Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/11/2014 21h26 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Après avoir pris un peu de recul , bien farfouiller sur ce forum , nous avançons plutôt bien dans notre projet concernant l’achat d’un immeuble de rapport ( expliqué dans ma présentation ) , comprenant 3 F2 , et un local commercial actuellement loué .

Je me permet de détailler le projet , les simulations ici , afin d’avoir des avis / conseils / et de partager , peut être d’autres personnes ( surement même , se reconnaissent dans ce type de projet ) .

On recommence depuis le début :

Le bien en lui même :

Achat :
160 000 € FAI
11 500 € Notaire
50 000 € Travaux

Loyers :
Local commercial , bail 3/6/9 : 770 € mensuel hors charge ( taxe foncière à sa charge )
F2 N°1 : Loyer estimé : 350 €
F2 N°2 : Loyer estimé : 400 €
F2 N°3 : Loyer estimé : 450 €

Total Loyer Mensuel : 1 970 €

Crédit ( encore en cours de négociation ) :

Apport : 20 000 €
Emprunt : 210 000 €
Taux : 2.35 %
Assurance : 0.18 %
Frais De Dossier : 800 €
Durée : 15 ans

Charges ( estimées pour la plupart ) :

Assurances : 600 € Annuel
Taxe Foncière : 1 200 € Annuel
Création De La SCI : 1 500 €

Nous concernant :

Revenus 1 : 18 000 € TMI 14 %
Revenus 2 : 26 000 € TMI 14 %

Quelques données complémentaires , le prêt est fait avec " franchise de capital " , pour ne pas payer de grosses mensualités durant les mois de travaux .
Du coup les mensualités : 411.25 € les 6 premiers mois , 1 425.35 sur 174 mois + 31.5 € par mois .

Dans les faits ( Comptons que l’acquisition soit faite au 1er février 2015 , les travaux finis pour juillet ) :

Année 1 :
Rentrée de loyers : 770 € sur 11 mois + 1 200 € sur 6 mois = 15 670 €
Mensualités : 411.25 € sur 6 mois + 1 425.35 € sur 5 mois + 31.50 € sur 11 mois = 9 940.75 €
Taxe foncière : 1 100 €

Compta / Cash Flow : 15 670 - 9 940.75 - 600 ( assurance ) - 1 100 =  4 029.25 €

Question : Est ce que la taxe foncière est due si l’immeuble ne nous appartient pas au 1er janvier ?
Réponse : Oui au prorata .

Imposition :

Calcul du déficit : 50 000 + 1 500 ( création sci ) + 11 500 ( notaire ) + 800 ( frais banque ) + 80 ( 4 local ) + 600 ( assurance ) + 4 239.37 ( intérêts d’emprunt ) + 1 100 ( TF ) = 58 319.37 €

Revenus fonciers : - 42 649,37 €
Ligne 440 déclaration foncière : 10 700 €
Ligne 441 déclaration foncière : 31 949.37 €

Imposition année 1 :
( 18 000 - 10 % ) + ( 26 000 - 10 % ) - 10 700 = 28 900 = 1 346 IR

Question : La CSG + CRDS ( 15.5 % ) est à prendre en compte comment ? Si je ne dis pas de bêtises , elle est déjà retirée des salaires , et n’est donc à prendre en compte sur sur les revenus fonciers ?
Réponse : CSG CRDS , 15.5% des revenus fonciers .

Année 2

Rentrée de loyers : 770 € sur 12 mois + 1 200 € sur 12 mois = 23 640 €
Mensualités : 1 425.35 € sur 12 mois + 31.50 € sur 12 mois =  17 482.2 €
Taxe foncière : 1 200 €

Compta / Cash Flow : 23 640 - 17 482.2 - 600 ( assurance ) - 1 200 =  4 357.8 €

Imposition :

Calcul du déficit : 80 ( 4 local ) + 600 ( assurance ) + 4 366.97 ( intérêts d’emprunt ) + 1 200 ( TF ) = 6 246.97 €
Revenus fonciers : 17 393.03 €
Déficit antérieur : 31 949.37 €
Report année suivante : 14 556.34 €

Imposition année 2 :
( 18 000 - 10 % ) + ( 26 000 - 10 % ) = 39 600 = 2 844 IR

Année 3 :

Rentrée de loyers : 770 € sur 12 mois + 1 200 € sur 12 mois = 23 640 €
Mensualités : 1 425.35 € sur 12 mois + 31.50 € sur 12 mois =  17 482.2 €
Taxe foncière : 1 200 €

Compta / Cash Flow : 23 640 - 17 482.2 - 600 ( assurance ) - 1 200 =  4 357.8 €

Imposition :

Calcul du déficit : 80 ( 4 local ) + 600 ( assurance ) + 4 091.75 ( intérêts d’emprunt ) + 1 200 ( TF ) = 5 971.75 €
Revenus fonciers : 17 668.25 €
Déficit antérieur : 14 556.34 €

Imposition année 3 :
( 18 000 - 10 % ) + ( 26 000 - 10 % ) + 3 111.91  = 3 280 IR + 483 CSG

Année 4 :

Rentrée de loyers : 770 € sur 12 mois + 1 200 € sur 12 mois = 23 640 €
Mensualités : 1 425.35 € sur 12 mois + 31.50 € sur 12 mois =  17 482.2 €
Taxe foncière : 1 200 €

Compta / Cash Flow : 23 640 - 17 482.2 - 600 ( assurance ) - 1 200 =  4 357.8 €

Imposition :

Calcul du déficit : 80 ( 4 local ) + 600 ( assurance ) + 3 810 ( intérêts d’emprunt ) + 1 200 ( TF ) = 5 690 €
Revenus fonciers : 17 950 €

Imposition année 4 :
( 18 000 - 10 % ) + ( 26 000 - 10 % ) + 17 950  = 6 043 IR + 2 783 CSG

J’espère que mes calculs sont corrects ( ce qui prouverai que j’ai correctement parcouru le forum ) , j’éditerais évidemment au fur et à mesure des réponses et continuerai les calculs des années suivantes une fois cela vérifié . Je me permet de ne pas prendre en compte les vacances locatives pour le moment , le cash flow me paraissant suffisant pour y remédier .

Merci pour vos futures réponses .

EDIT 1 : Correction de la déduction des frais de notaire , de la taxe foncière .
La garantie du prêt est une hypothèque , en attente du montant pour le rajouter dans les charges déductibles .
J’ajouterais le peu de charges déductibles dues aux frais de notaire plus tard , j’imagine qu’elles sont de toute façon minime .
EDIT 2 : Ajout de l’année 2-3-4

Dernière modification par Smad (28/11/2014 13h24)

Mots-clés : immeuble, impot, projet

Hors ligne

 

#2 27/11/2014 22h01 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   72 

bonjour,

Question : Est ce que la taxe foncière est due si l’immeuble ne nous appartient pas au 1er janvier ?

Oui, la taxe foncière est due mais calculé au prorata. Si vous êtes propriétaire le 1 er juin, vous devrez la moitié grossièrement.

Pour ma part, les prélèvement sociaux sont systématiquement due, soit 15.5% du montant du loyer. revenu foncier
Après, suivant le régime fiscal, cela peut varier ( ex du LMNP avec travaux,FDN,Interet ect… qui fait du déficit donc pas d’impôt pendant quelques temps en fonction de divers paramètres )

Dernière modification par cricri77700 (27/11/2014 23h02)


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#3 27/11/2014 22h16 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   39 

15,5% des revenus fonciers,cricri pas du montant des loyers!

Loyers -toutes les charges liées à l’immeuble(TF,intérêts d’emprunts,assurances…)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#4 27/11/2014 22h56 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   

Smad a écrit :

Après avoir pris un peu de recul , bien farfouiller sur ce forum , nous avançons plutôt bien dans notre projet concernant l’achat d’un immeuble de rapport ( expliqué dans ma présentation ) , comprenant 3 F2 , et un local commercial actuellement loué .

Je me permet de détailler le projet , les simulations ici , afin d’avoir des avis / conseils / et de partager , peut être d’autres personnes ( surement même , se reconnaissent dans ce type de projet ) .

On recommence depuis le début :

Le bien en lui même :

Achat :
160 000 € FAI
11 500 € Notaire
50 000 € Travaux

Loyers :
Local commercial , bail 3/6/9 : 770 € mensuel hors charge ( taxe foncière à sa charge )
F2 N°1 : Loyer estimé : 350 €
F2 N°2 : Loyer estimé : 400 €
F2 N°3 : Loyer estimé : 450 €

Total Loyer Mensuel : 1 970 €

Crédit ( encore en cours de négociation ) :

Apport : 20 000 €
Emprunt : 210 000 €
Taux : 2.35 %
Assurance : 0.18 %
Frais De Dossier : 800 €
Durée : 15 ans

Charges ( estimées pour la plupart ) :

Assurances : 600 € Annuel
Taxe Foncière : 1 200 € Annuel
Création De La SCI : 1 500 €

Nous concernant :

Revenus 1 : 18 000 € TMI 14 %
Revenus 2 : 26 000 € TMI 14 %

Quelques données complémentaires , le prêt est fait avec " franchise de capital " , pour ne pas payer de grosses mensualités durant les mois de travaux .
Du coup les mensualités : 411.25 € les 6 premiers mois , 1 425.35 sur 174 mois + 31.5 € par mois .

Dans les faits ( Comptons que l’acquisition soit faite au 1er février 2015 , les travaux finis pour juillet ) :

Année 1 :
Rentrée de loyers : 770 € sur 11 mois + 1 200 € sur 6 mois = 15 670 €
Mensualités : 411.25 € sur 6 mois + 1 425.35 € sur 5 mois + 31.50 € sur 11 mois = 9 940.75 €

Compta / Cash Flow : 15 670 - 9 940.75 - 600 ( assurance ) =  5 129.25 €

Question : Est ce que la taxe foncière est due si l’immeuble ne nous appartient pas au 1er janvier ?

Imposition :

Calcul du déficit : 50 000 + 1 500 ( création sci ) + 11 500 ( notaire ) + 800 ( frais banque ) + 80 ( 4 local ) + 600 ( assurance ) + 1 954.68 ( intérêts d’emprunt ) = 66 434.68 €

Ligne 440 déclaration foncière : 10 700 €
Ligne 441 déclaration foncière : 55 734.68 €

Imposition année 1 :
( 18 000 - 10 % ) + ( 26 000 - 10 % ) - 10 700 = 28 900 = 1 346 IR

Question : La CSG + CRDS ( 15.5 % ) est à prendre en compte comment ? Si je ne dis pas de bêtises , elle est déjà retirée des salaires , et n’est donc à prendre en compte sur sur les revenus fonciers ?
 

J’espère que mes calculs sont corrects ( ce qui prouverai que j’ai correctement parcouru le forum ) , j’éditerais évidemment au fur et à mesure des réponses et continuerai les calculs des années suivantes une fois cela vérifié . Je me permet de ne pas prendre en compte les vacances locatives pour le moment , le cash flow me paraissant suffisant pour y remédier .

Merci pour vos futures réponses .

Il faut que tu vérifies que ta trésorerie est positive :

(loyer encaissés * 12 ) - charges ( taxe foncière, assurances, frais de gestion locative si tu délègues, etc. ) - échéances de prêt ( dans ton cas l’échéance mensuelle doit être supérieure à 1416 euros soit minimum 17000 e annuel) = minimum 0 et mieux encore du positif ( cash flow ). Tu peux inclure pour plus de prudence un mois ou deux de vacances locatives suivant le cas. Pour être encore plus précis, tu peux enlever aussi la fiscalité générée par le résultat positif de revenus fonciers car tu deviendras rapidement positif. Pour 100 euros de positif tu payeras 29.5 d’impôts    ( TMI 14%+15.5% de PS ). Ton calcul ne doit donc pas se cantonner à la première année.

Attention, tous les travaux ne peuvent pas générer du déficit foncier ( jusqu’à 10700 e). Il faut être attentif à ce point car l’administration fiscale l’est. Les frais de notaire ne peuvent pas être inclus  dans les frais à déduire sauf dans le cas d’une SCI à l’IS. Les honoraires du notaire proprement dits, les frais de constitution de dossier peuvent être admis en déduction. Les droits de mutation perçus au profit de l’Etat et des collectivités locales, ainsi que les frais d’acte et d’enregistrement (publicité foncière) ne sont en revanche pas déductibles.
Quel est la garantie sur ton prêt et quel coût ? Une hypothèque fait partie des frais déductibles par exemple.

Enfin, on paye les PS ( CSG, crds,ps,etc. ) au taux de 15.5% sur le résultat positif des revenus fonciers. J’encaisse 100 de loyer je déduis 50 de charges, je vais payer 15.5% de PS sur 50 ( 100-50).

En espérant t’avoir aidé.

Hors ligne

 

#5 27/11/2014 23h01 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   72 

Oups toudoucement oui j ai écris trop vite … vous M avez compris 😊😊😊 merci de la correction .


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#6 27/11/2014 23h04 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   39 

@cricri
De Gaulle-Je vous ai compris - YouTube

Dernière modification par toudoucement (27/11/2014 23h05)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#7 27/11/2014 23h07 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   72 

Excellent. …. 😂


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#8 28/11/2014 00h44 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   

Vous me semblez optimiste sur votre cash-flow avec un crédit sur 15 ans…

Concernant les frais de notaire, si vous louez en "nu" ils ne sont pas déductibles.

Concernant la TF vous assumerez au prorata: si elle est de 1200€ et que vous achetez au 1er février, par exemple, vous devrez payer 1100€. Le notaire devrait se charger de ce calcul.

Concernant la TMI, méfiez-vous, avec un revenu à 26k individuellement (est-ce votre revenu fiscal de référence?) vous êtes aux portes de la tranche à 30%. Il convient donc de vérifier ces paramètres (imposition commune? séparée? enfants?)

Concernant le déficit, OK, vous allez déduire un max (travaux) les 5 premières années, mais songez qu’ensuite plus de travaux à déduire, et vos intérêts d’emprunt vont diminuer, entraînant une augmentation de vos revenus fonciers imposables, et donc un cash flow qui risque de s’effondrer. Sans parler d’éventuelles augmentations de salaire, ce qu’on peut vous souhaiter d’ici 15 ans…

Il me parait très improbable d’assurer un cash flow positif avec un rendement brut de 9% et un emprunt sur 15 ans.

Pour moi la solution pour vous apporter un peu d’air serait d’emprunter sur au moins 18 ans , avec extension à 20 ans éventuellement. Ce qui de surcroit aurait l’avantage de bénéficier d’un moindre taux d’endettement, avec la perspective de renouveler une opération d’achat locatif d’ici peu de temps.

Dernière modification par Mika03 (28/11/2014 00h46)

Hors ligne

 

#9 28/11/2014 07h35 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Merci à tous pour vos réponses , je modifierais le post cet aprés midi en fonction de vos réponses , et continuerais les simulations ( année 2-3-4-etc ) jusqu’à l’année ou le déficit est annulé afin de voir à quelle sauce les impôts risquent de nous manger .

Hors ligne

 

#10 28/11/2014 09h41 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   104 

Smad a écrit :

Question : Est ce que la taxe foncière est due si l’immeuble ne nous appartient pas au 1er janvier ?

Bonjour Smad,
Rien ne vous empêche de tenter de négocier avec le vendeur qu’il la prenne intégralement à sa charge. Nous l’avons fait à 2 reprises pour des actes de vente signés les 1er juin.

Mika03 a écrit :

Concernant les frais de notaire, si vous louez en "nu" ils ne sont pas déductibles

Une (toute) petite partie de ce que l’on englobe souvant derrière les termes "frais de notaire" est déductible, si crédit il y a : il s’agit des éléments liés à la prise de garantie sur le prêt : la caution (Crédit Logement par exemple) ou les émoluments liés à la prise d’hypothèque.

Cf Info • Forums des investisseurs heureux et Investissement immobilier : la déduction des frais de notaire

Dernière modification par Siocnarf (28/11/2014 09h42)


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#11 28/11/2014 13h39 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

EDIT 1 : Correction de la déduction des frais de notaire , de la taxe foncière .
La garantie du prêt est une hypothèque , en attente du montant pour le rajouter dans les charges déductibles .
J’ajouterais le peu de charges déductibles dues aux frais de notaire plus tard , j’imagine qu’elles sont de toute façon minime .
EDIT 2 : Ajout de l’année 2-3-4

C’est donc la ou je voulais en venir . A partir de l’année 4 , les impôts prennent à mon sens une part trop importante .

Et c’est à partir de ce moment que nous bloquons avec ma compagne , nous essayons de trouver la meilleure solution .

De mon point de vue , passer à l’IS permettrait de nous laisser respirer , et de continuer à avoir un cash flow positif ( je referais les mêmes calculs que les précédents en imaginant une SCI IS d’origine , juste pour comparer ) . Sachant que nous ne comptons pas revendre le bien .

De son point de vue , passer à  l’IS est une mauvaise idée , le fait que cette décision soit définitive lui fait un peu peur .

Je vais bien sur étudier vos proposition de crédit sur 18 ans ! C’est peut être celle la , la bonne solution !

En tout cas encore merci à tous pour vos réponses !

Dernière modification par Smad (28/11/2014 13h46)

Hors ligne

 

#12 28/11/2014 13h52 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   39 

Mon point de vue:
Avoir le meilleur cash flow possible(emprunt sur 20/25ans).
Ce CF sera le meilleur atout pour trouver les bonnes solutions:Payer les impôts ou faire de nouveaux investissements permettant de créer du déficit
J’ai beau tourner le problème dans tous les sens,j’ai le sentiment que lorsqu’on met le doigt dans l’immobilier,on a pas vraiment d’autres choix que de continuer.

Le principal piege etant d’etre obligé d’y consacrer une partie de sa capacité d’épargne ou pire,d’etre en possession d’un bien qui se dégrade faute de moyens.

Un financement sur 15ans  c’est 9,2% du capital emprunté (capital+ intérêts) à débourser annuellement
sur 20 ans,c’est 7,1
sur 25 ans c’est 6,4.

La clé c’est les +ou - 3% de différence à "donner" à la banque.

Corrigé les erreurs dans les décimales,pardon

Dernière modification par toudoucement (28/11/2014 15h33)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#13 28/11/2014 14h33 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   72 

tout a fait d’accord.

Plus vous allongez la durée du crédit, meilleurs est votre cash flow donc meilleur votre épargne, donc de l’argent placé qui rapporte et des intérêts ( et un éventuel apport pour le projet futur ) et en parallèle des intérêts d’emprunt qui déduit vos impôts…….


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#14 29/11/2014 12h43 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Suite à un rendez vous avec ma banque , ma conseillère refuse de prêter sur 18 ans , ils ont l’habitude de financer ce genre de projet sur 15 ans maximum . La porte n’est pas complètement fermée mais la négociation risque d’être ardue .

C’est aussi pour cela que je m’interroge sur l’is .
J’ai d’ailleurs quelques questions à ce sujet , si j’ai bien compris , on peut déduire 3,3 % d’amortissement, qui représente 80 % du prix du bien , tout cela sur 20 ans .

Sachant que le bien a été estimé à 270 000 € par une expertise en 2012 , faudrait il calculer les 3.3 % sur 80 % de 153 000 ( prix d’achat - frais d’agence ) ou bien sur 80 % de 270 000 ( valeur " réelle " du bien ) ?

L’amortissement prend il en compte la valeur des travaux effectués ( valeur du bien + travaux de rénovation ) ?

Dernière modification par Smad (29/11/2014 12h45)

Hors ligne

 

#15 29/11/2014 13h00 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   

Selon votre profil, vous avez 26 ans, emprunter sur 18 ou 20 ans ne devrait donc pas poser de problème, surtout si vous avez déjà un crédit en cours sur votre RP! Si votre conseillère répond défavorablement, changez d’interlocuteur, soit dans la même banque, soit en démarchant une autre banque, ou mieux: passez par un courtier.

Hors ligne

 

#16 29/11/2014 13h31 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   218 

Certains réseaux ne veulent plus dépasser 15 ans pour du locatif.
Si votre intention est différente allez voir un courtier…

@cricri77700 Effectivement allonger la durée du crédit permet d’avoir plus de CF chaque mois et plus de capacité d’emprunt. Par contre un meilleur rendement en épargne est très discutable, cela dépend du rendement de votre bien et de votre fiscalité… (si votre bien fait 12 ou 15% brut, difficile de trouver mieux wink)


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#17 02/12/2014 12h28 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   

Smad a écrit :

Suite à un rendez vous avec ma banque , ma conseillère refuse de prêter sur 18 ans , ils ont l’habitude de financer ce genre de projet sur 15 ans maximum .

Le courtier est votre ami. Le banquier, pas toujours.

Smad a écrit :

C’est aussi pour cela que je m’interroge sur l’is .

Faites votre simulation d’I.R sur 15 ans, et vous ne vous interrogerez plus très longtemps.

Smad a écrit :

L’amortissement prend il en compte la valeur des travaux effectués ( valeur du bien + travaux de rénovation ) ?

C’est la valeur réelle qui est prise en compte. Je vous recommande de refaire faire une évaluation par une agence immobilière. Idéalement, l’amortissement au final sera validé par un expert-comptable. Ca vous coutera probablement 300-400€ mais en cas de contrôle fiscal…

Hors ligne

 

#18 02/12/2014 19h38 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Moke a écrit :

Smad a écrit :

C’est aussi pour cela que je m’interroge sur l’is .

Faites votre simulation d’I.R sur 15 ans, et vous ne vous interrogerez plus très longtemps.

Pouvez vous vous éclaircir le sens de votre ironie ? D’après nos simulations , 5 ans avec peu d’impôts , 10 avec une augmentation de 6K . Avec l’is , rien ne sort de notre poche , et on continue à faire des bénéfices . Si vous allez dans notre sens , effectivement la réponse est évidente !

Moke a écrit :

Smad a écrit :

L’amortissement prend il en compte la valeur des travaux effectués ( valeur du bien + travaux de rénovation ) ?

C’est la valeur réelle qui est prise en compte. Je vous recommande de refaire faire une évaluation par une agence immobilière. Idéalement, l’amortissement au final sera validé par un expert-comptable. Ca vous coutera probablement 300-400€ mais en cas de contrôle fiscal…

Ah , très bien , mon notaire m’a dit l’exact contraire hier ….

Hors ligne

 

#19 03/12/2014 10h15 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   218 

Smad a écrit :

Sachant que le bien a été estimé à 270 000 € par une expertise en 2012

Il faut amortir votre coût d’acquisition et non une estimation plus favorable de 90k€ antérieur de 2 ans. En cas de contrôle fiscal vous êtes sur de plonger avec de telles pratiques. Si un expert comptable vous dit le contraire, changez en immédiatement…
Si vous avez déjà compté les travaux en amortissement l’exercice de leurs réalisations, vous ne comptez tout même pas les amortir à nouveau dans la valeur du bien ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#20 02/09/2015 13h19 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Je fais remonter le sujet, pour raconter un peu ou nous en sommes.

L’immeuble a été acheté, et les travaux se finalisent tout doucement, tout les appartements sont déjà loués, et les loyers ont été revus à la hausse ( loyer mensuel : 2110€ , au lieu de 1970 )

Le comptable a été choisi pour l’is, même si cela nous paraît cher, nous avons privilégié le feeling à l’économie, au moins pour commencer sereinement .

Le taux du prêt (2%) devrait nous permettre de respirer correctement, et nous réfléchissons à taper un peu dans notre future trésorerie pour solder les travaux plutot que de gonfler le montant du prêt , ce qui nous donnerait une mensualité de 1350€ .

Hors ligne

 

#21 02/09/2015 14h35 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour,
Merci Smad pour ce retour, toujours intéressant d’avoir un peu de recul…
Bonne stratégie la SCI à L’IS.
Perso, vu le cashflow dégagé je ne "taperai" pas dans la trésorerie (Gardez là au chaud en cas de coups dur ! ) et j’emprunterai le maximum vu les taux actuels.
Autant utiliser à fond l’effet de levier smile
Au plaisir

Hors ligne

 

#22 02/09/2015 15h03 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   10 

Vu votre âge, je vous recommande également de garder votre cash.
Il vous sera toujours possible de rembourser en anticipé le cas échéant…

Si vous aviez été proche de la retraite, le cash aurait été au contraire bien utilisé pour grossir le compte courant d’associé et vous payer en franchise totale d’impôt


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#23 02/09/2015 19h24 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   15 

Je me suis mal exprimé, quand je dis " taper dans notre future trésorerie ", nous allons utiliser de l’argent déjà présent sur le compte de la société ( qui vient de divers remboursement ) afin de ne pas consommer le reste du prêt, et ainsi augmenter le cash flow.

Du coup tant que j’y suis, on y est pas encore, mais on y réfléchit déjà, notre banquier nous a conseiller d’investir dans des parts sociales une fois une certaine trésorerie accumulée. Bon conseil ?

Dernière modification par Smad (02/09/2015 19h29)

Hors ligne

 

#24 02/09/2015 23h03 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   103 

Des parts sociales de quoi ?

Hors ligne

 

#25 03/09/2015 11h25 → Immeuble de rapport avec une rentabilité de 9% : simulation... (immeuble, impot, projet)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

j’aimerais clarifier un détail relativement au choix SCI IR vs SCI IS (vs LMNP) :

Guillaume33 a écrit :


Bonne stratégie la SCI à L’IS.

Dans le dilemme SCI IR vs SCI IS, j’avais cru comprendre que, grosso modo,
- en SCI à l’IR on payait peut-être plus d’impôts pendant mais moins à la sortie (revente de biens et/ou de la SCI) tandis que
- en SCI à l’IS on payait peut-être (beaucoup) moins d’impôts pendant mais (beaucoup) plus à la sortie.
Et, encore une fois grosso modo, que cela venait du fait qu’à l’IS on pouvait utiliser les amortissements (comptables) du bien pour ’virtuellement’ diminuer ses bénéfices, mais que cela était rattrapé à la sortie, d’où le coup de massue alors.

Enfin (et certes hors sujet dans ce fil de discussion), tout l’intérêt du statut LMNP est de pouvoir gagner sur les deux tableaux : on utilise les amortissements comptables ET en plus il n’y a pas de rattrapage à la sortie. (Mais malheureusement le LMNP ne peut pas être pratiqué au sein d’une SCI IR (ou alors extrêmenent peu et sous beaucoup de conditions)).

Bref, mes deux questions seraient :
+ ai-je bien compris dans l’ensemble ?
+ en quoi le choix de SCI à l’IS fut une bonne stratégie dans votre cas ?

Merci.
Christophe

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech