Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 18/02/2015 14h42 → Création de société offshore pour du e-commerce en dropshipping... (compte offshore, e-commerce, optimisation fiscale, société offshore)

Membre
Réputation :   13 

@sanbouddha : Je voulais simplement dire qu’il existe une autre voie plus simple, plus facile à reproduire et moins risquée que la création d’une société offshore, sujet de ce fil de discussion.
Bien entendu qu’en cotisant le minimum, on bénéficie du minimum sauf qu’en France ce minimum n’est pas proportionnel à la cotisation et qu’il est versé quelque soit les autres sources de revenus à partir du moment ou l’on a ses trimestres. C’est une simple constatation, la retraite de base est bornée. Pour le complément de retraite, rien n’empêche de se constituer, dès le plus jeune âge, un patrimoine permettant de compléter.
Enfin la santé suit le même schéma en ayant un salaire de 6000€net par an, on bénéficie de sécurité sociale et on peut aussi prendre une complémentaire comme tout le monde. Ce n’est pas le sujet ici.

@Widget :
- Mes frais réels sont liés à mon activité de bureau (pas lmnp, car on ne peut pas déduire). Je ne suis pas le seul salarié. Cependant mes collaborateurs ont tendance à refuser les avantages cadeaux et à préférer du salaire.  Il signe donc le document.
- Si je me déplace pour l’entreprise, alors je demande une note de repas et je la passe en note de frais, mais dans ce cas pas de gain (sauf si… bon bref smile ). Cependant, je me déplace finalement peu (5000€ de frais ce n’est rien en entreprise) donc je compte beaucoup beaucoup plus de jours à 4,6€ + déplacement domicile-bureau… environ 220 jours/an. J’envoie toujours le détail de mes frais réel à l’administration en mettant toujours le message suivant "Veuillez m’informer dans les plus brefs délais si mon calcul n’est pas exact ou si les frais inclus dans ce document ne sont pas en accord avec vos critères d’appréciations."
- Pour un mandataire social, on ne peut pas bénéficier des avantages de la ZFU sur les charges. En plus dans la nouvelle version ZFU 2015 il n’y a plus d’avantage sur les charges. Je pense que Fillon n’est pas possible. Par contre je n’ai pas regardé pour le CICE. Je vais demander à ma comptable.
- Ce salaire (en réalité mon montant est de 6000€ brut/an et pas net. On peut descendre à 4766€ brut en 2015) est le chiffre le plus avantageux, car il permet d’optimiser son montant de retraite par rapport à sa cotisation et avoir la sécu des salariés (pour 1 an c’est 400 fois le smic horaire et 400h minimum).
- Je pense qu’il faut faire les 2. S’occuper de faire rentrer du chiffre, se créer des actifs, rendre son entreprise plus performante… ET optimiser ses dépenses. Le premier poste de dépense de très loin est celui de l’Etat, je m’en occupe donc en priorité wink En optimisant on peut diminuer de 50 à 70% ces coûts. Cela fait autant d’argent disponible pour investir, recruter… ça change beaucoup de choses croyez moi….

Hors ligne

 

#27 18/02/2015 22h05 → Création de société offshore pour du e-commerce en dropshipping... (compte offshore, e-commerce, optimisation fiscale, société offshore)

Membre
Réputation :   14 

Le CICE et la réduction Fillon sont possible pour un dirigeant si il est aussi salarié (pas seulement assimilé).
Il faut un contrat de travail normal de salarié, clairement défini et correspondant à un emploi effectif, avec les cotisations chômage.
Si le dirigeant est majoritaire (ou considéré comme tel) c’est légal pour la SAS pas pour la SARL.
Ça paraît un peu schizophrène d’être son propre subordonné, en plus vous pouvez vous virer vous-même!
C’est borderline, donc il faut vraiment blinder le dossier.
(il me semble que j’ai un document d’un cabinet d’experts comptables sur le sujet)

Par exemple, une entreprise avec 2 ou 3 salariés, le dirigeant passe probablement une part non négligeable de son temps à faire le même job que les salariés, sans doute la majorité.

Mais si votre temps correspond uniquement au mandat social, alors pas de CICE et pas de réduction Fillon.

Se verser plus de salaire dans la limite du plafonds de la sécu est une bonne idée car un certains nombres de prestations (pas uniquement la sécu) en dépendent.
Pelle mêle: arrêt maladie, congés maternité/paternité, pensions d’invalidité, retraite …
(anciennement le capital décès, mais ce n’est plus le cas depuis cette année)

Si vous souhaitez en profiter le cas échéant, il faut cotiser smile

Vous avez raison, les bénéfices que l’on peut retirer des cotisations n’est pas proportionnel au montant réel, votre cas est celui du seuil bas, et ci-dessus je vous ai présenté le seuil haut.
Il y a d’ailleurs plusieurs paliers intermédiaires (si Fillon et CICIE):
-SMIC temps partiel 50% (le cas que vous exposez)
-SMIC temps plein
-1.6 SMIC (seuil Fillon)
-2.5 SMIC (seuil CICE)
-3 SMIC (seuil sécu)
- au delà, aucun avantages pour tout ce qui est lié au plafonds sécu (par exemple la retraite de base est limité à 50% du plafond, mais il y a aussi les complémentaires), donc autant sortir en dividendes

Vous avez raison, optimiser les dépenses dégage de la marge.
Ma remarque concernait l’improductivité du temps passé à optimiser les impôts, certes il y a un gain ou une économie à la clé mais c’est improductif contrairement au fait d’étaler du béton (pour un maçon).

EDIT: je n’ai pas fait le montage dirigeant majoritaire de SAS & salarié, je sais juste que c’est possible ET qu’il y a eu plusieurs jugement sur ce genre de cas (pas toujours à la faveur du dirigeant/salarié …)

Dernière modification par widget (18/02/2015 22h25)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech