Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/10/2015 11h53 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’aimerais connaître votre position sur cette société française spécialisée dans le traitement de la NASH. J’ai une petite ligne d’actions et je crois à un très bel avenir pour cette biotech. J’hésite à renforcer ma position, car j’ai l’impression que les HF ne souhaitent pas que son cours augmente.

Petit résumé du membre Gdivry sur bourso :

Les analystes ayant épluché le dossier estiment que le CA prévisionnel de GENFIT serait situé entre 2 et 7 Mds $ par an
La molécule est brevetée jusqu’en 2035

Selon les calculs précédents et si la molécule finit correctement la phase 2a ce qui semble etre consensuel, les valorisations pourraient être les suivantes en partant sur un CA médian prévisionnel de 5 M$.

Dans la cadre d’un partenariat , une valorisation de 20 Mds $ ( 15 Mds €, action à 670 € ) et des dividendes a partir de 2020 de l’ordre de 350 millions de $ annuels ce qui ferait a ce jour 15 $ par action soit environ 11 €.

dans le cadre d’une OPA, une valorisation de 50 Mds de $ ( 38. Mds.€ action a 1600€).

Quand on sait que le marché global du NASH est estimé a 35Mds $ et que les 5 Mds $ servant de base aux calculs précédents ne correspondent qu’a 15 % de ce marché alors que GENFIT n’a quasiment pas de concurrence si ce n’est Interçept et son OCA qui semble avoir des problèmes de sécurité..

On ne vois pas pourquoi GENFIT ne prendrait pas 30 ou même 45 % du marché, d’autant plus qu’il a un grande probabilité d’être le premier commercialisé.

Il faudrait alors multiplier tous les chiffres calculés par 2 ou par 3.

Vous comprenez donc mieux l’engouement raisonné des actionnaires ayant étudié le dossier.

Dernière modification par cowgloy (02/10/2015 13h17)

Mots-clés : biotech, genfit, nash

Hors ligne

 

#2 02/10/2015 12h16 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Administrateur
Réputation :   1307 

cowgloy a écrit :

j’ai l’impression que les HF ne souhaitent pas que son cours augmente.

Ça doit être ça…

Pour le moment Genfit perd surtout de plus en plus d’argent chaque année en tout cas.

Je suis tjs surpris de l’engouement des particuliers pour les jeunes bio-techs, qui sont les entreprises les plus difficiles à analyser de par l’imprévisibilité du résultat de leurs longues recherches.

Hors ligne

 

#3 02/10/2015 12h21 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

D’où ma petite ligne. Investir à 100% dans une biotech … comment dire … autant aller à Las Vegas.

Mais néanmoins cette entreprise me paraît solide, bien managée, avec une molécule plus que convaincante. Je ne comprends pas que les grands fonds d’investissement (pas tous) parient sur sa baisse et son échec plutôt que sur son succès.

(Tant que son médicament ne sera pas commercialisé, il sera difficile de rentrer de l’argent. La phase III va coûter encore quelques millions)

De plus, je ne pige pas pourquoi les analystes soient murés dans le silence alors que le dossier est bon.

Dernière modification par cowgloy (02/10/2015 12h22)

Hors ligne

 

#4 02/10/2015 12h23 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   42 

Une "analyse" effectivement digne de Boursorama. Cela ressemble plutôt à un enchainement de chiffres fantaisistes avec des échéances de dates suffisamment lointaines pour qu’on ait le temps d’oublier d’ici là. Quelle probabilité assignez-vous à ces scenarii? Si ce n’est pas 100%, il faut probablement appliquer une décote…


"After all, you only find out who is swimming naked when the tide goes out." W. Buffett

Hors ligne

 

#5 02/10/2015 12h46 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   53 

Bonjour,

Je suis un débutant en analyse, mes propos sont donc peut-être incorrects. Cependant, je relève beaucoup d’éléments qui m’empêcheraient aujourd’hui de devenir copropriétaire de cette société :
- Pas de chiffres tangibles, juste des prévisions d’un CA de [X]
- SI un partenariat a lieu, ou SI une OPA a lieu, alors [X]
- SI Genfit n’a pas / a peu de concurrence, alors elle aurait [X] parts de marché
- Aujourd’hui en phase d’approbation, rien ne nous dit que le traitement de Genfit ne subira pas le même sort qu’Intercept. Si cela se produit, alors le cash-burn continuera et il faudra certainement chercher à nouveau du cash frais pour continuer le développement du traitement (fort risque de dilution de l’actionnaire).

Avec des si, on peut voir très loin…

Pile de perd beaucoup, face je gagne beaucoup… Warren le dit mieux que moi : "Rule n°1 : don’t lose money". I’ll stick with Warren on this one.


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#6 02/10/2015 13h22 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   512 

Le business model d’une biotech (le mot est dans l’air du temps) ne diffère en rien de celui d’une jeune pharma : il s’agit de lever du capital (via une émission de dettes ou d’actions) afin de financer un laborieux travail de recherche et développement qui pourrait un jour aboutir à la découverte d’une molécule potentiellement commercialisable (noter le double usage du conditionnel).

En plus d’une R&D qui échoue plus souvent qu’elle n’aboutit, il faut supporter un long, exigeant et onéreux processus d’homologation, lui-même prélude d’un non moins substantiel coût d’amorçage si d’aventure la commercialisation est autorisée.

Typiquement, la mise sur le marché d’un nouveau médicament demande entre cinq et dix ans -- cinq ou dix ans durant lesquels les actionnaires doivent financer à perte et de leur poche les équipes de chercheurs et les essais cliniques.

Si la biotech en question compte parmi son personnel tout un bataillon d’experts en marketing et relations publiques, c’est aussi leurs salaires qu’il faut allonger (et c’est bien sûr l’argent des actionnaires qui y passe).

Parfois, un partenaire vient prêter main forte -- comme GlaxoSmithKline, leader mondial dans le traitement des maladies respiratoires, supporte par exemple Theravance BioPharma (un spin-off au demeurant fort intéressant) dans ses efforts de développement du Vibativ, un antibiotique spécialement conçu pour combattre les infections pulmonaires contractées en milieu hospitalier, souvent fatales au patient vulnérable qui les contracte.

L’intérêt d’une telle association, c’est que le partenaire (GSK) met à disposition de la junior un trésor de guerre financier et une puissance de frappe commerciale sans commune mesure. En échange de financements, il demandera une part des profits (si profits il y a) une fois le médicament commercialisé (si commercialisation il y a).

Pour les actionnaires de Theravance, un tel soutien est un gage implicite que leur entreprise ne se financera (a priori) pas davantage par de dilutives émissions d’actions pendant quelques années (en l’occurrence deux). Accessoirement, le vote de confiance d’une major rassure quant à la viabilité des projets de recherche entrepris par la junior.

Pour l’instant, aucun major n’a proposé de partenariat à Genfit… Les caisses seront bientôt à sec : il faut aller lever du capital ailleurs, par exemple aux Etats-Unis (avec l’introduction sur le NASDAQ), au prix d’une nouvelle dilution pour les actionnaires historiques.

Pour que la séduisante call-option se réalise, il faudrait (1) un processus de recherche et d’homologation qui aboutit favorablement; (2) une parfaite qualité d’exécution, essentiellement au niveau de contrôle des coûts; (3) un potentiel de marché adéquat.

Parfois le processus aboutit avec succès, mais le potentiel de marché était surestimé, et l’on découvre (accablé) que les ventes ne suffisent pas à rembourser la montagne de capital engloutie durant les cinq ou dix années précédentes.

On pensait investir, mais non -- c’était bien une pile d’OPM (Other People’s Money) qui brûlait. Bref, on est toujours dans le spéculatif -- dans le pari.

En l’état, Genfit n’a aucun revenu (la compagnie est une coquille vide, sans cash-flow ni aucun brevet à monétiser), procède à des émissions d’actions permanentes (que d’ailleurs son management n’achète pas). C’est même tout l’inverse : avec quel zèle en vend-il au marché !

Une division entière de l’entreprise est dédiée aux relations publiques (d’aucuns s’amusent à plaisanter qu’elle emploie plus de monde que les équipes de recherche).

Pas de doute : l’argent des autres, c’est merveilleux.

Dernière modification par thomz (02/10/2015 13h24)

Hors ligne

 

#7 02/10/2015 17h50 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   11 

Ce qui me gène le plus, c’est le développement, incertain, d’un traitement pour ce qui n’est pas une maladie, mais peut déboucher sur une maladie, et dont on guérit davantage spontanément que suite à ce traitement (c’est ce que j’avais compris des résultats publiés au début de l’année qui avaient fait chuter le cours).
"En raison du taux inattendu de résolution de la NASH chez les patients randomisés dans le groupe placebo qui avaient un stade précoce de NASH (NAS=3, taux de réponse du groupe placebo >57%) et du nombre élevé de sites avec un faible effectif, l’étude telle que designée initialement n’était pas à même de satisfaire directement au critère principal"

Dernière modification par bet (02/10/2015 17h54)

Hors ligne

 

#8 02/10/2015 20h22 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

Le message Thomz décrit bien la situation de Genfit (situation similaire pour bien d’autres biotech qui brule du cash sans revenu a court terme), d’ailleurs le marché a du mal a positionner le curseur sur la valeur de la biotech puisque celle ci ne vaut rien sans issue heureuse … mais si tout se passe bien (un peu comme dans le sketch de la chauve souris de bigard :-) ), c’est le pactole …

Seule coquille dans le post de Thomz, c’est que JF Mouney (PDG Genfit) a acquis des titres :
Jean-François Mouney, le président du directoire de Genfit, a informé l’Autorité des marchés financiers avoir acquis des actions de la société biopharmaceutique le 27 avril 2015 pour un montant de 201 069,75 euros, à un prix unitaire de 38,299 euros.

Hors ligne

 

#9 02/10/2015 20h42 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

En attendant les bonnes nouvelles s’enchaînent (biomarqueurs) et le newsflow à venir est important. (Phase III, publication revue spécialisée, participation évènements internationaux…) Il ne serait pas si dingue que ça d’imaginer acquérir quelques titres.

Investir dans une petite société française qui gravit les échelons un à un depuis des années et qui a pour but final la mise sur le marché d’un médicament qui pourrait guérir des millions de malades, cela me semble honorable, éthique.

J’ai tout de même pris note des réponses du forum et du risque d’investir dans une biotech. (d’où un petit investissement en ce qui me concerne).

La chute de mars n’est pas du tout justifiée, les résultats étaient prometteurs, le plongeon de Genfit en arrangeait plus d’un.

AMF : petit actionnaire

Dernière modification par cowgloy (02/10/2015 20h44)

Hors ligne

 

#10 02/10/2015 23h26 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   28 

Désolé Cowgloy si vous n’appréciez pas mon commentaire mais cette théorie du complot me fait sourire. ça arrange qui concrètement le plongeon de Genfit? Les HF ont bon dos…

ça me rappelle tellement Nicox dans quoi j’étais très fortement investi en 2006-2008. Les commentaires sont les mêmes. L’aveuglement est le même.

Et encore, les actionnaires de Nicox que je connaissais étaient bien plus lucides que la personne que vous citez dans votre premier post. Cette pseudo-analyse est une plaisanterie. Des chiffres sortis de nulle part, ce n’est pas très sérieux.

Je ne connais rien à Genfit donc je ne peux pas dire si cela vaut quelque chose ou pas (qui est capable de le dire d’ailleurs?). Au final, peut-être que Genfit sera un investissement rentable même si lcela me surprendrait fortement. Mais restez indépendants dans votre réflexion, et ne vous laissez pas aveugler par les personnes qui laissent penser à une théorie du complot contre Genfit.

Personnellement c’est cet esprit critique qui m’a permis de me sortir de certains investissements foireux dont Nicox. Se tromper, c’est dommage mais ça arrive. Etre aveugle et s’entêter, c’est plus embêtant.

Avec un peu d’expérience sur les marchés financiers, vous verrez que le schéma de l’aventure que vous vivez actuellement avec Genfit (enthousiasme avec potentiel très important, très grand nombre d’actionnaires individuels investis dont certains deviennent des sortes de gourous/experts, certains d’ailleurs investis à 100%, hermétisme aux critiques/ aveuglement, dénigrement de ces mêmes critiques, théorie du complot contre les analystes, les hedge funds…) se reproduit régulièrement. Et cela se transforme rarement en réussite financière pour l’actionnaire de long terme

J’espère que cela se terminera bien pour vous. Et si cela se termine par une mauvaise performance, j’espère que vous en tirerez quelque chose de positif

Dernière modification par Value (02/10/2015 23h30)

Hors ligne

 

#11 03/10/2015 01h55 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   96 

cowgloy a écrit :

j’ai l’impression que les HF ne souhaitent pas que son cours augmente.

Je veux revenir sur ce point. Même réaction que les camarades : ça fait "théorie du complot" dès le premier abord. Prenez du recul, et réfléchissez : pourquoi est-ce que les "HF" (un adversaire fort nébuleux, donc idéal) se préoccuperaient du cours de GNFT ?

Les personnes ou institutions qui vendent GNFT à découvert le font parce qu’ils pensent pouvoir gagner de l’argent ainsi, tout comme vous avez pris la position inverse en pensant y gagner de l’argent.
Ils pensent donc sans doute que GNFT vaut moins que sa capitalisation actuelle.

Sur la valorisation elle-même, tout a déjà été dit, mais j’en rajoute une couche : il y a une chance de multiplier la somme investie par X, une chance de tout perdre, et vous êtes je pense incapable de quantifier cette chance - comme nous tous. Est-ce 50% ou est-ce 0,00000001% ?
On appelle ça de la spéculation (même pas de la loterie : à la loterie on peut calculer ses chances).


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#12 03/10/2015 02h13 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   26 

cowgloy a écrit :

En attendant les bonnes nouvelles s’enchaînent (biomarqueurs) et le newsflow à venir est important. (Phase III, publication revue spécialisée, participation évènements internationaux…) Il ne serait pas si dingue que ça d’imaginer acquérir quelques titres.

On a l’impression que vous posez la question en ayant déjà la réponse. Vous avez décidé d’acheter du Genfit. les arguments contraires vous passent donc au dessus de la tête, et les arguments pour, même minimes, prennent à vos yeux une importance démesurée.
Les bonnes nouvelles s’enchaînent ? Est-ce que ces bonnes nouvelles font rentrer du cash dans la société ? Jusqu’à présent il me semble bien que non
Le newsflow à venir est important ? Le newsflow ce sont les résultats en attente, en bon français, c’est bien ça ? Ok, mais vu qu’ils sont à venir, par définition aujourd’hui ils sont inconnus : ils peuvent être bons, voire très bons ; ils peuvent aussi être mauvais, voire très mauvais.

A vous de voir si vous voulez investir sur un pari, des promesses de lendemains qui chantent, ou sur du concret. Investir sur une société comme Genfit, c’est comme jouer à la roulette. Vous avez une toute petite chance de gagner le jackpot, mais le plus probable est que vous perdiez l’essentiel de votre mise. L’avantage de la roulette toutefois, c’est que vous êtes fixé en quelques minutes et vous pouvez passer à autre chose. Là c’est un pari à très long terme.

Hors ligne

 

#13 03/10/2015 09h05 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   512 

cowgloy a écrit :

En attendant les bonnes nouvelles s’enchaînent (biomarqueurs) et le newsflow à venir est important.

Vous semblez lucide, et avez prudemment dimensionné votre position : c’est déjà rassurant de vous lire ainsi.

Ce qu’il est essentiel de comprendre, car cela passe parfois au-dessus de la tête d’investisseurs particuliers pas forcément versés dans les affaires financières, c’est qu’un newsflow peut être excellent et un produit révolutionnaire, sans que cela n’empêche la société de parfaitement ruiner ses actionnaires.

Pour un investisseur, la question à se poser ici n’est pas tellement de deviner le potentiel de la molécule miracle, plutôt de projeter selon quelques scénarions prudents le nombre de fois où la société devra se refinancer (et par extension diluer ses actionnaires historiques) si elle veut continuer d’exister, et mener ses projets à bien.

Hors ligne

 

#14 03/10/2015 10h00 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

Merci à tous de vos réponses.

Je commence à saisir quelques notions dont je ne soupçonnais pas l’existence. Merci de m’avoir éclairé, vos avis me sont très précieux.

Je garde cependant mes quelques actions en suivant de près la suite des événements.

Pour information je ne suis pas dans l’aveuglement mais plutôt dans l’optimisme au regard de cette société. J’entends vos arguments et les prends en compte, je n’ai pas d’avis arrêté et définitif.

Encore merci, bon trade à tous.

Hors ligne

 

#15 03/10/2015 10h30 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

Avec l’action à 36e la valorisation de Genfit est aujourd’hui d’environ 850M€, c’est une des biotech françaises les plus visibles du marché notamment suite a l’impressionnante ascension du titre début 2015; juste qu’a 69e en février.

La hausse spéculatrice sur les résultats de phase IIb s’est suivie d’une chute libre le 26 mars, jour suivant l’annonce et ou le titre est retombé brutalement à 28e.

Il y a un groupement d’actionnaire et un site web très bien fait: Horizon Genfit

Toujours pas de partenaire à l’heure actuelle, le principal concurrent Américain Intercept à une valorisation d’environ 6 000M€ mais les données cliniques de son médicament démontrent une meilleure efficacité.

Titre extrêmement spéculatif.

Hors ligne

 

#16 03/10/2015 12h48 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   102 

thomz a écrit :

Bref, on est toujours dans le spéculatif -- dans le pari.

Thomz je pense que vous pariez aussi la seul différence c’est que vous essayez de vous assurer que les probabilités vous sont favorable .

Généralement l’être humain attache plus d’importance à un investissement qui peut  rendre riche avec un faible capital  de départ , peu importe si les probabilités sont effrayantes les gens veulent s’enrichir rapidement et les start-up et les biotechs offrent cette possibilité .

À la fin , une minorité se retrouveront riches et les autres alimenteront les discutions sur les points négatifs et les dangers de la bourse  .

Avec 1000 euros de capital on peut devenir millionnaire à moyen terme en investissant dans une biotech . Je ne pense pas qu’un investisseur qui calque le porte feuille de l’IF deviendra millionnaire avec seulement 1000 euros de capital par contre il aura surement prit beaucoup moins de risques .

Hors ligne

 

#17 03/10/2015 13h40 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   74 

Est qu’on peut revenir sur les raisons de la chute en mars ?

Juste des conclusions d’un rapport scientifique qui montre qu´un traitement placebo et un traitement avec la molecule sont un peu trop proche. Dit autrement, La molecule apporte un plus, mais Rien de transandant ne justifiant un prix de sortie élevé.
Cela beau etre en phase 3 mais si l’interet de cette molecule est relatif, quid de l’avenir?

Dernière modification par francoisolivier (03/10/2015 13h50)

En ligne

 

#18 03/10/2015 15h53 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   

Pardon mais j’ai consulté le forum horizon genfit. Qui est soit disant "bien fait". Ca ressemble quand meme a de la pub deguisée.

Mis a part y lire que ce sont les mechants traders qui font baisser le cours , on y trouve juste des incantations d’actionnaires attendant la hausse probable du cours, sans aucune analyse fondamentale. De plus pour peu que quelqu’un vienne pointer le fait que Genfit est une coquille vide ou une future usine a placebo , les gens se font vite rembarrer sechement (remarquez que Boiron a réussi a devenir une belle société de vente de billes en sucre, je ne le nie pas, je souhaite la meme chose a Genfit)

Dernière modification par Thinkpad (03/10/2015 15h55)

Hors ligne

 

#19 03/10/2015 16h31 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   50 

Entièrement d’accord pour Boiron ! Sauf, qu’à la différence des laboratoires pharmaceutiques "classiques", ils n’ont pas à dépenser des milliards en études cliniques, puisqu’elles ne sont pas obligatoires pour la mise sur le marché d’un "médicament" homéopathique. Il est évident que si ceux-ci devaient être homologués comme les vrais médicaments, aucun n’obtiendrait d’AMM et Boiron n’aurait plus qu’à mettre la clé sous la porte. Ce qui est encore plus incroyable, c’est que ces "médicaments" sont remboursés. Bref, Boiron c’est un peu comme Coca : vendre cher du sucre pour un coût de production ridicule.

Dernière modification par Vibe (03/10/2015 16h31)

Hors ligne

 

#20 03/10/2015 18h54 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   23 

ajoyce a écrit :

Il y a un groupement d’actionnaire et un site web très bien fait: Horizon Genfit

Bonjour, si vous cherchez des analyses plus sérieuses sur Genfit, vous pouvez aller voir par exemple :

NASH Drugs Update: Intercept’s Phase 3 Details, Genfit’s Diagnostic Tool And Raptor’s Failure - Intercept Pharmaceuticals (NASDAQ:ICPT) | Seeking Alpha

Je ne suis pas actionnaire Genfit.

Hors ligne

 

#21 04/10/2015 15h06 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   57 

Je suis sorti de Genfit à défaut d’informations suffisament réaliste. J’ai hélas laissé des plumes entre le cours à 70 et celui  30…
Vibe : Quant à Boiron : il faut juste voir que cela n’a rien à voir avec Genfit. Et si les éleveurs traitent de plus en plus à l’homéopathie les animaux, avec des résultats probants, et donc au delà de l’effet placebo, c’est tout de même qu’il y a quelque chose…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#22 04/10/2015 15h14 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   320 

J’aimerais bien connaitre vos sources car à ma connaissance il n’y a AUCUNE étude (bien faite évidement) qui aurait démontré une fois la supériorité de l’homéopathie sur le placebo (et je ne parle même pas versus un médicament).

Par rapport à Genfit j’avais déjà exposé mon point de vue sur la file des biotechs (Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen… )


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#23 04/10/2015 17h56 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   57 

Mes sources sont factuelles : les éleveurs du coin qui ont clairement constatés un effet positif  et qui s’y mettent de plus en plus… On sait que l’on en sait très peu sur l’eau en général. (cf les études de Xiao-Feng et Deng Bo par exemple). Mais nous sommes complètement HS.

Dernière modification par Geoges (04/10/2015 18h11)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#24 05/10/2015 09h46 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   213 

Geoges a écrit :

Mes sources sont factuelles : les éleveurs du coin qui ont clairement constatés un effet positif  et qui s’y mettent de plus en plus…

Cela dépend de ce que vous entendez par "factuel". Oui, les éleveurs en donnent de plus en plus, c’est un fait, non, ce n’est pas une preuve d’efficacité, ce n’est pas un fait scientifique, il relève plutôt de la sociologie.

Geoges a écrit :

On sait que l’on en sait très peu sur l’eau en général.

Sur l’eau ou sur le sucre ?

Après tout, nous n’ingérons que du sucre quand nous ingérons de l’homéopathie… Parlez de mémoire de l’eau qui se transmet au sucre, c’est que l’on en sait encore moins que le peu que l’on croyait savoir. Je n’imagine même pas ce que nous prenons quand on prend un verre d’eau au robinet…

Après même s’il y a peut-être enfumage dans le cas de l’homéopathie, ce n’est pas du le même que l’enfumage potentiel par Genfit qui se situe surtout au niveau de la maladie. Quoique, dans les deux cas, on traite peut-être quelque chose qui n’existe que dans la tête des gens.

La question est de savoir si la NASH est une maladie (ce qui n’est pas la responsabilité de Genfit) ? C’est à voir, les labos, après le demi-échec sur les satines et le "syndrome de l’embonpoint" se sont retournés sur d’autres débouchés avec des symptômes cliniques moins "discutables", ici vous aurions atteinte du foie avec des critères plus "objectifs". Mmmmm…. Pitêtre, pitêtre pas…

Enfin, il y a un risque sur le médicament en lui-même, mais çà c’est le risque de toutes les petites biotechs.

Dernière modification par Wawawoum (05/10/2015 09h49)

Hors ligne

 

#25 05/10/2015 10h38 → Genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques (biotech, genfit, nash)

Membre
Réputation :   421 

Vu le nombre de personnes qui vont à Lourdes, qu’est-ce que ca doit être efficace comme thérapie !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

Discussions similaires à "genfit : biotech française spécialisée dans les pathologies cardiométaboliques"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech