Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3463 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


Portefeuille Patrimoine - Juillet 2011

01/07/2011 - Bof…

Reporting de juin 2011 du portefeuille de l’investisseur heureux.

26e mois de reporting : rappelons que l’objectif est l’obtention d’un patrimoine de 600 k€. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre. Le montant des encours géré a été donné dans le reporting d’Avril 2011.

Le portefeuille baisse de 1,48% en Juin, effaçant les gains de mai et une partie de ceux d’Avril et maintenant péniblement une performance positive en 2011.

La baisse de Juin est accentuée par mes deux derniers achats de conviction, Cisco System et Gagfah qui pour l’heure, ont juste augmenté la volatilité de mon portefeuille et réduit sa performance.

Ce mois-ci le $ n’a pas non plus joué son rôle de couverture et est resté faible par rapport à l‘€ malgré la baisse des marchés et les incertitudes sur la Grèce.

La fiscalité des dividendes américains chez Saxo Banque étant toujours pénalisante pour les résidents français, j’ai fait transféré l’ensemble de mes titres US chez Binck Bank. L’affaire m’a quand même couté 160 € de frais de transfert, que j’ai comptabilisés dans la performance du portefeuille.

Toutes mes économies de ce mois-ci ont été placées sur des fonds euros et livrets. J’ai volontairement loupé l’opportunité sur Total à 37,5 € pour pouvoir moyenner en baisse sur Gagfah si besoin.

01/07/2011

Allocation stratégique :

Allocation sectorielle hors fonds euros et livrets (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation sectorielle foncières cotées (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation opérationnelle hors fonds euros et livrets (reporting généré par l’application xlsPortfolio) :

Evolution de la valeur de la part

Cette performance doit se comparer avec un fonds mixte international équilibré. Tous les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux.



Le 95% de prédictibilité correspond au coefficient de détermination. Cela veut dire que jusqu’ici, le portefeuille a eu une évolution proche de la linéarité (en ligne droite).

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

2 commentaires

1) zirk
04/07/2011
"J’ai volontairement loupé l’opportunité sur Total à 37,5 € pour pouvoir moyenner en baisse sur Gagfah si besoin."
Conséquence: vous avez loupé les points bas, tant de Gagfah que de Total. Total est par exemple revenu autour de 40€, loin des 37,50€.
Il ne vous reste plus qu'à espérer une nouvelle forte correction!

Ce qui vous arrive est intéressant ç analyser: vous avez pris une a posteriori mauvaise décision (mais quand même a priori assez prévisible), non pas vraisemblablement parce que vous ne savez pas prendre des décisions, mais parce que la tarification de votre courtier (Saxo pour Gagfah) vous y incite.
En effet le minimum par ordre est de 12€, ce qui fait qu'un achat additionnel pour 1000€ ou 1500€ vous coûterait 1.2% (respectivement 0.8%) de votre ordre, ce qui est énorme. Du coup, vous vous sentez obligé de faire des ordres relativement gros, de 2500€ et même plus fréquemment de 5000€ voire davantage, et cela vous force à moyenner à la baisse (ou à la hausse) seulement si le cours varie d'au moins 20%.
A l'inverse, pour les actions françaises, belges ou néerlandaises, le courtage minimum chez Bourse Direct est de 0,99€, donc très faible. Du coup, je n'hésite pas à acheter, même quand le cours varie de 5% ou 7%, quitte à acheter de nouveau pour 1000€ ou 1100€ si la baisse se poursuit.

Bref, un courtage minimum faible permet de ne pas rater les points bas, alors qu'un courtage minimum élevé comme chez Boursorama ou Saxo (pour les actions Europe hors France) favorise l'inaction et les mauvaises décisions.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
05/07/2011
C'est une des raisons et aussi que même avec des sommes plus petites (mettons 500 € ou 1000 €), en moyennant en baisse "trop tôt", la position devient vite trop grosse.

C'est ce qui m'est arrivé avec Cisco : la position a été construite en 4 fois mais avec trop peu d'écart par rapport à mon PRU initial et là je me retrouve coincé pour moyenner à nouveau à la baisse.

C'est sûr que le tarif de Bourse-direct est alléchant et permet de passer bcp d'ordres, comme j'imagine vous avez du faire sur Tesfran, eu égard de la faible liquidité du titre et de la taille de votre position.

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :