Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/06/2013 23h14 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   110 

Bonjour,

Je pense que les taux des obligations allemandes à 10 ans vont remonter à court terme.

Par conséquent, je suis intéressé par ce produit : LYXOR ETF DAILY DOUBLE SHORT BUND (FR0010869578). Il s’agit d’un tracker double short.

Quel est votre avis sur ma stratégie ? Et sur le produit en lui-même ?

Merci d’avance.

Mots-clés : bund


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#2 22/06/2013 10h13 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

La réponse tient à plusieurs facteurs :
      _Sur quels éléments concrets vous basez vous pour "penser que les taux allemands vont monter à court terme" ?
      _Quelle part de votre patrimoine comptez vous investir ?
      _S’agit-il d’une position de couverture car vous êtes massivement investi sur des obligations allemandes ?

Si votre stratégie est clairement définie sur des paramètres objectifs, alors elle peut être intéressante. Personnellement, je ne ferai pas ce type de démarche car je n’ai aucune idée de l’évolution des taux d’emprunt d’un pays comme l’Allemagne, comme beaucoup de personnes à mon avis, et que cette démarche est spéculative (sauf s’il s’agit d’une couverture une nouvelle fois).

Hors ligne

 

#3 22/06/2013 11h05 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

Je pense pour ma part que la réflexion est sensée et que les taux des obligations d’état (qui sont perçus comme allant bien) et de la France et de l’Allemagne en particulier sont amenés à remonter.

Cependant, je vois plusieurs problèmes. Celui de l’effet de levier me parait le plus important, une phrase de Keynes exprime parfaitement cela "le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable".

Le deuxième soucis est le "jeu de vase communiquant" qui se met en place pour les dettes. A mesure que la situation des pays plus faibles se dégradent l’argent file vers les pays (les dettes) en meilleure situation, faisant baisser encore (si c’est possible) les taux et vous mettant dans une situation bien périlleuse.

Pour ma part, si je devais shorter une dette (je ne short jamais), ce serait celle de la France qui me parait être celle ou l’écart entre la qualité de la dette et le prix à payer pour celle-ci est à mon avis importante. Le principal soucis, là encore il y en a un, est la situation et le déséquilibre commercial avec la Suisse qui pour rééquilibrer sa balance courante achète de la dette Française. Combien de temps cela peut-il durer ramène à la phrase de Keynes. A cette logique s’ajoute celle du deuxième point.

Pour ces quelques raisons, je reste pour ma part loin de cette stratégie.

Hors ligne

 

#4 22/06/2013 11h12 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   231 

N’oubliez pas qu’en vendant à découvert des obligations (de façon réelle ou répliquée comme avec un tracker), vous payez les coupons aux détenteurs d’obligations.

En levier 2 et aux taux actuels, toutes choses égales par ailleurs, cela vous coûtera environ 2x1,75% = 3,5%/an, plus les frais de gestion du produit (et moins les bénéfices liés au placement de la trésorerie, négligeables actuellement).
C’est donc une position à coût de portage négatif : vous devez payer des intérêts pour la tenir. Mieux vaut que le scénario se réalise rapidement, car même si vous avez raison dans 1 an, vous risquez d’être perdant à cause du portage.
Personnellement, sans donner d’avis sur le bund précisément, j’évite les situations de portage négatif. Je préfère l’inverse : que le temps joue pour moi.

Hors ligne

 

#5 22/06/2013 12h32 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   

Que s’est-il passé sur les marchés ?

Ben Bernanke, président de la Banque centrale des Etats-Unis (Fed), a mis en garde mercredi 22 mai contre un resserrement "prématuré" de la politique monétaire américaine, qui "pourrait conduire à une hausse temporaire des taux mais comporterait aussi le risque substantiel de ralentir ou d’arrêter la reprise et causerait un plus fort recul de l’inflation". Très attendus, les propos de Bernanke, qui s’exprimait devant une commission du Congrès, ont fait immédiatement grimpé Wall Street, qui prenait près d’un pour cent à l’ouverture.

Afin de favoriser la croissance, la Fed maintient depuis décembre 2008 son taux directeur dans la fourchette de 0 à 0,25 % et injecte, depuis le début de l’année, 85 milliards de dollars par mois dans le circuit financier en rachetant notamment des bons du Trésor américains. Le président de la Fed a reconnu que des taux très bas, "s’ils sont maintenus trop longtemps", pourraient "saper la stabilité financière" en encourageant les acteurs financiers, à la recherche de rendements, à prendre davantage de risques.
Bernanke met en garde contre un resserrement monétaire

La réserve fédérale américaine doit simplement gérer le passage d’une politique d’assouplissement monétaire à celle d’un resserrement monétaire.
Cette transition ne peut pas se faire brusquement, c’est un exercice très difficile (sous peine d’un syndrome type 1994 ou pire !)

Maintenant, il y a ceux qui comprennent de suite et ceux auxquels il faut répéter plusieurs fois (comme F. Hollande ou l’épargnant lambda du livret A, dont le taux va peut-être baisser,.. sic)

en 2012, wolfgang Schäuble a écrit :

Nous empruntons à l’heure actuelle de l’argent à des taux qui sont tellement bas qu’ils ne peuvent décemment pas être bons à long terme, mais sont simplement le signe de l’incertitude qui règne parmi les investisseurs

Citation de W.Schäuble confirmé par B.Bernanke, beaucoup d’investisseur qui pensent être "protégé" sont en réalité en risque majeur

Ben Bernanke a écrit :

Des taux très bas, "s’ils sont maintenus trop longtemps", pourraient "saper la stabilité financière" en encourageant les acteurs financiers, à la recherche de rendements, à prendre davantage de risques.

…et chez nous,

J’ai fais en sorte que le mot croissance puisse être prononcé" déclare François Hollande, qui se réjouit des faibles taux d’intérêt de la France (2% selon lui)

En fait, une aubaine pour le service de la dette, mais pour combien de temps ?

Toujours dans la dernière émission Capital ;

a écrit :

l’emploi est la priorité pour améliorer le pouvoir d’achat des Français selon le président,
qui maintient sa volonté d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année 2013.

Pour ajouter …..re sic

François Zéro a écrit :

Si la courbe du chômage ne s’inverse pas d’ici 2014, le président ferait en sorte que "100.000 demandes d’emplois" soient satisfaites "par tous les moyens".
Mais il affirme qu’il ne veut pas "s’accrocher comme un mort de faim" à cette idée, et qu’il a été "élu pour 5 ans".

…par tout les moyens !….lesquels ?

Dernière modification par MarsAres (22/06/2013 12h34)

Hors ligne

 

#6 22/06/2013 13h13 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Modérateur
Réputation :   1084 

@MarsAres : J’ai du mal à comprendre :
   1) la relation de votre dernier message avec le sujet (Shorter les obligations allemandes à 10 ans ?), et en particulier la nature de la réponse qu’il est supposé y apporter.
   2) la contradiction qu’il y aurait entre les citations que vous faites de Bernanke et Schäuble (qui disent que des taux bas ne le resteront pas éternellement, car sinon ça comporte des risques) et celle de Hollande (qui ne dit pas le contraire, mais juste qu’il souhaite la croissance [*], constate que les taux sont bas pour la dette de la France et que c’est mieux que l’inverse [**], et considère la lutte contre le chômage comme sa priorité absolue).

[*] Sauf erreur de ma part, dès qu’il y aura retour de la croissance et amélioration significative du chômage, les taux pourront/devront remonter, et la difficulté sera qu’ils ne remontent pas trop vite pour ne pas pénaliser cette croissance naissante. Aucune des 3 personnes que vous citez ne devrait avoir dit le contraire.

[**] en particulier, ça signifie que le service de la dette coute moins cher que si les taux étaient plus élevés, et sans doute que marché considère que la situation (et les anticipations de son évolution future) n’est pas aussi désespérée que certains veulent le croire.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 22/06/2013 14h53 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   104 

Suite à la dernière réunion de la FED les taux sont en train de remonter et tout l’art sera de maîtrisé la remontée des taux en évitant le crash obligataire.
Les maturités longues seront les plus sensible à la remontée des taux, ainsi que les pays les plus endettés.

Hors ligne

 

#8 22/06/2013 16h30 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   39 

Pour revenir sur le produit lui-meme : beaucoup d’investisseurs se sont brulés les doigt avec ce genre de produits a cause du "daily rebalancing" (exemple célebre, le x3 Ultrashort financial, ticker SKF, qui aurait du rendre riche les shorteur de banques pendant la crise) : a la fin de la journée, pour retrouver l’exposition 2x prévue, le gérant réduit la pose si le marché a bougé dans le mauvais sens, il l’augmente dans le cas contraire.

Avec de la volatilité sur le sous-jacent cette succession de "buy high / sell low" érode la valeur du fond meme si la stratégie aurait du etre gagnante. Si vous n’avez pas de market timing précis, réfléchissez-y… Exemple - au départ sous-jacent = 100, tracker double short = 100

jour 1  +10% ss-jacent 110 tracker -20% = 80
jour 2  -10% ss-jacent 99 tracker 80+20% = 96
jour 3  +10% ss-jacent 108.9 tracker 96-20% = 76.8
jour 4  -10% ss-jacent 98.01 tracker 92.6 écart entre la cible et le sous jacent 5%

Dans la pratique hors évenements on a plutot une succession de +1% / -1% mais meme apres 1 an, donc 200 jours de trading, le résultat est tres significatif. Ce probleme n’affecte évidemment pas les trackers 1x, puisque pas de rebalancing a la fin de la journée.

Prospectus du fonds proposé en début de discussion : http://www.borsaitaliana.it/etf/prospet … mpleto.pdf

Hors ligne

 

#9 23/06/2013 20h33 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   

GoodbyLenine a écrit :

@MarsAres : J’ai du mal à comprendre :
   1) la relation de votre dernier message avec le sujet (Shorter les obligations allemandes à 10 ans ?), et en particulier la nature de la réponse qu’il est supposé y apporter.
   2) la contradiction qu’il y aurait entre les citations que vous faites de Bernanke et Schäuble (qui disent que des taux bas ne le resteront pas éternellement, car sinon ça comporte des risques) et celle de Hollande (qui ne dit pas le contraire, mais juste qu’il souhaite la croissance [*], constate que les taux sont bas pour la dette de la France et que c’est mieux que l’inverse [**], et considère la lutte contre le chômage comme sa priorité absolue).

[*] Sauf erreur de ma part, dès qu’il y aura retour de la croissance et amélioration significative du chômage, les taux pourront/devront remonter, et la difficulté sera qu’ils ne remontent pas trop vite pour ne pas pénaliser cette croissance naissante. Aucune des 3 personnes que vous citez ne devrait avoir dit le contraire.

[**] en particulier, ça signifie que le service de la dette coute moins cher que si les taux étaient plus élevés, et sans doute que marché considère que la situation (et les anticipations de son évolution future) n’est pas aussi désespérée que certains veulent le croire.

Je pense que M. Hollande prend ses désirs pour des réalités, ou alors il veut, comme beaucoup en politique, comme les banquiers centraux, insuffler l’espoir pour gagner la confiance, dans un sens, on peut le comprendre, imaginons qu’il sache que le cap ne soit pas le bon, pourrait-il le dire ?

L’objectif des 3% (pourtant un des critères de Masstricht) Comment Hollande a enterré l’objectif des 3 %
Mr Hollande à quémander un délai à Bruxelles, 2 ans (et selon certaines sources officieuses, Bercy comme beaucoup de politique, se sont réjouis, pensant qu’ils n’avaient plus rien à faire, que la reprise s’en chargerait).

J’ai voulu montrer la contradiction de Mr Hollande sur le sujet du chômage, on fait une promesse puis on dit que si elle ne se réalise pas, l’État interviendra puis, si l’état ne peut pas intervenir, les Français ont jusqu’à 2017 pour oublier.

Maintenant, les taux vont remonter, c’est clairement la volonté des États-Unis et de l’Allemagne (paradoxalement, les taux peuvent même baisser si besoin, mais la messe est dite)
Seul Mr Hollande est contre, il espère de l’inflation, sans l’Euro, le Franc aurait dévalué depuis longtemps.

La France emprunte la majorité de sa dette à étranger, en cas de remonté des taux américains, la France va devoir suivre avec une prime de risque, alors même que la reprise ne sera pas Française, nous serons toujours en récession, ajouter à cela la crise des pays européens périphériques (va falloir faire un chèque), cela donne un méga plan de rigueur, pour tout sauf la relance (en passant, il suffit de regarder nos pays voisins pour s’apercevoir que la France ne fait rien, qu’attendre une hypothétique reprise)

Qui dit remonté des taux, dit dévalorisation des actifs liés, obligation, immobilier, actions…à méditer

ps ; édit suite à la remarque de GoodbyLenine

Dernière modification par MarsAres (24/06/2013 21h43)

Hors ligne

 

#10 23/06/2013 20h46 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je ne comprend toujours pas le rapport avec le sujet (j’ai juste compris que vous n’appréciez pas FH, mais ceci ne concerne guère ce forum).

Je ne suis pas d’accord avec votre "Qui dit remonté des taux, dit revalorisation des actifs liés, obligation, immobilier, actions…à méditer" car en général la remontée des taux implique la baisse de la valeur ds obligations (à taux fixe) et des actions, et même de l’immobilier…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#11 24/06/2013 21h20 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   110 

Merci à tous pour votre participation. Je vais effectivement me tenir à l’écart.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#12 24/06/2013 21h37 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   

Vous avez parfaitement raison, GoodbyLenine, je me suis trompé sur le terme, je pensais dévalorisation.

C’est logique pour les obligations qui vont ajuster à la baisse leurs valorisations et ce pour offrir le nouveau rendement.

Les obligations allemandes sont les plus chères (difficile d’offrir des taux encore plus négatifs, surtout dans le contexte actuel) elles ont bénéficié de l’effet "valeur refuge", les élections en allemagne approchent, les flux financiers devraient se diriger vers les US, je pense que "shorter" les bunds allemands est un risque limité, en tout cas aujourd’hui.

L’immobilier va faire de même, sa flambée des prix résultant de plusieurs facteurs, taux bas, augmentation de la durée de remboursement, facilité bancaire, effet de mode, suffit de comparer 1996 (acheteur roi) avec 2012 (vendeur roi), la différence n’a pas facilité l’achat, mais seulement augmenté les prix.
Les gens confondent souvent rentabilité brute et nette, le risque, oublient qui si les taux doubles, les prix immobilier sont divisés par deux.

Dernière modification par MarsAres (24/06/2013 21h42)

Hors ligne

 

#13 01/07/2013 18h21 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   16 

kmo a écrit :

Exemple - au départ sous-jacent = 100, tracker double short = 100

jour 1  +10% ss-jacent 110 tracker -20% = 80
jour 2  -10% ss-jacent 99 tracker 80+20% = 96
jour 3  +10% ss-jacent 108.9 tracker 96-20% = 76.8
jour 4  -10% ss-jacent 98.01 tracker 92.6 écart entre la cible et le sous jacent 5%

Ce probleme n’affecte évidemment pas les trackers 1x, puisque pas de rebalancing a la fin de la journée.

Avec un tracker 1x :
jour 1  +10% ss-jacent 110 tracker -10% = 90
jour 2  -10% ss-jacent 99 tracker 90+10% = 99
jour 3  +10% ss-jacent 108.9 tracker 99-10% = 89.1
jour 4  -10% ss-jacent 98.01 tracker 89.1+10%=98.01
Ah oui, trop bien.

Hors ligne

 

#14 06/07/2013 00h45 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   60 

Que pensez-vous de ceci :

"Au total, c’est probablement soit la myopie, soit
une préférence irrationnelle pour les obligations
corporate par rapport aux actions qui explique le
resserrement depuis 2012 des spreads de crédit
par rapport à la prime de risque actions dans la
zone euro"

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=70898

Hors ligne

 

#15 06/04/2015 11h04 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   83 

J’ai regardé un peu le tracker de lyxor permettant de short le bund x2 : http://www.lyxoretf.fr/homefr/products/ … LYX-DAILY/

Sur le principe général, shorter un actifs qui produit des revenus est trop spéculatif. On a non seulement la variation du cours mais aussi les intérêts à payer.

Mais actuellement le Bund ne paye que 0,2%/an. Le coût d’entretient n’est donc pas énorme. Si les taux remontent, on est naturellement très gagnant. Si les taux baissent et passent dans le négatif, cela coûtera encore moins cher d’attendre.

Mes calculs me font penser que le couple rendement/risque est bon et contient un bon pouvoir de diversification de mon portefeuille. Si les taux restent longtemps bas, je perdrais sur cette ligne mais je gagnerais pas mal sur mes holdings qui sont endettées.

Si quelqu’un a un avis sur la question.

Hors ligne

 

#16 07/04/2015 08h59 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Administrateur
Réputation :   1309 

@JesterInvest
J’ai déplacé votre message dans cette file.

On notera que la "bonne" idée de shorter les obligations allemandes avec effet de levier était déjà proposée sur ce forum en 2013…

Heureusement pour Lopazz, les échanges qui ont suivi l’on finalement dissuadé de passer à l’acte.

Hors ligne

 

#17 07/04/2015 11h08 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   83 

Merci IH, honte à moi de ne pas avoir trouvé la file idoine.

A noter que le problème est différent car le coût d’entretien d’une position vendeuse sur le bund devient nul voire un gain quand les taux tombé à 0 voire en dessous.

Je consent qu’il reste les problème du levier et du placement eonia (qui génère une perte lui aussi car le taux est inférieur à 0).

En tout cas les messages me font penser à faire mes simulation avec de la volatilité et pas en ligne droite.

Hors ligne

 

#18 14/04/2015 11h11 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   100 

Cher Jester
Je ne discuterai pas du bien fonde ou infonde de prendre une telle position. Pour son execution, je pense que le plus accessible pour un investisseur particulier serait par ETF inverse, mais la solution la moins couteuse serait de vendre a decouvert le contrat Bund Futures (inconvenients: necessite l’acces a ce contrat Futures international, suivi de marge necessaire ainsi que des roll-overs et grosse taille de position requise).
Bon courage
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (14/04/2015 11h13)

Hors ligne

 

#19 16/04/2015 16h46 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Administrateur
Réputation :   1309 

Le taux à dix ans allemand baisse encore, on est à 0,10% maintenant :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_10-ans-allemand-20150416.gif

On va bientôt être sur du négatif à dix ans à ce rythme !

Vive le QE à l’européenne…

Hors ligne

 

#20 16/04/2015 19h19 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   83 

J’ai trouvé un autre tracker sans levier chez Amundi sur les durations des états investissement grade européen sur des durations 10-15y. Le rendement de ces obligations est néanmoins bien supérieur à zéro donc trop risqué à mon goût.

Pour la vente à découvert sur les futures, j’avais regardé rapidement mais je ne m’y sens pas à l’aise.

Dans mes simulations (prenant en compte une volatilité), sur un scénario où l’on finit avec des taux à 0% en avril 2018, j’obtiens une perte de 10-15% (selon les variations).  Avec 1% -> 6-8% de profit et à 2% environ 30% de profit.

Ma simulation n’obtient qu’une corrélation de 99.45% sur l’existant depuis 2010 donc c’est proche mais pas parfait, il y a donc un risque de méthode certain.

J’ai initié une ligne mais elle est encore insignifiante. On verra, je pense que j’en aurais 1-2% de mon PF fin juin. Normalement d’ici 2016 les taux ne devrait pas pouvoir monter à cause du QE.

Hors ligne

 

#21 21/04/2015 23h10 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   10 

JesterInvest,

Par rapport à votre questionnement, je vois deux choses que je peux dire :
1) actuellement le QE de notre ami Super Mario n’arrive pas acheter du papier pour 60 milliards €/mois. A la grosse louche, Super Mario arrive à acheter du papier pour 50 milliards par mois … Ce faisant pour le reste, il pousse déjà les émetteurs  de la zone euro à émettre des nouveaux papiers à rendement négatif qu’il propose d’acheter légalement jusqu’à du -0.2% … Nous arriverons donc assez vite en situation d’intérêt négatif puisque c’est le voeu caché de la BCE afin de restructurer au maximum les dettes gouvernementales. Payer des intérêts pour détenir du papier type "fly to quality" cela s’apparente à une taxe déguisée supplémentaire sur le capital avec en toile de fond entre autre l’euthanasie du rentier …

2) je vois mal actuellement prendre une position short sur de l’obligataire européen au vu du point 1) et aussi si vous voulez partir sur de l’ETF double ou triple short (ce n’est pas le produit adapté). Au mieux à la fin des vacances d’été 2016 en fonction des discours de Super Mario vous pourrez éventuellement et graduellement construire une pause short. Cette dernière doit à mon sens se faire sur le future FGBL (Bund 10 ans) qui est le produit le plus adapté pour ce que vous voulez faire (je rejoins donc SerialTrader sur le type de produit). Vous pouvez aussi regarder le FGBM (Bobl 5 ans).

Je ne connais pas l’importance de vos positions obligataires en euros mais à titre indicatif un contrat future FGBL au cours actuel de 160,41 représente une valeur sous-jacente de 160410 euros.
Le margin intraday ou overnight n’est pas très élevé mais l’average daily range sur le GBL peut  être assez violant … mais si c’est pour hedger pas trop de soucis à se faire à valeur égale.

Dernière modification par Angus (21/04/2015 23h21)

Hors ligne

 

#22 22/04/2015 10h23 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   83 

Merci Angus pour cette réponse bien pertinente. Je sais bien que le produit utilisé n’est pas le plus optimal mais un notionnel de 160k€ est trop important pour l’instant. Je vais néanmoins étudier la question. Encore merci pour le pointeur.

Hors ligne

 

#23 22/04/2015 13h15 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   100 

Une autre maniere implicitement d’etre long des taux d’interet Europeen consiste a emprunter en EUR a taux fixe sur une periode relativement longue (4-5 ans, voire plus) pour investir en actifs a risque. Negociez une clause de prepaiement sans frais (ou a faible frais).
Lorsque les t% auront remonte, rebalancez votre portefeuille d’actifs a risque vers de l’AV/ livrets/ SICAV monetaires ou obligataires.

Cela dit, c’est une strategie de levier, a considerer en fonction de votre profil de risque. Ds mon cas, cela ne correspond pas au mien (plus prudent).

Hors ligne

 

#24 22/04/2015 22h39 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   71 

Marc Fiorentino relaie un tweet de Bill Gross, "légende du marché obligataire", qui parle de "trade d’une vie" pour le Bund 10 ans. Peut-être Gross parcoure-t-il ce forum wink

Bill Gross tweets: German 10-year bunds ’the short of a lifetime’
| Reuters

Hors ligne

 

#25 22/04/2015 23h32 → Shorter les obligations allemandes à 10 ans ? (bund)

Membre
Réputation :   26 

Bill Gross dit aussi que le bon moment pour mettre en place le trade est encore eloigne de 12 a 18 mois. Autant dire qu il ne se mouille pas trop.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech