Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/05/2015 09h41 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   90 

Salariés du privé,

Pour faire face à la dégradation de la situation financière des régimes de retraites Arrco/Agirc,une minoration des pensions servies aux nouveaux retraités, à compter de 2017 est à l’étude

A l’age légal (62 ans) le salarié percevrait sa retraite de base
et avec minoration sa retraite complémentaire
cette dernière (retraite complémentaire)serait versé à 67 sans minoration.

Source: Agirc-Arrco: la baisse des pensions est quasi actée

Mots-clés : pensions, retraite


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#2 23/05/2015 09h59 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Administrateur
Réputation :   1307 

Et ce n’est que le début puisque nous n’avons pas encore atteint le déséquilibre maximum entre actifs/retraités. :-)

http://fr.irefeurope.org/SITES/fr.irefeurope.org/local/cache-vignettes/L627xH404/g1-7-55048.jpg
Source : Retraites complémentaires : AGIRC-ARRCO en faillite

Dans quelques années on ne sera plus vu sur ce forum comme des précurseurs égoïstes, mais comme des personnes prévoyantes.

Je prends également le pari que ma rente issue de dividendes d’actions, même avec un capital modeste (le prix d’un appartement de 65 m2 à Paris), est plus sûre que 45 années de cotisation aux divers régimes.

Dans le même genre, mes récentes newsletters sur la santé amusent encore aujourd’hui, vous verrez dans quinze ans quand notre système de santé sera en faillite complète (quand les premiers baby-boomers auront 80 ans - les dépenses de santé d’un patient pendant ses six derniers mois de vie équivalent aux sommes qu’il a consommées dans le reste de sa vie).

Pourtant, tout est simple : organiser sa retraite et sa santé soit même, ne surtout pas compter sur les systèmes étatiques, complètement à bout de souffle, comme nous en avons de nouvelles prémices chaque année.

Hors ligne

 

#3 23/05/2015 11h00 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   49 

Je pense qu’il serait intéressant de compléter ces informations par la liste des différentes compensations qui ont eu lieu.

En effet, les régimes complémentaires semblent, au demeurant, indépendant les uns des autres et on donne l’impression que l’AGIRC-ARCO est seule responsable de son déficit or il me semble qu’à plusieurs reprise « on » a puisé dans les caisses de l’AGIRC-ARCO pour verser dans d’autres caisses de régimes de retraites qui étaient déficitaires. Je pense qu’il faudrait voir quel poids ont eu ces différents arbitrages par rapport au déficit présenté… pour voir si, en fait, au delà du discours habituel sur la pyramide des âges, on s’est pas juste fait siphonné pour payer des retraites dorées… (je n’ai pas réussi à trouver des sources mais je pense qu’on entretien une certaine mémoire courte à ces sujets)

Hors ligne

 

#4 23/05/2015 11h03 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour IH,

Je suis totalement en phase avec votre analyse concernant la retraite et la sante en France (et j’imagine au dela).

D’ou ma question, pourquoi rester en France puisque vous financez un systeme auquel vous ne croyez pas?  Je ne parle pas forcement de couper les ponts mais d’y passer moins de 6 mois et 1 jour par an afin de ne pas etre etouffe par une fiscalite qui va continuer de financer ce systeme en desequilibre.

Un des grands avantage du status de rentier est de pouvoir choisir l’endroit ou l’on vit… personnellement j’ai encore a travailler pendant quelques annees avant d’atteindre mon objectif, cependant j’estime mon choix d’expatriation comme un accelerateur certain vers cet objectif - j estime un effort de 10 ans aux US contre un effort de plus de 20 ans en France. Je suis bien entendu conscient que le choix de l expatriation depend de nombreux autres parametres et n’est pas donne a tout le monde.

Cordialement,

---
T (Resident US)

En ligne

 

#5 23/05/2015 11h05 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   155 

capital.fr a écrit :

Ces deux régimes versent à 12 millions de retraités plus de 70 milliards d’euros par an et leur assurent un complément de revenu représentant entre 25% et 50% de leur pension globale, voire jusqu’aux deux tiers pour des cadres supérieurs.

Même en réduisant de 10% les versements Agirc-Arrco (ce qui compenserait largement le déficit actuel), ça aurait donc un impact d’environ 3%/3.5% de la pension des retraités (et 0% des plus petites retraites, qui n’ont en général pas de retraite complémentaire)

On est encore loin d’être dans une situation désastreuse.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#6 23/05/2015 11h15 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   49 

InvestisseurHeureux a écrit :

Dans quelques années on ne sera plus vu sur ce forum comme des précurseurs égoïstes, mais comme des personnes prévoyantes.

Je crois que vous vous trompez : le monde regorgera toujours de ces démagogues qui feront croire à la cigale qui si elle est dans la mouise, c’est à cause de la fourmi.

Hors ligne

 

#7 23/05/2015 11h15 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Administrateur
Réputation :   1307 

TyrionLannister a écrit :

D’ou ma question, pourquoi rester en France puisque vous financez un systeme auquel vous ne croyez pas?  Je ne parle pas forcement de couper les ponts mais d’y passer moins de 6 mois et 1 jour par an afin de ne pas etre etouffe par une fiscalite qui va continuer de financer ce systeme en desequilibre.

Justement, la beauté de la chose est que l’imposition est tout à fait raisonnable depuis que je suis retraité précoce, alors qu’elle était spoliatrice quand je travaillais comme freelance.

Avec ma SAS (président associé minoritaire à 49%) et mon site eCommerce, je me paie 100% en dividendes et mes revenus patrimoniaux sont également 100% en dividendes. Donc, je paie encore l’IS et les PS, mais mon IR est nul (abattement de 40% sur les dividendes + dons à des associations + crédit d’impôts sur valeurs étrangères).

Je ne cotise donc plus à aucun régime de retraite obligatoire ou complémentaire, et à la sécurité sociale uniquement par le biais des PS.

Hors ligne

 

#8 23/05/2015 11h32 → Agirc-Arrco : la baisse des pensions est quasi actée ! (pensions, retraite)

Membre
Réputation :   78 

Voila un fil de discussion passionant et d’une acuite brulante!

En effet le desequilibre entre actifs et inactifs est un des elements du dossier et il n’est pas facile de deplacer le curseur entre les 2 populations. En revanche l’insuffisance d’actifs ne touche pas que les seuls regimes par repartition : faute d’actifs le capital physique pourrait devenir moins rentable et donc les dividendes baisser. L’entreprise sans employe n’a pas encore ete inventee.

L’article de la Tribune presente le seul point de vue du MEDEF et des organisations qui lui sont proches ; celui de FO et de la CGT farouchement lpposees a une baisse des pensions est ignore. Le MEDEF refuse d’entendre parler d’une hausse des cotisations, qui ne reglerait rien sur le fonds mais soulagerait ces regimes sur le court terme.

En effet des ponctions ont ete operees sur l’AGIRC et l’ARCO pour venir en aide a des regimes tres deficitaires comme celui wes charbonnages de France.

Si la minoration proposee par le MEDEF est actee, les gros perdants seront les cadre pour lesquels la pension AGIRC represente une grosse part de la retraite. Ce n’est pas etonnant que le MEDEF s’ acharne sur cette population peu syndiquee, individualiste et qui travaille sans broncher 45 heures payees 35 parfois plus.

Pour repondre a un contributeur precedent j’ai la chance de nepas travailler et de passer quelques jours en Australie mais je n’irai jamais m’installer dans ce pays ni aucun autre : ma famille, mon reseau, mes habitudes, ma vie sont a Paris et pasailleurs.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech