Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/05/2013 16h56 → Problème de financement d'investissement locatif après chgt de situation... (financement, immeuble, immobilier, investissement, prêt, rapport)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je fais partie de ce que l’on appelle la France d’en bas. Grands parents agriculteurs, parents ouvriers,
j’étais destiné à la vie paisible du provincial qui part le matin faire sa journée à l’usine de la ville voisine dans mon Anjou natale. Mais à 20 ans, nous partons moi et ma compagne pour le soleil de la Provence avec un sac à dos remplie d’ambition. Mes compétences en informatique et ma volonté font mouche je suis pris à l’essai la semaine suivante dans un magasin d’informatique.
Un an plus tard après avoir gravi les échelons je rachète les magasins. A 26 ans me voilà gérant.
Depuis j’ai connu toutes les difficultés inhérentes à la vie d’entrepreneur, tous les déboires, toutes les angoisses mais également toutes les joies pour enfin aboutir à la réussite.
Fin 2012 je vends mon fonds de commerce jugeant le moment opportun. Les relations avec mon banquier sont au beau fixe, je n’ai (en toute modestie) jamais eu autant d’argent.
J’ai pour projet le retour à mes racines dans ma région d’origine et un projet dans l’immobilier murie pendant plus d’un an.
Le début d’année est consacré au changement de statut (SARL vers SAS), à l’étude de marché et bien entendu à la recherche de la première acquisition.Nous sommes le 15/05/2013 mon entreprise d’immobilier est sur les rails. Je m’apprête à signer un compromis de vente pour un investissement locatif sur ma société.C’est un immeuble de 7 logements ( du T1 au T5 de 120m² avec garage et jardin).L’affaire est saine et la rentabilité au rendez vous.Je compte profitez de cette acquisition pour installer ma famille dans le 120m².Les sommes engagés modestes de l’ordre de 250000€ frais d’agence inclus et 30000€ travaux inclus.Les projections sont faites avec des loyers de marché inférieur
à la réalité et sur 10 mois.Mon beau père est artisans et marchand de biens je suis entouré, le projet est béton (un peu d’humour ne gache rien).
MAIS viens le temps du financement.
je me tourne naturellement vers la banque avec qui j’ai été partenaire pendant toute ces longues années. Cette banque qui fut témoin de ma réussite et de mon sérieux. Ce partenaire qui ma solliciter pendant toute ces années pour épargner à titre pro autant qu’a titre perso.
Mais aujourd’hui tout entrepreneur que je suis, ayant « réussi » comme l’on dit, toute notoriété acquise, toute rigueur démontré durant toutes ces années ne compte plus.JE SUIS UN PARIA.
Paradoxe de la situation, je n’ai jamais eu autant de compétence et de richesses mais les banques, considère mon foyer comme « à risque ». Passez de l’informatique à l’immobilier vous comprenez… Je suis devant un mur bancaire aussi froid  qu’impersonnel. Peu importe l’organisme financier, l’emprunt à titre pro n’est pas possible car pas assez de recul sur ma nouvelle activité et, à titre perso je suis gérant de moins de deux ans sur ma nouvelle activité malgré tout mon passif. Une humiliation pour quelqu’un qui met toute sa vie dans le travail.
C’est ce modeste prêt qui conditionne l’avenir de ma société, de ma famille (et oui j’ai eu le « malheur de faire 3 enfants à ma femme » ces dernières années) car nous comptions habiter un des logements acquis.
Je suis un optimiste mais j’ai beau retourner ciel et terre je n’aurais, je pense, pas ce crédit. Peu importe l’apport ou autre considération économique.
Je suis preneur de vos remarques et différents avis.

Mots-clés : financement, immeuble, immobilier, investissement, prêt, rapport

Hors ligne

 

#2 15/05/2013 18h58 → Problème de financement d'investissement locatif après chgt de situation... (financement, immeuble, immobilier, investissement, prêt, rapport)

Membre
Réputation :   221 

Pour commencer bravo pour votre parcours et ce témoignage.
Je comprends votre "consternation" !
Pourquoi choisissez-vous de commencer avec un statut "entreprise" et non pas en acquisition de biens personnels ? C’est ce qui semble bloquer les banques si je comprends bien ? Avez vous présenté votre dossier à des courtiers ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 15/05/2013 19h00 → Problème de financement d'investissement locatif après chgt de situation... (financement, immeuble, immobilier, investissement, prêt, rapport)

Membre
Réputation :   

bonjour et bienvenue !

Quelles sont les raisons données pour le/les refus  ?
Quelles sont les revenus de votre foyer aujourd’hui ? Quel est votre patrimoine suite à la vente de votre entreprise ?

Pouvez vous en dire un peu plus sur l’opération que vous souhaitez concretiser ? loyers attendus notamment ?

Au plaisir,

Hors ligne

 

#4 15/05/2013 23h19 → Problème de financement d'investissement locatif après chgt de situation... (financement, immeuble, immobilier, investissement, prêt, rapport)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour,

Nous n’avons pas compris la nature de l’activité de votre entreprise lorsque vous parlez d’immobilier ?
Il s’agit de louer des biens ?

Quelle sont les loyers ? Vous devez probablement avoir un patrimoine suite à la vente de votre entreprise d’informatique.
Ne pouvez vous pas le mettre en garantie ?


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech