Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 08/03/2016 20h10 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   401 

La baisse se poursuit et s’accélère pour Leucadia, désormais à 15$ environ.

C’est simple, depuis 5 ans, le S&P 500 a été multiplié par 2 et Leucadia a été divisé par 2! (Cela ne vous rappelle pas une autre valeur US?)

Quand on pense que Sergio et Thomz ne tarissaient pas d’éloge, non seulement en 2012-2013 mais aussi fin 2014 (cf. premier post de cette file) sur ce  "petit-Berkshire Hathaway à prix décoté" , avec "que de call options prometteuses!", etc., etc.
ou encore, mi 2015:

thomz a écrit :

Avec le deal FXCM, Leucadia a multiplié son capital par cinq en quatre mois.
Décisifs au point de maximum pessimism : c’est la marque de la maison.
Spectaculaire!

Comment peut-on avoir un processus de choix d’investissements aussi bizarre, alors qu’il sautait aux yeux dès le début que Leucadia n’était pas une bonne valeur, car mal gérée depuis 2007 avec entre autres un ANR/action qui ne cessait de baisser ou n’augmentait que de peu (cf. quatrième post de cette file).

La seule chose spectaculaire ici, outre l’accélération de la baisse du cours, est la (non) sûreté de jugement de Thomz …

Dernière modification par parisien (08/03/2016 22h36)

Hors ligne

 

#27 08/03/2016 21h15 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   145 

parisien a écrit :

C’est simple, depuis 5 ans, le S&P 500 a été multiplié par 2

Tellement simple que c’est inexact :Le S&P 500 a augmenté d’environ 50% depuis 5 ans (sans prendre en compte les dividendes, avec c’est +68% mais il faudrait intégrer les dividendes LUK)

Une multiplication par deux revient à une augmentation de +100% pas 50%.

Petite erreur de jugement de votre part smile ?


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#28 08/03/2016 22h20 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   401 

Vous chipotez, mon cher!

Mes chiffres sont corrects, quoique le point de départ de la comparaison était un peu imprécis: quand je disais il y a 5 ans, je prenais en fait comme point de départ 12 août 2011, quand le S&P 500 était à 1100 contre 2000 aujourd’hui, soit bien un doublement, avec les dividendes réinvestis.

Sur la même période, Leucadia est passée de 29$ à 15.4$, soit presque une division par deux, même après réinvestissement de son maigre dividende.

Mais le plus important et le plus spectaculaire, comme dirait ce cher Thomz (il peut avoir une belle plume, tout en n’étant pas vraiment doué pour les calculs ou pour l’analyse financière!):

- ce ne sont pas les pourcentages précis de variation des cours, qui d’ailleurs changent tous les jours

- mais c’est le contraste entre une courbe qui monte fort et pendant si longtemps depuis août 2011 (S&P 500) et une autre qui baisse de plus en plus fort (Leucadia)

Dernière modification par parisien (08/03/2016 22h32)

Hors ligne

 

#29 09/03/2016 10h11 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Administrateur
Réputation :   1307 

Parisien,

Si vous faîtes le suivi des files de Thomz/Sergio/Etc., allez jusqu’au bout de la logique et commentez également les files d’AIG, Phillips 66, Bank of America

Concernant Leucadia, je connais peu le dossier, mais la fusion avec Jefferies Group a fortement augmenté le profil financier/banquaire du groupe, et le contexte actuel n’est vraiment pas favorable à cette activité.

Hors ligne

 

#30 09/03/2016 10h29 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   421 

Je n’ai vu aucun post de Sergio sur la file Leucadia…

AIG, BAC, Philipps66 ce sont des idées Sergio qui comme tout le monde peut se tromper mais est toujours modeste au regard de ses connaissances; Leucadia c’est du Thomz pur jus, grand donneur de leçons devant l’éternel (en dehors de sa façon de voir point de salut). Il lui arrive bien sûr aussi d’avoir raison (sans doute dans 50% des cas !), c’est la façon dont il présente ses convictions comme les seules géniales qui est détestable et dangereuse.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#31 09/03/2016 10h46 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   70 

Effectivement ce peut être dangereux et pour cette raison le suivi de Parisien est instructif.

Mais je ne vois rien de détestable dans les propos de Thomz. Il a de l’enthousiasme et du talent, donc forcément, il donne envie de suivre. On ne va quand pas lui reprocher l’un ou l’autre… D’une manière générale, j’aime bien les analystes qui s’engagent, quitte à se planter. Car si on met des points d’interrogation partout pour se couvrir, à la fin de la lecture on ne comprends plus la position de l’auteur.

Donc j’aime ceux qui transmettent leur conviction et se mouille. Comme par exemple, l’opportunité d’une vie sur les foncières ?. Certes il y avait un point d’interrogation mais le titre était suffisamment puissant pour que l’on comprenne l’avis d’IH. Et comme le timing était excellent, cette opération était une des grandes opportunités du début d’année.

En résumé, cela me convient parfaitement que comme Thomz les auteurs présentent leur idées avec conviction et que comme Parisien certains apportent une critique argumentée. Aux investisseurs ensuite de faire le tri. Ça vaut mieux que des analyses "p’têt ben que oui, p’têt ben que non".

Dernière modification par okavongo (09/03/2016 11h45)

Hors ligne

 

#32 09/03/2016 11h36 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   51 

Messieurs et surtout Parisien,

Tout le monde se trompe Thomz y compris et chacun porte sa part.
Il appartient à chacun de suivre tel ou tel en connaissance de cause.
Pourquoi une telle mise en cause de Thomz de votre part parisien ?

Hors ligne

 

#33 09/03/2016 12h13 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   401 

bifidus a écrit :

Je n’ai vu aucun post de Sergio sur la file Leucadia…

J’ai cité Sergio, car il est lui aussi intervenu vers juillet 2014 sur Leucadia, pas dans cette file à ma connaissance, mais dans celle qui l’a précédée de quelques mois Considérer Berkshire Hathaway (et assimilé) comme des OPCVM capitalisants ? :


sergio8000 a écrit :

La sous-performance [de Leucadia] assez longue peut être un prélude à une excellente performance : regardez la stagnation de MSFT ou WMT sur 2000 - 2010 puis leur performance pour s’en convaincre.
Pour moi, le swap Leucadia / Jefferies est un coup de génie avant la retraite des deux fondateurs. Le profil du business a désormais beaucoup changé et cela va sans doute donner un peu de valeur aux NOL [Net Operating Loss = Reports fiscaux déficitaires].

sergio8000 a écrit :

Le fait d’acheter LUK ne vous dispense pas du fait d’acheter au bon prix. Les seules périodes récentes où j’ai vu LUK à bon prix (pour moi) étaient le point bas de 2009 et 2012. Le prix actuel [ 26$] me semble à peu près acceptable.

Aussi, il me semble que vous discréditez bien vite LUK avec l’histoire de levier. LUK n’a une banque que depuis la fusion avec JEF, dont l’annonce date de novembre 2012.

Bref, pour résumer : La probabilité d’une bonne performance de LUK sur les 10 ans qui viennent me semble bien supérieure à celle sur les 10 années passées pour les raisons suivantes :
1) Le prix à payer est beaucoup moins cher maintenant qu’il y a 10 ans
2) Les gens ne le comprennent pas ou l’ont oublié
3) Tout le monde dit que LUK a perdu son "toucher magique" - rappelez-vous de "What’s wrong Warren"
4) N’importe quel singe aurait fait mieux que LUK et peut-être même BRK en prenant des choses au hasard sur le marché depuis la crise, mais il est quand même assez peu probable que n’importe quel singe puisse le faire indéfiniment en prenant des choses au hasard. Par exemple, BRK a sous-performé le SP500, mais il me semble assez probable que cette sous-performance va s’arrêter net sur les 10 ans qui viennent lorsque je compare les investissements de BRK aux niveaux du marché.

On pourra en rediscuter, mais, bizarrement, si cela se produit, je suis à peu près sûr que ce ne sera plus un bon investissement dans 10 ans parce qu’il faudra le payer trop cher et que tout le monde dira alors que LUK est géniale. Personnellement, à moins de 10 milliards, leur taille me semble modérée.

Comme on le voit, Sergio était un peu plus prudent et un peu moins catégorique que Thomz, mais sur le fond, il se trompait tout aussi fortement en recommandant Leucadia  à 26$ (encouragé vu ses propos par la forte baisse du cours avant).
Elle a baissé depuis bien davantage, à 15,4$ + un maigre dividende dans l’intervalle.

Dernière modification par parisien (09/03/2016 12h15)

Hors ligne

 

#34 09/03/2016 15h28 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   512 

Tout à fait d’accord avec vous parisien, et merci pour vos compliments.

Quand on voit ce que Handler et Friedman ont fait à la tête de JEF pendant plus de vingt ans, on s’interroge sur la rentabilité anémique de LUK ces derniers exercices. Il n’y a en effet aucune raison d’être satisfait.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_aaaluk_1.jpg

J’imagine que ne l’apprends à personne, mais un moment opportun pour confier son capital à des entrepreneurs talentueux, c’est justement lorsqu’ils traversent un passage à vide (et tous les entrepreneurs en traversent un jour ou l’autre).

C’est peut-être l’un de ces moments pour Leucadia.

Comme il me semble l’avoir déjà dit ici et ailleurs, même si c’est une saga qui me passionne, je suis  complètement hors de mon cercle de compétence, ce qui explique que je n’ai jamais investi dans LUK.

Mais si le prix baisse encore, cela pourrait peut-être changer ?

La dernière lettre aux actionnaires est d’ailleurs parue la semaine dernière (on n’y apprend pas grand-chose).

Hors ligne

 

#35 09/03/2016 15h47 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   401 

Thomz,
Quel est l’intérêt de regarder les chiffres de Leucadia  sur une aussi longue période, quand ils étaient brillants (la période de 15 ans et même de 25 ans, se terminant en 2007), sinon de se tromper en imaginant que le futur finira un jour par rassembler à ce passé brillant?

Le Leucadia d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui d’avant 2007:
- les deux co-fondateurs et dirigeants de longue date sont partis en retraite et d’ailleurs n’étaient plus aussi géniaux leurs dernières années en poste

- celui qui les a remplacé vous impressionne (vous l’avez écrit), mais impressionne beaucoup moins d’autres, comme moi, pour gérer un holding diversifié comme Leucadia (s’il avait continué à gérer seulement Jefferies périmètre avant fusion, en restant dans son domaine de compétence = secteur financier, il serait peut-être resté très bon)

- les activités en difficulté, achetées et très bien redressées par les co-fondateurs, ont en majorité été revendues et avec fortes plus-values (mais on parle surtout de la période d’avant 2007)

- les activités qui les ont remplacé performent en général bien moins

- quant aux activités financières héritées de la fusion avec Jefferies, c’est encore plus différent

Bref, le nouveau Leucadia est très différent de ce qu’il était en 2007 et avant. Il sera peut-être remarquable un jour;
mais je ne vois encore une fois à quoi sert de regarder les chiffres Leucadia d’avant 2007, sinon à s’induire en erreur.

Dernière modification par parisien (09/03/2016 15h52)

Hors ligne

 

#36 09/03/2016 15h57 → Leucadia : un autre petit-Berkshire Hathaway à prix décoté

Membre
Réputation :   512 

Mais parisien, je suis parfaitement d’accord avec vous (pour la seconde fois en dix minutes), même si je pense que le track record des dirigeants de Jefferies a de l’importance lorsqu’on appréhende le nouveau Leucadia, et que Joseph Steinberg est toujours executive chairman (c’est Ian Cummins qui est parti en retraite).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech