Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/03/2012 22h04 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir

Je lance un topic avec un témoignage sur les jeux en ligne. Est-ce que c’est un topic pour un site comme celui-ci ? Oui, si on considère que faire fructifier son patrimoine est le but de la communauté. Non, si on considère que le jeu, n’est que le hasard. En pratiquant le jeu en ligne à ma façon, je me perdais, en le considérant comme « Investissement ». J’ai heureusement repris le bon chemin (cf plus bas).

Il y a quelques années (4-6 ans), mon activité professionnelle me laissant assez de temps de libre, d’une part, et la non réglementation des paris sportifs sur Internet, je me suis mis à pratiquer ce « passe-temps ».

Il faut dire que je ne misais pas par hasard, mais en utilisant un système maximisant mes probabilités de gains. Pour faire simple, il fallait jouer sur la variabilité des cotes des adversaires A & B, mais sur des sites différents, de sorte que quelque soit le vainqueur de l’épreuve, notre gain est assuré.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de ma « technique », mais en gros les outils : multi écrans, suivre les épreuves en direct si possible, et jongler avec un tableur Excel.
J’en suis arrivé à réaliser des gains > 8 K€ annuels, pendant 3 ans. Je me suis donc fait la réflexion, que c’est peut être une méthode d’investissement comme un autre. J’étais même tenté de partager ma « méthode » avec des amis ou connaissances.

Inconvénients tirés de cette activité :
- le temps passé par jour (2-3 heures) (Je me raisonnais en me disant, que c’est un loisir et pas un travail),
- le coté addiction et « désocialisant » (ce temps « perdu » me fait passer à coté des relations physiques (amis, famille)).

Bénéfices :
- gains financiers pratiquement garantis (avec peu d’effort, sinon « intellectuel »)
- suivre une rencontre sportive tout en y mettant un peu « d’adrenaline » financier.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Eh bien, j’ai complètement arrêté cette activité pour 2 raisons : 1) réorientation de mon activité professionnelle, me laissant peu de temps de libre, et 2) régulation des jeux en ligne, interdisant de miser sur des opérateurs à l’étranger (très important, car les côtes offertes étaient les meilleurs), taxation des opérateurs français, et ces derniers diminuant donc le reversement des gains.

Conclusion : j’ai vécu (3 ans) une petite parenthèse de joueur, avec le risque de devenir compulsif, mais de façon maitrisée financièrement parlant. Je suis ravi que les 2 évènements qui sont survenus m’ont « obligé » à abandonner le jeu. Ma philosophie de considérer le jeu comme un investissement financier était forcément érronée, mais la « facilité » du gain m’obnubilait, et m’ôtait toute critique constructive. En gros je me disais : je ne JOUE pas, je JOUE contre les bookmakers, et me flattais de les BATTRE à leur propre jeu.

Et ici, est-ce qu’il y a d’entre vous qui ont été un jour adopté même temporairement de cette activité ? Ou pratiqué le jeu comme « loisir de futur rentier ». Dans ce dernier cas, pas de gain possible, car le « hasard » de fait gagner que le bookmaker à long terme.

Merci de m’avoir lu et bonne soirée

Hors ligne

 

#2 03/03/2012 23h07 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir Robinos33

J’ai mené une réflexion concernant les paris sportifs il y a environ de longues années de cela. J’ai cru saisir l’opportunité que constitue la pratique que vous avez exercé. Les fameux "surebets " qui s’apparentent à ce que font les arbitragistes sur les marchés financiers.
J’avais compris qu’il était en effet possible de gratter un petit pourcentage en plaçant des paris différents sur plusieurs bookmakers.

En revanche je n’avais pas sauté le pas et me suis abstenu d’intervenir pour les raisons suivantes ( par ordre d’importance ) croissant:

1) Afin de pouvoir dégager des possibilités de surebets il me fallait m’inscrire sur une grande quantité de bookmakers. Ce qui est fastidieux. Mais passons car ce n’est pas le problème principal.

Je distingue en effet plusieurs risques majeurs:

2) Afin d’être certain de pouvoir faire son surebet, il faudrait placer simultanément ( à la seconde près ) les paris sur les différents bookmakers en fonction des cotes données. Toute variation de cote entrainant la perte du surebet.
Or il est impossible de placer les paris en exact simultané et si par malchance un des bookmakers choisit de modifier sa cote, votre surebet se transforme en bet à espérance de gain négative.
Enfin… Passons encore que ce risque n’est pas si fréquent et même lorsqu’il se concrétise il ne remettra pas forcément en cause les gains accumulés avec les surebets précédents.

3) En s’inscrivant sur une multitude de bookmakers différents on prend le risque de tomber sur un bookmaker peu scrupuleux. Ce dernier pourrait à sa guise supprimer la possibilité de parier sur un événement et invalider les paris. Ainsi… Si par exemple, vous avez parié une victoire de l’équipe x chez le bookmaker A, une victoire de l’équipe y chez le bookmaker B et un match nul abec le bookmaker C mais que ce dernier, pour une raison qu’il lui appartient, décide de supprimer les paris engagés sur l’évènement; vous vous retrouvez à serrer les fesses pour qu’il n’y ait pas match nul.
Plus vraisemblablement vous vous couvrirez chez un autre bookmaker et votre surebet risquera bien d’être un pari à espérance de gain négative.

4) En cas de litige avec le bookmaker ou bien un arrêt d’activité de celui-ci vous n’avez aucun droit légal puisqu’il s’agissait à l’époque d’une activité non reconnue. Ce qui se traduit par un risque de perte totale du capital détenu chez le bookmaker.
Et aujourd’hui, comme vous l’avez dit, la situation est là même puisque les bookmakers les plus intéressants n’ont théoriquement pas accès au marché français.

Ainsi en comparant le rendement (1 ou 2 % du capital mobilisé)avec les risques, j’étais arrivé à la conclusion que ça ne valait pas le coup.
Plus simplement, on gagne 100 fois 10 € mais on risque bien de perdre une fois 10000 €.

PS: 8 K € annuels pendant 3 ans, bravo Robinos33 smile

Dernière modification par Mamuang (04/03/2012 00h02)

Hors ligne

 

#3 03/03/2012 23h20 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Si vous cherchez une autre expérience dans le domaine des paris sportifs, il existe des sites de betting exchange. A l’époque je m’étais intéressé à Betfair. Tout marche alors comme en Bourse… Mais étant donné qu’il s’agit d’un jeu à somme nulle ( même négative au vu de la commission de l’intermédiaire ) les gagnants sont comme toujours les mieux informés… Dans le meilleur des cas. Ou les tricheurs…. Dans le pire des cas.
Si vous n’êtes ni l’un ni l’autre passez votre chemin !
Et des délits d’initité et tricheries il y en a eu un wagon dans le domaine du sport…. Remarquez avec la Bourse c’est vraisemblablement pareil mais ça se sait moins. Et puis il est plus facile de demander à Gasquet de se tordre la cheville que de demander à Merkel de sortir de l’€….

Dernière modification par Mamuang (03/03/2012 23h21)

Hors ligne

 

#4 04/03/2012 00h17 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Je voulais le faire également à l’époque, mais j’ai apres reflection les conditions 3-4 si bien evoquée par mamuang m’avait refroidi smile

Hors ligne

 

#5 04/03/2012 14h36 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Mamuang a écrit :

Si vous cherchez une autre expérience dans le domaine des paris sportifs, il existe des sites de betting exchange. A l’époque je m’étais intéressé à Betfair. Tout marche alors comme en Bourse… Mais étant donné qu’il s’agit d’un jeu à somme nulle ( même négative au vu de la commission de l’intermédiaire ) les gagnants sont comme toujours les mieux informés… Dans le meilleur des cas. Ou les tricheurs…. Dans le pire des cas.
Si vous n’êtes ni l’un ni l’autre passez votre chemin !
Et des délits d’initité et tricheries il y en a eu un wagon dans le domaine du sport…. Remarquez avec la Bourse c’est vraisemblablement pareil mais ça se sait moins. Et puis il est plus facile de demander à Gasquet de se tordre la cheville que de demander à Merkel de sortir de l’€….

Effectivement le site de trading "B…..r" etait interessant et était mon site préféré, associé à d’autres bookmakers situés en France. Mais la nouvelle législation sur les jeux en ligne ont mis fin à leur activité en France. En Angleterre B…. r est (je pense) assez fiable.
L’une des pratiques que j’utilisais était de miser (gros) sur une équipe à long terme, jouer sur le fait que cette équipe ne sera surement (très forte probabilité) pas éliminée dès le début de la compétition. Au fur et à mesure que la compétition avance, sa cote va baisser, et là vendre son pari. Le tout est de choisir le bon moment de vendre (ou de couper ses pertes)
Exemple de pari : qui va gagner la coupe du monde de foot 2014 ? Parier (par exemple) sur l’Espagne. Surtout, vendre son pari dès que la cote aura baissé assez, et ne pas attendre trop. Ou alors couper ses pertes, si les cotes ne vont pas dans notre sens. Il existe donc un parallelisme avec l’investissement dans les actions…

Hors ligne

 

#6 04/03/2012 15h49 → Paris sportifs : investissement ou passe-temps ?

Membre
Réputation :   

Merco Robinos33 pour votre retour d’expérience !
Et si comme je l’imagine vous gériez votre capital de maniere raisonnée est professionnelle, à l’image d’un trader sur les marchés financiers, votre historique de gains confirme la pertinence de votre trading.
Je m’étais essayé également au trading sportif et après une bonne séries de trades gagnants ( une cinquantaine d’€ par trade en moyenne ) je me suis retrouvé un beau jour avec un trade non clôturé avant le début de l’évènement (par négligeance et "faute professionnelle") ayant amené une perte considérable. Ensuite j’ai laissé tomber… N’étant convaincu ni par la réalité de mon espérance de gain positive, ni par mon endurance psychologique à terme ( savoir couper les pertes et engager un capital important pour gagner de petites sommes ).
Vos gains réguliers sur 3 ans sont tout à votre honneur car comme vous l’avez compris la discipline que requiert l’activité trading n’est pas à la portée de tout le monde. C’est vraiment un " travail ".
Encore bravo et félicitations !

Dernière modification par Mamuang (04/03/2012 15h57)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech