Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 26/06/2013 22h44 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   132 

@Pruls

Le "classement" des clients peut se faire sur les avoirs et sur les revenus et/ou la catégorie socio-professionelle.
Grosso modo, si vous êtes un profil de carrière évolutif avec un capital moyen ou important, vous pourrez obtenir de meilleurs conditions (par exemple pour un prêt) que si vous êtes au SMIC sans évolution de carrière avec un capital proche de zéro. Après je pense que chaque banque possède sa classification….

@Gentleman Grower

je ne sais pas si votre post est en réaction du mien, mais si c’est le cas, je vais me permettre de préciser ma pensée. Je ne suis pas une adepte absolue du low-cost ou du tout gratuit. D’ailleurs, si vous avez lu mes posts, j’ai toujours précisé que quand on veut un service, cela se paie. Après, je voulais quand même combattre une idée reçue qui est que "tous les banquiers sont des voleurs" en montrant qu’il est possible d’avoir un compte et de fonctionner avec sans frais particulier.

D’ailleurs, dans ma vie antérieure de banquière, je détestais les clients qui chipotaient pour 3 francs 6 sous à la moindre occasion. Il y a une tarification appliquée pour un service et cela me parait normal de payer. Après, il faut aussi se rendre compte que pour certains produits ou service, payer plus cher ne veut pas forcément dire un meilleur service. Si je prend l’exemple de mon PEA. il est actuellement dans la banque auprès de laquelle je travaillais. Aujourd’hui il m’en coute beaucoup plus que ce que je pourrais avoir sur une banque en ligne. Je réfléchis sérieusement à changer de banque car je n’aurais pas moins de service dans la banque en ligne avec laquelle je traite mon compte titre actuellement que dans ma banque actuelle. 

Néanmoins, quand on est un client fidèle, comme cela semble être le cas de Jeamb, je pense qu’il est possible de négocier certains avantages. Je n’ai pas dit qu’il ne fallait rien payer car cela n’est pas viable pour que les banques puissent continuer à fonctionner. Après, un geste commercial peut être envisageable pour un client comme Jeamb qui semble être fidèle à sa banque et travailler de manière régulière avec elle.

Lorsque je travaillais à la banque , j’avais remarqué que souvent on accordait les "avantages" aux clients qui étaient les plus demandeurs ou aux nouveaux clients, pas forcément aux clients les plus" importants" et les plus fidèles.

Bonne soirée


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#52 26/06/2013 22h59 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Elodie01 a écrit :

@Gentleman Grower

je ne sais pas si votre post est en réaction du mien, mais si c’est le cas, je vais me permettre de préciser ma pensée.

Ma remarque était d’ordre générale et ne visait personne en particuliers

Lorsque je travaillais à la banque , j’avais remarqué que souvent on accordait les "avantages" aux clients qui étaient les plus demandeurs ou aux nouveaux clients, pas forcément aux clients les plus" importants" et les plus fidèles.

Bonne soirée

Sur le principe je suis bien d’accord avec vous, malheureusement dans la pratique c’est assez compliqué je pense que vous vous en êtes rendu compte….

bonne soirée

Hors ligne

 

#53 27/06/2013 02h36 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   31 

Gentleman Grower a écrit :

Je vais tenir ici quelques propos provocateurs :

Que de fantasmes concernant l’activité des banques dans cette file…. Je crois entendre certains clients….

Avant d’échafauder des théories hasardeuses sur le fonctionnement et/ou la rentabilité des banques, il serait bon de connaitre et de comprendre un peu mieux ce milieu, certes complexe… Et d’apprendre à le connaitre autrement que par les propos populistes de certains média qui de toute façon ont tendance à dénigrer tous les métiers qui semble gagner de l’argent et/ou que la plupart des gens ne comprennent pas (assurances, banques, syndics, téléphonie mobile, pétroliers).

Je trouve assez surprenant d’entendre ce type de propos sur ce forum qui accueille des gens plutôt initiés au monde de la finance.

Par ailleurs, il faut avoir en tète, quelque-soit le domaine d’activité, que le tout gratuit ou le tout low-cost c’est à terme nos emplois (nous qui vivons dans des pays dit "riches") qui seront supprimés ou sous payés… et donc notre niveau de vie à tous…

Bonjour,

Le but premier d’un forum est de permettre l’echange d’informations et d’idées. Que celles-ci ne vous plaisent pas est votre droit, et vous etes d’ailleurs fortement incité si vous le souhaitez a les contredire par des explications, arguments, source, etc… comme je vous l’ai courtoisement demandé dans mon message precedent, et comme peux le faire sur cette file Elodie01.

Vous trouverez sur ce site des gens qui sont pour la plupart non pas initiés au monde de la finance, mais qui sont interessé par celle-ci, ce qui est mon cas par ex. Certains autres sont egalement refractaires a celui-ci, ou du moins a l’univers boursier, mais sont parfaitement instruit dans le domaine de l’immobilier par ex.

Nous avons tous a apprendre des autres, encore faut-il qu’il y ai echanges de point de vues mais aussi d’informations…

Enfin, je me repete, mais payer un service est normal, et je n’attends pas de ma banque qu’elle soit gratuite. Cependant, une fois que vous avez payé un service, vous attendez a avoir celui-ci. Lorsque vous avez soi-disant un "conseiller privé", vous vous attendez a ce que celui-ci connaisse un minimum votre dossier quand vous venez le voir pour avoir des conseils un peu plus personnalisé.

Malgré des frais bien superieur a la concurrence, je suis toujours (pour le moment) fidele a ma banque. J’attends de celle-ci qu’elle fasse un effort de temps en temps.

Dans la vie, je suis plus que partisan du "je vous montre ce dont je suis capable, et ensuite je viens demander" et non du "donnez moi pour que cela me motive". Par contre, quand j’estime avoir fait mes preuves sur du moyen/long terme (ici on est apres 12 ans de fidelité), j’estime que c’est au tour de la banque.

Elodie01 a écrit :

Néanmoins, quand on est un client fidèle, comme cela semble être le cas de Jeamb, je pense qu’il est possible de négocier certains avantages. Je n’ai pas dit qu’il ne fallait rien payer car cela n’est pas viable pour que les banques puissent continuer à fonctionner. Après, un geste commercial peut être envisageable pour un client comme Jeamb qui semble être fidèle à sa banque et travailler de manière régulière avec elle.

Oui c’est le cas, ayant tout mes comptes, nombreux prets immo, placements financiers dans celle-ci. Je prends en compte le conseil d’avoir une deuxieme banque pour d’eventuels arbitrages et negociations futures et m’y vais m’y atteler pendant mes congés.

Hors ligne

 

#54 27/06/2013 22h33 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Les propos provocateurs ont fait mouche sur vous jeamb wink

Voila une intervention qui m’a fait bondir, j’espere que vous ne m’en voudrez pas trop de prendre vos propos en exemple :

jeamb a écrit :

Si une contrepartie vous semble évidente, vous devriez regarder les gains sur un prêt immo de 20 ans: 38K€ pour un emprunt de 100K, et encore avec les taux actuels. Vis a vis du risque pris (les crédits ont des hypothèques ou cautionnement en face), ma foi, je trouve que c’est suffisant.

Il ne faut pas oublier que la banque rémunère les dépôts de ses clients, achète de l’argent sur les marchés, achète des produits pour se couvrir des variations de taux et donc "fixer" sa marge (sinon elle se trouverait dans une dangereuse position spéculative quant aux variations des taux de marché pendant la durée du prêt consenti au client).
A cela elle ajoute évidemment une marge pour couvrir ses charges de structure, de personnel et les impayés de certains clients.

Quant a la parole donnée, que répondez-vous a un client lorsque vous lui demandé la même chose et qu’il vous dit : "désolé, j’ai déjà donné ma parole il y a 10 ans a la banque qui m’a fait mon prêt original, et je n’ai qu’une parole"? Vous ne lui accordé pas son prêt?.

J’avoue que je n’ai jamais entendu un client tenir ce genre de propos…. ma réponse et/ou ma proposition dépendra du contexte et/ou des autres contreparties possibles.

Quand une banque vous prélevé 8,2€ pour un découvert de 1,8€ pendant deux jours, vous trouvez que c’est une relation commerciale saine? C’est sur que pour le coup, comme vous dites, eux respectent les engagements écrits (sisi, en tout petit en bas de la quatrième page).

L’exemple que vous prenez est réel mais choisi sur un cas extreme. Ce type de facturation est appelé "commission d’intervention" et représente l’intervention du chargé de clientèle pour décider de payer ou pas l’opération présenté sans que la provision soit sur le compte et en dépassement d’une éventuelle autorisation de découvert. D’accord 8.20€ (pour reprendre votre chiffre) c’est cher mais cela rémunère le temps passé par le conseiller à analyser le paiement ou non de l’opération et d’autre part cela incite le client à gérer correctement.
Face à ce genre de cas plusieurs hypothèses :
        - Le client a une épargne significative (j’entends par là quelques milliers d’euros) : dans ce cas bien souvent ces frais ne sont pas meme pas facturés (la décision pour savoir si je paye ou rejette l’opération est souvent évidente si le client a de l’argent sur le livret…)
         - Le client n’a pas d’épargne mais l’incident est exceptionnel et le client plutôt fidele, dans ce cas je pense qu’il n’aura pas grand mal à obtenir le remboursement.
        - Le client est régulièrement à découvert sans ou au dela de l’autorisation convenue dans ce cas c’est à lui de mieux suivre son compte…. Ou de demander la hausse du découvert autorisé… ou à son conseiller de le lui proposer….

Je suis désole, mais la plupart des banques vous enfoncent de frais de garde, découvert, d’absence de transaction, etc… d’où le succès des banques en lignes… Et en plus, elles n’osent même pas se remettre en question face a cette concurrence! Je veux bien payer un peu plus cher pour avoir une personne physique en face, mais 100% de plus? non!

Les frais d’absence de transaction ne me choquent pas, le but est d’éviter d’avoir un tas de compte ouverts qui génèrent un cout pour la banque mais n’apportent rien… encore une fois c’est une tarification qui a un but dissuasif plus qu’un but lucratif.
Banque en ligne et banque de réseaux difficile de s’aligner… Je vous met au défi d’aller réaliser un dossier de crédit immo un peu technique auprès d’une banque en ligne…

Les banques en ligne ont une offre souvent axée sur l’épargne et s’adressent à des clients plutôt autonomes et aisés. Les frais de personnels ne sont donc pas du tout les mêmes… Et le traitement des opérations en cas de découvert non autorisé est des plus strict.

AMHA les banques de réseaux vont plutôt chercher à lutter par la qualité du conseil et de la relation avec les conseillers que par les prix sur lesquels elles ne pourront jamais s’aligner…. après il faut effectivement que les conseillers soient à la hauteur…

Gentleman Grower a écrit :Pardon mais les banques ne se refinancent pas sur les marchés au taux de l’OAT 10 ans.

Jeamb a écrit :
Pourriez-vous, pour enrichir ma culture dans ce domaine, m’expliquer brievement comment les banques se financent et calcul le taux qu’elles accordent a leurs clients?

L’OAT 10ans est le taux auquel l’état Français se finance. L’état Français est un emprunteur supposé sans risque et se refinance donc à un taux inférieur à celui des banques pour lesquels une prime de risque s’ajoute à ce taux. Cette prime de risque fluctue selon la solidité de la banque et selon le contexte financier général.

Pour la détermination du taux accordé à un client, il y a 2 dimensions : d’une part le cout de revient de l’argent qui est prêté (cout des dépots des clients, cout de l’argent sur les marchés, cout des "assurances" permettant de transformer des ressources à taux variables en crédit à taux fixe, etc…) et d’autre part il y a le coté commercial et stratégique : volonté ou non d’avoir une politique de taux agressive, qualité du dossier du client en terme de risque (apport, endettement…), qualité et rentabilité (actuelle ou potentielle) de la relation, etc…

Voila j’espère vous avoir un petit peu éclairé, je ne suis pas expert concernant les mode de refinancement des banques, ce ne sont que des principes "basiques".

Dans le monde bancaire comme partout il y a des gens qui font leur boulot honnêtement, serieusement et qui sont compétents…. Et d’autres pas…. Vous êtes peut être mal tombé… ou bien simplement une incompatibilité d’humeur… On ne peut pas plaire à tout le monde

Mais il ne faut pas généraliser wink

Bien à vous,

Hors ligne

 

#55 27/06/2013 22h38 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Pour en revenir au thème principal et en réponse à spiritoo, les crédits immobiliers sont trop peu rentables et les banques veulent vendre d’autres services ou produits aux emprunteurs.

La domiciliation des revenus est un signe de fidélisation et permet d’entretenir la relation avec le client. Avec un compte qui fonctionne le banquier a bien plus de chance d’avoir des opportunités de rencontrer son client et de pouvoir lui proposer (et facturer…) d’autres produits.

Hors ligne

 

#56 28/06/2013 09h17 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour GentlemanGrower,

tout ce que vous dites me semble censé, mais vous n’intégrez à aucun moment l’impact de la création monétaire scripturale.

Malheureusement, je n’ai pas de source pour dire à quel point cet aspect est favorable au banque ou non. D’ailleurs vous même, vous décrivez des charges d’une banque sans les chiffrer.

Tant que cette question n’aura pas de réponse précise, le débat restera sur des positions relevant d’avis personnels, par essence impossible à discuter car non fondé sur des arguments.

Que la banque ait intérêt à ce que les revenus soient domiciliés chez elles me parait évident, qu’un prêt immobilier soit peu rentable beaucoup moins.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#57 28/06/2013 18h59 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour pruls,

La création monétaire n’a à mon sens aucun impact.
Pour accorder un crédit immobilier de 100 000€, la banque crée 100 000€ de nouvelle monnaie et inscrit ce prêt à l’actif de son bilan (le prêt est une créance sur le client).
Au passif, elle inscrit 100 000€ qui se retrouvent crédités sur le compte courant du client.
Le bilan de la banque reste ainsi équilibré. Actif = passif

Le client paye sa maison au notaire, qui n’est pas client de la même banque.
N’ayant plus ces 100 000€ au passif la banque doit : soit trouver un montant équivalent auprès d’autres déposants soit acheter cette somme sur les marchés.

Le crédit est bien issu de la création monétaire néanmoins la banque doit toujours le compenser par des dépôts ou des achats sur le marché…. Il est donc totalement inexact d’affirmer que de l’argent crée de toute pièce ne coute rien à la banque.

Pour approcher le fonctionnement des SWAPS de taux que les banques souscrivent pour se protéger des variations de taux :
Le swap de taux - Fimarkets

Esperant répondre aussi clairement que possible et dans la limite de mes connaissances à votre questions…

Cordialement,

Hors ligne

 

#58 28/06/2013 22h01 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   69 

Oui votre réponse me donne à réfléchir et je comprends que la création n’est pas gratuite du fait de devoir honorer la demande de paiement du chèque.

Sachant que toutes les banques sont dans la même situation, il me semble qu’elles font leur compte et que le refinancement ne se fait que sur la différence.

Genre je te dois 10 tu me dois 5, donc faut que je donne 5, en plus compliqué vu que les comptes se font entre plusieurs banques.

Pour moi il reste un point à établir: combien rapporte les prêts qu’une banque peut faire avec 100€ en poche?

Sur wikipédia, il est indiqué un effet multiplicateur de 5.48 maximum en Europe. Avec le chiffre de Elodie01 cela ferait moins de 1€. C’est bien moins que ce que j’imaginais!


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#59 28/06/2013 22h39 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Oui tout à fait les banques font ce qu’on appel de la compensation pour déterminer ce qu’elles se doivent mutuellement.

Selon les ratios de bâle les banques doivent avoir 8€ de fonds propres pour prêter 100€.

La marge d’intérêts sur un prêt immo est vraiment très variable, il arrive même qu’elle soit négative (c’est particulierement fréquent quand le prêt a été renégocié).

Hors ligne

 

#60 28/06/2013 23h49 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   18 

Gentleman Grower a écrit :

Pour en revenir au thème principal et en réponse à spiritoo, les crédits immobiliers sont trop peu rentables et les banques veulent vendre d’autres services ou produits aux emprunteurs.

Bonjour,

Ils sont trop peu rentables, n’exagérons rien. Trop peu rentables selon le référentiel des banques, c’est possible… Il faut regarder dans la globalité car toute entreprise à des produits d’appel et se rattrape allègrement sur d’autres.

L’autre jour, l’un de nous avait un rendez vous avec une banque qui venait de racheter un prêt par l’intermédiaire d’un courtier.
La conseillère indique au bout de quelques minutes qu’il fallait prendre l’assurance habitation. Refus.
Et la elle sortit l’installation d’alarme. Toujours refus
Et enfin l’abonnement téléphonique …

Nous lui demandons ce qu’elle avait à proposer en terme de produits financiers avec un rendement un peu plus intéressant que 3% net. Rien, absolument rien.
En fait les banques sont en train de perdre leur cœur de métier et cède à cette mode de la diversification.

Maintenant quand on veut de l’électricité, on va chez gaz de France.quand on veut un billet d’avion, on chez voyages-SNCF.fr …
Toutes ces sociétés vendent des couteaux à tout faire (mal) sans les maîtriser.


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

#61 03/07/2013 21h00 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

bonjour,

@ Construire sa retraite
Oui le prêt immo n’est pas suffisamment rentable en soit, c’est un produit d’appel et de fidelisation dans le but de vendre d’autres choses… Assurance, services, etc…

Des placements avec un taux supérieur à 3% net (et sans risque….) ça me parait bien compliqué quand les banques pretent autour de 3% voire en dessous suivant les durées…

Hors ligne

 

#62 03/07/2013 21h09 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   18 

Gentleman Grower a écrit :

Des placements avec un taux supérieur à 3% net (et sans risque….) ça me parait bien compliqué quand les banques pretent autour de 3% voire en dessous suivant les durées…

Alors il faut s’orienter vers l’immobilier !


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

#63 03/07/2013 23h14 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

L’immobilier est loin d’être garanti !

Hors ligne

 

#64 08/11/2013 13h06 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   57 

J’ai un peu le même souci pour un prêt. Domiciliation des salaires, obligation de prendre une CB avec pleins d’options dont je ne veux pas, et tarif préférentiel à 8€ par mois alors que j’ai une Gold mastercard entièrement gratuite dans la banque où je suis.
Certes, les taux pour le crédit sont intéressants mais ils se rattrapent dès le départ :
argent versé le 24 M-1, remboursement demandé les 10 du mois.
Au final, le premier mois, on ne rembourse rien (pour qui, pourquoi, je n’en sais rien), mais du coup, la banque nous facture 160€ d’interêts moratoires supplémentaires pour ce délai. Suite à explications, je leur dit que je souhaite rembourser ma première mensualité de suite, la réponse fournie est que nous avons demandé à rembourser le 10 alors que l’argent a été versé le 4, on paye la différence.

La banque ne veut rien savoir.

Si à cela, on rajoute des services vendus dont je n’ai pas besoin, des rendez-vous interminables pour signer deux-trois documents non préparés à l’avance, un manque de conseil évident puisque j’en viens à payer 160€ pour une question de date, une domiciliation de salaire obligatoire,…
- plus le fait que je ne puis saisir moi-même mes RIB en ligne, ce doit être la banque qui les saisit (je ne savais même pas que cela se faisait encore)
- plus un virement maximum de 2k€ par jour non modifiable par mes soins
- plus des frais si plus de 3 ou 5 retraits par mois sur des DAB

Au final, certes j’ai un crédit, mais j’aurais préféré sans doute le payer un peu plus cher et être pris un peu moins pour un con ET une vache à lait.
Je garde ma banque en ligne que je trouve parfaite (ING, un service client exemplaire), et je ferais tout, au niveau professionnel, pour ne plus que l’on travaille pas avec cette enseigne (crédit agricole), même si cela ne va pas chercher loin.
Plusieurs ont parlé de relations commerciales de confiance. La confiance, ça se gagne, cela ne se vend pas de force.

Dernière modification par Geoges (08/11/2013 13h07)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#65 08/11/2013 13h23 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Administrateur
Réputation :   1307 

Geoges a écrit :

La banque ne veut rien savoir.

Si à cela, on rajoute des services vendus dont je n’ai pas besoin, des rendez-vous interminables pour signer deux-trois documents non préparés à l’avance, un manque de conseil évident puisque j’en viens à payer 160€ pour une question de date, une domiciliation de salaire obligatoire,…
- plus le fait que je ne puis saisir moi-même mes RIB en ligne, ce doit être la banque qui les saisit (je ne savais même pas que cela se faisait encore)
- plus un virement maximum de 2k€ par jour non modifiable par mes soins
- plus des frais si plus de 3 ou 5 retraits par mois sur des DAB

Au final, certes j’ai un crédit, mais j’aurais préféré sans doute le payer un peu plus cher et être pris un peu moins pour un con ET une vache à lait.

Je compatis puisque j’ai subi la même médiocrité des services quand j’étais au LCL, et prou les mêmes obligations quand j’avais sollicité un prêt chez HSBC.

Vive les banques en ligne… Boursorama Banque propose une offre de prêt compétitive (je n’ai pas testé toutefois). Dans le futur, je suis sûr que Fortuneo ou ING s’y mettront.

Hors ligne

 

#66 08/11/2013 13h52 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Un prêt en cours de réalisation chez AXA Banque … même combat (et j’ai le sentiment d’avoir
atteinte le degré ultime d’incompétence chez une banque …)

Par contre sur mon offre de prêt il m’est demandé la domiciliation de mes "revenus" sans aucune autre précision.
J’avais pensé y verser seulement les revenus fonciers liés à cet investissement immo …

Quelqu’un a-t-il déjà rencontré une situation similaire et a-t-il pu s’exonérer de la domiciliation de ses salaires ?

Merci d’avance

Hors ligne

 

#67 08/11/2013 13h59 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   57 

Comme dit précédemment, cette mention est abusive. Vous ne risquez rien à ne plus domicilier votre salaire SAUF s’il est précisé qu’en contrepartie de cette domiciliation, vous avez un taux bonifié.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#68 08/11/2013 14h20 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

merci georges

la mention exacte de mon offre de prêt est la suivante :

L’emprunteur s’est engagé à domicilier ses revenus et les échéances du présent prêt sur un compte de dépôt AXA BANQUE et à maintenir cette domiciliation pendant toute la durée du prêt. En contrepartie l’emprunteur bénéficie du taux privilégié ci-dessus, correspondant au taux standard en vigueur à la date de l’offre minorée de 0.20 point.

l’affaire se complique dans mon cas de figure car je suis passée par un courtier (là aussi le pire que j’ai pu rencontrer … j’aurais dû fuir ….) qui n’a jamais fait état de ce taux "bonifié" lors de nos échanges.
Le taux nous a simplement été présenté comme étant le taux négocié par le courtier. Nous savions que la banque nous imposerait une domiciliation des revenus mais nous n’avions pas connaissance alors de l’impact financier futur de la non réalisation de cette clause….

Nous l’avons découvert à la lecture de l’offre, alors qu’il était trop tard pour faire machine arrière car les taux du marché avaient évolué à la hausse. Cela relève à mon sens du défaut du conseil de la part du courtier …..

Quoiqu’il en soit, cette clause me semble assez "vague" et ne donne aucune précision sur les "revenus" attendus sur ce compte
J’ai cherché sur internet mais je ne trouve pas de retours de clients qui auraient vu leur taux majoré pour non respect de cette clause

Hors ligne

 

#69 08/11/2013 15h24 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Modérateur
Réputation :   1080 

@Sid: pour des échanges sur les clauses de domiciliation de revenus, vous avez ces discussions (avec les mots clés "domiciliation revenus").

InvestisseurHeureux a écrit :

Vive les banques en ligne… Boursorama Banque propose une offre de prêt compétitive (je n’ai pas testé toutefois). Dans le futur, je suis sûr que Fortuneo ou ING s’y mettront.

Oui, vive les banques en lignes (pour des clients suffisamment autonomes, comme la plupart des lecteurs de ce forum, mais pas pour toute la population..), sachant qu’il n’y en a qu’une seule à ce jour qui propose des prêts à ma connaissance.

Et encore, pour cette dernière, on lit des témoignages où le taux annoncé sur le site ou lors des simulations n’est pas celui de l’offre de prêt (quand il y en a une), et le seul cas réel que j’ai expérimenté (une personne voulant rembourser son prêt à bourso et lever le nantissement de ses parts de SCPI, avant de me les vendre de gré à gré) était digne de Kafka (des dizaines d’échanges email et téléphone, avec en + intervention d’un CGP partenaire de bourso, pour arriver à faire avancer le schmilblick), montrant clairement qu’on était en dehors des process maison maitrisés.

J’avais interrogé Fortuneo il y a 2 ans environ, et ils envisageaient de proposer des prêts. Mais ça ne s’est pas concrétisé depuis… Les prêts, c’est un peu du "sur-mesure" et le moyen de verrouiller un client dans la durée, alors que ces banques en lignes sont surtout à leur avantage dans le "prêt à porter" standard et fidélisent leurs clients autrement.

Dernière modification par GoodbyLenine (08/11/2013 15h25)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#70 08/11/2013 15h28 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   57 

Si vous ne domiciliez plus le salaire, le taux sera majoré de 0.20 point. Clairement, faites confiance à votre banquier pour que cela soit appliqué. Et j’ai trouvé des cas où cela l’était et sans retard.
Par contre, rien n’empêche de domicilier vos revenus sur la banque en question (exemple, virement reçu le 28 M-1 et de programmer un virement externe pour le 30 M-1 vers votre banque.). Tant que vous remboursez le crédit, on ne peut rien vous dire.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#71 08/11/2013 15h45 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   113 

Ils ne précisent pas non plus le type de revenus. Domiciliez-y vos revenus fonciers (SCPI) ! smile


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#72 08/11/2013 15h49 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

merci pour vos éclairages

néanmoins je reste dubitative sur l’interprétation du terme "revenus" employé dans la clause
chacun peut y lire ce qu’il a envie

cela dit j’ai déjà intégré cette possibilité de majoration de 0.20 car même majoré le taux reste plus qu’intéressant au vu des taux actuels du marché (2.88% fixe, hors assurance sur 20 ans, sans apport)

Hors ligne

 

#73 08/11/2013 16h21 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   119 

Investisseur Heureux a écrit :

Vive les banques en ligne… Boursorama Banque propose une offre de prêt compétitive (je n’ai pas testé toutefois). Dans le futur, je suis sûr que Fortuneo ou ING s’y mettront.

Pour Boursorama, je les avais sollicités pour un bien neuf que je faisais construire et il m’avaient précisé qu’ils ne faisaient pas ce type d’emprunt.

Donc c’est standardisé et il peut être intéressant pour de l’achat dans l’ancien si leurs conditions sont meilleures que ceux de la banque traditionnelle. Toutefois, il faut savoir que leur offre ne fonctionne pas dans autant de cas que celles des banques traditionnelles.

Ensuite, leur taux est compétitif mais selon les circonstances il est néanmoins parfois possible de faire mieux que leur taux standard avec une banque traditionnelle. C’était le cas en ce qui me concerne pour les 2 crédits immos que j’ai été amené à souscrire.

Dernière modification par julien (08/11/2013 16h22)

Hors ligne

 

#74 08/11/2013 16h22 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

Sid, si je peux me permettre, je suis aussi passé par un courtier, qui lui m’a averti de l’obligation de domicilier mes revenus. En fonction des propositions faites, je me suis empressé de voir combien me coûterait les frais de fonctionnement dans les banques concernées pour ajouter cela à ma mensualité. Peut-être auriez-pu aussi dû avoir ce réflexe.

Personnellement j’ai effectué un emprunt pour immo locatif en 2010 à la banque postale dont les conditions précisaient qu’il fallait que je (nous) domicilions nos revenus sans autre précision de taux préférentiel. Je ne l’ai jamais fait et la banque n’a jamais donné suite.

En revanche je viens de réaliser 2 nouveaux emprunts en 2013 à la banque populaire. La domiciliation était un contrat oral et aucune mention n’en fait état dans les conditions générales. J’effectuerai cette domiciliation. Cela me coûtera 1.7€/mois pour une carte bancaire (alors qu’actuellement nous en avons 4 pour 0€) + 0.18€ pour virer les salaires sur nos comptes ING (gratuits dans cette dernière).

Pourquoi ? Car j’ai envie d’une relation de confiance, de quelque chose de sincère qui va plus loin qu’une obligation contractuelle infantilisante, du moment que ce n’est pas trop pénalisant en termes de coût. Lorsqu’une banque me demande une domiciliation contre un emprunt immobilier, je calcule les nouvelles mensualités (emprunt + frais de fontionnement du compte + cotisation cartes bancaires) et l’indique au conseiller.
Je verrai après si la qualité de la relation vaut le prix de tout rapatrier chez eux … ou pas smile

Et je ne vois pas où est le problème de mégoter pour 2€/mois considérant que la banque fait pareil en jouant avec les décimales du taux d’emprunt …

Finalement les banques c’est comme les fabricants d’imprimantes : on vous vend des imprimantes à bas coût mais dont les consommables sont très chers smile

Edit :
un peu hors-sujet mais ça me donne envie de recenser les clauses, sûrement légales, mais vécues comme abusives par les clients … Exemple concret : mise en place d’une autorisation de prélèvement 6 mois après l’ouverture du compte : 6€ !

Dernière modification par JeremyUvred (08/11/2013 16h24)


Mes différentes et modestes expériences d'épargne et d'investissements, sur une Vie Riche & Douce

Hors ligne

 

#75 08/11/2013 16h36 → Prêt immobilier : la banque m'oblige à domicilier mes salaires chez elle ! (banque, domiciliation, prêt, salaire)

Membre
Réputation :   

dans mon cas de figure, jeremyuvred, je n’ai pas cherché à "mégoter" 2 euros, je cherchais simplement le meilleur financement et le courtier n’a jamais fait état que ce taux était "bonifié" en contrepartie de la domiciliaition des salaires.

et à la base nous avions d’ailleurs l’intention de les domcilier car nous avions un autre projet en vue et par forcément envie de réinterroger toute la place …

mais le traitement de notre dossier a été tellement laborieux de la part d’AXA Banque (je vous passe les détails mais pour l’anecdote  ils voulaient que je signe une attestation d’hebergement à titre gratuit pour mon compagnon qui apparait sur le bail de notre logement …. bail en leur possession) qu’au final y domicilier durablement nos salaires nous fait réfléchir …

bien entendu une fois conscients du "contexte", nous avons démarché d’ordre organismes bancaires, mais par les temps qui courent les banques sont assez frileuses pour financer les investissement sans apport (nous apportons juste les frais de notaite) et les taux ayant augmenté, le gap était devenu assez important … et la vendeuse impatiente de signer …

bref, un peu pris au piège de ce courtier mauvais conseiller

mais pour tirer du positif de tout cela : au vu des difficultés rencontrées nous serons plus aguerris la prochaine fois et ne tomberons pas dans les mêmes pièges

tout le monde peut commettre des erreurs, le tout est de ne pas les reproduire !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech