Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3456 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


Portefeuille Patrimoine - Juin 2010

01/06/2010 - Quasi stable malgré la chute des bourses

Reporting de juin 2010 du portefeuille de l’investisseur heureux.

En mai, le portefeuille s’est à peu près maintenu, la valeur de la part passe de 112,6 à 112,4 (à comparer au CAC40 qui a perdu environ 10% [un peu moins si on tient compte des coupons versés], voir mon billet Estimer la performance et volatilité de son portefeuille).

Au cours du mois, la valeur de la part a néanmoins touché les 109, essentiellement à cause des foncières qui deviennent hyper-volatiles quand les peurs de crise systémique financière reviennent. Pour mémoire j’ai acheté ces foncières il y a deux mois, dans un pur objectif de diversification, alors même qu’elles ne respectaient pas mes critères habituels. Moralité je perds de l’argent dessus et j’aurai eu mieux fait d‘être patient.

Les actions en $ continuent parfaitement à jouer leur rôle refuge et à diminuer la volatilité.

Mon épargne mensuelle a été investie ce mois-ci à nouveau dans le fond euros et dans Baxter International. Mon allocation stratégique actuelle est maintenant en ligne avec ma répartition cible.

01/06/2010

Voici l’allocation stratégique, sectorielle et opérationnelle actuelle :






Notez que la perte au niveau des foncières est légèrement compensé par les dividendes perçus en mai.

Evolution de la valeur de la part

Cette performance doit se comparer avec un fonds mixte international équilibré. Tous les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux.


Le 94% de prédictibilité correspond au coefficient de détermination. Cela veut dire que jusqu’ici, le portefeuille a eu une évolution proche de la linéarité (en ligne droite).

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

2 commentaires

1) Boris
01/06/2010
Sur quels critères achetez-vous les actions hormis le fait qu'elles soient proches de leurs plus bas à 52 semaines?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
01/06/2010
Bonjour,

Au début de ce blog j'essayais de faire des analyses, mais maintenant je fais hyper simple et suis de plus en plus une approche passive et patrimoniale, car j'ai une grosse capacité d'épargne (pour le moment !).

1) J'élimine toutes les actions avec un grand beta et/ou un faible flottant et/ou qui ne versent pas de dividendes et/ou qui sont jeunes et/ou qui ont une trop petite capitalisation.

2) Je vérifie que le ratio EV/EBIDTA est en ligne avec les sociétés comparables, que l'endettement n'est pas trop élevé, que les résultats Net des dernières années sont bons et les dividendes aussi.

3) Pour les valeurs américaines, je regarde aussi l'historique des ratios EV/Sales, Price To Equity et le free cash flow.

Mon objectif n'est pas de battre significativement le marché, mais d'approcher la performance du marché avec une volatilité faible.

Pour une approche "active" de l'investissement boursier, je recommande : http://blog.daubasses.com

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :