Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/03/2012 18h26 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Kiceca
Invité

Une vingtaine de petites entreprises vont émettre un emprunt collectif
   
Une vingtaine de petites entreprises vont émettre un emprunt collectif

Face à la réticence des banques à leur ouvrir le robinet du crédit, une vingtaine de petites sociétés cotées françaises vont s’associer pour s’ouvrir un marché obligataire qui leur était jusqu’alors interdit en raison de leur trop faible taille. Au total, leur appel au marché devrait atteindre 300 millions d’euros.
Confronté à l’assèchement du crédit, les PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) innovent. Une vingtaine de petites sociétés cotées, confrontées à la réticence des banques à leur ouvrir le robinet du crédit, vont émettre un emprunt collectif pour s’ouvrir un marché obligataire qui leur était jusqu’alors interdit en raison de leur trop faible taille.

Les investisseurs ont rendez-vous le 21 mars pour connaître les modalités de l’opération

Les modalités de l’opération seront présentées aux investisseurs le 21 mars, a indiqué jeudi la société de services informatiques Solucom, qui compte parmi les possibles participants à cette initiative originale. Les grandes lignes de cet emprunt mutualisé avaient été révélées en février par le cabinet spécialisé Investeam, le cabinet de conseil Accola et la société de gestion de portefeuille Portzamparc Gestion, ainsi que par l’association MiddleNext, sans préciser le nom des entreprises concernées. "Dans un contexte de marché où le financement bancaire devient rare et cher, les PME et ETI françaises ont un fort besoin de financements complémentaires. Or, elles n’ont que difficilement accès au marché obligataire du fait des faibles montants qu’elles doivent emprunter individuellement", expliquait à l’époque la société Investeam.

Les entreprises comptent lever entre 5 et 20 millions d’euros chacune

Les entreprises participantes, toutes françaises, comptent lever chacune entre 5 et 20 millions d’euros. Au total, leur appel au marché - d’une maturité de six ans - devrait atteindre 300 millions d’euros.Ces obligations, qui seront cotées sur le marché Alternext, seront achetées par un fonds commun de placement, baptisé Micado France 2018, dont les parts seront vendues à des investisseurs professionnels. Dans son communiqué, Solucom a précisé étudier la possibilité de participer à cette initiative pour financer son expansion internationale et l’accroissement de son chiffre d’affaires, qu’il souhaite porter entre 170 et 200 millions d’euros à l’horizon 2015.

 

#2 16/03/2012 18h28 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Kiceca
Invité

Ces obligations, qui seront cotées sur le marché Alternext, seront achetées par un fonds commun de placement, baptisé Micado France 2018, dont les parts seront vendues à des investisseurs professionnels

==> dommage que ce soit réservé aux professionnels. Je trouve l’idée à priori séduisante en tant que petit épargnant.

 

#3 21/03/2012 13h53 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Membre
Réputation :   66 

J’aurais également été interessé par l’idée !

Hors ligne

 

#4 22/03/2012 08h57 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Kiceca
Invité

Manitou : intéressé par le projet de financement "Micado"   

Manitou pourrait participer au projet "Micado France 2018", l’initiative lancée par Accola, Investeam, MiddleNext et Portzamparc Gestion pour permettre à une vingtaine de sociétés moyennes hexagonales d’émettre des obligations, qui seraient achetées par un fonds commun de placement ad hoc, dont les parts seraient vendues à des investisseurs professionnels. Le groupe explique qu’il est intéressé par un montant de 25 à 30 Millions d’Euros. "L’intérêt de Manitou pour ce projet dépendra, entre autres éléments, de ses caractéristiques définitives qui ne sont pas encore définies", indique-t-il, précisant que le communiqué du jour répond à l’obligation de diffuser une information privilégiée.

La société affichait fin décembre dernier 86 ME de dette, soit 21% de ses fonds propres. Les lignes de crédit syndiqué doivent ar river à échéance en septembre 2013.

Actualités de CAC 40 - Challenges

 

#5 22/03/2012 09h39 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Membre
Réputation :   421 

La question est de savoir ce qui se passe en cas de défaut d’une société…
Y a-t-il une solidarité des autres entreprises ou une perte a hauteur du pourcentage du défaut ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#6 22/03/2012 11h22 → L'emission obligataire collective : un concept intéressant ?

Kiceca
Invité

Bifidus a écrit :

La question est de savoir ce qui se passe en cas de défaut d’une société…
Y a-t-il une solidarité des autres entreprises ou une perte a hauteur du pourcentage du défaut ?

Vous avez raison, ce point est particulièrement important. Si mes souvenirs de cours de stats et probas sont bons, la probabilité que vous ayez un défaut parmi 20 sociétés est beaucoup plus importante que d’avoir un défaut sur une seule société. Sauf que ce risque de défaut ne sera que très partiel.

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech