entreprise pour ses cadres. J’en tire un loyer vraiment hallucinant et inattendu ! 30% au dessus du niveau des loyers habituels du quartier. L’agence s’occupe de tout.

En tout cas, cette expérience est très intéressante pour "tester la vie de rentier". Je m’y fais très bien et partage mon temps entre rencontres, voyage, visite, et "travail" sur des projets persos qui me tiennent à coeur.
Ma compagne en revanche s’ennuie sérieusement à certains moments ! Certains ne sont pas fait pour être rentier il semblerait :-)

Encore une fois, félicitations
Je trouve ça intelligent de faire un petit bout de retraite anticipée pendant sa vie active
Pourquoi attendre d’être vieux, en moins bonne santé, voire même sérieusement diminué (alzheimer et ses copains) pour profiter un peu de sa vie ?

PS : c’est marrant car on est tous les deux INFP ! INFP = voyageur/rêveur ?

Hors ligne

 

#9 24/06/2011 09h52 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   231 

Salut pug,

Merci pour les conseils. Chaque situation est différente, pour ma part, je n’ai pas de solde CET et mes dates de congé sont à peu près contraintes par un paramètre extérieur. L’appart (je suis locataire), je préfère payer pour le garder en "base arrière" disponible au cas où.
Je note toutefois l’idée d’utiliser un peu de congés pour essayer de valider un trimestre de cotisations.

C’est intéressant d’ailleurs que chacun doive composer avec ses propres contraintes smile

Je constate aussi déjà un changement de comportement de mes collègues, j’ai l’impression qu’il faut la jouer fine parfois, rester discret pour ne pas donner l’impression de fanfaronner. On fait vite des envieux (alors que bon, souvent c’est de la part de personnes qui sont aussi en droit de prendre ce congé).

Je suis aussi INFP, oui, et la musique (cf. autre topic) prend une grande place dans mon congé et mon souhait d’évolution personnelle.
Je désespérais de trouver d’autres INFP sur ces forums… Peut-être que les INFP sont plus souples que les INTJ et peuvent profiter du chemin pour réaliser des objectifs intermédiaires non prévus au départ, le coeur plutôt que la raison wink

Je viens de lire ta description, félicitaitons aussi ! Une telle expérience me semble une excellente fondation pour construire d’autres choses.

Dernière modification par Nikki (24/06/2011 09h53)

Hors ligne

 

#10 25/01/2012 15h12 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous,

J`ai trouve par hasard ce forum qui j`espere pourra repondre a mes questions.
Je suis actuellement en CDI depuis seulement 3 mois. Malheureusement, je ne me sens pas tres a l`aise a ce poste. C`est pourquoi, je voudrais effectuer une annee sabbatique.
Les reponses precedentes m`ont deja beaucoup aidees mais comme je suis en CDI depuis peu, je voulais savoir si pour mon cas ce serait different ou si cela n a aucune importance. Pouvez-vous m`eclairer?
Merci d`avance

Hors ligne

 

#11 25/01/2012 16h09 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   23 

Nikki a écrit :

- Erreur de ma part pour l’IR. Des revenus faibles en 2012 entraîneront deux tiers plein pot en 2013 et un dernier tiers de remboursement. Mais en 2012, il faut donc provisionner les impôts d’une année pleine.

Pour les tiers, il est indiqué sur les avis d’acomptes provisionnels que tu as le droit de les réduire si tu anticipes une baisse de l’impôt.
Début 2013, il te suffira donc d’estimer ton impôt  sur les revenus de 2012 et de payer en février et mai un tiers de cette estimation.


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#12 24/10/2014 23h06 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Pug, tu précises avoir utilisé une agence saisonnière sur Paris, bien plus intéressante que la location meublée "classique" en termes de revenus. Je suis intéressé car exactement dans le même cas : congé sabbatique avec mise en location meublée de mon appart.
Peux tu me préciser le nom de l agence ainsi que la durée de résidence moyenne ?
Merci beaucoup par avance.
Marc

Hors ligne

 

#13 25/10/2014 00h01 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   73 

Marc81,

Le dernier message de Pug date de 26/12/2012 23h09 ; ne vous offusquez pas si vous n’avez pas de réponse ;-)

Hors ligne

 

#14 25/10/2014 22h49 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   

Cette file est vraiment intéressante.
J’aurais beaucoup aimé avoir le retour d’expérience des intervenants car les principaux messages datent de 2011-2012. Peut-être ont-ils décidé de prolonger l’expérience et de ne plus revenir ? smile

Ayant le même projet, je prépare (un peu trop) méticuleusement les optimisations possibles des aspects financiers.
Dors et déjà, je pense que la location saisonnière sur Paris est à présent exclue compte tenue des règles en vigueur. A moins que vous ayez une astuce ?

Hors ligne

 

#15 25/10/2014 23h48 → Mon congé sabbatique : les aspects financiers de mon congé sabbatique... (congé sabbatique)

Membre
Réputation :   50 

Finalement est-ce Nikki a pris son congés sabbatique ? smile

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech