Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/03/2011 09h54 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Ce topic pour discuter "grossièrement" des opportunités boursières quantitatives publiées chaque semaine.

CECI NE VAUT PAS CONSEILS D’ACHAT, TOUS LES "OPPORTUNITÉS" SONT PUBLIÉES GRATUITEMENT CHAQUE SEMAINE, ET NE SONT LA QUE COMME DES PISTES POUR VOS PROPRES CHOIX. JE NE PEUX PRENDRE AUCUNE RESPONSABILITÉ DANS CEUX-CI.

Pour des discussions plus pointues sur une valeur en particulier, merci de créer une file dédiée !

Achat actions : opportunités au 20/03/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/287/

Donc cette semaine, les évènements aux Japon ont précipités la chute des marchés boursières. Le CAC40, indice surpondéré en financières, a perdu 7% en un mois. Alors qu’il était devant le S&P500 en terme de performance depuis le début de l’année (rattrapant ainsi l’année passé où il avait largement sous-performé), le voici à nouveau derrière avec une performance hors dividendes à peine positive depuis le 1er Janvier.

Coté valeurs, de nombreuses bigs caps ont retrouvés des cours vers leur + bas à 52 semaines, y compris des bigs caps de qualité.

En Suisse, nous avons donc Novartis et Nestlé, tous deux des géants et des aristocrates des dividendes.

En Grande-Bretagne, nous avons Reckitt Benckiser (le Procter & Gamble anglais) et le distributeur Tesco, qui offre un meilleur dividende que Carrefour et a la préférence boursière sur le français Carrefour depuis un moment. Tesco comme Reckitt Benckiser sont des artistocrates.

Coté pharmaceutique, de nombreuses valeurs sont aussi sur leur plus bas. - elles sont chères, + des pertes de brevets sont anticipés. C’est le cas d’AstraZeneca, et dans une moindre mesure GlaxoSmithKline. Sanofi-Aventis est intéressante mais a peut-être surpayée Genzyme.

Comme la semaine dernière, on retrouve Nokia, qui perd du terrain sur les mobiles et a fait le choix de se pacser avec Microsoft pour 1 $Md. La valeur est vraiment pas chère et reste n°1 mondial, par contre elle se marginalise avec l’OS de Microsoft.

Forcément, tous les utilities liés au nucléaire sont attaqués : RWE, EDF, Areva, E.ON. Plusieurs fois j’ai "recommandé" les utilities allemands pour leur dividendes stables (RWE est un aristocrate), mais ça me parait de + en + "risqués".

Coté US, Johnson & Johnson a bien du mal de monter. Le CEO s’est payé 28 M$, alors que la valeur n’a quasi rien fait depuis 10 ans et a subi de nombreux recalls de produits. Toutefois, c’est un super aristocrat du dividende, la valeur est pas chère et encore moins en contre-valeur Euro avec une parité à 1,41. Une action de fonds de portefeuille, une sorte de méga-holding de santé.

Microsoft n’est pas chère du tout, mais le dividende rikiki et OPA impossible, donc dur à recommander.

En Asie/Pacifique (non mentionnés sur le blog), l’opérateur télécom Chinoix China Mobile et l’opérateur australien Telstra sont sur leur plus-bas. Citons aussi l’aristocrat Esprit Holdings, le créateur et distributeur de vêtement dont vous avez pu voir des magasins à Paris. L’action est pas chère, le dividende bon, mais le CA est en déclin depuis 2006.

Mes "préférés" sont donc Reckitt Benckiser, Nestlé, Novartis. Ceux qui ont un PEA pourront préférer Sanofi. Pour se diversifier aux distributeurs, Tesco et Ahold peuvent aussi être intéressant. En dehors de la diversification, aucun intérêt. Aux USA, Johnson & Johnson évidemment !

Disclaimer + déontologie : j’ai des actions Johnson & Johnson et GlaxoSmithKline. Ce topic n’est qu’un avis perso, je ne suis pas un "gourou" de la bourse.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cible.jpg
[image d’illustration pour Facebook]

Hors ligne

 

#2 20/03/2011 10h16 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   48 

Merci pour cet article.

*Esprit Holdings n’est plus un aristocrat dividend. Son dividende est en baisse régulière depuis 2008.

*Johnson and Johnson n’a effectivement rien fait en terme de valorisation boursière depuis 10 ans mais son dividende a triplé sur cette même période. Il y a 10 ans, JnJ était très surcotée. La meilleure chose qui puisse arriver à JnJ est effectivement un changement de CEO.

*Dans les pharmas, je fuirai effectivement Astra Zeneca (trop risquée à vouloir devenir une pure pharma sans nouveau brevet à l’horizon). Sanofi a encore un bon pipeline de médicaments et une forte présence dans les vaccins mais son EPS a déjà été revu à la baisse pour cette année. Ensuite Genzyme reste un peu une énigme et je pense aussi qu’elle a été surpayé.

*avec Reckitt Benckiser, on peut citer aussi Unilever qui est proche de ses plus bas et est aussi un dividend aristocrat.

*J’ai pris du Nestlé cette semaine. Pour les dividendes suisses, il y a des démarches supplémentaires pour récupérer l’impôt à la source. Mais pour une si belle valeur, tout comme novartis ça vaut le coup.

*Tout à fait d’accord pour les utilities évoqués. Extrême prudence à cause des changements réglementaires.

*Je termine sur une question: pourquoi n’ es tu pas plus  enthousiaste que ça pour les distributeurs?

Hors ligne

 

#3 20/03/2011 12h04 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Pour les distributeurs, des raisons + ou - objectives et subjectives, car je ne m’intéresse pas plus que ça au secteur. :-)

- Dividendes souvent rikiki

- Je vois pas où peut se faire la croissance. L’occident est saturé, l’international c’est pas si facile (il y a qu’à voir l’historique d’acquisitions/cessions de Carrefour). Les fournisseurs sont déjà pressés comme des citrons, les salariés aussi donc je vois pas comment ils peuvent augmenter les marges. Augmenter les prix est impensable aussi, car le client n’a aucune fidélité à son distributeur. Avant "j’"achetais chez Leclerc, aujourd’hui chez Leader Price, demain "j"’irais encore au moins cher. A contrario, Leader Price se met même maintenant à proposer du Coca Cola dans ses magasins !!!

- Je ne vois pas le modèle de l’hypermarché généraliste dans l’avenir. Demain on achètera tous nos livres numériques sur Amazon, la hi-fi sur Cdiscount, nos meubles chez Ikea, nos fringues dans des magasins spécialisés (C&A, H&M etc) et la nourriture dans des magasins de proximité. Il est où le distributeur généraliste dans tous ça ?

- (totalement subjectif) A titre purement personnel, les chaines d’hypermarchés cristallisent notre société de consommation et son gaspillage. Des milliers de références, du flux tendus hyper polluant, une pression inéquitable sur les fournisseurs, de la nourriture immonde (fruits espagnols sans gout développés sous serre, élevage de viandes et volailles industriels…), des produits "jetables" car de piètres qualités, des consommateurs moutonniers entassés dans les temples de la consommation le samedi à se battre sur la dernière promo, une standardisation des gouts (c’est l’hypermarché qui impose maintenant à certains fournisseurs le "gout" des produits), etc.

Hors ligne

 

#4 20/03/2011 12h30 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   

Bon débat.

Philippe, votre argumentaire sur la distribution est étonnante mais comme vous l’avez indiqué, subjective.
Je suis surpris en effet, car cette dernière critique, que je trouve aussi fondée à vrai dire, peut être étendue aux produits de consommation courante. (la malbouffe, la pression sur les fournisseurs, l’uniformisation des gouts…).
Je pense que KRAFT que vous appréciez en est également un tres bon exemple…;-)

Du point de vue plus objectif et financier, je partage aussi votre analyse, notamment sur le gros problème des hyper..
Mais je pense que l’on regarde cela avec notre oeillère de français, pays ou est né l’hyper!!
Quand vous voyagez un peu, vous constatez que peu de pays sont autant équipés que nos pays ouest européens en distributeurs. Ils leur restent encore beaucoup beaucoup de marge d’expansion à mon avis.
et puis regardez Wal MART, il est arrivé a croître au US alors que ce marché a pu être considéré comme saturé depuis de nombreuses années déja..

donc pour ma part, c’est encore un secteur de rente pour un bon moment..

sur les opportunités de la semaine, et concernant les sociétés de produits de consommation courante, le site d’unilever permet de comparer la performance sur 3 ans du titre relativement à ses grands concurrents.

Share price | Investor Relations | Unilever global company website

Je ne connais pas beaucoup de sociétés françaises qui mettent directement sur leur site ces outils.
et l’on peut voir que -les titres sont très corrélés, mis à part la contre-performance de Procter.
remarquons aussi que tous les acteurs sont des aristocrates du dividende…

Jean

Hors ligne

 

#5 20/03/2011 12h34 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   12 

Je rejoins les avis ci-dessus concernant JNJ. Le titre végète mais il s’échange à bon marché et comme a dit swantobomb la croissance des dividendes est intéressante. Du buy & hold en ce qui me concerne. Tôt ou tard le cours va amorcer une montée, les investisseurs recherchant des sociétés solides qui de plus offrent du cash régulier et croissant.

Pour ce qui est de la distribution, j’y ai travaillé durant 11 ans et c’est vrai que beaucoup de sociétés ne savent plus où elles vont. Leur seule politique a toujours été les prix et la gestion des coûts qui y est associée. Ceux qui veulent survivre à cette guerre devront se diversifier d’un point de vue qualitatif ou technique, ou alors obtenir un leadership incontestable du point de vue des coûts.

De ce point de vue, j’ai un petit faible pour WMT qui possède justement ce leadership et qui a encore une marge de progression en Europe et dans les pays émergents, notamment la Chine.

Hors ligne

 

#6 20/03/2011 12h51 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Merci pour toutes vos remarques et corrections ! Mon coté poujadiste de freelance indépendant qui ressort sur la distrib. :-)

J’aime bien aussi Unilever, mais un rachat est moins probable que pour Reckitt Benckiser (qui est 3 fois + petit), c’est pour cela qu’entre les deux (si les deux sont des opportunités en même temps), ma préférence va à RB.

Hors ligne

 

#7 20/03/2011 13h23 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   

bonjour
Simple commentaire non financier subjectif/objectif :
J’aimerais ajouter que j’ai été (comme salarié) fournisseur de la grande distrib que j’ai vu naitre(j’ai visité en 1963 le premier carrefour à Ste Genevieve des Bois) et ai vu aussi naitre leur centrales d’achats SAMOD, PARIDOC,SPACOD,AUCHAN,LECLERC  etc…et j’approuve des deux mains les commentaires que je viens de lire.
Mais j’ajoute que j’ai gardé le souvenir des produits des concurrents que l’on me donnait à recopier pour les faire moins chers, en les modifiant legerement pour éviter les problèmes …  C’était le processus normal et l’ un des grands ,il y a une vingtaine d’années , avait même un atelier de confection dans lequel ils produisaient des petites séries des modèles achetés dans des boutiques de détail et recopiés. Ils répartissaient ensuite ces petites séries dans une dizaine de magasins test et si ça marchait ils passaient des commandes aux fournisseurs en les égorgeant sur les prix. Donc copie organisée, prix imposés au couteau, cela me fait penser à la maffia.
Moralité , je n’aurai jamais la moindre action de ces maffieux . En concentrant leurs achats à l’étranger,ils ont détruit les petits fournisseurs régionaux qui donnaient du travail aux populations locales, détruit le commerce de détail en cassant les prix  puis la place étant nette, ils ont remonté les marges,. Résultat,  ils ont mis au chomage les salariés de petits fournisseurs régionaux, les petits commercants et vidé les villages sans parler de la pollution pour transporter les marchandises et aller faire les courses à 15 kms. Maintenant le consommateur paie aussi cher pour acheter de la m…, mais les profits vont se réfugier à Bruxelles , en Suisse ou ailleurs aux Caraibes

InvestisseurHeureux a écrit :

Pour les distributeurs, des raisons + ou - objectives et subjectives, car je ne m’intéresse pas plus que ça au secteur. :-)

- Dividendes souvent rikiki

- Je vois pas où peut se faire la croissance. L’occident est saturé, l’international c’est pas si facile (il y a qu’à voir l’historique d’acquisitions/cessions de Carrefour). Les fournisseurs sont déjà pressés comme des citrons, les salariés aussi donc je vois pas comment ils peuvent augmenter les marges. Augmenter les prix est impensable aussi, car le client n’a aucune fidélité à son distributeur. Avant "j’"achetais chez Leclerc, aujourd’hui chez Leader Price, demain "j"’irais encore au moins cher. A contrario, Leader Price se met même maintenant à proposer du Coca Cola dans ses magasins !!!

- Je ne vois pas le modèle de l’hypermarché généraliste dans l’avenir. Demain on achètera tous nos livres numériques sur Amazon, la hi-fi sur Cdiscount, nos meubles chez Ikea, nos fringues dans des magasins spécialisés (C&A, H&M etc) et la nourriture dans des magasins de proximité. Il est où le distributeur généraliste dans tous ça ?

- (totalement subjectif) A titre purement personnel, les chaines d’hypermarchés cristallisent notre société de consommation et son gaspillage. Des milliers de références, du flux tendus hyper polluant, une pression inéquitable sur les fournisseurs, de la nourriture immonde (fruits espagnols sans gout développés sous serre, élevage de viandes et volailles industriels…), des produits "jetables" car de piètres qualités, des consommateurs moutonniers entassés dans les temples de la consommation le samedi à se battre sur la dernière promo, une standardisation des gouts (c’est l’hypermarché qui impose maintenant à certains fournisseurs le "gout" des produits), etc.

Hors ligne

 

#8 27/03/2011 09h27 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 27/03/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/288/

Pas grand chose de neuf cette semaine, les marchés ont rebondis et la liste des opportunités est simplement un sous-ensemble de la liste de la semaine dernière.

Hors ligne

 

#9 03/04/2011 09h54 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 03/04/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/291/

Idem que la semaine dernière. On notera que plusieurs distributeurs sont dans la liste :
- Carrefour
- Marks & Spencer en Angleterre
- Sysco aux USA
- George Weston au Canada
- Loblaw au Canada
Marks & Spencer a des ratios intéressants, et me parait avoir un meilleur positionnement qu’un distributeur très diversifié avec des emplacements en banlieue comme Carrefour, mais je ne m’intéresse pas plus que ça au secteur.

On retrouve à nouveaux des utilities liés aux nucléaires, mais je reste à l’écart. Ce ne sont plus des véhicules de rendement sûr dans le contexte actuel.

Hors ligne

 

#10 10/04/2011 09h22 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 10/04/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/292/

La liste se restreint comme peau de chagrin de semaine en semaine.

Notons que le utility RWE en Allemagne n’est plus dans la liste, après 5 jours de hausse. Retournement de tendance ?

En Australie, après Telstra c’est l’opérateur télécom Telecom Corp of New Zealand qui apparait sur le screener avec des ratios très bon marché. Bloomberg indique un dividende% de 11% :
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=TEL:NZ

A creuser comme pour Telstra. Suis à cours de trésorerie pour ce mois, tout mis sur Cisco ! :-)

Hors ligne

 

#11 29/04/2011 11h18 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Ça a mis le temps mais Baxter Internationnal, qui avait fait l’objet de nombreuses recommandations dans les opportunités de la semaine entre mai et septembre 2010 (Lien) efface enfin ses mauvaises nouvelles :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_baxter29042011.gif

En Euro la hausse n’est pas aussi impressionnante toutefois (+10% sur mon portefeuille).

Hors ligne

 

#12 01/05/2011 16h23 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 01/05/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/295/

D’après l’outil quantitatif, Il reste quelques opportunités en Europe, mais quasiment plus rien aux USA. Les marchés US ont monté de folie ces dernières semaines. Bcp de valeurs sur le plus haut.

La seule big cap qui m’apparait vraiment décotée actuellement aux US c’est Cisco (qui n’apparait pas dans les opportunités car son dividende est rikiki).

En valeur de rendement, on notera Esso, filiale d’Exxon Mobil qui est sur plus bas. On pourrai éventuellement l’acheter dans un PEA pour jouer le rendement et une éventuelle OPR.

Hors ligne

 

#13 01/05/2011 20h06 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   143 

En voyant le cours inférieur à 100€, je commence à me demander si je ne vais pas renforcer Esso également.

Hors ligne

 

#14 01/05/2011 20h57 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   69 

Oui, Esso a bien baissé récemment mais je reste assez perplexe sur la valeur.

Le secteur du raffinage/distribution est quand même très concurrentiel (surcapacité en Europe) et peu rentable par rapport à l’exploration/production (cf la marge opérationnelle très faible, autour de 2%).

Le dividende a été revu à la baisse par rapport à 2009 (de 8,50 à 6€).

D’après Business Week, le free cashflow ne couvrait pas les dividendes en 2008 et 2009. Le résultat net était inférieur aux dividendes versés.
Je n’ai pas les chiffres pour 2010.

Si quelqu’un a un avis sur cette valeur, je suis preneur.

Hors ligne

 

#15 02/05/2011 14h07 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   116 

D’accord avec JB0660 sur le fond. J’avais la valeur en portefeuille, mais devant le manque de perspectives j’ai vendu il y a quelques semaines. En effet, la valeur n’avait d’interêt que par le dividende, qui a diminué de 8.50 à 6€. Ce n’est pas une petrolière complète : uniquement raffinage et distribution. Ce n’est pas là que se font les marges…..

Hors ligne

 

#16 02/05/2011 16h18 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   10 

InvestisseurHeureux a écrit :

Achat actions : opportunités au 01/05/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/295/

D’après l’outil quantitatif, Il reste quelques opportunités en Europe, mais quasiment plus rien aux USA. Les marchés US ont monté de folie ces dernières semaines. Bcp de valeurs sur le plus haut.

La seule big cap qui m’apparait vraiment décotée actuellement aux US c’est Cisco (qui n’apparait pas dans les opportunités car son dividende est rikiki).

En valeur de rendement, on notera Esso, filiale d’Exxon Mobil qui est sur plus bas. On pourrai éventuellement l’acheter dans un PEA pour jouer le rendement et une éventuelle OPR.

Sur le marché US, j’ai repéré Target Corporation qui est pas loin de son plus bas annuel.

Hors ligne

 

#17 02/05/2011 17h02 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Oui, mais le rendement sur dividende n’est que de 1,9%, donc je fais comme si l’action n’existait pas. :-)

Hors ligne

 

#18 03/05/2011 10h41 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Rodolphe a écrit :

D’accord avec JB0660 sur le fond. J’avais la valeur en portefeuille, mais devant le manque de perspectives j’ai vendu il y a quelques semaines. En effet, la valeur n’avait d’interêt que par le dividende, qui a diminué de 8.50 à 6€. Ce n’est pas une petrolière complète : uniquement raffinage et distribution. Ce n’est pas là que se font les marges…..

En fait ce qui est étrange, c’est que malgré la remonté du baril les marges ne semblent pas s’améliorer. Le PDG dit qu’Esso évolue  dans un contexte très très difficile (pour qu’un PDG dise ça, c’est que ça ne doit vraiment pas être rose !) : marge très faible, surcapacité de raffinage en Europe et depuis peu concurrence asiatique sur le raffinage.

Le dividende n’est pas totalement couvert par le free cash flow et on voit de l’émission de dettes en 2008, 2009.

Mais l’action cote sous ses fonds propres et a un petit coté spéculatif.

Hors ligne

 

#19 08/05/2011 08h35 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 08/05/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/297/

Le "screener" ne détecte quasiment plus rien du tout en opportunités.

Parmi les quelques une restantes : les utilities, mais je reste à l’écart compte-tenu que les tarifs sont plus ou moins régulés et les pressions sur le nucléaires. Nokia est pas cher mais spéculative : tout va se jouer sur les nouveautés qui vont sortir après son partenariat avec Microsoft. Esso on en a déjà parlé la semaine dernière. Carrefour apparait à nouveau dans la liste et je l’avais déjà recommandée mais vue la stratégie actuelle, bof.

Coté US, il n’y a rien : les bigs caps US sont quasi-toutes sur le plus haut, sauf Cisco dont on a déjà parlé.

Coté Asie/Pacifique, signalons Westfield Group et CFS Retail Property Trust, deux foncières proches de leur plus bas. Mais le prélèvement à la source de 30% + 12,3% de prélèvements sociaux rend les deux valeurs totalement inintéressantes.

Hors ligne

 

#20 15/05/2011 09h13 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 15/05/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/298/

Même chose que la semaine dernière, à part l’entrée de l’opérateur télécom KPN dans la liste. Je mets Carrefour, Nokia, KPN en opportunités car il n’y a rien d’autres, mais ce sont des entreprises qui ont des pbs structurels, rien à voir avec des bads news ponctuelles.

Hors ligne

 

#21 05/06/2011 08h44 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 05/06/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/303/
Plusieurs nouveautés cette semaine après une période avare. Pas trop de changement pour les actions françaises, Carrefour ou Esso sont tjs présentes. Le cours est un chouia trop élevé sur Total pour être dans la liste, mais on peut initier une ligne pour ceux qui ne sont pas investis dans les pétrolières, IMHO. Bouygues est aussi sur ses plus-bas mais trop volatile pour être dans la liste.
Deux suédois sont apparus, Securitas et l’opérateur télécom suédois/finlandais TeliaSonera, qui un temps faisait l’objet de rumeur de rachat par France Telecom.
Au Canada, Thomson Reuters rentre dans la liste, et aux Etats-Unis, Microsoft et le retour de Campbell Soup (marque Liebig en France).

Hors ligne

 

#22 05/06/2011 10h27 → Opportunités boursières de la semaine

Membre
Réputation :   85 

N’ayant pas de titres vifs sur les pétrolières, j’ai pris une petite louche de Total à 38,17€, dérogeant ainsi à la règle que je m’étais fixée de renforcer les valeurs en USD car le dollar me semble très bas. Cependant, comme vous l’indiquiez les valuers US sont assez hautes en ce moment….

Je partage votre point de vue sur Bouygues (j’ai longtemps été actionnaire de cette très belle société) mais déplore le manque de visibilité sur la partie TELECOM : hausse des investissements, arrivée de FREE, modifications fiscales… Pour le moment, je préfère rester à l’écart sans doute à tort.

Je suis très confiant sur Microsoft (mais déjà trop chargé en technos pour investir).

Dernière modification par Motus (05/06/2011 10h28)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#23 11/06/2011 09h10 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 11/06/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/304/

La liste a bien grossi cette semaine. On trouve moult opérateurs télécoms (Français : France Telecom, Italien : Telecom Italia, Hollandais : KPN, Suédois/Finlandais : TeliaSonera, Autrichien : Telekom Austria et Belge : Belgacom). C’est vraiment le secteur massacré en ce moment. Il l’était déjà post-2009, où la plupart des secteurs avaient rebondi sauf lui et le voilà à nouveau sur ses plus-bas.

Les utilities sont bien fournis avec GDF, RWE, E.ON, EDF. La cata pour RWE et E.ON, malgré l’arrêt du nucléaire, ils supporteront la taxe sur le nucléaire prévue l’année dernière. Ils doivent être content aussi de savoir qu’une partie du Capex des dernières années passe à la poubelle. Plusieurs fois RWE s’était retrouvé en short-list des opportunités en 2010, c’est un beau flop. :’-(

On trouve aussi deux éditeurs dans la liste : Reed Elsevier, Wolters Kluwer. Trois si on rajoute Pages Jaunes, dont le métier est un peu différent. Si vous allez aux salons sur Paris, c’est souvent organisé par la filiale événementiel de Reed Elsevier (que Reed Elsevier souhaitait vendre pas un temps).

Ces 3 secteurs sont plus que matures et les utilities (et dans une moinde mesure les télécoms) souffrent de contraintes législatives. Toute la question est de savoir si néanmoins ces chevaux de traits s’achètent au prix de chevaux de traits ou de vieux canassons.

Je continue à penser que France Telecom n’est pas trop cher et à l’avantage du PEA. GDF-Suez m’apparait le moins pire des utilities et a aussi l’avantage du PEA.

Pour changer on trouve un brassier dans la liste. Ça faisait longtemps qu’une vraie valeur de consommation de base ne s’y était pas trouvée. Le rdt est faible et les ratios très moyennement intéressants, mais comme les vrais valeurs de base proches de leur plus-bas sont rares, je l’ai mis dans ma short-list.

On trouve une curiosité sur la bourse Grecque. OPAP, la "Française des jeux Grecques" a un très gros dividendes et des ratios très très bon marché et aucune dette. Hormis ce qui se passe en Grèce, le dossier mérite peut-être d’être creusé pour savoir pourquoi le cours transige si bas.

Hors ligne

 

#24 19/06/2011 09h18 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 19/06/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/306/

La liste est assez proche de celle de la semaine dernière, avec de très nombreux opérateurs télécom sur leur plus bas.

On trouve aussi 4 distributeurs alimentaires : Ahold, Carrefour, Metro et Sainsbury. Des 4, c’est Ahold qui a les ratios de valorisation les plus faibles et aussi le moins endettée (sa trésorerie dépasse sa dette long terme).

Hors ligne

 

#25 10/07/2011 08h58 → Opportunités boursières de la semaine

Administrateur
Réputation :   1309 

Achat actions : opportunités au 10/07/2011
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/313/

La liste des opérateurs télécom prochent de leur plus-bas à 52 semaines n’en fini pas de s’allonger. Retenez votre souffle, nous avons :
- KPN (Pays-bas)
- Swisscom (Suisse)
- France Telecom et Vivendi
- Telefonica (Espagne)
- TeliaSonera (Suède)
- Telecom Italia (Italie)
- Telenor (Norvège)
- TeliaSonera (Finlande)
- Belgacom (Belgique)
- Telekom Austria (Autriche).

On trouve par contre aucun anglais (Vodaphone, British Telecom), Américain (AT&T, Verizon) et ni de Deutsche Telekom qui profite tjs de la vente d’une partie de ses activités américaines.

Parmi toutes les bigs caps des télécom, la moins chère en terme d’EV/CA est France Telecom avec 2,1. La mid-cap Belgacom est encore moins chere (ratio de 2).

On notera aussi une avalanche de valeurs de la distribution : Ahold (Pays-Bas), Carrefour, Metro (Allemand), Colruyt (Belgique), Delhaize (Belgique mais surtout présent aux USA), Casino Guichard et J Sainsbury (Anglais). Comme pour le secteur télecom, l’anglais Tesco ou l’américain Wall-Mart ne sont pas dans la liste…

Le raffineur Esso dont nous avions parlé il y a quelques semaines est maintenant rejoint par l’Italien ERG, dont le profil est moins intéressant (FCF négatif, dette plus élevée…).

Donc cette semaine, j’ai mis en short-list Vivendi qui a un profil original, le chimiste Akzo Nobel car c’est rare d’avoir des valeurs de ce secteur dans les opportunités hebdo et parce que son dividendes est largement couvert par le FCF et Ahold qui d’après mes ratios est moins chère que les autres distributeurs alors que son CA croit année après année.

Avec un profil PEA rendement, on pourra s’intéresser à Vivendi, France Telecom, Casino et Esso, sachant qu’à part Casino, le dividende a des chances de baisser dans le futur.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech