Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/07/2012 13h44 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   16 

Dans une optique Buy and hold je regardais LVMH et je suis assez surpris que peu de monde sur ce forum ne l’évoque ou la possède en portefeuille

Descriptif :

LVMH est le leader mondial des produits de luxe. Le CA par famille de produits se répartit comme suit :
- articles de mode et de maroquinerie (36,7%) : marques Louis Vuitton, Kenzo, Celine, Fendi, Marc Jacobs, Givenchy, etc. ;
- vins et spiritueux (14,8%) : champagnes (marques Moët & Chandon, Mercier, Veuve Clicquot Ponsardin, Dom Pérignon, etc. ; n° 1 mondial), vins (Cape Mentelle, Château D’Yquem, etc.), cognacs (notamment Hennessy ; n° 1 mondial), whisky (notamment Glenmorangie), etc. ;
- parfums et produits cosmétiques (12%) : parfums (marques Christian Dior, Guerlain, Loewe, Kenzo, etc.), produits de maquillage (Make Up For Ever, Guerlain, Acqua di Parma, etc.), etc. ;
- montres et bijoux (8,1%) : marques TAG Heuer, Montres Dior, Zenith, Chaumet, Fred, Omas, etc.
Le solde du CA (28,4%) concerne essentiellement une activité de distribution sélective assurée au travers des chaînes Sephora, DFS, Miami Cruiseline et des grands magasins Le Bon Marché et La Samaritaine.
A fin 2011, la commercialisation des produits est assurée au travers d’un réseau de 3 040 magasins dans le monde.

Répartition CA :

France (12,1%), Europe (20,3%), Japon (8,3%), Asie (27,2%), Etats-Unis (22,1%) et autres (10%).

Les plus :
Métiers diversifiés
Marques mondialement connues et
Norraw moat morning star
Pas trop euro centré (32,4%) avec la france et forte présente en Asie.
Princing power
dividende en hausse de 20% en 2010 et 2011 (bonus versé en 2fois)
Peu de dette
Finalement peu sensible à la crise (le luxe ne se porte jamais aussi que bien ces dernières années)

Les moins
Une marge opérationnelle et nette un peu faible pour du très haut de gamme et du luxe
résultat 2011 66% marge brute, 22% opérationnelle, 13% net (Coca est à 61%/23%/18%)
Le groupe arnault possède 47% du capital (mais bernard arnault est un très bon gestionnaire et souvent à l’affut de bon coup)
un bêta assez élevée (1.1) et un rendement moyen (2,4% mais en forte hausse)
Les sacs vuitton sont moches (mais bon ils se vendent bien)

Ben justement je ne vois pas beaucoup de moins (a part que c’est une action française smile

Mots-clés : luxe; arnault, lvmh

Hors ligne

 

#2 19/07/2012 14h17 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour Romain,

Voici quelques pistes pour vous :
Le prix ? L’écart entre le prix et la valeur ?
La croissance attendue par le marché à ce prix là pourra-t-elle être maintenue dans le temps ?

Vous savez, acheter un bien "de luxe" c’est une chose, l’acheter au juste prix en est une autre. Pour vous donner un exemple concret : Vous achetez un superbe appartement à Paris dans le 7ème par exemple à 1,5 millions d’euros, et vous faîtes une rentabilité locative de 3% net. Est-ce un bon deal ? Certains vous diront que oui, d’autres vous diront que non. J’ai des connaissances qui ont fait ce type d’acquisitions, mais moi je n’irai pas me tracasser et porter des risques pour 3% net par an, ni même 5 d’ailleurs… Vous savez, c’est une question de point de vue.

De même, acheter Microsoft à 60$ au moment de la bulle dot com n’était pas une bonne idée, alors que c’est une entreprise merveilleuse à de nombreux point de vue (elle n’a rien à envier à LVMH à mon sens) ! Il en était de même pour Wal-Mart au début du siècle (une des meilleures entreprises de tous les temps). Donc pour moi, vous aurez compris, tout dépend du prix.

Hors ligne

 

#3 19/07/2012 14h24 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   421 

Beaucoup de personnes se focalisent sur des improbables recovery ou des valeurs a très gros rendement.

Depuis que j’ai abandonné ces titres (je garde mes VIV, FTE, M6 etc mais sans enthousiasme) pour des valeurs GARP tout est beaucoup plus simple…
LVMH (je renforce systématiquement des que le pe tombe à 17 qui est un peu ma limite GARP), l’Oréal, PPR, Technip, Ricard, Danone, Air Liquide etc… Il suffit de regarder le palmares de ces dernières années… 

Un regret : je n’ai pas d’essilor, mais je n’ai jamais compris en quoi faire du verre donnait un tel avantage concurrentiel et désormais la valeur est vraiment trop chère.

Au lieu de regarder les titres les plus massacrés je regarde ce qui me semblent être les plus beaux titres et j’achète quand le marché baisse. LVMH est en première ligne.
Pour info j’ai pu constater de visu récemment que les magasins Vuitton sont pleins à craquer de clients de toutes les nationalités alors que les autres boutiques de luxe autour étaient presques
vides…

Je regarde meme Hermes, magasin plein aussi (la moindre ceinture a 1500 euros)… Et puis acheter une valeur 40 fois les bénéfices c’est moins cher qu’une valeur qui bouffe du cash.

PS : concernant le prix de ce type d’action j’estime qu’entre 17 et 19 on est dans les clous pour de belles sociétés et on peut viser un pe de 30 (essilor actuellement).
L’argument consistant à dire que si l’entreprise decoit le cours va dévisser ne tient pas face à la psychologie du marché.
En cas de pw je vendrais LVMH avec -5% à l’ouverture alors que l’action aura monté pendant 2 mois alors que si bouygues (type meme de l’entreprise pas chère qui ne decoit pas spécialement) fait une bonne publication l’action prendra 5% après avoir baissé pendant 2 mois sans raison.
Et encore il faut un peu de temps pour qu’une entreprise perde de son aura… Un pw de Bouygues aura un effet bien plus dévastateur qu’un pw de LVMH.
Mais je précise que si je n’achète pas dans une optique court terme je ne suis pas buy and hold et je n’hésite pas à vendre et faire des aller-retours.

Dernière modification par bifidus (19/07/2012 14h56)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#4 19/07/2012 15h04 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Administrateur
Réputation :   1307 

Bon résumé Romain ! :-)

LVMH est une des plus belles valeurs de la cote française et qui était remontée comme possible wide-moat dans ma newsletter #16. MorningStar classe la valeur en narrow moat cependant comme vous l’indiquez.

Par contre, au cours actuel elle semble autour de son prix (petit calcul en quelques minutes, je n’ai rien normalisé) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_lvmh-valuation.gif

Pour les pairs, j’ai pris Ralph Lauren, Estee Lauder, VF Corp et PPR.

Hors ligne

 

#5 19/07/2012 15h21 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   16 

Ah oui elle pas donnée aujourd’hui mais elle ne l’a pas toujours été (elle était à 104/105 fin décembre)
Je m’étonnait juste de peu la voir en portefeuille. Si le seul défaut que vous lui trouvez est un prix juste cela reste avouable.
A acheter sur repli ou alors laisser le temps jouer pour moi.

Hors ligne

 

#6 19/07/2012 16h13 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   66 

J’en ai possédé en l’achetant en juillet 2010 autour de 90 euros et revendu à 116 euros en novembre 2010, depuis je la trouve trop chère à l’achat mais si elle repassait en dessous de 100 euros j’en reprendrais sans hésitation !

Hors ligne

 

#7 23/07/2012 19h14 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   113 

Si le repli se prolonge, je regarderai le dossier de près. A 90 euros c’est une sacrée affaire (ça fait penser à FP à 30 euros …). Si elle revenait sous les 110 je n’exclus pas d’en faire une de mes cibles.

En revanche, bifidus, vous évoquez Hermès. Les ratios ne vous semblent pas stratosphériques ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#8 27/07/2012 19h09 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   73 

Ppr / LVMH : j ai hésite entre les deux
Et j ai opte pour LVMH mais j ai hésiter avec richemont
Mais question ne trouvez vous pas que PPR adopte la même stratégie que Peugeot
et Vivendi ?
C’est a dire Tergiverse (sur les cibles luxe et ne se sépare pas des confo et FNAC) politique de Macédoine (pas une pure player) se félicite de ne pas acheter de vrai marque ( donc chère ) mais reste investi dans conforama FNAC et a investi sur Puma qui est en perte de vitesse…

Dans les défauts de LVMH c est Plus un regroupement de grosse PME ayant peu de politique commune
A part yquem et les spiritueux ils ont une politique plutôt sensé

Hors ligne

 

#9 27/07/2012 20h10 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   -2 

LVMH, un regroupement de PME !

C’est avant tout une intégration verticale où la marge est optimalisée !
Un véritable groupe dirigé par des financiers !

La récurrence via les parfums et le développement du réseau via Sephora
L’image via la Haute Couture et la renommée mondiale de la place de Paris
Des terrains (il touche même des fonds de la PAC !) et des emplacements dans le monde sans équivalent (sans oublier DFS dans le duty free)
Des marques prestigieuses pas seulement française

Seul bémol, plus de la moitié des profits proviennent d’une seule marque, LV
Malgré toutes ses acquisitions passées, aucune autres marques se démarquent vraiment (même Fendi avec Karl Lagerfelt à sa tete)

Coté synergies, je vous invite à "visiter" le BON MARCHE à Paris, propriété du groupe
Un véritable temple du luxe !
Les marques s’agglutinent les unes à coté des autres (voir Paris, Londres ou Bruxelles sans aller trop loin).

Enfin, coté avenir, il doit y avoir 1 nouveau millionnaire toutes les heures dans le monde, prêt à acheter un sac, une ceinture ou une montre
Je ne m’inquiete pas !
Aller sur youtube et regarder les dernières collections présentées avec leur véritable débauche d’investissement juste dans le décor…

Maintenant, même une gamine a son sac LV dans l’ouest parisien.
Il est impératif de LVMH remonte ses prix, pas seulement via des séries limitées, très à la mode actuellement.
Si tout le monde porte du LV, les mega riches se détourneront de la marque pour Hermes, si cela n’est pas déjà fait.

Pour conclure,
C’est la valeur typique à détenir en nominatif pur afin de ne pas avoir la tentation de la vendre !
tout comme CDI

Bonne soirée

Hors ligne

 

#10 28/07/2012 06h24 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   421 

Je vous trouve radin !
Payer 100 ou 120 quelle différence dans 5 ou 10 ans… Mieux vaut payer un peu cher une belle société que de faire les soldes dans les invendus…
Pour les radins il y a PPR qui passe vraiment périodiquement par des ratios plus que raisonnables.

Les résultats publiés par ces deux sociétés confortent mon opinion.

Concernant Hermes, bien sur que les ratios sont élevés mais peut être pas stratosphériques :

1) Les ratios d’une boite qui fait des bénéfices et a 1 Md de cash en caisse sont inférieur à tous ceux de boites en perte ou très endettées etc… Pour preuve le dividende exceptionnel de cette année.

2) Payer Hermes 40 fois les bénéfices ou Essilor 30 fois pour moi il n’y a pas photo. Personne ne se vente d’avoir du essilor et n’est prêt à payer une fortune des verres Essilor uniquement pour la marque.

3) Iliad va sans doute etre a 40 fois les bénéfices l’an prochain alors qu’ils font un pari très risqué et capitalistique. ils n’ont pas 1 Md en caisse et restent très franco-francais.

Non, finalement je ne trouve pas Hermes si cher que ca… Après j n’ai pas dit être acheteur pour le moment mais il y a un beau support à 215…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#11 28/07/2012 09h51 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Ceux qui m’ont déja lu savent que je mets quelques éléments extra financiers dans mes choix de valeurs.
Je ne reviendrai pas sur les qualités financières exceptionnelles de LVMH ( cf montant du free cash flow qui laisse réveur.. Que vont ils bien pouvoir faire de ce cash annuel dans quelques années…)

J’aime aussi beaucoup la valeur pour des raisons familiales: j’ai découvert que mes aieux avaient eu des titres BOUSSAC,  socle racheté par B.A pour construire son groupe.

Toutefois, comme souvent on trouve toujours quelques éléments négatifs sur une valeur et les raisons qui me font me retenir pour du LT sur ce titre sont:

-la dépendance à LV marque que, de surcroît, et à titre purement subjectif, je trouve particulièrement quelconque voir "laide". En clair, en ce qui concerne la mode maroquinerie, plus gros contributeur au ROC du groupe, j’ai du mal à comprendre la fascination des anciens pauvres pour ces objets.. Puisqu’ils sont bien aussi intelligents que nous, nul doute qu’ils grandiront vite et leur attitude frénétique pourrait changer..De façon générale, la propre de la mode est de se démoder..

-la politique d’attribution de stock options qui conduit B.A à s’octroyer la grande majorité des options…..à lui même…Je trouve cela assez moyen.

-la succession à venir…j’ai l’impression que les enfants de BA ne sont pas des flèches…Vous me direz que la succession chez PPR se passe bien…

Jean

Dernière modification par jean (28/07/2012 09h52)

Hors ligne

 

#12 28/07/2012 10h49 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   73 

J’en ai pas dit regroupement de PME par hasard
Si on compare procter et LVMH, chez les lessives ce sont marques avec le même back-office le même bureau … Ils optimisent les couts

Chaque marque chez LVMH est une société indepandante avec des doublons presque partout (marketing, siege, back office et même des systèmes infos différents)
Ou est donc cette concentration verticale et integree
Sephora ou le BM mette juste en valeur leur marque en priorité, j ai l impression que les marques du groupe sont traitées comme les autres concurrents

Il y a des raisons sûrement a cela mais je pense que LV ou Bulgari ne perderait leur âme en mutualisant la compta et leur paie

Hors ligne

 

#13 20/12/2014 14h28 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   34 

avec simplement 2 titres en portefeuille Suite a la cession d Hermes, j’ai eu un versement par lvmh de 27 eur. 
fiscalement, dois-je le considérer comme un remboursement d’apport ?


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#14 20/12/2014 17h10 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   16 

Selon ma banque: la distribution en nature sera fiscalisée comme un revenu à hauteur de 12.07917 euros par action LVMH, le solde étant considéré comme un remboursement d’apport.

Hors ligne

 

#15 06/02/2015 14h13 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   17 

Il y a quelques jours, LVMH, une des socièté du CAC40 que j’aime bien a publié ses chiffres annuels 2014. Le cours a bondit assez fortement dès le lendemain. Un moment on a atteint les 7,8% de mémoire. Mais il y a quand même 2,3 truc à relativiser à mon avis:

- Le chiffre d’affaires a dépassé pour la première fois les 30 milliards d’euros (30,6 M€) en 2014, soit une progression de 5% (mais contre 8% en 2013).
Je remarque que la division "Maroquinerie/mode" qui représente le 1/3 des ventes globale de LVMH s’est seulement cru de 3% contre 5% en 2013, 7% en 2012 et des hausses à 2 chiffres avant 2009… et tourne à un rythme inférieur à celui du marché global de la maroquinerie de luxe (env. 4%)

- Le RN s’est envolé de 64% à 5,6 M€ (3,4 M€ en 2013) mais ce chiffre a bien été gonflé par la plus value réalisée lors de la cession des titres Hermes, donc il faut le modérer.

- La marge se maintient à des hauts niveaux (plus de 40%). Ca s’est bien.

- Le ROC est passé de 6M€ en 2013 à 5,7 en 2014. Globalement il a diminué dans tous les secteurs d’activité de LVMH (avec des variations parfois assez significatives) excepté dans celui de la "Mode et Maroquinerie".

- A l’inverse, le CA cru dans tous les secteurs excepté la division "Vins et Spiriteux" (-3%) en raison notamment des effets de la politique anticorruption en Chine et des destockages. C’est un phénomène qui touche encore plus durement des sociètés comme R.Cointreau ou Ricard donc pas de quoi trop paniquer non plus.

J’aime bien l’orientation de la politique de B.Arnault à savoir limiter l’expansion et les ouvertures de magasins au quatre coins du monde préférant moderniser/arranger ceux déjà existant, une montée en game et une hausse des prix qui devrait donner un caractère un peu plus "exclusif" à la marque et la replacer dans le "luxe moins accesible".
Autre détail qui me plait bien, c’est le fait que la socièté est assez peu endettée.
LVMH et Hermès sont surement mes 2 sociètés préférées dans le luxe, mais par contre je trouve qu’à l’heure actuelle LVMH est plutot bien valorisée (alors que dire d’Hermès…) , ce qui m’a toujours empéché d’en acheter malheureusement hmm

Hors ligne

 

#16 08/03/2015 14h27 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je commence également à analyser les sociétés plus dans le détail. J’ai regardé d’un peu plus près LVMH ce week end, car je trouvais que suite aux publications de février, son PER tournait autour de 15, ce qui est assez sympathique pour ce secteur d’activité.

- Le CA augmente de 5,6%, cependant le résultat opérationnel baisse de 8%. Cela est dû au fait que les marges commerciales et administratives augmentent plus vite que la marge brute.

- Pourtant le résultat net , part du groupe est en augmentation de 64%. Cela est dû au fort accroissement du résultat financier et à la cession du titre hermès. Si je n’ai pas compris tous les tenants et les aboutissants de cette opération, j’ai compris qu’on ne peut la considérer comme récurrente.

- Dernière constatation, c’est l’augmentation du BFR qui prend 7.6 en 2013 puis 10,5 en 2014. Cette évolution est bien plus significative que l’évolution du CA. Le BFR représentait 24,4 % du CA en 2012, 25,3 en 2013 et enfin 26,5 en 2014.

- Pour l’endettement je suis tout a fait d’accord il est assez faible.

Il y a donc chez LVMH une tendance à l’augmentation des frais et du BFR plus rapide que le CA. A voir si cette tendance se poursuit dans le temps.

Comme dit, je suis dans une de mes première analyse et je suis loin d’avoir le bagage de certains intervenants de ce forum. Donc n’hésitez pas à mettre en lumière si mon raisonnement est erroné.

Bonne journée,

Corth

Hors ligne

 

#17 08/03/2015 19h32 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   17 

Il me semble qu’à l’heure actuelle le PER de la société tourne plus autour des 20 que des 15. Peu avant les résultats annuels il était encore autour des 18 mais le marché suite à la publication (et l’effet BCE/Draghi) l’a propulsé vers les 20 depuis.

Hors ligne

 

#18 08/03/2015 20h09 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   421 

A 15 j’achète les yeux fermés mais on est plutôt vers les 25 fois les profits pour une croissance assez modeste, alors comme disent les canards boursiers, je conserve…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#19 08/03/2015 22h22 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Bon alors visiblement je n’ai pas compris comment on calcule le PER. Pour moi, on divise la capitalisation boursière par le résultat net part du groupe ou alors on divise la valeur d’une action par le bénéfice par action.

Si je me réfère au rapport annuel lvmh 2014 disponible ici :
http://www.lvmh.fr/uploads/assets/Com-f … 014_VF.pdf

X capitalisation boursière/résultat net = (nombre d’actions * valeur de l’action)/résultat net = (501 309 369 * 168.9)/ 5 648 000 000 = 14.99

X Valeur de l’action / résultat net par action = 168.9 / 11,27 = 14.99

Est-ce que dans votre calcul vous faites un retraitement pour supprimer la partie du résultat qui n’est pas récurrente ?

Est-ce que quelqu’un pourrait me dire ce que je fais de travers ?

D’avance merci,

Corth

Hors ligne

 

#20 08/03/2015 23h16 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   166 

Hello Corth,
le PER prend en compte le résultat net or ce dernier peut-être impact par des résultats financiers (trésorerie énorme qui rapporte du cash à et/ou des résultats exceptionnels (cession d’une activité, d’une filiale).
Dans le cas de LVMH, la distribution exceptionnelle en nature des actions Hermès est venu fortement augmenter (+ 3 189 MEUR) le résultat financier. En retraitant cette opération, le R (résultat net) du PER est beaucoup moins élevé et ainsi le PER sera plus élevé que 15. A 15, LVMH est loin d’être inintéressant.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions LVMH.

Hors ligne

 

#21 15/03/2015 14h28 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   17 

Pour rebondir sur les propos de Bifidus et de Jeyfox, et avec le doc de reference de LVMH en date du 31dec2014 sous le coude, voici mon mode de calcul du PER "réel" en deduisant l’apport significatif des titres Hermes dans les chiffres d’LVMH.
Si je me fie au document. Page 3 nous avons un RN de 6 105M€ (dont 2677 M€ resultants de la distribution des titres RMS.) Donc en deduisant cette operations le RN d’LVMH est de 3428M€.
Donc 3 428 M€/ 508 395 456 actions = 6.74€ par action.

Le titre cotant à 171.25€ / 6.74 = 25.40 de PER

S’agissant du FCF. L’infos donnée page 3 du document indique 2 832M€.
Donc le P/FCF = 30.7

Du coup avec un BNA de 6.74 on est en baisse par rapport aux années 2013 et 2012 dont le BNA s’élevait à 6.87.
Dès lors quand on déduit l’operation RMS on est assez éloigné du BNA de 11.27 affiché ds le rapport.

Est ce que mon raisonnement tient la route ?
(Il me semble qu’actuellement le titre se paye assez cher)

Hors ligne

 

#22 15/03/2015 16h03 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   421 

Je ne sais pas si votre raisonnement tient la route mais c’est celui que j’ai fait et j’ai abouti aux mêmes chiffres…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#23 15/03/2015 17h03 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   166 

@ Elias
Votre raisonnement tient la route!
Après on pourrait également regarder si:
- si le nombre d’actions augmente dans le temps,
- pourquoi est ce que le BNPA régresse?
- est ce que toutes les acquisitions (Bulgari…) sont relutives? Avec la marque Louis Vuitton qui est la cash machine, les autres marques peuvent difficilement s’aligner en terme de rentabilité.
- est ce que l’entreprise ne serait pas correctement pricé? Importante expositions aux pays-émergents. est ce que l’on n’attend pas trop de LVMH?

Cheers
Jeremy
Pas d’actions LVMH.

Hors ligne

 

#24 13/04/2015 18h44 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Banni
Réputation :   58 

Les trimestrielles de LVMH sont tombées. Plutôt mieux que prévu : http://www.boursica.com/informations-co … ws/172756.

Je n’ai pas de titres LVMH, ni en portefeuille, ni en sélection.

Hors ligne

 

#25 14/04/2015 17h01 → LVMH : une valeur de luxe ? (luxe; arnault, lvmh)

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

La seule bonne nouvelle du trimestre (mais en aucun cas une surprise) vient de l’ampleur de l’effet change (13%).

La croissance organique n’est que de 3%, ce qui en effet donne une forte croissance des ventes de 16% en publié.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech