Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/12/2010 17h20 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Quelle place occupe l’éthique dans vos placements ?

A défaut de pouvoir définir succinctement cette notion, je retiens une définition à minima. Pour moi, elle serait en gros équivalente à la notion de soutenabilité. Elle implique une dimension environnementale mais aussi sociale. Deux exemples : une centrale à charbon peut sembler très rentable, mais n’a rien de désirable : le rendement immédiat élevé ne fait que cacher des coûts cachés ou extériorisés qu’il faudra acquitter ultérieurement (maladies respiratoires, pollution et climat dégradé etc). Une société rachetée en LBO restructurée violemment avec des licenciements massifs clairement liés au montage financier n’est pas désirable non plus (la baisse du niveau de vie des employés se répercute sur tout le tissu économique local, les indemnités qu’ils perçoivent sont financées par la communauté donc chacun de nous etc).

On peut considérer que ce sont des considérations morales, je préfère en rester à la notion de soutenabilité (qui a, d’ailleurs, des implications égoïstes assumées : en tant qu’humain, résidant dans une certaine zone, j’ai intérêt objectivement à ce que celle-ci se porte bien sur le long terme : les ghettos de riches qu’on voit se développer dans les émergents ou parfois aux US sont à mes yeux autant de prisons à ciel ouvert).

Si je me reconnais dans l’entrepreneur, dans un capitalisme raisonnable (de type Rhénan, par exemple, où l’on préfère former des ingénieurs industriels plutôt que des ingénieurs financiers !), je dois bien admettre ma répulsion devant le capitalisme de prédation qui est devenu la norme, se nourrissant d’effets de leviers excessifs, de court-termisme absurde, de flash-trading algorithmique inutile, de manque d’investissements à long terme (et par voie de conséquence, d’une perte de compétitivité technologique ou de débouchés in fine).

Concrètement, essayer de rester « droit dans ses bottes » devient très difficile si on veut tout de même arriver à un rendement honorable de son épargne. D’où parfois une certaine schizophrénie : certains aspects de l’activité d’une entreprise vont nous déplaire alors que d’autres vont exalter le plaisir que peut ressentir un actionnaire à accompagner une entreprise dans des projets innovants ou impressionnants.

Un exemple dans les secteurs « schizophréniques » : 

- J’ai Total en portefeuille (ayant encore une automobile, il serait hypocrite de cracher sur les pétrolières !): j’accueille avec soulagement chacun de leurs investissements en énergies renouvelables et innovantes.

Deux exemples dans ce qui me rend fier d’être actionnaire d’une entreprise :

- Suez Environnement: quel plaisir de voir le partenariat qu’a SITA avec une entreprise anglaise développant une technologie permettant de recycler les déchets plastiques en carburant diesel.

- Eurosic : je regarde avec plaisir l’achèvement des travaux et la location du 52 rue Hoche, transformé en bâtiment HQE visant la certification THPE.

Quelle place accordez-vous donc à ce genre de considérations ?

Il est bien entendu possible de simplement souscrire à des fonds ISR, mais pour ceux qui préfèrent gérer eux-même leur portefeuille, comment s’y prennent-ils ?

Mots-clés : finance éthique

Hors ligne

 

#2 27/12/2010 08h02 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Administrateur
Réputation :   1309 

Tout pareil que vous, mais pas sûr que la bourse soit le meilleur moyen d’investir "éthiquement"…

Je m’interdis "juste" le secteur militaire.

Hors ligne

 

#3 27/12/2010 11h13 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   128 

Ce qui m’importe avant tout, c’est qu’une société et ses dirigeants soient honnêtes et ne commettent pas de malversations, que ce soit vis-à-vis de leurs actionnaires, de leurs employés ou de la loi.

Je suis pour l’instant sorti une seule fois d’une société pour cette raison, en l’occurence EADS avec les histoires de délit d’initié.

Pour le reste, ce qu’on appelle "l’éthique" est plutôt un frein au progrès et au profit qu’autre chose. Notamment l’écologie de comptoir dont on nous rabat les oreilles depuis trop longtemps maintenant, et qui n’a pas amélioré notre qualité de vie au quotidien.

Les américains ont d’ailleurs un terme pour cela : Green Washing.

Hors ligne

 

#4 27/12/2010 11h23 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   145 

Tout à fait d’accord avec Kapital sur la notion de soutenabilité, le rejet du court-termisme, du capitalisme de prédation et des dérives de l’ingénieurie financière.
Je pense que la question sur l’éthique dans les placements est kapitale ;-) mais très complexe.

capitale car nous voulons (à peu d’exceptions près!) tous un monde meilleur et il est admis que de nombreuses entreprises:

=>violent dans certains pays les droits de l’homme (recours au travail des enfants, esclavagisme moderne des adultes…),
=>Ne respectent pas ou peu l’environnement
=>Ont recours à la corruption pour obtenir des marchés

Une fois cela entendu que faire de son argent ? fuir les entreprises ? le placer sur une assurance vie ou un fonds et fermer les yeux en ne sachant pas ou il sera investi ?

Investir en produits "ISR" ?
Toutes les grandes banques ont parfaitement intégré la demande croissante de produits orientés "developpement responsable et durable" et proposent des fonds "éthiques". Le problème c’est que Vigéo, l’organisme de réference qui estampille en France les entreprises "éthiques"  permettant aux banques d’utiliser le label ISR est un organisme cofinancé par la majorité des entreprises du CAC40.

Toutefois de nombreuses entreprises semblent faire des efforts réels en matière de "soutenabilité". De nombreux projets existent autour de la "responsabilité societale et environnementale" des entreprises. Au meme titre que les normes IFRS ont investi le plan comptable, ces normes "sociétales" sont de plus en plus souvent évoquées et pourraient faire leur apparition d’ici quelques années. Il y a la un enjeu pour les entreprises, lié à la demande croissante des investisseurs mais aussi des consommateurs. Etre éthique entretient l’image de marque et constitue un argument de vente. Les entreprises y sont donc sensibles. (cf fondation total)

Devant le peu de moyen dont dispose l’investisseur il faut peut etre simplement essayer de faire preuve de bon sens et soutenir les entreprises qui accordent de l’importance à la responsabilité qu’elles occupent dans la société. Meme s’il s’agit pafois surtout de communication, cela fait avancer les choses et les faits suivront car en s’engouffrant dans cette breche on peut présumer qu’a un moment donné elles devront multiplier les actes pour continuer de rendre leur disours crédible.

Par ailleurs, en cherchant bien il est possible de trouver des entreprises dont l’activité même s’inscrit dans le long terme, la responsabilité environnementale ou sociétale. Vous citez à juste titre SUEZ environnement, mais il y a aussi Véolia, GDF Suez, ou de plus petites capitalisations comme recyclex, derichebourg. Il y a aussi le secteur des biotech, certaines boites sont spécialisées dans la recherche de maladies rares, ou chronique, il y a aussi des boites interessantes dans la pharmacie comme stallergenes ou encore boiron.

Investisseur heureux, quand vous indiquez que que vous rejetez "juste" le secteur militaire, je comprends l’idée mais je m’interroge.

Par exemple, je préfère investir dans Thales qui vit pour 50% de son CA dans le domaine militaire/défense (et donc 50% dans le civil…) que dans l’industrie du Tabac, de l’alcool ou la banque d’investissement. En effet les grands groupe de défense investissent massivement dans la R&D (environ 20% des revenus), financent de très nombreux centres de recherches, des universitaires (ex : Albert Fert prix nobel de physique 2007), et les plus prestigieuses écoles d’ingénieurs. De plus, il est fréquent que les avancées du domaine civil soient issus de la recherche dans le domaine militaire (qui bénéficie jusqu’a présent il est vrai de budgets pharaoniques). Ensuite Thales et EADS, développent de nombreux marchés civils (satellites d’observation spatiale météo, télécom, infrastructures ferroviaires, avionique civile, systèmes de billétiques, appareils radiologiques, sécurisation d’infrastructure sensible type musées et sites appartenant aux partrimoines mondiaux..) qui nuancent selon moi largement leur profil a priori "non ethique".
En revanche si l’on parle des entreprises qui ne font que de l’armement pur et dur en violant délibéremment les lois sur l’exportations de matériels "sensibles" on est tout a fait d’accord.

Je ne juge pas des convictions de chacun mais je pense juste qu’il faut se méfier des raccourcis donnant bonne conscience. De même une boite comme Total sait pertinement que le pétrole n’est pas son avenir, et fera peut etre bien plus vite des progrès dans les domaines des energies renouvables pour soutenir son CA dans les prochaines années que s’il fallait attendre que les politiques s’en mêlent. Idem pour St Gobain qui grace à l’essor des batiments HQE devrait dans les prochaines années se développer sur ce créneau "qualitatif" et durable.

Sans être trop utopiste, je pense que les actionnaires ont à leur niveau une "petite" responsabilité concernant les entreprises qu’ils décident de mettre en portefeuille. La prise de conscience naissante sur le fait que nos ressources terrestres sont de plus en plus limitées est selon moi vouée à croitre. A nous d’orienter nos choix en fonction de nos convictions.

Désolé j’ai été un peu long mais merci kapital d’avoir ouvert le sujet à la discussion. J’y attache moi aussi de l’importance. J’essaie de faire en sorte que mon portefeuille ne soit pas qu’une suite de lignes, j’essaie de lui donner un sens meme si j’ai conscience que l’exercice est limité (diversification sectorielle, qualité de l’information…) et qu’on peut parfois ignorer les pratiques condamnables d’une société dont on est actionnaire.

En tout cas je préfère largement investir en direct plutot que de le confier à des professionnels qui vont me taxer et investir sans les mêmes états d’ames.

Warren Buffet conseillait d’investir dans les actions que l’on aime et dont on peut etre fier. Je trouve moi aussi que c’est une excellente idée!

Dernière modification par Thomas (26/04/2015 13h48)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#5 27/12/2010 12h18 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Administrateur
Réputation :   1309 

Thomas a écrit :

Investisseur heureux, quand tu dis que tu rejettes "juste" le secteur militaire, je comprends l’idée mais je m’interroge.

"L’explication" est simple : personne ne "force" les gens à fumer (Imperial Tobacco…), à prendre leur voiture (BP…), à manger de la nourriture immonde (Kraft Food…) ou des sodas qui favorisent l’obésité (Pepsi…).

Par contre, les achats militaires sont "imposés" au peuple par les gouvernements.

En ce moment, Raytheon aux Etats-Unis est à un cours d’achat depuis 3 semaines. Si je la mentionne dans les opportunités de la semaine, je ne l’a mets pas dans mes valeurs préférées. (en dehors de l’aspect déontologique, ce sont des valeurs très dépendantes des dépenses gouvernementales, donc pas terrible alors que les gouvernements sont à sec).

Hors ligne

 

#6 27/12/2010 16h57 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   143 

Si vous voulez aller à fond dans la démarché éthique, évitez toutes les grandes entreprises internationales investies dans le tiers monde (corruption).

Hors ligne

 

#7 14/03/2011 02h43 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je vous lis depuis un moment et je viens de m’inscrire (cf. rubrique présentation Marco), je voulais aborder le sujet qui m’intéresse : la finance éthique, responsable…etc.
J’ai écrit un article sur le sujet :

http://www.vivreriche.fr/investir-dans- … t-durable/

Bon je débute, et j’avais lu le topic précédent sur le sujet et les propos de Thomas me paraissaient tout à fait vrais (de mémoire : c’est un domaine qui va se développer rapidement dans l’avenir, car la problématique climatique (entre autres) est plus que d’actualité et qui ne se sent pas concerné).

Voilà commentaires bienvenus pour enrichir ma réflexion.

[edit de Philippe : j’ai déplacé le sujet dans une file existante pour faciliter les futures recherches]


http://vivreriche.fr des articles sur la richesse dans tous les domaines, développement personnel, pour vivre une vie riche …

Hors ligne

 

#8 15/03/2011 07h42 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Merci Philippe pour le replacement. smile


http://vivreriche.fr des articles sur la richesse dans tous les domaines, développement personnel, pour vivre une vie riche …

Hors ligne

 

#9 15/03/2011 13h44 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Modérateur
Réputation :   171 

Pour commencer votre démarche éthique commencez par vous promener nus car la plupart des vêtements et autres chaussures fabriqués dans le monde le sont par des personnels souvent exploités voir même des enfants.
Tous à Poil …
http://www.creusot.net/creusot/rigolo/poil/img/mairie.jpg


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#10 15/03/2011 22h43 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   19 

Merci pour cette discussion très intéressante. Je me suis souvent posé cette question d’éthique dans le choix des investissements en bourse, ayant moi-même monté mon activité de gestion sous mandat autour d’une certaine éthique du métier (frais à la performance, transparence, service personnalisé, etc…).

Mais comme vous l’avez très bien souligné, choisir ses titres en fonction de leur éthique est une chose très complexe, d’autant que chacun peut avoir une vision bien différente avec les mêmes intentions au départ.

L’exemple du secteur militaire en est un, le cas du tabac par exemple en est un autre. Pour répondre à Investisseur Heureux : oui personne ne vous oblige à fumer, mais faut reconnaître qu’avec toutes les saloperies qu’ils mettent dedans pour vous rendre accroc, c’est même bien au delà de l’entreprise elle même qu’il faudrait "sanctionner" (l’état étant bien évidemment complice).

J’ajouterais juste un critère à ceux évoqués dans cette file : la considération des petits actionnaires par les dirigeants. Derichebourg a été citée, mais les dirigeants n’ont pas été irréprochables lors du rachat de Penauille. Idem pour certaines biotech, avec une augmentation de capital sans droit préférentiel sur Exonhit.


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#11 15/03/2011 23h17 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

La première fois que je me suis réellement posé la question est quand j’ai été directement confronté aux produits chinois. Contrebande, contrefaçons,… déjà que certaines grandes marques n’hésitent pas à user hommes, femmes et enfants jusqu’à la corde, j’ose à peine imaginer ce que cela peut donner pour le commerce illégal. Pire ou mieux? Je l’ignore.

J’étais donc un touriste à Dubaï et les vendeurs dans les marchés me proposaient pleins de produits pas cher de grande marque: Brolex, Grucci, Monblan, Varsace,… Montres, sacs, portefeuilles,… tout y était y compris les fameuses GameStation (celui-là, je l’ai pas inventé) qui ressemblaient furieusement à une console de chez Sony avec toute une sélection de jeux digne du début des années 80.

Et je me suis dit et si… et si on arrête d’acheter des produits chinois, de quoi ils vont vivre là-bas… ou plutôt, de quoi vont-ils survivre? Si je réponds que je m’en fous, je mens puisque je n’aime pas être responsable de près comme de loin d’un esclavagisme toléré. Si je réponds que je suis innocent, je mens. Il n’y a pas besoin d’aller loin pour comprendre que toute personne habitant un pays "développé" profite à mort d’autres peuples "en voie de développement".

Puis j’ai étendu la question. Rouler en voiture pour aller travailler et polluer, mais la sidérurgie et le pétrole sont des mines d’or pour mon pays. Les armes, c’est le mal mais ça fait vivre plus de 2000 familles près de chez moi. Etre responsable de la mort de milliers d’innocents, ça vaut bien la peine non? Et puis, les gens qui meurent sous les armes, ils sont loin non?

Alors, comme dirait Tim Ferris "Sauver les baleines ou les tuer pour nourrir les enfants", tout cela, c’est du pareil au même. Notre rôle c’est de tout faire pour améliorer le monde et agir selon sa conscience. Et tant pis si quelques-uns se trompent de voie car le risque sera largement contrebalancé par ceux qui ont eu finalement raison. Faut-il arrêter le nucléaire? Faut-il arrêter de fabriquer des armes? Faut-il stopper la fabrication de cigarettes? Supprimer toutes les boissons alcoolisées? Les boissons sucrées? Les bonbons? Le Nutella?

Il y a des tas de morts sur les routes, et pourtant il y a toujours des tas de voitures.

L’important, c’est que chacun agisse selon sa conscience et fasse pencher la balance du bon coté, celui qu’il croira le plus juste. Car la grande vérité que je vais vous révéler sur ce forum c’est que les plus dangereux sont ceux qui ne font RIEN.


www.Blog-Invest.com pour l'investisseur avisé

Hors ligne

 

#12 19/03/2011 09h41 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Merci pour les réponses.

Il existe des fringues "éthiques", également. J’essaie d’en mettre de plus en plus et surtout de mettre le plus de conscience dans chaque achat que je fais (alimentaire, vêtements, recyclage des déchets…) alors évidemment le 100% est utopiste et d’accord avec Joël, l’essentiel, c’est d’agir à partir de là où on est avec ce qu’on a et toujours faire de son mieux pour avancer.
Sinon selon moi on tourne en rond.
Ce dont j’accepte de me déshabiller (!) c’est de mon perfectionnisme qui me bloque et fait que je n’agis pas tant que tout n’est pas parfait !
Depuis le temps qu’on entend toutes ces alertes sur le climat pourquoi tout n’a pas changé ? Ça paraît hallucinant si on prend un peu de recul.
On nous donne quoi, cinquante, quatre-vingts ans et les US n’ont toujours pas ratifié le protocole de Tokyo…
Tant de films, slogans, articles, reportages, sur l’"urgence", combien d’années que c’est urgent ?
Et vous vous avez changé vos habitudes pour autant ?
Je vois tant de gens là tout près de moi qui n’ont rien changé à leur vie "urgence" ou pas !

Voilà, je ne le redirais pas, ce n’est pas directement l’objet du forum, mais j’avais envie de le poser une fois.

@Joël : dans ton post j’ai lu beaucoup de questionnements mais finalement je ne vois pas clairement quel est ton positionnement par rapport à ça.
@mdelobel : tu écris "la considération des petits actionnaires par les dirigeants" je pense que le label novethic prend ce critère en considération puisque c’est tout l’environnement de l’entreprise qui est retenu pour l’obtention.

http://www.vivreriche.fr/investir-dans- … t-durable/

Quelqu’un a lu l’article ?
Des avis ?

Merci


http://vivreriche.fr des articles sur la richesse dans tous les domaines, développement personnel, pour vivre une vie riche …

Hors ligne

 

#13 19/03/2011 10h49 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Marco a écrit :

@Joël : dans ton post j’ai lu beaucoup de questionnements mais finalement je ne vois pas clairement quel est ton positionnement par rapport à ça.

Justement, le problème c’est qu’il n’y a pas d’ultime vérité. Le tapage médiatique écologique est basé sur la peur. Quequ’un peut-il m’assurer à 100% que tout est vrai? Si l’Eglise a déjà largement utilisé le mensonge pour avoir plus de pouvoir, les socialistes, les libéraux,… pourquoi pas les écologistes?

Chaque année, il y a plus de morts sur les routes que par accidents nucléaire… pourtant, le nucléaire c’est le mal et la route, on s’en fiche. Les morts sur la routes, c’est prévisible, nous connaissons tous au moins un carrefour où les accidents sont monnaie courante alors qu’en ce qui concerne le nucléaire, les seul qui avaient prévu les problèmes sont les même qui répètent inlassablement et jour après jour que des catastrophes vont arriver. Evidemment, lorsqu’arrive une catastrophe, ils te répondent "tu vois, je te l’avais dit".

Donc, ma position, c’est améliorer la vie des gens autours de moi et selon mes critères. Ouvrir son esprit, éviter la surconsommation, donner des moyens (comprendre, du pognon) à ceux dont on estime qu’ils font le bien autour d’eux,…

J’ai lu ton article et je connaissais déjà presque tous les organismes que tu cites et le développement durable (socialement et environnementalement) est, pour moi, ce vers quoi nous devons aller. Puisqu’il n’est pas possible de faire comprendre aux grands pays industriels l’importance de limiter la polution à ce qu’il est possible de dépoluer, il faut faire le maximum de notre coté pour réparer les dégats.


www.Blog-Invest.com pour l'investisseur avisé

Hors ligne

 

#14 19/03/2011 11h29 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   48 

Ce n’est pas du cynisme  mais la bourse, le business en général n’a pas à s’ embarasser ni de morale ni d’éthique.
Une entreprise n’a de sens que lorsqu’elle répond à un besoin.

Que ce besoin soit sain ou non n’est pas son affaire. L’industrie du tabac, des spiritueux, d’armement, d’extraction d’hydrocarbures de sables bitumeux etc etc ne font que répondre à une demande de nos semblables.
Est ce bien ou mal , éthique ou pas que ces industries existent. Je n’en sais rien, elles ne font que répondre à des aspirations de la nature humaine.

Dans le même mouvement les labels éco , ethiques ne sont pas autre chose que la réponse à des demandes de consommateurs d’avoir meilleur conscience. On leur vend une bonne conscience. Est ce morale et éthique de vendre de la bonne conscience? Je n’en sais rien.

Je rejoins au final Joêl lorsqu’il incite chaque homme à agir selon sa propre conscience et ses propres convictions en espérant que la masse totale des aspirations positives et constructives l’emporte.

Hors ligne

 

#15 19/03/2011 13h10 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   104 

Bonjour a tous,

Au file de la lecture, on peut lire les citations de Derichebourg et Recyclex (dont je suis actionnaire).

Comme dit plus haut, tout depends d’ou l’on se place.

Derichebourg c’etait Penauille avant que le pere Derichebourg ne pose son nom sur la plaque a l’entrée du batiment et se fasse verser par sa société des millions d’euros par an pour le droit d’utilisation du nom.

Pensez vous que cette pratique est éthique ?

Personnellement je considère ce Monsieur comme un xxxxx (je m’autoscensure) . Certe sa démarche est légale, mais je la trouve ecoeurante vis à vis de ses salariés et de ses actionnaires. Le but final est bien de s’en foutre plein les fouilles s’en apporter une quelconque valeur ajoutée par rapport à cette démarche.

Recyclex maintenant. Ex Metaleurop. On sait tous comment c’est passé la fin de Metaleurop, dont l’actionnaire principale (Glencore international) logé dans un paradis fiscal suisse (Zoug) gère ses affaires, avec toute l’éthique qu’on lui connait.

Veolia. Et si on ressortait toutes les affaires de corruption d’élus dans les années 70, 80, 90 ?

Bref, l’éthique dans les affaires, je n’y crois absolument pas.

Maintenant, quel niveau d’éthique est on prêt a accepter ? C’est une question personnelle qui met en jeu sa propre conscience et rien d’autres.

Tous les avis sont a confronter à sa propre sensibilité. 

En tous cas, il est interessant d’en discuter.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#16 19/03/2011 14h00 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

@ Joël : Tout à fait d’accord avec ton positionnement.

L’idée que je retiens c’est de faire ma part.
Je pense en effet que nous avons tous notre part de responsabilité.
Et puis c’est tout ce que je peux faire, ce que tu dis avec tes mots Joël.

Je crois aussi qu’on fonctionne beaucoup par imitation.
Par exemple on lit un livre et on essaie de faire comme l’auteur, parce que ça résonne sur nos valeurs.
Ça s’est passé pour moi en lisant ce blog/forum et d’autres, l’envie de m’intéresser de plus près à l’investissement.
C’est ce qui fait la puissance d’un bon forum !
Du coup faire sa part peut donner envie à un autre de faire la sienne…etc.

Alors, je choisis comme toi Joël d’orienter mes actions/ choix de vie en direction du développement durable… en délégant ma confiance à un label par exemple.
Je préfère choisir de faire confiance à un label, après m’être informé à son sujet et estimé pouvoir lui faire confiance, que de ne rien faire.
Tous ces labels ne sont pas que des achats de bonne conscience, et en s’informant je pense qu’on peut différencier le bon grain de l’ivraie.

@ swantonbomb : Après je crois que tout est lié, exemple des spiritueux, sans la terre, impossible de faire pousser le raisin, et si le vigneron se fout totalement du développement durable, il ne va pas attendre longtemps (en années) avant que ses rendements baissent.

Pour recentrer sur les investissements éthiques : est-ce que quelqu’un a déjà souscrit un fond "éthique" isr ? novethic ? financière de champlain ? autres ?
De mon côté je n’ai encore rien souscrit mais j’aime beaucoup les produits Financière de Champlain. Cependant, je dois lire de plus près leurs fonds isr novethic car il me semble avoir vu 75000 € montant de départ !
Trop pour moi aujourd’hui.


http://vivreriche.fr des articles sur la richesse dans tous les domaines, développement personnel, pour vivre une vie riche …

Hors ligne

 

#17 19/03/2011 14h21 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Administrateur
Réputation :   1309 

Marco a écrit :

Pour recentrer sur les investissements éthiques : est-ce que quelqu’un a déjà souscrit un fond "éthique" isr ? novethic ? financière de champlain ? autres ?
De mon côté je n’ai encore rien souscrit mais j’aime beaucoup les produits Financière de Champlain. Cependant, je dois lire de plus près leurs fonds isr novethic car il me semble avoir vu 75000 € montant de départ !
Trop pour moi aujourd’hui.

Comme je l’avais dit en haut de la file, quand on analyse la composition des fonds, on retrouve souvent les valeurs habituelles, que d’ailleurs vous pouvez acheter vous-même de façon individuelle, dans un PEA ou un compte-titre.

C’est moins vrai pour le fonds Performance Responsable de Financière de Champlain, plutôt orienté small caps que big caps et dont vous avez la composition du portefeuille ici :
http://www.financieredechamplain.fr/upl … illePR.xls

Les notes sont indiquées dans le fichier Excel avec en + les commentaires de la maison de gestion (superbe effort de transparence).

La société qui a la meilleure note et qui fait parti du fonds est ….
ABC Arbitrage ! Une pure financière. :-)

PS : le montant de souscription minimale est d’une part (cf. http://www.boursorama.com/opcvm/opcvm.p … =MP-815091) et non 75 k€. Vous pouvez donc tout à fait souscrire si vous croyez en ce fonds et cette maison de gestion.

Hors ligne

 

#18 19/03/2011 14h32 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Merci Philippe.
Je viens de lire la composition du portefeuille Financière de Champ. et notamment le descriptif d’ABC Arbitrage : ça m’a l’air cohérent et clair.
Pourquoi le :-) dans votre message ? un brin taquin ou c’est le paradoxe ?

Et merci pour les précisons pour le montant d’entrée dans le fonds, j’allais attendre longtemps !!!


http://vivreriche.fr des articles sur la richesse dans tous les domaines, développement personnel, pour vivre une vie riche …

Hors ligne

 

#19 20/03/2011 01h07 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   143 

Attention à bien faire attention à plusieurs notions : éthique, développement durable, ISR et solidaire. Ce n’est pas exactement la même chose !

Hors ligne

 

#20 20/03/2011 12h07 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

CLairement, si on prend Ethique, développement durable,… au sens strict du terme, cela veut dire "qui réponds à telles conditions déterminés par tel organisme". J’espère que les participant de ce forum auront compris que selon moi, ethique veut dire: légalement, socialement et environnementalement responsable.


www.Blog-Invest.com pour l'investisseur avisé

Hors ligne

 

#21 20/03/2011 19h49 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   143 

Joel a écrit :

CLairement, si on prend Ethique, développement durable,… au sens strict du terme, cela veut dire "qui réponds à telles conditions déterminés par tel organisme"

Je ne suis pas du tout d’accord sur cette affirmation.

Ethique, selon wikipédia :
L’éthique (du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος ("éthos"), « lieu de vie ; habitude, mœurs ; caractère » et du latin ethicus, la morale[1]) est une discipline philosophique pratique (action) et normative (règles) dans un milieu naturel et humain. Elle se donne pour but d’indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.

Pour le développement durable, voici ce qu’on trouve sur wikipédia :
« un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

    * le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité.
    * l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir »


Avec un petit schéma pour bien comprendre :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0e/Sch%C3%A9ma_du_d%C3%A9veloppement_durable.svg/220px-Sch%C3%A9ma_du_d%C3%A9veloppement_durable.svg.png

Je ne vois pas quel organisme vient contrôler cela (et de quel droit ?). Les deux concepts sont différents et on peut les appliquer à différents degrés.

On peut respecter l’éthique des affaires et ne pas faire de développement durable, et inversement…

Pour ce qui est de l’ISR, voici la définition wikipédia :
L’investissement socialement responsable (ISR) est un investissement individuel ou collectif effectué selon des critères sociaux, environnementaux, éthiques et de gouvernance d’entreprise sans occulter la performance financière.

On pourrait dire que c’est une déclinaison financière, allégée ou truquée de l’éthique et le développement durable. C’est le cas. De plus, la présence d’organismes, censés être indépendants, me rappelle étrangement les affaires de notation avec les dettes d’état… Bref, encore un jeu truqué où chacun joue de son influence pour faire de l’argent et attirer les capitaux en oubliant les principes fondateurs !

Hors ligne

 

#22 20/03/2011 20h33 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   

Super_Pognon a écrit :

Je ne vois pas quel organisme vient contrôler cela (et de quel droit ?).

Novethic, le media expert de l?économie responsable
Home - Forum Ethibel
A la une - Vigeo
LA CHARTE DE L’ASSOCIATION ETHIQUE ET INVESTISSEMENT - Ethique et Investissement

etc… quand ce n’est pas la société elle-même qui créé ses propres critères éthique auquel elle répond bien évidemment.

Je te remercie pour tes explications, Super_Pognon. Le graphique en couleur (que je ne connaissais pas du tout) est particulièrement explicite et je comprends maintenant que Durable signifie à la fois économiquement, écologiquement et humainement responsable. Ca me plait!

Pour le reste, c’est à nous de décider qui respecte les principes qui nous sont chers (ou non) ou quel organisme fait les meilleurs choix quant aux sociétés qu’elle juge éthiques ou non.


www.Blog-Invest.com pour l'investisseur avisé

Hors ligne

 

#23 21/03/2011 12h25 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   19 

Le problème de la plupart des labels, c’est qu’ils s’appliquent essentiellement à des fonds, et c’est apparemment le cas de Novethic. Or je combat justement les fonds d’investissements, pour leurs frais, manque de transparence et réactivité, même si je conçois qu’ils puissent être pratiques pour un certain nombre d’investisseurs. Mais qu’est-ce que fait un fond que ne pourrait faire un gestionnaire sous mandat ? (si ce n’est peut être investir sur des produits à levier, produits exotiques et autres dérivés… :-) ).

Ce qu’il faudrait, c’est avoir des labels qui s’appliquent aux entreprises elles-mêmes, sur des critères aussi variés que le respect de l’environnement, des salariés, des conditions de travail, des petits actionnaires, etc… Et non pas avoir un label global, mais qu’on puisse bien détailler chacun des points forts ou faibles de chaque entreprise, de la même façon qu’elle est obligée de publiée son CA, son endettement, son RN etc…


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#24 21/03/2011 13h50 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   20 

Super_Pognon a écrit :

Je ne vois pas quel organisme vient contrôler cela (et de quel droit ?).

il y a des fonds de gestion et comme cité plus haut plein de label plus ou moins sérieux

Donc ces notions éthique, dev durable,… sont de plus en plus à la mode

si je suis un vendeur d’assurance vie il faut vendre des produits "aux gouts du jour"
donc il me faut des fond "pays émergents" et "développement durable"

donc des fonds vont être créer pour cela  :
pour les pays émergents c’est facile, c’est de la finance et des chiffres pur

pour les notions d’éthique, c’est plus difficile, comme signalé précédemment ces notions sont personnelles donc pour donner une certaines légitimité au fond, il faut l’associé à un label

ensuite il faut "vendre" ce label pour qu’il soit suivi par les entreprises

mdelobel a écrit :

Le problème de la plupart des labels, c’est qu’ils s’appliquent essentiellement à des fonds

Ce n’est pas un problème au contraire
un label qui ne correspondrait qu’a une entreprise n’aurait aucun intérêt

sur la plupart des fonds, on peut voir la composition
ce l’exemple plus haut du fond
OPCVM, Sicav, FCP, cours Sicav, cours OPCVM - Boursorama
il y a un onglet Composition qui te permet de voir l’ensemble des "sociétés" et rien ne t’empêche d’acheter du ABC Arbitrage ou du Pharmagest en direct

Maintenant, je pense que ce mouvement arrive un peu tard, les gens n’ont plus assez d’argent pour faire de l’ethique (enfin pas assez de gens).
plus on avance plus les "SUper discount" sont à la mode
C’est naturel de vouloir payer son produit le moins cher possible mais à un moment donné, il faut se poser la question si ce lecteur DVD est vendu à 20Euros, est-il possible que toutes les personnes de la chaine de vente (magasin + vendeur + transporteur + petite main qui fabrique + recyclage) soit payé correctement ?

Hors ligne

 

#25 21/03/2011 20h13 → Finance éthique et bourse : votre avis sur la finance éthique ? (finance éthique)

Membre
Réputation :   143 

Ce n’était pas du premier degré quand je disais "Je ne vois pas quel organisme vient contrôler cela (et de quel droit ?).".

Qui contrôle les contrôleurs ? C’est un éternel problème.

C’est juste des marques qui veulent revendiquer des valeurs et fédérer autour de celles-ci. Quand on fait de la pub pour dire qu’on est éthique, ça veut dire le contraire. Si on était éthique, pas besoin de communiquer pour le faire savoir, c’est déjà su.

Qui finance ces labels ?

Ces labels sont du même acabit que les agences de notation, c’est une vague entourloupe pour faire de l’argent et jouer avec le pouvoir en donnant bonne conscience à certaines personnes…

Après, c’est mieux que rien.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech