Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 19/08/2015 13h27 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   51 

Est-ce mois où j’ai l’impression qu’Unilend a été utilisé comme crédit relais gratuit? Le temps de prendre un autre crédit moins cher ils ont remboursé le crédit à la maison mère qui touchait l’échéance.

Hors ligne

 

#302 19/08/2015 13h38 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

Stibbons a écrit :

Est-ce mois où j’ai l’impression qu’Unilend a été utilisé comme crédit relais gratuit?

Pourquoi gratuit ? C’est tout sauf gratuit pour ces entreprises: ils payent à la fois des frais de dossier (4% si ma mémoire est bonne) et des intérêts élevés.

Cela dit, la première chose à laquelle j’ai pensée en voyant l’offre d’Unilend était justement celle là: obtenir un crédit rapide le temps de se retourner: le taux n’a alors pas grande importance vis à vis du service rendu.
Il est évident que ça doit être vendu ainsi par les commerciaux d’Unilend, sinon ils n’auraient pas mis en place l’absence de frais de remboursement anticipé.
Ca fait partie du deal.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#303 19/08/2015 13h47 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   266 

Faith a écrit :

Pourquoi gratuit ? C’est tout sauf gratuit pour ces entreprises: ils payent à la fois des frais de dossier (4% si ma mémoire est bonne) et des intérêts élevés.

Cela dit, la première chose à laquelle j’ai pensée en voyant l’offre d’Unilend était justement celle là: obtenir un crédit rapide le temps de se retourner: le taux n’a alors pas grande importance vis à vis du service rendu. Il est évident que ça doit être vendu ainsi par les commerciaux d’Unilend, sinon ils n’auraient pas mis en place l’absence de frais de remboursement anticipé. Ca fait partie du deal.

Pas d’IRA mais 4% prélevés par Unilend sur la somme collectée, ça revient à peu au même si c’est pour rembourser rapidement le prêt non ?

Dernière modification par Geronimo (19/08/2015 13h48)

Hors ligne

 

#304 31/08/2015 13h34 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   52 

Visiblement la volonté de rassurer les investisseurs commence a faire évoluer les offres,
Finsquare met en place une assurance à sa charge qui couvre le décès ou l’invalidité du dirigeant,
ainsi qu’une assurance en cas de redressement/liquidation judiciaire (couverture de 50% des échéances sur une période d’un an).

Les Echos: Finsquare.fr veut rassurer les épargnants qui prêtent aux PME

Peut-être qu’avec le temps ça va aller sur des prêts un peu moins unsecured et que le coût pour l’emprunteur sera moins élevé.

Dans tout les cas ça n’empêche visiblement pas des acteurs traditionnels de mettre quelques billets dans le secteurs, je pense que ce sera instructif quand ça va se consolider.


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#305 06/12/2015 16h34 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous

Je fais partie des investisseurs inscrits dès l’origine sur la plateforme Unilend (mon premier prêt date de Novembre 2013) et il me semble donc intéressant de vous faire partager deux années d’expérience sur cette plateforme.

En termes de situation à date :
  - j’ai prêté au fil du temps à 20 entreprises, pour des montants modestes (150 euros en moyenne)
  - 2 sont en liquidation judiciaire, 1 en redressement judiciaire, les autres ont jusqu’ici payé rubis sur l’ongle
  - le taux brut moyen de mes prêts est de l’ordre de 10 %, desquels il faut retirer 15,5 % de prélèvement sociaux puis l’impôt sur le revenu. En ce qui me concerne, le taux net moyen avant coût du risque est donc inférieur à 6 %
  - en projection, mon pronostic est un résultat final net entre 0 et 3 % selon les défaillances à venir/

En termes d’analyses, commentaires et réflexion qui n’engagent que moi mais que je partagerais volontiers :
  - le concept est a priori séduisant : rapprocher des entreprises qui peinent à se financer (l’obligation pour les banques de maîtriser leur niveau de risque pour un coût acceptable les conduisant trop souvent à des filtrages "bêtement mécaniques" sur l’age de l’emprunteur ou son secteur d’activité par exemple) et des particuliers souhaitant investir à un taux raisonnable
  - l’analyse du risque (prétendument) faite par UNILEND parait à tout le moins légère. Les 3 défaillances que j’ai constatées sont toutes survenues très rapidement après le prêt (dans les 6 mois) et les explications recueillies a posteriori démontre que les sociétés concernées rencontraient déjà des difficultés lors de l’emprunt, peu cohérentes avec la note attribuée par UNILEND.
  - en l’état, le jeu n’en vaut clairement pas la chandelle pour un investisseur privé. Le rendement final obtenu après impôt et prise en compte des pertes, même en veillant à diversifier ses investissements, a toutes chances de rester très réduit.

En ce qui concerne le site UNILEND
  - le fonctionnement est plutôt fluide et clair
  - l’accompagnement dans les démarches en cas de redressement ou liquidation l’est également, mais ne change rien au fait que l’espoir de retrouver une partie de la mise perdue est à peu près nul, les prêteurs ne faisant pas partie des créanciers prioritaires
  - pas de souci dans la gestion des fonds, tant pour les versements que pour les retraits
  - aucune réponse en revanche à toute demande d’information générale qui pourrait intéresser la communauté des prêteurs (du type taux moyen de défaillance, niveau de sélectivité, etc … )

Pour conclure et en ce qui me concerne :
  - je ne regrette pas cette tentative imaginée dès le départ comme pédagogique
  - je m’en tiendrai cependant là, et pense en sortir in fine avec un résultat quasi nul
  - je reste à la recherche d’initiatives pour rapprocher investisseurs potentiels et petits entrepreneurs de façon plus satisfaisante pour les deux parties.

Hors ligne

 

#306 06/12/2015 19h07 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Le projet de loi de finance pour 2016 devrait permettre de renforcer l’intérêt de ces prets en permettant d’imputer les sommes perdus liées à la liquidation/redressement sur les intérêts perçus.

Je suis surpris de cette démarche qui ne correspond pas à ce qui se passe avec les actions mais ça serait pour soutenir le secteur du crowfunding.

Par contre, il est vrai que la fiscalité et les prélèvements sociaux sont sont très pénalisant.
Il convient donc d’investir par le biais d’une société civile à l’IS.

Hors ligne

 

#307 07/12/2015 13h25 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

fennec44 a écrit :

- je reste à la recherche d’initiatives pour rapprocher investisseurs potentiels et petits entrepreneurs de façon plus satisfaisante pour les deux parties.

Est-ce que la relation "directe" ne reste pas la meilleure solution ? Il y a éventuellement des sites de type annonces qui permettent de rapprocher les deux parties (ou un forum tel que celui-ci peut également faire le boulot d’ailleurs). A charge pour l’entrepreneur d’apporter les bonnes informations, et l’investisseur de correctement faire ses devoirs.

Les intermédiaires type Unilend sont surtout là pour gagner leur propre vie au passage. Je comprend totalement que ce soit attractif et que ca paraisse plus simple.

Hors ligne

 

#308 07/12/2015 13h42 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   266 

Bonjour,

sleigh a écrit :

Le projet de loi de finance pour 2016 devrait permettre de renforcer l’intérêt de ces prets en permettant d’imputer les sommes perdus liées à la liquidation/redressement sur les intérêts perçus.

Oui, et il était temps car là c’était, du point de vue fiscal, sans doute le pire investissement possible : intérêts fiscalisés même en cas de perte ! Par contre de ce que j’ai lu les PS seront toujours calculés sur le montant brut.

Mevo a écrit :

Est-ce que la relation "directe" ne reste pas la meilleure solution ?

A ma connaissance il est quasi impossible pour un particulier de prêter en direct à une entreprise lambda (car monopole bancaire, en général il faut déjà être associé et dans ce cas la dette est comptabilisée comme un apport en CCA).

Dernière modification par Geronimo (07/12/2015 13h51)

Hors ligne

 

#309 07/12/2015 14h05 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

Geronimo, vous avez raison, je pensais plutôt à de l’investissement en capital et non du prêt. En théorie, se faire émettre 1 seule action (ou en racheter une) devrait permettre de "contourner" ce problème, non ?

EDIT: Alors en fait non ! Par cusiosité, une petite recherche sur le sujet, m’indique qu’il faut détenir au moins 5% du capital. Un document assez intéressant sur le sujet:
Pret par compte courant d’associé et monopole bancaire

EDIT2: En recherchant  sur le sujet, ce "monopole bancaire" est assez impressionnant, je n’étais même pas réellement conscient de cela. Et ca semble clairement avoir été fait pour protéger les banques !!!

Dernière modification par Mevo (07/12/2015 14h18)

Hors ligne

 

#310 07/12/2015 14h43 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Attention, votre analyse d’avocat date de 2012.

La loi macron de cet été permet sous conditions des prêts inter-entreprise.
C’est très fortement encadré mais ça devient possible notamment entre un donneur d’ordre et un sous-traitant

Hors ligne

 

#311 07/12/2015 15h11 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

Oui Sleigh, j’ai vu tout cela. Ce qui me parait le plus surprenant, c’est que ca "devienne autorisé" et que ca ne l’était pas avant. Pareil pour votre précédente intervention sur l’imputation des pertes des intérêts collectés, je rejoins la réaction de Geronimo: Ca aurait dû être le cas depuis toujours !

C’est d’ailleurs cet "assouplissement" que vous mentionnez qui a été l’objet de mon "EDIT2" !

Hors ligne

 

#312 07/12/2015 15h44 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

On est d’accord ! Mais on est dirigé par Bercy lieu de tous les lobbys sauf celui de la société qui fonctionne.
Concernant le lobby des banques, toutes les grandes entreprises ont déjà contourné le problème en créant leur propre banque que ce soit la distribution (banque accord), la vente à distance (cofidis) ou les constructeurs automobiles (crédipar).

De toute façon, le problème fiscal est de moins en moins prenant, il est remplacé par un le problème social. C’est pourquoi, j’invite à un moment donner à choisir un véhicule d’investissement tel que la société civile notamment pour les plus jeunes. Ca permet de réinvestir en franchise de CSG et avec des règles plus avantageuses en matière fiscale.

Hors ligne

 

#313 07/12/2015 15h53 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   147 

Je ne pense pas que ce soit uniquement une question de lobby, laisse les particuliers financer n’importe quelle société sans aucun contrôle, est la porte ouverte à toutes les chaines de Ponzi et autres MLM.
D’ailleurs les sociétés qui font appel à Unilend et consorts n’intéressent pas les banques, elles sont souvent au bord du gouffre et acceptent un financement à des taux prohibitifs.

Hors ligne

 

#314 07/12/2015 16h11 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   11 

sleigh a écrit :

Le projet de loi de finance pour 2016 devrait permettre de renforcer l’intérêt de ces prets en permettant d’imputer les sommes perdus liées à la liquidation/redressement sur les intérêts perçus.

A ce stade l’amendement voté à l’assemblée ne concerne que les contrats de prêts, et il convient de préciser que les plateformes comme Unilend qui utilisent des bons de caisse seraient à mon sens exclues du champ d’application de cet amendement.

Hors ligne

 

#315 07/12/2015 16h16 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous !

Ce que je ne parviens pas à comprendre avec UNILEND  :

J’ai débuté avec UNILEND il y a environ 2 mois. Par négligence et fainéantise , avouons-le, je n’ai pas suffisamment étudié le fonctionnement . Méa Culpa !! Mais maintenant je saisis bien mieux , pas de problème , SAUF UN PETIT TRUC qui me chagrine sérieusement.

Si l’un de vous est en mesure de m’expliquer … ou bien a le même problème de raisonnement , je vous écoute très attentivement !! et ne craignez aucunement de me dire que je suis un idiot je le sais déjà !

Quel est le problème ??
Très simple :
J’ai prêté une vingtaine de fois : je n’en prends que 3 , pour exemple !

---1) CASADO             80 euros à 6,40 %  sur 36 mois ----> remboursement  : 2,30 euros/mois.
---2) STRATO COMBO  80 euros à 9,15 %  sur 36 mois ----> remboursement  : 2,32 euros/mois.
---3) BINI BINI            80 euros à 5,77 %  sur 36 mois ----> remboursement :  2,30 euros/mois.

Pour ma part, il me semble que pour une même somme remboursable sur un même nombre de mois , mais avec un taux différent , les remboursements mensuels devraient être différents.

Il y a peut-être un élément du raisonnement qui m’échappe complètement ??? C’est possible , mais ce qui me chagrine c’est que depuis le 27-10 ( 1er mail) puis 2 autres mails suite à réponse totalement à côté du sujet, puis appel téléphonique vendredi dernier 30/11 où mon interlocuteur UNILEND ,très sympa s’engageait à me répondre soit dans l’après midi, soit au plus tard ce Lundi 07-12…. je n’ai toujours aucune réponse !!

Bien cordialement et merci !

Dernière modification par jorol (07/12/2015 16h24)

Hors ligne

 

#316 07/12/2015 16h29 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

jorol a écrit :

---1) CASADO             80 euros à 6,40 %  sur 36 mois ----> remboursement  : 2,30 euros/mois.
---2) STRATO COMBO  80 euros à 9,15 %  sur 36 mois ----> remboursement  : 2,32 euros/mois.
---3) BINI BINI            80 euros à 5,77 %  sur 36 mois ----> remboursement :  2,30 euros/mois.

Pour ma part, il me semble que pour une même somme remboursable sur un même nombre de mois , mais avec un taux différent , les remboursements mensuels devraient être différents.

Encore faut-il faire le calcul avant de s’alarmer !
1 => mensualité brute de 2.448
2 => mensualité brute de 2.549
3 => mensualité brute de 2.425

Avec une part d’intérêt supérieure pour les taux les plus importants, donc une plus grosse imposition au départ.
Les chiffres présentés ne semble pas absurdes.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#317 07/12/2015 16h31 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

justsayno a écrit :

A ce stade l’amendement voté à l’assemblée ne concerne que les contrats de prêts, et il convient de préciser que les plateformes comme Unilend qui utilisent des bons de caisse seraient à mon sens exclues du champ d’application de cet amendement.

A mon avis, cela leur sera applicable car j’avais rencontré des gens d’Unilend il y a 18 mois et il faisait déjà du lobbying pour cet amendement. De toute façon, entre l’adoption du projet de loi et la sortie des décrets précisant le champ d’application ça ne peut pas avoir d’effet sur les choix d’investissement avant mi 2016.

Hors ligne

 

#318 07/12/2015 16h46 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Faith , merci pour la rapidité de la réponse, mais honnêtement ça n’éclaire pas trop ma lanterne …

Je ne peux pas croire que 80 euros placés à 9,00% pendant 36 mois entraînent des remboursements de 2,30 euros, et que 80 euros placés à 5,0 % fournissent le même remboursement de 2,30 euros. Ou alors, UNILEND devra faire un effort de clarification/explication …

Hors ligne

 

#319 07/12/2015 18h12 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

Jorol, regardez sur ce que pointe Faith concernant la déduction directe d’impôts par Unilend. Je ne maîtrise pas le sujet, mais j’avais lu ici qu’Unilend effectuait une retenue, donc cette retenue serait éventuellement plus importante sur les prêts à taux plus élevé (phénomène amplifié au début par le fait qu’il y a plus d’intérêts et moins de capital remboursé au départ), et ca pourrait effectivement expliquer la chose …

Dans ce cas, vos payments nets devraient augmenter avec le temps, et augmenter plus pour les prêts à taux plus élevés.

Dernière modification par Mevo (07/12/2015 18h15)

Hors ligne

 

#320 07/12/2015 18h37 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

jorol a écrit :

Je ne peux pas croire que 80 euros placés à 9,00% pendant 36 mois entraînent des remboursements de 2,30 euros, et que 80 euros placés à 5,0 % fournissent le même remboursement de 2,30 euros. Ou alors, UNILEND devra faire un effort de clarification/explication …

D’une part vos chiffres précédents étaient de 2.32 contre 2.30.
D’autre part, c’est a priori conforme au calcul.

Reprenons:
1: 6.4% => mensualité brute de 2.448 / nette de 2.30 => 0.15 de prélèvement
2: 9.15% => mensualité brute de 2.549 / nette de 2.32 => 0.23 de prélèvement
3: 5.77% => mensualité brute de 2.425 / nette de 2.30 => 0.12 de prélèvement

Prenons les 2 et 3: les taux sont grosso-modo du simple au double et les prélèvements sont grosso modo du simple au double.
Parfaitement normal.

Vous avez juste du mal à réaliser que dans le cas 2, beaucoup d’intérêts sont payés au début, donc beaucoup de prélèvements.
La mensualité va augmenter rapidement au fil des mois alors que pour les 1 et 2, les mensualités vont augmenter plus doucement.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#321 07/12/2015 19h17 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   52 

Geronimo a écrit :

A ma connaissance il est quasi impossible pour un particulier de prêter en direct à une entreprise lambda (car monopole bancaire, en général il faut déjà être associé et dans ce cas la dette est comptabilisée comme un apport en CCA).

Bonjour,

Je connais une société qui a émis des obligations (non cotée) souscrites par des sociétés et des personnes physiques.
Je ne connais pas les modalités du montage mais il a été réalisé avec des conseils.
(c’était des tranches de 50k€ placé auprès de tiers vis à vis du groupe)

sleigh a écrit :

Je suis surpris de cette démarche qui ne correspond pas à ce qui se passe avec les actions mais ça serait pour soutenir le secteur du crowfunding.

Sur une action, si vous faites une MV et bien vous pouvez la déduire sur les PV.
Donc c’est assez logique de corriger l’aberration de la fiscalité du crowfunding qui fait qu’on peut payer des impôts … en perdant de l’argent.


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#322 07/12/2015 19h23 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   266 

Nek a écrit :

Je connais une société qui a émis des obligations (non cotée) souscrites par des sociétés et des personnes physiques.
Je ne connais pas les modalités du montage mais il a été réalisé avec des conseils.
(c’était des tranches de 50k€ placé auprès de tiers vis à vis du groupe)

Les placements privés sont réservés aux institutionnels et aux investisseurs qualifiés.

Depuis peu (2012) ont été créées les IBO (Initial Bond Offering, comme IPO mais pour les obligations) qui permettent aux particuliers de souscrire à une émission obligatoire obligataire, mais à ma connaissance c’est pour l’instant très très peu développé et surtout réservé aux gros portefeuilles.

D’où ma formulation avec les termes "quasi impossible".

Dernière modification par Geronimo (07/12/2015 22h16)

Hors ligne

 

#323 07/12/2015 20h08 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Geronimo a écrit :

Sur une action, si vous faites une MV et bien vous pouvez la déduire sur les PV.
Donc c’est assez logique de corriger l’aberration de la fiscalité du crowfunding qui fait qu’on peut payer des impôts … en perdant de l’argent.

Oui mais dans les actions, on ne peut imputer une moins value sur des dividendes.
C’est donc pour ça que c’est une spécificité.

Hors ligne

 

#324 07/12/2015 20h33 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   52 

Je suis presque sûr justement, que la société dont je parle n’a pas effectué
"un placement privée" au sens récent du terme. Je pense que ça ne repose
juridiquement que sur la faculté d’une société à émettre des obligations à partir
du moment où il n’y a pas d’appel public à l’épargne (prévu par le code du commerce).

Emission d’obligations par une SARL
(là ça se base une loi de 1966 modifié en 2009 et j’ai vu également pour les
sociétés par actions qui se basait sur la loi NRE de 2001).

Je n’ai malheureusement pas la possibilité d’en savoir plus sur le montage
et savoir si c’est borderline ou juste une pratique peu utilisé.

Dernière modification par Nek (07/12/2015 20h33)


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#325 07/12/2015 20h58 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

Alors là ca devient du grand n’importe quoi (comme souvent dans ce pays qu’est la France). Quid de ce "monopole bancaire" et du ramdam autour si n’importe quelle SARL peut émettre relativement librement des obligations ? (ok, pas les toutes petites SARL, ni les nouvelles, vu qu’il faut à priori tomber dans le champ d’application de l’article qui dit qu’il faut avoir recours a un commissaire aux comptes et 3 années de comptes approuvés)

Et un (très) rapide tour d’horizon sur le site dont Nek a fourni le lien, il semble qu’avec une SAS, on peut faire presque tout ce qu’on veut: Obligations convertibles, actions préférentielles, etc …

Note: Geronimo, une émission obligatAire, pas obligatOire smile Le pistolet sur la tempe: Pas bien ! (je me doute que c’est une faute de frappe ou un correcteur d’orthographe automatique à coté de la plaque, mais c’était marrant)

Dernière modification par Mevo (07/12/2015 20h59)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech