Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 16/04/2015 17h29 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Le communiqué est publié :
http://www.gevelot.fr/fichiers/03%20COM … .2015).pdf

On manque de détails mais :
- CAF en augmentation de 16.4 à 17.5 M€
- Résultat opérationnel courant en baisse de 12.3 à 8.1 M€ (il faudrait connaitre la raison : amortissements ? provisions ?)
- Le résultat financier compense la baisse du résultat opérationnel courant
- Les 65 M€ d’exceptionnel liés à Kudu
- Le secteur extrusion a de meilleurs perspective que le secteur pompes (dont la rentabilité apparassait déjà au premier semestre comme plus faible qu’en 2013)
- Dividende maintenu à 1,80€, ce qui indique je pense que le management considère que verser un dividende élevé au cours actuel détruirait la valeur. J’espère qu’il y aura un signal fort dans les points à l’ordre du jour de l’AG sur les rachats d’action.
- Le management est très prudent dans son communiqué
- On a pas le bilan, mais on peut évaluer les capitaux propres à 199 M€ (pour une market cap à 123 M€) soit 223€/action (sur la base de 892 000 actions en neutralisant l’autodétention), trésorerie nette largement positive, boite rentable.

Dernière modification par Geronimo (16/04/2015 18h55)

Hors ligne

 

#52 16/04/2015 22h59 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

Pour la baisse du ROC, il peut y avoir des frais liés à la cession de Gurtner, dont la vente a été actée en ce début d’année.
Mais il apparaît quand même que le secteur extrusion semble ne pas avoir été très productif (VS une contribution de 3,7M€ sur le ROC 2013).
Gévelot nous annonce déjà du capex sur ce secteur pour l’année prochaine, et je doute que ce soit du capex de croissance.

Le management n’est pas resté inactif puisqu’ils ont acquis Amikoil Oilfield (Amik Oilfield Equipment & Rentals), un loueur de matériel dans le secteur Oil & Gas. Clairement, Gévelot sort de son pré carré. Seul le temps et le prix d’achat pourront nous dire si c’est une bonne décision. Le management n’en a pas pris de mauvaises ces dernières années, faisons lui confiance.
Peut-être un achat opportuniste en bas de cycle.

Pour le rachat d’actions, pourquoi voulez-vous obtenir un signal fort pour l’AG ? Un programme de rachat est en cours, s’ils rachètent après la publication des résultats, ce sera le meilleur signal que l’on puisse avoir.

Que ce soit sur ce point, sur le dividende ou sur d’autres déclarations, le management a toujours été très prudent.

Personnellement, j’attends le rapport pour avoir des détails sur le ROC et sur le niveau de capex.

Je suis actionnaire de Gévelot.

Dernière modification par spiny (16/04/2015 23h03)

Hors ligne

 

#53 16/04/2015 23h24 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

spiny a écrit :

Pour le rachat d’actions, pourquoi voulez-vous obtenir un signal fort pour l’AG ? Un programme de rachat est en cours, s’ils rachètent après la publication des résultats, ce sera le meilleur signal que l’on puisse avoir.

Je pensais par exemple à une indication sur un prix de rachat jusqu’à 2xx euros par action.

Dernière modification par Geronimo (16/04/2015 23h57)

Hors ligne

 

#54 17/04/2015 09h33 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

Sur la dernière autorisation nous étions sur un montant global (3M€) et une fraction maximale du capital (6%).
S’ils font cela, ce sera déjà bien!

Hors ligne

 

#55 17/04/2015 14h59 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

3 M€ c’est de l’ordre de 20 000 actions au cours actuel, c’est quand même pas énormissime vue la trésorerie disponible (on sera fixés à la fin du mois sur le montant exact) et la décote. Pour moi un signal fort ça serait plutôt une enveloppe de 15 M€ / 10% du capital.

Hors ligne

 

#56 30/04/2015 08h46 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

L’arrêté des comptes au complet (dont bilan)
http://www.gevelot.fr/fichiers/04%20ADC%202014.pdf

-199 M € de capitaux propres comme prévu (221€/action).
- 151 M € de trésorerie et 47 M € de passif financier soit une trésorerie nette à 104 M € (pour une capitalisation a 117 M € !), soit 116€ de cash net par action.
- Elle côte à peu près au niveau de sa VANN (126€/action) et largement sous sa VANT (211€/action) alors même que la boîte est rentable (au niveau du RN et du FCF, corrigés de l’exceptionnel) et que le management est bon.
-Un peu moins d’actions autodétenues que ce que j’avais anticipé (898 000 actions en circulation, j’en anticipais 892 000). I faut vraiment qu’ils accélèrent le rachat d’actions qui serait hyper relutif.

AMF : Je conserve (of course !) et pense même me renforcer.

Dernière modification par Geronimo (30/04/2015 08h53)

Hors ligne

 

#57 30/04/2015 14h42 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

A vrai dire si on tient compte des 5000 actions rachetées au T1, on est dans les clous de votre prévision Geronimo.
Je plussoie, le management est vraiment bon.

My 2 cents :
* Amikoil a été acquise pour 5,2M€ (dont 4,6M€ de goodwill). Espérons que la vraie valeur de l’entreprise soit contenue dans le goodwill.

* Sur 10 ans, l’accroissement de la book value est de 7,6% par an. Pas mal pour un business « pourri » que vous pouvez encore acquérir avec une décote de 40% sur les fonds propres.

* Il semble un peut dommage que le groupe n’ait pas effectué un geste supplémentaire en direction des actionnaires : le programme de rachat d’actions est timide, le dividende proposé stable.
Pour information, il en coûterait moins de 65M€ à Gévelot pour racheter le flottant au niveau des fonds propres, soit moins de la moitié du cash au bilan.

* La marge d’EBITDA (hors résultat exceptionnel de Kudu) se comprime d’1 point.
Le niveau de capex atteint un plus haut (9% du CA contre 6% pour la moyenne historique). Les investissements consentis sont importants et il en sera visiblement de même en 2015.

Aussi l’EBITDA-Capex ressort négatif. Cela n’est pas dérangeant outre mesure, si c’est conjoncturel, ce que je crois. Le niveau de capex ne restera pas en l’état.
D’ailleurs ce peut être une raison qui explique le maintien de cette grosse position cash.
La solidité du bilan nous permet d’être serein vis à vis de la situation de la société.

Sur la base d’un Ebitda-Capex moyen conservateur de 6M€ (ce peut être trois ou quatre fois ce montant en haut de cycle) et d’une valeur d’entreprise de 20M€, la décote est bien là.

-
Je suis actionnaire de Gévelot.

Hors ligne

 

#58 30/04/2015 15h28 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Spiny a écrit :

A vrai dire si on tient compte des 5000 actions rachetées au T1, on est dans les clous de votre prévision Geronimo.

Oui mais moi j’aimerais un programme un peu plus soutenu smile

Surtout qu’il y aura une petite dilution des actionnaires historiques avec la mise en place d’un PEE (AK réservée aux salariés cf p12), donc renforcer le programme de rachat d’actions en parallèle serait une bonne chose pour contenter tout le monde. Si l’on part sur la base d’une AK qui représenterait 500€/salarié (chiffre piffométrique), le montant total de l’AK est équivalent aux rachats du T1 (donc neutre pour l’actionnaire, alors que j’aimerais un rachat net).

Dernière modification par Geronimo (30/04/2015 15h29)

Hors ligne

 

#59 30/04/2015 16h03 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

Nous sommes au moins deux, cher Geronimo…;

Pour moi, le retrait de la cote fait sens.

Hors ligne

 

#60 13/05/2015 12h48 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   

http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_820896Capture.jpg

Cher(s) Spiny, Genonimo,

Gevelot côte aujourd’hui à 145.

J’ai une P.V latente de 124% sur ma position.

J’aurais souhaité avoir vos avis sur le sujet ? Non pas que je vous demande quoi faire.. Mais après avoir suivi avec attention vos échanges. Je me demande si le consensus de l’analyste identifié sur Boursorama est cohérent.

Cdt

Dernière modification par Brunellepe (13/05/2015 12h49)


"A man always has two reasons for doing anything: a good reason and the real reason." J. P. Morgan - - - Parrainage : Binck & Assurancevie.com

Hors ligne

 

#61 13/05/2015 13h20 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

Bonjour Brunellepe,

Laissons de côté l’avis d’1 analyste (de qui s’agit-il d’ailleurs ?) qui fait consensus avec lui-même et concentrons-nous sur les faits.

Gévelot a plus de 200€ de fonds propres; dont une partie en cash.
L’entreprise, bien que cyclique, est profitable, ce qui signifie que ses actifs sont rentables.
D’autre part, Gévelot s’est séparée de son actif le moins rentable (la division mécanique) en ce début d’année.

L’allocation de capital est rationnelle et respectueuse des minoritaires.

Aussi, je ne vois pas pourquoi une décote sur ses fonds propres aussi significative serait justifiée.

Hors ligne

 

#62 16/05/2015 08h03 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   

Spiny,

Je vous remercie d’avoir pris le temps de répondre et pour ces précisions.

Le fait de la hausse du titre et du maintien du dividende à 1.8€, cela est-il un point positif ou négatif pour vous ?

- Moins de rendement, donc moins attractif ? (Si bien sûr vous vous êtes positionné sur cette valeur pour le rendement plus que pour son management et sa décote ?)

Cdt.


"A man always has two reasons for doing anything: a good reason and the real reason." J. P. Morgan - - - Parrainage : Binck & Assurancevie.com

Hors ligne

 

#63 16/05/2015 13h45 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

A vrai dire, je dirais plutôt que la hausse du titre n’est pas nécessairement une bonne nouvelle en soi. Je n’aime pas particulièrement voire augmenter le prix de ce que j’aime bien acheter.

Concernant le maintien du dividende, j’oserais qualifier cela de "non évènement". J’aurais préféré qu’ils continuent de racheter des actions à bon prix.
Si vous vous intéressez à Gévelot, laissez le dividende de côté, ce n’est pas l’attrait principal de cet investissement, ce n’est pas une blue chip après tout.

Hors ligne

 

#64 12/07/2015 18h59 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   

Bonjour ici,
Je viens de terminer cet après-midi mon "étude" de Gévelot, et je trouve également des éléments de valorisation sympathiques. Même si la marge de sécurité était nettement plus séduisante les années précédentes, je reste quand même attiré par l’achat de ce titre, de par les différentes hypothèses de valorisation que je peux retenir.

Cependant, n’étant pas expérimenté, je manque de recul sur certains éléments qui m’interpellent: le facteur "croissance" éliminé:
- j’ai une marge brute qui s’érode depuis 2009,
- des frais de personnel et les SG&A qui augmentent sur les derniers exercices,
- des charges d’intérêts qui remontent sur le dernier exercice (hausse toute relative au regard de la couverture).

L’étude de la période 2014-2004 me montre qu’ALGEV semble être assez efficace à générer des revenus, les éléments cités ci-dessus me questionnant par contre sur sa profitabilité qui semble décliner…

Quels seraient vos remarques/critiques par rapport à ces observations?

PS: intervenant passif de longue date de ce forum, je compte bien rédiger le post de présentation qui va bien…smile

Hors ligne

 

#65 12/07/2015 21h49 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

Hollas a écrit :

Cependant, n’étant pas expérimenté, je manque de recul sur certains éléments qui m’interpellent: le facteur "croissance" éliminé:
- j’ai une marge brute qui s’érode depuis 2009,
- des frais de personnel et les SG&A qui augmentent sur les derniers exercices,
- des charges d’intérêts qui remontent sur le dernier exercice (hausse toute relative au regard de la couverture).

L’étude de la période 2014-2004 me montre qu’ALGEV semble être assez efficace à générer des revenus, les éléments cités ci-dessus me questionnant par contre sur sa profitabilité qui semble décliner…

Concernant la marge brute, l’érosion est assez faible. Gévelot n’a pas de pricing power particulier à mon sens et peut difficilement passer des hausses de prix à ses clients.

Les SG&A ont augmenté du fait d’investissements plus importants, de frais de restructurations et dépréciations, d’une réorganisation de l’activité pompes au niveau mondial, sans compter les effets de cycle comme la baisse du CA l’année dernière par exemple (en cas de baisse du chiffre d’affaires Gévelot peut plus difficilement ajuster ses dépenses).

Au niveau de l’endettement, j’aimerais bien que toute les entreprises dans lesquelles j’investis soit dans la même position.

C’est très bien que vous ayez noté ces points et d’essayer de comprendre la situation. Ceci étant l’attrait principal de cet investissement est la décote sur actif tangible (principalement du cash à l’heure actuelle). La société est en plus profitable, n’oublions pas que l’activité est hautement cyclique (elle dépend d’une part de la santé du marché auto principalement en Europe de l’ouest et, d’autre part, de l’activité oil&gas pour les pompes).

L’activité mécanique a été cédée et le groupe semble vouloir se focaliser clairement sur l’activité pompes, moins cycliques et plus light en capex.
Le matelas de cash et l’historique du management permette de dormir tranquillement.

Transparence : je suis toujours actionnaire de Gévelot.

Hors ligne

 

#66 12/07/2015 23h35 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   

Je suis d’accord avec vous quant à la cyclicité de l’activité, spécialement quant au segment "extrusion" (marché auto). D’ailleurs le segment "pompe" semble être le générateur de cash de la société, le poids de l’activité méca étant relativement faible sur la durée étudiée (2004-2014).

Même constat pour ma part en ce qui concerne l’endettement; je n’ai pas étudié des dizaines de sociétés, mais les charges d’intérêts me semblent faibles au regard des ventes.

A noter pour ma part la notion de pricing power, à laquelle je n’ai pas pensé une seconde lors de la recherche du pourquoi de la diminution des marges…

Dernière modification par Hollas (12/07/2015 23h35)

Hors ligne

 

#67 13/07/2015 01h09 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   76 

A noter que tout le secteur des composants hydrauliques (dont font partie les pompes) a subit dans les 15 dernières années des évolutions technologiques intenses (nouveau matériaux de joints, machines plus précises entraînant des changement de conception, meilleures modélisations des écoulements critiques, évolution générale vers du proportionnel haut débit, réduction drastique des couts au prix d’une baisse de durée de vie, montée en puissance des italiens et chinois …).

Certains acteurs très établis ont eu du mal à s’adapter. Je n’ai aucune idée de la situation de Gévelot sur ce point, mais je pense qu’il serait prudent de chercher à vérifier l’évolution de leur parts de marché.

Hors ligne

 

#68 23/07/2015 23h32 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Je n’avais pas vu ce communiqué sur le site de Gévelot :

Gevelot a écrit :

En ce début d’été 2015, je vous communique les informations principales des derniers mois écoulés.

Le Secteur Extrusion, dans une activité globalement stable, finalise les efforts de remise en état de son outil industriel en France. De nouveaux concours financiers seront à obtenir afin de contribuer aux actions de productivité notamment. En Allemagne, l’effort récent d’investissement devrait permettre de conquérir, à terme, de nouveaux marchés.

Le Secteur Pompes poursuivra son programme d’investissement industriel en France et ses implantations internationales. Hors Europe, la recherche de nouvelles opportunités de croissance externe et le renforcement du réseau mondial de distribution seront privilégiés. Dans un contexte de faible niveau des prix pétroliers, l’optimisation des coûts sera un objectif majeur par ailleurs.

Au global, pour cette année, le résultat d’ensemble du Groupe, hors éléments exceptionnels, devrait rester bénéficiaire.

Dans un environnement économique et géopolitique qui reste incertain, tant en Europe qu’à l’international, nous restons confiants dans les capacités de notre Groupe à faire face aux différents enjeux de demain.

Mario MARTIGNONI
26 juin 2015
Source

Le management semble particulièrement prudent, pour autant il précise que le résultat courant est attendu en positif cette année.

Dernière modification par Geronimo (23/07/2015 23h33)

Hors ligne

 

#69 14/10/2015 10h41 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Hello,

Qui va à l’AG demain ?
J’ai malheureusement un empêchement pro sad

Hors ligne

 

#70 15/10/2015 22h52 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   96 

Résultats ici : http://www.gevelot.fr/fichiers/26%20RAP … 202015.pdf

L’entreprise reste bénéficiaire. Je ne sais pas si ils communiquent sur le niveau de la tréso…

Hors ligne

 

#71 15/10/2015 23h18 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Bien vu pour le rapport d’activité ! 
Je m’attendais à bien pire, au final l’activité et les marges tiennent bien (ROC à 3,8 M € sur le semestre contre 4,6 M € l’an dernier) malgré un contexte vraiment défavorable (au passage, super timing pour la vente de Kudu).

J’ai l’impression que le rapport financier semestriel (qui indique la trésorerie notamment) n’a pas été mis en ligne contrairement à ce qui est indiqué sur la page d’accueil. Si c’est pas fait demain faudra probablement leur passer un mail.

Dernière modification par Geronimo (15/10/2015 23h23)

Hors ligne

 

#72 15/10/2015 23h21 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   211 

En fait, ils l’avaient mis en début de soirée, mais le lien est incorrect. Il a été retiré depuis.

Hors ligne

 

#73 16/10/2015 10h16 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Le rapport financier est disponible ici.

Capitalisation actuelle : 110 M€ - 121€/action

Tréso et CAT : 130 M€ (égal au passif total)
Dette financière : 43 M€
Tréso nette : 87 M€
EV : 24 M€

On a donc toujours un bilan très très clean :
VANN : 126€/action
VANT : 217€/action


La variation du BFR a impacté négativement (-17M€) la variation de la trésorerie. C’est à surveiller mais je pense que ce doit être lié aux évolutions importantes dans le secteur pétrolier ce semestre et donc temporaire.

Le CFO est en ligne avec 2014, tout comme le niveau global d’investissements.
C’est donc encore poussif coté exploitation : vu le contexte c’est bien moins pire que prévu, mais les voyants ne sont pas encore au vert.

893 207 actions en circulation (contre 898 207 précédemment), on est toujours sur un rythme de 1,1% du capital racheté par an (10 000 actions par an), on pourrait faire mieux surtout tant que le cours est au niveau de la VANN…

-----

Un bref PV de l’AGM a été publié.

Il met notamment en avant le nouveau plan de rachat d’actions (10% du capital / 12 millions d’euros).

Le rythme actuel est de 10 000 actions par an (soit environ 1,2 M€ / an au cours actuel), on en est donc encore loin. Pour autant, quand on compare ce volume aux volumes échangés sur le marché (31 000 en 2013 et 48 000 en 2014), ça fait de la société un acteur de marché non négligeable, surtout si son activité est appelée à se renforcer.

Dernière modification par Geronimo (16/10/2015 19h12)

Hors ligne

 

#74 27/11/2015 02h11 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   265 

Rachats de 451 actions la semaine dernière (source) dans le cadre du nouveau programme de rachat d’actions. On verra s’ils tiennent le rythme !

Dernière modification par Geronimo (27/11/2015 02h12)

Hors ligne

 

#75 27/11/2015 20h23 → Gévelot : un industriel présent dans l'extrusion à froid et les pompes (analyse, gévelot)

Membre
Réputation :   

Oui a ce train il faut plus que 200.000 ans pour racheter toutes les actions !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech