Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/11/2015 14h45 → Richemont : le luxe suisse à petit prix ? (actions suisses, luxe, montres)

Membre
Réputation :   80 

La compagnie financière Richemont, propriétaire notamment des marques Cartier et Mont-Blanc, vient de publier des résultats trimestriels en-dessous du consensus, qui entraînent la chute du titre ce matin à Zurich comme l’indique la tribune de Genève :

L’action Richemont ( 0.00%) tient la lanterne rouge à l’indice phare de la Bourse suisse, ce vendredi matin. A 10 heures, elle dégringolait de 8,31% dans les premiers échanges.

Les résultats au premier semestre, terminé fin septembre, et les prévisions n’ont apparemment pas du tout convaincu les marchés.

Du côté des analystes, on souligne «que le chiffre d’affaires s’est ralenti de façon étonnante en septembre, le résultat opérationnel est inférieur au consensus, bien que les frais en marketing aient été réduits, et finalement le bénéfice net est aussi plus bas que prévu», a indiqué Patrik Schwendimann dans sa note d’analyste auprès de la Banque Cantonale de Zurich.

L’analyste de banque Vontobel, René Weber, mentionne aussi les marges décevantes, avec une baisse dans les maisons de joaillerie, «et le recul dans les montres a dû être plus important que prévu».

Recul des ventes de montres

Comme l’a indiqué le président du groupe, Johann Rupert, cité dans le communiqué, «la forte progression des ventes réalisées dans les boutiques en propre des Maisons du Groupe a compensé le recul de la demande chez nos partenaires horlogers, essentiellement imputable à la zone Asie Pacifique. Les ventes de joaillerie sont en hausse significative. Ce segment représente désormais un tiers du chiffre d’affaires du Groupe».

«Pour le second semestre, la situation s’annonce tout aussi exigeante, en particulier en raison des difficultés de nos partenaires horlogers», a poursuivi le président du groupe.

Poursuite des investissements en Suisse

Le groupe de luxe basé à Genève a indiqué «être en train de digérer» l’appréciation du franc et va continuer d’investir en Suisse, a dit son directeur financier Gary Saage, en conférence téléphonique ce matin, relève l’AFP. Le groupe de luxe genevois ne change pas ses plans d’investissement.

«Nous avons dû réagir cette année à la force du franc, compensée en partie par l’évolution du dollar. L’impact global des taux de change a été négatif sur notre marge», a poursuivi en conférence téléphonique le directeur financier.

«Mais nous sommes suisses et nous allons continuer de l’être», a-t-il ajouté. «Nous ne prévoyons pas de transférer notre production dans des pays moins chers», a-t-il encore précisé.

Les ventes ont augmenté de 15% à 5,8 milliard d’euros (6,3 milliards de francs). La marge opérationnelle a perdu 2 points de pourcentage à 24%, et le bénéfice net est en hausse de 22% à 1,1 milliards d’euros.

(TDG)
(Créé: 06.11.2015, 10h35)

J’hésite à me renforcer sur le titre : à court terme il pâtit de la baisse de la demande chinoise, voire moyen-orientale, mais je reste convaincu que son positionnement sur la consommation des ménages très aisés est un gage de forte croissance pour les années à venir. En effet, la mondialisation rend les très riches de plus en plus riches ; l’acquisition de produits de grandes marques reste un marqueur social auquel ces personnes sont très attachées, cela encore plus dans les pays émergents. Contrairement à la généralité des produits, l’élasticité de la consommation au prix de vente est ici très faible.

Dit trivialement, la possession d’actions Richemont permet de récupérer une infime partie de la richesse des plus aisés. Même si je n’ai pas les moyens d’acquérir un stylo Mont-Blanc, être propriétaire de la société qui les fabrique est une source de satisfaction financière et morale.

Message édité par l’équipe de modération (06/11/2015 13h47) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : actions suisses, luxe, montres

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech