Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 14/04/2014 20h43 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   157 

GoodbyLenine a écrit :

Faith a écrit :

(…)

[b]Cette discussion (et ce forum) (…) de stigmatiser ou bruler des hérétiques

Ouh là… je me demande ce qui, dans mes propos, a pu t’amener à comprendre ça…

Pour le reste… difficile d’être purement factuel, et je compte plusieurs discussion politiques qui n’ont pas grand chose de factuelles non plus (et tu participes à certaines d’entre elles wink )

Puisque vous évoquez la morale, je vous suggère de lire Le capitalisme est-il moral ? (André Comte-Sponville).

Je décline cette proposition: le titre me semble beaucoup trop vague, le capitalisme est un outil qui permet beaucoup de choses morales comme immorales.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#52 15/04/2014 02h57 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   35 

Derival a écrit :

Le problème, c’est qu’avec les derniers "monstres" qui ont été créés, comme l’exit-tax, c’est ce comportement qui est un des plus efficients. A moins de partir vivre dans un paradis fiscal peu industrialisé ou sans état de droit, ça n’est plus vraiment intéressant de s’expatrier pour des raisons purement fiscales à partir d’un certain niveau de patrimoine.

Je suis convaincu que ça l’est toujours. Certes l’exit-tax ne permet plus de défiscaliser des plus values latentes en les réalisant après le départ, en revanche une fois partis la fiscalité n’est plus la même, en particulier la fiscalité de ce qui arrive dans les poches de l’individu (qui elle est liée à la résidence fiscale)

Hors ligne

 

#53 15/04/2014 21h52 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Banni
Réputation :   27 

Bonsoir,

Sérieux coup de tabac sur le titre "Titi27" depuis le post #31: -15% en 2 séances!

Toutefois l’équipe de direction, en plein accord avec elle même, maintien ses "réactions de comptoir" ou de "troll", en tout cas sur le fond.

J’ai l’épiderme assez réactif, quand je constate chaque jour autour de moi (dans la vraie vie donc) les ravages de notre système de pensée.

En effet, avant d’être un système économique, notre monde est le fruit de nos actions (ou inactions) et donc de notre volonté.

67 personnes accaparent les richesses équivalentes à celles de la moitié de l’humanité…
Des familles (pas seulement des Roms) vivent dehors dans nos "démocraties"…
Des millions de jeunes (et moins jeunes) sont au chômage …et les profits de nos multi-nationales sont en constant progrès (pour le plus grand bonheur de l’actionnaire que je suis et que vous êtes…).

Bref, je ne vais pas faire pleurer dans les chaumières, je vous demande juste de réfléchir aussi sur vos actions (sans jeu de mots) dans les entreprises que vous avez choisies pour abriter vos rêves de futurs rentiers.

C’est la période des AG, et la lecture attentive des résolutions, puis le vote responsable, n’est pas le moindre droit de l’actionnaire.

Pour la forme, j’ai pu laisser penser que je m’en prenais aux expatriés, ce qui n’est pas le cas, l’ayant été moi-même un moment.

Sans avoir à me justifier, je dirais juste que se construire une vie ici ou là n’est souvent le fruit que du hasard ou de la nécessité.

Il n’empêche que les nombreux appels (pas seulement sur ce forum) à optimiser sans cesse la fiscalité (ou les cotisations aux régimes sociaux) continuent à me hérisser le poil.

C’est cette démarche, foncièrement égoïste, et avec les conséquences que l’on voit, que je cherche à combattre.

Merci enfin à ceux qui, comme Sissi, ont pris la peine de répondre à mes propos et par cela, contribués au débat, et non au rejet des arguments des autres.

Cdt.


Il ne s'agit pas de changer le pansement, mais de penser le changement.

Hors ligne

 

#54 15/04/2014 22h15 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   317 

J’ajouterais en complément au message de Titi27 qui visiblement a été mal compris sur des messages précédents

Economie - Les 67 personnes les plus riches possÀ¨dent autant que la moitié de la planÀ¨te - France 24

Le chiffre fait froid dans le dos. Selon un nouveau rapport de l’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam, 67 personnes dans le monde possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population, estimée à 3,5 milliards de personnes.

Pour bien comprendre la portée de ce chiffre, le magazine "Forbes" l’a concrétisé : chacune de ces 67 personnes, écrit le journal, "vaut" en moyenne 52 millions d’individus en partant du plus bas de la pyramide des richesses mondiales. "Bill Gates, l’homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée à 76 milliards de dollars, ’vaut’ à lui tout seul 156 millions de personnes", écrit le magazine. Ce petit cercle des super-riches compte entre autres 42 Américains, six Allemands, et six Russes.

Une tendance qui ne devrait pas aller en s’améliorant. Bien au contraire, si l’on regarde l’exemple américain. "Aux États-Unis, les 1 % les plus riches ont confisqué plus de 95% de la croissance post-crise financière depuis 2009, tandis que les 90 % les moins riches se sont appauvris", écrivait Oxfam dans son rapport en dénonçant un système "faussé".

J’avais vu cette information qui visiblement ému beaucoup de personnes, Christine Lagarde reconnait un problème …..

On ne trouve pas la fortune de ces 67 personnes mais même sans en répartir la totalité à raison d’un euro distribué.

Il devrait être possible d’empêcher des personnes de mourir de maladie , à des enfants de mourir de faim en distribuant un peu de cet argent pour aider.

L’argent est un moyen d’échange et de progrès mais quand il est accaparé dans de telles démesures , il devient une finalité qui n’a palus aucun rapport avec la réalité que vivent la plupart des personnes dans le monde et notamment ces 3,5 milliards de personnes.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#55 15/04/2014 22h36 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   554 

Je trouve que beaucoup trop de monde est très fort pour distribuer l’argent des autres au lieu de distribuer le leur. 

On veut redistribuer ? OK : alors gagnons de l’argent, faisons le nôtre, et distribuons-le. Ne distribuons pas ce qui ne nous appartient pas, ce sur quoi nous n’avons aucun droit de revendication.
Si quelqu’un a gagné (honnêtement s’entend) son argent, quel droit de revendication avons-nous sur cet argent, quelle est notre légitimité pour lui dire ce qu’il doit en faire ? Ne croyez-vous pas que c’est à cette personne d’en décider ? N’est-ce pas son droit le plus strict, tout comme vous avez le droit de disposer de votre propre argent et de vos propres biens ?

Hors ligne

 

#56 15/04/2014 22h53 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   56 

Bonsoir

combien ces 67 personnes ont elles redistribué de leur plein gré?
on parle fréquemment de Bill Gates et sa fondation. Mais les 66 autres? sûrement aussi.

et ensuite ces 67 personnes ont elles appauvri les 7 milliards restants? pas sûr.

laissons les riches rester riches.
et faisons en sorte que les pauvres le deviennent moins.
c’est le combat qu’il faut mener. il ne faut pas se tromper.

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#57 15/04/2014 23h11 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   554 

Mafo,

Sans même parler du giving pledge de Buffett et Gates, beaucoup de ces personnes ont probablement même aidé des millions d’autres personnes à vivre mieux en créant des emplois et en offrant de bonnes conditions de travail et de vie à leurs employés. C’est déjà infiniment plus que beaucoup de ceux qui les critiquent.

Dernière modification par sergio8000 (15/04/2014 23h12)

Hors ligne

 

#58 15/04/2014 23h20 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   166 

Alors je vois que 67 personnes sont très, très riches. Intéressant.

Sergio, si vous me permettez de paraphraser vos interventions, je pense que votre approche c’est "OK, ils sont riches, mais que puis-je faire pour travailler mieux / être plus efficace / gagner plus ?".

Pour d’autres, si je peux là aussi paraphraser, je pense que l’approche est "OK, ils sont riches, comment peut-on les forcer à partager ces richesses ?".

Tant qu’il y pourra y avoir un tel écart, je trouve pas du tout pertinent d’aborder ces questions dans un débat a priori technique sur des questions de fiscalité.

Hors ligne

 

#59 16/04/2014 04h14 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   35 

Titi27 a écrit :

67 personnes accaparent les richesses équivalentes à celles de la moitié de l’humanité…

Statistique spectaculaire mais un peu malhonnête : on inclut dans cette moitié de l’humanité enfants (qui n’ont que très rarement un patrimoine au sens légal) et personnes qui n’ont pas de patrimoine ou des patrimoines négatifs. Partant de là, vu que le patrimoine combiné des 2 premiers milliards d’êtres humains doit être a peu près nul (forcément 0 € fois 2 milliard ça fait toujours 0 €), on peut dire que n’importe quelle personne sur ce forum est plus riche que le 1/4 de l’humanité combinée.

Edit: un article en anglais plus détaillé : Stop adding up the wealth of the poor :

The result is that if you take the bottom 30% of the world’s population — the poorest 2 billion people in the world — their total aggregate net worth is not low, it’s not zero, it’s negative. To the tune of roughly half a trillion dollars. My niece, who just got her first 50 cents in pocket money, has more money than the poorest 2 billion people in the world combined.

Dernière modification par Betcour (16/04/2014 04h17)

Hors ligne

 

#60 16/04/2014 07h47 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   421 

Effectivement c’est scandaleux, et après une fois qu’on a dit ca ?

Ce que vous ne comprenez pas c’est que si on s’en prends à ces 67 personnes on remet en cause le principe de propriété individuelle ce qui conduit à des régimes communistes.
Tout le XXe siècle a montré l’inefficacité de ces régimes qui en plus deviennent forcément totalitaires.

Alors si vous préférez la Chine de Mao et ses millions de morts de faim à la Chine actuelle où sans doute 100 personnes concentrent 90% de la richesse c’est votre droit mais c’est certainement parce que vous n’y avez jamais vécu.

Toute l’histoire montre que dépouiller les riches ne profite pas aux pauvres mais conduit à un appauvrissement général, rapide et à des dictatures.

En plus il y a une erreur économique sous ces chiffres : si un riche achète un tableau un milliard, que représente vraiment ce milliard, est-ce qu’un Picasso peut nourrir l’humanité ? Un but de Messi ? Un concert des Stones ?
La plus grande partie des richesses de la terre n’est tout simplement pas transformable en pain et dire que quelqu’un possède 1.000.000 de fois plus que la moyenne n’a pas de sens : il mange 3 fois par jour c’est tout. Et le caviar nourrit moins que le riz.

Bien que n’étant pas croyant, je préfère penser comme le Prince Mychkine que la Beauté sauvera le monde.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#61 16/04/2014 09h51 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   157 

Titi27 a écrit :

Des millions de jeunes (et moins jeunes) sont au chômage …et les profits de nos multi-nationales sont en constant progrès (pour le plus grand bonheur de l’actionnaire que je suis et que vous êtes…).

Sans vouloir relativiser la souffrance de nos concitoyens, j’ai un peu de mal à mettre en phase les chiffres annoncés du chômage et la réalité du monde dans lequel je vis.
Je connais de nombreux étrangers de par ma femme. Ils parlent un français très, très moyen, sont sans qualifications, et pourtant ils trouvent assez facilement du travail.
Pas plus tard que ce Vendredi, une amie est allée présenter son CV suite à une annonce internet. Elle a commencé le travail Lundi dans un resto de la Défense.
Pourtant, elle n’a pas de formation, pas d’expérience et a un français tout juste correct !

Il n’empêche que les nombreux appels (pas seulement sur ce forum) à optimiser sans cesse la fiscalité (ou les cotisations aux régimes sociaux) continuent à me hérisser le poil.
C’est cette démarche, foncièrement égoïste, et avec les conséquences que l’on voit, que je cherche à combattre.

Je te rejoins sur e point, mais attention à ne pas tout jeter en même temps. La plupart des niches fiscales sont faites pour qu’on les utilise: parce qu’on estime que leur utilisation rapporte plus à la société que les impôts qu’elle permet d’éviter.
Il est donc légitime de chercher à utiliser ces niches.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#62 16/04/2014 10h08 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   554 

crosby a écrit :

Sergio, si vous me permettez de paraphraser vos interventions, je pense que votre approche c’est "OK, ils sont riches, mais que puis-je faire pour travailler mieux / être plus efficace / gagner plus ?".

Pour d’autres, si je peux là aussi paraphraser, je pense que l’approche est "OK, ils sont riches, comment peut-on les forcer à partager ces richesses ?".

Tant qu’il y pourra y avoir un tel écart, je trouve pas du tout pertinent d’aborder ces questions dans un débat a priori technique sur des questions de fiscalité.

Crosby, vous pensez bien. Cela dit, si ne serait-ce qu’une seule personne considérera l’autre côté de la pièce pour élargir son point de vue, le temps n’aura pas forcément été perdu.
Rassurez-vous, je ne compte pas rentrer dans un long débat sur la question, cela ne m’intéresse pas du tout puisqu’on sait déjà de fait ce que donnent les systèmes réellement socialistes dans le monde et qu’il n’y a rien à prouver, juste à observer comme le dit Bifidus.
Je pense que le fait qu’on ne considère qu’un seul point de vue sur cette question qui revient à chaque fois qu’on parle de fiscalité en France (celui diffusé par tous les médias d’ailleurs) est une source de frustration dans la vie de beaucoup. Je pense que cette frustration n’a pas vraiment lieu d’être : je suis plus frustré par mes faiblesses que par la richesse des autres.
Ce constat m’attriste à vrai dire plus que celui de la fiscalité, sujet qui créé pourtant une véritable économie parallèle basée sur du vent : beaucoup de juristes seraient sans emploi avec une fiscalité simple et normale et pourraient employer leurs brillants cerveaux à produire quelque chose plutôt qu’à utiliser / contourner des textes sans queue ni tête. Pour moi, ce sujet ne mérite même pas un débat en lui même (qu’y a-t-il d’intéressant à discuter une fiscalité en soi ?).
Je préfère encore parler de MBS et comment investir dessus :-)

Dernière modification par sergio8000 (16/04/2014 10h10)

Hors ligne

 

#63 16/04/2014 10h18 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Administrateur
Réputation :   1309 

Même sur notre forum pourtant "ouvert", ce type de sujet fini tjs pas dériver…

1,7 M€ d’impôts pour Derival, hallucinant ! Et dire qu’à quelques années près, vous alliez en Belgique avt de revendre votre boite, et auriez payé 0.

Hors ligne

 

#64 16/04/2014 10h41 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   157 

InvestisseurHeureux a écrit :

1,7 M€ d’impôts pour Derival, hallucinant ! Et dire qu’à quelques années près, vous alliez en Belgique avt de revendre votre boite, et auriez payé 0.

C’est tout à son honneur de les avoir payés.
Logiquement avec ce qu’il lui reste, placé sur un quelconque fond euro, il obtient un salaire annuel supérieur à celui d’un ingénieur ad vitam aeternam.

Ca semble raisonnable.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#65 16/04/2014 11h11 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   128 

InvestisseurHeureux a écrit :

Même sur notre forum pourtant "ouvert", ce type de sujet fini tjs pas dériver…

1,7 M€ d’impôts pour Derival, hallucinant ! Et dire qu’à quelques années près, vous alliez en Belgique avt de revendre votre boite, et auriez payé 0.

En l’occurence je n’ai pas tout vendu, donc je n’aurais pas pu le faire. :-) Je préférais rester au capital (chose pour laquelle j’ai dû négocier) et payer des impôts plutôt que de tout céder via un quelconque montage. La part restante représente un "intérêt économique" en France qui n’est pas négligeable, c’est toujours plus de 30 % de mon patrimoine.

Quoi qu’il en soit le taux de l’impôt sur la plus-value, néanmoins pré-Sarkozy, aux alentours de 28 %, était parfaitement raisonnable pour un pays comme la France.

Le réel problème se situe plutôt au niveau de l’ISF et de ses méthodes de calcul, notamment en incluant la partie du patrimoine qui ne génère aucun flux.

On arrive rapidement à la limite du plafonnement (75 %), ce qui transforme le salaire d’ingénieur en milieu de carrière (disons 50 k€) en SMIC (0,25 * 50 = 12,5) ! Il faut donc se casser un peu plus la tête sur la stratégie patrimoniale.

Dernière modification par Derival (16/04/2014 14h10)

Hors ligne

 

#66 16/04/2014 12h27 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   88 

Titi27 a écrit :

Bonsoir,
Il n’empêche que les nombreux appels (pas seulement sur ce forum) à optimiser sans cesse la fiscalité (ou les cotisations aux régimes sociaux) continuent à me hérisser le poil.
C’est cette démarche, foncièrement égoïste, et avec les conséquences que l’on voit, que je cherche à combattre.

Je crois que l’on ne pourrait pas vraiment s’entendre…

En effet, sans vraiment détailler, je pense que je pourrais trouver la meilleure optimisation fiscale
qui consisterait à arrêter mon travail principal.

N’oubliez pas que ce que je paye d’impots sert déja à la collectivité et que si j’arrête,
il faudra que d’autres contribuables en paye plus, et que si tous les gros contribuables
arrêtent, cela pourrait faire mal ( y a un truc qui s’appelle trop d’impot tue l’impot )
Mon patron n’attend aussi que cela car il ne remplacera pas mon Job.
Les démissions sont un moyen simples de réduire sa masse salariale en France ainsi que l’ensemble de ses cotisations..

Vous pouvez changer sans arrêt les rêgles du jeu pour le rendre plus difficile et plus contraignant
sous pretexte de la morale, mais a la fin il me reste une décision : Celle de refuser de jouer !
Et sur le site, il y a des membres qui l’ont appliqué !
et beaucoup autour de moi sont en train de mettre cela en oeuvre.

Alors oui je recherche effectivement à optimiser ma fiscalité, mais non je ne suis pas un egoiste
car je contribue déja beaucoup à la collectivité en me levant tous les matins.
Mais a force de m’expliquer que je suis amoral et égoiste, je vais finir je crois par rester au lit…

Contrairement à vous, même si Dérival optimise sa fiscalité de 30%, je suis content qu’il contribue encore à hauteur 1M€. Et je respecte ces gens car vous en avez peu dans d’autre partie du monde, et croyez moi, on n’y pas mieux qu’en France.

Bien à vous

Dernière modification par coyote (16/04/2014 12h37)

Hors ligne

 

#67 16/04/2014 12h44 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Administrateur
Réputation :   1309 

coyote a écrit :

Vous pouvez changer sans arrêt les rêgles du jeu pour le rendre plus difficile et plus contraignant
sous pretexte de la morale, mais a la fin il me reste une décision : Celle de refuser de jouer !
Et sur le site, il y a des membres qui l’ont appliqué !
et beaucoup autour de moi sont en train de mettre cela en oeuvre.

En effet, et sincèrement, je m’en réjouis chaque fois que je lis l’actualité politique française.

Il faut quand même imaginer que je suis passé de 40h-55h de boulot / semaine depuis 7 ans, avec 10 jours de congé environ / an ; à 4 mois "sans activité" !

Mon dynamisme s’exprime autrement, mais clairement, les impôts et les discours moralistes l’ont tué du point de vue business pur.

Si les TPE en France restent des TPE et ne veulent pas croître, ce n’est pas sans raison. Après on peut tergiverser pendant des plombes sur la légitimité de l’impôt, nos prestations de santé que le monde nous envie, etc.

Derival pourrait aussi évoquer ces associés qui ont vendu en même temps que lui… Ils sont où maintenant ?

Hors ligne

 

#68 16/04/2014 13h19 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   128 

InvestisseurHeureux a écrit :

Derival pourrait aussi évoquer ces associés qui ont vendu en même temps que lui… Ils sont où maintenant ?

Puisque vous me posez la question… Aux Etats-Unis. Qui ne sont pas un paradis fiscal, et la property tax est même un mini-ISF.

C’est surtout la considération qu’a la population locale pour l’entreprenariat qui a primé avant tout.

Puisqu’il en a été question sur le forum, je pense qu’une émission comme Shark tank ne marcherait pas en France et/ou ferait scandale lorsque les multi-millionnaires "descendent en flèche" des jeunes entrepreneurs qui ont des projets visiblement non viables. Aux Etats-Unis ça fait partie du show, car la plupart des gens pensent que l’échec d’aujourd’hui ne fait que nourrir la motivation pour accomplir le succès de demain.

Hors ligne

 

#69 16/04/2014 19h57 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   56 

Bonsoir

pas besoin d’être "riche" pour se poser la question du "travailler plus pour payer plus".

Il y a un an j’ai posé, ici sur ce forum, la question "suis je déjà rentier?" et la majorité d’entre vous a répondu oui.

je gagne 1800 € net par mois pour 650 h de travail par an, soit l’équivalent de 4 mois par an.

Il y a un an et demi j’ai eu une offre à 3 500 € net mensuels pour…je compte, attendez, disons 50 h par semaine!! le projet a finalement échoué mais je ne sais pas quelle aurait été ma réponse en cas d’accord de mon futur employeur.

mais une chose est sure: un an et demi après je ne regrette pas….

je vous invite à réfléchir sur votre qualité de vie. combien valent 12 semaines de vacances par an, par exemple? peut on même leur donner un prix? combien vaut une grasse matinée un jour ou deux par semaine? et un apéro démarré à 18 heures alors que bon nombre de mes concitoyens sont encore au boulot ou  coincés dans les embouteillages?

je vis dans le sud, j’ai la chaleur, le soleil, le chant des cigales et la bonne odeur des pins. tout ceci avec des prix inférieurs de 30% voire plus à la RP ou autre.

IH a fait le bon choix, d’autres aussi. j’encourage les autres à réfléchir à leur situation.

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#70 16/04/2014 22h56 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Banni
Réputation :   27 

coyote a écrit :

Je crois que l’on ne pourrait pas vraiment s’entendre…

Je n’en suis pas si sûr. Peut être un prochain repas des membres nous permettrait d’échanger plus directement.

coyote a écrit :

N’oubliez pas que ce que je paye d’impots sert déja à la collectivité et que si j’arrête,
il faudra que d’autres contribuables en paye plus, et que si tous les gros contribuables
arrêtent, cela pourrait faire mal

C’est bien là le problème, les stratégies d’éloignement fiscal conduisent à cela.

Pour autant utiliser les règles du jeu "transparentes" du pays où l’on vit est logique: J’investis dans un PEA plutôt qu’en CTO , je fais du déficit foncier si cela correspond à mon projet…

coyote a écrit :

Vous pouvez changer sans arrêt les rêgles du jeu pour le rendre plus difficile et plus contraignant sous prétexte de la morale, mais a la fin il me reste une décision : Celle de refuser de jouer !

Seconde phase du problème. Nos règles changent au gré des majorités (et souvent même sans changement de ces majorités).

Je ne défends pas cette instabilité fiscale.  Elle favorise les comportements "pervers" si vous me permettez ce mot.

Des règles claires, stables et justes si possible, me semblent plus efficace au plan économique, comme au plan moral

coyote a écrit :

Alors oui je recherche effectivement à optimiser ma fiscalité, mais non je ne suis pas un egoiste car je contribue déja beaucoup à la collectivité en me levant tous les matins.

Moi aussi, et nombre d’entre nous sans doute.
L’optimisation ne veut pas dire le refus de l’impôt, même si je vous concède volontiers, qu’il faut qu’il soit justement réparti, pour être accepté par tous.

Là le problème sera le curseur, où donc le placer pour qu’il soit perçu comme juste par ceux qui le payent et ceux qui en bénéficient ?

Notez que sur ce dernier point, les circonstances de la vie, dans lesquelles on se trouve à l’instant T,  modifient largement le degré de perception de cet équilibre.

coyote a écrit :

Contrairement à vous, même si Dérival optimise sa fiscalité de 30%, je suis content qu’il contribue encore à hauteur 1M€. Et je respecte ces gens car vous en avez peu dans d’autre partie du monde, et croyez moi, on n’y pas mieux qu’en France.

Je pense que ce qui précède, et aussi mes autres messages, ne permettent pas de dire que j’ai mis en cause Derival ou d’autres membres ou individus dans cette situation.

Vouloir la juste répartition n’implique pas de jalouser son voisin.

Un vieux principe républicain (ou peut être marxiste, ou bien alors c’est de Confucius ?)  dit "à chacun selon ses moyens et à hauteur de ses besoins".

Tant que l’on accepte, globalement, cet adage, sans chercher à s’en exclure par des montages dédiés uniquement à ce but, il me semble que nous continueront alors à faire partie d’une même communauté d’intérêts (cela ressemble pour moi à une nation).

Portez vous bien également.


Il ne s'agit pas de changer le pansement, mais de penser le changement.

Hors ligne

 

#71 15/09/2014 11h57 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

L’année dernière au bout de 3 an j’ai clôturer mon PEA et cette année après avoir reçu ma fiche d’imposition et le montant à régler au vue des plus values assez importantes de celui ci j’essaie de trouver une solution pour me permettre de continuer à investir "en bourse" sans une telle fiscalité.

J’ai entendu parler de la "facilité de création" d’une société offshore et me suis donc intéressé au sujet de la fiscalité de ce type de société. Ma situation personnel est assez simple, je suis salarié en France d’une etp française et mon statut ne devrais pas changer dans les prochaines années, en sachant cela es ce qu’il est judicieux de créer ce type de société pour investir en bourse?
Es ce que la fiscalité de ce type de structure avec ce type d’investissement et mon statut actuel serait  affilié au fisc français ou pas?
Et surtout, si le faite de créer ce type de structure est intéressante, es ce que savez par quelle moyens légaux je peux investir sur les marchés financiers depuis la France sans en subir l’imposition?

Merci d’avance pour votre aide.

Hors ligne

 

#72 15/09/2014 12h24 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   147 

maxenceb a écrit :

est ce que savez par quelle moyens légaux je peux investir sur les marchés financiers depuis la France sans en subir l’imposition?

A part créer une société française pour être soumis à l’IS ou optimiser vos moins-values ( vente suivie d’un nouvel achat ), il n’y a pas de solution magique.
Pour ce qui est de l’offshore et autres solutions "exotiques", le montage peut tout à fait être légal mais le fisc vous attaquera pour abus de droit.

Hors ligne

 

#73 15/09/2014 13h17 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   33 

Il n’y a pas mieux que le PEA  (avec les limites qu’il comporte) pour défiscaliser dans un cadre légal, mais il faut attendre 5 ans avant d’en bénéficier.

Dernière modification par pachakuti (15/09/2014 13h17)

Hors ligne

 

#74 15/09/2014 13h24 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   97 

- Le PEA est le meilleur véhicule pour les actions de société européennes, d’un point de vue fiscal. Pourquoi avoir fermé le vôtre prématurément ?

- Si vous avez un patrimoine élevé, des contrats d’assurance-vie luxembourgeois permettent de loger des titres vifs, avec une fiscalité identique à l’assurance-vie française (légère au bout de 8 ans). Mais les frais de gestion ne sont pas négligeables.

- Enfin, une société à l’IS permet une imposition des plus-values de 15% jusqu’à un certain seuil, puis de 33%… mais uniquement tant que cela reste à l’intérieur de la société. Pour vous payer, que ce soit en salaire ou en dividendes, vous retomberez sous le coup de la fiscalité classique (PS + IR après abattement de 40% pour les dividendes).
Comme créer et entretenir cette société a un coût, cela n’est de nouveau pas indiqué pour un faible patrimoine.

Le CTO n’est pas un si mauvais instrument non plus, en prenant soin d’externaliser les MV avant 2 ans et d’attendre 2 (voire 8) ans pour réaliser ses PV, afin de profiter des abattements.

Comme zeBonder l’a souligné, même si vous créez une société à l’étranger le fisc tendra à vous imposer selon les barèmes français.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#75 18/10/2014 15h53 → Société offshore pour gérer son patrimoine ? (investissement, offshore)

Membre
Réputation :   

J’ai lu avec beaucoup d’attention la discussion qui précède que j’ai trouvé forte intéressante.

Je ne comprends cependant pas pourquoi certains s’enflamment concernant l’aspect moral de la chose, d’autant plus que ce ne sont que des questions qui sont posées ici (celle de base étant en gros, a t’on le DROIT de créer une société offshore pour gérer son patrimoine ; plusieurs personnes ayant répétées qu’elle ne voulais justement pas de problèmes avec le fisc).

Donc pour revenir au sujet de base, il faut en effet prendre pas mal de choses en compte pour effectuer sa décision.

Comme l’a dit Crosby, le fisc justement va poser un gros problème, puisqu’en France c’est une spécialité nationale et il vont donc "t’enquiquiner" (pour rester poli) jusqu’au bout ! (à tort ou à raison d’ailleurs, mais on va pas relancer le débat pseudo-philosophique qui a déjà eu lieu).

Cependant, c’est selon moi une stratégie qui serait utile uniquement dans l’optique d’un investissement orienté vers les plus values : En gros les plus value sont faites offshore avec un taux d’impôt quasi nul et tu paie des impôts uniquement lorsque l’argent sort de la société via les dividendes (avec abattement de 40% à la clé).

Le fait est que le fisc va probablement pas tout de suite te pendre en place publique mais te dire (et c’est logique) "ok c’est bien jolie tout ca mais tout est géré depuis la France, donc pour nous c’est comme si c’était fait en France, donc on va faire des redressements sur l’impôt à payer, + surement amende car t’as essayé de nous prendre pour des c** ; et on va en profiter pour vérifier tout le reste de tes revenus vu qu’on est la smile ).

Autre variable à prendre en compte c’est en effet le coup du montage offshore, sachant que sur les sites de fiduciaires de mauvaises réputation que l’on rencontre sur le net, on est déjà facilement à 1500€ par année (montage, communications, gérant désigné, et autres services indispensables quand on ne réside pas sur place) qu’il faudra payer que tu fasse des plus ou moins values …

MAIS, maintenant il y a surtout un élément sur lequel j’aimerais attirer l’attention et dont personne n’a parlé il me semble, c’est la "sureté" de la chose !
Admettons que le prix du montage ne pose pas de problème (tu calcules que tes frais de fiduciaire + l’abattement sur les dividendes que tu va toucher, etc te permettra bel et bien de faire des économies d’impôts au final) et que le fisc accepte le montage (hypothèse), il faut ensuite avoir une confiance absolue dans le reste !
Car en effet tu as ton patrimoine (ou en tous cas une grosse partie) qui est offshore, au nom d’une société avec laquelle tu dois passer par un intermédiaire local pour la gérer (que tu as peut être jamais vu d’ailleurs), dans un endroit généralement à l’autre bout du monde ou tu n’a jamais mis les pieds, dans une juridiction que tu ne connais absolument pas, avec même éventuellement une langue que tu ne parle pas (ou parle pas très bien) …..
Alors si tout se passe bien, c’est super, mais le jour ou les problèmes sont la … (et je pense qu’il y a peu de cabinets d’avocats qui pourront t’aider en France, et ceux qui le peuvent vont vite te faire regretter tes économies d’impôts avec leur tarifs horaires à mon avis ! lol).

Sinon de manière plus globale, il faut savoir que faire des montages fiscaux offshore qui "tiennent la route", ca reste encore à l’heure actuelle réservé à "l’élite" (sous entendu ceux qui ont les moyens de ne pas payer d’impôts …) et le point central de ces schemas ce sont principalement les trusts anglo-saxons (et la encore, le jour ou les "trustees" ne répondent plus, c’est le début des ennuis …).
Pour avoir une idée, Mme Zaki spécialiste du sujet donne dans son livre une fourchette de prix qui varie entre 25 et 50’000$ pour des "vrais" montages fiscaux viables fait par de "vrais" professionnels de la fiscalité (qui comportent en général une combinaison de trusts et société écrans offshores), on voit donc vite quel genre de patrimoine peut se permettre ce genre de choses ! (on est loin des sites qui vous promettent de ne plus payer d’impôts avec une société à 300€ aux seychelles … lol)
Et comme ca a été déjà dit, même avec des professionnels super qualifiés et des montages ultra sophistiqués, on voit bien que certaines entreprises ont des problèmes avec le fisc malgré tout.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech