Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 11/04/2014 08h27 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   

Merci, enfin… quand même smile

Donc si je comprends bien un résident francais qui investi dans une société offshore (ou étrangere) doit s’assurer que celle-ci a une réelle activité autre part qu’en France et doit pouvoir le justifier en cas de contrôle?

Donc par exemple, pour investir dans du locatif étranger, si je veux passer par une société pour réaliser l’investissement, si le fisc le voit, il va me réclamer des cotisations et taxes sur le bénéfice de cette société même si aucune somme ne m’a été versé de quelque manière que ce soit ?

Je ne joue pas l’ingénue mais c’est vrai que ça me choque un peu.

Hors ligne

 

#27 11/04/2014 10h00 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   146 

De toutes les manières, même si vous arrivez à faire un montage 100% légal, le fisc sortira l’arme atomique : l’abus de droit. Il estimera que que vous avez abusé du droit pour faire une action légale mais abusive donc votre montage sera illégal.

Hors ligne

 

#28 11/04/2014 11h12 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   166 

Lectures utiles :

Article 209b CGI (Les revenus d’une soc étrangère à fiscalité légère sont réintégrés dans les revenus de la société mère française) Code général des impôts - Article 209 B | Legifrance

Article 123 bis (Les revenus d’une soc étrangère à fiscalité légère sont intégrés dans ceux d’un individu s’il détient plus de 10%) Code général des impôts - Article 123 bis | Legifrance

Article 57 CGI (prix de transfert = si les prix facturés par des socs étrangères ne sont pas des vrais prix de marchés correspondant à leurs services réellement effectués alors réintégrés dans la compta) Code général des impôts - Article 57 | Legifrance

Article 238a CGI (Si une soc française paye une facture d’une soc installée dans un état à fiscalité légère, alors la soc française ne peut pas le déduire de son résultat => chaud de facturer un client depuis une soc étrangère) Code général des impôts - Article 238 A | Legifrance

Donc oui, d’un point de vue fiscal, tant que vous êtes en France, à moins que votre soc étrangère ait un vrai bureau et qu’elle ait une vraie activité, et qu’en plus la fiscalité dans son pays ne soit pas trop légère (pas ETNC), alors c’est exactement comme si la soc n’existait pas et vous preniez tout en direct.

Mais je ne comprends pas pourquoi se prendre la tête avec les trucs offshores. Il y a assez de paradis fiscaux en France (ZU machin, Corse, taux IS 15% pour résultats < 40k, etc…)

Dernière modification par crosby (11/04/2014 11h19)

Hors ligne

 

#29 11/04/2014 11h42 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   174 

fle a écrit :

Je ne joue pas l’ingénue mais c’est vrai que ça me choque un peu.

Si je peux me permettre de paraphraser: Le fisc a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Plus sérieusement, la société off shore dont tous les éléments de gestion et le gérant sont en France se fera requalifier tôt ou tard. C’est comme rouler à 150 sur autoroute tant qu’il n’y a pas de radar tout va bien.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#30 13/04/2014 17h28 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos réponses.

C’est maintenant on ne peut plus clair…
Je ne vais peut-etre pas revenir en France :’(

Hors ligne

 

#31 13/04/2014 19h29 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Banni
Réputation :   27 

Bonsoir,

Je n’avais pas lu votre file et je la découvre donc ce soir.

Je vous souhaite donc un on voyage (exil ?) et surtout n’oubliez pas de rester dans votre idée initiale…au premier cancer ne rappliquez plus en France pour profiter de la "sécu".

Comme vous pouvez le constater, je trouve votre démarche affligeante (rassurez vous vous n’êtes pas le seul, et donc ce n’est pas une attaque personnelle).

Peut être souhaitez vous être dans le s"67" c’est pitoyable !: Economie - Les 67 personnes les plus riches possÀ¨dent autant que la moitié de la planÀ¨te - France 24

Cdt


Il ne s'agit pas de changer le pansement, mais de penser le changement.

Hors ligne

 

#32 13/04/2014 20h32 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   82 

Sans revenir sur le post réactionnaire du dessus, quand on lit ceci :

-    Avoir son foyer en France ;
-    La France est le lieu de séjour principal (critère du 6 mois + 1 jour) ;
-    L’activité professionnelle est exercée en France ;
-    Le centre des intérêts économiques est en France. - See more at: Société offshore pour gérer son patrimoine ?

Se pose en fait la question …que vaut pour vous un passeport français?
Personnellement être français n’est pas un critère déterminant, mais si on rentre dans aucun des critères du dessus et qu’on a un choix différent envisageable…la question peut se poser.

Hors ligne

 

#33 13/04/2014 22h43 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   243 

Titi27 a écrit :

Bonsoir,

Je vous souhaite donc un on voyage (exil ?) et surtout n’oubliez pas de rester dans votre idée initiale…au premier cancer ne rappliquez plus en France pour profiter de la "sécu".

Comme vous pouvez le constater, je trouve votre démarche affligeante (rassurez vous vous n’êtes pas le seul, et donc ce n’est pas une attaque personnelle).

Cdt

Ce n’est pas la premiere fois que vous écrivez des choses pareilles!
J’ai moi-même eu droit a vos propos déplaces….alors que je suis expat depuis mes études universitaires…finies a l’étranger.
Serions nous des "traitres"? et croyez vous vraiment que nous n’ayons pas de couverture santé a l’étranger??
Et croyez vous vraiment que la secu française est meilleure que les plans santé ailleurs??
Si oui googlez un peu …et vous verrez que vous etes dans l’illusion !!!

Merci de modérer vos propos car la plupart des expats le sont pour mille autres raisons que la fiscalité !
Par contre je vous concède que la fiscalité française d’aujourd’hui n’incitera pas un expat a y revenir avec ses économies d’une vie …

Vous méritez bien un -1
Mais vous avez de la chance…car par principe je n’e donne jamais de -1

Dernière modification par sissi (13/04/2014 22h50)

Hors ligne

 

#34 14/04/2014 04h30 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   213 

Cher Titi27,

quelque part je comprends votre réaction, et comme vous la richesse excessive de certains me met mal à l’aise. Cela dit, cette partie de la population représente une minorité, les vrais impôts sont payés par le milieu, la partie du haut étant elle à l’abri, et de toute façon paye très peu d’impôts puisque leur fortune est avant tout de l’argent investi dans leur(s) société(s). Peut-être voudriez vous sortir de force cet argent et le soumettre à l’impôt (ainsi que tous les autres actionnaires qui sont déjà fortement taxés sur les plus-values)?

Sur l’argent des impôts, malheureusement, je ne suis pas sur que cet argent aille vraiment à ceux qui en ont besoin, il va à l’état, et nous payons des gens qui ne servent pas à grand-chose au fond. Cette classe administrative dont Mr Hollande est le chef, comme toute classe corporatiste défend ses intérêts, c’est bien normal, et comme ils sont humains, ils tapent dans le pactole, car ils sont en première ligne pour décider qui y aura droit. Et ces gens là se cachent derrière les pauvres pour justifier leur inaction et des taxes élevées. Quel choix avons-nous? Les urnes, vraiment? Vous y croyez encore à votre démocratie? Le seul choix est de partir.

Ensuite, j’aimerais ajouter que la plupart des grands pays, les États-Unis, la Chine, le Japon et Cie ne sont pas des paradis fiscaux, la plupart des exilés comme vous dites ne le sont pas pour des raisons fiscales; je ne le suis pas. Quand je suis parti à 24 ans avec une valise pour seul bagage en Chine, croyez bien que ce n’était pas pour des raisons fiscales. Ce sont des pays souvent à plus forte imposition sur le salaire, mais qui par contre sont plus souples sur les autres taxes. Ce qui me pose problème en France, c’est l’espèce de monstre administratif qui ponctionne à tous les étages, cette espèce de fourberie qui ne veut pas dire son nom (CSG, impots locaux & Co).

Puis, ces expats qui vous dérangent tant ont pour la plupart cotisé à la sécu (en France et à la CFE), peut-être plus que vous ne côtiserez jamais. Enfin, ceux qui reviennent parce qu’ils ont un cancer, sont souvent les plus mal lotis, que, grand  défendeur des pauvres que vous êtes, vous proposez de mettre à la porte, parce qu’ils ont choisi de tenter l’aventure à l’étranger et échoué.

En tout cas, Titi27, je vous souhaite bonne chance pour sauver l’humanité, et si vous pensez que vous êtes meilleur que les autres, je vous souhaite de tout cœur bonne chance dans la vie, vous allez en avoir besoin.

Dernière modification par Wawawoum (14/04/2014 04h31)

Hors ligne

 

#35 14/04/2014 08h51 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   421 

Si on prend son milliard à un milliardaire pour le donner à un milliard de pauvres il y aura un milliard plus un pauvre.

Lao Tseu (quoi qu’on dise il faut toujours l’attribuer à Lao Tseu, il est très consensuel. Si vous mettez Confucius les gens sont foutus d’aller vérifier)

Dernière modification par bifidus (14/04/2014 08h52)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#36 14/04/2014 09h38 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   313 

@Bifidus

Je comprend le sens de votre phrase mais elle est réductrice.

Il y a aura un 999.999.999 personnes qui seront moins pauvres car elles disposeront d’un euro et pourront consommer.

Il y aura  juste un pauvre , c’est le milliardaire qui comprendra mieux la vie des personnes qui ne finissent pas le mois.

Comment concevoir que certains puissent disposer de tant d’argent et que la plupart ne disposent de rien.

Le risque , entrepreneuriat ne sont pas les seules raisons de ces différences scandaleuses , d’autres raisons moins avouables de réseaux , de renvoi d’ascenseurs , de naissance , d’études financés par la situation des parents vont perdurer ces écarts.

N’évoquons même pas les hausses de salaires de patrons face à la paupérisation des Français.

La concentration du capital dans les mains de quelques personnes n’est pas un bon signe pour les sociétés et la démocratie.


Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#37 14/04/2014 10h30 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   166 

Tout ceci est un peu hors sujet. Pour recadrer un peu, quelqu’un peut-t-il m’expliquer en quoi il y aurait une différence entre ces cas de figure ?
- Qqun de très riche crée une soc en Irlande et y installe des employés pour gérer son patrimoine, ce qui lui permet de payer ~12% d’IS au lieu de 33 en France (a priori dans les clous légalement et fiscalement)
- Qqun de moins riche qui monte une petite activité en France le fait en tant qu’autoentrepreneur plutôt que société, et paye 23% de charges au lieu de 46%
- Qqun décide de déménager sa société dans une ZFU, et paye 0% d’IS pendant quelques années plutôt que de payer 33%…

Dans tous les cas, exercice d’un peu de liberté pour légalement réduire ses charges ou ses impôts, sans abus de droit.

Hors ligne

 

#38 14/04/2014 10h39 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   554 

Je n’ai pas l’habitude d’intervenir sur ces sujets, mais je vous avoue que je suis tellement ébahi par ce que je lis que, pour une fois, je le ferai.

Mais qui diable vous a dit que les personnes riches ne savent pas ce qu’est la pauvreté ? L’immense majorité des "riches" dans le monde le deviennent par la sueur de leur front et de ceux qui travaillent avec eux. Beaucoup connaissent la pauvreté mieux que vous ne la connaîtrez jamais, d’autant plus s’ils ne viennent pas de France où tout le monde est déjà assez bien égalisé. Beaucoup ont commencé à travailler très jeunes pour survivre et ont donné leur vie pour créer des entreprises qui emploient ceux qui les critiquent.

Ne comprenez-vous pas que la France a de la chance qu’il lui reste encore quelques personnes riches qui créent l’apparente sécurité du système ?
Si ceux qui recherchent le profit n’existaient pas, qui paierait les salaires, qui financerait tous les impôts qui en découlent (sur la classe moyenne en majorité dit-on), qui financerait les infrastructures et le système que vous vantez ?

En caricaturant à peine, aujourd’hui, nous avons tellement de chance en France parce qu’il suffit de naître, de poser son derrière sur une chaise pour faire quelques études, puis d’aller faire de même dans un bureau et on a l’assurance d’avoir un toit et de quoi manger. Mais qui paie pour cela ? Ceux qui créent cette possibilité, ce ne sont surement pas ceux qui s’assoient dans un bureau pour avoir leur pain en fin de mois, ni nos politiques : ce sont ceux qui produisent en recherchant le profit. Ce sont eux qui créent la richesse et la prospérité de toute la société.

On l’oublie un peu trop souvent il me semble. Si l’on donne le poisson à un pauvre, c’est un cadeau empoisonné : jamais il n’apprendra à pêcher et on l’encouragera à ne jamais sortir de son état. On nivèlera les masses par le bas et la société ne pourra plus rien créer…

Je pense que c’est l’oubli fréquent de cet aspect qui pousse de nombreuses personnes à l’exil, plus que le niveau des taxes ou autre chose. C’est cet irrespect chronique pour le travail et l’argent.

Dernière modification par sergio8000 (14/04/2014 10h43)

Hors ligne

 

#39 14/04/2014 11h12 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   155 

A caricature, caricature et demie wink

Oui, Titi27 nous a offert un magnifique cliché, tellement extrême qu’on pourrait croire çà un troll.
Cependant, le sujet de ce fil me fait aussi bondir: l’idée de créer une société offshore pour son propre patrimoine, c’est révoltant.
Que des gens souhaitent quitter le pays (pour diverses raison), c’est dommage, mais ça peut se comprendre: il ne veulent plus financer le pays, mais n’en "profitent" pas => normal.
Mais vouloir rester dans le pays, en participant aussi peu que possible, ce n’est pas moral.
Attention: je ne parle pas des niches fiscales qui sont sensées être bénéfiques au pays (au final, la somme d’impôts perdus est normalement compensée par le bénéfice social/économique de la niche), je parle juste des montages financiers faisant intervenir des pays étrangers, finançant ceux-ci et pas celui où l’on réside et/ou fait son business.

Pour réagir sur ton post:

sergio8000 a écrit :

On l’oublie un peu trop souvent il me semble. Si l’on donne le poisson à un pauvre, c’est un cadeau empoisonné : jamais il n’apprendra à pêcher et on l’encouragera à ne jamais sortir de son état. On nivèlera les masses par le bas et la société ne pourra plus rien créer…

Il y a "pauvre" et "pauvre". Il y a celui qui ne peut pas s’offrir un diner au restau, et celui qui ne peut pas se payer de pâtes.
Le gros problème en France, c’est de mélanger ces deux catégories de pauvres (notamment à cause du ridicule "seuil de pauvreté")

Mais quelque soit la catégorie de pauvre, une chose est sure: celui qui quitte le pays n’apprend pas plus au pauvre à pécher que celui qui lui donne un poisson…

Dernière modification par Faith (14/04/2014 11h21)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#40 14/04/2014 12h18 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   512 

Quitte à verser dans le complet hors-sujet et tenter de réconcilier les caricatures:

C’est un type qui meurt.

Arrivé devant Saint Pierre, ce dernier lui annonce que "désolé mon vieux, mais avec toutes les conneries que vous avez faites, je ne peux pas vous laisser rentrer. Ceci dit, comme je suis dans un bon jour, je vous offre le choix entre l’enfer capitaliste et l’enfer socialiste. Où voulez-vous aller?"

La mine déconfite, n’en menant pas large, le type demande en quoi consiste chacun des deux enfers.

Et Saint Pierre de répondre: "Dans l’enfer capitaliste on vous plonge dans une marmite d’huile bouillante, des diables vous tapent sur la tête pour l’éternité, et on vous oblige à écouter du rap allemand à fond la caisse jour et nuit."

"Et l’enfer socialiste?" demande le type, complètement terrifié.

"C’est plus ou moins la même chose: on vous plonge dans une marmite d’huile bouillante, des diables vous tapent sur la tête pour l’éternité, et on vous oblige à écouter du rap allemand à fond la caisse jour et nuit."

Alors le type, un peu interdit: "Je ne comprends pas, quelle est la différence entre les deux?"

"Oh, c’est très simple" répond Saint Pierre. "Dans l’enfer capitaliste l’huile est atrocement bouillante, les démons se relaient pour vous taper sur la tête avec une précision millimetrique et selon une organisation scientifique du travail; quant à la sono, elle est surpuissante et de fabrication danoise."

"Dans l’enfer socialiste, en revanche, on manque toujours de combustible pour faire chauffer l’huile, les démons sont en grève un jour sur deux, et la sono ne fonctionne plus depuis que chacun est venu y piquer les pièces détachées…"

Hors ligne

 

#41 14/04/2014 12h21 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   554 

Faith, je suis en phase avec ce que vous dîtes, au point même que notre société paie même des impôts en France sur ses revenus étrangers, ce que l’on pourrait facilement éviter pourtant.

Je n’invite pas qui que ce soit à partir dans mon message ni dans mes actions : je souhaite simplement un respect et une compréhension mutuels, ainsi que d’éviter des jugements de valeurs hâtifs et déplacés dans un système rationnel.

Hors ligne

 

#42 14/04/2014 13h20 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   421 

Argan qui était fort riche mais de constitution médiocre et toujours souffrant enviait Alceste qui était toujours en pleine sante et plaisait beaucoup aux dames.
Ce même Alceste qui ne soupait qu’un jour sur deux jalousait Alcanthe, ses 1000 livres de rente et sa poularde à la crème.

La Bruyère (C’est quand ca peut vraiment pas passer avec Lao Tseu)

Etre humain c’est aimer les hommes. Etre sage c’est les connaître
Ca je sais plus de qui c’est…

En vivant en France, Pays où on paie le plus d’impôts, je n’évite à personne de dormir dans la rue (celà m’est toujours une énorme surprise).
Si je vais vivre en Inde je pourrais éviter à des dizaines de personnes la pauvreté en leur fournissant de petits boulots.
Est-ce que le l’honnête citoyen français se transformera en un salaud d’exploiteur si il s’expatrie en Inde ?

bifidus (je peux quand meme pas envoyer La Bruyère en Inde…)

Dernière modification par bifidus (14/04/2014 13h40)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#43 14/04/2014 13h46 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   174 

thomz a écrit :

"Oh, c’est très simple" répond Saint Pierre. "Dans l’enfer capitaliste l’huile est atrocement bouillante, les démons se relaient pour vous taper sur la tête avec une précision millimetrique et selon une organisation scientifique du travail; quant à la sono, elle est surpuissante et de fabrication danoise."

Thomz j’aime toujours autant vos écrits mais je porte à votre attention que certains démons se plaignent du risque de voir disparaître l’huile bouillante des enfers à trop l’utiliser, que la pénibilité du travail des démons frappeurs doit être prise en cause, que l’organisation scientifique n’est pas encore certifiée ISO et que certains démons envisagent de traîner le diable devant les prudhommes pour ne pas leur avoir fourni les protections adéquates à leur labeur….smile

Carpediem

Pour le reste du débat, il y a déjà tellement à faire en terme d’optimisation fiscale en France…..


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#44 14/04/2014 15h04 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   128 

Faith a écrit :

A caricature, caricature et demie wink

Oui, Titi27 nous a offert un magnifique cliché, tellement extrême qu’on pourrait croire çà un troll.
Cependant, le sujet de ce fil me fait aussi bondir: l’idée de créer une société offshore pour son propre patrimoine, c’est révoltant.
Que des gens souhaitent quitter le pays (pour diverses raison), c’est dommage, mais ça peut se comprendre: il ne veulent plus financer le pays, mais n’en "profitent" pas => normal.
Mais vouloir rester dans le pays, en participant aussi peu que possible, ce n’est pas moral.

Le problème, c’est qu’avec les derniers "monstres" qui ont été créés, comme l’exit-tax, c’est ce comportement qui est un des plus efficients. A moins de partir vivre dans un paradis fiscal peu industrialisé ou sans état de droit, ça n’est plus vraiment intéressant de s’expatrier pour des raisons purement fiscales à partir d’un certain niveau de patrimoine.

Autant donc rester tranquillement en France et diminuer son flux de revenus le plus possible pour payer le moins possible. Sans aller jusqu’à des montages compliqués à la limite de l’abus de droit, un bête contrat d’assurance-vie permet déjà de faire pas mal de choses.

Je dis souvent que j’ai mis mon patrimoine "en léthargie" en attendant des cieux fiscaux meilleurs en France (je fais partie de ceux qui y croient), où il sera à nouveau possible de sortir de l’argent pour investir.

Quant à ma morale, elle est sauve : du temps où j’y avais droit, je n’ai jamais demandé un centime de remboursement à la Sécurité Sociale et je m’étais amusé à calculer que sur ma plus forte année contributive, j’ai payé 1/26000ème de tout l’IR perçu cette année-là.

Hors ligne

 

#45 14/04/2014 16h21 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   155 

Derival a écrit :

Le problème, c’est qu’avec les derniers "monstres" qui ont été créés, comme l’exit-tax, c’est ce comportement qui est un des plus efficients.

Le problème reste là: quel besoin a-t-on d’être "un des plus efficients", en particulier quand cette efficience se fait au détriment de la moralité ?
Pour un employé, le comportement "le plus efficient", c’est de faire du présentéisme, de reporter sa responsabilité sur les autres, de faire croire que l’on est efficace alors que le boulot est fait par d’autres, de faire de la lèche aux managers, etc…

Pourtant tout le monde juge que les employés qui se livrent à ce genre de "sport" pourrissent la société dans laquelle ils travaillent et sont une nuisance. Les contribuables qui poussent l’efficience à faire des montages à l’étranger ne sont pas meilleurs que les employés sus-cités.

Dans une société, "le plus efficient" est souvent, très souvent, moins moral qu’un rendement intermédiaire.

Quant à ma morale, elle est sauve : du temps où j’y avais droit, je n’ai jamais demandé un centime de remboursement à la Sécurité Sociale

Je ne pense pas que tu aies été visé (en tout cas pas par moi), mais je rappelle que la sécurité sociale n’est qu’une dépense parmi de nombreuses autres (et que je doute que tu n’aies jamais couté un sou à la sécu quand tu étais enfant)

et je m’étais amusé à calculer que sur ma plus forte année contributive, j’ai payé 1/26000ème de tout l’IR perçu cette année-là.

Hummm… en 2014, ça représenterait 3 millions d’impot sur le revenu… Vu ta présentation, j’ai l’impression qu’une erreur de calcul s’est glissée, non ?

(mais il ne faut pas trop parler de ton cas particulier: il n’est pas question ici de "juger" les gens)

Dernière modification par Faith (14/04/2014 16h27)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#46 14/04/2014 16h51 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   96 

Bonjour,

Ma pensée du jour :

Quand on voit comment est dépensé l’argent public je ne sais pas si on peut vraiment pousser des cris d’offraie, lorsque l’on rencontre quelqun qui veut s’expartrier fiscalement… ou est la moralité quand on paie gentiment nos impôts depuis X années et que l’on constate l’emploi et la gestion calamiteuse ?

Le seul comportement qui a mon sens choque c’est celui qui s’expatrie et continue d’exploiter largement le systéme(*).

(*) Quoi que cela peut aussi se discuter par rapport à sa contribution passée

Hors ligne

 

#47 14/04/2014 17h05 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   285 

Allez tiens pour "rigoler"

Déclaration des droits de l’homme de 1789 a écrit :

Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Je ne suis pas sûr que l’on sache ce qui est fait de notre impôt … (en tout cas on est sûr que ce n’est pas optimal)

Hors ligne

 

#48 14/04/2014 17h50 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   128 

Faith a écrit :

Le problème reste là: quel besoin a-t-on d’être "un des plus efficients", en particulier quand cette efficience se fait au détriment de la moralité ?

Il y a toujours des gens allergiques à l’impôt, qui feront des montages pour en payer le moins possible.

Néanmoins la plupart des gens n’ont pas envie de passer du temps à faire des montages compliqués, et ne le feront pas dans la plupart des cas. Mais quand les niveaux de taxation conduisent à trop de destruction de valeur, ça devient presque un principe de gestion "bon père de famille" de son patrimoine de l’éviter.

En 2012, avant la réforme sur les abattements pour durée de détention, la taxation d’une plus-value pouvait atteindre 43,5 % :

- 24 % impôt proportionnel sur le revenu ;
- 15,5 % prélèvements sociaux ;
- 4 % contribution sur les hauts revenus.

Faith a écrit :

Hummm… en 2014, ça représenterait 3 millions d’impot sur le revenu… Vu ta présentation, j’ai l’impression qu’une erreur de calcul s’est glissée, non ?

En l’occurence ce n’était pas 2014, mais calcul refait il y a en effet une erreur puisque j’y avais inclus les prélèvements sociaux.

Calcul refait, ça ne fait plus que 1/65000ème de l’IR. Je n’ai pas fait le calcul pour les PS.

Avant qu’on ne me dise que j’invente :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_extr-avis-impot.png

La solidarité ne me pose aucun problème mais vu les niveaux actuels demandés, je suis quand même fortement incité - pour l’instant - à l’être moins.

Faith a écrit :

(mais il ne faut pas trop parler de ton cas particulier: il n’est pas question ici de "juger" les gens)

Aucun problème, je ne fais pas partie de ceux qui se sentent pris à parti en permanence. J’apporte juste quelques éléments au débat.

Hors ligne

 

#49 14/04/2014 19h34 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   96 

ah ouais [email protected] [email protected] votre niveau d’imposition derival…

Dernière modification par roudoudou (14/04/2014 19h35)

Hors ligne

 

#50 14/04/2014 19h42 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Modérateur
Réputation :   1078 

Faith a écrit :

Le problème reste là: quel besoin a-t-on d’être "un des plus efficients", en particulier quand cette efficience se fait au détriment de la moralité ?
…/….
Dans une société, "le plus efficient" est souvent, très souvent, moins moral qu’un rendement intermédiaire.
…/…

Quant à ma morale, elle est sauve : du temps où j’y avais droit, je n’ai jamais demandé un centime de remboursement à la Sécurité Sociale

Puisque vous évoquez la morale, je vous suggère de lire Le capitalisme est-il moral ? (André Comte-Sponville). L’auteur y explique qu’il y a différents "niveaux" (en gros :  [1] le factuel / la science / vrai ou faux, [2] l’organisation sociale / le politique / la loi / les conventions pour vivre ensemble, [3] la morale / le bien et le mal, [4] l’amour, [5] pour ceux qui y croient, Dieu et la spiritualité) et que, même s’il existe pas mal de choses qui traversent plusieurs "niveaux", la morale (au niveau 3) n’a pas grand chose à voir avec le capitalisme (au niveau 2) qui est "a-moral", ni d’ailleurs avec l’efficacité (aux niveaux 1 et 2), l’organisation de la société (au niveau 2), ou la sécu ou l’argent par exemple.  (Avant goût avec des extraits de conf. sur le même thème sur : /www.google.com/search?q=capitalisme+moral).

Cette discussion (et ce forum) n’ont pas l’objectif de déterminer ce qui est moral, de stigmatiser ou bruler des hérétiques, ou d’exprimer que ceci ou cela choque.
Elle vise plutôt [*] à échanger des informations, et à éviter que des choix soient effectués, ou que des opinions se forment, sur la base d’informations erronées. En l’occurrence, elle semble montrer qu’il n’est guère possible, sans sérieux inconvénients, d’échapper aux impôts de la France en créant simplement une société offshore pour gérer son patrimoine.

[*] cf notre charte : "être un lieu convivial, positif, d’échange, de partage, de réflexions sur l’investissement patrimonial et de contribuer positivement à l’élévation des connaissances de chacun sur cette thématique"


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech