Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 07/04/2015 19h07 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   401 

Je voudrais juste intervenir sur un point, à savoir souligner mon accord avec un point soulevé ci-dessus par Geronimo, réagissant à l’intervention de ZX-6R:
L’important, ce n’est pas seulement le patrimoine net, c’est-à-dire net de toute dette long terme (crédits finançant partiellement ce patrimoine, impôts différés - cf. définition plus loin -) mais c’est aussi le patrimoine brut, avant de retrancher les dettes long terme.

Du coup, quelqu’un qui a réussi à se constituer un patrimoine brut (par ex., de l’immobilier de rapport) d’un montant élevé, en s’endettant beaucoup, et pour peu que sa "structure financière" soit saine (immobilier rapportant de manière pérenne bien plus que le coût des crédits, et durée résiduelle des crédits très élevée), peut devenir rentier même si son patrimoine net est encore assez modeste.

Autre dette à prendre en compte: les impôts différés, notamment sur les plus-values latentes, que l’on doit payer si on liquide le patrimoine pour en faire du cash, prêt à être consommé et donc qu’on vende des actifs et qu’on doive payer l’IR et la CSG dessus.

L’idéal, c’est d’avoir beaucoup de ces "impôts différés", pour augmenter son patrimoine brut, mais évidemment de s’arranger pour repousser le plus loin possible dans le temps le paiement de ces impôts, donc de repousser la cession des actions et de l’immobilier. Ainsi, cet argent continue de faire des petits pendant tout ce temps. Et même si cet argent ne nous appartient virtuellement pas, les revenus qu’il produit entre temps nous appartiennent.

Pour les actions, c’est facile si on utilise les enveloppes "capitalisantes" comme le PEA, le PEE ou l’assurance-vie. Exemple, en ce qui me concerne, j’ai un montant à 7 chiffres de plus-values latentes, où je m’arrangerai pour que l’impôt ne soit pas payé avant 10 ou 20 ans minimum:

- (beaucoup)sur le PEA, où le montant investi depuis l’ouverture en 2009 s’est multiplié par x6. Inutile de dire que je ferai tout pour que l’impôt différé (ici, 15,5% de CSG sur les plus-values) ne soit si possible jamais payé, en évitant de clôturer ce PEA ou de faire des retraits.

- (un peu) sur l’AV

- pas mal sur le CTO, à savoir un portefeuille de trackers actions, de capitalisation (pas de revenus distribués) Europe et US, qui s’est beaucoup apprécié (plus 100% de plus-values) mais que je ne vendrai pas avant longtemps, si je peux me le permettre.

Dernière modification par parisien (07/04/2015 21h30)

Hors ligne

 

#77 07/04/2015 20h56 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   224 

C’est mon cas personnel, j’ai un peu plus d’un demi millions en net, mais plusieurs millions en brut. Et chaque mois, le capital se rembourse, plusieurs SMICs. Et chaque année, la fiscalité sur mes plus values futures baisse. En attendant, le boulot c’est de défiscaliser les flux (travaux)


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#78 08/04/2015 04h07 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Rentier par expatriation

Mariés deux enfants, nous vivons à l’étranger dans une ville où le coût de la vie est relativement bas puisque nous dépensons autour de 1200€ par mois. C’est plus ou moins ce que nous rapporte en loyer nets, l’appartement et le studio que nous louons en France (achetés sans héritage avec nos économies).

Nous sommes donc techniquement rentiers.

Mais ma femme et moi travaillons … pour le plaisir!
Chacun en indépendant dans sa petite affaire. Sans pression professionnelle (pas de patron ni clients imposés), ni financière (le train de vie minimum est assuré par la rente). Nos revenus d’activités sont donc perçus comme du bonus, ils payent les retour au pays, les vacances et surtout permettent d’entreprendre.

Ce dernier point est fondamental. L’autonomie financière donne le temps de s’investir dans un projet professionnel. J’ai beaucoup d’amis en France qui ont un tas d’idées d’affaires à monter; réalisables, aux grandes chances de succès et avec les fonds nécessaires; mais pour eux se lancer reviendrait à tout plaquer. Or ce pas est très difficile à franchir lorsqu’on a une famille.

Le but est donc d’entrer dans le cercle vertueux de l’indépendance financière, qui permet d’aller serein de projet en projet.

L’expatriation dans un pays à faible coût de vie a été la porte d’entrée dans ce cercle vertueux, jeune et sans capital de départ.

Hors ligne

 

#79 08/04/2015 10h22 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je voulais rebondir sur l’immobilier. Il y a le formidable effet de levier qui permet de s’endetter et d’avoir en même temps une rente.
Je pense m’arrêter très prochainement. J’ai 43 ans, environ 500K€ de capital (uniquement placé en immobilier, et environ 2M€ de dettes … des mensualités de l’ordre de 11 400€, et des loyers de 27K€.
Bref d’ici 6 mois car ça c’est l’horizon 6 mois …. je vais avoir environ 7-8 K€ de revenus mais surtout et surtout je vais rembourser en capital environ 7K€ de capital tous les mois.
J’ai donc un ’petit’ capital mais qui va grossir alors que je serais déjà ’rentier’, certes j’irais collecter certains loyers, refaire des apparts, … mais à mon rythme selon mes choix !!!
Après je voulais dire que je ne paye pas à aujourd’hui ma résidence principale, je suis marié avec trois enfants.
Arriver à devenir rentier tôt demande beaucoup de temps …. là je bosse la semaine, les week-end, une partie de mes vacances pour y arriver smile
On y arrive pas par hasard.
Au niveau fiscal je suis en LMNP.
Je lis souvent le forum, j’ai peu de temps pour y écrire, je me renseigne beaucoup car à un moment il faudra que je réoriente une partie de mon capital vers la bourse pour rééquilibrer mon patrimoine, mais je pense surtout à une partie de mes rentes car pour les 15-20 ans à venir c’est du capital immobilier que je vais constituer!!!
Bon courage, il y mille moyen d’y arriver selon ses envies, ses objectifs,  je suis admiratif de notre hôte qui l’a fait ’à la bourse’ !
frédéric

Hors ligne

 

#80 08/04/2015 10h52 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Il faut relire 3 fois pour comprendre votre prose smile

Hors ligne

 

#81 08/04/2015 12h05 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   52 

Bonjour,

Hélas même en 3X je ne comprends pas, veuillez m’en excuser :

… environ 500K€ de capital (uniquement placé en immobilier, et environ 2M€ de dettes … des mensualités de l’ordre de 11 400€, et des loyers de 27K€.
Bref d’ici 6 mois car ça c’est l’horizon 6 mois …. je vais avoir environ 7-8 K€ de revenus
mais surtout et surtout je vais rembourser en capital environ 7K€ de capital tous les mois.

Dommage car cela semble fort interessant.

Hors ligne

 

#82 08/04/2015 13h23 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   56 

Allez j’y vais de ma prose.

"Rentier" (j’ai toujours du mal avec ce mot) depuis un mois.
Pas d’héritage significatif, création entreprise, revente X 2450 après 20 ans (capital initial très faible, je vous rassure), IR et CSG de plus-value à faire frémir, donc capital résultant significativement inférieur à celui de Parisien mais significativement supérieur à celui d’IH.

"Rentier" est pour moi équivalent à 3 notions : Liberté + Sens + Changement.

Liberté :
ce que je ne veux pas : pas de patron, pas de salariés.
Ce que je veux : être libre de mon temps, du moins libre de l’organiser.
Une contrainte : couverture sociale

Sens : Le besoin de sens des actions que l’on mène est, pour moi essentiel même si cela peut rester très personnel (pour certains cela reviendra à aider son prochain, d’autres "faire de l’argent", d’autres faire du sport, d’’autres ne rien faire…. tout cela n’étant pas exclusif). En tout cas j’avais envie d’arrêter que mon métier ne devienne qu’une simple occupation certes lucrative.
Un des facteurs déclenchants, purement financier celui là : quand je me suis rendu compte qu’au cours de différentes journées par mois, mes placements boursiers me faisaient gagner ou perdre plus que mon salaire mensuel. cela a constitué pour moi un indicateur comme quoi je donnais dans le professionnellement et socialement conventionnel mais que j’avais probablement le droit de m’autoriser à fonctionner et réfléchir différemment.

Changement : j’ai exercé un domaine nécessitant une certaine expertise pendant plus de 20 ans. J’ai eu envie de complètement tourner la page. Reprise d’études qui viennent de se terminer afin de pouvoir si je le souhaite m’installer en tant que CGP. Première étape : création de la structure, allez voir "l’envers du décor", et par la suite probablement exercer mais sans pression du résultat. Intellectuellement si l’on mène une réflexion sur la globalité d’un patrimoine avec différentes composantes familiales et une vision sur la durée c’est intellectuellement assez "fun" sous réserve bien sûr d’être là encore libre par rapport à des produits ou un retour de rentabilité.

En tout cas "Rentier" est sain sur la démarche sur soi-même que cela contribue à générer.

Crown

Hors ligne

 

#83 08/04/2015 17h19 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   16 

Comme cela a été très bien dit en première page de ce post, être rentier est un état d’esprit vers lequel je m’oriente personnellement.

Un état d’esprit qui permet de travailler (ou non) sans en avoir réellement besoin.

En ce qui me concerne je vise un poste (salarié) à responsabilité dans une association pour m’investir humainement (et accessoirement percevoir un salaire). Je vise 2500-3000e de salaire par mois.

Par ailleurs mon patrimoine brut s’élève à 300.000 EUR aujourd’hui et je vise 500.000 EUR dans 10 ans générant 25.000 EUR (avant IR) annuellement, de quoi effectivement ne pas avoir absolument à travailler.

Dernière modification par maxlille (08/04/2015 17h30)

Hors ligne

 

#84 08/04/2015 19h36 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   174 

Crown a écrit :

En tout cas "Rentier" est sain sur la démarche sur soi-même que cela contribue à générer.

Félicitations pour avoir franchi ce cap, la composante psychologique est largement aussi importante que le capital dans la démarche du rentier et nombreux sont ceux qui pourraient financièrement arrêter mais ne le font pas.

A ceux qui se disent "Dès que j’ai le capital j’arrête", vous vous apercevrez que ce saut sans parachute est bien plus difficile à faire qu’il n’y paraît. Je pense que certains membres discrets de ce forum se reconnaîtront. wink


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#85 09/04/2015 09h30 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   119 

Il y a significativement moins de vrais rentiers au sens donné par parisien dans le message initiateur de cette file que d’aspirants rentiers (ces derniers pouvant par exemple être définis comme ayant un patrimoine très sensiblement supérieur au patrimoine médian français mais insuffisant pour en vivre totalement).

Ceci dit, le site s’appelle "devenir" rentier, et a du naître en 2010 ou 2011… Ce qui sera intéressant, c’est de revenir voir dans 10 ans si la population de la 1ere catégorie a décuplé par transfert de population de la 2nde. Le site aura alors rempli son rôle de lieu d’échanges, de création d’idées etc. entre des gens ayant des aspirations aussi "bizarres"… wink

Dernière modification par julien (09/04/2015 09h31)

Hors ligne

 

#86 09/04/2015 09h40 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   43 

carpediem a écrit :

A ceux qui se disent "Dès que j’ai le capital j’arrête", vous vous apercevrez que ce saut sans parachute est bien plus difficile à faire qu’il n’y paraît. Je pense que certains membres discrets de ce forum se reconnaîtront. wink

Ce cas c’est souvent le cas d’un salarié qui gagne plutôt bien sa vie, et qui a du mal à quitter la rémunération + divers avantages que lui donne son boulot, et l’aspect psychologique de la "sécurité" financière que lui procure son travail…et c’est bien compréhensible que pour toutes ces raisons, dans cette situation, le pas soit psychologiquement plus dur à franchir, car on a quelque chose à perdre et on ne sait pas si on pourra le retrouver.
Mais il y a aussi le cas inverse, celui de ne pas avoir de boulot, de ne pas en retrouver, et d’avoir le capital/patrimoine suffisant pour vivre, dans ce cas là, on est rentier "de fait", par la force des choses (bon y a pire comme situation wink ), psychologiquement on a rien à perdre, on s’adapte c’est tout.

Dernière modification par zetrader (09/04/2015 09h42)

Hors ligne

 

#87 09/04/2015 10h40 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   69 

julien a écrit :

le site s’appelle "devenir" rentier, et a du naître en 2010 ou 2011

Je préfère "Investisseur Heureux" et il existait en septembre 2010
IH nous dira peut-être quand il a ouvert ce forum !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#88 09/04/2015 11h10 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   158 

Beaucoup de points très pertinents ont été abordés dans cette file et je n’ai juste que quelques remarques à apporter.

Je souhaite tout d’abord insister sur la dimension psychologique du débat comme l’a fait remarquer IH avec son "c’est dans la tête".
Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises je pense que tout le monde n’est "pas fait" pour être rentier, ou plutôt ne serait pas heureux en étant rentier. Les profils de type INTJ ou voisin sont les plus aptes à bien gérer le côté pression sociale/isolement que génère habituellement la vie de rentier (surtout avec un train de vie modeste). Ce duo pression sociale / isolement est ce qui empêche de franchir le pas pour la plupart de ceux qui en ont les moyens et qui pousse certains rentiers à reprendre une activité. J’ai dans ma famille 2 personnes qui ont plus de patrimoine que moi qui illustrent parfaitement mes propos.
La première continue à fond dans la rat race sur Paris car elle ne se voit pas "ne rien faire"… Le choix de ces 3 mots indique clairement que mentalement à ce jour il ne pourrait pas être rentier… L’autre a arrêté de travailler pendant 2 ans et a fini pas reprendre un travail qui ne lui plait pas juste "pour voir du monde"… Dans les 2 cas le niveau de patrimoine n’a au final peu de poids dans la décision d"être rentier ou pas…

Autre remarque,  comme beaucoup l’ont fait remarquer le capital nécessaire pour être rentier (hors aspect psychologique rappelé ci-dessus) dépends surtout des revenus qu’on doit en retirer et donc du train de vie que l’on souhaite. On peut être rentier en vivant comme un renard dans les bois : capital nécessaire : 0€ ou en vivant comme un maharajah : captal nécessaire des dizaines voir des centaines de millions d’euros…. C’est bien sûr évident mais du coup il ne peut y avoir de réponse unique à la question "combien de capital faut-il pour être rentier ?" !

J’ai indiqué la répartition de mon patrimoine dans ma présentation, néanmoins si cela peut aider certains à mieux appréhender la vie de rentier voici quelques éléments supplémentaires : 
- La poche "obligation" autour de 500 k€ génère environ 15 000€ de revenus nets par an (juste les PS en moins car en AV) soit un rendement autour de 3%.
- La poche "immobilier" autour de 150 k€  génère environ 7 500 € de revenus nets par an (juste les PS en moins car emprunt) soit un rendement autour de 5%.
- La poche "action" autour de 500 k€ génère environ 22 500 € de revenus nets par an (juste les PS en moins) soit un rendement autour de 4,5%.
Précision importante : Il ne s’agit là que des revenus directs tirés de ces placements (par exemple les dividendes pour les actions). Les éventuelles plus-values ne sont pas comptabilisées dans ce que j’appelle les revenus directs.

Ainsi au final je perçois environ 42,5 k€  de revenus directs par an de mon patrimoine. Là dessus j’en consomme 30 à 35 k€ en vivant à mon sens très confortablement (ski l’hiver, voyage à l’étranger…). De plus dans ces 30 à 35 k€ par an dépensés il y a comptabilisé un amortissement pour la voiture et un amortissement pour l’entretien de la maison… J’épargne donc autour de 10k€ par an (20 à 25% de mes revenus directs). C’est mon premier filet de sécurité qui est prévu pour faire face à une grosse dépense imprévue (hospitalisation….).
Mon second filet de sécurité est lié au fait que je ne consomme jamais les plus-values. Celles ci sont prévues pour protéger sur long terme le capital de l’inflation. Autant dire qu’actuellement je me constitue une grosse marge de sécurité puisque l’inflation est quasi nulle et le patrimoine lui augmente de 5 à 7% par an.
Remarque importante : Je suis ma seule personne à charge, ma compagne travaillant de son coté et n’ayant pas d’enfant. C’est ici mon troisièmement filet de sécurité : Sans enfant je pourrai quand je le voudrai consommer mon capital.
J’ai aussi un quatrième filet de sécurité : Quelques centaines d’euros de pension de retraite et de pension d’article 83 dans une trentaine d’années
J’ai aussi un cinquième filet de sécurité : (sans doute) un peu d’héritage au décès de mes parents….

Dernière modification par Shagrath (09/04/2015 11h22)

Hors ligne

 

#89 09/04/2015 11h56 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Juste quelques commentaires sur la discussion que je viens de parcourir:

. Il semble y avoir autant de définitions de ce qu’est "être rentier" que de personnes souhaitant y arriver.

. J’ai l’impression par ailleurs que pour certains cela devient une sorte d’"objectif de carrière" plutôt qu’un objectif d’épanouissement personnel or je pense comme d’autres l’ont dit qu’il faut pouvoir psychologiquement l’assumer (même si on le capital)!

. Enfin je suis étonné que dans la plupart des situations évoquées on ne voit que des célibataires ou des personnes en couple sans enfants. Je pense que la famille peut (et dans mon cas doit) être un élément moteur dans cet objectif de devenir rentier. Par contre cela a obligatoirement des conséquences sur le train de vie à maintenir et le filet de sécurité (plus important) à prévoir.

Ayant personnellement connu des jobs à forte pression / prestige / rémunération, l’entrepreneuriat sans salaires avec revente de la structure à la fin (mais avec des périodes très dures) puis un job plus tranquille, je cherche aujourd’hui à atteindre un équilibre raisonnable professionnellement tout en gérant de façon active mon patrimoine.

Mon seul objectif: diversifier pour obtenir une visibilité forte sur mes revenus futurs sans me prendre la tête afin que tout cela ne soit plus une contrainte et que je puisse entièrement me consacrer à autre chose.  Et ce n’est pas si facile….

Rendez vous dans 10 ans pour voir le résultat (j’ai 43 ans)

Dernière modification par LV78 (09/04/2015 13h29)

Hors ligne

 

#90 09/04/2015 12h26 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Kapitall a écrit :

Je n’interviendrai pas sur le reste de la discussion, mais ce postulat des 3-4% de rendement à long terme, dont je connais bien les sources, est parfaitement risible pour toute personne qui dispose d’une connaissance presque minimale des marchés financiers et des différents supports existants. Je m’étonne que vous, parisien, qui démontrez un savoir-faire époustouflant lors de certaines de vos interventions, reteniez ce chiffre pour votre démonstration.

Trouver plus de 3 ou 4% net de rentabilité sur son patrimoine ce n’est pas chose aisée en gardant une certaine liquidité et aucune activité autour de cet investissement.
J’ai l’impression que ceux qui disent qu’on peut facilement aller chercher plus n’ont jamais eu 1 ou 2M d’€ entre les mains…

Investir dans un immeuble de rendement ne correspond pas à ce que j’appelle ne rien faire et en obtenir 6% net n’est pas chose aisée. Je fais abstraction du fait que ce type d’investissement se fait souvent via une holding et qu’il faut encore ensuite sortir (se faire taxer) l’argent pour en profiter…

On peut faire 30% si on est sur une bonne année boursière investi dans un fonds indiciel, ou autre mais on peut avec ça également perdre 30% comme 2008 l’a bien montré. Donc on ne peut pas se servir de ce type de levier pour faire du 6% sur.

Reste le Private equity mais pr être dans des vrais trucs structurés type PAI Partners, C’est pas avec 500K ou 1M d’euros qu’ils vont vous accueillir. Ou alors il va y avoir plusieurs intermédiaires qui vont se nourrir sur votre apport.

Du coup je serais vraiment curieux de savoir où vous investiriez 1M ou 2M d’€ sans risque et sans travail pour avoir une rentabilité de 6% Kapitall ?

Hors ligne

 

#91 09/04/2015 12h32 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   128 

J’ai personnellement arrêté mon activité professionnelle en 2012 (à 36 ans). et depuis je n’ai plus de revenus rangés dans la catégorie "revenus d’activité". J’ai une société patrimoniale (SASU, je suis seul dedans) dont je m’occupe, mais ça ne me prend pas plus de 5 à 6 heures par semaine.

Pour les revenus et les dépenses de tous les jours, je retire en fait progressivement de l’argent de fonds en €, à la fois pour des raisons patrimoniales (rendements qui ne cessent de diminuer) ou fiscales (c’est ce qui minimise l’érosion). Mes dividendes d’actions et intérêts d’obligations sont donc actuellement réinvestis (pas forcément sur la même catégorie d’actif à chaque fois).

Comme IH j’apprécie cette vie "hors du temps" : je me déplace aux heures creuses des transports, j’évite de voyager les week-ends ou pendant les vacances, etc.

Même si j’adorais mon métier et qu’il me manque, ne plus avoir à faire avec les messes basses de coin de bureau et autres radio-moquette est une compensation bien plus forte. Sûrement un état d’esprit que d’autres ne partageront pas.

Hors ligne

 

#92 09/04/2015 12h38 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Concernant le fait d’être rentier ou non, ça ne veut pas dire grand chose car personne n’a les mêmes attentes…

Un anarchiste basé à Notre Dame des Landes est rentier comme Zetrader peut l’être à Valence. Mais tout dépend les attentes de chacun. Vivre à Valence avec un coût de la vie faible comme je le vois dans son blog ne me fais pas rêver du tout mais en fait peut être rêver d’autres. Il y a aussi des gens qui gagnent 100 000€/mois et on 2M d’euros de patrimoine mais ne tiendrait pas 3 ans avec ça…

Qui plus est, plus on a d’argent plus on s’habitue à un train de vie plus élevé. Ceux qui espèrent être rentier avec des revenus du capital de 3k ou 4k€ par mois, si ils y arrivent, voudront certainement plus à ce moment la.

Plus on est riche plus on s’aperçoit qu’il y a plus riche que nous…

Hors ligne

 

#93 09/04/2015 14h00 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   93 

nbaudlet a écrit :

Un anarchiste basé à Notre Dame des Landes est rentier

Dans ce cas là, la rente c’est plutôt le RSA. Désolé de le dire. Il est d’ailleurs intéressant de faire le calcul à l’envers à partir de la "règle" des 3%. Pour obtenir 510 euros par mois (montant du RSA), il faudrait un capital de 204 000 euros. Pour le RSA couple (770 euros par mois), ça serait 308 000 euros. Et encore, je ne prends pas en compte les prélèvements sociaux sur la rente.
Il faut donc se dire qu’avant d’atteindre ces montants, l’aspirant rentier a tout intérêt à tout claquer avant d’arrêter son activité.

Voilà, c’était le moment poujado-libertarien.

Hors ligne

 

#94 09/04/2015 15h00 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   56 

PierreQuiroule a écrit :

Dans ce cas là, la rente c’est plutôt le RSA.

On est parti du rentier HNWI, parisien et ses millions, pour arriver au rentier au RSA.
Je pense qu’on a fait le tour de la question wink

Hors ligne

 

#95 09/04/2015 15h07 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   43 

nbaudlet a écrit :

Concernant le fait d’être rentier ou non, ça ne veut pas dire grand chose car personne n’a les mêmes attentes…

Un anarchiste basé à Notre Dame des Landes est rentier comme Zetrader peut l’être à Valence. Mais tout dépend les attentes de chacun. Vivre à Valence avec un coût de la vie faible comme je le vois dans son blog ne me fais pas rêver du tout mais en fait peut être rêver d’autres. Il y a aussi des gens qui gagnent 100 000€/mois et on 2M d’euros de patrimoine mais ne tiendrait pas 3 ans avec ça…

Qui plus est, plus on a d’argent plus on s’habitue à un train de vie plus élevé. Ceux qui espèrent être rentier avec des revenus du capital de 3k ou 4k€ par mois, si ils y arrivent, voudront certainement plus à ce moment la.

Pour la partie plus on a d’argent plus on s’habitue à un train de vie plus élevé, ça doit dépendre des individus, parce que moi que je gagne 1000, 2000, 3000, 6000 ou 9000 dans le mois, bah je dépense pareil, pas plus, pas moins … (mon meilleur mois fût plus de 9000 euros gagnés dans le mois en janvier 2006, tous revenus confondus, et y a simplement eu environ 8500 euros de plus qui sont venus faire des petits ce mois là, l’essentiel est allé direct en épargne, à l’époque j’avais "que" 72kE comme patrimoine en début de mois, tous comptes confondus et zéro immo).
Tout le monde ne rêve pas de porsche et de grosse voiture, si les grosses voitures ou grosses motos ne me faisaient pas rêver quand j’étais môme / adolescent, pourquoi ça me ferait subitement rêver plus tard ? Je m’intéresse pas aux marques de voitures, quand on me dit un modèle de voiture, souvent je ne sais pas trop de quel modèle il s’agit, par manque d’intérêt….
Moi c’est d’autres choses qui me font rêver, la grosse voiture, la grosse moto ou la grosse maison, je m’en fous un peu, par contre avoir du temps libre, de la liberté (j’adore la liberté), la santé, la biologie, le corps humain, le métabolisme, et tout ce qui touche au processus du vieillissement biologique, ça m’intéresse à fond.
Je connais des gens qui ont du fric qui leur "sert à rien" faute d’avoir négligé la santé (il y a des gens friqués qui négligent leur bien le plus précieux, ça existe aussi), et dans leur état je crois que maintenant ils donneraient beaucoup pour avoir de nouveau la santé, mais voilà c’est trop tard, fallait y penser avant… à quoi ça sert d’avoir du fric sans la santé ?
Il y a aussi des gens qui ont plus de fric que moi et dont la vie ne me fait pas du tout rêver, pour plusieurs raisons (état de santé, manque de liberté etc….).
Chacun a ses priorités, y compris en tant que rentier, donc les besoins / objectifs et les choses qui comptent sont sûrement différentes d’un rentier à l’autre.
Comme je le disais dans l’interview faite par Philippe, pour moi l’argent n’a jamais été une fin en soi, juste un moyen pour réaliser d’autres objectifs, après si y en a qui n’ont que l’argent comme objectif, libre à eux. Pour ma part, je serais capable de donner l’essentiel de mon fric à qui réaliserait mes objectifs qui me tiennent vraiment à coeur (ça montre à quel point c’est pas mon objectif en soi…), mais comme cette personne n’a jamais existé jusqu’ici et n’existe toujours pas, il n’y a pas trop de risques que ça arrive wink

Dernière modification par zetrader (09/04/2015 15h30)

Hors ligne

 

#96 09/04/2015 15h21 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   197 

nbaudlet a écrit :

Du coup je serais vraiment curieux de savoir où vous investiriez 1M ou 2M d’€ sans risque et sans travail pour avoir une rentabilité de 6% Kapitall ?

Vous trouverez ma réponse sur ce fil : Règle des 3% pour le rentier : à quelle vitesse consommer son patrimoine ?

Ceux qui voudront bien lever le nez une seconde de leurs tableurs Excel et penser un tout petit peu en dehors de la boite, ceux qui prendront le temps de bien lire ce que j’y écris et d’assimiler les possibilités que cela ouvre, ceux-là y trouveront une réponse à la fois pratique et philosophique. Tout y est indiqué en filigrane.

Je n’ai rien d’autre à ajouter sur ce sujet. S’en saisiront ceux qui le voudront, peu me chaut. Je ne suis pas en position de demandeur, après tout !

Hors ligne

 

#97 09/04/2015 16h06 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

LV78 a écrit :

Enfin je suis étonné que dans la plupart des situations évoquées on ne voit que des célibataires ou des personnes en couple sans enfants.

Vous avez sauté mon message plus haut!
Je suis rentier avec déjà deux enfants et j’espère d’autres à venir.

Deux remarques:
* Je suis rentier de fait: sans avoir cessé une activité les rentes immobilières couvrent les dépenses;
* Je ne le serais peut-être plus d’ici quelques années: un retour en France verrait les dépenses augmenter et dépasser les rentes.

Hors ligne

 

#98 09/04/2015 16h59 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   246 

nbaudlet
vous dites sur les 3 ou 4% net de rentabilité:

j’ai l’impression que ceux qui disent qu’on peut facilement aller chercher plus n’ont jamais eu 1 ou 2M d’€ entre les mains…

Helas beaucoup d’autres ici pensent comme vous…mais au contraire !

C’est exaspérant a la fin que soient systématiquement ignores les rendements de portefeuilles aussi varies mais très performants de Kapitall , Rodolphe ou Tssm ou …sur justement des portefeuilles de plus de 1 ou 2 m - par ex poste hier :

c’est avec mon portefeuille obligataire que je paie les factures et avec 2M net et un levier raisonnable, on peut faire 180k de coupons hors PV

et je souligne : HORS PV

Pourquoi ne pas tendre a faire mieux et voir comment ça se fait au lieu de toujours parler de 3-4 % ou de rendements assurance-vie….

D’ailleurs vous dites:

"Qui plus est, plus on a d’argent plus on s’habitue à un train de vie plus élevé. Ceux qui espèrent être rentier avec des revenus du capital de 3k ou 4k€ par mois, si ils y arrivent, voudront certainement plus à ce moment la."

Et la aussi ne généralisez pas s’il vous plait. Mes dépenses sont du meme niveau ces 8 dernières annees en "rentier"…elles ont meme diminue… et je ne dépense que 25% a 30% des rentrées de coupons tout en voyageant beaucoup …en ne me privant de RIEN.

PS: ne vous en faites pas les amis …oui je sais… je me bats en vain… mais voila…

Dernière modification par sissi (09/04/2015 17h30)

En ligne

 

#99 09/04/2015 18h30 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   

Kapitall a écrit :

Vous trouverez ma réponse sur ce fil : Règle des 3% pour le rentier : à quelle vitesse consommer son patrimoine ?

Ceux qui voudront bien lever le nez une seconde de leurs tableurs Excel et penser un tout petit peu en dehors de la boite, ceux qui prendront le temps de bien lire ce que j’y écris et d’assimiler les possibilités que cela ouvre, ceux-là y trouveront une réponse à la fois pratique et philosophique. Tout y est indiqué en filigrane.

Je n’ai rien d’autre à ajouter sur ce sujet. S’en saisiront ceux qui le voudront, peu me chaut. Je ne suis pas en position de demandeur, après tout !

Merci pour votre retour. Croyez bien que je vais lever le nez et regarder vos pistes sur obligations attentivement.
Sans avoir fouillé cette piste, j’avoue que si c’était aussi simple, je ne comprends pas pourquoi des asset managers ne monteraient pas des produits éligibles via AV avec des rendements de 6%. Sachant que ces acteurs vivent de leur encours, ils seraient riches à l’heure qu’il est à proposer un tel produit/rendement. Mon coté rationnel et cartésien me dis qu’il y a forcément une raison. Mais je vais donc fouiller pour essayer de comprendre cela en fonction des pistes que vous m’avez apporté.

Hors ligne

 

#100 09/04/2015 18h36 → Qui sont les "vrais" rentiers de ce forum (revenus 100% patrimoniaux) ? (rentier; arrêt activité professionnelle)

Membre
Réputation :   12 

Sissi
Si je comprends bien, la solution la plus simple pour le rentier ordinaire qui ne connait pas grand chose à la finance serait encore d’acheter un fonds obligataire flex surperformant, comme H2O Multibonds qui rend du 30% en moyenne chaque année. Avec 2M de cash, c’est 600K assuré chaque année.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech