Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/06/2013 15h13 → Mobimo : foncière suisse cotée, une situation spéciale ? (foncière suisse, momentum, situation spéciale, value)

Membre
Réputation :   23 

Alors que j’étais sorti de mes foncières cotées helvétiques il y a plus de 6 mois, je m’étais juré de repasser à l’achat au cas où les valorisations revenaient à un niveau acceptable (soit avec une valeur boursière inférieure à la valeur d’inventaire)

Cette semaine, "Helicopter Ben" a parlé et beaucoup de foncières ont corrigé avec la perspective et la possibilité que les taux d’intérêts montent. Parmi elles, MOBIMO.

MOBIMO est active principalement à Zurich et sur l’Arc Lémanique, c’est à dire là où le tissu économique est le plus fort.

Elle est aujourd’hui à environ CHF 192, soit une perf. de -12% sur 6 mois et 1 année. A ce prix-là MOBIMO cote à un ratio de 1.0 de sa valeur d’inventaire. Elle a versé un dividende de CHF 9 les deux dernières années (apport en capital donc pas de retenue d’impôts!), ce qui fait un rendement de plus de 4.5% net a ce prix-là.

A ce stade, j’aurais attendu encore qu’elle descende encore ces prochains jours. Sauf que je suis tombé sur une annonce du CEO faite le 25 juin (hier):

Zurich (awp) - Le marché immobilier se porte bien pour Mobimo. La demande en logements, que ce soit dans le secteur locatif ou en propriété, reste très soutenue, a déclaré à AWP le directeur Christoph Caviezel. "Nous sommes en ligne partout", a-t-il résumé au sujet du premier semestre 2013.

Le fait qu’en 2012 dans la propriété par étage, Mobimo ait réalisé un chiffre d’affaires en hausse mais un bénéfice en baisse, s’explique par le décalage entre les charges et les produits. Des coûts ont par exemple été pris en compte pour des objets immobiliers qui viendront sur le marché seulement dans deux ans. On ne doit pas aller plus bas avec les prix, a déclaré M. Caviezel.

En 2013, le CEO table sur un bénéfice plus élevé avant revalorisation. Il affiche en outre sa confiance de pouvoir verser, comme prévu, un dividende de 9 CHF. "Je pense que nous gagnerons les 9 CHF par action avant effet de revalorisation", a-t-il dit.

Sur l’exercice 2012, Mobimo avait dégagé un bénéfice par action de 7,85 CHF par action hors revalorisation, mais reversé un dividende de 9 CHF par titre.

Le groupe dispose d’un portefeuille de possibilités d’investissements garantis d’environ 1 mrd CHF. "Les terrains et les sites nous appartiennent, les projets sont identifiés et partiellement autorisés. Ces portefeuilles seront exploités d’ici trois à quatre ans", a souligné M. Caviezel.

Les ventes de propriétés par étage devraient dégager cette année quelque 200 mio CHF.

Des achats ne sont pas nécessaires, grâce au portefeuille fourni du groupe. Ce dernier effectuera uniquement des acquisitions si les rendements sont intéressants. "La référence est le rendement de notre portefeuille, qui se situe à 5,8% brut et 4,95% net", a ajouté le patron.

Donc, en faisant une telle annonce à un moment pareil, soit le CEO est incompétent, soit malhonnête ou soit on est en présence d’une de ces "situations spéciales" vu que cette annonce est passée totalement inappercue ou alors les investisseurs n’y accordent que peu de crédibilité puisque le prix n’a pas bougé (d’un autre coté les plus sceptiques diront qu’il ne s’agit que d’une annonce!)

J’ai personnellement pris le parti d’ouvrir un ligne MOBIMO maintenant, quitte à en racheter une louche plus tard si elle décote encore plus.

Mots-clés : foncière suisse, momentum, situation spéciale, value

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech