Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/04/2014 18h47 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous je viens vers vous car je voudrais avoir des précisions sur de la location estivale de RP , je m’explique :

Mon père vit seul dans la maison familiale qui se situe en Bretagne idéalement près de la mer au calme et non loin des commerces  , étant a la retraite mais encore actif , il part de juin a septembre dans le sud faire la saison , plusieurs fois je lui ai dit qu’il devrait mettre la maison en location pendant son absence , deux avantages , présence dans la maison et entrée de revenus malgré tout pour pouvoir prétendre a cela , il faudrait faire quelques travaux de rafraîchissement ( reagreage sol , carrelage vieillot , peinture , aménagement chambre )

Quel serait la meilleur facon de faire afin de financer au mieux ce projet sachant qu’il a un revenu mensuel d’environ 3500 euros ( retraite plus activité annexe ) et qu’il aimerait réduire un peu ses impôts ?

Merci d’avance cordialement

Arnaud

Mots-clés : location, residence principale

Hors ligne

 

#2 26/04/2014 22h12 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   127 

Ça m’étonnerait qu’il puisse réduire le montant des travaux, même partiellement. Je n’ai pas de texte qui le confirme.

Votre père peut louer sa maison de manière occasionnelle en saisonnier.

Trois précautions sont a prendre :
- Faire un contrat qui tient la route
- étudier avec son assureur la question d’assurance
- voir avec la mairie ce qu’il convient de faire pour la taxe de séjour.

Ensuite :
- déclarer les revenus
- retirer les charges courantes (eau, électricité, ménage, entretien, assurance, etc) de la période.
- le micro bic peut avoir du sens.

Cote pratique, il faut :
Un inventaire bien précis
Quelqu’un pour faire le ménage
une agence pour les entrées / sorties et l’état des lieux
Une entreprise ou un intermédiaire (agence) pour les interventions en cas de problèmes.

Aussi, il convient de vous renseigner auprès des impôts concernant la deductibilite ou non des frais d’entretien pendant la période. J’ai tendance a penser qu’ils sont déductibles. Néanmoins, diable est dans les détails. Demander a l’administration les mentions nécessaires sur les factures. Profiter pour poser la question sur les travaux et avoir le coeur net. Et aussi pour demander si c’est du foncier (probablement les 2 premières années) ou du BIC.

Faisable, a condition de se renseigner et de s’organiser correctement.

Tenez nous au courant, car le sujet peut intéresser d’autres.

Dernière modification par Boubouka (26/04/2014 22h14)

Hors ligne

 

#3 26/04/2014 22h48 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   

Bonsoir pour la réponse , donc pour le ménage , les entrées/sorties , étant sur place on pourrait gérer , après se faire un petit annuaire avec des artisans du coin si problèmes est faisable donc concernant les travaux il vaudrait mieux faire un petit prêt immo/travaux quitte a faire des remboursement anticipés ( négocies a l’avance ) avec  les revenus perçus lors des locations

Hors ligne

 

#4 27/04/2014 10h39 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   221 

Je ne suis pas spécialiste en fiscalité, mais je ne pense pas qu’un emprunt pour des travaux d’amélioration puisse être déductible de ses revenus locatifs. En effet, il s’agit de sa résidence principale et à ce titre comment pour le fisc distinguer l’amélioration du locatif et de l’habitation principale ?
Si il s’agissait d’un appartement distincte dans sa propriété cela serait évidemment différent.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#5 27/04/2014 11h48 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   43 

Arnaud35 a écrit :

Bonsoir pour la réponse , donc pour le ménage , les entrées/sorties , étant sur place on pourrait gérer.

Ca va vous faire un sacré travail de devoir gérer les entrées sorties toutes les semaines ou toutes les deux semaines les samedi.
Ne partez vous pas vous même en vacances entre juin et septembre ?

Autre solution, puisque votre père part travailler durant l’été dans le Sud et que beaucoup d’habitants du Sud aiment bien justement fuir la Cote d’Azur l’été à cause de la chaleur et de la foule, et notamment pour aller en Bretagne, il pourrait se tourner vers l’échange de maisons.
Ce serait plus zen à gérer si vous trouvez des retraités qui veulent bien rester plusieurs semaines en Bretagne, pas de paperasse et il n’aurait pas de frais de logement dans le Sud.
Par contre, pas de rentrée d’argent complémentaire

Hors ligne

 

#6 27/04/2014 17h42 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   

Effectivement c’est une bonne idée mais mon père descend dans le sud pour raison pro , il fait la saison donc il est logé donc l’échange de maison n’est pas judicieux dans ce cas là , mais effectivement pour les changement de locataire cela represente une charge de travail , on va réfléchir a tout ça , je reviendrai vers vous pour vous tenir au courant en tout cas merci pour vos avis

Hors ligne

 

#7 28/04/2014 07h56 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   43 

Il n’est pas aisé d’atteindre simultanément le double objectif d’augmenter ses revenus et baisser ses revenus…

Si votre père met en location de manière saisonnière, effectivement le plus logique dans votre cas de figure, il devra nécessairement laisser les meubles. Ce qui écarte d’emblée l’économie d’impôt, puisque les revenus BIC, qu’ils soient calculés de manière forfaitaire ou réelle, ne permettent pas de diminuer les impôts.

Pour autant, l’avantage d’une location meublée et saisonnière est qu’il n’y a à ma connaissance pas d’interdiction d’opter pour le régime réel du fait de l’utilisation de la maison une partie de l’année en tant que RP. Par contre, lors de l’établissement de vos comptes, il devra proratiser les charges en fonction de la durée annuelle de location.

Pour schématiser, si le montant de ses "charges" annuelles (amortissement et travaux inclus) est de 3650 euros et qu’il loue sa maison une seule nuit sur toute l’année, il ne pourra déduire que 10 euros de ses recettes pour déterminer son résultat.

Hors ligne

 

#8 28/04/2014 09h38 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   221 

pierrejacques11 a écrit :

Pour schématiser, si le montant de ses "charges" annuelles (amortissement et travaux inclus) est de 3650 euros et qu’il loue sa maison une seule nuit sur toute l’année, il ne pourra déduire que 10 euros de ses recettes pour déterminer son résultat.

Pouvez vous nous détailler cela, j’avoue ne pas bien comprendre l’histoire des 10€00 ? Le fait que cette maison soit déclarée résidence principale ne pose pas souci ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#9 28/04/2014 10h01 → Résidence principale et location estivale : financer un rafraîchissement... (location, residence principale)

Membre
Réputation :   20 

Si j’ai bien compris le message de pierrejacques11

Sur l’hypothese que
la maison pour être louée necessite
2000 Euro de travaux et que
- les charges annuelle sont de 1650 Euro (eau+elect+…)

on arrive à un total annuel de 3650  Euro de charge pour l’année

En cas de location meublée saisonnière, on peut (sauf erreur) passé en réelle et donc déduire les charges mais  au prorata du temps de location
3650 Euros / 365 jours= 10 Euros par jour

Donc il sera possible de déduire 10 Euros par jour de location
Si on imagine que la maison est louée 3 semaines la déduction possible sera de
3*7 * 10 = 210 Euros

Dans son exemple pierrejacques11  ne loue la maison qu’une nuit donc la déduction possible est de 10 Euros

Dernière modification par LordWolfy (28/04/2014 10h10)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech