Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 08/11/2013 16h56 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Sid a écrit :

dans mon cas de figure, jeremyuvred, je n’ai pas cherché à "mégoter" 2 euros, je cherchais simplement le meilleur financement et le courtier n’a jamais fait état que ce taux était "bonifié" en contrepartie de la domiciliaition des salaires.

Je ne faisais pas référence à vous pour cela mais à un post de Value du début de la file même s’il pondère ses propos smile

Value a écrit :

Mais pour avoir vu l’envers du décor, je suis autant dégoûté par les pratiques du métier qui consistent à vendre le plus possible et pas forcément dans l’intérêt du client, que par les réclamations perpétuelles de ces mêmes clients, prêts à perdre plusieurs heures de leur temps et de celui du conseiller pour demander un remboursement d’1 ou 2€ parfois.

Tout à fait d’accord sur le fait qu’il faut garder vos déconvenues dans un coin de la tête pour ne pas reproduire les mêmes "erreurs" si l’on peut considérer cela comme des erreurs car elles n’ont pas vraiment dépendu de vous.

J’ai aussi eu des difficultés : je n’ai aucune preuve que je suis logé car le logement est lié à ma fonction, je n’ai ni quittance, ni facture edf/gdf/etc, j’ai simplement des factures téléphone. Et de la même manière j’ai souhaité un financement sans aucun apport (sans même les frais de notaire).

Dernière modification par JeremyUvred (08/11/2013 16h57)


Mes différentes et modestes expériences d'épargne et d'investissements, sur une Vie Riche & Douce

Hors ligne

 

#77 08/11/2013 17h01 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Au temps pour moi j’ai mal interprété vos propos

Quoiqu’il en soit ces clauses de domiciliation de revenus sont un vrai casse-tête lorsque votre banque ne vous suit plus dans vos projets immo (cas de ma banque actuelle où nous avions souscrit notre 1er crédit immo … avec apport … )

Pour l’instant je n’en suis qu’à 2 crédits mais 2 banques aussi … en continuant ainsi mon salaire va transiter dans 10 banques différentes au cours du mois …
Cela devient compliqué pour dépenser son argent …. il faut savoir où il se trouve à l’instant T …!

Hors ligne

 

#78 08/11/2013 20h00 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Etant généralement de l’autre côté du bureau (je suis chargé de clientèle), cette conversation me laisse (une fois de plus) perplexe et malheureusement reflète une attitude de + en + fréquente.

Vous faites le tour des banques pour trouver le meilleur taux, aucun problème !
Vous faites appel à un courtier pour le faire à votre place, aucun problème ! (c’est la méthode en apparence la plus simple mais  je doute que ce soit la meilleure manière de procéder mais c’est un autre débat)

Avouez-vous que vous ne souhaitez pas domicilier vos revenus lorsque le banquier vous pose la question ? Si vous êtes franc, aucun problème, la banque établit sa proposition en connaissance de cause. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que vous débutez la relation bancaire par un mensonge…. Ne venez pas parler de relation de confiance et n’espérez pas beaucoup de complaisance à l’avenir….

Faire crédit = faire confiance

Certains d’entre vous ne jure que par les banques en ligne, elles sont avantageuses sur les tarifs des services c’est incontestable. Pas de réseau, beaucoup moins de conseillers et donc des charges de structure réduites… Sur les taux de crédit, je ne pense pas qu’il y ait une grosse différence avec une banque de réseau. Mais (bien souvent)  les banques en ligne n’ont aucune expertise sur les dossiers de financement complexes.

Il faut choisir et assumer son choix : 
   - vous choisissez la banque de réseau pour le suivi + personnalisé et les projets "complexes" et puisque cette banque vous suit dans vos projets il me semble légitime d’y domicilier vos revenus.

  - vous choisissez de travailler avec une banque en ligne pour les prix bas : faites vos prêts dans cette banque en ligne ou ayez la franchise d’annoncer clairement vos intentions si vous souscrivez dans une banque de réseau.

Pour moi il faut choisir….. ou mentir !

Hors ligne

 

#79 08/11/2013 20h52 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   28 

JeremyUvred a écrit :

Tout à fait d’accord sur le fait qu’il faut garder vos déconvenues dans un coin de la tête pour ne pas reproduire les mêmes "erreurs" si l’on peut considérer cela comme des erreurs car elles n’ont pas vraiment dépendu de vous.

Je n’ai pas compris ce que vous vouliez dire Jeremy. De quelles "erreurs" parlez-vous?

JeremyUvred a écrit :

Pourquoi ? Car j’ai envie d’une relation de confiance, de quelque chose de sincère qui va plus loin qu’une obligation contractuelle infantilisante, du moment que ce n’est pas trop pénalisant en termes de coût.

Vous vous doutez bien que si cette obligation contractuelle a été rajoutée, c’est bien parce que des clients ne respectaient pas leur part du deal.

Je suis tout à fait en accord avec Gentleman Grower sur ce point.

Hors ligne

 

#80 08/11/2013 22h12 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Geoges a écrit :

Certes, les taux pour le crédit sont intéressants mais ils se rattrapent dès le départ :
argent versé le 24 M-1, remboursement demandé les 10 du mois.
Au final, le premier mois, on ne rembourse rien (pour qui, pourquoi, je n’en sais rien), mais du coup, la banque nous facture 160€ d’interêts moratoires supplémentaires pour ce délai. Suite à explications, je leur dit que je souhaite rembourser ma première mensualité de suite, la réponse fournie est que nous avons demandé à rembourser le 10 alors que l’argent a été versé le 4, on paye la différence.

La banque ne veut rien savoir.

Geoges,

Les 160€ ne sont que les intérêts courus normaux au taux que vous avez négocié pour votre crédit entre la date de déblocage et la date de 1ere échéance.
Je pense que le "24 M-1" est une erreur de frappe et qu’il convient de lire "4 M-1" et du coup vous auriez jugé bon de rembourser dès le 10 M-1 soit 6 jours après le déblocage. AMHA plutot que de vouloir payer une mensualité seulement 6 jours après le déblocage, il aurait été plus simple que vous demandiez un prêt d’un montant inférieur (le montant de l’échéance)….

Hors ligne

 

#81 08/11/2013 22h58 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   57 

Je confirme que c’est bien 24 M-1. Sauf que la banque du coup se paye 160 euros de plus. Pour 15 jours de prêt, cela fait beaucoup…. Je ne trouve pas trace dans le contrat de la date de la première mensualité. Il est indiqué des périodes (1,2,3,…). Il n’a jamais été question de payer des frais supplémentaires que ceux pour lesquels j’ai signé. Même si je comprends l’explication, j’ai un arrière goût de vaseline en bouche assez nauséeux…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#82 08/11/2013 23h46 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1078 

@Geoges : Gentleman Grower vous a fourni l’explication. Pour vérifier que ces 160€ sont bien "justes", vous pouvez faire le calcul suivant :
     ’montant du prêt’  x  ’taux du prêt’  x 15 / 365 = sans doute pas loin de 160 €
        (c’est les intérêts pour 15 jours, le taux du prêt étant pour 365 jours)
exemple : 130 000€ * 3% * 15 / 365 = 160.27€

Le mois suivant vous payerez :  ’capital encore du (=montant du prêt)’  x  ’taux du prêt’  /12 d’intérêts, en plus de rembourser un peu de capital.
Et les mois suivants, vous payerez un peu moins d’intérêts (parce que vous aurez déjà remboursé une partie du capital) selon la même formule, et rembourserez un peu plus de capital (si vos échéances ont des montants constants).
et ainsi de suite jusqu’à complet remboursement, selon le tableau d’amortissement.

Il n’y a aucune ’’vaseline’’ dans le tableau d’amortissement d’un emprunt. Vous payez juste les intérêts du capital que vous devez encore à la banque, pour chaque jour qu’elle vous le prête. Ces 160€ ne sont en rien des frais.

Dernière modification par GoodbyLenine (08/11/2013 23h51)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#83 08/11/2013 23h56 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   104 

File très intéressante, je ne la connaissais pas.

Mes remarques par rapport aux différentes interventions :

Relation Banque/client :

- Parler de conseiller financier me parait abusif. Je qualifierai cette personne de commerciale en produits financiers. Cette qualification me parait bien plus juste.

Investissements que font les Banques :

- Une banque ne doit pas "jouer" son propre argent sur les marchés. Ses fonds propres lui permettent de proposer des emprunts, moteur de l’économie. Une Banque n’est pas un fonds d’investissement ni un Hedge Fund.
- Une banque ne doit pas prendre de positions sur des tendances des marchés. Si le marché se retourne, la Banque perds son argent. Une Banque ne peut pas prendre de risques avec ses fonds propres.
- Une Banque ne doit prendre que des positions neutre sur les marchés (direction/couverture) afin de gagner de l’argent sur les services proposés à ses clients. Ces clients prenant les risques et rémunérant la Banque pour un service financier. Pour la Banque le sens du marché doit être neutre. Elle se rémunère sur le service apporté à son client.

- Les Banques qui perdent de l’argent sur les marchés (SG avec Kerviel, Caisse d’Epargne et la paume de 700 millions etc …) sortent de leur rôle de Banque et se comportent en Hedge Fund, ce qui n’a rien à voir avec le métier de Banque. Ces comportements sont criminels de part leur conséquences potentiels sur l’économie.

Financement des emprunts :

- La Banque prête à long terme à ses clients et se refinance à court terme. Le phénomène de "stabilité dynamique" est très efficace quand tout va bien, mais quand ça vas mal …… tout se casse la gueule. On vient de vivre un cas de ce type en 2008/2009 avec les conséquences que l’on connait. Donc à la base, le système est instable, toutes les techniques pour stabiliser l’édifice (compensation, marché interbancaire etc …) ne règlent pas le problème d’instabilité fondamentale du système.
-> Je ne prétends pas connaitre la solution ultime, je constate.
-> Le métier du Banquier (personne n’est Banquier ici dans cette file, seulement quelques employés de banque) est un métier très complexe et de haute voltige. Tout bouge, rien n’est stable et il faut garder l’équilibre. Notre système économique en dépends. Le contenu de nos assiettes en dépends. Notre vie en dépends.

Création monétaire :

- J’emprunte 100, la Banque créé 100. Je dépense 100 en investissement par exemple afin de générer une valeur ajouté qui a terme me rapportera 110. Cet emprunt me coute 2 en intérêts. Je fait un bénéfice de 8 et la banque a gagnée 2. La Banque a donc crée temporairement une quantité monétaire de 100 qui a générée une valeur ajoutée de 10 avant d’être retiré de la circulation. C’est ce qu’on demande de faire aux Banques, permettre à l’économie de créer de la valeur ajoutée plus rapidement et plus efficacement que si l’on devait attendre d’avoir le capital adéquat pour réaliser un investissement productif.
-> La Banque est le moteur de l’économie, elle transporte son sang.
-> Sans Banque, notre niveau de vie serait celui de nos ancêtre du moyen âge.

- Et si je ne rembourse pas mon crédit ? Prenons l’exemple que je ne puisse rembourser les 50 restants sur mon emprunt initial de 100 ? Et bien nous avons dans la nature, 50, qui ont servis acheter des matériaux par exemple, de la matière, payé des salaires, fabriquer une bagnole …. mais qui ne seront jamais retiré du système. La création de valeur ajouté devant servir a rembourser l’emprunt n’existe pas, mais l’argent a lui bel et bien été injecté dans l’économie sans que la valeur ajouté correspondante n’est été créé !!!!!

-> Pierre Noel Giraud (le commerce des promesses) appel cela le Mistigri.
-> Le ballon de baudruche ou Mistigri gonfle au gré des emprunts non remboursés -> L’économie vie de plus en plus d’argent créé mais ne correspondant pas à son équivalent en valeur ajoutée produite.
-> L’économie se déséquilibre, ne repose plus sur des fondamentaux solides et sains.
-> Bulle, crise, économique, déséquilibres, les Etats interviennent, le contribuable paie pour que le système ne s’écroule pas et ce contribuable doit fournir la valeur ajouté manquante par rapport à l’argent Mistigri en circulation.

-> Si la Banque prête à mauvais escient, le Mistrigri gonfle -> Crise économique inévitable.
-> Si la Banque ne prête qu’aux projets surs à 100% et donc en faible quantité -> Bridage de l’économie et appauvrissement général du fait de la démographie qui elle augmente (besoins de financement).

-> La position de la Banque est intenable !!!!! Dans tous les cas, on lui reprochera quelque chose.

La Banque, moteur de l’économie ne placera jamais ses crédits de manière optimale. Il y aura toujours des déséquilibres. On pourra donc toujours lui reprocher quelque chose.

On constate que le crédit ne suffit pas pour faire vivre les Banques. Le crédit est il à son juste prix ? Il semblerait que non, et les Banques cherchent d’autres sources de profits, sur les services complémentaires (le client est mécontent car il a le sentiment de se faire avoir) ou encore sur la prise de positions sur les marchés, la détentions de produits dérivés mal évalués (titrisation de créance -> subprime).

Bref, le système est bancale à la base, mais les Banques doivent faire avec. Et comme l’écrit Pierre Noel Giraud : "Tout n’est que décision politique". Encore faut il comprendre, analyser, proposer et obtenir un consensus au niveau mondial -> UTOPIE -> Le système est myope, npus avançons dans le noir.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#84 09/11/2013 14h53 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Gentleman Grower a écrit :

Bonjour,

Etant généralement de l’autre côté du bureau (je suis chargé de clientèle), cette conversation me laisse (une fois de plus) perplexe et malheureusement reflète une attitude de + en + fréquente.

Vous faites le tour des banques pour trouver le meilleur taux, aucun problème !
Vous faites appel à un courtier pour le faire à votre place, aucun problème ! (c’est la méthode en apparence la plus simple mais  je doute que ce soit la meilleure manière de procéder mais c’est un autre débat)

Avouez-vous que vous ne souhaitez pas domicilier vos revenus lorsque le banquier vous pose la question ? Si vous êtes franc, aucun problème, la banque établit sa proposition en connaissance de cause. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que vous débutez la relation bancaire par un mensonge…. Ne venez pas parler de relation de confiance et n’espérez pas beaucoup de complaisance à l’avenir….

Faire crédit = faire confiance

Exactement sauf que j’aime bien faire confiance à des gens qui ne me racontent pas des salades. Donc quand un "conseiller" me dit que la domiciliation est obligatoire sans me dire que c’est illégal et que s’il n’y a pas domiciliation il y aura majoration du taux, qui n’est pas honnête ? C’est du vécu sur 2 banques parmi 5 visitées …

Dans cette banque dans laquelle je domicilie mes revenus sans obligation, je suis tombé sur une vraie conseillère et c’est la première fois en 20 ans et 4 banques/agences différentes (et encore je passe les appels personnels reçus lors de mes deux rendez-vous).

Désolé si vous vous êtes honnête, je ne généralise pas je parle de mon expérience personnelle.

Value : c’est Sid dans son post qui évoquait des erreurs, pas vous wink

Dernière modification par JeremyUvred (09/11/2013 14h57)


Mes différentes et modestes expériences d'épargne et d'investissements, sur une Vie Riche & Douce

Hors ligne

 

#85 09/11/2013 15h57 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1078 

Mes réactions au message sur les banques de zeb :

zeb a écrit :

Investissements que font les Banques :
- Une banque ne doit pas "jouer" son propre argent sur les marchés. Ses fonds propres lui permettent de proposer des emprunts, moteur de l’économie. Une Banque n’est pas un fonds d’investissement ni un Hedge Fund.
- Une banque ne doit pas prendre de positions sur des tendances des marchés. Si le marché se retourne, la Banque perds son argent. Une Banque ne peut pas prendre de risques avec ses fonds propres.
- Une Banque ne doit prendre que des positions neutre sur les marchés (direction/couverture) afin de gagner de l’argent sur les services proposés à ses clients. Ces clients prenant les risques et rémunérant la Banque pour un service financier. Pour la Banque le sens du marché doit être neutre. Elle se rémunère sur le service apporté à son client.

Est-ce vraiment à vous (ou moi) de définir le "rôle des banques" ? En tout cas, au niveau des lois et de la réglementation actuelle (qu’il faut peut-être modifier), ce rôle n’est pas délimité comme vous le décrivez, et les opinions à ce sujet semblent très variées si j’en crois www.google.com/search?q=role+des+banques…
Par ailleurs la distinction n’est pas toujours facile à faire entre le risque pris par une banque pour faire de l’intermédiation, et celui pris quand la banque prend une position sur le marché.

zeb a écrit :

- Et si je ne rembourse pas mon crédit ? Prenons l’exemple que je ne puisse rembourser les 50 restants sur mon emprunt initial de 100 ? Et bien nous avons dans la nature, 50, qui ont servis acheter des matériaux par exemple, de la matière, payé des salaires, fabriquer une bagnole …. mais qui ne seront jamais retiré du système. La création de valeur ajouté devant servir a rembourser l’emprunt n’existe pas, mais l’argent a lui bel et bien été injecté dans l’économie sans que la valeur ajouté correspondante n’est été créé !!!!!

Si vous ne remboursez pas le crédit, la banque fera jouer ses garanties, fera éventuellement vendre la maison (par exemple pour 75, dont 50 de remboursement et 10 de frais), et vous aurez encaissé une perte (de 35 : les 50 déjà remboursés moins les 75-10-50=15 que vous récupérerez de la vente, ce qui est déjà mieux que 0 que certains récupèrent), alors que la banque aura quand même gagné ses 2.

D’ailleurs, même si vous remboursez le crédit, si la valeur de la maison a diminuée, l’opération peut très bien avoir détruit de la valeur au final.

zeb a écrit :

On constate que le crédit ne suffit pas pour faire vivre les Banques. Le crédit est il à son juste prix ? Il semblerait que non, et les Banques cherchent d’autres sources de profits, sur les services complémentaires (le client est mécontent car il a le sentiment de se faire avoir) ou encore sur la prise de positions sur les marchés, la détentions de produits dérivés mal évalués (titrisation de créance -> subprime).

Je ne crois pas que les banques décident de faire autre chose parce que ce qu’elle font "ne suffit plus à les faire vivre". Elles le décident simplement parce qu’elles estiment que ça va leur permettre de gagner plus, et que la réglementation ne les en empêche pas. C’est un comportement bien humain….. Pour éviter ou limiter les potentiels dégâts, il faut une réglementation mieux adaptée (même si elle ne sera jamais parfaite), cf ma signature ci-après wink


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#86 09/11/2013 17h56 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   104 

Cher GBL,

Est-ce vraiment à vous (ou moi) de définir le "rôle des banques" ?

Relisez les minutes du procès Kervie et en priorité la partie ou les avocats expliquent les rôles et responsabilités d’une Banque généraliste comme la SG. Ces avocats montrent que Kerviel est allé sciemment sur des prises de positions directionnelles, ce qui va a l’encontre de tout ce qu’une Banque généraliste doit faire.
Ce n’est pas moi qui le dit, mais la SG elle même.

Si vous ne remboursez pas le crédit, la banque fera jouer ses garanties, fera éventuellement vendre la maison (par exemple pour 75, dont 50 de remboursement et 10 de frais), et vous aurez encaissé une perte (de 35 : les 50 déjà remboursés moins les 75-10-50=15 que vous récupérerez de la vente, ce qui est déjà mieux que 0 que certains récupèrent), alors que la banque aura quand même gagné ses 2.

Le sujet n’est pas ce que gagne la banque ou non. Le sujet est la création monétaire du fait de l’activité d’émission de crédit de la Banque.

Le crédit d’une manière générale, ne se cantonne pas au crédit immobilier du particulier, loin de la. Prenons les créances grecques ? Seront elles remboursées un jour ? Quels sont les actifs saisis et revendus sur le marché avant de revenir à une création monétaire nulle ? Quelles garanties ont été exercées ?

Autre exemple, Eurotunnel ? Qui a versé les garanties sur les défauts de paiement d’Eutotunnel ? La création monétaire due aux émissions de crédits non honorés à t’elle été retirée du circuit ?

Reprenons l’exemple du crédit immobilier. Qu’est ce qui garantis que la valeur du bien couvrira le capital emprunté ? Quels sont les frais ?
Bref, cher GBL, même dans ce cas basique et simple, al situation ne l’ai pas autant et fera que le Mistigri augmentera.

D’ailleurs, même si vous remboursez le crédit, si la valeur de la maison a diminuée, l’opération peut très bien avoir détruit de la valeur au final.

Vous mélangez l’opération de création monétaire et la valeur du bien financé. On s’en fou de la valeur de la maison au final. La valeur de la maison n’est pas convertie en monnaie, elle reste un bien tangible qui vaut ce qu’il vaut. On parle de création monétaire dans le cadre du crédit, pas de la valeur du bien financé par la création temporaire de monnaie. Par contre, la réduction de masse monétaire a bien eus lieu elle, car l’emprunt a été remboursé. La valeur ajouté qui sert a rembourser cet emprunt n’est pas forcément liée à la valeur du bien immobilier, l’activité salariée de l’emprunteur pour sa RP apr exemple. Autre exemple : J’investis dans un transpalette qui me fait gagner 1% de productivité sur la fabrication de mon produit "GBL aware" que mes clients s’arrachent. En quoi la valeur du  transpalette a elle un impact sur l’opération de création puis de retrait monétaire ? Il n’y a pas de liens.

Je ne crois pas que les banques décident de faire autre chose parce que ce qu’elle font "ne suffit plus à les faire vivre". Elles le décident simplement parce qu’elles estiment que ça va leur permettre de gagner plus, et que la réglementation ne les en empêche pas. C’est un comportement bien humain….. Pour éviter ou limiter les potentiels dégâts, il faut une réglementation mieux adaptée (même si elle ne sera jamais parfaite),

Je vous rejoins sur le coté Nature Humaine, mais avec un bémol. Il est bien plus risqué de gagner beaucoup de sous en prenant des paris sur les marchés qu’en prêtant de l’argent avec une forte rémunération. Si les Banques vivaient grassement du crédit, elles ne s’embarasseraient pas de prises de risques sur les marchés, ce qui est d’ailleurs contraire à leur rôle à la base, à moins d’être déclaré comme Hedge Fund ou banque d’investissement, ce qui n’a rien à voir avec l’activité d’émission de crédit pour le financement de l’économie.

Concernant la réglementation de prime abord on ne peut qu’être d’acord avec vous. Mais avec des si, on referait le monde. Pourquoi cela n’a jamais éta fait avant alors ?
Je terminerai sur une citation de Pierre Noel Giraud : "Tout n’est que décision politique", mais j’ajouterai, "encore faut il être capable de comprendre avant de prendre la bonne décision, si elle existe". Et a la décharge de nos politiques (que je n’apprécie pourtant guère), c’est impossible. Le risque étant de voir l’offre de crédit restreinte et donc de ne plus financer la création de valeur suffisamment afin de lutter contre l’augmentation de la démographie et des besoins associés.

Cher GBL, lisez cet excellent bouquin, il est tout simplement "colossal", et nous aide a mieux appréhender les mécansimes financiers, dont l’économie a besoin afin de satisfaire la population.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#87 09/11/2013 18h27 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1078 

De ce que j’ai compris de l’affaire Kerviel, ce qui était en cause n’était pas que JK ait pris une position directionnelle, mais c’était la taille de la position (il était limité à ce niveau). Pour cacher la taille de ses positions, il a introduit des fausses infos dans le système informatique, faisant croire à l’existence de contreparties annulant ou diminuant la taille de sa position.
Après, même si la SG  décidait de se limiter à de l’intermédiation, ce serait son choix, et ça ne définirait pas forcément la limite de ce que "les banques" peuvent/doivent faire.

J’ai parlé de création/destruction de valeur, mais pas de création monétaire.

Dans le cas d’une créance non remboursée (quand la garantie ne permet pas de la rembourser), c’est le créancier qui encaisse la perte (Demandez à ceux qui avaient par exemple des oblig SNS). Je ne comprend pas où il y aurait de la monnaie créée qui resterait "ailleurs" dans ce cas (sauf si le créancier continue d’estimer sa créance dans ses comptes comme si elle était remboursable, mais ça me semble contraire aux règles comptables) et augmenterait un mistigri. En général, le ’’mistigri’’ qu’on essaie de passer au voisin, c’est la créance irrécouvrable qu’on tente de vendre au prix d’une créance recouvrable ou à un prix sur-évalué.

Où donc allez-vous chercher la définition du "rôle à la base" des banques ? et connaissez-vous beaucoup de "Banque généraliste comme la SG" qui ne soit pas aussi "Hedge Fund ou banque d’investissement" (ou qui ne contrôlent pas de filiales qui le soient) ?  (Attention : je ne dit pas que ce soit bien/mal, je constate juste ce qui est…)

De quel livre de Pierre Noel Giraud recommandez-vous la lecture ? (il y en a écrit pas mal…) Est-ce "Le Commerce des promesse" édité en 2001, réédité en 2009, dont une critique (positive) figure ici ?

Pierre Noel Giraud a pu écrire "Tout n’est que décision politique". Mais de ce que j’ai retenu en lisant ce livre (qui explique comment le constat de la puissance du lobby des banques et de l’absence de source d’avis alternative, a débouché sur la création de l’ONG Finance Watch), il n’y a pas beaucoup de monde en dehors des banques qui s’efforce d’influencer les politiques sur ce sujet.

Dernière modification par GoodbyLenine (09/11/2013 18h37)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#88 10/11/2013 15h36 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   104 

Hello cher GBL,

De quel livre de Pierre Noel Giraud recommandez-vous la lecture ? (il y en a écrit pas mal…) Est-ce "Le Commerce des promesse" édité en 2001, réédité en 2009, dont une critique (positive) figure ici ?

Vous confirmez mon sentiment à chacun des échanges que nous avons pu avoir par le passé. Vous ne lisez pas les contributions qui vous sont opposées et répondez à vos propres reflexions.

El Kabach venait avec ses questions et Marchais avec ses réponses. Ces échanges avec vous me font penser à ces mémorables échanges qui font maintenant parti de notre patrimoine médiatique. smile

Ciao, sans rancune, mais je ne pense pas que cela vaille la peine de poursuivre ces échanges avec vous. Continuez seul. vous y trouverez votre compte.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#89 10/11/2013 18h10 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1078 

Si vous pensez que je n’ai pas lu

zeb a écrit :

-> Pierre Noel Giraud (le commerce des promesses) appel cela le Mistigri.

vous faites erreur. Mais avouez qu’il n’est pas complètement évident que ce qui est entre parenthèse doivent être compris comme le titre d’un livre, d’autant que la phrase prête à confusion (encore plus avec le mot "appel" qui est sans doute le verbe "appelle" mal orthographié)….

Répondre juste "oui" ou "non" à ma question aurait été plus rapide, et plus gentleman aussi.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#90 10/11/2013 18h33 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   104 

Bien, sur, on aura compris que le sujet de ce forum et de cette file est bien la conjugaison.

Merci de l’avoir rappelé cher GBL.

Ce sujet ne m’interessant pas (la conjugaison), je file vaquer à d’autres occupations.

Merci d’être venu.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#91 02/01/2015 19h52 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Par rapport à cette question, je connais un groupe d’amis qui ont créés une SCI il y a 15 ans, trois fonctionnaires, qui allaient dans chaque banque demander un prêt de 120000 euros à peu près. Ils n’ont jamais été obligés de se domicilier dans aucune banque.
Par ailleurs, j’ai une question par rapport à ça : ces même amis sont allés dans une vingtaine de banque et à chaque fois ont emprunté 120000 euros pour acheter un appart qu’ils louaient environ 900 euros par mois. Les banques leur demandaient oralement s’ils avaient un autre crédit, ils répondaient simplement "non" en mentant délibérément. Ils pouvaient largement rembourser leurs crédits par l’apport des loyer et au bout de 15 ans ils possédaient 20 appartements.
Est-ce légal?

Hors ligne

 

#92 02/01/2015 20h05 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   132 

Georges 74

au vu de ce que vous dites:

- non ce n’est pas légal de mentir quand on fait un prêt, néanmoins, comme il n’existe pas de banque de données répertoriant les emprunteurs, la banque n’a pas de moyen "officiel" de vérifier si un emprunteur a ou non un crédit en cours. Néanmoins, ce n’est pas qu’un engagement oral, normalement, ils ont du signer à un moment donné l’état de leurs ressources et donner les justificatifs correspondant,

- néanmoins, il est possible de vérifier certains points comme par exemple l’avis de taxe foncière. A ce moment-là la banque aurait du se rendre compte que vos amis possédaient plusieurs biens sans déclarer de prêt. Ca parait plutôt bizarre, sauf très gros patrimoine. Par ailleurs, tout banquier qui se respecte demande les relevés de compte des associés + de la SCI. Du coup, les prêts auraient du figurer sur lesdits relevés.

Après, il est toujours possible de "la jouer fine" si on connaît bien le système, mais ça demande une bonne dose d’ingéniosité et un peu d’organisation. Si vraiment vos amis pouvaient "largement rembourser les prêts", quel était leur intérêt de mentir au banquier?

Au final, je suis assez étonnée qu’ils aient pu renouveler l’opération une vingtaine de fois…..

Pour finir, Georges74, je vous invite à lire la charte du forum. Il convient de vous présenter dans la rubrique idoine. Cela permettra aux participants du forum de mieux vous connaître.

Dernière modification par Elodie01 (02/01/2015 20h08)


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#93 02/01/2015 20h21 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre réponse Elodie.
Ces amis ont effectué une vingtaine de prêts en même temps pour tout revendre 15 ans plus tard et être tranquilles. Ils n’avaient pas les moyens financiers de rembourser si ce n’est par les loyers qui auto-fiançaient leurs prêts.
Les banques ne se sont jamais plaintes puisqu’ils remboursaient grâce aux loyers.
Ils ont effectivement signé l’état de leurs ressources lors du prêt, mais comme ils disaient à chaque banque qu’ils n’achetaient qu’un bien à chaque fois et qu’il n’y avaient pas d’autres crédits en cours, l’état de leurs ressources étaient lors largement suffisant.
Ils ont fait ces demandes de prêts la même année, ce qui fait que sur l’impôt foncier rien n’apparaissait.
ma question est plutôt sur le coté légal de dire au banque qu’ils n’avaient encore aucun prêt sachant que c’était vrai en partie puisqu’ils ont contracté leurs prêts dans une période très courte.

Hors ligne

 

#94 02/01/2015 20h35 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   132 

Georges74,

leurs déclarations de ressources n’étaient vraies que dans le cadre du premier prêt, après ils ont réalisés de fausses déclarations.

Je pense que vos amis ont eu beaucoup de chance, cette prise de risque excessive auraient pu les amener droit à la catastrophe.

C’est à mon avis un exemple à ne pas suivre!


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#95 03/01/2015 10h45 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   218 

Comme l’a dit @Elodie01, quand vous faites une demande de prêt vous signez sur cette même demande l’état de vos engagement financiers.
Ne pas signaler un emprunt en cours est une fausse déclaration manifeste. Si la banque s’en aperçoit elle est en droit d’exiger le remboursement des sommes dues dans un délai de 30 jours. Il existe aussi un risque de nature pénale.

Dans la pratique si le montage du prêt passe, peu de chance qu’il y ait de demande de la banque dans les années qui suivent. Il suffirait effectivement de demander les taxes foncières pour faire tomber la tromperie. Il faut parier sur le fait que durant la durée de l’emprunt aucun fichier de recoupement ne sera mis en place (pas évident, c’était même prévu l’an dernier). Le vrai risque c’est de ne pas pouvoir rembourser à cause d’un impayé durable par exemple, et la c’est un peu Pérette et le pot au lait wink

Je doute également que vous puissiez dans l’année que vos amis aient pu monter 15 dossiers d’emprunt. Cela suppose de convaincre 15 banques différentes et non liées (de nombreux établissement sont des filiales d’autres avec un système informatique commun) encore faut-il les trouver ! Il faut aussi trouver 15 biens qui s’autofinancent (à mon opinion l’autofinancement n’est pas suffisant, pour avoir un peu de sécurité il faut investir avec un vrai CF positif) très difficile à trouver en quelques mois !


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#96 05/03/2015 20h59 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,

J’ai également une question au sujet de la domiciliation bancaire, mais avec une variante :

Voici la clause :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7852_domiciliation.png

Ce contrat concerne donc 2 crédits immobiliers pour le même bien :
1 maison individuelle en tant que résidence secondaire.
L’un des crédit et dors et déjà remboursé.

Il est fait mention d’une contrepartie, la clause est donc valable.
Mais contrairement à Julien62 en page 1, il n’est pas fait mention de durée :

julien62 a écrit :

Bonjour,

Je viens de recevoir mes offres de prêts et je suis tres surpris par une clause du pret:
"L’emprunteur s’oblige a domicilier a domicilier auprès du préteur ses revenus…. pendant la durée de l un quelconque des prêts….

Je souhaiterai donc savoir si nous pouvions domicilier nos salaires dans une autres banque vu qu’ils ont déjà été domiciliés dans cette banque, ou si la notion de domiciliation en droit bancaire revêtait de facto

Merci d’avance pour vos remarques.

Bragu Demon

Dernière modification par BraguDemon (05/03/2015 21h00)

Hors ligne

 

#97 06/03/2015 09h23 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   37 

Elodie01 a écrit :

Georges 74
Pour finir, Georges74, je vous invite à lire la charte du forum. Il convient de vous présenter dans la rubrique idoine. Cela permettra aux participants du forum de mieux vous connaître.

Bonjour BraguDemon,

Je pense que vous devriez écouter le premier conseil d’Elodie01.

Pour votre question, étant donné qu’un crédit est déjà remboursée, je ne vois pas en quoi vous seriez toujours lié à la banque, d’autant plus qu’il faudrait vérifier si la loi exige la mention d’une durée (auquel cas votre clause serait abusive et réputée non écrite).

Bien cordialement,
Setanta

Hors ligne

 

#98 11/03/2016 13h03 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je viens de recevoir mes offres de prêts et j’y découvre avec surprise cette fameuse clause. Ma conseillère banquaire ne m’avait jamais réclamé cette contrainte. (J’avais fais le tours dans d’autres banques qui n’avaient jamais manqué de me stipuler cette clause).

J’ai bien compris, en faisant rapidement le tour des sites bien informés, que cette clause n’était pas du tout considérée comme abusive, de la façon dont elle est formulée: "Vous avez eu un taux préférentiel en contrepartie".
L’INC le rappelle en ces termes:

INC a écrit :

la Commission des clauses abusives (CCA) a, dans sa recommandation n°04-03, considéré comme abusives les clauses ayant pour effet "d’obliger l’emprunteur, pendant toute la durée du prêt, à verser l’ensemble de ses revenus sur un même compte dans l’établissement prêteur, sous peine de déchéance du terme, alors même que l’emprunteur aura ponctuellement satisfait à ses remboursements et de ne prévoir aucune contrepartie individualisée à cette obligation au profit de l’emprunteur".   Par conséquent, si le contrat précise que la domiciliation des revenus a une contrepartie (un taux d’intérêt minoré le plus souvent), cela n’est pas abusif pour la CCA.
- See more at: http://www.conso.net/content/le-credit-immobilier

Bref, j’en viens à ma question:
Puis-je procéder aussi sournoisement que les banksters et domicilier mon salaire sur le compte en question (afin de respecter le contrat) et configurer un ordre permanent à la date+2jours par exemple, qui me vire mon salaire ( - la somme à laisser pour la mensualité du prêt) sur mon compte banquaire actuel (dans une autre banque) ?

Dernière modification par tboy (11/03/2016 15h38)

Hors ligne

 

#99 11/03/2016 15h03 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1078 

Vous pouvez.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#100 11/03/2016 15h08 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   37 

Bonjour,

Bien sûr que vous le pouvez. Votre employeur vous verse votre salaire sur ce compte. Ensuite, c’est votre argent, vous faites ce que vous voulez avec…

Setanta

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech