Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/01/2016 16h57 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour
grâce aux lectures du forum je vais sans doute me laisser tenter par une louche d’APPLE
Paradoxal de n’avoir pas de titre de cette boite alors que j’ai acheté et apprécié l’iMac en 1999
enfin…
Autre candidat : CASINO (j’étais ancien actionnaire) parce que je fais confiance au génie de Naouri et que le rendement 2016 me parait prometteur !

Message édité par l’équipe de modération (12/01/2016 18h23) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : 2016, actions, investissement


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 11/01/2016 17h12 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   -3 

Je viens de prendre une louchette de Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle sur un pétrole à 33$… smile
Au pire, on a une OPA de Total SA qui possède déjà plus de 50% de la société.
Au mieux, le pétrole remonte et on a un très haut dividende.

Pour Casino, on a quand même eu de belles frayeurs ces derniers temps. Tous ses actifs sont basés sur de la dette selon les médias "populaires" comme BFM que je regarde bien trop souvent. De ce fait, je m’y suis écarté ; j’avais pourtant prévu d’investir dessus une semaine avant.

Dernière modification par azorgues (11/01/2016 17h16)

Hors ligne

 

#3 11/01/2016 17h28 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Banni
Réputation :   

Pour moi des valeurs US ( CALM, TARO, GBX, LCI, VA…) , mais bon, vu l´ambiance, je me demande s´il ne faut pas attendre la prochaine salve de trimestriels pour y voir plus clair…Il va y avoir des morts, c´est clair.


¨If you were to distill the secret of sound investment into three words, we venture the motto, MARGIN OF SAFETY.” ( Benjamin Graham )

Hors ligne

 

#4 11/01/2016 17h30 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   48 

azorgues a écrit :

Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle

Quelle est sa valeur réelle ? Plus de 400 € ?

Au cours actuel du pétrole je l’estime à 0€. A 100-110 $ le baril (donc plus de trois fois le cours actuel), je crois que je la valorisais un peu en dessous de 200€ l’action. Après c’est un avis personnel, sujet à hypothèses ou erreurs. Mais il serait intéressant que vous partagiez votre "valeur réelle" de Total Gabon sur le fil dédié. N’oublions pas qu’une valorisation est personnelle, la "valeur réelle" d’une action n’existe pas.

Honnêtement je ne vois pas comment le dividende peut tenir alors que le FCF est négatif, sauf erreur de ma part une fois encore.

Dernière modification par Evariste (11/01/2016 17h32)

Hors ligne

 

#5 11/01/2016 17h47 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   -3 

Evariste a écrit :

azorgues a écrit :

Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle

Quelle est sa valeur réelle ? Plus de 400 € ?

373€ de fonds propre par titre de bourse sans aucune dette. Pour un cours de 120€ actuellement. L’OPA serai une belle opération pour Total.
Je comprend votre avis. C’est de la spéculation sur le pétrole , on verra en fin d’année le résultat. Je ne vois pas l’Arabie Saoudite tenir sa position actuelle très longtemps.

Dernière modification par azorgues (11/01/2016 17h50)

Hors ligne

 

#6 11/01/2016 17h51 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   96 

azorgues a écrit :

Je viens de prendre une louchette de Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle sur un pétrole à 33$… smile
Au pire, on a une OPA de Total SA qui possède déjà plus de 50% de la société.
Au mieux, le pétrole remonte et on a un très haut dividende.

Pour Casino, on a quand même eu de belles frayeurs ces derniers temps. Tous ses actifs sont basés sur de la dette selon les médias "populaires" comme BFM que je regarde bien trop souvent. De ce fait, je m’y suis écarté ; j’avais pourtant prévu d’investir dessus une semaine avant.

Les résultats de Casino sont jeudi pour y voir plus clair.

Hors ligne

 

#7 11/01/2016 18h27 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   113 

En gros, dans le viseur, j’ai toutes mes lignes en PEA ou presque et quelques revenants dont les cours ont bien été ratiboisés …

Au son du canon j’ai largué quelques LEY pour renforcer VEUR et CO et ai (re)pris une louchette de LVC et FP.

Pas d’incitation ni à l’achat ni à la vente, la période est fort chahutée …

Dernière modification par espenlind13 (11/01/2016 18h27)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#8 11/01/2016 19h57 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   188 

azorgues a écrit :

Evariste a écrit :

azorgues a écrit :

Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle

Quelle est sa valeur réelle ? Plus de 400 € ?

373€ de fonds propre par titre de bourse sans aucune dette.

Azorgues, la valeur "réelle", ou intrinsèque, a parfois, et même assez souvent, peu de chose à voir avec les fonds propres. Ou, au minimum, disons qu’elle peut en être fort éloignée.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#9 11/01/2016 23h07 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   

Les minières (BHP) et les pétrolières (Shell) ? J’hésite…Je suis déjà un peu exposé…
HSBC (avec la livre qui se déprécie face à l’euro face aux crantes de sortie de l’UE) ou Casino pour le rendement peut être.
J’ai déjà renforcé d’autres tittres : RMS, AI, VIE.
Il y a des choses à faire, sûrement. Mais comme d’habitude : "Cash is king"

Dernière modification par Franc23 (11/01/2016 23h15)

Hors ligne

 

#10 11/01/2016 23h44 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   52 

Position attentiste avec une visée sur tout le secteur pétrolier. J’attends les probables premiers profit warnings qui pourraient faire valser la bourse encore plus sur ce secteur en particulier. Je remarque que Total cote toujours plus que durant la crise de l’euro donc je ne me presse pas sur les majors.
Technip et BHP Billiton sont les cibles de choix en raison de leur plus grande capacité à passer la crise sans mourir et d’un potentiel de rebond fort.
Apple, Air Liquide sont à des prix abordables (entreprises extraordinaires à prix ordinaire). Reste qu’une baisse généralisée de la bourse suite à ce que j’émets avant pourrait permettre de faire un encore meilleur coup.

Le meilleur investissement pour moi du moment en gain/risque est le certificat de Brent. Aucun risque de faillite du sous-jacent. Si le pétrole reste à ce niveau un certain temps, les pétrolières vont perdre de la valeur tandis que je ferai certes un gain de zéro mais aussi une perte de zéro avec aucun risque d’insolvabilité. Le facteur temps ne joue pas contre moi. Si ça monte, au cour actuel, il y a une belle plus value à prendre. Et si ça baisse, pas grave, j’en reprends et j’attends car les producteurs américains de schiste feront faillite, ce qui ne manquera pas d’occasionner une remontée. C’est l’investissement le plus évident pour moi, même si c’est complètement contrarien.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#11 12/01/2016 00h14 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   188 

Certificat de Brent : j’imagine qu’il y a une érosion au cours du temps sur ce genre de produit ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#12 12/01/2016 01h12 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   

Bonjour, pourriez vous détailler le certificat de brent.
C’est pour moi quelquechose que j’utilisais jusqu’alors comme une boutade pour les produits  a evolution fortement aléatoire.

Hors ligne

 

#13 12/01/2016 09h37 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   48 

Je suis en phase avec JeromeLevreik et sa remarque sur les fonds propres. En particulier dans le cas de Total Gabon, qui capitalise en partie (mais amorti en contrepartie) ses coûts d’exploration et de production. Quant aux dettes, certes la trésorerie nette est positive, mais presque nulle, et a énormément fondu en quelques années, au point qu’aujourd’hui un refinancement est probablement nécessaire.

Sur ma watch list j’aimerais regarder :
- BHP Billiton et Arcelor Mittal, car au moins on a l’assurance de ne pas acheter au plus haut
- Esso car ce que j’ai lu sur ce forum paraissait intéressant
- Apple, car le forum m’a aussi titillé là-dessus
- Oeneo et MGI Coutier, car ce sont là deux valeurs de gérants value réputés, donc ce serait intéressant de creuser
- Enfin globalement toutes les valeurs évoquées sur le forum, pour le reste je cherche un peu au hasard en analysant ce qui me vient sans screener pour le moment. Peut-être devrais-je m’y mettre, car pour l’instant je suis toujours cash, puisqu’aucun dossier ne m’a complètement convaincu. Il y a bien quelques blue chips comme IBM ou Walmart qui sont tentantes, mais je n’ai pas pris le temps de les analyser. Et j’ai peur que les affaires soient moins faciles pour les particuliers sur des blue chips ultra suivies, mais je me trompe peut-être. Après tout plusieurs d’entre vous ont fait une super affaire avec Microsoft, qui n’est pourtant pas la société US la moins suivie …

Dernière modification par Evariste (12/01/2016 09h37)

Hors ligne

 

#14 12/01/2016 11h43 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   80 

azorgues a écrit :

Evariste a écrit :

azorgues a écrit :

Total Gabon valorisée à 25% de sa valeur réelle

Quelle est sa valeur réelle ? Plus de 400 € ?

373€ de fonds propre par titre de bourse sans aucune dette. Pour un cours de 120€ actuellement. L’OPA serai une belle opération pour Total.
Je comprend votre avis. C’est de la spéculation sur le pétrole , on verra en fin d’année le résultat. Je ne vois pas l’Arabie Saoudite tenir sa position actuelle très longtemps.

Pareille OPA me semble peu probable : la famille Bongo, gros minoritaire de Total Gabon, n’en voudrait à aucun prix et cela provoquerait une crise diplomatique avec le Gabon.

En revanche, il est vraisemblable que le dividende restera plantureux car les Bongo ont de gros besoins….

En ligne

 

#15 12/01/2016 12h07 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   48 

Pour que le dividende reste, il faudra que l’endettement augmente d’après mes calculs. On se paiera donc sur le dos de la bête. Mais je vous propose d’en discuter sur le fil dédié, c’est une entreprise intéressante et son scope n’est pas trop grand.

Hors ligne

 

#16 12/01/2016 21h24 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   70 

Petitportefeuille a écrit :

Le meilleur investissement pour moi du moment en gain/risque est le certificat de Brent. Aucun risque de faillite du sous-jacent. Si le pétrole reste à ce niveau un certain temps, les pétrolières vont perdre de la valeur tandis que je ferai certes un gain de zéro mais aussi une perte de zéro avec aucun risque d’insolvabilité. Le facteur temps ne joue pas contre moi. Si ça monte, au cour actuel, il y a une belle plus value à prendre. Et si ça baisse, pas grave, j’en reprends et j’attends car les producteurs américains de schiste feront faillite, ce qui ne manquera pas d’occasionner une remontée. C’est l’investissement le plus évident pour moi, même si c’est complètement contrarien.

Effectivement jouer directement le pétrole a l’avantage de ne pas pouvoir encaisser une perte totale. Si c’est comme pour une minière alors le risque est moindre mais l’espérance de gain aussi car la société productrice offre normalement un levier sur le sous-jacent.

Bémols :
Comme souligné par JeromeLeivrek il y a normalement des coûts de détention. Donc le temps ne joue pas forcément pour vous.

Je ne sais pas si la faillite des producteurs américains de schistes ferait baisser l’offre et les cours.
L’excellent commentaire de Mevo dans une autre file explique très bien pourquoi :

Mevo a écrit :

Ah les minières. Leur problème c’est qu’elles sont 100% dépendantes aux cours des métaux qu’elles extraient, et elles n’ont aucun contrôle là-dessus. Ok, c’est pareil pour toute société dans le secteur des commodités, et pour les agriculteurs, mais les pétrolières avaient jusqu’à il y a peu l’OPEP qui coupait sa production pour soutenir les cours du brut et l’agriculture a la PAC, les quotas, etc … (je ne dis pas que c’est la panacée, loin de là).

Dans le pétrole, les majors gagnent aussi leur vie sur le raffinage, le transport, le stockage. Les minières, elles, n’ont souvent pas d’autre source de revenus que la vente au prix spot de leurs métaux.

Et leur situation est qu’elles investissent lourdement pour développer des mines (après coûts d’exploration), le plus souvent en s’endettant. Elles se retrouvent au final avec des salariés à payer, des factures à régler, et surtout des crédits à rembourser. Elles n’ont pas d’autre choix que de produire COUTE QUE COUTE pour générer du cash flow, quel que soit le prix des métaux.

Et c’est là que tout le système du libre marché/de la libre concurrence devient relativement dingue: Au lieu d’arrêter de produire quelque chose lorsque le prix de vente devient trop faible, ils ont tendance à vouloir produire PLUS, à perte, juste pour avoir le cash flow afin de payer les intérêts et espérer des jours meilleurs.

On est dans cette situation merveilleuse où des prix toujours plus bas ne provoquent pas de baisse de l’offre mais a tendance à l’augmenter. Et on pourrait se dire qu’à un certain point, il y aura des faillites. Mais même ça ne résoudra pas grand chose: Les anciens actionnaires perdront leur investissement et les obligataires continueront à faire tourner les mines à plein régime. Ou au pire, les actifs seront vendus à perte à d’autres qui continueront également à exploiter (avec des coûts de départ plus faibles)

Investir dans les minières revient 100% à parier sur une hausse des métaux qu’il produisent. Je préfère encore parier directement sur les métaux en question, ça élimine tous les risques opérationnels. Ou alors il faut aller long sur les mines et short sur les métaux, les mines devraient rapporter plus proportionnellement en cas de hausse.

Source : Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ?

Reste que votre idée est intéressante pour celui qui est prêt à s’exposer durablement au secteur. Car le marché du pétrole est quand même particulier avec des acteurs qui sont parfois des états ou des majors intégrés, ce qui "fausse" le jeu pour les purs producteurs. Dans ces conditions acheter des compagnies avec des coûts d’extraction supérieurs aux cours actuels est très dangereux. Ainsi, s’exposer dans un premier directement au pétrole peut permettre : si remontée des cours, on en profite (mais sans levier), si stagnation des cours (qui serait délicate pour les sociétés dont les hedges vont disparaître au fil du temps), on souffre peu et le capital reste disponible, si nouvelle baisse, le capital investi souffre mais sa "valeur d’achat en compagnies productrices" augmente (le cours de celles-ci devraient baisser plus que le sous-jacent).

Hors ligne

 

#17 12/01/2016 21h27 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   96 

Pour investir dans le pétrole pourquoi ne pas investir classiquement dans de la pétrolière bien grosse et solide ? Vous aurez les dividendes et le cours sera moins volatil. Il y a de la diversification (gaz, gnl…) et en plus elles ont bien survécu à la période 2000 - 2004 sur le pétrole.. les cours étaient pratiquement au niveau actuel.

Hors ligne

 

#18 12/01/2016 23h36 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   52 

Je reviens sur mon idée de certificat (Je viens au passage d’ouvrir une belle ligne sur un Brent à 31$ que je ne manquerai pas de renforcer si ça continue) et répondre aux questions.

- Le coût du certificat est absolument MARGINAL pour un sous-jacent aussi volatile ; similaire à un tracker - autour de 0,4%/an-. Je veux bien donner 2% à l’émetteur si je fais 200% dans cinq ans. Donc je confirme, je ne suis pas sensible au facteur temps avec ce produit.
Après, il y a le risque devise comme n’importe quel produit en dollars. Il existe des produits quanto qui protègent du risque devise un peu plus chers (0,9% chez BNP par exemple).
Evidemment, le but n’est pas de faire du buy and hold mais de faire un X2 ou X3 le plus rapidement possible.

- Un argumentaire m’a fait tilter sur le cas des faillites :
"Et on pourrait se dire qu’à un certain point, il y aura des faillites. Mais même ça ne résoudra pas grand chose: Les anciens actionnaires perdront leur investissement et les obligataires continueront à faire tourner les mines à plein régime."
-> Je vois pas comment le obligataires d’un mine en faillite pourraient faire tourner la mine si celle-ci est toujours non rentable. Pourquoi allez-vous extraire un produit qui coûte plus cher à extraire qu’à vendre? A moins d’avoir de l’argent à cramer, je ne vois pas l’intérêt.
Et c’est là qu’intervient l’équilibre naturel à moyen terme du marché. Le prix minimal est celui du coup marginal de production. Et il se trouve qu’aux conditions actuelles, le prix actuel est en dessous du coût marginal de production qui se trouve dans la fourchette de 40-60$. A moyen terme, les entreprises aux coûts les plus élevées finiront par disparaître.

-Oui en ce moment, l’offre dépasse la demande grâce à une conjoncture très spécifique : Non-intervention de l’OPEP, exportation du gaz de shiste US, argent pas cher du crédit qui finance des puits de pétrole de shiste non rentables aux conditions actuelles, déprime de la croissance chinoise.

- Mais la guerre des prix va faire des morts. C’est la stratégie de l’Arabie Saoudite qui veut couler tous ses concurrents pour maintenir ses parts de marché. Mais l’Arabie Saoudite a une contrainte-temps également. D’après le FMI, l’Arabie Saoudite sera en faillite en 2020 à ce niveau de prix (elle fait 20% de déficit/PIB en ce moment et vit sur ses réserves de cash).

-Je peux rajouter à ceci la thématique du pic de pétrole qui est juste retardée en raison de l’apparition de pétroles non conventionnels qui ne peuvent arriver sur le marché que grâce à un prix élevé du pétrole. Bref, cette guerre des prix est totalement menée à crédit par les prêts gratuits de la FED et les réserves de cash de l’Arabie Saoudite. Je peux aussi rajouter le risque géopolitique qui semble avoir complètement disparu subitement. Pour moi, l’opportunité est superbe.

-D’une manière générale, j’ai constaté que les majors évoluent moins vite que les prix du pétrole en raison de leur activité de raffinage. Et leur capacité à distribuer des dividendes va quand même être mise à mal.
A l’inverse, les parapétrolières ont souvent un effet de levier car leur valeur dépend massivement de la rentabilité du pétrole. Mais là encore, la qualité des bilans est primordiale et doit être scrupuleusement analysée. Oubliez le dividende car c’est la survie qui compte. Le facteur-temps joue contre elles car le risque de recapitalisation et de dilution devient à chaque fois plus important. Les actionnaires de CGG par exemple font se faire rincer. En revanche, celles qui ont du cash peuvent faire de belles affaires pour créer des synergies à bon coût.

Dernière modification par Petitportefeuille (12/01/2016 23h39)


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#19 12/01/2016 23h49 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   51 

azorgues a écrit :

on verra en fin d’année le résultat. Je ne vois pas l’Arabie Saoudite tenir sa position actuelle très longtemps.

Plus de 700 milliars de dollar de reserve, 70 milliards de déficit cette année, estimons que ce sera la moyenne pour les prochaines années. Soit 10 ans de réserve. A votre avis, qui sera ruiné d’ici là?

Hors ligne

 

#20 13/01/2016 00h31 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   70 

Petitportefeuille a écrit :

- Un argumentaire m’a fait tilter sur le cas des faillites :
"Et on pourrait se dire qu’à un certain point, il y aura des faillites. Mais même ça ne résoudra pas grand chose: Les anciens actionnaires perdront leur investissement et les obligataires continueront à faire tourner les mines à plein régime."
-> Je vois pas comment le obligataires d’un mine en faillite pourraient faire tourner la mine si celle-ci est toujours non rentable. Pourquoi allez-vous extraire un produit qui coûte plus cher à extraire qu’à vendre? A moins d’avoir de l’argent à cramer, je ne vois pas l’intérêt.

Il arrive qu’une mine ou un gisement ne soit pas rentable car le poids de la dette est trop lourd. Mais si pour une bouchée de pain vous récupérez le gisement (et tout le travail d’exploration réalisé auparavant) ainsi que le matériel, alors cela peut changer la donne. Les coûts d’extraction sont alors plus faibles et le gisement ou la mine redevienne rentable. Cela n’arrive pas à tous les coups mais ça arrive. Pour les mines, on remarque aussi que certaines minières essayent d’augmenter leur production pour compenser la baisse des cours. L’effet volume peut permettre au coût d’extraction de repasser ainsi sous le spot. Mais cela renforce l’offre… Je ne sais pas si ce phénomène peut aussi se trouver dans le pétrole.

Hors ligne

 

#21 13/01/2016 01h07 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   52 

okavongo a écrit :

Il arrive qu’une mine ou un gisement ne soit pas rentable car le poids de la dette est trop lourd. Mais si pour une bouchée de pain vous récupérez le gisement (et tout le travail d’exploration réalisé auparavant) ainsi que le matériel, alors cela peut changer la donne. Les coûts d’extraction sont alors plus faibles et le gisement ou la mine redevienne rentable. Cela n’arrive pas à tous les coups mais ça arrive. Pour les mines, on remarque aussi que certaines minières essayent d’augmenter leur production pour compenser la baisse des cours. L’effet volume peut permettre au coût d’extraction de repasser ainsi sous le spot. Mais cela renforce l’offre… Je ne sais pas si ce phénomène peut aussi se trouver dans le pétrole.

Merci pour votre précision Okavongo.
Ca a du sens mais le pétrole non conventionnel nécessite un réinvestissement permanent et de nouveaux forages plus coûteux. Il faut toujours creuser plus profond avec des coûts croissants (sauf innovation technologique qui a l’air quand même de se produire aux USA). Ca demande de remettre au pot. Peut-être dans les mines, on demande aux miniers d’achever leur mine jusqu’au bout en cas de restructuration. Il faudrait voir la structure exacte des coûts. Mais il me semble que ce déséquilibre de marché ne peut être que très court termiste.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#22 13/01/2016 06h47 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   320 

Peut-être qu’une partie de la file pourrait être déplacé sur «investir dans les valeurs pétrolières» ou dans une nouvelle  sur file « opportunité certificat brent» ?

Sacré pétrole on en parle partout depuis quelques temps.

Sinon en opportunités j’ai initié des investissements sur Apple et IBM hier, sociétés extraordinaires à prix ordinaire actuellement.

Dernière modification par simouss (13/01/2016 06h48)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#23 13/01/2016 08h51 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   14 

Petitportefeuille, sur quel certificat avez-vous investi ? Avez-vous comparé les coûts de détention avec d’autres certificats sur le brent ? Merci

Hors ligne

 

#24 13/01/2016 08h58 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   119 

Petitportefeuille a écrit :

Le coût du certificat est absolument MARGINAL pour un sous-jacent aussi volatile ; similaire à un tracker - autour de 0,4%/an-. Je veux bien donner 2% à l’émetteur si je fais 200% dans cinq ans. Donc je confirme, je ne suis pas sensible au facteur temps avec ce produit.

Le coût de détention évoqué ne vient pas des frais pris par l’émetteur, mais de l’effet contango et du coût correspondant à chaque roulement du contrat (le certificat est indexé sur le contrat mois M+1 du Brent).

Essayez de retrouver des courbes de 2009, et comparez la remontée du cours du pétrole et celui des certificats, vous verrez que ce n’est pas du tout l’ordre de grandeur que vous évoquez…

Dernière modification par julien (13/01/2016 08h59)

En ligne

 

#25 13/01/2016 09h18 → Opportunités sur les actions en 2016 ? (2016, actions, investissement)

Membre
Réputation :   96 

simouss a écrit :

Peut-être qu’une partie de la file pourrait être déplacé sur «investir dans les valeurs pétrolières» ou dans une nouvelle  sur file « opportunité certificat brent» ?

Sacré pétrole on en parle partout depuis quelques temps.

Sinon en opportunités j’ai initié des investissements sur Apple et IBM hier, sociétés extraordinaires à prix ordinaire actuellement.

@Simouss : En ligne avec vous sur IBM mais pouvez vous développer un petit peu le rationnel sur Apple ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech