Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/05/2014 17h41 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Je me demande si ma poche liquidités n’est pas trop importante actuellement…

On voit généralement l’allocation stratégique cible suivante:
100- votre âge pour les actions,
son âge en obligation
et une poche de liquidité.

Cette poche doit elle être comptée en pourcentage ou en nonbre ?

Pour aider à cibler sa propre allocation d’actifs, des calculateurs automatiques sont disponibles sur internet comme par exemple celui ci :
Asset Allocation - Wells Fargo Advantage Funds

En utilisant mon profil : 35 ans, un capital situé entre 10K et 500K, un revenu faible (no saving, no income, taxe <15%) et une tolérance moyenne (balanced) au risque.

Les résultats  pour les liquidités sont les suivants :

10K x 19% = 2K
100K x 16% = 16K
250K x 13% = 32,5K
500K x 10% = 50K

ça donne donc un écart de 1 à 25 ! Tiens donc ! Il apparaît clairement que la liquidité ne doit pas être prise en pourcentage mais peut être plutôt en montant.

C’est bien d’avoir du cash, de la liquidité, de la trésorerie, des ronds, mais à quoi ça sert finalement?

A) Le train de vie et la pérénité des revenus et les risques à assurer :

1°) Une idée répandue est de posséder 12 mois de salaire d’avance…
Grâce à l’Unedic, est-il bien raisonnable de bloquer un tel montant ? Personnellement non,  sûrement un peu plus des 15jours de carence et peut être jusqu’à 3 SMICs  : 4K€

2°)  … me racheter une voiture si je la plie.
Je suis assuré tout risque, la franchise est de 500€ et l’entretien moyen (vidange, pneu, carrosserie, panne) de 1500€ soit 2K€ semblent suffisant

3°) Je peux avoir besoin de trésorerie (période entre dépenses et recettes)
2K€ me semble suffisant, ma CB me permet un découvert autorisé de 1K€ , il me faut donc ajouter 1K€

4°) Pour me faire plaisir :
4 semaines de vacances : 3K€

Mon besoin de trésorerie minimale est donc de 1°+2°+3°+4° = 10K€

B) Je ne prends pas en compte les projets :
Voilà pour le court terme, à moyen terme je pourrai aussi ajouter : l’arrivée d’un enfant, un projet immobilier, etc. Je n’ai pas besoin d’être liquide à moyen terme, plusieurs assurances vie internet  de plus de 5 ans rempliront très bien ce rôle pour ces besoins.

C) Les opportunités à saisir : "cash is king".
Pour bien dormir la nuit et peut être me réveiller un jour de soldes et promos, il m’est nécessaire de "garder des cartouches pour la poche action  afin de profiter de soldes sur les marchés boursiers (pas de market timing pour autant,  je ne suis pas devin).
Un pourcentage égal à  10% à 20% de la poche action semble raisonnable, disons 15%  des 65% d’actions = 65*0,15= 10% (arrondi) de l’ensemble de mon portefeuille.

Le total de mes liquidités doit donc être de
10K€ + ((Capital-10)*10%)

Les résultats  sont donc différents des précédents et me semblent plus adéquats :

10 + (10*10%) = 10K
10 +(100-10*10%) = 19K
10 +(250-10*10%) = 34K
10 +(500-10*10%) = 59K

A comparer au générateur plus haut :

10K x 19% = 2K
100K x 16% = 16K
250K x 13% = 32,5K
500K x 10% = 50K


Les avantages du cash :
- Réinvestir sur un crack
- Dormir tranquille
Et son inconvénient:
- Destruction de valeur par l’inflation
Elle peut être importante sur un cas extrême : 3% d’inflation sur 50 ans et une parité de 1:1 au dollars donne pour 100 euros  (1+0,03)^50/1,4 = 15€

Et vous, comment calculez-vous le montant de vos liquidités ?

Mots-clés : cartouche, cash, liquidités, trésorerie


On ne fait pas un beau jardin en coupant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes.

Hors ligne

 

#2 20/05/2014 20h18 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   211 

me concernant, c’est très simple. Si je trouve des valeurs pas chères j’achète.
Si je n’en trouve pas, je reste assis sur ma chaise.

Vos calculs me semblent bien compliqués et je n’en comprends pas l’utilité, désolé.

Dernière modification par spiny (21/05/2014 22h29)

Hors ligne

 

#3 20/05/2014 20h42 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,

si cela peut vous aider dans votre réflexion, je garde 40k€ de cash pour bien dormir la nuit (soit plafond livret A + plafond LDD + 5k€). Rémunérés actuellement à 1,25% net d’impôts, on ne perd pas grand chose net d’inflation (réelle ou ressentie).


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#4 20/05/2014 21h48 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   104 

Concernant le cash, il n’y a pas de règle précise je pense.

Le cash sert a se donner du confort (éviter les inquiétudes) et à subvenir à un coup dur qui mettrait à mal sa situation.

Un exemple :

J’ai besoin impérativement d’une voiture pour aller bosser, ou bien c’est mon outil de travail -> Je garde en cash (livrets etc ….) de quoi en acheter une si je la casse.

Pour moi le cash c’est l’argent disponible immédiatement depuis un produit sécurisé et qui permet de dormir sur ses 2 oreilles.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#5 20/05/2014 22h31 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   94 

Ça dépend de ce que vous attendez du cash. Par exemple vous citez votre voiture qui est assurée tous risques; mais elle vieillit et il faudra bien la changer un jour. Disposer de la valeur de remplacement (surcoût entre la nouvelle et la reprise de l’ancienne) peut être intéressant et vous éviter un crédit.

Généralement 6 mois de salaire en cash est communément admis. Mais faites vos propres hypothèses en fonction de vos risques.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#6 21/05/2014 18h03 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos commentaires
Il faut effectivement que je sépare mes liquidités entre épargne de précaution (chômage, achat voiture et autres imprévus.) dans mon cas précis ce sera donc 10K. Ceci dépend donc du train de vie de chacun et ça n’a peut être pas grand intérêt d’en discuter ici.

Motus, j’imagine que cette somme inclus plus que votre épargne de précaution, le reste est il disponible pour investissement ?

D’un autre côté le cash disponible pour l’investissement.
Spiny, je n’ai pas suffisamment de connaissances, de temps à investir et votre talent pour une stratégie Value.

Ma stratégie est plutôt celle de Fructif, lazy et diversifié sur différents indices
Suite à de nombreuses lectures, il apparait que le market timing est quelque chose d’hasardeux et je pense donc l’écarter aussi et injecter mes liquidités plutôt en dollars cost averaging… je présenterai mon portefeuille dans une autre file quand il sera bien en place.

Renforcer à vil prix quand les marchés baisses, c’est bien, mais quel pourcentage de liquidité garder si nous n’avons pas de salaire (épargne) régulier, le risque étant d’assécher trop vite ses liquidités…

Finalement je demande si le taux de liquidité pour investissement est une affaire personnelle, un mélange psychologique entre aversion au risque, croyances sur l’évolution futures (market timing?) et lissage des performances (meilleurs bétâ, les liquidités ne montent pas, mais ne descendent pas non plus big_smile ).

ps : jean Marc, merci pour les infos disponibles sur votre site et le partage de votre stratégie de portefeuille


On ne fait pas un beau jardin en coupant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes.

Hors ligne

 

#7 21/05/2014 22h07 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   97 

Voila mon approche pour le cash:
Je sépare mon cash en 2 parties:

-le cash "de précaution", dependant du niveau de vie, de vos attentes, etc… Il peut etre exprimé en "mois de dépenses", p.ex. 6 mois de dépenses d’avances (je préfère parler en dépenses plutot que de revenus/salaire).
Je mets dans les dépenses mensuelles l’ensemble des dépenses annuelles divisé par 12. Cela inclut donc les impots et les "impondérables" qui arrivent néanmoins régulierement (entretien de la maison ou autre).
Cette partie la quoi qu’il arrive ne servira pas à l’investissement.

- le cash destiné à la poche action.
Celui-ci provient de 3 sources : le versement mensuel que je fais, les dividendes et les eventuelles reventes d’actions.
Cette poche est trés variable: quand je trouve des "bonnes sociétés à un bon prix", j’achéte, et si il y a beaucoup de ces sociétés, je peux être totalement investi.
Mais il y a des périodes, comme en ce moment, ou je ne trouve pas trop d’occasions d’investissement, et ou au contraire j’ai des "opportunités de vente": ma poche cash grossi donc, les qq achats etant trés inférieurs aux dividendes perçus+ les ventes réalisées (souvent avec PV)+les versements réguliers.

Je n’ai pas spécialement de probléme avec cela, je ne veux pas "acheter pour acheter", je préfere respecter mes régles d’investissement et attendre. J’en profite donc pour affiner, continuer à me former, mieux chercher, etc..

Mais je ne veux pas faire des entorses qui me feront regretter plus tard d’avoir acheté des actions en dessous de mes standards juste parce que j’avais du cash à ce moment…
Même si effectivement c’est dommage de voir cet argent "improductif" (il est mis en attente sur un livret), mais s’en tenir à ses régles, me permet de bien dormir!

Dernière modification par Kohai (21/05/2014 22h09)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#8 21/05/2014 22h26 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   85 

Bankroot a écrit :

Motus, j’imagine que cette somme inclus plus que votre épargne de précaution, le reste est il disponible pour investissement ?

En fait, non. Il s’agit d’une épargne qui n’a d’autre but que de me rassurer.
Actuellement une très grande partie de mon patrimoine est sécurisée (toutes mes AV sont sur les supports euro notamment), mais c’est une décision de gestion et la répartition évoluera dans quelques mois ou quelques années. Je ne les inclue pas dans ce montant, de même que la partie non investie de ma poche action, ou les 40ke que j’ai mis de côté pour réaliser une acquisition immobilière durant l’été (actuellement placés sur un compte sur livret qui rémunère une misère.)

Ces 40ke me permettent juste de bien dormir. Dans les faits, je n’ai jamais eu à les utiliser. C’est un peu stupide mais le sommeil est quelque chose de très important pour moi.

Dernière modification par Motus (21/05/2014 22h30)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#9 30/05/2014 22h26 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Mon approche se rapproche de celle de Kohai.

J’ai une épargne de précaution disponible immédiatement sur un livret A. Plutôt que de compter en salaire ou en pourcentage de patrimoine, je prends comme référence mes dépenses mensuelles pour connaître mon épargne de précaution nécessaire. Dans mon cas, n’ayant pas un gros salaire et ayant un train de vie loin d’être fastueux, je me contente de 6000e sur ce type de livret. Sachant que je suis fonctionnaire (à l’abri du chômage…normalement), cette réserve pourra me servir pour les impôts, la voiture, des vacances etc…

Pour le reste et dans l’attente d’être réinvesti, je place mon épargne sur de l’assurance vie, argent déblocable en une petite semaine généralement pour les contrats en ligne. Dans mon cas, cet argent servirait à un éventuel et futur apport pour un investissement immobilier, tout en ayant un rendement plus important que sur les livrets défiscalisés type LA ou LDD (mais cela marcherait aussi si j’avais comme projet d’investir en bourse)

Après, je pense que la somme nécessaire est vraiment propre à chacun en fonction de son train de vie, de son rapport à l’argent (certaines personnes ont besoin d’avoir de l’argent de côté pour les rassurer, d’autres non)

Hors ligne

 

#10 30/05/2014 22h59 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   17 

J’en vois qui parlent d’épargne de précaution pour les vacances… Ce n’est pas fait pour ça, en principe. Des vacances, ce n’est pas un impondérable qui vous tombe sur le coin de la figure au moment où c’est le plus fâcheux. Attention aux déconvenues le cas échéant…

Donc, pour les liquidités, il y a plusieurs usages à différencier :

1- l’argent que l’on met de côté en prévision d’un achat, à plus ou moins longue échéance, qu’il s’agisse d’une dépense d’investissement (bourse, immobilier locatif),
2- l’argent que l’on met de côté pour des dépenses coûteuses mais prévues à l’avance (immobilier résidentiel, études, formation, enfant, voiture, vacances, écran plasma géant…),
3- l’épargne de précaution, qui est là pour parer à l’imprévu : chômage, longue maladie, appareil électro-ménager qui rend l’âme, dégât non couvert par une assurance (ou en attendant le remboursement de ladite assurance).

Pour le 2, c’est facile. On estime la valeur de ce que l’on voudra acheter, l’échéance à laquelle cet achat aura lieu, on économise en conséquence, et voilà.

Pour le 1, il y a plusieurs écoles, mais en gros soit on alloue une partie de ses actifs au cash, selon une approche "paresseuse" (bogleheads, permanent portfolio, etc.), soit on investit uniquement lorsque des opportunités se présentent, et l’on reste cash le reste du temps (approches value).

Pour le 3, cela dépend de la situation personnelle ; un indépendant a besoin de plus de souplesse car ses revenus sont irréguliers, un salarié du privé a des revenus plus stables, un fonctionnaire encore plus. Pour ces trois catégories, je dirais 12, 6 et 3 mois, à vue de nez. Mais c’est vraiment quelque chose de très personnel.

Voilà. À la question "la part de liquidités doit être évaluée en pourcentage du patrimoine ou en valeur absolue", je réponds : les deux, selon l’usage prévu pour ces liquidités wink

Hors ligne

 

#11 12/10/2015 13h17 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   

bonjour,

je relance cette file principalement pour le cash dédié à la poche actions.
(Pour l’épargne de précaution, je garde en permanence entre 6 et 8 mois de salaire).

Ces derniers mois (principalement octobre 2014, décembre 2014 et aout-septembre 2015) le marché nous a offert des périodes de soldes plus ou moins importantes.
Et à chaque fois, je me rends compte que je n’ai pas pu en profiter pleinement pour renforcer des lignes existantes par manque de cash disponible !
c’est plutôt frustrant.
Je relisais dernièrement un livre qui n’a rien à voir avec l’investissement (enfin pas directement). Il s’agit de "Décider dans l’incertitude", un livre sur la stratégie militaire à la base, mais qui m’a pas mal servi dans le passé dans le management en entreprise. En gros le livre traite de l’incertitude dans la guerre, ses différents aspects et les moyens de la réduire, de composer avec et même d’en tirer avantage.
Un passage traite du principe de "réserves". En voici un extrait :

Qu’elles permettent de parer le hasard défavorable ou d’exploiter l’opportunité, les réserves sont l’outil par excellence de gestion de l’incertitude. La finalité des réserves est de conférer la capacité de réaction qui permettra d’agir avec succès malgré l’imprévisible, le hasard et le désordre. La réserve, c’est la provision de puissance, "la massue préparée, organisée, contenue, entretenue" selon Ferdinand Foch, pour influencer la bataille ultérieure, celle qui n’a pas encore planifiée. Plus l’incertitude est grande, plus le chef doit avoir le courage d’accroître la part de sa réserve.
Le premier rôle des réserves est de l’ordre du réactif. Elles permettent de préserver la liberté et la capacité d’action malgré le hasard. Le deuxième rôle des réserves est de l’ordre du proactif. La réserve permet d’exploiter les opportunités offertes. Elle permet d’agir là où il faut, quand il faut. La constitution de réserves, leur reconstitution dès que les premières ont été consommées, s’affirment comme l’un des principes fondamentaux de l’action.

Bénéficiant en fin d’année d’une belle rentrée d’argent sur la poche action (PEA et CTO), je me suis dit que c’était l’occasion de mieux gérer mes réserves. L’idée étant d’avoir, en permanence entre 20% et 30% de cash (je me suis constitué un tableau de référence pour traduire cela en euros à répartir entre le CTO et le PEA).
Bien sûr, ces chiffres sont une base de travail et des situations spéciales (type krach, ou inversement) doivent pouvoir faire varier cette répartition.
Pour exemple, voici le % de cash du fonds Fairholme capital de berkowitz :
http://csinvesting.org/wp-content/uploa … -20121.pdf

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5947_fairholme_cash.jpg

Comme l’indique Fairholme dans ses viewpoints,

"mieux vaut avoir du cash et ne pas en avoir besoin, que d’avoir besoin de cash et ne pas en avoir".

Bref, n’hésitez pas à partager vos avis sur la question.

Hors ligne

 

#12 12/10/2015 14h50 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   265 

Je me demande si se comparer la stratégie de gestion de cash d’un particulier à celle d’un fonds d’investissement a vraiment du sens : quand un fonds investit, c’est à coup de dizaines ou centaines de millions de dollars donc ça n’est pas du tout anodin en termes de liquidité sur le marché (pour l’action et pour le fonds lui même).

Quand un particulier investit, c’est en général quelques milliers ou dizaines de milliers d’euros par action, c’est à dire souvent peanuts même sur des titres relativement illiquides (sauf quelques exceptions bien sûr, mais qui représentent rarement la totalité du portefeuille).

En clair est-ce qu’il ne vaut mieux pas garder son cash sur l’action qui a votre conviction la plus forte / marge de sécurité la plus élevée / qui n’est pas totalement illiquide, quitte à vendre partiellement la ligne si du cash doit être réalloué sur une nouvelle conviction (qui en général, n’apparaît pas du jour au lendemain) ?

Dernière modification par Geronimo (12/10/2015 16h45)

Hors ligne

 

#13 12/10/2015 16h42 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   220 

Autant le début de la courbe illustre bien le propos, quand le S&P500 augmente j’augmente aussi la poche cash pour la dépenser lorsque le S&P500 rechute. Autant la fin de la courbe où j’utilise mon cash lorsque le S&P500 est au plus haut ne colle pas à l’argumentation…

Ce que je me dis c’est que statistiquement le marché est haussier et mon cash est limité. Donc si je le limite encore plus en préservant une poche trop importante, je me prive statistiquement de la hausse (coût d’opportunité plus important que le coût de la baisse).
Le secret est dans l’investissement progressif.

Aussi sur un compte comme IB vous pouvez emprunter de l’argent sur marge lorsque vous pensez que les soldes sont ouvertes. C’est une réserve que l’on préfère ne pas utiliser en temps normal mais qui permet de profiter des soldes lorsqu’on est short en cash.
La difficulté ensuite est de savoir quand le point bas a été atteint… Et on en revient à l’investissement progressif, mère de toutes les performances de long terme.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#14 16/10/2015 16h19 → Quelle proportion de son patrimoine avoir en cash ? (cartouche, cash, liquidités, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Geronimo a écrit :

En clair est-ce qu’il ne vaut mieux pas garder son cash sur l’action qui a votre conviction la plus forte / marge de sécurité la plus élevée / qui n’est pas totalement illiquide, quitte à vendre partiellement la ligne si du cash doit être réalloué sur une nouvelle conviction (qui en général, n’apparaît pas du jour au lendemain) ?

je ne suis pas très à l’aise avec l’arbitrage, "c’est un peu déshabiller paul pour habiller jacques". De plus cela n’engendre t-il pas des frais supplémentaires et du frottement fiscal ?

Jef56 a écrit :

Le secret est dans l’investissement progressif.

Globalement d’accord, il n’empêche que l’on peut coupler un investissement progressif et garder une réserve pour une période de soldes (à chacun après d’estimer s’il s’agit de soldes ou non) propice aux opportunités.
De plus, si une ligne commence à prendre de l’importance (pas en poids mais en montant), l’investissement progressif (par petites doses) ne perd-il pas en efficacité du fait du très faible impact sur le PRU ?

Dernière modification par MaximusDM (16/10/2015 16h30)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech