Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 11/05/2011 23h06 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Membre
Réputation :   151 

Attention, ZIF est fortement décoté pour de bonnes raisons : les travaux qui seront réalisés sur Jatte 1, 2 et 3 vont fortement réduire le cash flow jusqu’à fin 2013 (3 ans).

En outre, je ne vois analysé nul part l’incidence du coût de ces travaux sur le cash flow des trois prochains exercices.

Avez-vous une idée là dessus ?

Hors ligne

 

#27 11/05/2011 23h35 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Membre
Réputation :   43 

J’ai lu également cet article et me suis plongé dans les derniers comptes semestriels .
je ne suis pas un spécialiste des sociétés immobilières mais le niveau de dettes me parait excessif .

En effet, en comparant l’endettement net (213 M€) aux capitaux propres (77M€), on obtient un ratio net gearing de 275 %.

Dernière modification par stef (11/05/2011 23h36)

Hors ligne

 

#28 12/05/2011 07h18 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Administrateur
Réputation :   1307 

stef a écrit :

En effet, en comparant l’endettement net (213 M€) aux capitaux propres (77M€), on obtient un ratio net gearing de 275 %.

Le ratio dettes sur fonds propres n’a pas grand sens pour une foncière, on préfère le ratio Loan To Volume, qui est le ratio de la dette par rapport à une estimation du patrimoine immobilier, qui est cependant certes élevé pour une foncière de bureaux, autour de 66%.

NB : en plus des sujets sur les forums, 4 articles sont dispos sur le blog pour comprendre les particularités des foncières cotées : REIT et SIIC

Hors ligne

 

#29 02/09/2011 21h48 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Membre
Réputation :   

Bonjour

à 3eur le titre ca donne une valorisation boursiere d’environ 30 millions.
trésoreie d’env 20 millions
Certes il y a 250 millions de dettes pour des immeubles expertisés à 350.

Mais quand je vois le nombre de particuliers qui n’hésitent pas à emprunter de façon non raisonnable pour acheter un immeuble déprécié dans mon bout de province
ah le mirage de la sci pour faire du locatif..

Je me dis que c’est tentant, ca doit faire le m2 pas trop cher tout ca

des amateurs?

Jean

Hors ligne

 

#30 04/09/2011 17h56 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Membre
Réputation :   

Les expertises immobilières sont souvent faites "bêtement" en capitalisant les loyers afférents à chaque actif. S’agissant de Züblin, on sait que l’essentiel du patrimoine perd ses locataires et que de lourds travaux sont prévus. Mais:
* on ne connaît pas le montant des travaux
* on ne sait pas ce que pourront être les loyers ultérieurs
* les covenants étant brisés, on ne connaît pas les surcoûts que cela donnera pour la société.
Donc il n’est pas impossible que l’ANR publié soit revu fortement à la baisse, sans que l’on puisse imaginer de combien.

Conclusion: on est dans le flou complet. Par ailleurs, quand on entend Essig parler (des vidéos sont consultables sur leur site), on comprend qu’il s’agit surtout de langue de bois. Et quand on ajoute son discours sur la distribution d’une action pour 14 comme étant une alternative au dividende, on comprend que les dirigeants de cette boîte prennent les actionnaires pour des imbéciles.

Au total, je ne me sens pas beaucoup d’affectio societatis avec cette affaire….

Hors ligne

 

#31 05/03/2015 16h50 → Zublin Immobilière France : petite foncière française de bureaux

Membre
Réputation :   15 

Je regardais un peu les plus fortes baisses sur un an et je suis tombé sur Zublin qui a perdu plus de 60% sur 12 mois. J’ai regardé un peu les chiffres et ils sont plus qu’inquiétants, les revenus locatifs sont passé de 24.290.000 en 2010 a 7.833.000 en 2014, ils ne couvrent même plus (et de loin) le coût de l’endettement financier qui est de 11.143.000€ en 2014. Comme en plus il y a des charges pour rénovation le résultat net affiche une perte de 16.989.000€.

Comment une foncière, qui détient des bureaux en île de France peut en arriver la ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech