Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 02/07/2012 18h05 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

snoobrouf a écrit :

il est relativement facile de gagner aux courses de chevaux comme aux paris sportif et je vais vous expliquer la raison : la martingale y est autorisé (contrairement aux casinos )

il suffit donc de jouer pour gagner une somme (un rendement par exemple ) et si l’on perd, le jeu d’après on joue la somme qui permet de récupérer la mise+le gain visé ainsi de suite.

évidemment plus on joue sur des favoris plus la martingale monte vite en cas de perte.

il faut donc évidemment éviter de commencer trop haut au risque d’exploser le capital de départ, il faut donc avoir des stats fiables sur le long terme permettant de connaitre ce qu’on peut espérer tirer sans grand risque.

au final vous comprenez aisément que pour réussir cela il faut une connaissance excellente du support sur lequel on joue (pour ma part les courses hippiques ), des stats fiables avec un track record (pour reprendre un terme adoré par notre hôte en ce moment smile ) et une méthode de mise solide  (la règle cité plus haut n’est que la base de travail du système, j’utilise ensuite des séries mathématiques pour réussir à améliorer la rentabilité associé à la formule de Kelly )

c’est donc au final un véritable travail d’analyse (comme en bourse) et de money management (comme pour la constitution d’un portif ).

vous pouvez dénigrer cela mais en ce qui me concerne, mon rendement est bien meilleur aux courses qu’en bourse smile  (je suis nul en bourse il faut le reconnaitre smile )

Merci pour ton témoignage : ça confirme ce que je pense, beaucoup de gens prennent la chose de haut !

Dernière modification par ryanroll (02/07/2012 18h05)

Hors ligne

 

#27 02/07/2012 18h16 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   11 

de rien wink les turfistes pro ça existe ! évidemment il ne deviendront pas aussi riche que buffet mais ils ont un système qui leur offre une rente mensuelle suffisante pour en vivre (et bien quand je vois ceux que je connais )

les gens prennent ça de haut car je pense qu’il y a souvent l’amalgame entre paris sportifs ou hippique et jeu de hasard.

Tout comme l’action Total est censée monter quand le pétrole monte, un crack va gagner très souvent ses courses et parfois … non mais aucun investisseur sérieux ne peut ici prétendre qu’il n’a jamais perdu d’argent sur une valeur alors qu’il était certain de détenir la pépite du moment smile

Hors ligne

 

#28 02/07/2012 18h38 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   28 

Les paris sportifs sont ludiques mais ne compte pas sur ça pour gagner de l’argent sur le long terme.
C’était à peu près possible avant que les paris ne soient contrôlés par l’Etat et que celui-ci prélève sa dime. Les cotes proposées sont maintenant bien moins intéressantes. L’espérance mathématique de gains est clairement négative.

A l’époque, j’avais gagné mais il faut reconnaître que j’avais eu un peu de réussite sur certains paris risqués. Et puis j’encaissais le bonus proposé à l’ouverture d’un compte. J’ai clôturé tous mes comptes dès que l’agréement ARJEL est devenu indispensable.

Ryanroll, tu t’en es bien sorti. Tant mieux pour toi. Je souhaite pour toi que cela continue comme cela mais je pense que tu vas vite être déçu par les cotes proposées sur les matchs prévisbles comme Real, Barça. Sachant que tu perds ta mise à la moindre erreur, difficile d’être gagnant à long terme.

Après coup, les résultats paraissent souvent évident mais il faut rester objectif.
Par exemple, cette année, l’Espagne était favorite mais de peu. ça peut sembler étrange maintenant mais il faut se souvenir que les spécialistes les pensaient cramés par une saison harassante avec l’hyper-concurrence Real-Barça, le peu de préparation qu’ils ont eu à cause de la finale de la coupe du Roi qui s’est jouée peu avant l’Euro. L’Allemagne et les Pays-Bas notamment paraissaient des candidats  crédibles.

Tu aurais misé sur quoi par exemple l’an dernier pour les confrontations Real-Bayern et Barça-Chelsea? Moi, je me serais planté perso si j’avais dû parier.
D’autres exemples sur les dernières coupes du monde et championnats d’Europe.
En 2002, la France était archi-favorite. Elle ne passe pas le premier tour.
En 2004, fallait oser pour miser sur la Grèce.
En 2006, le Brésil était archi-favori et la finale a été France-Italie.
En 2008, pas de grand favori. L’Italie et la France font partie des favoris mais ils se ratent. L’Espagne fait toujours partie des favoris (au même titre que les Pays-Bas, les Anglais, le Portugal et l’Allemagne) mais peu de personnes misent sur eux puisqu’ils n’ont jamais remporté ni une coupe du monde, ni un championnat d’Europe de leur histoire… Ils remportent la compétition.

D’un point de vue rentabilité, la comparaison entre paris sportifs et investissements boursiers penche en faveur de la Bourse.
D’un côté, espérance de gains négative à cause du fait que l’établissement de paris + l’Etat perçoit une part des mises. Par exemple, j’avais vu que pour un pari à choix binaire équiprobable (victoire ou défaite avec même cote de chaque côté), les cotes étaient de 1,72 alors que pour avoir une espérance de gains nulle, il faudrait avoir 2 comme cote.
De l’autre, même si les résultats stagnent à long terme, on touche les dividendes. Les frais prélevés par les établissements sont plus faibles et l’Etat ne taxe que les gains ou revenus (à opposer aux mises) même si ça devient conséquent.
Idem pour l’immo locatif.

D’ailleurs, il ne viendrait à personne qui serait en possession d’un patrimoine d’1M€ de tout miser en paris sportifs, même en diversifiant au maximum. Alors que c’est tout à fait envisageable dans le cas de la bourse ou de l’immo.

Hors ligne

 

#29 02/07/2012 18h48 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Administrateur
Réputation :   1307 

ryanroll a écrit :

vous pouvez dénigrer cela mais en ce qui me concerne, mon rendement est bien meilleur aux courses qu’en bourse smile  (je suis nul en bourse il faut le reconnaitre smile )

Je vais faire mon enquiquineur, mais avez-vous un fichier qui comptabilise vos mises et vos gains sur plusieurs mois de sorte que nous puissions faire un vrai calcul de TRI et discuter sur du factuel précis ?

Hors ligne

 

#30 02/07/2012 18h57 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

ryanroll a écrit :

Vous avez bien anticipé, ça n’a rien à voir smile

Je sais bien c’était pour illustrer l’idée que ce n’est pas un investissement viable, en tout cas dans mon idée.

ryanroll a écrit :

Sur un match, évidemment tout peut se passer mais sur 38 matchs de championnat la logique est respectée et le real et barcelone gagnent 80% de leurs matchs, miser dessus revient donc à avoir 80% de chances de gagner.

Statistiquement parlant vous me tendez le bâton.

Si j’ai bien compris, en prenant un système de jeu conservateur:

Postulat 1
Mise de 10 € et côte moyenne de 1.22
Vous ne miser que les victoires

Postulat 2
Vous garder en réserve les 2.2 € chaque fois que vous gagnez

Postulat 3
Gagner 4 fois sur 5

Un peu de calcul

10 € au départ
4 paris gagnés 4*2.2 = + 8.8 €
1 pari perdu = - 10 €

Bilan

10+8.8-10 = 8.8 €
Si on enlève le biais de la côte on se retrouve à l’équilibre

Conclusion

Si vous vous capitaliser vous avez 2 options:
1/ Augmenter votre ratio de gains à 5/6 ou 6/7 minimum
2/ Miser de temps en temps sur un résultat moins probable pour augmenter la cagnotte en réserve mais vous perdrez en certitude de résultats (les matchs nuls sont bien pour cela).

Après je suppose que l’on peut faire des paris plus intéressants ( Victoire du barça avec but de Messi par exemple) qui amélioreront les gains mais je ne connais ni le coût ni les côtes donc je m’arrête là.

Ne voyez pas non plus de mauvais esprit de ma part, mon frère et moi même avons tenté l’expérience au début de côte et match, le bilan sur l’année à été neutre malgré de bonnes performances, mais restent de bons souvenirs et des arrachages de cheveux sur des égalisations dans les arrêts de jeux par exemple, mais pour moi c’était plus ludique qu’autre chose je le considérais comme un passe temps (en fin de compte vous pouvez regarder le match à la télé avec plus d’émotions pour le coût d’une place de cinéma en province) mais pas sémantiquement parlant comme un investissement.

Bon courage en tout cas et n’hésitez pas à nous faire des reports d’expérience, et si je peux vous conseiller des championnt comme le Portugal, l’Espagne ou jouer l’Angleterre sachant que le dernier du championnat n’obtient rarement plus d’une quinzaine de poits sur la saison).

Dernière modification par Hypnoss (02/07/2012 19h00)


Ce qui m'intéresse, c'est la vie des hommes qui ont échoué, car c'est le signe qu'ils ont essayé de se surpasser.
Clémenceau

Hors ligne

 

#31 02/07/2012 22h36 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

ryanroll a écrit :

vous pouvez dénigrer cela mais en ce qui me concerne, mon rendement est bien meilleur aux courses qu’en bourse smile  (je suis nul en bourse il faut le reconnaitre smile )

Je vais faire mon enquiquineur, mais avez-vous un fichier qui comptabilise vos mises et vos gains sur plusieurs mois de sorte que nous puissions faire un vrai calcul de TRI et discuter sur du factuel précis ?

Ah mais c’est de la manipulation ça, ce n’est pas moi qui ai écrit ça!

Hors ligne

 

#32 02/07/2012 22h46 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

Value a écrit :

Les paris sportifs sont ludiques mais ne compte pas sur ça pour gagner de l’argent sur le long terme.
C’était à peu près possible avant que les paris ne soient contrôlés par l’Etat et que celui-ci prélève sa dime. Les cotes proposées sont maintenant bien moins intéressantes. L’espérance mathématique de gains est clairement négative.

A l’époque, j’avais gagné mais il faut reconnaître que j’avais eu un peu de réussite sur certains paris risqués. Et puis j’encaissais le bonus proposé à l’ouverture d’un compte. J’ai clôturé tous mes comptes dès que l’agréement ARJEL est devenu indispensable.

Ryanroll, tu t’en es bien sorti. Tant mieux pour toi. Je souhaite pour toi que cela continue comme cela mais je pense que tu vas vite être déçu par les cotes proposées sur les matchs prévisbles comme Real, Barça. Sachant que tu perds ta mise à la moindre erreur, difficile d’être gagnant à long terme.

Après coup, les résultats paraissent souvent évident mais il faut rester objectif.
Par exemple, cette année, l’Espagne était favorite mais de peu. ça peut sembler étrange maintenant mais il faut se souvenir que les spécialistes les pensaient cramés par une saison harassante avec l’hyper-concurrence Real-Barça, le peu de préparation qu’ils ont eu à cause de la finale de la coupe du Roi qui s’est jouée peu avant l’Euro. L’Allemagne et les Pays-Bas notamment paraissaient des candidats  crédibles.

Tu aurais misé sur quoi par exemple l’an dernier pour les confrontations Real-Bayern et Barça-Chelsea? Moi, je me serais planté perso si j’avais dû parier.
D’autres exemples sur les dernières coupes du monde et championnats d’Europe.
En 2002, la France était archi-favorite. Elle ne passe pas le premier tour.
En 2004, fallait oser pour miser sur la Grèce.
En 2006, le Brésil était archi-favori et la finale a été France-Italie.
En 2008, pas de grand favori. L’Italie et la France font partie des favoris mais ils se ratent. L’Espagne fait toujours partie des favoris (au même titre que les Pays-Bas, les Anglais, le Portugal et l’Allemagne) mais peu de personnes misent sur eux puisqu’ils n’ont jamais remporté ni une coupe du monde, ni un championnat d’Europe de leur histoire… Ils remportent la compétition.

D’un point de vue rentabilité, la comparaison entre paris sportifs et investissements boursiers penche en faveur de la Bourse.
D’un côté, espérance de gains négative à cause du fait que l’établissement de paris + l’Etat perçoit une part des mises. Par exemple, j’avais vu que pour un pari à choix binaire équiprobable (victoire ou défaite avec même cote de chaque côté), les cotes étaient de 1,72 alors que pour avoir une espérance de gains nulle, il faudrait avoir 2 comme cote.
De l’autre, même si les résultats stagnent à long terme, on touche les dividendes. Les frais prélevés par les établissements sont plus faibles et l’Etat ne taxe que les gains ou revenus (à opposer aux mises) même si ça devient conséquent.
Idem pour l’immo locatif.

D’ailleurs, il ne viendrait à personne qui serait en possession d’un patrimoine d’1M€ de tout miser en paris sportifs, même en diversifiant au maximum. Alors que c’est tout à fait envisageable dans le cas de la bourse ou de l’immo.

Justement ma technique n’est pas de systematiquement miser a chaque match mais uniquement lorsque la cote me parait élevée comparée au risque : ex 22% sur espagne vs irlande (sachant que les espagnols avaient fait match nul au 1er match, donc obligés de gagner celui ci)

J’ai effectivement de la réussite, mais pas toujours : en 2010 j’avais parié avec une cote de 18 sur la victoire des pays bas avant le début de la competition : je ne suis pas passé bien loin czr ils ont perdu… En finale et pendant les prolongation aprés avoir gaché plusieurs buts tout faits.

Hypnoss a écrit :

ryanroll a écrit :

Vous avez bien anticipé, ça n’a rien à voir smile

Je sais bien c’était pour illustrer l’idée que ce n’est pas un investissement viable, en tout cas dans mon idée.

ryanroll a écrit :

Sur un match, évidemment tout peut se passer mais sur 38 matchs de championnat la logique est respectée et le real et barcelone gagnent 80% de leurs matchs, miser dessus revient donc à avoir 80% de chances de gagner.

Statistiquement parlant vous me tendez le bâton.

Si j’ai bien compris, en prenant un système de jeu conservateur:

Postulat 1
Mise de 10 € et côte moyenne de 1.22
Vous ne miser que les victoires

Postulat 2
Vous garder en réserve les 2.2 € chaque fois que vous gagnez

Postulat 3
Gagner 4 fois sur 5

Un peu de calcul

10 € au départ
4 paris gagnés 4*2.2 = + 8.8 €
1 pari perdu = - 10 €

Bilan

10+8.8-10 = 8.8 €
Si on enlève le biais de la côte on se retrouve à l’équilibre

Conclusion

Si vous vous capitaliser vous avez 2 options:
1/ Augmenter votre ratio de gains à 5/6 ou 6/7 minimum
2/ Miser de temps en temps sur un résultat moins probable pour augmenter la cagnotte en réserve mais vous perdrez en certitude de résultats (les matchs nuls sont bien pour cela).

Après je suppose que l’on peut faire des paris plus intéressants ( Victoire du barça avec but de Messi par exemple) qui amélioreront les gains mais je ne connais ni le coût ni les côtes donc je m’arrête là.

Ne voyez pas non plus de mauvais esprit de ma part, mon frère et moi même avons tenté l’expérience au début de côte et match, le bilan sur l’année à été neutre malgré de bonnes performances, mais restent de bons souvenirs et des arrachages de cheveux sur des égalisations dans les arrêts de jeux par exemple, mais pour moi c’était plus ludique qu’autre chose je le considérais comme un passe temps (en fin de compte vous pouvez regarder le match à la télé avec plus d’émotions pour le coût d’une place de cinéma en province) mais pas sémantiquement parlant comme un investissement.

Bon courage en tout cas et n’hésitez pas à nous faire des reports d’expérience, et si je peux vous conseiller des championnt comme le Portugal, l’Espagne ou jouer l’Angleterre sachant que le dernier du championnat n’obtient rarement plus d’une quinzaine de poits sur la saison).

Encore une fois les cote sont trop basses, le 1.22 est vraiment trés conservateur il faut un vrai gouffre entre les 2 equipes. Refais tes calculs avec 1.5 de moyenne et tu verras smile

Hors ligne

 

#33 03/07/2012 10h18 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   24 

Bonjour,

juste un mot pour partager mon expérience sur les paris et le poker en ligne.

A mon sens, il est illusoire de penser pouvoir gagner des K€/mois (voire/semaines) comme le laissent entendre beaucoup de gens (rarissimes sont les gens qui ont le talent & la force de caractère pour y arriver)

Maintenant, expérience personnelle à l’appui, il est tout a fait possible de "compléter ses fins de mois".
J’ai joué au poker quelques mois et j’ai gagné (peu), je jouais autant pour le plaisir que pour l’argent (très mauvais point de départ d’ailleurs smile!). Et j’ai aussi gagner aux paris sportifs (peu également), mais pas comme la majorité des gens le croit.

Pour les paris sportifs, c’est comme pour la bourse, il y a des règles qu’il faut suivre sous peine de tout perdre ou presque. C’est très facile de doubler sa mise sur un match de foot, en revanche c’est beaucoup plus difficile d’avoir un résultat positif à la fin d’un mois/d’un semestre/d’une année.

Quelques unes des règles pourraient être :
- Ne pas miser sur le foot : cote trop petite et surprises courantes et puis 3 résultats possibles ! D’expérience très très peu gagnent en misant sur le foot sur le long terme
- Passer du temps à analyser les données (voir les matchs; connaitre les joueurs, leur priorité (mettre un copek sur un club français en ligue europa est suicidaire!), etc …)
- Se spécialiser sur deux ou trois sports maximum
- A mon sens, les 2 sports les plus facilement jouables sont le tennis et le rugby (voir le hand): juste 2 résultats possibles (un nul au rugby n’est pas courant), côtes correctes par rapport aux risques (pas de 1,08 pour le barça par exemple), beaucoup plus facile pour le tennis de "prévoir le résultat" car il ne dépend que d’une personne et non d’une équipe, etc…
- Bien connaitre son sport et éviter les brebis galeuses : ex pour le tennis: on apprend vite à éviter Davydenko, Bartoli, les soeurs Williams, etc…
- Ne pas jouer sur les sports US (sauf peut être Baseball), les scandales de manipulations sont légions là-bas; et ne pas jouer sur des championnats obscurs (3ième division de foot en Grèce ou en Ukraine par exemple !)

Au final, si on est assez strict sur ses paris (comme sur ses choix d’actions), on gagne; l’inconvénient c’est que toute l’analyse prend pas mal de temps et au final le nombre d’€ par heure de travail est assez dérisoire …

Dernier message d’avertissement, j’ai vu beaucoup de personnes miser sur federrer lorsqu’il était au top de sa forme à des côtes de 1,07/1,08 (ou le barça l’année dernière) …. alors oui on gagne souvent, très souvent même, mais il faut gagner 93 fois sur 100 pour y gagner vraiment … bon courage !!

Hors ligne

 

#34 03/07/2012 10h41 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   48 

J’ai vu que ça parlait de la technique de "martingale" dans ce sujet.
Il faut quand même bien préciser que la martingale, en terme de couple gain/risque est à proscrire !

La seule chose que l’on fait en faisant une martingale est de risquer encore plus gros juste pour se refaire et ne gagner qu’une unité de gain !

Exemple concret:
On a 1023€ en poche et on ne fait que des mises sur des côtes de 2.00
On mise 1€ : reste 1022€ en poche
On perd, donc on mise 2€ : reste en poche 1020€
On perd, donc on mise 4€ : reste en poche 1016€
Si on gagne, on va empocher 8€ : reste en poche 1024€

Soit un risque de perte de 4€ pour gagner 1€

Et si on continue c’est encore pire, car en misant sur des côtes de 2.00, on ne pourra jamais gagner plus que 1€, sachant en plus qu’une côte de 2.00 n’est pas vraiment fréquente pour des résultats probables.

Bref, la martingale, si elle est interdite au Casino, ce n’est pas parce que ça marche mais parce que les casinos ont besoin de leurs clients.
Ils ne veulent pas voir leurs clients totalement ruinés en une seule soirée et ne plus les revoir après.

Dernière modification par Saydji (03/07/2012 10h43)

Hors ligne

 

#35 03/07/2012 10h57 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

Erwan a écrit :

Bonjour,

juste un mot pour partager mon expérience sur les paris et le poker en ligne.

A mon sens, il est illusoire de penser pouvoir gagner des K€/mois (voire/semaines) comme le laissent entendre beaucoup de gens (rarissimes sont les gens qui ont le talent & la force de caractère pour y arriver)

Maintenant, expérience personnelle à l’appui, il est tout a fait possible de "compléter ses fins de mois".
J’ai joué au poker quelques mois et j’ai gagné (peu), je jouais autant pour le plaisir que pour l’argent (très mauvais point de départ d’ailleurs smile!). Et j’ai aussi gagner aux paris sportifs (peu également), mais pas comme la majorité des gens le croit.

Pour les paris sportifs, c’est comme pour la bourse, il y a des règles qu’il faut suivre sous peine de tout perdre ou presque. C’est très facile de doubler sa mise sur un match de foot, en revanche c’est beaucoup plus difficile d’avoir un résultat positif à la fin d’un mois/d’un semestre/d’une année.

Quelques unes des règles pourraient être :
- Ne pas miser sur le foot : cote trop petite et surprises courantes et puis 3 résultats possibles ! D’expérience très très peu gagnent en misant sur le foot sur le long terme
- Passer du temps à analyser les données (voir les matchs; connaitre les joueurs, leur priorité (mettre un copek sur un club français en ligue europa est suicidaire!), etc …)
- Se spécialiser sur deux ou trois sports maximum
- A mon sens, les 2 sports les plus facilement jouables sont le tennis et le rugby (voir le hand): juste 2 résultats possibles (un nul au rugby n’est pas courant), côtes correctes par rapport aux risques (pas de 1,08 pour le barça par exemple), beaucoup plus facile pour le tennis de "prévoir le résultat" car il ne dépend que d’une personne et non d’une équipe, etc…
- Bien connaitre son sport et éviter les brebis galeuses : ex pour le tennis: on apprend vite à éviter Davydenko, Bartoli, les soeurs Williams, etc…
- Ne pas jouer sur les sports US (sauf peut être Baseball), les scandales de manipulations sont légions là-bas; et ne pas jouer sur des championnats obscurs (3ième division de foot en Grèce ou en Ukraine par exemple !)

Au final, si on est assez strict sur ses paris (comme sur ses choix d’actions), on gagne; l’inconvénient c’est que toute l’analyse prend pas mal de temps et au final le nombre d’€ par heure de travail est assez dérisoire …

Dernier message d’avertissement, j’ai vu beaucoup de personnes miser sur federrer lorsqu’il était au top de sa forme à des côtes de 1,07/1,08 (ou le barça l’année dernière) …. alors oui on gagne souvent, très souvent même, mais il faut gagner 93 fois sur 100 pour y gagner vraiment … bon courage !!

Merci pour ton retour d’expérience Erwan, je te rejoins complètement sur l’analyse des cotes (ce qui est inférieur à 1.2 est à proscrire) et sur la rigueur à adopter.

Par contre je ne suis pas d’accord sur le temps investi : personnellement le football est un de mes hobbies et je suis naturellement les résultats et les matchs par plaisir. Pour moi les paris sportifs c’est quasiment (je dis bien quasiment, que je ne me fasse pas reprendre la dessus!) des revenus passifs car ça ne me prend que quelques secondes par semaine. Toute "l’analyse" est de toute façon faite dans un cadre ludique, je ne considère pas ça comme un effort.

J’ai bien noté également le risque d’être gagnant sur le long terme : là j’ai fait de bons scores mais effectivement je ne sais pas du tout si c’est pérenne.

Hors ligne

 

#36 04/07/2012 13h54 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

D’autres avis? Avez vous déjà tenté l’expérience? avec quels résultats?

Hors ligne

 

#37 04/07/2012 14h46 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   48 

J’avais tenté l’expérience et ce fut une catastrophe.
Je ne m’aventure plus à parier quoi que ce soit sur le sport tant mes pronos sont à contre courant.
Pour exemple, après les 1/4 de Finale de l’Euro 2012, j’avais pronostiqué (sans parier) que la Finale se jouerait entre le Portugal et l’Allemagne smile

De même le 2 mai 2009, j’avais pronostiqué un bon 0-0 pourri dans le clasico Real Barça…
Résultat?
Suivez le lien…

Real Madrid 2-6 Barcelona :: Liga BBVA 2008/2009 :: Détails du jeu :: leballonrond.fr

En résumé, les paris sportif se font sans moi, bien que le mécanisme m’intéresse d’un point de vue proba et mathématiques.

Dernière modification par Saydji (04/07/2012 14h47)

Hors ligne

 

#38 04/07/2012 14h48 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   554 

Kool31 a écrit :

sergio8000 a écrit :

Un investissement doit promettre toujours la sécurité du capital, ce qui n’est pas le cas du jeu en ligne à mon avis.

On peut donc dire aussi que la bourse en général n’est pas un investissement vu que la capital n’est pas sécurisé.

Je ne suis pas certain que nous ayons la même conception ni compréhension de l’investissement en bourse (sans dire que j’ai forcément raison).

Je pense que lorsque j’achète une société capable de faire un rendement sur capital de plus de 10% par an pour un prix égal à moins de la moitié de la valeur de remplacement de ses actifs nétoyés de ses dettes, mon capital est plus que sécurisé à long terme. Tant pis si le marché ne reconnaît pas la qualité de cet investissement sur le court terme. Le marché ne me dit pas pas si j’ai raison ou tort, ce sont les faits qui me le disent.
Bien sûr, on peut se tromper sur un cas, mais on arrive à compenser par une diversification adéquate : cela dit, ce n’est pas parce que le process est mauvais, mais parce que l’analyste (moi par exemple) s’est trompé.

D’ailleurs, si vous étudiez l’histoire de la bourse, le rendement des indices de grandes entreprises au USA sur des périodes de temps étendues (plusieurs décennies) est de 9% par an. Si vous arrivez à séléctionner un peu mieux que le 9% par an, vous pouvez faire bien plus que cela, comme l’ont prouvé Buffett et compagnie.

Attention , je ne dis pas que c’est facile, et je considère cela comme un métier à part entière. C’est même un travail illimité dans le temps !

Hors ligne

 

#39 04/07/2012 14h56 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

Dans la stratégie des jeux, on peut également évoquer les courses hippiques…
Comme vu sur ce lien, Les plus gros gains de l’histoire du tiercé quarté quinté  avec Tierce-Quarte.fr

http://www.tierce-quarte.fr a écrit :

Des gains de plusieurs millions d’euros avec les courses
Même avec une mise modeste ou symbolique, les gains peuvent être extrêmement importants et faire tourner la tête car ce sont plusieurs millions d’euros qui peuvent être gagnés!
Le record de gains aux courses date du 7 octobre 2011 avec le grand prix Charley Mills sur l’hippodrome de Vincennes : un habitant de Plélan-le-Grand en Ille-et-Vilaine a remporté le gain incroyable de 10.552.350,00 euros avec une mise de 2 euros!
Il s’agit du plus gros jackpot de l’histoire des courses jamais décroché en France.

Hors ligne

 

#40 04/07/2012 22h08 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

J’ai parié pendant une dizaine d’années (de 2000 jusqu’à la légalisation en France en 2010) donc je connais bien le sujet.

Pour gagner de l’argent sur les paris sportifs, les  conditions sine qua non sont:
1/parier sur des sites proposant des cotes compétitives.
2/Etre mieux informé que les autres parieurs (ou le bookmaker)
3/Parier de manière scientifique et non selon ses émotions

Avant la légalisation, j’ai gagné quelques milliers d’euros principalement sur les sites d’exchange anglais(ex: betfair.com) qui prenaient des marges entre 3% et 5%.

Aucun bookmaker compétitif n’est présent en France depuis la légalisation des paris sportifs et la mise en place de l’Arjel.
Le taux d’imposition associé à la marge du bookmaker(autour des 10%) anéanti l’espérance de gain à long terme.

D’ailleurs la plupart des bookmakers installés dans l’hexagone déchantent, car le chiffre d’affaire global sur les paris sportifs est beaucoup moins élevé qu’attendu initialement.(contrairement au poker qui marche bien)
Le parieurs jouent 2 ou 3 fois puis perdent rapidement leur capital. Ils n’ont même pas le temps d’y croire et de devenir accro…

Cette constatation est un peu moins vrai, pour les paris mutuels où vous ne pariez pas contre un organisme mais contre d’autres joueurs. Par exemple au PMU ou au lotofoot, il est possible d’être gagnant sur certaines courses/grilles en jouant contre l’esprit moutonnier des autres joueurs…

A l’inverse, dans les pays anglos-saxons, le marché est florissant et les parieurs professionnels sont nombreux.
Par exemple, sur le site www.betadvisor.com vous pouvez consulter de nombreux historiques de pronostics de parieurs professionnels. Les meilleurs rendement mensuels avoisinent les 25%.

Dernière modification par tigrou (04/07/2012 22h17)

Hors ligne

 

#41 05/07/2012 14h40 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

Hello,

Je me suis justement intéressé aux paris sportif durant le championnat d’europe des nations qui vient d’avoir lieu et mes conclusions rejoignent de nombreux posts : il n’y a rien a gagner (en france).

Deux points en particulier :
1- Les quotes sont horribles. On obtient des différences énormes en comparant les quotes des opérateurs francais vs les quotes d’un marché libre (pex betfair), jusqu’à 10 / 20% d’écart. C’est comme si en bourse on passait par un broker qui nous prenait 10 à 20% de notre ordre en fees.

2- On ne peut pas revendre une quote : la seule prossibilité de gagner est de voir son pari se réaliser. (Ou alors acheter aussi tous les events inverses, pex match nul et victoire équipe n2 si on avait parié sur l’équipe n1. Mais dans ce cas là le point 1/ vient massacrer les gains).

Pour moi le gros point noir est le 1/. Même si on avait la connaissance des probas exactes des matchs, ce ne serait pas évident d’avoir une espérance positive.

Aussi pour revenir sur certains posts, dans une optique d’investissement il ne faut absolument pas réfléchir en terme de quote absolue mais en terme de quote relative (par rapport à ce que l’on pense être la quote réelle). Ainsi lorsque certains proposent de parier sur un favori, ca n’a pas de sens de dire la quote est ’faible’ en absolu pex  1.05. En effet si la quote réelle est 1.01 voir 1, on a tout intêret à parier dessus ! Et inversement, dire que l’on ne parie pas sur l’outsider parce que la proba de se réaliser est trop faible en absolu. Pex 10%, 1 fois sur 10. En effet, si la quote réelle est de 13%, l’espérance et le rendement espéré est énorme (30%!!).

Malheureusement on ne pourra pas trouver en france d’écart important dans notre sens entre la quote réel et la quote offerte, la quote offerte étant souvent très basse (et donc l’écart se situe enf aite en notre défaveur). Par contre je pense qu’il y a effectivement des opportunités à saisir sur les bookmarkers anglais notamment à cause des biais humains (je paris sur mon équipe de coeur, le favori parcequ’il gagen toujours, au hasard etc…) et surtout parce que les spreads bid/ask sont faibles.

Au final, en france le seul moyen de gagner aux paris sportifs en ligne sont les bonus de bienvenu qui peuvent permettre un rendement intéressant mais sur des sommes faibles (je dirais 500 à 1k max en cumulant tous les opérateurs).

Hors ligne

 

#42 05/07/2012 16h40 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   105 

Personnellement, je ne me suis jamais aventuré sur les paris. Un peu sur le poker, que je ne considère absolument pas comme un investissement mais comme un loisir…

J’avais lu il y a quelques temps un article sur un "parieur hippique professionnel" qui a mis au point une méthode qui lui permet de gagner sa vie. Pour ceux que celà intéresse, l’article se trouve ici sur le blog CapitalStory


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#43 05/07/2012 18h10 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

J’ai moi aussi naviguer dans les eaux troubles des paris sportifs avant la création de l’ARJEL.
Je n’ai pas gagné d’argent, mais je n’en ai pas perdu. Même si je connais bien le football, il y a des impondérables qu’on ne maitrise pas, comme l’état de la pelouse, la blessure, la méforme ou ce genre de choses. Du coup, j’ai pendant un temps tenté de jouer sur des choses plus futiles comme " quelle équipe obtiendra le premier corner?" ou " le nombre de corners sera-t-il supérieur à 8"…

J’ai cependant arrêté de jouer quand j’ai vu que la gamme des paris, et les côtes avaient beaucoup baissé. Mais je me suis régalé et beaucoup plus intéressé au football pendant cette période. Toutes les bonnes choses ont une fin!

Hors ligne

 

#44 05/07/2012 22h12 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   119 

tigrou a écrit :

Au final, en france le seul moyen de gagner aux paris sportifs en ligne sont les bonus de bienvenu qui peuvent permettre un rendement intéressant mais sur des sommes faibles (je dirais 500 à 1k max en cumulant tous les opérateurs).

J’avais plutôt eu tendance à jouer les bonus sur des grosses cotes moi (pour que soit je ne perde rien, soit que je gagne un truc ayant une certaine signification). Je me rappelle que ça (& les conditions + souples d’utilisation des bonus de l’époque) m’avait permis de parier 200 € environ (répartis sur plusieurs sites) à 23/1 (après leurs 1ers matchs très moyens) sur la France championne du monde en 2006 sans risquer d’argent. A un coup de boule et une barre au pénalty près… wink

Ced a écrit :

J’ai moi aussi naviguer dans les eaux troubles des paris sportifs avant la création de l’ARJEL. J’ai cependant arrêté de jouer quand j’ai vu que la gamme des paris, et les côtes avaient beaucoup baissé. Mais je me suis régalé et beaucoup plus intéressé au football pendant cette période. Toutes les bonnes choses ont une fin!

Avant la réglementation, j’avais aussi joué à gagner peu mais à coup sûr, en arbitrant les cotes entre les différents sites. Exemple : parier x € victoire Equipe 1 sur site  A (celui qui donne la meilleure cote pour victoire Equipe 1), parier y € victoire Equipe 2 sur site  B ,parier z € match nul sur site C en s’arrangeant pour que les sommes x, y et z soient calées tel que quel que soit le résultat, on récupère plus que x+y+z (à partir du moment où on avait été cherché indépendamment la meilleure cote pour chaque résultat sur des sites différents, le lien d’interdépendance entre le calage des 3 cotes était cassé). On appelait ça une "surebet" et on arrivait à faire un rendement de 3-4% en un match. Après, c’était + par amusement de faire de l’arbitrage amateur sur un truc pas fait pour, car si on avait mesuré au temps passé, pas sûr que ça valait le coup…
Mais pareillement, ça a disparu avec la réglementation, et les cotes désormais trop défavorables dues à des commissions redistribuées aux sites désormais trop importantes. Donc le truc est quand même bien moins sympa depuis la réglementation…

Dernière modification par julien (05/07/2012 22h30)

Hors ligne

 

#45 06/07/2012 18h02 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

Le monde des pari sportif en ligne reste assez ’spécial’ , sans rappeler les dernières actualité sur le possible  trucage des matches en Italie, il n’est pas rare de tomber sur des bookmakers peu sérieux.
Entre les annulation de paris pour des soit disant problèmes techniques , des fermetures de compte quand on commence à trop gagner d’argent, des galères pour récupérer ses gains et j’en passe ….
Il faut faire ses bon choix de bookmakers en ligne pour le pari sportif : un divertissement spéculatif je conçois mais pas dans l’idée d’un investissement pérenne. Si l’on parit depuis la france il faut mieux rester sur les bookmaker certifié arjel comme le pmu ou des jeux comme  skill7

Dernière modification par repier (08/11/2012 17h48)

Hors ligne

 

#46 15/10/2012 17h44 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

@Repier : Oui, enfin là vous parlez quand même de cas assez particuliers, je ne dis pas que ça n’arrive jamais mais si vous passez par des portails en ligne connus (il suffit de regarder n’importe quel évènement sportif pour se farcir les pubs betclic, bewin, winamax etc…)

J’avoue avoir arrêté de parier pour le moment, le championnat de France de L1 étant à son début et comportant toujours de grosses surprises. je m’y penche bientôt car le potentiel des équipes me semble à peu près clair, même s’il n’y a aucune garantie pour la suite.

Hors ligne

 

#47 15/10/2012 19h40 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   421 

Suite à l’affaire du hand je me demande comment son fixées les côtes…

Etant donné que les paris normaux sur un match de hand sont d’une centaine d’euros et qu’il y a eu des dizaines de milliers d’euros sur la perte de Montpellier, la côte de leurs adversaires aurait du être extrêmement faible puisque tout les paris se sont portés sur eux et les gains ridicules.

Je m’étonne que personne ne se soit posé la question et plutôt que de taper sur des irresponsables on ferait mieux de se dire que si les côtes ne sont pas fixées par le marché il y a vraiment quelque chose de pourri dans ce système.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#48 15/10/2012 22h57 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Modérateur
Réputation :   1084 

Dans le cas des paris du match de hand, à ma connaissance, les paris étaient à cote fixe, fixée par le "bookmaker", en l’occurrence le PMU.
On peut se demander si la cote choisie étaient bien appropriée (parier sur la défaite de Montpellier à 2.9 : 1 quand on a le champion de France qui joue sans ses meilleurs joueurs un match sans enjeu pour lui, et en face une équipe qui lutte pour sa survie et n’est pas si mauvaise quand même), et un bon connaisseur de la situation aurait peut-être pu estimer que à cette cote, il pouvait être avantageux de parier dans ce sens, même sans avoir aucun lien avec les joueurs du club.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#49 16/10/2012 09h39 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   

@GBL

Justement, je ne pense pas que pour fixer les cotes, les sites tels que betclic se basent sur des critéres comme des joueurs absents, déja champion ou autre… ils ne voient que le 1er du championnat qui affronte un de des derniers, donc forcémment favori.

Par contre je suis d’accord avec la remarque de bifidus, je pensais aussi que si une majorité de personnes pariaient sur l’équipe A, la cote de celle ci allait s’effondrer. Peut-être prennent-ils le nombre de paris et non les montants engagés.

Dernière modification par ryanroll (16/10/2012 09h39)

Hors ligne

 

#50 16/10/2012 14h42 → Jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ? (football, jeux en ligne, paris, poker, sportif)

Membre
Réputation :   48 

De ce que je sais ou que j’ai cru comprendre, les côtes sont dans un premier temps estimées automatiquement en fonction des stats.
Ensuite, des personnes sont chargées de vérifier la cohérence de ces côtes en fonction d’évènements divers et variés et plus simplement pour affiner la côte.
En l’occurrence, le fait qu’un club fasse jouer l’équipe B est pris en compte par des "analystes sportifs" faisant partis de l’équipe du Bookmaker.
Ainsi, toutes les côtés pré match sont censées être vérifiées et surtout comparées avec les bookmakers concurrents.

Ce n’était pas rare de voir, avant l’entrée en vigueur d’une législation en France, ce qui s’appelle des "Sure Bet".
Le principe était de trouver pour une rencontre donnée les côtes les plus intéressantes sur plusieurs bookmakers différents de telle sorte qu’en pariant un certain montant sur chacune des possibilité, le gain était assuré.
Ceci n’était bien entendu pas possible au sein du même bookmaker qui se prémunit de ce genres d’erreurs particulièrement grossières.
La formule est assez simple, car il suffit d’ajouter l’inverse de chaque côte. Si ce résultat est < 1, alors on est certain de gagner en misant sur les 3 résultats possibles (avec pondération particulière). Si c’est supérieur à 1, c’est le bookmaker qui est certain de gagner (avec une pondération optimale). Evidemment le second cas est celui qui se produit tout le temps.

Mais il était possible d’en trouver sur 3 bookmakers différents. C’est pourquoi les bookmakers sont habitués à vérifier ce qui se fait auprès de la concurrence pour éviter ce genre de cas car dès qu’un SureBet est trouvé, le montant global misé sur la rencontre devient trop gros pour que ce ne soit pas risqué pour le(s) bookmaker(s).
Il n’était d’ailleurs pas rare que le bookmaker ayant fait l’erreur décide de manière unilatérale d’annuler tous les paris.

C’est pourquoi il y a quelque chose d’étrange dans cette affaire de match truqué avec Montpellier car d’un côté, le ratio des montants gagnés sur les sommes joués est de 20 !
Donc deux possibilité selon moi : soit il y a eu une erreur monstrueuse sur la définition de la côte et à ce moment là, les bookmakers ont des alertes de montants misés (quand une rencontre d’un certain sport est habitué à voir 50€ misés et qu’il se retrouve à y en avoir pour plusieurs milliers d’euros, ça fait tilt du côté du bookmaker) et pouvaient très bien annuler les paris, soit la côté globale est due à plusieurs paris cumulés et il y a anguille sous roche.

Dans le 1er cas, les joueurs ont pris un risque idiot en flairant le bon plan mais la côte ubuesque aurait dû les faire imaginer que ça ne passerait pas inaperçu. Dans le second, il y avolonté manifeste de tricherie.

Dernière modification par Saydji (16/10/2012 14h43)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "jeux en ligne, paris sur le football, poker ou autre : avez-vous essayé ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech