Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Newsletter de l’IH #64

Comment trouver des entreprises extraordinaires ? (3/5)

Rejoignez nos 5866 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez nos 5866 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

3 commentaires

Commentaire
1) gil
09/04/2013
Bonjour philippe

vous etes abonné à infinancials ?


Cordielement
Commentaire
2) H
11/04/2015
Bonjour Philippe,

J'ai quelques questions pratiques à vous poser :


Question pratique 1 :

J'ai regardé les titres de bijouteries suivants (Chow tai Fook, luk Fook, Tiffany) :

http://financials.morningstar.com/ratios/r.html?t=XSTU:1CT®ion=deu&culture=en-US

http://financials.morningstar.com/ratios/r.html?t=XHKG:00590®ion=HKG

http://financials.morningstar.com/ratios/r.html?t=TIF

Le "Operating Cash Flow" est systématiquement inférieur de moitié à "Operating income".

Pourquoi et lequel doit-on choisir pour faire une juste évaluation ?


Question pratique 2 :

Il arrive qu'une société veuille accélérer sa croissance en boostant le Capex (ouverture massive de nouveaux magasins) et fasse passer le "Free Cash flow" négatif.

Exemple ce supermarché low cost russe : http://financials.morningstar.com/ratios/r.html?t=XLON:LNTA®ion=GBR

J'ai déjà acheté dans ce supermarché est il est blindé de monde. Ils ouvrent des magasins partout en Russie.

Etant donné que le FCF est négatif à cause du Capex qui sert à ouvrir de nouveaux magasins qui généreront du profit en décalé, est-il judicieux d'analyser la rentabilité du business en prenant utilisant la formule suivante :

Operating Cash Flow/Invested Capital ?

Amusez-vous à le faire et vous allez voir la rentabilité hallucinante.


Question pratique 3 :

Ai-je bien compris que le CAPEX comprend les "Dépréciations & Amortissements" mais aussi les "expansions du business" (Ouvertures de nouveaux magasins, créations de nouvelles usines".

Dans le cas d'une sociétés hautement capitalistique (Fort D&A) qui booste son activité (construction massive de nouveaux magasins ou usines) :

- On ne peut pas prendre "Operating Income" qui ne comprend pas la construction des nouvelles usines

- On ne peut pas prendre "Operating Cash Flow" qui ne comprend pas les D&A

- On ne peut pas utiliser le "CAPEX" qui mélange les "D&A" et "Investissements pour création des nouvelles usines"

Que préconisez-vous dans ce cas ?

Merci d'avance de m'éclairer ainsi que tous les lecteurs sur ces questions.

Bien à vous.

H.
Réponse de Philippe
Philippe
12/04/2015
Bonjour,

Vos remarques sont très pertinentes.

1) Il n'y a pas de réponse toute faîte ! XlsValorisation utilise notamment le Net Operating après impôt et le taux de réinvestissement pour déduire un Free Cash Flow. Cf. newsletter #41

2) Je regarderais plutôt la marge par rapport au CA : marge d'EBITDA et marge opérationnelle.

3) Je ne suis pas analyste spécialisée dans les valeurs de distribution, mais suggérerais : EBITDA - dépenses de maintenance (à estimer ou déduire d'après le rapport annuel en déduisant les dépenses liés à l'ouverture de nouveau magasins) ou plus simplement CA * marge opérationnelle.

Bien à vous,

PP

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.