Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 25/09/2016 15h59 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Jef56 a écrit :

Merci sat mais j’ai déjà du mal à suivre le VIX et vous me donnez en pâture le ’TED spread’? ;-) Je ne connaissais pas. Peut-être pourrez vous nous expliquer son fonctionnement et comment il peut se trader?

Oh vous savez moi à la Jedi Academy je suis à peine un Yougling, au mieux un Consular. Je laisserai donc tous les Knights et Masters du forum vous répondre sur la stratégie.

Je vous donne tout de même quelques pistes puisque le TED spread est comme le VIX un thermomètre qu’utilisent certainement et souvent les Masters.

Juste en ce qui concerne les T-Bills chez IB je les trouve par Edit/Treasury Bond Selector si ce n’est pas dans les icônes de TWS et pour le Libor c’est EM, sinon il y a aussi les EuroDollars sous GE tout ça chez Globex.

Hors ligne

 

#102 25/09/2016 16h19 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

JEF56 a écrit :

Première question: faut-il se couvrir par une échéance courte (moins chère) et la rouler tous les mois ou faut-il payer plus cher pour une échéance plus lointaine qui en cas de hausse du VIX devrait elle aussi progresser?
En cas de stagnation du VIX, l’échéance lointaine nous aura coûté plus cher ’pour rien’.
Comment savoir si le contango est fort ou faible en ce moment (existe t’il des sites qui donne cette courbe?) et donc quelle échéance est la ’moins chère’?

Vous pouvez regarder ce site là: vixcentral.com

On y trouve un graphe de ce type:
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_vix_central.jpg

Je trouve ce graphe très pratique pour voir en un seul coup d’œil si le Contango est plus ou moins raide, lorsque la courbe s’aplatit, il peut être intéressant d’acheter l’échéance plus lointaine puisque la différence de temps entre les deux échéances est moins chère que lorsque la courbe est raide. Bien entendu, comme le rappelle Mevo, échéance plus lointaine est synonyme de moindre volatilité, donc meilleur espoir de gain mais gain espéré moindre…

Franchement, si vous voulez être couvert à long terme, il vaut mieux avoir mai qu’avril, pour 75$ de plus non? 75$ pour un mois…

Sinon j’utilise aussi ce site là Barchart Facilement consultable depuis mon portable et donne les points hauts et bas de la journée (la volatilité intrinsèque de la volatilité!)

Notez, vous qui utilisez l’effet de levier, que l’exigence de marge n’est pas la même pour les échéances lointaines.

JEF56 a écrit :

Deuxième question: quel est le bon point d’entrée sur le VIX?
Il est actuellement autour de 12. Il a touché les 11+ au plus bas cette année et si je remonte en juillet 2014 il a été dans les 10+. En 2015 il n’a jamais été plus bas que 12.
Il semblerait que nous soyons donc encore sur un plus bas et que c’est le moment de se positionner.

Il n’y a pas de réponse. Sans aucun doute 10 c’est cadeau, mais si vous attendez 10 pour acheter vous risquez de ne pas y aller souvent…

Notez juste un point pour les produits dérivés (options ou autres produits à échéance) vous devez les valoriser avec la valeur du future de même échéance, pas avec la valeur spot du jour. Dans le tableau ci dessus, le VIX est à 12, mais le future octobre est à 15,5, celui de novembre à 17….. Le VIX est bien redescendu depuis Mme Yellen, mais les futures ont bien moins baissé; les investisseurs auraient ils conservé leur hedge? wink

Ne pas confondre l’indicateur VIX qui est une valeur instantanée et calculée, et les produits négociables qui sont des anticipations.


JEF56 a écrit :

Troisième question: quelle configuration (pour ne pas utiliser le mot stratégie) privilégier?
Faut-il choisi une seule échéance ou varier les échéances? Par exemple une échéance juste après l’élection US et une autre après la réunion de la FED?

Je crois que vous répondez vous même, celà dépend de ce que vous voulez. Notez simplement qu’à l’approche des grands évènements la couverture, quelle qu’elle soit, coûte beaucoup plus cher.

JEF56 a écrit :

Quatrième question: le risque est toujours présent, si le VIX bouge, faut-il profiter de la hausse pour sortir avec un profit et revenir rapidement long sur une nouvelle échéance après la baisse ou garder la première échéance? Dans ce cas quand faut-il le trader (vendre ou le rouler?) si on veut garder une couverture?
Est-ce que être couvert tout le temps coûte trop cher?


Oui être couvert tout le temps est trop cher.
Je ne me couvre que quand c’est pas cher. Le reste du temps, je suis éventuellement liquide mais pas couvert.
Pour quand acheter ou vendre, je crois qu’il n’existe pas de réponse toute faite… Le mieux évidement est de disposer d’un hedge fractionnable pour vendre des lots et garder un bout de la position au cas où, avec un stop loss (j’utilise des stop trail).

Mevo a écrit :

Maintenant que tout ça est dit, la stratégie la plus simple de couverture contre une baisse des actions peut effectivement être de "tailler" son portefeuille et de clôturer un certain nombre de positions. C’est simple, efficace, gratuit et 100% sûr

La sagesse incarnée. Je plussoie à fond, moi qui suis pourtant souvent bourré de VIX.


Note: En écho avec les messages ci dessus: Il est évident que, même si je me suis pas mal penché sur le sujet, je me range dans la catégorie des amateurs, et que je ne dispense donc que mon petit avis, à prendre avec des pincettes.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#103 25/09/2016 22h37 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

IB me propose ’naturellement’ un calendar spread sur le VIX (le bouton est présent sur la partie achat/vente).

Il propose un spread opposé à celui qu’a acheté namo c’est à dire vendre l’échéance courte et acheter l’échéance longue.
Ainsi vous pouvez vous retrouver avec un future que vous ne payez que 1/4 du prix (au pire si vous vendez l’échéance la plus courte) voire quelques centaines ou petits milliers de dollars si vous prenez une échéance plus lointaine à shorter (par exemple je short novembre et j’achète décembre).

C’est bien sûr plus dangereux que la position de namo puisque si nous avons un pic de volatilité l’échéance court terme va fortement monter alors que l’échéance plus lointaine va moins varier. Si en plus on se trouve à échéance sur un pic, cela peut coûter très cher.

La proposition est risquée mais elle est toutefois séduisante… se payer une protection à une date donnée (décembre par exemple) pour une partie de son prix réel…

Il faut que je vois le comportement des échéances plus lointaines sur un pic pour évaluer le risque de perte, car si l’écart de variation est important, c’est une bonne manière d’y laisser sa chemise. Si l’échéance lointaine suit la hausse de la court terme (si le contango reste constant), cela s’étudie plus en avant.

P.S. je mets aussi les réserves. Si je réfléchis à haute voix, ce n’est pas une incitation à trader le VIX.

EDIT: grosse erreur de compréhension. Le future n’expire pas sans valeur comme une option. A échéance le short doit être racheté. Donc finalement l’avantage du spread ne joue que sur le contango; on vend quand le contango est à x% pour racheter lorsqu’il est plus faible.
C’est de suite beaucoup moins intéressant pour le risque encouru…

Ex: avec les chiffres actuels.
J’achète décembre pour 17,715 et je vends octobre à 15,585 soit hors frais un coût de 2,13 (x1000 pour le contrat).
Fin octobre je dois racheter le future à échéance. Il sera alors proche du prix spot (enfin je pense) donc si le VIX n’a pas évolué pour rendre les choses comparables je vais le racheter à 12,29 soit pour le risque pris un gain de 18% sur le prix du contrat de décembre.

Ai-je bien compris ou ai-je encore raté une marche (en particulier est-ce que le contrat sera racheté au prix spot?)

En particulier un graphe me fait peur. La courbe représente le contango court terme F1-F2 en bleu.
Chaque pic de contango (jusque 22% au lieu de 8% environ en moyenne) est la veille de l’échéance du contrat. Est-ce que cela veut dire que le contrat que j’ai shorté va quasi systématiquement être racheté avec un fort contango? Donc à perte? Ce serait carrément de l’arnaque étant donné qu’il y a un pic systématique même lorsque le VIX n’a pas bougé… Il y a quelque chose qui m’échappe.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_contango.jpg

Dernière modification par Jef56 (25/09/2016 23h21)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#104 26/09/2016 00h14 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   195 

Jef56 a écrit :

Un stop loss m’aurait vraiment bien aidé…
…/…
Je pense que cette expérience me servira à l’avenir. Ce qui est sûr c’est que je pense que les ETFs VIX sont de bons outils de couverture autour d’un événement quand ils sont bien utilisés non pas pour spéculer mais pour se protéger avec des barrières à la baisse.

Jef56 a écrit :

…/…

J’étais dans l’avion à l’heure de la décision et ne suis rentré à la maison qu’après la fermeture. C’était probablement une raison de plus pour un stop loss sur ce type de support. Enfin, on apprend de ses erreurs…
…/…

Avant un voyage ou avant des vacances où l’on sait que la connexion aux marchés risque ne ne pas être suffisante ou possible, Il vaut mieux couvrir (CYA) et ne pas laisser ouvertes, les positions sujettes de brusque mouvements en cas de volatilité excessive.

J’en ai fait la mauvaise expériences, lors de mon dernier voyage en France, les marchés ont commencé a dégringoler dés le momement ou j’étais dans l’avion, depuis je fais plus attentions et je ferme tout ce qui est trop risqué avant un départ.

Howard Marks a écrit :

"Experience is what you get when you didn’t get what you wanted".

Il y a un autre Howard Marx qui aurait put écrire la même phrase, que j’utilise dans ma signature.

il s’agit de Dennis Howard Marks (13 August 1945 – 10 April 2016) qui était un Gallois  "drug smuggler’ Contrebandier en drogues et écrivain, auteur qui a atteint  la notioriété en tant que traffiquant international de Cannabis,  "cannabis smuggler", connus pour ses  divers procès en justice.
Auteur du Livre, très intéressant et passionnant intitulé Mr Nice
Tout deux auraient pu écrire cette phrase.

J’ai tendance à vouloir l’attribuer à Howard Stanley Marks, né le 22,  Avril 1946 (age 70)
New York City, U.S.
Investisseur Américain et écrivain, reconnu pour ses investments en "high yield bonds" et classé 338 ème homme le plus riche aux Etats Unis, avec un "net worth" de $1.95 billion, 2015 Forbes rankings .

Mais d’autres l’attribuent à Randy Pausch (October 23, 1960 – July 25, 2008) professeur d’informatique à Carnegie Mellon University, Pittsburgh, Pennsylvania, qui fut reconnu mondialement, "worldwide fame for his speech",  pour son discours très intéressant aussi "The Last Lecture at Carnegie Mellon University, après qu’il eut été diagnostiqué avec un cancer du pancréa, et ne lui restant plus que quelques mois à vivre.

Dernière modification par Miguel (26/09/2016 00h26)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#105 26/09/2016 13h25 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   191 

Jef56 a écrit :

grosse erreur de compréhension. Le future n’expire pas sans valeur comme une option. A échéance le short doit être racheté.

Non Jef, un future n’est pas une option. Avec un future, à l’échéance, le sous-jacent est livré, dans tous les cas. Il y a des futures, où au lieu d’une livraison, il y a un ajustement en cash de la différence entre le prix payé pour le future et le prix du sous-jacent à l’échéance. C’est typiquement le cas pour les indices, dont le VIX !

(une position short sur un future ne doit pas forcément être rachetée, il est possible de livrer le sous-jacent, ou dans le cash d’un future "cash settled" de payer ou recevoir l’ajustement en cash)

Jef56 a écrit :

Fin octobre je dois racheter le future à échéance. Il sera alors proche du prix spot (enfin je pense) donc si le VIX n’a pas évolué pour rendre les choses comparables je vais le racheter à 12,29 soit pour le risque pris un gain de 18% sur le prix du contrat de décembre.

Ai-je bien compris ou ai-je encore raté une marche (en particulier est-ce que le contrat sera racheté au prix spot?)

Fin octobre, soit vous ne faites rien, et vous allez avoir un ajustement en cash avec le spot du VIX. Mais vous ne serez donc dans ce cas plus en position sur le VIX (pour ce future qui a expiré), soit ce qui se fait en général, c’est de "rouler" sa position: Vous rachetez effectivement votre short, pour shorter au même moment l’échéance suivante.

Dans le cas d’un contango, cela un coût pour une position longue: Vous allez vendre moins cher et racheter plus cher. Mais au contraire, cela entraîne un bénéfice pour une position short: Vous rachetez moins cher et revendez plus cher !

Un contrat future tend bien vers le spot à l’échéance, et est EXACTEMENT au spot à l’échéance (vu qu’il y a livraison du sous-jacent, ou ajustement en cash avec le spot)

Jef56 a écrit :

En particulier un graphe me fait peur.

Il y a fort à parier que ce graph soit trompeur: Juste avant les échéances des contrats, il reste en général une petite différence avec le spot, mais le temps devient très court. En %, ça donne des chiffres énormes, mais on parle de centimes… On voit cela également avec les options juste avant l’échéance. Si 1 minute avant l’échéance, il y a une différence de 1 centime entre le future et le spot, en %, ça représente un chiffre énorme (parce que 1 minute est annualisée). Les pics qui apparaissent sur ce graph sont potentiellement ce phénomène.

Hors ligne

 

#106 26/09/2016 14h53 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Merci Mevo de nouveau. Je vais acheter une carte de crédits merci ;-)

Je fais un essai sur le paper account pour m’assurer du montant du settlement cash (le VIX n’est pas livré) à l’échéance.

Cette technique de spread est attirante. Les échéances futures évoluant en général en même temps que le spot (le contango varie de plusieurs points et a tendance à se resserrer mais la tendance haussière est conservée), se retrouver avec un pic de volatilité le jour de l’échéance sera compensé pour partie par le gain de valeur pris par l’échéance plus lointaine.
Par contre l’avantage que l’on pensait obtenir sur l’écart avec le contango sera perdu pour partie.

Mais je ne vois pas de risque de perdre sa chemise sur ce support même en cas de forte hausse.

On aura par contre une perte d’opportunité de 10% environ sur le contango avec le resserrement du contango et surtout le fait de devoir recevoir le settlement lorsque le VIC est haut, ce qui annulera le gain potentiel sur cette hausse (on devra revendre l’échéance plus lointaine pour ne pas perdre d’argent) et on n’aura donc pas couvert le portefeuille ce qui était l’objectif initial.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#107 26/09/2016 19h49 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   96 

Jef56 a écrit :

Cette technique de spread est attirante. Les échéances futures évoluant en général en même temps que le spot (le contango varie de plusieurs points et a tendance à se resserrer mais la tendance haussière est conservée), se retrouver avec un pic de volatilité le jour de l’échéance sera compensé pour partie par le gain de valeur pris par l’échéance plus lointaine.
Par contre l’avantage que l’on pensait obtenir sur l’écart avec le contango sera perdu pour partie.

Mais je ne vois pas de risque de perdre sa chemise sur ce support même en cas de forte hausse.

Avez-vous vraiment regardé l’évolution des différents futurs (et donc du contango) en période de stress ?
Je vous renvoie à la 1ère page de cette file, et notamment à ce message.

La backwardation peut bien se produire !


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#108 26/09/2016 19h56 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

En effet cela m’avait échappé.

Donc en cas de pic de volatilité au moment du settlement du future shorté, le risque est bien supérieur (et plus que les 10% moyen du contango puisqu’on passe carrément en backwardation). Une fois de plus pas de ticket resto gratis…

On va continuer à chercher ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#109 26/09/2016 20h11 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

Si le hedge parfait existait ( efficace, pas cher et risque limité) ca se saurait.

C’est pourquoi je pense qu’il faut se méfier de stratégies plus complexes, peut-être intéressantes mais qui relèvent du trading et non de la couverture.
La philosophie est totalement différente. L’un n’excluant pas l’autre.

Une autre précision sur le cash settlement. Il est à prendre avec beaucoup de pincettes. Certes le future tend à rejoindre le spot mais le prix du settlement est fixé le lendemain du dernier jour de cotation. La formule de calcul est un truc imbittable.
Deux conséquences :

1/ En cas de gap vous pouvez l’avoir dans l’os (et bien profond)

2/ Je trouve assez désagréable que le calcul final se fasse sur un truc qui n’est plus traitable sur les marchés.

Bref, à mon humble avis et suite à une mauvaise expérience personnelle, il vaut mieux sortir quelques jours/heures avant l’échéance.

Dernière modification par MisterVix (26/09/2016 20h18)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#110 28/09/2016 23h26 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Je suis revenu sur le VIX via les futures, dans la cour des grands donc.

Je suis long 3 futures décembre 16 achetés à 17,35 pour environ 8% du portefeuille.
Et je suis court 1 future octobre 16 (j’ai expérimenté le spread calendar proposé par IB).
Levier de 3 sur cet achat (seulement) mais diminution du risque donc augmentation de mon stock de marge disponible.

Je considère qu’entre les élections US et la réunion de la FED de décembre où ils sont sensés augmenter le taux, la volatilité va augmenter.

J’ai aussi peur que Hillary ait un vrai pépin de santé avant l’élection et que le marché US parte en krach direct.

Je compte racheter mon short avant l’échéance comme le conseille MisterVix probablement vers la fin après le troisième débat présidentiel qui a lieu le 19 octobre mais bien avant si j’ai une ouverture (j’ai placé un ordre limite à 5% de gains seulement car je pense que la volatilité va augmenter plutôt que baisser. Si le VIX reste stable, avec un contango actuellement de 9%, mon achat devrait se faire. Je préférerais toutefois qu’il se fasse rapidement).

Je compte trader 2 futures sur des hausses (pas en même temps il faut que j’arrive à respecter cette règle pour avoir 1 cartouche pour l’élection et une cartouche pour la FED) et en garder un jusqu’à la décision de la FED AVEC UN STOP LOSS.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#111 10/10/2016 21h30 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

Bonsoir

Par souci de suivi de la stratégie VIX que j’ai présentée dans cette file, j’indique un suivi de mes actions sur ce support. Bien entendu ces choix n’engagent que moi.

A une dizaine de jours de l’échéance, le Contango est assez marqué, avec un VIX qui tourne à 13,5 environ et un future échéance Octobre à 15,5 (vendredi dernier clôture), preuve de la tension latente des traders qui ne savent pas trop où on va. Si le VIX remonte, le bénéfice sera maximal sur ce support. Mais le risque me semble trop important, avec en cas de stagnation du VIX un future qui rejoindra mécaniquement et rapidement son sous jascent, soit une perte potentielle de près de 3000$ par futur détenu (voir plus si VIX descend encore!)

Dans ce contexte, je choisis de couper ma position VIX octobre, la perte est de 10% du portefeuille (pour une couverture efficace depuis juillet dernier, et un portefeuille qui par ailleurs a amorti en partie cette perte).

Par contre ma vision des marchés et ma stratégie ne change pas, j’ai donc dès la vente racheté du VIX échéance janvier au cours de 18 100$. Je suis donc couvert pour les prochains mois (période des résultats, éventuelle relève des taux US, élections US). Certes le gain potentiel est moins important mais je préfère cette option qui me semble plus "sage" et moins spéculative.

En outre, j’ai regardé les options PUT sur le VIX échéance octobre (pour garder mon futur VIX octobre et son potentiel de gain énorme en cas de krach, tout en couvrant les pertes). Une couverture en dessous de 14 coûte ce soir 550$ par futur (10 options à 55$ chacune). Je ne l’ai pas fait mais c’est une option envisageable…

J’ai fait ces calculs et pris ma décision ce WE sur les chiffres de vendredi. J’ai malheureusement raison dans mon raisonnement, puisque le VIX indice est flat aujourd’hui, tandis que le future VIX octobre perd lui 700$ l’unité -5%). tant pis pour moi, un jour je cesserai de travailler et je pourrais trader quand je voudrais, aujourd’hui ma journée de travail m’a couté un peu cher wink


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#112 10/10/2016 22h18 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Je viens aussi avec quelques nouvelles.
Mon short de octobre est bénéficiaire (env de 5%) mais n’a pas encore été racheté, je reste donc exposé à une remontée et plus l’échéance se rapproche, plus le risque est grand. Je pense que demain je vais le racheter.

Mes futures longs baissent mais expirent en décembre donc j’ai encore le temps de voir venir.

J’ai racheté UVXY (VIX long x2) ce soir car il est tombé en-dessous de 15$. Je compte le revendre rapidement dès que le VIX remonte un peu.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#113 11/10/2016 19h25 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

Bon….

Mon grand père disait :

" La bourse est le temple des regrets"

😬

Dernière modification par MisterVix (11/10/2016 19h43)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#114 14/10/2016 11h46 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   96 

J’ai fermé mon spread calendaire ces derniers jours en profitant de la hausse de volatilité.
Mon timing exact aurait pu être légèrement meilleur, mais je m’en tire avec une moins-value de ~300$, ce qui n’est rien au regard des sommes engagées.

Pour l’instant je laisse le VIX de côté et je m’en tiens aux options que je comprends mieux.

@MisterVix : votre achat pour janvier vise à vous couvrir d’une chute prolongée des marchés d’ici là ?

Une des raisons qui me fait délaisser le VIX est que, si j’achète un VIX janvier, il risque de ne bouger que peu s’il y a un mini-krach (de courte durée) en novembre par exemple.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#115 14/10/2016 12h51 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

Namo

C’est le débat de cette file entière. Avec du VIX à 3-4 mois j’ai une meilleure probabilité de gain mais plus modeste.

Notez toutefois que je suis en gain sur la semaine avec janvier alors qu’on a à peine une tension sur le VIX.
Pour rappel le jour du brexit le VIX octobre a pris 25% avant de retomber dans les jours suivant, on était à 5 mois de l’échéance.

Donc la couverture sera efficace en cas de stress notable, independament du moment ou de la durée du moment que ca arrive avant mi janvier.

Aujourd’hui le VIX spot est à peine à 16-17, à peine un frémissement, il reste du potentiel !!


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#116 14/10/2016 17h13 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   96 

MisterVix a écrit :

C’est le débat de cette file entière. Avec du VIX à 3-4 mois j’ai une meilleure probabilité de gain mais plus modeste.

Tout à fait ! C’est une manière d’indiquer ma conclusion toute personnelle.

Du coup je serai moins amené à poster ici. smile

Bonne chance avec votre couverture !


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#117 31/10/2016 20h14 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Un tableau pour alimenter la réflexion. Grâce à James Comey / FBI ceux qui sont longs sur le Vix ont peut-être une chance de retrouver leurs billes.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_fear_index.png

Hors ligne

 

#118 31/10/2016 20h27 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Pour l’instant cela se présente bien et il y a encore du potentiel jusqu’à l’élection.

Le VIX me permet de rester positif sur ce mois (+35% à lui tout seul avec UVXY x2). On sait qu’il est très volatil par définition, il ne faudra pas rater l’atterrissage (cette fois).

C’est sûr que ce coup fourré / monté / tordu du FBI a bien aidé.
Une hausse des taux demain (soyons fous) pourrait couronner le tout.

Long VIX sur 15% du portefeuille.

On voit que le VIX est conditionné autour de l’élection puisque les échéances lointaines n’ont pas trop bougé (VIX 7 mois toujours inférieur à 20) mais que le VIX court terme s’est écrasé sur novembre et décembre. Il est bientôt en backwardation sur cette échéance. La courbe va continuer son aplatissement jusqu’aux élections du 8 nov pour retomber comme un soufflet ensuite (sauf si surprise aux élections).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_vix_161031.jpg

Dernière modification par Jef56 (31/10/2016 20h39)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#119 31/10/2016 21h44 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Erratum UVXY +15% (+35% c’est en mensualisant la performance) mais brut sur le mois c’est 15%.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#120 01/11/2016 20h34 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

Voilà le VIX est passé en backwardation sur les échéances courtes.

Il est intéressant de voir que les échéances longues varient très peu finalement alors que les courtes elles bougent.

Cela me fait dire qu’il faut acheter le VIX avec des échéances autour des événements car si l’échéance est trop lointaine, finalement on ne couvre pas grand chose car l’inertie est grande.

Dans cet exemple mieux valait un contrat sur novembre proche de l’élection qu’un contrat sur décembre proche de la réunion de la FED (comme moi) ou un contrat encore plus lointain.

Il va sans dire que plus le contrat est loin et plus vous l’avez payé cher donc même si le contrat de janvier par exemple est à 19,15 vous l’avez acheté autour de 18,5 au mieux les semaines précédentes.

Dans ces conditions on comprend l’intérêt d’un spread calendaire (vendre une échéance courte et acheter une longue) en espérant racheter l’échéance courte moins chère après le pic de volatilité passé. C’est risqué mais cela est tentant. Par exemple acheter une échéance novembre qui échoit après les élections en espérant que le VIX redescende vite après l’élection. Si c’est Trump qui passe, la descente n’est pas garantie!

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_vix16111.jpg


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#121 02/11/2016 01h21 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   107 

Mon très cher Jef56

Jef56 a écrit :

Cela me fait dire qu’il faut acheter le VIX avec des échéances autour des événements car si l’échéance est trop lointaine, finalement on ne couvre pas grand chose car l’inertie est grande.

Il est certain que le jour où le VIX grimpe, c’est l’échéance la plus courte qui est la plus profitable. Malheureusement c’est aussi la plus volatile et la plus consommatrice de marge, par conséquent c’est la plus risquée.

Il s’agit donc d’un choix propre à chacun, est ce que je veux faire un gros coup/me couvrir spécifiquement pour les prochaines semaines, et accepter un risque maximal.
Ou est ce que je veux une couverture qui me coûte peu, avec moins de risque et certes un gain moindre.

Le jour du Brexit si vous aviez le future de juillet, vous aviez la possibilité d’empocher 15 000 $ (par future détenu) dans la matinée du 23 juin. Mais il fallait être plutôt vif car le soufflet est retombé sacrément vite.

Avec le VIX octobre 2016, le jackpot n’était que de 5-6000 $ au mieux, mais la redescente s’est faite un peu plus doucement et laissait donc un peu plus de temps pour réagir et se décider à vendre.

Depuis le Brexit et jusqu’à aujourd’hui, si vous avez acheté les échéances les plus courtes, vous avez systématiquement été perdant (ou au mieux à zéro) parceque contre toute attente le VIX est resté flat, voir plus que flat en septembre…

Je n’ai pas la martinguale, le VIX que j’avais repris sur octobre a été vendu, et en plus au plus bas du mois d’octobre, j’y ai laissé 10% de mon portefeuille… Le prix d’une couverture de 4 mois?

Néanmoins dans ce tableau des futures VIX en clôture aujourd’hui:
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_gjhg.jpg

Vous trouvez vraiment que la différence entre les échéances est très marquée? Bien sûr Novembre fait 25% de plus que décembre, et a également fait significativement plus hier. Mais les jours de la semaine dernière cette même échéance de novembre coulait à pic tandis que VIX janvier baissait de 500$ au plus.

La différence entre décembre 2016 et janvier 2017 est négligeable, pourtant il y a un mois de couverture supplémentaire avec janvier… Idem pour les mois suivants.

Bref, il est indéniable qu’aujourd’hui il valait mieux avoir Novembre, et que si demain ou dans dix jours on se prend une claque, novembre et décembre offriront des gains nettement supérieurs aux échéances plus éloignées. Mais je ne trouve vraiment pas que le gain sur les échéances lointaines soit négligeable.

Sur une petite journée de tension minime sur les marchés, ma position Vix me rapporte plus de 1% de performance globale sur le portefeuille. Certes c’est volatile et non acté, mais c’est un vrai pic du VIX qui m’intéresse, et à ce moment là les gains d’une échéance à trois mois me suffiront largement.

Bref, c’est un choix qui dépend des objectifs/ sensibilités de chacun, mais je ne crois pas que choisir l’échéance la plus courte soit toujours le plus avisé.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#122 02/11/2016 07h51 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   224 

/****
Pour rappel pour ceux qui ne veulent pas relire toute la file. Pourquoi le VIX est fortement corrélé à la baisse des marchés US et donc augmente quand les marchés baissent?
Le VIX est un indice et mesure la volatilité (différences de prix) des options sur l’indice S&P500 à 30 jours (à la fin du mois prochain donc). Donc lorsque les acteurs anticipent une baisse du marché ils vont se couvrir en achetant des options put. Le prix de ces options (la prime) va augmenter. Inversement l’achat d’option call va devenir bon marché. La variation des prix va se traduire dans le VIX avec une corrélation inverse de plus de 80% avec l’indice des 500 plus grosses capitalisations boursières US, le S&P500.
****\

Merci Mistervix pour ces précisons. Je comprends tout à fait votre position que je qualifierais de plus conservatrice que la mienne ou de moins spéculative: vous investissez sur le VIX réellement comme couverture en cherchant le meilleur rapport qualité couverture / prix pour votre échéance. J’ai plutôt tendance à chercher le gain à court terme et pas seulement la couverture, je m’en rends compte.

Vous avez aussi raison de souligner qu’à court terme le VIX varie de façon extrême et que l’on n’est pas sûr de capter l’upside face à des mouvements très importants dans un sens comme dans l’autre.
Je cherche d’ailleurs toujours des solutions concernant cela.

Si je mets des stop loss ils risquent d’être déclenchés rapidement sur une baisse et exercés à un cours indigent (encore plus bas que le stop), un stop limit risque de ne pas être exercé.
Cela me fait penser qu’il faut vendre le VIX court terme sur une hausse mais bien sûr on risque de rater le vrai pic ce qui est la raison première d’avoir acheté le VIX (couvrir son portefeuille contre une vraie correction).

Hier avec la forte poussée du VIX j’ai quasiment touché mes seuils de vente à la hausse et j’ai eu peur (la peur de rater un gros bénéfice) et j’ai donc annulé toutes mes ventes à cours limité en pensant que d’ici l’élection il y a encore un potentiel de hausse. Mais je n’en sais réellement rien et le VIX peut redescendre.
Comme il redescend très vite, je peux me retrouver au final à perdre beaucoup plus par rapport à mes cibles de cours initiales que j’ai levées aujourd’hui.
Je ne sais pas si je suis très clair, mais entre l’appât du gain et le risque de non gain avec la volatilité extrême du VIX il est difficile de trader les échéances courtes.
Il faut accepter je pense de vendre une partie avec un gain raisonnable à la hausse et ne garder qu’une partie en couverture mais la tentation de tout garder jusqu’au plus haut est très forte, pour l’instant trop forte pour moi.

Je vais attendre la veille de l’élection je pense pour couper mes positions et ne conserver qu’une petite couverture, sans certitudes que le niveau sera toujours à 20 comme il a été atteint hier.

Pour revenir sur la courbe j’ai le sentiment que l’échéance la plus lointaine ne bouge quasiment pas (autour de 20) et que si je tire une droite avec comme point d’ancrage ce niveau de 20, en cas de stress comme aujourd’hui, la courbe du VIX va s’aplatir, les contangos se contractant d’abord sur les échéances courtes voire même passant en backwardation.
Donc la ligne des cours qui a son point d’ancrage LT à 20 va remonter tous ensemble (sauf les 2 échéances les plus courtes) pour presque venir à l’horizontal c’est à dire avec très peu de différence comme vous dites entre le VIX 7, 6 ou 5 mois.

Donc votre position est compréhensible pour couvrir un portefeuille contre un véritable pic mais qui peut ne pas arriver comme vous l’avez vécu en octobre. Dans ce cas les gains seront minimes voire des pertes.
Autour d’événement perturbateurs comme l’élection US ou le Brexit ou dernièrement les réunions de la FED, nous avons quand même quasiment la garantie de trouver de la volatilité et donc de faire un profit à cour terme. D’ailleurs pour le CT les ETFs sont peut-être plus adaptés que les contrats futures.

Aujourd’hui j’ai autant investi sur 3 contrats décembre (46k€ achetés à un prix correct de 17,35€ proche des plus bas) et l’ETF UVXY avec levier x2 acheté lui-aussi proche des plus bas à 14,26€ (il est tombé jusque 13,1€ la semaine dernière, cet ETF sur échéances courtes 1 et 2 mois et avec levier x2 perd très rapidement et continuellement de la valeur à cause du contango) pour lequel j’ai acheté 52k€ (en plusieurs fois en moyennant à la baisse).
Je gagne un peu moins de 4K€ avec les contrats de décembre (8-9%) alors que UVXY est à plus de 20% soit plus de 11k€.
Ce n’est que virtuel pour l’instant et vous avez bien souligné la volatilité surtout avec un levier x2 et la rapidité de variation des supports à CT mais clairement à CT sans même qu’il y ait un gros pic (le krach), le trade du VIX peut rapporter gros (pour rappel il m’a coûté 10k$ en septembre mais comme je le disais message #96, je n’avais pas été raisonnable, ni rigoureux).

Je vais revenir sur les questions du message #97 à la lumière de l’expérience récente (qui est encore en train de se dérouler, attention).

a écrit :

Faut-il se couvrir par une échéance courte (moins chère quand le VIX dort) et la rouler tous les mois ou faut-il payer plus cher pour une échéance plus lointaine?

Sans hésitation aujourd’hui: il faut acheter le contrat VIX sur des échéances plutôt longues autour d’événements perturbateurs de préférence. Sinon comme couverture il faut aussi acheter long au meilleur prix possible (ce qui peut être difficile à évaluer, on l’a vu sur 2016 avec une baisse ininterrompue ou presque entre le Brexit et il y a une semaine).
Autour des événements (mais avant que la peur n’apparaisse, en général une dizaine de jours avant l’événement) on peut acheter les ETFs sur le VIX, avec ou sans levier.

a écrit :

Quel est le bon point d’entrée sur le VIX?

Quasiment impossible d’y répondre. Ce qui est sûr est qu’on limite le risque en achetant une échéance proche d’un événement perturbateur. Je vais me positionner à l’avenir dans le mois de la réunion de la FED avec conférence de presse, sauf si l’augmentation de taux a déjà eu lieu le trimestre précédant.

a écrit :

Faut il choisir une seule échéance ou varier les échéances?

Il faut choisir les échéances proche d’événements potentiellement perturbateurs (réunions FED, élections, résultats trimestriels, publication d’indicateurs économiques clés…).
Pour se couvrir il faut garder une partie de la position après l’événement et étant donné la forte variation du VIX après les événements il peut être difficile de sortir de cette couverture avec de gros profits, voire sans pertes.
Mais le but premier d’une couverture n’est pas de faire des bénéfices.

a écrit :

Faut-il profiter de la hausse pour sortir avec profit et revenir long sur une échéance après la redescente ou garder la première échéance? Faut-il tout trader sur un pic ou rouler?

Étant donné la forte volatilité du VIX et sa capacité à redescendre très vite, si pas d’événement perturbateur dans le mois précédant l’échéance, prendre ses profits et racheter une échéance plus lointaine autour d’un autre événement.
Je pense donc que je vais vendre mes 3 contrats autour de l’élection, 2 avant et 1 après au cas oû. Je vais vendre tout l’ETF avant l’élection (variations trop rapides dès l’annonce des résultats de l’élection) et essayer de le shorter ou acheter un ETF inverse juste après l’election.

Ce qui est certain c’est qu’il faut suivre la bourse jusque l’événement. Même s’il n’y a pas de mouvements d’achat ou de vente il faut rester attentif et vendre avant l’élection. Ce n’est pas compatible avec une gestion lazy.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#123 02/11/2016 13h56 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   

Question HYPER bête donc excusez moi.  Cet indicateur se lit bien de la même façon que la marque de pommade contre le rhume hein dites moi ? :p Je demande parce que jme suis arraché les cheveux à essayer de déchiffrer ces éventuels chiffres romains.

Dernière modification par Michaels (02/11/2016 13h57)

Hors ligne

 

#124 02/11/2016 14h00 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   96 

J’ai vu hier que la volatilité avait bien grimpé, donc j’ai revendu mon put SPX avec un profit absolu pas énorme en absolu, mais joli en relatif (PV +25%).
Je me considère comme opportuniste ici : je ne pense pas qu’il y ait un vrai krach, même si Trump est élu ; la secousse serait passagère.

Cela dit, les conditions macro semblent au mieux stables, donc on aura peut-être droit à une correction un jour… Je rachèterai donc un put SPX (à assez longue échéance) une fois la volatilité retombée.

Comme Jeff, je me pose la question du "quand vendre" mais, suivant mes prédictions[1], je préfère vendre trop tôt que trop tard, contrairement à lui.

[1] difficile de se leurrer : il ne s’agit pas de décisions basées uniquement sur un socle rationnel ; le ressenti joue un rôle important

@Michaels: le VIX n’a rien de romain. smile Il s’agit de Volatility IndeX, ou quelque chose d’approchant.

Dernière modification par namo (02/11/2016 14h02)


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#125 02/11/2016 14h05 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   191 

Michaels: "VIX" = Volatility IndeX. Aucune histoire de Romains là-dedans wink
Quant aux problèmes de Rhume, c’est "VICKS", orthographe différente, mais phonétique effectivement identique.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech