Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/04/2016 15h21 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Spin de la discussion Volatilité boursière : comment garder la tête froide ?

Concernant le principe développé en détail par KAPITALL plus haut de posséder du cash lorsque les marchés dégringolent, je crois que c’est l’un des grands talents de Buffet, hormis sa capacité à garder ses convictions même quand ça tangue, il a aussi une capacité à jouer au chevalier blanc (qui dicte ses conditions, ses taux d’intérêt, son prix d’achat) lorsque tous les investisseurs bradent leurs actifs et se ruent sous les couvertures.

C’est une des -nombreuses- raisons qui me font utiliser le VIX comme couverture. Non seulement, bien gérée, c’est une position très souvent gagnante, mais en plus elle permet de dégager un précieux cash justement lorsque les marchés paniquent, sans avoir à vendre les bijoux de famille au pire moment, ni à redouter des appels de marge.

Je sais, je dois un jour ouvrir une file dédiée… Un jour…

Je me permets de recaser ci dessous un débat que nous avions il y a peu: avec namo sur une position LONG VIX, qui illustre bien le principe:

namo a écrit :

    Il me semble que le "plus facile" c’est de shorter le VIX quand il monte beaucoup, puisqu’il finit toujours par redescendre


Je suis d’un avis diamétralement opposé au votre. Mais je peux tout à fait me tromper.
Le "Vix redescend toujours", certes, mais encore faut il savoir quand, et tenir votre position durant ce temps… il faut du cran et surtout du cash pour les appels de marge. Or quand le VIX s’envole il n’y a pas de plafond, comme vous l’avez vous même souligné…. En 2008 le VIX est monté jusqu’à 80, les futures autour de 60… Quand à miser de faibles montants, c’est difficile sur les futures car il y a une parité de 1000. Il existe un miniVIX mais ce truc n’est pas très liquide ce qui peut poser problème.
En outre, même si vous pouvez tenir cette position dans le temps, je trouverais dommage de ne pas avoir mon cash disponible au moment de la glissade boursière, justement pour pouvoir acheter des titres de qualité bradés.
A l’inverse, si vous achetez le VIX suffisamment bas il "remonte toujours" bien que vous ne sachiez pas non plus quand. Par contre vous maitrisez la perte maximale qui est lorsque le VIX atteint zéro. Et vous pouvez optimiser vos chances de succès en choisissant des futures sur des échéances suffisamment longues (bien que celà minimise vos gains). De plus en étant long VIX, lors des corrections de marchés, vous empochez justement du cash que vous pouvez immédiatement réinvestir en titres bradés, bénéficiant d’un "deuxième effet kiss cool" du succès de votre trade.

Mots-clés : bourse, couverture, portefeuille, vix


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#2 15/04/2016 15h50 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   77 

Est-ce de ce genre de produit dont vous parlez?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_vixbis.png

Dernière modification par koldoun (15/04/2016 15h54)

Hors ligne

 

#3 15/04/2016 16h19 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Le produit que vous montrez ici est un TURBO de BNP je crois.

Non ce n’est pas de celà que je parle, le TURBO peut convenir à certains sans doute mais je crois que c’est une mauvaise idée pour les raisons suivantes

Je parle du VIX sous toutes ses formes, ma préférence allant, et de loin, aux futures VIX. Néanmoins il m’arrive d’utiliser des options malgré leurs inconvénients.

Je promets de faire un post détaillé là dessus, mais en ce moment je n’ai vraiment pas le temps de rédiger un truc convenable.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#4 20/04/2016 18h04 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   95 

Merci d’avoir lancé le sujet.

Il y a quand même une composante "timing" qui me gêne avec les achats longs sur le VIX.

Je n’ai pas regardé de près l’historique, mais êtes-vous en mesure de quantifier le "taux d’intérêt" qui s’applique aux futurs VIX ? I.e. combien payez-vous en général si le VIX reste plat mais que vous roulez vos futurs (à échéance, disons, 6 mois) ?


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#5 21/04/2016 09h10 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Namo

Ici vous trouverez la quotation en léger différé de tous les futurs VIX diverses échéances:
Barchart.com - Futures Prices for CBOE S&P 500 VIX

On y voit bien le Contango. Si vous voulez faire rouler, outre les frais liés à l’opération, vous devez payer le "gap" entre deux futurs. Donc c’est relativement cher.

C’est la raison pour laquelle je choisis généralement des échéances lointaines, espérance de gain moindre mais probabilité de gain meilleure. Sans avoir besoin de rouler ou autre opération.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#6 21/04/2016 16h35 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   30 

J’utilise aussi de temps temps les ETFs liés au VIX et XIV pour couvrir mon portefeuille d`actions.

Le lien vers Barchart.com fourni par MisterVix est celui que j`utilisais avant.
Mais la référence pour la visualisation de la structure des futures est le site vixcentral.

Les graphes vous montrent direct les contangos ou backwardations, l`écart avec le spot, et tous les détails des contrats: prix, bid, ask, date d`expiration, spread entre contrat.

Vous pouvez également visualiser la structure des périodes précédentes et copier ces données pour vos backtests maison.

Dernière modification par catoun (21/04/2016 16h36)

Hors ligne

 

#7 21/04/2016 17h32 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Thanks pour ce lien que je ne connaissais pas.

Pour ma part j’utilise les data fournies par mon courtier.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#8 02/05/2016 00h34 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   95 

MisterVix a écrit :

C’est la raison pour laquelle je choisis généralement des échéances lointaines, espérance de gain moindre mais probabilité de gain meilleure. Sans avoir besoin de rouler ou autre opération.

Il est intéressant de voir que le courbe actuelle a une forte progression sur les 1ers mois, puis stagne autour de 20. Je n’arrive pas trop à me l’expliquer : la probabilité d’un mouvement fort d’ici à décembre est quand même très supérieure à celle d’un mouvement d’ici à septembre !

Idéalement, je voudrais pouvoir investir sur 1,5 ans ou plus… Mais je ne suis pas surpris qu’il y ait peu de contreparties pour cela.

J’ai regardé les options, mais sur le site du CBOE ça ne va que jusqu’en octobre.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#9 02/05/2016 00h41 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   223 

Je pense que c’est le Brexit qui affole les échéances court terme.

La possibilité de Brexit et la fameuse réunion de la FED…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#10 02/05/2016 08h23 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Pour ceux dont le souvenir sur contango et backwardation est un peu lointain ou imprécis, il y a ce lien :

http://sixfigureinvesting.com/2013/01/1 … olatility/

qui explique que dans certains cas les futures des mois suivants sont plus chers et dans d’autres moins chers.

Hors ligne

 

#11 02/05/2016 15h50 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   95 

Merci pour le lien, sat.
Il ne s’agissait pas tant pour moi de comprendre le contango/backwardation en soi, mais plus de comprendre pourquoi le marché proposait cette courbe : cela tombe bien, votre lien aborde ces questions, en nommant "mid-term volatility" la différence entre "VIX à 7 mois" et "VIX à 4 mois".

En fait, cela crée surtout de nouvelles questions pour l’ignare du VIX que je suis, à savoir comment se comportent les futurs de différentes échéances en cas de pic de volatilité : l’article explique que les futurs à courte échéance varient plus que ceux à longue échéance, ce qui est logique, mais j’aurais besoin de "sentir" mieux cette différence.
Je ne pense pas aller chercher les données historiques (je suis flemmard sur ce coup), mais je regarderai les futurs VIX lors de la prochaine correction.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#12 02/05/2016 16h55 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   30 

En début de cycle de volatilité (exemple au 8 Oct. 2014), les contrats 7/4 sont en contango (écart > 4%); tandis que les premiers mois passent déjà en backwardation.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/8938_vix_structure_20141010.png

Au pic de volatilité (exemple au 15 Oct. 2014), l`écart des contrats 7/4 est quasi nul; oscillant entre 1% et -1.5%.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/8938_vix_structure_20141015.png

J`ai pris comme exemple Octobre 2014, mais les structures étaient similaires en Août 2015, et Janvier/Février 2016.
Je ne sais pas si cela répond à votre dernière question Namo.

Dernière modification par catoun (02/05/2016 17h02)

Hors ligne

 

#13 04/05/2016 13h28 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Je n’ai pas vu abordée ici une question qui me semble essentielle, celle de la taille de la couverture : si vous avez un portefeuille de 100k par exemple, combien de futures ( futures vix actuellement autour de 20k) ou options achetez vous ?

Pour ma part j’achète un peu l’instrument qui me tombe sous la main lorsque je crains des difficultés sur les marchés mais je m’aperçois à chaque fois - quand mon scénario se vérifie - que je n’ai pas assez couvert.

Quelqu’un peut raconter ici un exemple concret d’une couverture qui aurait fonctionné (i.e. neutralisé toutes les pertes nées des turbulences) ou même qui aurait été gagnante ?

@catoun, merci pour vos tableaux, vous les tirez de vixcentral ?

Hors ligne

 

#14 04/05/2016 14h12 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   77 

C’est très difficile à évaluer et je suis preneur de toute littérature à ce sujet (en français…).

Je pense que cela dépend surtout de vos attentes :

1 - limiter la catastrophe lors d’un crack (par ex. la bourse perd 50%, votre portefeuille "seulement" 35% grâce à la couverture)

2 - essayer de rester flat lors d’une correction

3 - gagner de l’argent par tous les temps

4 - etc

J’ai appris à mes dépends qu’être trop couvert devient un véritable problème en cas de reprise haussière rapide…

Selon moi, on entre donc dans du market timing : quand augmenter la couverture, quand l’alléger lors de la reprise…

C’est difficile à réaliser car on a constamment un temps de retard : on allège car on remarque que la reprise prend forme -> les indices ont repris 10%, mais notre portefeuille seulement 5 car la couverture l’a freiné.

Idem pour une rechute baissière si on est en levier, même faible : les indices perdent 5-6% en quelques jours, le temps qu’on mette en place la stratégie de couverture, notre portefeuille a perdu 8% par ex.

Hors ligne

 

#15 04/05/2016 23h15 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Personnellement je ne sais pas faire de market timing.

Et le problème de toute couverture, comme l’illustre bien Koldoun, c’est le COUT de la couverture.

Pour ma part j’ai une méthode simple (simpliste): Je n’achète ma couverture que lorsque je juge celle ci pas cher.
Ainsi je suis couvert à fond, voir je gagne de l’argent en cas de très fort pic sur le VIX
Je ne perds pas trop si le VIX reste bas.

Mais il faut donc bien noter que:
Le VIX est un fusil à un coup, je ne peux pas "recharger" en période de turbulences. Il me faut une franche accalmie pour reprendre du VIX.
A certaines périodes je ne suis pas couvert, et donc je subis les aléas de marché comme n’importe quel portefeuille investi non couvert. A ce moment là je compte simplement sur ma diversification.

Depuis un mois je suis couvert par une position en options à échéance mai. Celà ne me plait pas. D’abord l’espérance de gain est moindre. Ensuite l’échéance est trop courte par rapport à mon habitude. J’ai pêché par impatience et volonté d’être couvert absolument.
Et le pire dans tout celà c’est que le future octobre est descendu autour de 19 il y a quelques semaines, j’aurais évidement dû prendre ma perte sur option et basculer sur le future octobre que je préfère, mais je n’ai pas réagi assez vite… Le drame quand on boursicote le soir et le WE!


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#16 14/05/2016 15h44 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   95 

catoun a écrit :

J`ai pris comme exemple Octobre 2014, mais les structures étaient similaires en Août 2015, et Janvier/Février 2016.
Je ne sais pas si cela répond à votre dernière question Namo.

Cela y répond, merci (+1).

Ma conclusion actuelle est que la couverture par un simple achat de futur VIX s’apparente quand même fortement à du market timing, puisqu’il faut qu’elle soit à courte échéance pour être efficace : sur des futurs à échéance plus distance, les corrections ne font pas vraiment bouger le cours.
Cela dit, cela ne me surprend pas : s’il existait une couverture efficace et peu chère, tout le monde se jetterait dessus et elle ne resterait pas peu chère !

A voir les graphiques, je serais plutôt tenté d’acheter un futur à échéance courte et d’en vendre un à échéance longue : ainsi, je suis rémunéré dès le début puisqu’on est en contango. Et en cas de pic de volatilité, le futur à échéance courte bougera plus fortement que celui à échéance longue.
Reste à faire rouler l’échéance courte…
(Je suis sûr qu’il y a plein de faiblesses à cette stratégie que je n’ai pas encore perçues : il s’agit plutôt d’un exercice intellectuel à ce stade pour moi.)


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#17 14/05/2016 21h09 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Pas certain de pouvoir vous aider sur votre stratégie namo mais j’en signale une qui m’a réussi il y a peu : vendre le vix (future) quand l’hystérie des marchés est en train de retomber. J’ai fait ça en février dernier, et en août 2015 j’avais, un peu par hasard, acheté quelques options (calls) sur vix avant que le marché ne dévisse. J’ai été heureux dans mes choix, j’ajoute qu’il m’arrive bien évidemment aussi de me tromper. En trading l’important c’est d’avoir raison un petit peu plus d’une fois sur deux.

Je reviens sur une question j’ai posée précédemment et je craignais en effet que personne ne vienne témoigner d’une stratégie de couverture gagnante. Jusqu’à témoignage contraire je considererai donc que les couvertures et autres hedges n’améliorent les performances que de quelques points au mieux, ce qui est peu lorsque les marchés plongent de 20 ou 30%.

Cela n’a qu’un rapport indirect, mais je lisais récemment que les hedge funds sont à la peine après les heures de gloire des 90s. Leurs clients se demandent aujourd’hui si cela vaut bien la peine de payer 2-20 pour de maigres performances.

Toute couverture a évidemment un coût, si c’était gratuit tout le monde se couvrirait et la bourse n’aurait pas de raison d’être. Quant au timing, on essaie tous d’en faire, il faut bien s’amuser un peu en bourse.

Hors ligne

 

#18 14/05/2016 22h40 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   95 

J’avais (brièvement) discuté de cette stratégie (shorter le VIX lorsqu’il est haut) avec MisterVix sur une autre file : c’est effectivement celle qui me semblait la plus intuitive. Comme il l’a fait remarquer, ça marche souvent mais mieux vaut éviter de shorter trop tôt dans une période comme 2008. smile

Je précise que je n’attendais rien de gratuit. A titre d’exemple, je m’interrogeais au tout début sur la possibilité d’acheter des puts LEAPS (à échéance lointaine) sur le VIX, qui auraient bien un coût mais qui réagiraient favorablement en cas de pic de volatilité. Il s’avère que 1) les échéances lointaines n’existent pas, 2) ils ne réagissent de toute façon pas bien.
La stratégie d’acheter des futurs VIX à échéance courte et rouler me paraît chère (à cause du contango) - sauf encore une fois si on est capable de bien timer ses achats, ce qui est au-delà de mes compétences.

Mais encore une fois, la spéculation intellectuelle m’intéresse aussi !

Pas de position sur le VIX. smile


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#19 14/05/2016 23h37 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   77 

sat a écrit :

Je reviens sur une question j’ai posée précédemment et je craignais en effet que personne ne vienne témoigner d’une stratégie de couverture gagnante. Jusqu’à témoignage contraire je considererai donc que les couvertures et autres hedges n’améliorent les performances que de quelques points au mieux, ce qui est peu lorsque les marchés plongent de 20 ou 30%.

Bonjour,

Je couvre mon portefeuille via des VAD.

Eutelsat est un exemple, voir sujet ad hoc.
(3/4) Eutelsat : services de télécommunications par satellite

En juin 2016 cela fera 1 an que je tiens à jour xlsPortfolio et je suis 24% au dessus du CAC40 qui est mon indice de comparaison.

Je tâtonne encore, c’est certain, mais vous pouvez regarder le sujet sur mon portefeuille à partir du message 184.
Portefeuille d’actions de Koldoun (8/9)

Dernière modification par koldoun (14/05/2016 23h38)

Hors ligne

 

#20 15/05/2016 14h38 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   161 

Vous allez me trouver bien exigeant koldoun mais je songeais, plus qu’à une couverture ponctuelle par valeur (sorte d’investissement dans la valeur en négatif) à un hedge macro comme par exemple - j’y reviens parce que je trouve la question intéressante - les CDS du Big Short (M. Lewis) ou d’une façon plus théorique la thèse du Cygne Noir (NN Taleb). Bonne chance pour vos trades mais attention, toute stratégie gagnante en bourse finit par être découverte, copiée et donc annulée.

Au passage sur la volatilité "politique" et donc boursière à venir ce n’est plus tellement le Brexit (artillerie lourde désormais pour le "stay in") que D. Trump, le futur président US (sans doute) qui me paraît un bon moteur. Trump a envisagé de ne pas rembourser certains emprunts d’État US, en particulier à des puissances étrangères. J’ose à peine imaginer la réaction des marchés financiers s’il confirmait ses projets et - abominatio abominationis - s’il était élu. Une fois au pouvoir (janvier 2017) ce sera autre chose, il lui faudra mettre de l’eau dans son vin.

Hors ligne

 

#21 15/05/2016 23h41 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Sat je vous rejoins entièrement sur D Trump, bien qu’on puisse s’attendre à ce qu’il se calme franchement pour ne pas passer pour "too much" face à H Clinton. Espérons…

Le VIX (associé à son équivalent européen le VSTOXX) présentent bien l’avantage d’une couverture globale sur les marchés, à l’inverse de VAD sur des titres précis.

Pour limiter les coûts/risques, je préfère n’avoir qu’un futur, donc je choisi le VIX car le marché US est directeur par rapport à l’Europe.

Évidement ce n’est pas parfait. J’ai par exemple expérimenté celà à l’automne dernier, quand le VSTOXX s’est envolé avec le chahut sur les places européennes tandis que les marchés US restaient à peu près calmes…

Namo a écrit :

J’avais (brièvement) discuté de cette stratégie (shorter le VIX lorsqu’il est haut) […]ça marche souvent mais mieux vaut éviter de shorter trop tôt dans une période comme 2008.

Une alternative au future est de shorter le VIX avec un achat de put. Celà permet de limiter les pertes si le VIX s’envole à 80. Je vous indique cette possibilité pour la spéculation intellectuelle, mais je ne le ferai pas personnellement, car lorsque le VIX est haut, la volatilité intrinsèque des options est souvent très élevée, et donc le prix des options (prime) est très élevé, il faut donc que le VIX baisse beaucoup pour que vous soyez gagnant… De plus si le VIX diminue la volatilité implicite a tendance à baisser, ce qui va également contre vous…

Non décidément, il en faut pour tous les goûts, mais pour moi c’est seulement à l’achat du VIX que je me sens à l’aise wink

Namo a écrit :

sur des futurs à échéance plus distance, les corrections ne font pas vraiment bouger le cours.

Oui et non. C’est vrai vous ne profiterez pas ou peu de petits soubresauts passagers de marché avec un future à échéance lointaine, mais en même temps ces soubresauts passagers ne mettent pas en danger la valorisation de votre portefeuille. Ce sont les vraies corrections qui vous intéressent.
Par exemple, voici un graphe journalier du future VIX échéance juin 2016:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_vixjune.jpg

En décembre 2015 et tout début janvier 2016, on pouvait toucher ce future autour de 19 500$, avec environ 6 mois de couverture.
En février, au plus fort de la correction (qui n’a pas été la pire des corrections qu’on puisse voir, ce n’était pas un krach), le VIX était monté à plus de 25 000 USD, soit environ 25% de gain.

Alors certes, on est loin des futures janvier/février qui enregistraient + de 100% de plus value, mais  le risque pris sur ces futures à échéance de quelques semaines si on se positionnait fin décembre me semble déraisonnable, alors que sur 6 mois on peut raisonnablement "attendre" un passage au dessus de vingt lors d’une tension sur les marchés.

Un détail que je trouve également sympathique; le Contango freine la hausse et la réactivité de votre future lointain, c’est un fait, mais une fois que votre future lointain s’est envolé le contango devient votre allié, car la courbe des contango s’inverse lorsque le VIX redescend, donc le future de courte échéance peut redescendre relativement vite, alors que votre future lointain restera "perché" à 23-24, vous laissant plus de temps pour décider de prendre vos bénéfices lorsque vous sentez que les marchés s’apaisent pour de bon et non juste pour un rebond technique.

Dernière modification par MisterVix (16/05/2016 14h24)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#22 30/05/2016 14h43 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   223 

Sur les options j’ai remarqué que les prix qui reflètent les anticipations des acteurs étaient assez souvent auto-réalisatrices ou fiables (selon le crédit qu’on leur accorde). Ainsi si la vente de call était rémunératrice j’étais souvent exercé et de même sur la vente d’un put.

Pour le VIX, si les acteurs anticipent des perturbations (qui ont donc des chances raisonnables de se réaliser), le prix va forcément être impacté?
Ainsi si le prix est trop faible, il y a plus de chances qu’il ne se passe rien et s’il est plus élevé il y a plus de chance de mouvements de volatilité?
Comment déterminez vous le bon prix pour optimiser votre hedge?
Par exemple avec l’épisode Brexit actuel, si 19000 est un niveau bas, il y a peu de chance que vous puissiez le toucher à ce prix?

Aussi une question bête peut-être mais je ne connais pas, comment évolue le prix d’un contrat sur le VIX? Il y a t’il aussi une prime au temps qui l’érode peu à peu ou rapidement?
L’effet contango qui donne un prix plus élevé aux échéances court terme qu’à celles à plus long terme joue t’il en votre faveur lorsque vous vendez en septembre un contrat octobre acheté en juin par exemple?
Votre contrat octobre acheté 19000, si les marchés restent flats, il vaut combien 1 mois avant son échéance?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#23 30/05/2016 15h09 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Jef56 a écrit :

j’ai remarqué que les prix qui reflètent les anticipations des acteurs étaient assez souvent auto-réalisatrices ou fiables

Je ne sais pas si c’est fiable. En même temps sur le VIX, dans la mesure où c’est un indicateur de tension (de volatilité sur les options S&P500 en fait), plus il est haut plus ca va tanguer, et inversement, donc on peut dire que c’est à peu près autoréalisateur… Sauf lorsqu’il est très bas et qu’il s’envole sur un  regain de tension brutal.

En tout cas, ce que je comprends des options, c’est que si tout le monde est d’accord, vous allez payer très chère votre prime, et dans ce cas même si le sous jascent va dans le sens que vous escomptiez, vous pouvez vous retrouver perdant (le montant des gains est inférieur à la prime que vous avez acquitée pour acheter votre option).

Donc les stratégies option, une fois que tout le monde est d’accord, je pense que c’est bof… Mais à voir au cas par cas avec un bon pricer type Black & Scholes. Celui d’IB est pas mal, je sais que c’est votre Broker Jef.

Pour le VIX, si les acteurs anticipent des perturbations (qui ont donc des chances raisonnables de se réaliser), le prix va forcément être impacté?

Oui, c’est l’offre et la demande, la base de la négociation sur les futures (et autres supports).

Ainsi si le prix est trop faible, il y a plus de chances qu’il ne se passe rien et s’il est plus élevé il y a plus de chance de mouvements de volatilité?

Je vous renvoie au premier paragraphe sur le caractère autoréalisateur du VIX.
Pour moi il n’est intéressant que lorsqu’on est contrarian, acheter le VIX lorsqu’il s’est déjà envolé me semble risqué et cher, le vendre lorsqu’il est très haut assez spéculatif…

Comment déterminez vous le bon prix pour optimiser votre hedge?

Le bon prix, celà n’engage que moi, c’est un risque maximal inférieur à 6% de perte du portefeuille, et un gain théorique illimité (en pratique je placerai un stop loss si le prix du futur monte au dessus de 20 000 car c’est un seuil important sur le VIX, et je prends mes bénefs quand je suis à +20% du portefeuille, le hedge ayant alors joué son rôle et le cash pouvant être immédiatement investi sur des titres bradés.

Encore une fois cela n’engage vraiment que moi.

si 19000 est un niveau bas, il y a peu de chance que vous puissiez le toucher à ce prix?

19000 ne veut pas dire grand chose. Avant tout il faut savoir de quelle échéance on parle. Pour ma part j’ai opté pour octobre 2016 car ça me semble suffisamment loin pour avoir la possibilité de sortir, même en petit gain, sur un petit pic de volatilité. ET on peut penser que l’été connaîtra quelques pics de volatilité comme souvent.

Si je ne touche pas le prix, alors le risque me semble simplement trop important, tant pis, je ne serai pas couvert. J’ai de toute façon confiance dans mes titres et plus de 60% de cash à investir dans l’attente d’une correction.

Il y a t’il aussi une prime au temps qui l’érode peu à peu ou rapidement?
L’effet contango qui donne un prix plus élevé aux échéances court terme qu’à celles à plus long terme

Attention vous inversez. Justement le Contango c’est, la plupart du temps, des échéances lointaines plus chères que les échéances proches. Donc il y a bien une érosion mécanique du temps, le future se rapprochant progressivement du cours réel du VIX. DOnc si le VIX reste flat, le prix du future octobre va baisser progressivement de 19 à 14-15 tandis que les futures janvier 2017 demeureront plus chers.

C’est le prix à payer pour acheter "du temps" pour sa couverture.

Vous pouvez voir ce graphe ci qui montre très bien le Contango, merci à celui qui a donné ce lien plus haut.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#24 03/06/2016 13h36 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Que pensez-vous du VIX via CFD?

J’en vois 2 disponibles actuellement : juin 2016 et juillet 2016.

Hors ligne

 

#25 03/06/2016 15h06 → Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier ! (bourse, couverture, portefeuille, vix)

Membre
Réputation :   106 

Bonjour.

Je n’ai pas d’expérience du VIX via cfd et donc il faudra regarder les détails.

En revanche j’ai utilisé les cfd sur le forex et les indices. J’en ai retenu que:

1/ Vous pourrez utiliser de plus petits montants ce qui sera un vrai plus par rapport aux futures si vous avez un portefeuille modeste.

2/ Ces produits comportent des frais importants si on les utilise sur plusieurs mois, de rollover et taux d’intérêt pour le levier. De plus les spreads peuvent être très chers sur les produits volatiles ( XAUUSD par exemple à 50 pips.. À vérifier pour vix.).

3/ Si il y a une échéance à votre cfd de juin ou juillet celà signifie que vous prenez le risque d’avoir raison trop tôt ou de devoir racheter régulièrement une couverture ce qui est cher. C’est une stratégie et certains la préféreront mais pour moi il s’agit plus de spéculation que de couverture.

Dernière modification par MisterVix (03/06/2016 15h08)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech