Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Quelles proportion de vos revenus destinez vous à l'investissement ?


0%

2% - 3
moins de 5%

3% - 4
entre 5 et 10%

5% - 7
entre 10 et 20%

15% - 21
entre 20 et 30%

23% - 31
entre 30 et 40%

23% - 31
entre 40 et 50%

8% - 11
entre 50 et 60%

6% - 9
entre 60 et 70%

3% - 5
plus de 70%

8% - 11
Nombre de votants : 141

#26 01/03/2014 15h44 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   246 

Cette discussion loyer versus RP revient régulièrement.

Je propose un calcul très simple.
- quel loyer devriez vous payer pour ce meme espace?
- calculez l’interet paye par an plus toutes les renos, taxes etc que vous n’auriez pas a payer en tant que locataire
- comparez

Ensuite regardez quel pourcentage de votre patrimoine la RP représente…

Hors ligne

 

#27 01/03/2014 16h08 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   143 

2014 : j’espère 10 à 20%
2013 : j’ai un peu puisé dans mon épargne ! = ma femme avait un salaire réduit, double résidence;..
2012 : 50% => fin de mon expat
2011 : 80% : expat
2010 : 80% expat

Hors ligne

 

#28 01/03/2014 16h09 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   166 

Sissi, il faut également intégrer une prévision d’augmentation des loyers futurs.
La comparaison évidente [loyer + économiser la diff et investir] vs [acheter le bien et payer le financement et revendre dans x années] est toujours à l’avantage de la location si l’on ne fait pas d’hypothèse de croissance des loyers.

Hors ligne

 

#29 01/03/2014 16h10 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   

Pour ma part c’est 35% d’épargne.

Avant de commencer les investissements immobiliers, j’ai mis de coté, sur des comptes disponibles de suite, une somme convenable qui me permet de palier aux "problèmes de vie" ou de propriétaire.

Aujourd’hui sur les 35% j’investi tout dans l’immobilier en augmentant chaque fois mon "matelas de sécurité".

Cédric

Hors ligne

 

#30 01/03/2014 16h29 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   

Sissi vous êtes dans le vrai si vous optez pour un raisonnement purement financier de l’habitation principale. Effectivement , si vous considérez que la RP est plus une charge qu’un avoir, il vaut mieux en effet aller à l’essentiel et louer ou acheter le moins cher possible.

Je pense  cependant que le côté affectif rentre en ligne de compte pour nombre de nous en qui concerne la RP.
Je ne me vois pas vendre et déménager aujourd’hui pour faire des économies alors que j’ai consacré beaucoup de temps, d’énergie et d’argent pour réaliser un endroit où toute ma famille se sent bien.
Pour moi cela n’a pas de prix tant que je peux y subvenir.

Par contre, il y a quelques décennies en arrière, avant de trouver cette maison, je raisonnais comme vous et recherchais les biens pas cher, à potentiel que je retapais puis revendais. Autres temps autres moeurs … Question de philosophie de vie.

Hors ligne

 

#31 01/03/2014 16h55 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   60 

Pour ma part : si un jour je reprends une activité, ce serait avec l’objectif de vivre avec cela, de manière à pouvoir épargner 100% du revenu généré par mes actifs (intérêts, dividendes, PV…).

Finalement, obtenir une capitalisation dont la puissance ne serait pas amoindrie, soit par la taxation, soit par ce que l’on nomme "répression financière", soit par la nécessité d’en tirer un revenu annuel pour ses dépenses de vie. :

Egalement, il me semble qu’il y a un minimum d’épargne mensuelle en valeur absolue, pour obtenir au bout de quelques décennies un patrimoine suffisant pour en tirer au moins une petite rente : je situe ce minimum à 500 euros/mois.

A partir de ce chiffre, tout salarié (à haut revenu ou au smic) et tout travailleur indépendant peut déduire le taux d’épargne minimum nécessaire. Et si le taux est trop élevé, il reste à se diriger vers les métiers "à delta" décrits dans ce topic très intéressant : Les métiers pour devenir rentier avant 40 ans !

Il faut rappeler également que dans son livre, IH prend l’hypothèse d’une épargne mensuelle de 2000 euros.

Dernière modification par placementapapa31 (01/03/2014 17h32)

Hors ligne

 

#32 01/03/2014 18h01 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   246 

crosby a écrit :

Sissi, il faut également intégrer une prévision d’augmentation des loyers futurs.
La comparaison évidente [loyer + économiser la diff et investir] vs [acheter le bien et payer le financement et revendre dans x années] est toujours à l’avantage de la location si l’on ne fait pas d’hypothèse de croissance des loyers.

Oui je suis bien d’accord avec vous…faut prendre les augmentations de loyer en compte…mais aussi l’inflation sur les taxes foncières, assurances etc …espérer une plus-value aussi…

Donc j’ai propose un calcul simple …a chacun de calculer les variantes possibles… a l’infini

Perso je n’ai jamais acheté de Rp autrement que comme "business" cad très bien place, sous le marche avec revente prévue au bout de 1an + 1 jour a 5 ans…pas de taxes sur le gain…mais c’est plus complique en France il me semble… vu les frais de notaires etc que moi je n’avais pas: grand max 600 euros pour 200k (ouais je sais…avec le recul!) et desfois juste le cout du timbre et du papier …car mon notaire était un copain de très longue date.

J’ai regarde des vidéos youtube sur les Francais qui ont vendu leur RP pour s’installer au Portugal … Assez explicite que les gens reflechissent  un peu et maximisent leur epargne …. et leur cheque de retraite. Sympas ces vidéos.

Dernière modification par sissi (01/03/2014 18h05)

Hors ligne

 

#33 03/03/2014 20h18 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   60 

Vous avez raison, il est intéressant de voir que certains commencent à réfléchir… Après, quelle est l’ampleur exacte du phénomène, la vitesse réelle d’évolution des mentalités, c’est ce qui me paraît essentiel. Il y a peut être, sur internet, le biais du plus avisé, je ne sais pas.

Hors ligne

 

#34 12/03/2014 13h54 → Quelle proportion de vos revenus mensuels épargnez-vous ? (allocation d'actifs, placement programmé, épargne programmée)

Membre
Réputation :   

30-40% pour ma part, selon les mois où je suis prudent et ceux pour lesquels je m’octroie un petit plaisir. Et j’y mets un point d’honneur à me cantonner à cette règle (sauf imprévu) et à l’expliquer à ma femme car je pense que l’épargne du travail est la première source d’enrichissement.

Concernant l’éternal débat de la RP, je n’ai pas inclus le remboursement de mon capital dans mon épargne.

Par contre, à prix constant entre achat et revente, et en prenant la moyenne du capital remboursé sur la durée totale d’emprunt (lissage) et en faisant de même pour l’assurance, une base de calcul intéressante pourrait être de soustraire les éléments suivants dudit capital remboursé :

-taxe foncière
-frais d’acquisition (notaire, frais de dossier, de caution, assurance du prêt)
- en partant de l’hypothèse qu’on loue un bien rigoureusement identique et qu’on paie environ 75% des charges totales contre 100 si propriétaire occupant, il faudrait retrancher 25% des charges.

Pour ma part : frais d’acquisition : 6500€,  618€ de capital remboursé chaque mois (lissage), 10€ d’assurance par mois (lissage), TF à 550€, 25% de charges = 25€.

Sur x ans : 618-25-10-550/12-(6500*x*12). et on obtient ce qu’il faut retrancher sur le capital.

Sur 5 ans : 30,6% à retrancher.
Sur 10 ans : 21,8% à retrancher.
Sur 15 ans : 18,9% à retrancher.
Sur 20 ans : 17,5% à retrancher.
Sur 25 ans : 16,6% à retrancher.
Sur 30 ans : 16,0% à retrancher.

On voit que ça fait une courbe asymptotique.

Ceci dit, mon exemple n’est sûrement pas très parlant car c’était du neuf (frais d’acquisition faibles), j’ai eu un PTZ (dilution des intérêts et donc capital remboursé plus important), et TF faible. Je pense que l’amplitude est de plus ou moins 10% selon les zones et l’opération. Qu’en pensez-vous ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech