Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 08/09/2011 18h15 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

C’est bien 70 k€ pour les assureurs et 100 k€ pour les banques

Si on a 100k€ dans une banque (Boursorama) et 70k€ chez un assureur (Generali) dans une AV vendue par cette banque (Boursorama), les 100k€ + les 70k€ sont-ils bien garantis ?

Hors ligne

 

#27 08/09/2011 18h25 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui c’est l’assureur qui compte.

Par contre, si on a du Eurossima en étant à la fois chez ING Direct et Boursorama (par exemple), je NE suis pas SUR que l’on ait droit à 70 k€ + 70 k€ si Generali était KO.

Dans le doute mieux vaut ne jamais dépasser 70 k€ sur un fonds euro quelque soit le courtier.

En ligne

 

#28 08/09/2011 20h12 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

Merci Philippe !

Et j’ai aussi toujours lu que c’était 70k€ par assureur donc par fonds.

Hors ligne

 

#29 08/09/2011 22h03 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

Il me semble que le risque sur les fonds en euros, si risque il y a, est très lié à la capacité de ces fonds à  financer les obligations d’état. Si le rôle des AV dans ce domaine s’avère réellement crucial, alors je me dis que en aucun cas et d’une façon ou d’une autre l’Etat ne peut se permettre de fragiliser ou de ne pas soutenir les fonds en euros.

Alors je me pose une question : quel est le poids réel des fonds en euros dans le financement des dettes d’état? Est-on capable d’estimer la dépendance réelle de l’état vis à vis des assurance vie? Quelqu’un peut-il apporter une réponse fiable et quantifiée? (ou un bon lien)

Dernière modification par placementapapa31 (08/09/2011 22h49)

Hors ligne

 

#30 08/09/2011 23h24 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   69 

A fin 2010, la FFSA estime que la part de dette française tourne autour de 16% et que la part des obligations de l’OCDE est autour de 33%.

Analyse de la FFSA

Cela me parait cohérent avec ma propre connaissance du marché (mais le 16% me parait un peu faible, j’aurais dit plutôt un chiffre autour de 25%).

D’après un doc de Natixis CIB (les mêmes que ceux que cite parfois IH), j’avais lu que la dette française (autour de 1600 M€) était détenue à 70% par des non résidents, ce qui est cohérent avec cet article de l’Agefi :

Article de l’Agefi

Dernière modification par JB0660 (08/09/2011 23h28)

Hors ligne

 

#31 09/09/2011 03h39 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Modérateur
Réputation :   1083 

Je suis un peu surpris de voir ces échanges entre épargnants inquiets de la sécurité de leurs fonds en € sur AV.

Si un "petit" pays de la zone € (ou d’ailleurs) faisait défaut sur sa dette, les obligations émises par ce pays ne vaudraient plus que 80%, 60%, … 00% de leur valeur initiale.
Si votre assureur détient pour 1% ou 2% … ou 5% ou 10% de son actif général, ou du portefeuille cantonné pour le fond € de votre contrat d’AV, en obligations de ce pays, les conséquences seront qu’il y aura une perte de 0.2% à 10% de la valeur de l’actif général ou du fond cantonné.

Si la perte est inférieure à 2-3% de la valeur, elle  sera absorbée en diminuant le rendement du fond en € durant une ou plusieurs années. Sinon, cette perte viendra diminuer le bénéfice de l’assureur. Si ceci implique un exercice en perte, et si les fonds propres de l’assureur sont insuffisants, il faudra procéder à une augmentation de capital. A défaut, l’assureur sera soit racheté par un assureur plus gros (lequel pourra faire face avec ses fonds propres plus gros), soit nationalisé, soit mis en faillite. Dans ce dernier cas extrême, le fond de solidarité interviendra à concurrence de 70 ou 100k/ personne/assureur, s’il a suffisamment de fonds en caisse, car il a plus été conçu pour faire face à la chute d’un assureur pour une cause isolée -un Kerviel, un trou du Crédit Lyonnais, etc.- que pour renflouer tous les assureurs de France).

Ce dernier cas extrême semble donc ne pouvoir se produire que si plusieurs pays de taille significative (pas la Grèce ou le Portugal) faisaient défaut, et avec une grosse décote sur leur dette. En gros, il faudrait que l’Italie et/ou l’Espagne et/ou la France (voire l’Allemagne) fasse(nt) défaut.

Si une telle catastrophe devait se produire, ce ne sont pas les porteurs de fond en €uros des AV qui seraient le plus impactés. En effet, vue l’interdépendance très forte de l’économie française avec celle de ces grands voisins, et des ces voisins entre eux, il y aurait une dépression économique majeure (2008 serait un "bon souvenir"), pas mal de grandes entreprises françaises seraient lourdement impactées, avec explosion du chomage en France (et Allemagne, Pays-Bas, … jusqu’en Finlande sans doute !), désordres politiques et sociaux, dévaluation de notre monnaie (€, € du Sud, voire Franc) et inflation.
Dans ce cas, (si les fond en €uros devaient être en danger,) il n’y aurait plus vraiment de refuge sur : l’immobilier risquerait la réquisition (ou la destruction en cas d’émeute), le commerce de l’or serait interdit, les denrées alimentaires seraient rationnées, etc. L’argent retiré (au bon moment !) des fonds en €, placé ailleurs (CAT, livrets, etc.) ne serait pas forcément plus en sécurité, ou moins impacté par les dévaluations et l’inflation. Même des lingots d’or sous le matelas (ou enterrés dans le jardin, ou bloqués dans un coffre à la banque) ne seraient pas plus en sécurité…

Je ne pense pas que ce scénario (noir) soit très plausible. Mon objectif n’était pas de discuter sa probabilité d’occurrence. Mais de montrer que dans ce cas, avoir retiré ses fonds de son contrat AV assez tôt ne serait pas forcément d’une grande aide.

Avoir diminué son exposition aux fond en € des AV ne devrait avoir été une "bonne idée" que si un ou des sinistres plus limités avaient un impact négatif sur leur rentabilité durant de nombreuses années, et seulement si on a pu orienter son argent vers un investissement rapportant plus avec un risque similaire. J’ai du mal à identifier un tel investissement, donc je garde mes fonds en € (même >70k) sans me compliquer la vie.

Dernière modification par GoodbyLenine (09/09/2011 03h53)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#32 09/09/2011 21h53 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

JB0660 a écrit :

A fin 2010, la FFSA estime que la part de dette française tourne autour de 16% et que la part des obligations de l’OCDE est autour de 33%.

Analyse de la FFSA

Cela me parait cohérent avec ma propre connaissance du marché (mais le 16% me parait un peu faible, j’aurais dit plutôt un chiffre autour de 25%).

D’après un doc de Natixis CIB (les mêmes que ceux que cite parfois IH), j’avais lu que la dette française (autour de 1600 M€) était détenue à 70% par des non résidents, ce qui est cohérent avec cet article de l’Agefi :

Article de l’Agefi

25% ce n’est pas aussi important que ce que je pensais, sur le papier du moins, pourtant ce n’est pas négligeable non plus. Est-ce suffisant pour rendre l’Etat dépendant des assurances vie pour son financement? Qu’en pensez-vous? Il me semble que cette question est importante.

Le doc semble insister sur cette dépendance : "En ne tenant compte que de la partie de la dette détenue par les résidents, la part financée par les assureurs atteint même 50 %. Les assureurs participent ainsi au maintien d’une bonne partie de la dette du pays entre les mains d’investisseurs nationaux, ce qui favorise la stabilité des taux de long terme en France."

Dernière modification par placementapapa31 (09/09/2011 21h57)

Hors ligne

 

#33 09/09/2011 22h47 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   70 

GoodbyLenine a écrit :

Si un "petit" pays de la zone € (ou d’ailleurs) faisait défaut sur sa dette, les obligations émises par ce pays ne vaudraient plus que 80%, 60%, … 00% de leur valeur initiale.
Si votre assureur détient pour 1% ou 2% … ou 5% ou 10% de son actif général, ou du portefeuille cantonné pour le fond € de votre contrat d’AV, en obligations de ce pays, les conséquences seront qu’il y aura une perte de 0.2% à 10% de la valeur de l’actif général ou du fond cantonné.

Si la perte est inférieure à 2-3% de la valeur, elle  sera absorbée en diminuant le rendement du fond en € durant une ou plusieurs années.
Avoir diminué son exposition aux fond en € des AV ne devrait avoir été une "bonne idée" que si un ou des sinistres plus limités avaient un impact négatif sur leur rentabilité durant de nombreuses années, et seulement si on a pu orienter son argent vers un investissement rapportant plus avec un risque similaire. J’ai du mal à identifier un tel investissement, donc je garde mes fonds en € (même >70k) sans me compliquer la vie.

Pour tout investissement on parle de couple risque/rendement. Or dans le cas présent, sans tomber dans un scénario catastrophe, les fonds en Euros voient leur rendement diminuer au moment même où le risque augmente… Mais les alternatives sont rares.
Au passage, dans le cas d’un défaut de la France, je ne vois pas comment un pays en défaut pourrait garantir les AV… Mais je pense aussi qu’un tel scénario n’est pas envisageable à court terme.

J’ai par contre une question concernant les fonds en euros. Il me semble avoir entendu que si des obligations perdent trop de valeur, le fonds en Euros est tenu d’en tenir compte dans sa valorisation. Autrement dit, sans parler de défaut et alors même que l’obligation pourrait être remboursé à l’échéance prévue, il faudrait tenir compte de cette baisse des obligations pour les états qui sont "attaqués". Cette information est-elle fiable ? (J’ai plutôt lu le contraire dans le forum).

Hors ligne

 

#34 09/09/2011 23h40 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

En effet Bourso/E-Cie Vie + ING/E-Cie Vie = une seule fois la garantie de 70 000 € car même assureur.

Mais par contre (et par exemple…) : Altaprofits/E-Cie Vie et ASAC ERMG/Generali Vie = deux fois la garantie car les deux assureurs sont des personnes morales différentes !

;-o))

(et tant qu’ils ne fusionnent pas bien sûr, ou que l’un n’absorbe pas l’autre…)

Part ailleurs la "garantie" n’est pas liée au fonds en euros en tant que tel, mais à l’ensemble des  avoirs (donc fonds € + unités de compte).

Enfin assez d’accord avec GBL : beaucoup de parano dans tout ça ou/et une insuffisance de mise en perspective vs les autres placements impactés.

(voire même une certaine campagne discrète de CGPI qui ont tout intérêt… à ce que les souscripteurs investissent plus sur UC et moins sur fonds €…).

Ceci dit, principe de précaution à intégrer…, et la diversification des formes et enveloppes de placement ne nuit pas…

Hors ligne

 

#35 09/09/2011 23h51 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   69 

placementapapa31 a écrit :

25% ce n’est pas aussi important que ce que je pensais, sur le papier du moins, pourtant ce n’est pas négligeable non plus. Est-ce suffisant pour rendre l’Etat dépendant des assurances vie pour son financement?

25%, cela peut parait peu dit comme ça mais cela représente environ 400 Mds d’€ (25% de 1600 Mds d’€). Ce ne sont pas des montants négligeables surtout que l’essentiel de la dette française détenue par des français l’est via des fonds en € (et via les banques qui détiennent aussi de la dette française).

En plus des emprunts d’Etat Français, il ne faut pas oublier les dettes d’établissements parapublics (la CADES notamment) et toutes les dettes bancaires détenues par les compagnies d’assurance : les fonds en € assurent en partie le financement/la liquidité des banques (sujet crucial en ce moment!). Il faut bien comprendre que les banques et compagnies d’assurance sont interdépendantes.

Les compagnies d’assurance investissent aussi massivement (surtout depuis que les dettes d’Etats ne sont plus sans risque) dans les dettes d’entreprises, permettant à ces dernières de se financer.

Les compagnies d’assurance ne servent pas qu’à financer le déficit de l’Etat (et de la Sécu) mais financent également les banques et les entreprises. 

okavongo a écrit :

Il me semble avoir entendu que si des obligations perdent trop de valeur, le fonds en Euros est tenu d’en tenir compte dans sa valorisation.

Sans plus de détails, c’est assez vague.

Comme je l’ai déjà dit, la baisse de la valeur de marché des obligations (tant qu’il n’y a pas de défaut, c’est fondamental) n’impacte pas le rendement servi par l’assureur.

Par contre, dans le nouveau cadre réglementaire Solvabilité 2 applicable en 2013 (qui définira entre autres les besoins en fonds propres des compagnies d’assurance), une baisse de la valeur de marché des obligations/des actions peut forcer la compagnie à faire une augmentation de capital (si les conditions de marché deviennent extrêmes : ce qui n’est pas le cas des conditions actuelles).

Dernière modification par JB0660 (09/09/2011 23h54)

Hors ligne

 

#36 10/09/2011 00h01 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   17 

Outre la question du défaut de paiement sur les fond en € qui serait synonyme de retour à l’époque des "chasseurs-cueilleurs", pour moi les problèmes avec les fonds en € se situent ailleurs:

- Charges sociales prélevées chaque année
- Taux 2012 moyens annoncés à -3%
- Fiscalité à la sortie

Autant dire que dans un futur proche les livrets bancaires, super livrets et autres, vont avoir un rendement au moins aussi bon tout en étant plus souple d’utilisation. Donc personnellement je me pose même pas la question de la solidité des fonds en € mais plutôt par quoi les remplacer.

Dernière modification par bloom (10/09/2011 00h07)

Hors ligne

 

#37 10/09/2011 00h18 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

bloom a écrit :

Outre la question du défaut de paiement sur les fond en € qui serait synonyme de retour à l’époque des "chasseurs-cueilleurs"

L’expression est parlante…

Ce qui signifie que vous ne croyez pas que les fonds en euros puissent faire faillite? (too big too fail?)

Hors ligne

 

#38 10/09/2011 00h20 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

bloom a écrit :

- Charges sociales prélevées chaque année
- Taux 2012 moyens annoncés à -3%
- Fiscalité à la sortie

Autant dire que dans un futur proche les livrets bancaires, super livrets et autres, vont avoir un rendement au moins aussi bon tout en étant plus souple d’utilisation. Donc personnellement je me pose même pas la question de la solidité des fonds en € mais plutôt par quoi les remplacer.

Je suis comme vous, je me demande par quoi les remplacer. Mais, personnellement je ne vois pour l’instant aucun autre placement, si comme moi (et beaucoup ici) on se positionne sur un placement d’attente. En sachant qu’on risque d’attendre longtemps!

Hors ligne

 

#39 10/09/2011 00h25 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

JB0660 a écrit :

25%, cela peut parait peu dit comme ça mais cela représente environ 400 Mds d’€ (25% de 1600 Mds d’€). Ce ne sont pas des montants négligeables surtout que l’essentiel de la dette française détenue par des français l’est via des fonds en € (et via les banques qui détiennent aussi de la dette française).

En plus des emprunts d’Etat Français, il ne faut pas oublier les dettes d’établissements parapublics (la CADES notamment) et toutes les dettes bancaires détenues par les compagnies d’assurance : les fonds en € assurent en partie le financement/la liquidité des banques (sujet crucial en ce moment!). Il faut bien comprendre que les banques et compagnies d’assurance sont interdépendantes.

Et donc au final, compte-tenu de ce que vous dites, et vu les enjeux, croyez-vous que nos dirigeants puissent se payer le luxe d’une baisse sensible de la collecte des AV?

Car si c’est non, ça implique il me semble pas mal de conclusions, sur l’immobilier en particulier…

Hors ligne

 

#40 10/09/2011 00h38 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   17 

Non pas too big to fail, je n’ai aucune certitude, mais je me dis juste que si on en arrive là ce sera tellement le chaos qu’on aura d’autres priorités comme celle de survivre dans le nouvel ordre. Bon j’exagère un peu, mais l’idée est là ^^.

En alternative, j’ai plafonné livret A / LDD, et je vais jeter un œil du coté de super livrets et pourquoi pas des comptes à termes en devises pour carrément sortir de l’€.

Dans mon AV, je vais me servir d’un bon gros fonds mixte comme alternative au fonds euros. Certes pas du tout les mêmes garanties, mais également pas du tout les mêmes performances en cas de reprise des marchés (bien que celui auquel je pense a fait +3.42 % sur le dernier mois).

Dernière modification par bloom (10/09/2011 00h39)

Hors ligne

 

#41 10/09/2011 07h07 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

Retirer du fonds en € pour mettre où ? ma stratégie est la suivante  rester cash le plus possible
et surtout diversifier le plus possible entre les  les plus solides et les plus proche de l’Etat (CDC).
quand j’ai pris RDV avec mon conseiller fi il y a quelques jours il était un peu goguenard quand je lui ai dit que je voulais casser 50% de ma vieille AV pour des raisons fiscales (9200 e / an de franchise ) mais aussi parce que je pensais que ce placement n’était plus aussi sécuritaire qu’au moment où j’avais souscrit.
Après je ne panique pas , j’attends tranquillement janvier pour retirer l’autre partie et rebénéficier de la franchise fiscale.
Ensuite quand l’horizon sera éclairci il sera peut-être temps d’y revenir …je ne compte pas clôturer mes AV.
Bon vais aller rassurer mon conseiller sur son avenir car en bourse son employeur a pris "cher" depuis quelques jours    smile

Bloom, pas mal cette idée de compte à terme en devise , vais me renseigner, en connaissez-vous ?

Dernière modification par Lavande63 (10/09/2011 07h15)

Hors ligne

 

#42 10/09/2011 10h29 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   15 

Quand on voit l’état des marchés actuellement, on anticipe un défaut total de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal + un défaut partiel de l’Espagne et de l’Italie + une récession.

Si on prends la Société Générale, on a :
- Des capitaux propres de l’ordre de 50 milliards
- Une capitalisation de 13 milliards
- Une exposition à la dette souveraine de environ 7 milliards (2,2 milliards pour l’Espagne, 3,3 milliards pour l’Italie, 2 milliards pour la Grèce et les autres pays en difficultés)
- Un bénéfice 2011 qui devrait tourner autour de 4 milliards

Au niveau actuel de cours, on anticipe une perte totale sur les dettes souveraines des pays faibles et bien plus encore (recession, pertes sur la dette de grands pays…). On est à un niveau de stress incroyable, il faut donc attendre et pour les audacieux prendre de petits tickets sur les financières.

Et d’accord avec ce qui est dit plus haut : si le système financier saute, la préoccupation ne sera pas d’arbitrer entre diverses enveloppes mais plutôt de survivre à une économie en morceaux.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#43 10/09/2011 10h41 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   70 

Vincent a écrit :

Et d’accord avec ce qui est dit plus haut : si le système financier saute, la préoccupation ne sera pas d’arbitrer entre diverses enveloppes mais plutôt de survivre à une économie en morceaux.

"La fin du monde ou rien"… Cela m’a inspiré un commentaire dans cette file : La ruine du rentier : êtes-vous protégé ? (2/3)

Hors ligne

 

#44 10/09/2011 13h08 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   69 

placementapapa31 a écrit :

Croyez-vous que nos dirigeants puissent se payer le luxe d’une baisse sensible de la collecte des AV?

Honnêtement, je n’ai pas de boule de cristal pour répondre de manière catégorique.

L’État a tout intérêt à maintenir la part de dette détenue par les résidents à un niveau pas trop faible.

Pour cela, il faudra bien qu’il y ait toujours des investisseurs institutionnels français (les fonds en €, les banques et les opcvm obligataires) pour acheter de la dette émise par l’Etat Français.

Le gouvernement peut se payer le luxe d’une baisse sensible de la collecte des fonds en € s’il trouve de nouveaux investisseurs institutionnels français prêt à remplacer les compagnies d’assurance, qui représentent 50% des investisseurs résidents.

Sinon, pour l’Etat, cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied.

D’ailleurs, le nouveau cadre réglementaire Solvabilité 2 incite fortement les compagnies d’assurance à détenir de la dette d’États européens.

Hors ligne

 

#45 10/09/2011 13h09 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

Vincent a écrit :

Quand on voit l’état des marchés actuellement, on anticipe un défaut total de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal + un défaut partiel de l’Espagne et de l’Italie + une récession.

Si on prends la Société Générale, on a :
- Des capitaux propres de l’ordre de 50 milliards
- Une capitalisation de 13 milliards
- Une exposition à la  souveraine de environ 7 milliards (2,2 milliards pour l’Espagne, 3,3 milliards pour l’Italie, 2 milliards pour la Grèce et les autres pays en difficultés)
- Un bénéfice 2011 qui devrait tourner autour de 4 milliards

Au niveau actuel de cours, on anticipe une perte totale sur les dettes souveraines des pays faibles et bien plus encore (recession, pertes sur la dette de grands pays…). On est à un niveau de stress incroyable, il faut donc attendre et pour les audacieux prendre de petits tickets sur les financières.

Et d’accord avec ce qui est dit plus haut : si le système financier saute, la préoccupation ne sera pas d’arbitrer entre diverses enveloppes mais plutôt de survivre à une économie en morceaux.

bank of america vient de taxer 5 milliards a Warren a des conditions "cadeau" : rendement de 6 % , des tonnes de warrants bradés a exercer par la suite …
pourtant Bof A c’est pas mal niveau fonds propres :
Good night, Posterous

me demande si dans les fonds de propres il y a des emprunts d’Etat …

Dernière modification par Lavande63 (10/09/2011 13h57)

Hors ligne

 

#46 10/09/2011 13h46 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   15 

Merci de me citer smile

Pour BoA attention : certes les fonds propres dont élevés mais le Tiers 1 est quasiment similaire à celui de BNP ou SG. Ce niveau de FP important est certainement là pour couvrir des actifs de moindre qualité que ceux de nos banques françaises.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#47 10/09/2011 14h00 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   

hi vincent , blog intéressant  smile

me demande juste pourquoi faire un tel cadeau pour avoir des sous si ce niveau de fonds propre est suffisant ….

Hors ligne

 

#48 10/09/2011 21h06 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   60 

JB0660 a écrit :

D’ailleurs, le nouveau cadre réglementaire Solvabilité 2 incite fortement les compagnies d’assurance à détenir de la dette d’États européens.

Voilà qui ne nous surprendra guère… (héhé on se demande bien pourquoi…)

JB0660 a écrit :

L’État a tout intérêt à maintenir la part de dette détenue par les résidents à un niveau pas trop faible.

Pour cela, il faudra bien qu’il y ait toujours des investisseurs institutionnels français (les fonds en €, les banques et les opcvm obligataires) pour acheter de la dette émise par l’Etat Français.

Le gouvernement peut se payer le luxe d’une baisse sensible de la collecte des fonds en € s’il trouve de nouveaux investisseurs institutionnels français prêt à remplacer les compagnies d’assurance, qui représentent 50% des investisseurs résidents.

Sinon, pour l’Etat, cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied.

Donc, il est assez exact de dire que l’Etat est dépendant de la collecte des AV.

Alors, il y a une idée qui me travaille depuis quelque temps… Je me dit que les choses peuvent se piloter activement, ou bien se piloter en laissant monter des choses qu’on a forcément vu monter (en tant que décideur public expert et informé), et qui vont produire si on les laisse faire certains effets qui arrangent (au moins provisoirement).

Je remets le doc montré par quelqu’un d’autre dans un post, sur le lien immobilier-collecte des AV :

Baisse de la collecte Assurance vie et prix de l’immobilier : Quel lien ?

Alors, on peut se demander :

- l’Etat peut-il se permettre la baisse de l’immobilier?

- l’Etat aurait-il pu se passer de la hausse inouïe de l’immobilier depuis plus de 10 ans? (de cette étrange "bulle solide")

Pour réfléchir à la deuxième question, je vous invite à regarder ce troublant document :

?????????navi

Hors ligne

 

#49 10/09/2011 22h45 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Membre
Réputation :   15 

Lavande63 a écrit :

hi vincent , blog intéressant  smile

me demande juste pourquoi faire un tel cadeau pour avoir des sous si ce niveau de fonds propre est suffisant ….

Peux-tu préciser ton propos ? Je ne saisis pas bien.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#50 16/09/2011 15h28 → Assurance vie : risque sur les fonds euros ?

Modérateur
Réputation :   1083 

Le n° de la revue "Le Revenue" de cette semaine contient un dossier sur le thème "Assurance vie : Votre épargne est-elle menacée ?".

Certes, vous n’y apprendrez pas grand chose de plus que sur ce forum. Mais c’est quand même une synthèse assez claire de la situation, avec une interview du patron de Suravenir par exemple.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech