Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/07/2012 20h24 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   83 

J’ouvre un topic sur les small caps (je n’ai pas trouvé de précédent, je parle ici <300M€ nano caps pour certains). Après review de mes investissement je me suis dis qu’actuellement j’étais hors des smalls caps (hors holding d’investiissement) ce qui me semble une erreur.

On le sait tous, une small caps a un problème de liquidité (on risque de payer des spreads important à l’entée ou à la sortie si on est pressé (voire ne pas trouver de contrepartie), le risque est plus important (moins diversifié, accès aux financement plus limités) et l’information est moins importante.

En contre partie, on peut trouver des erreurs de valorisation et des sociétés très rentables et décotés. On a aussi des sociétés qui sont moins très corrélés avec les indices (ce qui augmente la probabilité de faire des arbitrages).

Pour l’instant ma seule small caps est STS Group qui est en perdition. Quelles sont les small caps que vous suivez?

PS : L’idée m’est venu de la conf call de Moneta que vous pouvez retrouver ici indiquant que pas mal de fonds small caps ont eu à faire face à des retraits.

Dernière modification par JesterInvest (11/07/2012 20h31)

Mots-clés : micro caps, small caps

Hors ligne

 

#2 11/07/2012 21h40 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   83 

Voici une première liste de recherches :

ECA : robotique pour l’armé et l’aéronautique. On est sur une rentabilité de 15% d’après les pronostics mais avec des contrats sur des Airbus qui pourraient ne pas se renouveler.

Actia Group : electronique à haute valeur ajouré pour l’automobile et un peu pour les télécoms. Bonne rentabilité pour 2011 mais exceptionnel et avant c’était en perte.

Groupe Pizzorno : utilities dans l’environnement dans le sud et dans le maghreb.  Cher apparement.

Velcan Energy : utilities de génération d’énergie hydrolique en amérique latine et asie. Ca n’avance pas vite. Globalement toujours rien après plusieurs années.

Chargeurs : holding de 3 activités, films plastiques de protection, textiles techniques et traitement de la laine. CA assez international pour une small caps, mais marché assez difficile. Convertibles qui vont diluer l’actionnaire.

Hors ligne

 

#3 11/07/2012 22h02 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   421 

ECA : Je n’ai malheureusement pas vendu l’an passé, mais je garde confiance dans la société.
Pizzorno : J’ai vendu à temps des que j’ai entendu parlé de procès.
Velcan, Chargeur : Vedettes des Forums bourso, sans moi.

D’autres sociétés industrielles avec un bel historique qui offrent un rendement correct à prix raisonnable.
CNIM : Belle société peu connue. Un petit passage à vide l’an dernier, mais les résultats de cette année sont trés prometteurs.
GEA : on en a souvent parlé ici.
TESSI : Idem.
PERR : Trés belle société.
PSB Industrie : Les résultats on été bien accueillis.
THEP : du solide !

D’autres petites lignes que j’ai :
SAMSE, DELTA PLUS GROUP, POUJOULAT, MGIC, AQUILA MILLIET INNOVATION

C’est tout pour ce soir !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#4 12/07/2012 01h39 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   28 

En ce qui me concerne, les small caps françaises constituent l’essentiel de mon portefeuille et plus de 50% de mon patrimoine. Elles sont plus faciles à analyser que des groupes tentaculaires, le suivi prend moins de temps et leur niveau de valorisation est peu important (même si c’est normal en soi qu’il soit moins élevé que pour des capitalisations plus importantes, question de liquidité). C’et l’actif que je suis le plus à l’aise à détenir.

Je privilégie les entreprises rentables sur les dernières années, avec une structure financière prudente ( trésorerie nette de dettes positive bien souvent), respectueuses de l’actionnaire (rémunération dirigeants, plans stock-options inexistants ou peu dilutifs, respect de ce qui a été annoncé dans la mesure du possible…) mais ne crache pas sur certaines sociétés de moins bonne qualité de manière ponctuelle, à condition qu’elles soient vraiment bon marché.

Je m’inspire des idées que je trouve d’intervenants de qualité sur certains forums puis étude personnelle.

voici les sociétés dont je détiens des actions pour des montants importants.
Trilogiq, qui m’a bien rassuré de par ses derniers résultats. structure financière, rentabilité, international
Tessi : fortement décotée, structure financière, rentabilité, en partie contra-cyclique grâce à son activité sur l’or via sa filiale CPOR
1000Mercis  : dernier communiqué décevant qui m’a permis de renforcer fortement. sinon historique de résultats et management impeccables
Precia : fortement décotée alors qu’en croissance depuis longtemps. historique de résultats excellent. secteur peu sexy - pesage industrielle - ce qui me plaît
GEA : Bifidus en a parlé. J’en avais il y a 4 ans mais j’ai revendu beaucoup trop tôt. ça a été dur pour moi de revenir dessus 4 ou 5 fois plus cher mais je ne regrette pas d’être fortement positionné. fortement décotée, structure financière, rentabilité
Les Nouveaux Constructeurs : promotion immo aux particuliers. Plus flexible dans sa stratégie que les gros groupes du fait de sa moindre taille. Forte rentabilité, très beau bilan, rendement de 9%, décote sur capitaux propres. Vraiment pas chère mais incertitude sur éventuel prochain dispositif d’aides pour l’investissement locatif
CBO Territoria : promotion immo aux particuliers et entreprises et foncière à la Réunion. Ancien producteur de cannes à sucre donc profite de son stock de terrain qui n’est pas justement pricé dans son bilan => revalorisation petit à petit. Là aussi incertitude sur les prochains dispositifs qui ont fortement fait baisser le cours. Dans le contexte actuel, a fait évoluer sa stratégie en augmentant la part de production de logements sociaux +> moindres marges mais forte activité et bien joué politiquement pour bien se faire voir des politiques en vue de l’obtention de l’autorisation de construire sur ses terrains. Rendement augmente d’année en année.
Sword Group : achetée trop tôt mais forte conviction. Après 2/3 ans de n’importe quoi, le cours a fortement chuté mais cette SSII se trouve à présent avec une structure financière très solide, s’est recentré sur son activité historique et retour du fondateur aux commandes. Toutes les mauvaises nouvelles sont pricées, je crois à une forte revalorisation sous 2 ans mais craint un retrait de la cote à moins de 17€.
Aurès Groupe : terminaux et systèmes de points de vente tactiles design. Bonne société. Cours qui a baissé à 18€ dernièrement suite au passage d’un dividende > à 2€ depuis plusieurs années à 1€ alors que les résultats ont progressé. Sur le fond, ce n’est pas inquiétant car permet d’investir sur les filiales ouvertes récemment.Nombreux clients donc peu de risques. Upside important si un gros client arrive. Je n’aime pas l’importante rémunération du PDG mais tout le reste me plaît.
INFE : construction et récemment prise de participation dans la concession du futur aéroport de Nantes (INFE participe à la construction également). En fond de portefeuille car moins valorisée que trésorerie nette de dettes (si on inclue la partie de la trésorerie qui a récemment été placée en immo financières). Toujours rentable même si l’activité et les résultats n’ont cessé de baisser ces 3/4 dernières années (politique de marges privilégiée). Age du dirigeant qui me fait penser qu’il se passera quelque chose tôt ou tard. En attendant, sa trésorerie joue un rôle de parachute en cas de krach + on perçoit les dividendes.

Valeurs moins importantes :
CNIM sur qui je me suis positionné récemment : gros carnet de commandes, pas chère, structure financière intéressante, bon dividende. En fond de portefeuille.
Installux : accessoires en alu (activité peu sexy). rentable, excellente structure financière, rendement. Fond de portefeuille
Vet Affaire : achetée trop tôt mais valeur value dans le style daubasses.
Plastivaloire : idem
MGIC : équipementier auto très peu cher et positionné à l’internationnal. Risque sectoriel.
Maurel Prom Nigeria : exploration et production hydrocarbure. Risque géopolitique mais bonne structure financière et bons résultats. Petite ligne "ticket de loto" : si découverte de gisement, possibilité de forte progression comme Maurel et Prom il y a quelques années
Rentabiliweb : nouvelle ligne. structure financière, rentabilité + j’essaie d’augmenter la part de mes investissements dans des sociétés à faible intensité capitalistique. CV des actionnaires + membre du CA impressionnant.
D’autres petites lignes variées telles que Lets Gowex, Courtois, Bioalliance, ItLink et d’autres valeurs que je ne préfère pas citer car en cours e constitution et plutôt illiquides.

Comme Bifidus, j’ai détenu par le passé des actions Thermador et Poujoulat. J’ai préféré les céder lorsque leur prix me paraissait satisfaisant et leur décote moins importante que d’autres sociétés. Ce sont de très bonnes sociétés très bien gérées.

Beaucoup de liquidités actuellement (ce qui est peu habituel chez moi) suite notamment à OPA sur 2 valeurs importantes de mon portefeuille : LeGuide.com et Entrepose.

PS : JesterInvest, j’ai ausi été actionnaire de STS Group. C’est sûrement le coup où j’ai été le plus chanceux. PRU 9.5€, revendu à 17 en très peu de temps lorsque je commençais à la trouver louche. Les ficelles étaient un peu grosses (trop de manipulations entre société mère et filiale si je me souviens bien et chiffres trop beaux pour être vrais). Je l’avais échappé belle sur le coup

Dernière modification par Value (12/07/2012 01h47)

Hors ligne

 

#5 12/07/2012 08h56 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Administrateur
Réputation :   1313 

Je me suis permis de renommer le topic.

Une small cap c’est entre 300 M€ et 1-2 Md€ de capitalisation.

En-dessous c’est une micro-cap, voir ce que j’appelle une "nano-cap" quand on est inférieur à 50 M€.

Les micro-caps ne devraient pas être investies par des particuliers sans un très important travail d’analyse de mon point de vue et je tiens vraiment à ce que la distinction soit faite.

Sur la petite dizaine de portefeuille que j’ai vu passés pour réparation du fichier xlsPortfolio, quasiment tous sont perdants. Et à chaque fois je vois plein de micro-caps et uniquement des valeurs françaises…

Hors ligne

 

#6 12/07/2012 09h36 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   211 

On peut aussi ajouter Gévelot et aller voir un tour du côté des CRCAM du CA.
Siph aussi, même si elle dépasse légèrement les 300M€.

Quelque soit la qualité des sociétées citées, il faut étudier attentivement le bilan (notamment l’endettement) et être exigeant sur la marge de sécurité.

Pour avoir des idées, je vous suggère de suivre ce fonds de grande qualité, mais peu connu : Independance et expansion : http://independance-et-expansion.com/ar … s-2012.php

On y retrouve d’ailleurs la plupart des sociétés citées dans cette file.

Déontologie : ALGEV, CIV, CAT31, SIPH en portefeuille

Hors ligne

 

#7 12/07/2012 10h04 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   421 

Ca fait plaisir de voir un connaisseur !

Plastivaloire J’ai aussi une petite ligne.
Installux INFE Sous surveillance, j’attends un largage pour rentrer
LNC Je mets des épuisettes…
Trilogic On ne peut pas dire que ce soit une grande réussite pour le moment, mais j’ai aussi été rassuré par la dernière publication.
CBO Territoria J’ai souvent regarder la valeur, mais je ne la sent pas (en général c’est bon signe !)
1000 Merci C’est une raison qui n’est absolument pas objective mais Je trouve que la valeur est trop conseillée par tous les analystes.
Sword Group Un de mes plantages. je garde ma ligne car elle est variment bradée, mais sans conviction.
Maurel et Prom Nigeria Oui, interressant mais je n’ai jamais approfondi.
Lets Gowex J’ai peur de rentrer alors que toutes les bonnes nouvelles sont peut etre dans les cours !
It Link Une de mes plus grosses convictions.

Quelques autres valeurs :
Akka Technologie Commence a être un peu chère, j’ai presque tout liquidé.
Ausy Peu chère et Moneta a 5% du capital. Seul défaut ne verse pas de dividende.
Autres sociétés du secteur : Neurones et Osiatis
Pharmagest Trés peu sensible à la crise vraiment a des cours d’achat
Bien sur Toutes les Caisses Régionales du crédit Agricole (15% de mon portefeuille). Ma plus grosse position était sur le Poitou mais j’ai allégé hier.
Actuellement le meilleur rapport qualité/prix me semble être le Languedoc. Je les ai toutes car il peut y avoir des retraits de la cote.

Quelques valeurs plus spéculatives :
AdThinkMedia pourrait connaitre le sort d’Adverline. LeadMedia est aussi interressante avec son développement au Brésil.
Dans les Biotechs, les deux dossiers les moins riqués (pipe importants, contrats et assez de cash en caisse) :
- Bioalliance Pharma
- Vivalis
Mais ca necessite une gestion active (acheter quand le cours déprime et revendre à la news)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#8 12/07/2012 10h11 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   421 

J’ai une grosse ligne de SIPH qui reste une de mes convictions long terme mais je pense qu’a cours terme au vu des cours du caoutchouc elle peut baisser assez fortement. Une bonne occasion pour se renforcer.

Opportunité du jour : GL Events. Magnifique société en pleine croissance. Cours massacré car l’an passé ils se sont fait planter un gros contrat par les indiens qui a été complètement provisionné en perte. Le pe réel, hors exceptionnel est de 9.  J’ai renforcé suite à l’annonce d’hier.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#9 12/07/2012 10h50 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   554 

Nous suivons régulièrement les résultats de MGI Coutier (belle décôte sur fonds propres et ROTC honorable) et Lectra (belle qualité depuis qqs années).

Hors ligne

 

#10 12/07/2012 11h46 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   421 

InvestisseurHeureux a écrit :

Sur la petite dizaine de portefeuille que j’ai vu passés pour réparation du fichier xlsPortfolio, quasiment tous sont perdants. Et à chaque fois je vois plein de micro-caps et uniquement des valeurs françaises…

Quand on investi sur les micro-capitalisation il faut garder plusieurs élément à l’esprit :
- Ces sociétés sont fragiles, encore plus que dans les grandes capitalisations il faut fuir les sociétés endettées.
- Il faut une grande diversification car on aura forcément des accidents de parcours.
- Il ne faut pas croire au promesses. Regarder le parcours passé. Comme pour toutes les sociétés elles doivent gagner de l’argent avec régularité et en reverser aux actionnaires. On peut accepter des résultats plus irréguliers que dans les grosses capitalisations.
- pour un particulier, il faut absolument avoir une gestion active. Quand un fond va mettre des mois à sortir un particulier peut le faire instantanément. En cas de mauvaise nouvelle il faut vendre.
- Il y a des délis d’initiés en permanence. Avec l’habitude on connait les sociétés qui fuitent.

On comprend le peut de réussite des particuliers sur ce secteur de la cote en parcourant les forums. Tous sont persuadés d’avoir des pépites qui après des années de pertes vont soudainement avoir une croissance…
Il faut simplement acheter des sociétés solides avec un rendement correct à des prix raisonnables et éssayer de profiter de la volatilité du secteur.
Il est vrai qu’actuellement la plupart des micro caps francaises sont un peu trop franco-francaises pour avoir de vraies perspectives de croissance. Il faut vraiment se battre pour avoir des résultats corrects.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#11 12/07/2012 18h57 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   28 

Oui Bifidus, on a pas mal de valeurs en commun. Je possède, ai possédé ou ai envisagé d’acquérir la plupart des actions dont tu parles.

Tes bons conseils m’ont d’ailleurs inspiré parfois (SIPH notamment que je ne connaissais pas, CNIM).

Est-ce que tu pourrais en dire un peu plus sur GL Events?
Pourquoi la croissance de l’activité ces dernières années ne s’est pas répercutée sur la rentabilité?
J’ai vu que le S1 a bien progressé mais en se contentant des chiffres, elle n’est pas spécialement bon marché.
Comme tu as l’air de bien connaître la société, je me permets de te demander ce qui te rend optimiste sur ce dossier.

Au plaisir d’échanger

Hors ligne

 

#12 12/07/2012 19h52 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   421 

GL Events a bien passé la crise de 2008-9 avec uniquement une légère baisse du CA et du résultat.
En 2010 et 2011 il y a eu une nette augmentation du CA et du RN…

Sauf que l’Inde n’a tout simplement pas voulu régler la facture des jeux asiatiques… Quand on connait les tribunaux indiens, la société a intégralement provisionné la perte de 35 ME. Bilan un RN a 21 ME, au lieu de 56 et un dividende de 0.45 au lieu de 0.90 !!!

C’est sur que ca change les ratios… Sans cette mésaventure tout à fait ponctuelle la société se paierait moins de 8 fois les bénéfices ce qui est extremement faible pour une entreprise qui gagne des parts de marché à l’international (Asie, Brésil etc…).

Le cours a été divisé par 2 a cause d’un évènement ponctuel (il y a eu aussi les turqueries de notre parlement qui sont désormais oubliées) qui ne remet absolument pas en cause la solidité, la gouvernance et les perspectives de la société qui se payait alors 17 fois les bénéfices (le prix actuel d’une société comparable avec son développement à l’international comme CIS).

La publication d’hier et les perspectives sont vraiment excellentes. Le DG a acheté a 16 il y a 3 mois, alors a 15 j’ai vraiment l’impression d’acheter l’action à moitié prix.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#13 12/07/2012 20h18 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   28 

Merci pour la réponse!

Hors ligne

 

#14 12/07/2012 22h24 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   143 

Pour ma part, j’ai suivi ou je suis les dossiers suivant (non exhaustif) :

- Précia
Belle boîte, j’ai vendu récemment. Elle était très décôtée il y a un an, cette décôte s’est réduite, donc j’ai vendu.

- VET
belle daubasse. Est-ce que les actifs vont retrouver leur rentabilité ? Le cash a été "cramé" un peu vite pour l’extension de l’entreprise. j’ai une ligne, achetée un peu trop tôt.

- PVL
J’aime beaucoup le management. Une gestion familiale sur le long terme. Le PDG a racheté un concurrent à un très bon prix pendant la crise avec l’aide de l’Etat… Une jolie décote, un dossier intéressant. J’ai une ligne.

- INFE
Un trésor en cash. On aimerait bien que ce cash soit rendu aux actionnaires, mais ça pourrait être pire, il pourrait être consommé à tout va. Décote sur son cash net. Risque de ne pas rebondir très haut, mais à ce prix, on peut attendre. L’age du dirigeant est un facteur intéressant.

- CRCAM
J’en ai, j’aime beaucoup. Décote énormissime selon les ratios. Machine à cash. Pas de soucis pour les nouveaux ratios bancaires, on est au moins au double !

- MLEDR
Le bâteau semble couler lentement… Très lentement. CA et RN en baisse légère chaque année, un peu moins de marché… Ce n’est pas la catastrophe… On attend toujours l’OPA/OPR, on l’aura peut être jamais ?

- MLEAU
Bonne surprise sur CA et RN, en hausse comme le dividende

- ELEC
On attend le rachat toujours, et toujours. Un joli dividende. Je crois qu’il y a des projets pour developper des nouveaux modes de production (un peu de croissance ?).

- BQRE
C’est un peu comme les CRCAM, mais en moins glamour. La Réunion a bien été touchée par la crise…

- Installux
Le dossier à l’air intéressant, mais j’ai peur de m’éparpiller… Pas trop suivi.

Hors ligne

 

#15 13/07/2012 23h28 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   -2 

En micro caps

BD multimédia (croissance de l’ordre de 100%) avec un jolie actionnaire en la personne de Monsieur Xavier Niel, société qui est dans le micropaiment/la rencontre et qui fait aussi SSII et qui a aussi un patrimoine immobilier, enfin bref elle a un énorme potentiel.

Adthink Media (croissance de l’ordre de 25%) Régie publicitaire et micropaiment avec édition site sur des thème BtoB avec une Place des marché qui a une technologie propre et pas mal de gros client (google, microsoft…).

Cameleon Software (croissance de 40%) acteur du cloud et de la vente automatisé des récent contrat assez intéressant et une prise de participation d’un Américain dans le groupe pour 5% du capital, pour moi sa sent la rapide OPA dans 6 mois je pense.

Holosfind (croissance atone) mais des nouveaux produit, après des années compliqué une société pas si bien gérée je pense que le management a su se ressaisir.

STS group Alors la sa avait l’air bien sur le papier mais quand on s’intéresse a l’historique des dirigeant sa refroidie je suis pas en mesure de comprendre si c’est une action incroyablement massacré ou une pure arnaque

Olmix (petite croissance) récente introduction en chine spécialisé dans le traitement des algue verte en Bretagne et leurs transformation

Cybergun (plus de croissance) La direction a tenter de percer le jeux vidéo mais sa a était un échec, et cela a entraîner de grosse dette, je reste loin de ce dossier mais avec quelque trimestre de désendettement si le groupe renoue avec la croissance le dossier peut retrouvé un certain attrait.

Maximilies (croissance de 15%) bonne rentabilité énorme réserve de cache, gérée de façons bon père de famille par sont dirigeant.

Est encore des dizaine surtout dans l’informatique et les techno

Hors ligne

 

#16 14/07/2012 09h08 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   211 

Le seul bémol que je pourrais apporté concernant cette dernière liste est qu’il s’agit uniquement de société dite de "croissance" et qu’il est difficile d’en appréhender la solidité.
Je reconnais que les grandes sociétés de demain sont petites aujourd’hui mais, sur des sociétés de cette taille, il me semble beaucoup plus difficile d’avoir une estimation précise de combien vaut l’affaire.

Mon "bémol" est forcément biaisé car je suis orienté "value" dans mes choix investissement et que je préfère acheter des actifs que de la croissance.

Hors ligne

 

#17 14/07/2012 10h11 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   -2 

En micro caps il est difficile de trouver des société "value" sa existe, de plus ma liste comporte des société a fort potentiel alors certes cela est risqué mais pas plus qu’une action comme Veolia car la plupart des société citée non peu ou pas dette sauf STS qui pour moi est une énigme. L’important dans une micro caps c’est le patron de la boite et ces actionnaires. Après on est sur des petite société a faible flottant.

Sinon en Valu micro caps vous avez 2 ou 3 foncière intéressante

-CBSM il gère leur portif assez convenablement de nombreuse cession/achat créateur de valeur

-ADT S.I.I.C. Affaire en grande difficulté mais sous coté mais depuis quelque mois Monsieurs Alain Dumenil et  Jean-François Ott (DG de orco) s’intéresse a l’affaire.

Après je suis pas spécialisé en foncière. Dans les micro caps c’est comme dans la vie ta pas mal de déchets faut faire sont choix regarder les dossier et avoir un peu de chance.

Hors ligne

 

#18 15/07/2012 19h10 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   83 

Je vous remercie de ce partage. J’en ai déjà regardé certaines mais j’ai du mal à m’enthousiasmer. Il y a clairement de la qualité et des prix bas sur certaines, mais pas beaucoup plus que certains équivalent large caps.

Une étude des différences de valorisation entre ces micro caps et mes portefeuilles de micro caps (IDI et Lebon notamment) pourrait se révéler intéressante. Je me le note.

Pour STS Group c’est simple c’est une arnaque comptable légale, comme l’était Loyaltouch. On fait du CA avec des entreprises liées mais il n’y a pas le cash derrière. Une excellente leçon. Je noterais que certains FCPI sont venu sur le tard renflouer l’entreprise (à 15€ l’action si ma mémoire est bonne et elle cotait déjà moins de 10€).

Pour la surveillance des fonds, on peut noter HMG Finance et son fond Découvertes ainsi que Performance Avenir de Financière de Champlain. la SPGP a aussi 2 fonds sur le secteur RP Sélection Mid Caps et Sélection Small caps. On a déjà du noter Moneta Micro Caps.

Hors ligne

 

#19 25/07/2012 15h05 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   -2 

Bonjour à tous,

Tres interessante file, le sujet est passionnant
Ces petites boites ont des savoirs faire, un actionnariat stable et des PER parfois tres faible
La croissance est au rendez-vous surtout si elles se développent à l’étranger
Enfin, les rapports annuels sont intéressants, il y a les photos pour bien comprendrre le metier. Et les présentations SFAF sont disponibles sur leurs site web souvent tres bien faits.
Le flottant est faible amplifiant la volatilité dès qu’il y a un gros vendeur (mais c’est la meme chose en cas d’un gros acheteur)

Pour ma part, je suis sur :

GEA, vive les péages en periode de vacances
Delta Plus, la protection devient nécessaire sur toute la planète
Thermocompact, bientôt fournisseur dans l’aéronautique et implanté au Viet Nam
Sogeclair, l’aéronautique est en forte croissance (esperant l’OPA, type ECT industries…)
Osiatis, un gros actionnaire qui monte qui monte
Cast, pas de dividende mais de la croissance
Axway pour voir

Et regarde Cegedim, Latecoere (malgre la dette), fleury Michon, Tipiak, Rougier (pour l’Afrique), Lacroix
et bien sûr Akka Technlogies (j’en ai deja, mais je vais me renforcer)

Bonne journée à tous

Hors ligne

 

#20 11/12/2012 12h24 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   113 

Je me suis penché sur le cas FLE.

Endettement à long terme en hausse (investissements au Canada et Italie avec nette hausse prévue de la part de revenus provenant de l’étranger) mais le coût de l’endettement me semble bien maitrisé.

Résultat net consolidé de 10M€ en 2011, le PER ressort à moins de 8.5 et price/book à 0.9. Dividende un peu léger (2.5%) mais en progression … Secteur de la consommation de base, produits exposés aux fluctuations du cours des céréales (pour l’élevage) et positionnement commercial "moyenne gamme".

Quelqu’un a-t-il jeté un coup d’oeil ?

Dernière modification par espenlind13 (11/12/2012 12h24)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#21 11/12/2012 14h25 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   21 

je suis aussi preneur :

je regarde depuis quelques temps de façon plus précise quelques valeurs que j’ai toujours vues en bien depuis des années sans m’en être trop rapproché.

aujourd’hui, je prendrais bien :
Fleury Michon
PSB
CNIM

ce dernier ayant pas mal monté en 2012, je me demande si c’est le moment d’acheter.

je suis donc preneur d’infos.

merci par avance.

Hors ligne

 

#22 13/12/2012 00h57 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   190 

Bonjour
joli sujet. J’ai quelques valeurs mentionnées ici, voir mon portefeuille. Une de mes plus forte position est sur Gascogne, PRU = 3,6 € car l’actif net tangible est de 63 €. Cette décote est énorme ; si elle est en partie justifiée par la dette et les pertes elle est aussi due à une étonnante convergence de circonstances : brouille d’actionnaires principaux, renégociation de la dette, interruption de cotation, vente massive d’un fond. C’est sûr que là il faut aimer acheter les actifs plutôt que la croissance.
JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#23 04/01/2013 17h08 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   15 

Pour Fleury Michon, j’avais publié une analyse il y a quelques temps.

La conclusion était: Le prix de FLE est actuellement correcte (30€ à l’époque), pas de marge de sécurité suffisante pour investir mais pas assez chère pour être vendue non plus.

Pour moi, rien n’a changé à part la marge de sécurité qui à encore diminuée. Je conserve mes titres et n’envisage aucun achat à court terme.

Par contre, il y a Sécuridev dont je suis fan en ce moment: analyse.

Pour résumer: c’est une véritable machine à cash avec quasiment pas de dettes et un ratio EV/EBITDA de 1,8.

Merci "Value" pour avoir cité Precia, désormais dans ma watch-list au cas où le cours chuterait.

Dernière modification par alphapourtous (04/01/2013 17h11)

Hors ligne

 

#24 04/01/2013 23h16 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   28 

Securidev est une société intéressante pour un investisseur value.
J’avais d’ailleurs posé un premier ordre à 21€ il y a 2/3 mois. L’ordre n’a finalement jamais été exécuté.

Le problème, c’est que les résultats seront bien moins bons en 2012 (et sûrement aussi en 2013), ce qui changera la donne concernant les ratios calculés dans ton analyse.

Ceci dit, je la surveille toujours régulièrement et j’aimerais bien la voir baisser pour commencer à rentrer.

Precia, j’adore! Sauf la décision de la passer en cotation continue qui est stupide pour une valeur si peu liquide. J’en détiens 320 titres depuis quelques années. Position long terme.

Hors ligne

 

#25 04/01/2013 23h20 → Micro Caps européennes : capitalisation < 300 M€ (micro caps, small caps)

Membre
Réputation :   143 

VET rebondit fort depuis plusieurs semaines.

SAMP est descendu à un cours sympa, probablement net estate.

PVL traîne toujours.

Je vais peut être analyser MGI Coutier en détail, je vois que ce titre est à la mode chez les small cap value.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech