Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/12/2011 18h13 → Conférence avec un trader : feedbacks

Membre
Réputation :   36 

Je reviens d’une conférence/sensibilisation organisée par mon courtier à la CCI de Lyon, animée par un "trader" semble-t-il assez expérimenté, officiant devant 70 à 80 personnes.
Le thème en était l’analyse graphique, mais le sujet a bien évidemment un peu dévié.

C’est en tout cas une vision assez surprenante qui nous a été livrée, et hormis quelques points sur lesquels je reste globalement en accord, quelques éléments énoncés m’ont énormément étonné.

En premier lieu le fait que, selon ce trader, vouloir gagner à la hausse sur du CT/MT est extrêmement difficile, et pour lui voué à l’échec à 80%. Je ne savais pas pour ma part, que l’essentiel des gains dans le trading se faisait sur les VAD, méthode beaucoup plus simple et fructueuse, du fait de la violence des chutes et de leur fréquences plus élevées, voire de leur prévisibilité.

Moi qui voulait un peu "travailler" quelques valeurs dans l’optique de mon PEA, me voilà bien échaudé !

Couplé à ça, le gars en question a raillé l’idée généralement admise, qu’une valeur qui chute régulièrement jusqu’au plus bas, et qui vaudrait moins que ses murs, serait alors une opportunité d’achat (genre en avant "les soldes"). Et de citer Alcatel, FTE, GLE… Du suicide d’investir sur un tel critère…

Un des seuls points qui vaille pour lui, pour les long-termistes, c’est un graph avec une MMA200. Tant que les cours sont en dessous avec une pente négative, il faut rester hors du marché. Si le cours coupe à la hausse la MMA200 et prend une pente positive, il faut rentrer sur le marché. C’est à peu près tout ce qui le décide dans ses prises de décisions en long-terme.

Pour lui, les infos financières sont à balayer d’un revers de main, et de citer Stan Weinstein : "tout est dans le cours". Tout est pricé, et il n’y a plus qu’à analyser à l’aide de chandeliers, lignes de tendances, figures chartistes, le reste on s’en fiche éperdument mis à part les mauvaises surprises (profit warning, catastrophes genre WTC ou Fukushima…). Sa méthode, après plus de 16 ans de trading pro, c’est 70% de résultats positifs pour 30% de pertes. 

Bref, j’ai passé 3 heures très instructives, car le monsieur sans vouloir jouer l’esbrouffe ou le cador, a mis quelques réalités de son cru en évidence, pas forcément enthousiasmantes pour les clients du courtier pour lequel il officiait cet après-midi.

Mais bon, je vais creuser quelques pistes évoquées, en restant tout de même partagé entre le doute et la conviction d’avoir eu en face de moi quelqu’un qui semblait maîtriser son sujet.

Hors ligne

 

#2 14/12/2011 19h19 → Conférence avec un trader : feedbacks

Administrateur
Réputation :   1307 

Merci de partager votre retour.

christian a écrit :

Pour lui, les infos financières sont à balayer d’un revers de main, et de citer Stan Weinstein : "tout est dans le cours". Tout est pricé, et il n’y a plus qu’à analyser à l’aide de chandeliers, lignes de tendances, figures chartistes, le reste on s’en fiche éperdument mis à part les mauvaises surprises (profit warning, catastrophes genre WTC ou Fukushima…).

En même temps ceci est le paradigme des traders et de l’analyse graphique. Paradoxalement, ce paradigme ne vaut que si la majorité des acteurs ne croient pas justement "que tout est dans les cours", sinon les cours ne signifieraient plus rien.

Le paradigme de l’analyse fondamentale est que sur le long terme, les marchés sont efficients et que les fondamentaux d’une société finissent pas se retrouver tôt ou tard dans le cours (au besoin via une OPA).

Hors ligne

 

#3 14/12/2011 19h33 → Conférence avec un trader : feedbacks

Modérateur
Réputation :   1077 

Il n’est pas trop surprenant qu’un trader ait ce genre de discours (buy and hold, en ayant identifié un titre sous-évalué, quitte à attendre quelques années que le marché réalise cette sous-évaluation, ça ne devrait pas trop justifier son rôle…), encore moins s’il présente une conférence sur l’analyse graphique (il n’est pas venu pour dire qu’elle ne sert à rien), et s’il a officié 16 ans avec la majorité du temps un marché maussade (ce qui explique son taux de réussite en terme de trading).

Je partage aussi les remarques de IH.

Ceci dit, il est clair que l’analyse graphique donne aussi des informations, en particulier sur la psychologie des autres acteurs du marché. Donc si on parvient à en faire bon usage en complément de l’analyse des fondamentaux des sociétés, ça doit améliorer les performances qu’on réalise.
Par contre, si on se contente de l’analyse graphique, en ignorant tout des fondamentaux, on court le risque d’acheter du vent au prix de l’or (ou de vendre l’or au prix du vent, éventuellement à découvert), sous prétexte que d’autres acteurs du marché veulent faire de même, et le dernier à se décider à vendre (racheter sa VAD) se retrouvera plumé.

Dernière modification par GoodbyLenine (14/12/2011 19h35)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 14/12/2011 22h41 → Conférence avec un trader : feedbacks

Membre
Réputation :   

christian a écrit :

Un des seuls points qui vaille pour lui, pour les long-termistes, c’est un graph avec une MMA200. Tant que les cours sont en dessous avec une pente négative, il faut rester hors du marché. Si le cours coupe à la hausse la MMA200 et prend une pente positive, il faut rentrer sur le marché. C’est à peu près tout ce qui le décide dans ses prises de décisions en long-terme.

Interessant. Si l’on attend que le cours coupe sa MMA200 pour entrer, on a deja perdu la plus grande partie de la hausse. Avec ce genre de strategie, il est tres difficile de faire de l’argent. Pas etonnant qu’il dise que l’argent se fait sur les VADs. Je pensais plutot que les traders cherchaient a entrer des le changement de tendance.

J’avais trouve une presentation interessante montrant comment les traders pros faisaient de l’argent sur le dos des amateurs. En gros cela donnait: "sur ce chart, les amateurs vont lire telle chose (erronee), j’attends un peu pour qu’ils mettent un peu plus d’argent et au moment opportun, je prends la position inverse et je leur pique leurs economies".

Hors ligne

 

#5 15/12/2011 09h24 → Conférence avec un trader : feedbacks

Membre
Réputation :   36 

JeromeK a écrit :

J’avais trouve une presentation interessante montrant comment les traders pros faisaient de l’argent sur le dos des amateurs. En gros cela donnait: "sur ce chart, les amateurs vont lire telle chose (erronee), j’attends un peu pour qu’ils mettent un peu plus d’argent et au moment opportun, je prends la position inverse et je leur pique leurs economies".

son discours était sans équivoque là-dessus, personne ne pouvait lui reprocher ça. Dans ses propos, c’était clairement "nous" (les "gros") et "vous" (les amateurs moutonniers). Il s’est amusé à évoquer la fantastique volatilité des bancaires depuis l’interdiction de la VAD, ayant motivé le retrait de la spéculation des institutionnels sur ces valeurs.

Grosso modo, "vous avez vu les fluctuations ? eh bien c’est vous. Les "petits", lorsqu’ils ne sont pas accompagnés des "gros". Les mouvements de panique sont démultipliés, de même que les comportements euphoriques, ce qui explique des +15% et -10% le lendemain etc etc".

Pour ce qui est de la MMA200 qui lui ferait manquer une partie de la hausse, ce qui paraissait évident à la projection du graph du CAC40 sur plusieurs années, un intervenant lui a justement fait pointer qu’il loupait ainsi une bonne partie du up.
La réponse ? De citer Warren Buffet, qui a fait sa fortune en achetant jamais au plus bas et en ne vendant jamais au plus haut. Réponse pertinente, faut-il l’avouer…. et ironique, sachant que Buffet prête plutôt attention aux fondamentaux !

Dernière modification par christian (15/12/2011 09h55)

Hors ligne

 

#6 15/12/2011 11h23 → Conférence avec un trader : feedbacks

Membre
Réputation :   56 

Votre trader était sauf erreur de ma part assez "weinsteinien" qui préconise de ne jamais acheter de valeurs en dessous de la moyenne 30 semaines.
L’idée en achetant uniquement des valeurs au dessus de leurs moyennes 30 qui de surcroit doivent être croissantes est bien sûr d’optimiser les proba de succés et non d’optimiser le gain en achetant au plus bas.

Bien loin du Warren en effet.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech