Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 01/01/2014 17h30 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Bonne année à tous ! Que 2014 vous apporte richesse financière, morale et sentimentale.

Vous l’attendiez ? Non ? Le voilà quand-même, le bilan 2013 de mon portefeuille axé sur les flux libres.

Evolution du flux libre

Le flux libre du portefeuille progresse de +20,5% sur l’année, du fait :
— de l’apport d’épargne pour +1,1%,
— du réinvestissement des dividendes nets de retenues à la source pour +5,9%,
— de l’impact fiscal pour –0,1%,
— des évolutions de flux libre des sociétés cotées lors de leur publication annuelle pour –4,5%,
— des opérations d’arbitrages entre lignes, partielles ou totales, pour +18,1%.

Ainsi, si le portefeuille était géré selon l’approche « buy & hold », le flux n’aurait augmenté que de +2,4%. Les arbitrages, partiels ou totaux, entre lignes, constituent le coeur de la méthode; sans eux, la performance aurait été très modeste.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_flop_2013-x.jpg

J’observe aussi que je suis assez exposé à la variation annuelle des flux libres des sociétés détenues. De même qu’un rendement très élevé peut être suspect car supérieur au bénéfice ou non pérenne, le flux libre peut accuser des diminutions substantielles d’un exercice à l’autre, amplifiées par un effet de ciseau entre la baisse des ventes et la hausse des coûts. Les périodes de crise sont particulièrement propices à de tels écarts, qu’il convient d’anticiper au mieux; les sociétés dont le flux est attendu en croissance sont à privilégier car elles amortissent les révisions en baisse du flux du portefeuille et bénéficient, naturellement, d’un soutien de leur cours.

En 2013 (passage de l’exercice 2011 à l’exercice 2012), j’ai principalement subi une révision en baisse du flux libre de ADL Partner. Sans doute l’année 2014 (passage de l’exercice 2012 à l’exercice 2013) sera elle aussi marquée par une révision globalement en baisse des flux libres.

Hors effet de l’épargne, le flux libre progresse de +19,4%, ce qui est honorable.

Le portefeuille a bénéficié d’un assez bon niveau de dividendes. Etant en phase de constitution de l’épargne, ils sont systématiquement réinvestis.

Evolution de la part

La performance annuelle est de +32,5%, ce qui est assez satisfaisant au regard du benchmark, le CAC40 GR (dividende réinvestis), qui progresse de +22,2% sur la période. A plus long terme, la part progresse de +20,3% l’an contre +14,7% l’an pour le CAC40 GR, et ce depuis l’origine soit le 28 février 2009. La méthode surperforme durablement l’indice de référence, ce qui est satisfaisant.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_flop_2013-12.jpg

Enfin, l’évolution du flux du portefeuille sur l’année (soit +20,5%) est en ligne avec la progression de moyen terme de la part (soit +20,3% l’an), ce qui laisse penser que le portefeuille est correctement valorisé.

Plus d’informations ici.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#402 01/02/2014 10h14 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Bilan janvier 2014

Plusieurs opérations ont permis d’anticiper la baisse pressentie de plusieurs flux sur l’exercice 2013  en allégeant des positions au profit de titres dont le flux est attendu en hausse.

La part progresse de +1,11% en janvier tandis que le CAC40GR se replie de -3,01%.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_flop_2014-01.jpg

La progression annualisée du flux du portefeuille, hors effets de l’apport d’épargne, est de +19,8% l’an tandis que la valeur de la part progresse de +20,2% l’an. Je rappelle que ces deux tendances de fond ont vocation à converger à long terme. A ce stade, je confirme cette similitude, laissant penser que le portefeuille est correctement valorisé.

Plus de détail et la suite de l’aventure ici.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#403 01/03/2014 10h11 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Bilan février 2014

Très bon mois de février avec une hausse de +8,24%; depuis le début de l’année 2014, elle est de +9,44%.

Je fête ce jour 5 ans de méthode sans le moindre écart, hormis quelques variations dans la façon d’apprécier le "sous-jacent" : je suis passé des dividendes au flux libre en mars 2012.

Sur 5 ans, la progression est de +168% soit +21,8% l’an, à comparer au CAC40GR qui affiche un +14,8% l’an (sans parler du CAC40 qui ne glane que +10,3% l’an).

Conclusion : je continue !

Les détails ici.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#404 30/05/2014 22h55 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Bilan fin mai 2014

Très bonne performance du portefeuille qui surperforme le CAC40 GR pour le 6e mois consécutif. Progression de +7,8% ce mois et +38,5% depuis le début de l’année 2014.

Depuis l’origine (soit 5 ans et 3 mois) la progression moyenne est de +26,1% l’an (soit +239%).

Les détails ici.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_flop_2014-05.jpg

Dernière modification par Jean-Marc (08/06/2014 10h55)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#405 08/06/2014 10h53 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

VerbalKint a écrit :

[…] je me demande comment rendre votre méthode encore plus "systématique" et en limitant au maximum possible la subjectivité qui reste fortement présente dans votre stratégie […]

Après avoir beaucoup réfléchi à la possibilité d’automatiser les interventions en scrutant de façon permanente les carnets d’ordre, je me suis rendu compte de quelques biais possibles (chute rapide d’un cours suite à une mauvaise nouvelle) et surtout d’une incapacité à mettre un peu de perspectives dans le processus. L’anticipation, au moins indicative, des futurs cash-flows, permet d’éviter les transitions douloureuses lorsqu’on change d’exercice de référence. Le cas du passage 2012 vers 2013 est éclairant sur cette question. Des détails ici.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#406 09/06/2014 10h56 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

La hausse ininterrompue des titres en portefeuille m’amène à alléger, dans le souci de ne pas acheter du flux à n’importe quel prix. Je pense que 100 € doivent permettre d’acheter au moins 9,50 € de flux (c’est arbitraire mais calé au vu des observations). Après être sorti de Linedata Services la semaine dernière, je sors de GDF Suez ce jour, disposant dorénavant de 2 lignes de liquidités sur 7 lignes au total.

Je commence à me positionner en attente d’un repli. Après 45% de hausse depuis le début de l’année, je peux attendre patiemment…


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#407 10/06/2014 13h24 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   43 

Bavo Jean-Marc pour votre méthode et reporting. J’adhère à cette philosophie d’acheter du FCF.

Je comprends bien l’intérêt de ne pas acheter du FCF à n’importe quel prix mais pourquoi sortir d’un titre ? Lors de votre achat je suppose que GDF-Suez correspondait à vos critères. Je comprends bien que vous ne souhaitiez pas renforcer mais pourquoi en sortir ?

Merci,
Tourix


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#408 10/06/2014 19h53 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Merci Tourix pour votre soutien.

J’ai raisonné par analogie avec mon portefeuille de foncières pour lequel je cherche à acquérir de l’ANR. Si je peux acheter 1,50 € d’ANR avec 1 € de liquidités, je me lance; mais si les foncières sont tellement recherchées que je n’arrive pas à trouver plus que 0,80 € d’ANR avec 1 € de liquidités, alors je préfère garder mes liquidités car 1 € de liquide vaut 1 € d’ANR. Donc ma méthode prévoit que je sors du marché lorsque les cours montent beaucoup.

Par analogie, j’ai tendance à penser que j’ai intérêt à sortir du marché sur mon portefeuille de flux même si je conviens que l’analogie a ses limites : 1 € de liquidité génère… 0 € de flux !

Ayant quelques souvenirs de bulles où on achetait tout et n’importe quoi à des prix stratosphériques, j’ai tendance à penser qu’une méthode aussi systématique soit-elle doit prévoir de s’alléger passés certains seuils. Peut-être me suis-je calé un peu bas, mais avec +80% de progression sur les 12 derniers mois, je peux m’alléger un peu sans trop de risque de voir passer les trains. J’ai expliqué ça ici.

Je reviendrai dans quelques mois faire un point sur les deux lignes que j’ai soldées (sur les sept avec lesquelles je travaille) pour vous dire si j’ai eu l’occasion de rentrer sur un repli ou si je me mords les doigts.

A suivre !


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#409 10/06/2014 20h45 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   332 

Groupe Guillin va se rapprocher des 9.5 avec la hausse récente si je ne me trompe pas (pour 150 E de cours, 9.83 de flux avec vos calculs)

D’où une question :

Chez Linedata nous savons que la croissance sera atone en 2014, le flux sera peut être amélioré mais de peu à priori, mais chez Guillin, elle devrait se poursuivre!

Attribuez vous donc un taux de croissance présumé à ce flux libre pour 2014 du coup ?

Avec 6% par exemple (et je suis loin des 20% de 2013) on passe à 15.44 et on s’éloigne des 9.5…

Pour ma part c’était une des rares actions que j’estimais encore bien décoté dans mon portefeuille, j’avais par ailleurs fait un petit arbitrage quand elle s’était stabilisé entre 125 et 130, bien m’en a pris.

Personnellement au vue de sa croissance, de sa rentabilité et de sa solidité financière, j’ai un objectif à 200 euros/action (15 fois le RN 2013).


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#410 10/06/2014 21h02 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Cher Simouss,
je vois que vous suivez de près.

"la méthode, rien que la méthode". A ce stade je n’ai pas vraiment d’éléments pour apprécier qui sera en croissance. Si je collecte (vers fin septembre / début octobre) des éléments, via les comptes semestriels, qui laissent penser que l’on s’achemine vers une hausse, je pourrais commencer à "faire monter les enchères" en repoussant un peu le seuil d’exit.

A ce jour, il me semble prématuré de faire cette hypothèse et j’ai donc logiquement mis un ordre de vente au cours qui correspond précisément à un flux de 9,50 € pour 100 € misés. Si le cours est atteint, je sors avec une plus-value de +50%. Il est possible de trouver aussi des titres, en croissance ou pas, qui se replieront pendant l’été qui est rarement calme (à la hausse ou à la baisse); j’en surveille quelques uns qui pourraient me permettre de revenir dans la partie.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#411 14/06/2014 17h35 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Sylvain a écrit :

Je suis désolé, mais je ne comprends pas pourquoi cette acquisition [acquisition de J2 Retail Systems par Aurès] est forcément une bonne chose pour Aures. […]

Sylvain a eu le nez creux : après analyse des comptes 2013, il s’avère que le chiffre d’affaires progresse de 62% du fait de la fusion, mais le flux libre baisse de –2,9%, et le résultat net de –7,4%. Pas encore de synergies !


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#412 23/06/2014 19h42 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Après m’être allégé sur LIN, puis GSZ et enfin PSB, il ne me restait plus que 4 lignes sur 7. Au vu des poids différents entre les lignes, j’étais donc liquide à 30% (je le suis plutôt de 0,01% d’habitude).

J’ai ensuite identifié GEA puis pu reprendre DLTA. Il ne me reste plus qu’une ligne à garnir, et les baisses (certes modérées) des dernières séances me laissent espérer un rechargement prochain.

Quelques détails là :

http://www.condi-harazee.fr/fil/savoir- … arche.html
http://www.condi-harazee.fr/fil/allegem … se-la.html
http://www.condi-harazee.fr/fil/analyse … lta-2.html
http://www.condi-harazee.fr/fil/analyse … --gea.html


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#413 23/06/2014 20h57 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   110 

Bonjour Jean-Marc,

Votre performance est impressionnante.

Peut-on avoir une vague idée de la taille du porte-feuille, en € ?

Je suis curieux, car je n’arrive pas à générer une telle performance, et j’essaie de comprendre s’il s’agit là d’une différence de talent, due à la taille du porte-feuille, ou peut-être au deux critères combinés ?

Merci d’avance.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#414 23/06/2014 21h04 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Il me semble que la charte du forum proscrit les indications de montants. Disons que mon portefeuille se chiffre en centaines de milliers d’euros. Si un modérateur estime ce post déplacé, qu’il n’hésite pas à le supprimer.

S’agissant du talent, le terme est flatteur et je vous en remercie. Ma performance sur les 12 derniers mois est effectivement alléchante, mais les deux années précédentes étaient relativement stables. Au bout de 5 ans et demi, la performance moyenne me semble être le bon indicateur. Actuellement, elle se situe à 27,1% l’an.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#415 23/06/2014 23h10 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   110 

Sauf erreur de ma part, la charte ne proscrit pas les indications de montant. J’indique d’ailleurs sur ma file le nombre d’actions détenues, la valeur de mon PF, etc. C’est à la discrétion de chacun.

+239% sur 5 ans, c’est une superbe performance même dans un bull run. J’en arrive presque à avoir hâte du prochain "bear market", parce-qu’une performance se juge (au moins) sur un cycle complet.

Sans vouloir abuser de votre temps, auriez-vous l’amabilité de me communiquer la performance de la part depuis le 22/07/2013, ou si vous ne l’avez pas, depuis août 2013 ?

Merci, en tout cas, de vous prêter au jeu, et de partager votre point de vue. Vous contribuez à la richesse de ce forum.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#416 24/06/2014 10h04 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Au 22 juillet 2013 après bourse, la valeur de la part était de 194,61, elle est de 357,38 en clôture d’hier, le 23 juin, soit +83,6% sur la période.

Les courbes présentées précédemment montrent bien que la performance est relativement flat entre mi-2011 et mi-2013, l’envolée récente étant plus un rattrapage (à mon avis) qu’une performance à généraliser. Je redis que la progression du flux libre du portefeuille est de tendance assez stable (ça n’évolue que lorsque je procède à des permutations, et lorsque je réinvestis des dividendes) et donne la vraie tendance de long terme du portefeuille.

Hélas, je suis passé sur les flux (plutôt que les dividendes) depuis seulement deux ans, il est donc prématuré de tirer des conclusions à ce jour.

Enfin, je me permets un clin d’oeil à la communauté (ou plutôt une bonne partie de ses membres). Si vous faites ici une recherche sur France Telecom / Orange, vous y trouverez des propos assez lapidaires sur ce titre. Mon analyse est que cette entreprise est la reine du cash-flow (il est très stable si on exclut les dépréciations d’actifs qui ne sont que des tours de passe-passe comptables) et se paye vraiment pas cher. Je me suis ancré sur cette observation depuis 2008, au point d’être surinvesti sur ce titre. Depuis juillet 2013, justement, le titre a pris +80% hors dividendes, soit +90% avec les dividendes. L’entêtement sur ses convictions (dès lors qu’elles ne sont pas infirmées) est un ingrédient essentiel de la recette.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#417 24/06/2014 10h20 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   20 

Merci pour votre partage Jean-Marc.

Depuis que j’ai découvert votre portefeuille ici, je vous suis sur votre site et je dois dire que c’est un des sites que je consulte le plus régulièrement.

Votre méthode est réellement intéressante.


Parrain : Binck (frais de courtage offerts)/Investisseur Français (2 mois offerts)

Hors ligne

 

#418 25/06/2014 19h51 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Je m’interroge depuis quelques jours sur le rôle que peut jouer une trésorerie pléthorique et surtout nette de toute dette. En effet, l’actionnaire ne mise pas sur des actions pour se retrouver avec des montagnes de cash placé à un taux dérisoire. Du coup, cette situation est sans doute une préfiguration, soit d’un dividende majoré, soit d’une croissance externe.

Prenons l’exemple de GEA. Le compte de bilan fait apparaître, à l’actif, des disponibilités de 52 498 k€ et des valeurs mobilières de placement pour 7 187 k€, soit un total de 59 685 k€. Au passif, il n’y a que très peu de dettes : 6,3 k€ d’emprunts et dettes auprès des établissements de crédit; 1,6 k€ d’emprunts et dettes financières divers; 7 593 k€ de dettes fiscales et sociales; 295 k€ d’autres dettes. Tous ces postes, soit 7 896 k€, sont remboursables à moins d’un an comme le précise la note n°13. Par ailleurs, les dettes fournisseurs (figurant au passif) ont vocation à être couvertes par les créances clients (figurant à l’actif), ce qui est bien le cas.

Si l’on considère que l’ensemble des dettes courantes, hors dettes fournisseurs, sont susceptibles d’être honorées par la trésorerie, nous en déduisons que la société GEA dispose de 59 685 – 7 896 = 51 789 k€ de liquidités. Ainsi, chacune des 1 195 528 actions comprend 43,32 € de trésorerie nette de toute dette; c’est plus de la moitié du cours de l’action…

Je cherche à collecter du flux libre, dans l’espoir qu’il serve soit à de nouveaux investissements, soit à verser des dividendes, soit à rembourser les dettes. Dans le cas de GEA, cette dernière option n’a plus cours. Ce point n’est pas, en soi, de nature à modifier l’analyse, les deux autres options étant tout autant intéressantes.

Toutefois, nous voyons qu’une entreprise très excédentaire va nécessairement caresser l’idée de nouveaux investissements : la rémunération de la trésorerie est une très mauvaise allocation des capitaux, et l’actionnaire n’investit pas sur des actions pour acquérir de la trésorerie, mais bien de l’activité.

Aussi, une trésorerie abondante et nette de dette va pousser l’entreprise à agir en optant soit pour un dividende majoré, soit pour une acquisition.

Dans l’hypothèse d’une opération de croissance externe (le rachat d’un concurrent) ou d’acquisition de nouvelles parts de marché en augmentant significativement son outil de production, nous espérons disposer de nouveaux flux acquis à un prix alléchant (sans intérêts financiers qui atténuent la rentabilité de l’opération).

Dans l’hypothèse où l’entreprise opte pour un dividende exceptionnel, nous nous employons alors à le réinvestir sur une entreprise à fort cash-flow. Sur l’exemple de GEA, un dividende exceptionnel, par exemple de 35 € par action, aurait un effet immédiat sur le flux du portefeuille : réinvestir ce montant très conséquent n’obère pas la capacité de génération du flux libre de GEA. C’est donc bien ce point qui milite pour réfléchir à la prise en compte du potentiel d’augmentation du flux libre d’une entreprise à forte trésorerie.

Des détails ici.

Conformité AMF : je possède des actions GEA.

Dernière modification par Jean-Marc (25/06/2014 19h52)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#419 25/06/2014 20h30 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Jean-Marc,

GEA est pour moi un mystère. Je ne comprends absolument pas pourquoi la valorisation de cette boîte est si basse (malgré le ralentissement en France évoqué dans leur dernier rapport financier)

Même sans la grosse pile de cash la valorisation n’est pas excessive avec un PE de 7. Si on part du principe que l’on récupère à l’achat la moitié de la capitalisation en cash ça commence à devenir vraiment bon marché …

J’ai l’impression de louper un truc sur ce dossier même avec une hypothèse conservatrice je vise facilement un cours de 120euros. Je serais curieux de lire des avis contraires

AMF: je possède des actions GEA

Hors ligne

 

#420 25/06/2014 20h52 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

J’ai pris cet exemple parce que c’était ce que j’avais de plus "caricatural" en termes de trésorerie mais c’est aussi un bon contre-exemple : il y a un actionnaire majoritaire qui n’est sans doute pas intéressé par un dividende exceptionnel pour des raisons fiscales, et la boîte étant en quasi-monopole sur son marché, la croissance externe est peu probable sauf à changer de métier. Ca peut expliquer le mystère…

D’autres avis sur le titre m’intéressent aussi.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#421 25/06/2014 21h54 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   332 

C’est un mystère depuis 2011 déjà lorsque Bifidus présentait GEA et Tessi sur la file dédiée au small cap comme des boites pleines de cash.

Pour de plus amples je vous conseille la file dédiée à l’action si vous ne l’avez pas déjà lu

GEA Grenobloise d’électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Jeyfox y commente régulièrement les résultats

Dernière modification par simouss (25/06/2014 21h55)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#422 25/06/2014 22h01 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   167 

Hello,

il y a longtemps l’entreprise a connue des années très difficiles avant de connaître une très belle croissance. Sans doute que cette expérience difficile a eu pour conséquence qu’ils estiment qu’il est nécessaire d’avoir une trésorerie pléthorique en cas de coup dur.

L’allocation de capital n’est malheureusement pas très bonne. Le dernier sursaut (forte augmentation du dividende) n’est dû qu’à l’arrivée de Mr Beaulé.

Avec le recul du CA, on va arriver à une situation intéressante: la trésorerie nette se rapprochera du CA annuel.

Le rachat d’actions serait une très belle chose mais historiquement il n’y jamais eu recours et vu qu’ils ont un peu de mal a fortement augmenter le dividende, je crains (mais j’espère me tromper pour les actionnaires/copropriétaires!) que l’on reste sur un statu quo. Il n’est pas impossible que cela soit une value trap.

Le rachat d’un concurrent me semble peu probable, les acteurs sont peu nombreux et GEA n’a jamais procédé à une opération de croissance externe.

Peut-être que l’on devrait pas attacher autant d’importance que ça à ce cash car vu son utilisation, les copropriétaires/actionnaires n’en profiteront pas.

Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#423 26/06/2014 08h03 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Modérateur
Réputation :   41 

Jean-Marc a écrit :

Il me semble que la charte du forum proscrit les indications de montants. Disons que mon portefeuille se chiffre en centaines de milliers d’euros. Si un modérateur estime ce post déplacé, qu’il n’hésite pas à le supprimer.

L’esprit du forum ce n’est pas nécessairement de ne pas donner le montant de ses avoir: pour preuve, le fondateur du forum, IH, le fait.

L’esprit du forum c’est par contre d’avoir le choix de le faire ou de ne pas le faire, sans avoir à s’en justifier, et sans que quiconque ne puisse porter de jugement, et respecte ce choix, propre à chacun.. et pour ceux qui souhaite être transparent sur ce point, essayer de le faire d’une manière qui ne paraisse pas ostentatoire ou déplacée, mais plutôt factuelle.

Jean-Marc a écrit :

Du coup, cette situation est sans doute une préfiguration, soit d’un dividende majoré, soit d’une croissance externe.

Je me permet d’ajouter une autre possibilité, purement théorique, car je ne connais pas du tout les cas particulier, c’est le rachat d’action par l’entreprise. (là encore, c’et bon pour celui qui est actionnaire)

Hors ligne

 

#424 26/06/2014 08h44 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   70 

Jean-Marc a écrit :

Il me semble que la charte du forum proscrit les indications de montants

Non, nuance, liberté est laissée à chacun de choisir s’il les révèle ou pas.


Ericsson…!  Qu'il entre !

En ligne

 

#425 26/06/2014 08h47 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Verbalkint,

Si je comprends bien, avec la méthode de Jean-Marc, dans un PEA, le dividende est à privilégier au rachat d’actions. Le versement du dividende en franchise d’impôt permet le réinvestissement dans la société ou le flux induit est le plus fort (= la décote la plus forte).
Comme l’allocateur de capital, c’est Jean-Marc, c’est lui qui sait où l’opportunité est la meilleure.

Un exemple hypothétique : si GEA rachète des actions, le retour est un équivalent de 20% (chiffre au pif). Mais Jean-Marc peut peut-être réinvestir à 30% ou plus ?

-
Hors cette méthode, je préfère un rachat d’actions par une entreprise ; parce qu’un rachat est pour moi fiscalement neutre.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech